LES-PLUS-BEAUX-CHATEAUX
ET-MANOIRS
DE-LA-BELGIQUE

par "Marie51"



Marie51, après un retour des beaux jours, repart à la découverte des plus beaux Châteaux et Châteaux forts de la Belgique. Certains de ces Châteaux sont ouverts à la visite, d'autres sont privés, mais peuvent être vus de l'extérieur. Il en existe pas moins de 1100 à découvrir ! Voici quelques uns des Châteaux en Belgique que j'ai pu découvrir. Certains de ces Châteaux, Châteaux forts ou Manoirs découverts en Belgique sont, tout simplement, "magnifiques"!


- LE CHATEAU D'ABEE A ABEE - 4557 :

CC BY 3.0

Le Château d'Abée est un château fortifié bâti à Abée, section à Talot, en Région wallonne, dans la Province de Liège, en Belgique. La construction du Château d'Abée date du XVIIIe siècle. Le bâtiment actuel date du XVIIIe siècle, même s'il possède encore des éléments qui datent du Moyen Age.
Adresse : Château d'Abée - N° 1-3 rue du Château d'Abée - Tinlot - 4557 - Belgique
Coordonnées par GPS : 50° 28' 34" Nord, 5° 21' 5" Est


- LE DOMAINE D'ACHENE A CINEY - 5590 (Location de Salles):

Photo de Abritel

Le Domaine d'Achêne est un château bâti à Ciney, en Région wallonne, dans la Province de Namur, en Belgique. La Ville de Ciney possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 4/07/1980. Elles montrent 5 têtes humaines. Ces 5 têtes apparaissent, pour la première fois sur un sceau de la ville, datant de 1632. Depuis lors, ces têtes sont les armoiries de la ville. La signification de ces têtes n'est pas connue bien que quelques légendes en donnent une signification. Les armoiries précédentes avaient été octroyées le 19/07/1841 et diffèrent seulement dans le type de la couronne qui entourent le sceau et l'étoile qui y est superposée. Il existe un sceau plus ancien qui est daté de la fin du XIVe siècle. Il montrait un château fortifié. Les sceaux qui ont suivi, fin du XVe siècle, début du XVIe siècle, montraient aussi un château. La première légende prétend que Ciney a été fondée par Sedros, Roi de Tongres. Son fils, le Prince Clement, aurait eu 5 fils et aurait renommé la ville "Chynée" de "Cinq-née". Une autre légende prétend que les têtes font référence à Martin-de-Tours qui aurait ressuscité 5 enfants, noyés. Aujourd'hui, le Château d'Achène vous propose la location de ses salles, pour y fêter vos évènements festifs ou professionnels (Mariages, Fiançailles, Retraite, Séminaires etc.
Adresse : Château d'Achène - 22 Route de Dinant, 5590 Ciney, Belgique - Tel : +32 473 32 23 90 - Ouvre dès 9h00 à 20H 00
Site web : Domaine d'Achène
Coordonnées par GPS : 50° 17' Nord, 5° 06' Est


- LE CHATEAU D'ACOZ A ACOZ - 6280 - GERPINNES (Spectacle 15 Août):

CC BY 2.5

Le Château d'Acoz appelé aussi le Château de Pirmez est un château belge bâti à Acoz, intégré à Gerpinnes, située en Région wallonne, dans la Province de Hainaut, en Belgique. Le Château d'Acoz est un édifice en pierre calcaire, entouré d’un parc, dans la Vallée de la Biesme qui alimente les douves du château. Du vaste quadrilatère fortifié qui date de la fin du XVIe ou au début du XVIIe siècle, il ne reste qu’une tour isolée du Nord-Ouest et deux ailes à l’Est et au Sud, formement transformées aux XVIIIe et XIXe siècles. La tour carrée ou l'ermitage vertical fut bâtie en 1875 pour l'écrivain Octave Pirmez. Il y écrivit "Les feuillées" et "Heures de solitude". Plutôt romantique, la tour carrée se sitait, entre le donjon fortifié du XIIe siècle et le pigeonnier du XVIIIe siècle. Tombée en ruines et présentant un danger pour la sécurité des usagers, elle fut démolie. Château année, a lieu le 15 aôut, le spectacle de la marche Saint-Roch et Saint-Frégo. En 1866, une épidémie de choléra répandit la terreur dans la région et la famille Scieur, très éprouvée, avait érigé une petite chapelle dédiée à saint Roch, patron des pestiférés. Quelques années plus tard, vers 1870, on décida de rendre hommage à saint Roch et on lui associa saint Frégo, qui lui jouissait d'une grande vénération, étant le protecteur des petits enfants contre la « maladie du carreau » — actuellement, on peut découvrir dans le fond de l'église paroissiale d'Acoz-Centre la statue du Saint, ornée de quelques paires de petits souliers déposées, par des parents reconnaissants. La marche était née et la tradition allait s'instaurer. Chaque année, le rendez-vous est donné à tous ceux qui veulent perpétuer cette procession. Le dimanche à 11 heures, la procession quitte l'église d'Acoz escortée par deux compagnies. Lausprelle, habillée exclusivement en costumes du Premier Empire, ouvre le cortège. Elle est suivie de la compagnie d'Acoz qui elle est revêtue de costumes du Second Empire, à l'exception du peloton des jeunes qui préfère l'habit de grenadier du Premier Empire. La compagnie d'Acoz est accompagnée par la fanfare du village. La procession fait son entrée dans le hameau de Lausprelle vers 13 heures. À 15 heures, elle repart pour assister aux vêpres chantés en l'église Saint-Léon. Après cet office, Lausprelle rejoint le quartier de la gare d'Acoz pour la rentrée solennelle. Vers 18 heures, les deux compagnies entrent dans la cour intérieure du château Pirmez pour y tirer des salves. C'est ensuite le retour en l'église d'Acoz où est célébré un salut. Le lundi à 9 h 30, une messe militaire est célébrée tant au centre qu'à Lausprelle. Ces cérémonies sont suivies de salves d'honneur et d'évolutions dans les quartiers jusqu'au soir. Le cassage du verre de la Compagnie d'Acoz a lieu le dernier samedi de Juin à 19 heures et celui de la Compagnie de Lausprelle le lundi de Saint-Roch et Saint-Frégo, vers 22 heures.
Coordonnées par GPS : 50° 21' 30" Nord, 4° 31' 45" Est


- LE CHATEAU D'AERTRYCKE A TORHOUT - 8820 (Hôtel-Centre de Congrés/Culturel) :


Le Château-Hôtel d'Aertrycke est un château bâti à Torhout, dans la Province de Flandre-Occidentale, en Belgique. Il est de style Néo-gothique français. Sa construction date de 1869 à 1874. Son propriétaire initial était D'Aertrycke. Il est destiné aujourd'hui à devenir une Maison de bouche, un Centre de Congrès et un Centre Culturel. Le Château d'Aertrycke est fermé au Public.
Adresse : Château d'Aertrycke : Zeeweg 42 - 8820 Torthout - Tel : 92.50.21.21.77
Coordonnées par GPS : 51° 05' 38" Nord, 3° 05' 08" Est


- LE MUSEE ROYAL DE L'AFRIQUE CENTRALE A TERVUEREN - 3080 (Musée)

CC BY-SA 3.0

Le Musée Royal de l’Afrique Centrale est un établissement scientifique fédéral belge situé, à Tervueren, en région flamande, à quelques kilomètres de Bruxelles, en Belgique. Il a été bâti en 1897 lorsque la section coloniale de l'exposition universelle de Bruxelles est établie à Tervueren. Ensuite sous l’impulsion du roi Léopold II le musée actuel, intimement lié à l’histoire de la colonisation du Congo par la Belgique est érigé entre 1905 et 1908 sur les plans de Charles Girault inspiré par le Petit Palais. Le musée du Congo, situé au milieu d’un parc somptueux appartenant à la Donation royale est relié à Bruxelles par une double avenue spécialement créée et par une nouvelle ligne de tramway, était à l’origine destiné à éveiller l’intérêt et la curiosité du peuple belge pour ce qui était à l’époque l'État indépendant du Congo, (1884 à 1908). Après 1908, il devint le Musée du Congo Belge puis le Musée Royal de l'Afrique Centrale (MRAC) en 1960. Le Musée Royal de l’Afrique Centrale a fermé de la fin de 2013 jusqu'en 2017, pour subir d'importants travaux de tansformation. Le Musée Royal de l’Afrique Centrale a rouvert ses portes au Public, depuis.
Coordonnées par GPS : 50° 49' 51,2" Nord, 4° 31' 06,59" Est


- LE CHATEAU D'AH A ANDENNE - 5300 (Abandonné) :

Photo de Mapio - Pic

Le Château d'Ah est un ancien château bâti à Andenne, en province de Namur, en Région wallonne, en Belgique. Il existe aussi sur la commune de Andenne : la Forteresse de Samson (IVe-Ve siècle), le Fort de Maizeret, la Tour carrée de Houssoy, le Château d'Ah, et Château Rieudotte.
Adresse : Château d'Ah - Avenue Roi Albert Rue du Pré des Dames Chemin de la Jonction à Andenne - 5300
Coordonnées par GPS : 50° 31' 13" Nord, 5° 04' 52" Est


- LE CHATEAU D'AHIN A HUY - 4500 (Hôtel-Ferme) :

Photo de la Direction - Cours intérieure

Le Château d'Ahin est un chateau bâti, sur la section de Ben-Ahin, à Huy, située en Région wallonne, dans la Province de Liège, en Belgique. Le château possède un parc classé au Patrimoine Historique. Ben-Ahin, primitivement seigneurie féodale de Beaufort, comprenait à l'origine les hameaux et villages de Ben, Gives, La Sarte-à-Ben et Solières. La seigneurie vassale d’Ahin, composée d'Ahin et Saint-Léonard fut incorporée en 1642. En 1271, un seigneur de Beaufort décida de faire allégeance au Comte de Namur plutôt qu'au Prince-évêque de Liège, la frontière se situa alors à ce qui est aujourd'hui la fontaine d'Ahin. Ce fut également le départ d'une guerre, dont un épisode marquant fut la Guerre de la vache. Le Comte de Namur devint le seigneur direct de Beaufort, en 1330. Pendant des siècles, le futur Ben-Ahin eut donc son destin lié à celui des Pays-Bas belgiques et non à celui de la Principauté de Liège. Après les campagnes militaires, de 1794, de la Révolution Française, les Pays-Bas belgiques et la Principauté de Liège furent annexés par la Première République française. L’Ancien Régime fut aboli et les neuf Départements réunis, ancêtres des neuf Provinces Belges, furent créés sur le modèle administratif français.
Adresse : Le Château d'Ahin - Château-Ferme - Chaussée de Dinant 14, 4500 Huy, Belgique - Téléphone : +32 85 21 64 51
Coordonnées par GPS : 50° 31' Nord, 5° 13' Est


- LE CHATEAU D'AIGREMONT A FLEMALLE - 4400 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Renaud Lesage

Le Château d'Aigremont à Flémalle, dans la Province de Liège, en Région wallonne, en Belgique. Le Château d'Aigremont, de style Renaissance, fut construit, au début du XVIIIe siècle, pour l'Archidiacre Mathias Clercx. Les origines du château sont assez floues et beaucoup de légendes s’y rapportent (voir Chanson des 4 fils Aymon et Chanson de Maugis d'Aigremont. Mais, il semble que, déjà au Moyen Age, en l'an 900, on mentionnait une forteresse, à cet endroit. Une forteresse qui relèvera de l'autorité de la Principauté de Liège, mais, en 1715, le Chanoine, Mathias Clercx acquit la seigneurie pour la transformer en un château conçu comme résidence de plaisance. Ainsi de 1717 à 1727, la forteresse laissera place à un château s'inspirant de l'architecture française de style Louis XIV, en vogue à l'époque, mêlant brique rouge typique de la tradition mosanne. Des légendes rapportent que le Château d'Aigremont tire son nom du Duc de Beuves d'Aigremont, protagoniste des plus importants dans les deux légendaires chansons de geste : Chanson des quatre fils Aymon, les quatre fils étant les neveux de Beuves et Chanson de Maugis d'Aigremont, Maugis étant son fils, récits dans lesquels, les principaux personnages sont opposés à Charlemagne. Accroché sur les hauteurs de la Meuse, à mi-chemin entre Liège et Huy, se dresse le Château d'Aigremont.
Adresse : Le Château d'Aigremont - 1 Rue du Château d'Aigremont, 4400 Flémalle, Belgique
Coordonnées par GPS : 50° 35' 27,28" Nord, 5° 24' 53,91" Est


- LE CHATEAU D'AISCHE A EGHEZEE - 5310 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Jean-Pol Grandmont

Le Château d'Aische est un château bâti à Aische-en-Refail, dans la commune d'Éghezée, en Région wallonne, Province de Namur, en Belgique. La construction du Château d'Aische date du XVe au XVIIIe siècle. La seigneurie d'Aische date de 1211 et le château du XVe siècle. En 1648, Aloysio du Bois acheta Aische pour 5 400 florins au roi d’Espagne ou aux Domaines. Il était déjà propriétaire du fief de Refail comprenant la cour féodale de Walhain, ainsi qu'un l'hôtel particulier à Anvers et les châteaux Kijkuit (Wyneghem) et Zwarte Arend (Deurne). Elle passe ensuite à Simon de Neuf, à la suite de son mariage avec Philippote du Bois d'Aische, puis à son gendre, le comte Charles Ignace d'Oultremont de Wégimont (1753-1803). Charles Ignace d'Oultremont et Anne de Neuf d'Aische furent les parents d'Émile d'Oultremont et d'Olympe d'Oultremont, épouse du baron Ferdinand du Bois de Nevelle, qui en hérita. Le Château d'Aische est classé au Patrimoine, depuis 1977.
Coordonnées par GPS : 50° 35' 47" Nord, 4° 49' 46" Est


- LA COMMANDERIE D'ALDEN-BIESEN A RIJKHOVEN - 3740 (C.I.C.):


La Commanderie d'Alden-Biesen est bâtie à Rijkhoven, en Province de Limbourg, en Belgique. Sa construction date du XVIe au XVIIe puis du XIXe siècle. La Commanderie d'Alden-Biesen était un monastère-château de l'ordre Teutonique et le siège de la grande commanderie des Vieux-Joncs, dont le nom latin était Balivia de Juncis, un des 12 grands bailliages du gouvernement de l'ordre teutonique du Saint-Empire romain du XIIIe siècle à la Révolution française. Entièrement rénové, c'est aujourd'hui (2014) un Centre International de Conférences. A gauche de la Commanderie d'Alden-Biesen, un bâtiment isolé ayant l'aspect d'une porte qui servait d'hospice à douze vieillards pauvres, et plus tard d'école aux enfants. Puis elle devint la demeure du vicaire attaché spécialement à l'église. A l'autre bout de l'avenue se trouve l'hôtellerie, dont la porte est surmontée des armes du cardinal de Schonborn, commandeur de l'ordre. Sur un moulin à Hoesselt, non loin de Vieux-Joncs, sont sculptées les mêmes armes. La Commanderie d'Alden-Biesen est classée aux M.H.
Coordonnées par GPS : 50° 50' 30" Nord, 5° 31' 14" Est


- LE CHATEAU D'ALENSBERG A PLOMBIERES - 4850 (Donjon/Privé) :

CCO

Le Château d'Alensberg est un château bâti à la Section Moresnet, sur la commune de Plombières, Province de Liège, en région wallonne, en Belgique. La construction du Château d'Alensberg, date du XVIe-XVIIe siècle. Alensberg était l'une des 6 seigneuries foncières de l'ancien territoire de Moresnet. Son plus ancien maître connu était Jean d’Alensberg, en 1467. Le Château d'Alensberg fut pillé, au cours des siècles et des diverses occupations, fréquemment. Par sa situation, situé au pied du Viaduc de chemin de fer de Moresnet, le château n’a pas survécu aux importants dégâts suite aux explosions des piles du viaduc, par les Troupes Allemandes, durant leur retraite le 10/09/1944. Vu son état de délabrement et les frais de restauration considérables, le Château d'Alensberg fut démoli en 1946. Seul le donjon en moellons de grès du XVème siècle, épais de 1,8 mètres d’épaisseur et les fermes en contrebas résistèrent. Le donjon du Château d'Alensberg a été classé au Patrimoine belge. La totalité du donjon du xve siècle du château d'Alensberg, l'extérieur des parties anciennes et du fournil de la ferme sise rue du Village n°11 et l'extérieur du volume ancien de la ferme se situent rue Langhaag n°4 et le Parc d'Alensberg. Le Château d'Alensberg est privé, fermé au Public. Il existe 4 châteaux à découvrir sur la commune de Plombières : Le Château d'Alensberg, le Château d'Uilenberg, du XIXe siècle, le Château de Bempt, de style baroque et les ruines du Château de Schimper, avec les vestiges d'une tour du XIIe siècle.
Coordonnées par GPS : 50° 43' 11" Nord, 5° 58' 52" Est


- LE CHATEAU AMAND A BOUVIGNES-SUR-MEUSE - 5500 (Ruines/Se Visite/RV) :

Photo de Danielle promil

Le Château Amand est un château bâti à Bouvignes-sur-Meuse, à Dinant, en région wallonne, dans la Province_de_Namur, en Belgique. Le Château Amand se visite sur RV. Il y a aussi un autre château sur la commune : Le Château de Crèvecœur. Visites guidées du Château Amand : dim. à 15h30 et 17h, au départ de la Maison du Patrimoine médiéval mosan (réservation obligatoire).
Adresse : Château Amand Place du Bailliage 16, 5500 Bouvignes-sur-Meuse - Tel +32 82 22 36 16
Site web : Château Amand
Coordonnées par GPS : 50° 16' Nord, 4° 53' Est


- LE CHATEAU D'AMBLEVE A AYWAILLE - 4920 (Ruines):

CC BY-SA 3.0

Le Château fort d'Amblève était un ancien château bâti à Aywaille, dans la Province de Liège, en Région wallonne, en Belgique. Le Château d'Amblève faisait partie autrefois du territoire de Sprimont. La limite communale passe à quelques dizaines de mètres de l'édifice. Le château d'Amblève, autrefois connu commeNeufchâteau-sur-Amblève, est un ancien château fort belge, situé à Aywaille dont il ne reste actuellement que des ruines dressées au-dessus des falaises de granit surplombant l'Amblève. L'une des premières mentions du château remonte à 741, puisque Griffon, le fils de Charles Martel, y aurait été enfermé. En 855, l'Empereur d'Allemagne Lothaire II donne Sprimont à l'abbaye de Stavelot, qui reçoit la maison forte nommée Tour de Sprimont, à l'origine du château. Au XIIIe siècle, le château proprement dit est bâti et jusqu’en 1578 date de sa démolition, il assure la protection et la défense de Sprimont. Un château beaucoup plus récent appartenant à la famille Ancion (Domaine privé) se trouve au bord de l'Amblève en contrebas du château fort. Les ruines du château d'Amblève sont libres d'accès. Toutefois, la plus grande prudence est demandée aux visiteurs. Attention toutefois au danger d'éboulement et du site escarpé au-dessus d'une falaise avec toutefois un beau point de vue sur la Vallée de l'Amblève. Les ruines du Château d'Amblève appartiennent actuellement aux 3 descendants de Mr ANCION. L'ancienne porte du Château d'Amblève a été restaurée.
Coordonnées par GPS : 50° 28' 28" Nord, 5° 40' 31" Est


- LE CHATEAU DES AMEROIS A BOUILLON - 6830 (Privé):


Le Château des Amerois est un château bâti à Bouillon, dans la Province de Namur, en Belgique. Le château des Amerois est de style Romantique. Sa construction date du XIXe siècle. Il se situe dans la Vallée de l'Aulnois, au cœur de la Forêt de Muno, au Sud-Est de Bouillon. Remplaçant un premier bâtiment détruit par le feu, le Château des Amerois actuel fut construit, de 1874 à 1877, pour le Prince Philippe de Belgique. En 1849, le comte du Mesniel fait acquisition du vaste domaine et bois de Muno et y fait bâtir une maison de campagne. Théodore van der Noot d'Assche rachète le domaine en 1859 et y fait construire un château. L'ensemble fut racheté en 1868 à 1 million de Francs belges, par Philippe de Belgique, le frère du roi Léopold II. Un incendie ravagea le 1er château en 1873. Philippe de Belgique fait alors appel à l'architecte Gustave Saintenoy pour le reconstruire, mais en beaucoup plus grand. La chapelle fit l'objet d'une attention particulière et reçut une polychromie de Jules Helbig. Le parc abrite des séquoias et une charmille de 158 mètres de long. Des milliers d'espèces de plantes et de fleurs sont cultivées dans sept serres. Le prince Philippe prévoit aussi de somptueuses écuries. Passionné de chasse, il séjourne plusieurs mois par an au château. Sa femme, Marie de Hohenzollern-Sigmaringen en fait des croquis et des aquarelles. Durant la Première Guerre mondiale, des militaires allemands occupèrent le château qui sortit de l'occupation sans dégâts majeurs, hormis sa cave à vins. Au décès de Philippe, ses 3 enfants héritèrent du château. Ils le revendront pour 7 millions de francs, à Robert Colette, Marchand de Bois à Liège. Ce dernier abat pratiquement tous les arbres et revendra la propriété, 3 ans plus tard, à Alice Solvay, la nièce d'Ernest Solvay. Aujourd'hui, le Château des Amerois appartient toujours à ses descendants. La famille Solvay est l’une des grandes familles industrielles d’Europe (Producteur de Médicaments, de Plastiques et Produits chimiques comme le fluor). Dans leur livre de 1996, Fritz Springmeier et Cisco Wheeler le mentionnent, sous le nom de « Mother of Darkness castle ». Un important scandale pour pédophilie semble planer sur le château. Lisez ce lien avec beaucoup d'attention. Le Château des Amerois est privé et fermé au Public.
Site web : Château des Amerois
Coordonnées par GPS : 49° 47,73' Nord, 5° 04,08' Est


- LE CHATEAU D'ANNEVOIE A ANNEVOIE-ROUILLON - 5537 (Visite/Extérieurs):


Le Château d'Annevoie est un château bâti à Annevoie-Rouillon, en région Wallonne, dans la Province de Namur, en Belgique. Il date du XVIIe siècle, avec son château et ses célèbres jardins. L'ensemble du château forme une légère courbe qui suit celle de la Vallée du Rouillon dans laquelle les jardins ont été aménagés. Le Château d'Annevoie, fut la propriété successive des Familles de Halloy et Montpellier. Il fut construit en plusieurs étapes. La façade côté jardin dévoile les différentes époques de sa construction, dont la première remonte en 1627. L’intérieur du château d'Annevoie ne peut pas être visité. Cependant, vous aurez l'occasion de découvrir les jardins d'eau du XVIIIe siècle, un véritable must qui vous émerveillera.
Adresse : Château d'Annevoie Rue des Jardins d'Annevoie 375537 ANNEVOIE-ROUILLON (ANHEE) - par Tél au : +32 (0) 82 67 97 97
Coordonnées par GPS : 50° 20' 39" Nord, 4° 50' 40" Est


- LE CHATEAU D'ANNEVOIE A ANHEE - 5537 :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Jmh20

Le Château d'Annevoie est un château bâti à Anhée, en région Wallonnie, dans la Province de Namur, en France. En 1784, la commune d'Annevoie compte 281 habitants et 52 bâtiments. Plusieurs installations industrielles se trouvent le long du ruisseau Le Rouillon au milieu du XIXe siècle: affineries, fours et haut-fourneau au charbon de bois, makas (hydraulique et à charbon de bois), brocard et moulin à farine hydraulique. C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. Voici le Château d'Annevoie, façade Sud, en 2021, après sa restauration. Annevoie est connue pour ses magnifiques Jardins d'Annevoie imaginés par Charles-Alexis de Montpellier, à la fin du XVIIIe siècle, et qui combinent la rigueur du style français et la fantaisie du style anglais, tout en utilisant la rivière du Rouillon pour composer avec le cours de celle-ci des jeux ou formes multiples. Les visiteurs en transports en commun peuvent y accéder depuis la gare de Namur par la ligne 21 Namur - Maredsous. C'est en 1691, la Famille de Montpellier s'implante à Annevoie, en la personne de Jean de Montpellier (1634-1705), seigneur d'Yvoir. Il est le grand-père de Charles-Alexis (1717-1807), écuyer, Eeigneur d'Annevoie, Rouillon, Ambresin et Ambresineau, Celles (Vedrin), membre de l'Etat noble et chambellan héréditaire du comté de Namur, grand bailli de Montaigle, mayeur des Ferons et maître de forges, anobli le 9/01/1743. Onze générations de Montpellier se succédèrent, à la tête du Domaine d'Annevoie, jusqu'à l'aube du XXIe siècle.
Coordonnées par GPS : 50° 20' 40,66" Nord, 4° 50' 36,68" Est


- LE CHATEAU ANTOINE - JEMEPPE-SUR-MEUSE - A SERAING - 4101 :

Photo de RTBF

Le Château Antoine est bâti à Jemeppe-sur-Meuse, à Seraing, en Région wallonne, en Belgique. Depuis le 16.06.2023, le Château Antoine a été inauguré, après 5 ans de travaux, pour sa restauration, intérieure et extérieure. Le Château Antoine est formé du Château Antoine avec les terrains environnants. Le Château Antoire a été Classé au Patrimoine Belge.
Adresse : Château Antoine - 36 rue Miville - 4101 - Seraing - Belgique
Coordonnées par GPS : 50° 37' 02" Nord, 5° 30' 17" Est


- LE CHATEAU D’ANTOING A ANTOING - 7640 (Se Visite):

CC BY 3.0 - Photo de JohnCham

Le Château d'Antoing est un château bâti à Antoing à Antoing, dans la province du Hainaut, en région wallonne, en Belgique. Il est la propriété du Prince de Ligne de la Trémoïlle. Sa construction date du XIIe au XIXe siècle. Il est de style néo-Gothique. La construction du Château d'Antoing date du XIIe au XIXe siècle. Son propriétaire initial était Sohier d'Antoing. C'est actuellement le lieu de tournage d’un épisode de la série « petits meurtres d’Agatha Christie » par France Télévision. C’est au Château d'Antoing que le Prince Edouard de Ligne épousa l’actrice Isabella Orsini. Dans les années 1885-1890, le prince Baudouin chassait en compagnie des Ligne. C'est un château dont les origines remontent au XIIe siècle. Entièrement rebâti, dans un style néogothique, au XIXe siècle, le Château d'Antoing est, depuis plusieurs générations, une des résidences de la Famille des princes de Ligne. Classé au Patrimoine de Wallonie depuis 1949, le Château d'Antoing n'est accessible aux visiteurs, que lors de visites organisées par la Ville d’Antoing. Le propriétaire actuel du Château d'Antoing est la Famille de Ligne. Il est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 33' 54" Nord, 3 ° 26' 48,98 Est


- LE CHATEAU D'ANVAING A FRASNES-LEZ-ANVAING - 7910 (Privé):

CC BY-SA 3.0

Le Château d'Anvaing est un château bâti à Frasnes-lez-Anvaing, en Région wallonne, dans la Province de Hainaut, en Belgique. La construction du château date de 1561. Il est appelé le Château d'Anvaing ou Château de Lannoy. Il est de style Gothique-Renaissance. On possède de renseignements sur les différents bâtiments qui ont précédé la reconstruction du château, en 1561, mais la présence d'un ancien château, à l'époque de la première croisade, est attestée dès 1127. Le château a été profondément modifié en 1800. On peut encore voir une partie des douves qui ont été transformées, en un étang. Le Château d'Anvaing reconstruit a dû adopter le plan rectangulaire de l'ancien système défensif. La famille de Roubaix occupa le château. Ensuite, la famille de Lannoy, vieille famille au service du roi de France et des ducs de Bourgogne, s'y installa. Ses descendants y vivent encore aujourd'hui. Une descendante de la famille, la Comtesse Stéphanie, s'est mariée le 20/10/2012 au Grand-Duc héritier Guillaume de Luxembourg. C'est dans le Château d'Anvaing que fut signée la capitulation de l'armée belge, par le Général Derousseaux et le Commandant Liagre, représentants du roi Léopold III, le 28/05.1940, après les derniers combats de la Bataille de la Lys. Les étangs et anciennes douves du Château d'Anvaing sont alimentés par la Rhosnes. Il est classé au Patrimoine Belge depuis 1972. Le Château d'Anvaing est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 40' 37,39" Nord, 3° 34' 38,73" Est


* LE CHATEAU D'ANVERS OU CHATEAU LE STEEN A ANVERS - 2000 (Musée):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Jean-Pol Grandmont

Le Château d'Anvers est un château bâti à Anvers, en région flamande, en Belgique. Appelé aussi Le Steen, c'est devenu un Musée. Le Steen est une partie d'un ancien château fortifié situé sur la rive droite de l'Escaut à Anvers. Il date du XIIIe au XVIe siècle. Het Steen, le plus ancien bâtiment d'Anvers, a été construit vers 1200–1225 et s'appelait alors « Château d'Anvers ». Vers 1520, à l'époque de Charles Quint, le Château d'Anvers fut entièrement transformé et baptisé 's Heeren Steen. Le bâtiment fut utilisé jusqu'en 1827 comme prison, ce qui fut d'ailleurs déjà le cas en 1303. La plus grande partie du Château d'Anvers fut démolie au XIXe siècle lors du redressement des quais et l'élargissement de l'Escaut. La partie restante reçut le nom de Het Steen (« La pierre »). De 1952 à 2008, le Steen abrite le « Musée National de la Marine », connu pour son importante collection de maquettes de bâteaux, de tableaux, d'instruments nautiques, de photos et de documents d’archives. Ces collections sont, depuis 2011, conservées au Museum aan de Stroom. Près du Steen, sous les anciens auvents portuaires, se trouve un parc maritime où sont exposés des bâteaux et vestiges du passé industriel du port.
Adresse : Château d'Anvers - Steenplein 1, 2000 Antwerpen, en Belgique
Coordonnées par GPS : 51° 13' 16,61" Nord, 4° 23' 51,14" Est


* LE CHATEAU D'ARCHE A ASSESSE - 5330 (Location Salle/Banquet) :


Le Château d'Arche est un château bâti à Assesse, dans l Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. Vous pourrez y organiser votre mariage, fiançailles, ou départ en retraite, en louant votre salle de banquet.
Adresse : Château d'Arche 63, Location de salle pour Banquet, 5330 Assesse, Belgique
Coordonnées par PS : 50° 22' 29" Nord, 4° 56' 42" Est


* LE CHATEAU DE L'ARDOISIERE A JODOIGNE - 1370 (Location de salle):


Le Château de l'Ardoisière est un château bâti à Jodoigne, dans la Province du Brabant Wallon, en Belgique. Le Château de l’Ardoisière - ancienne résidence secondaire d’une importante famille jodoignoise? qui doit son nom? au fait qu’on y a recherché des ardoises. Le lieu disposait et dispose? à nouveau? d’une installation hydro-électrique sur la Gette. De 2010 à 2013, le Château de l’Ardoisière a été complètement rénové et sert de lieu de séminaires et de mariages. Le Domaine de l'Ardoisière jouit d’un parc et d’un étang. Il existe 5 châteaux sur la commune de Jodoigne : le Château de Jodoigne-Souveraine, le Château des Cailloux, le Château Pastur (Mairie), le Château de l’Ardoisière et le Château Ghobert.
Coordonnées par GPS : 50° 43,45' Nord, 4° 52,09' Est


* LE CHATEAU D'ARDOOIE OU CHATEAU DE JONGHE-D'ARDOYE A ARDOOIE - 8850:
de Johan Mares

Le Château d'Ardooie appelé aussi le Château de Jonghe-d'Ardoye est un château bâti à Ardooie, dans la Province de Flandre Occidentale, en Belgique. Le Château d'Ardoye, fut le berceau de la Famille des Comtes de Jonghe d'Ardoye.
Coordonnées par GPS : 50° 57' 50" Nord, 3° 14' 2,8" Est


- LE CHATEAU D'ARENBERG A HEVERLEE - 3001 LOUVAIN (Privé):

CC BY-SA 3.0 - Photo de JUhanson

Le Château d'Arenberg est un château bâti à Heverlee, section de la ville de Louvain, en Région flamande, dans la Province du Brabant flamand, en Belgique. L'architecte était Claes. C'est un château Médiéval de style Renaissance flamande. Construit du XIIe au XIXe siècle, l’édifice actuel fut mis en chantier au XVIe siè_en Belgique.jpgcle, pour Guillaume de Croÿ,le Château d'Arenberg subira de nombreux changements jusqu'au XXIe siècle. Il passera, en 1612, dans les mains de la famille allemande des Ducs d’Arenberg qui l’occupa jusqu’à la Première Guerre Mondiale. Aujourd’hui, le château apartient à la Katholieke Universiteit Leuven. Le Château d'Arenberg est au cœur de son campus de sciences physiques appliquées d’Heverlée. De grande harmonie architecturale flamande tout en incorporant des éléments du style baroque tardif, de la Renaissance et même du Néo-gothique du XIXe siècle, le Château dArenberg est flanqué de 2 tours carrées à ses extrémités dont les bulbes sont surmontés d’un aigle bicéphale. Un domaine qui rapportait jadis mais qui aujourd'hui, selon le duc d'Arenberg, serait un patrimoine quasi négatif. Mes terres me coûtent. Je les garde par tradition. "L’ensemble est devenu campus de la Faculté d’Ingénierie et des Sciences physiques appliquées, à la manière des Universités Américaines. S’y trouvent également le département d'architecture, urbanisme et aménagement du territoire (ASRO) et le Centre International Raymond Lemaire pour la Conservation (RLICC)
Adresse : Kardinaal Mercierlaan 94, 3001 Leuven, Belgique
Coordonnées par GPS : 50° 51' 47" Nord, 4° 40' 60" Est


- LE CHATEAU D'ARGENTEUIL A WATERLOO - 1410 (Privé):

CC BY-SA 3.0

Le Château d'Argenteuil appelé aussi le Château Tuck est un ancien domaine bâti à Waterloo, Ohain (Lasne) et La Hulpe, dans la province du Brabant wallon, en Belgique. Sa construction date de 1856 à 1858. Acquis par l'État belge, le Château Tuck abrita le roi Léopold III de Belgique et la princesse Lilian de Réthy, après l'abdication du roi et qu'il eut quitté le Château de Laeken. Il y eut deux châteaux Meeûs à Argenteuil. Le premier fut construit dans les années 1830, par le comte Ferdinand de Meeûs, qui avait constitué un vaste domaine (265 hectares et en fin de compte 600 hectares) en acquérant des terres dans cette partie de la forêt de Soignes, qu'il nomma Argenteuil. Suite d'un incendie qui ravagea le château à peine achevé, le comte construisit un second château en 1858, exactement au même emplacement. Cet édifice de style renaissance française qui abrite aujourd'hui la Scandinavian School Queen Astrid, est l'œuvre de l'architecte Jean-Pierre Cluysenaar. Quant à l'aménagement du parc, il fut confié à l'architecte-paysagiste Edouard Keilig. Après la mort de Ferdinand de Meeûs, c'est son épouse qui reprend la propriété. Son testament est très clair : c'est sa fille Henriette, célibataire, qui reprit le château et son parc, avec tout ce qu'il contient à l'exception de certains objets, soigneusement décrits. A son décès, le couple de Meeûs-Martini fut choisit pour lui succéder. En 1937 et 1938 2 arrêtés royaux accordèrent aux Comtes de Meeûs et à leurs descendants, le droit d’ajouter le nom d’Argenteuil à leur patronyme. La protection du Château d'Argenteuil date de 1997. En avril 2003, sur décision du gouvernement belge, le château d’Argenteuil fut dépouillé des traces de ses anciens résidents royaux, avant d’être mis en vente par le service public fédéral Finances. Le 25/09/2004, le Château d'Argenteuil appartient à Jean-Marie Delwart, Chef d’entreprise, passionné par l’éthologie. Le Château est privé et sert d'habitation. Il fait parti ds M.H. depuis 1997. Le Château d'Argenteuil est privé, fermé au Public.
Corodnnées par GPS : 50° 43' 02" Nord, 4° 25' 48" Est


- LE CHATEAU D'ASPREMONT-LYNDEN A OUD-REKEM - 3621 :

CC BY-SA 3.0

Le Château d'Aspremont-Lynden est un château bâti à Oud Rekem, en Province de Limbourg, en Belgique. La construction du Château dAspremont-Lynden date du XIVe siècle. Il est de style Renaissance mosane. Le château d'Aspremont-Lynden est un château situé dans le vieux village d'Oud Rekem dans le Limbourg. Le château fut construit par les Comtes d'Aspremont Lynden, seigneurs du comté impérial de Reckheim, dont il devint le siège à partir du XVIIe siècle. Le pont-levis du château fut construit à la fin du XVIe siècle sur les fondations d'un prédécesseur médiéval. Le Château d'Aspremont-Lynden est un parfait exemple du style de la Renaissance mosane, avec ses coins et bords de fenêtre en pierre de Namur et sa combinaison de briques et pierres naturelles
Coordonnées par GPS : 50° 55' 25,59" Nord, 5° 42' 18,6" Est


- LE CHATEAU D'ASSONVILLE A AYE - 6900 (Hôtel-Restaurant de Standing )

Photo de Marie51

Le Château d'Assonville est un château bâti à Aye, en Belgique. C'est un château de style Néo-Classique, d'architecture traditionnelle, dans l'esprit du XVIIIe siècle. Le Château D'Hassonville est depuis un hôtel-château impressionnant situé dans un parc privé. Il propose d'excellents plats gastronomiques. L'Hôtel Château d'Hassonville est connu pour la haute qualité de son restaurant Le Grand Pavillon. Le chef Sébastien Phys et son équipe vous surprendront avec leur cuisine raffinée. Les chambres sont spacieuses et agréables. Le portail franchi, l'éblouissement est immédiat.
Adresse: Château d'Assonville - Route D'Hassonville 105, 6900 Aye, Belgique
Coordonnées par GPS : 50° 13' Nord, 5° 18' Est


- LE CHATEAU DE L'AST OU CHATEAU DE GERLACHE A KRUISEM - 9750 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de l'Ast ou Kasteel den Ast, appelé aussi le Château de Gerlache, est un château situé dans la commune de Kruisem, dans la commune d'Audenarde, en Belgique. Le Château de l'Ast a été construit, au début du XXe siècle, pour Georges van Oost, dans le style français et a un toit en mansarde. Au cours de la Première Guerre mondiale, une tour de guet a été élevée sur le domaine. Une vieille chapelle, qui, jusqu'à la Révolution Française, était un important lieu de pèlerinage, a été intégrée dans un coin du mur du château. Un peu plus loin est présent un ancien séchoir à chicorée. Un habitant notoire du château fut le baron Gaston de Gerlache, fils de l'explorateur polaire Adrien de Gerlache. Gaston de Gerlache était marié à Lily van Oost, une fille de Georges van Oost. Il a été été Bourgmestre de Mullem, durant 18ans. Sa femme Lily fut également bourgmestre pendant 6 ans, jusqu'à la fusion en 1976. Dans le Château de l'Ast, de nombreux objets rappellent les expéditions polaires du père et fils de Gerlache : le service et les cafetières en argent de la Belgica, les raquettes d'Adrien de Gerlache, des cartes et des instruments de bord. Le Manchot Empereur, Hans, que Gaston de Gerlache ramena du Pôle Sud, fut, pendant un temps, au Zoo d'Anvers et se trouve, depuis, au Château de l'Ast.
Coordonnées par GPS : 50° 53' 55" Nord, 3° 36' 21" Est


- LE CHATEAU D'ATTRE A ATTRE - 7941 (Musée/Se Visite):

CC BY-SA 3.0

Le Château d'Attre est un manoir bâti à Attre, dans la Province du Hainaut, en Belgique. C'est un très beau manoir qui date du XVIIIe siècle. Son parc fait 17 ha. Le Château d'Attre se situe au bord de la Dendre. Le château d'Attre fut construit, en 1752, pour le Comte François-Philippe Franeau d’Hyon, comte de Gomegnies, sur les fondations d’un autre plus ancien. L’aménagement intérieur de style Louis XV est dû à son fils, François-Ferdinand, chambellan à la cour de l’Empereur Joseph II d’Autriche. L’ensemble de l’aménagement intérieur ne sera achevé que 30ans plus tard. La gouvernante des Pays-Bas, l’archiduchesse Marie-Christine (sœur de Joseph II) et son mari, Albert de Saxe, fréquentent volontiers le château d’Attre pour des parties de chasse dans les bois (1782 à 1788). Un rocher artificiel, avec pavillon au sommet, est érigé dans le parc pour lui servir de point d’observation. En 1814, le Château d'Attrepasse par mariage à la famille du Val de Beaulieu. De style typiquement néo-classique, il est un des rares châteaux belges à avoir préservé la totalité de son décor et mobilier intérieur d’époque. Le Château d'Attre est classé au Patrimoine Majeur de la Wallonie. Le Château d'Attre est devenu un Musée, ouvert au Public.
Adresse : Château d'Attre - avenue du Château - Attre 7941 - Tel : 32.68.44.60
Coordonnées par GPS : 50° 36' 29,5" Nord, 3° 50' 30,4" Est


- LE CHATEAU D'AUTELBAS OU CHATEAU DE BARNICH A AUTELBAS - 6706 (Vestiges):

CC BY-SA 3.0

Le Château d'Autelbas appelé aussi le Château de Barnich est un château fort de plaine bâti à Autelbas, en Région wallonne, dans la province de Luxembourg, en Belgique. Il date du XVe siècle. Les ruines actuelles du château sont ce qui reste du château de plaine, construit en 1432, sur les ruines de l’ancien château détruit en 1412, par les Bourguignons. La courtine actuelle formait l’aile orientale d’un parallélépipède, cette dernière étant plus courte que l’aile occidentale. Le Château d'Autelba ou Château de Barnich a subi de très nombreuses modifications, améliorations, réparations et reconstructions partielles à travers les siècles, tant pour la forteresse elle-même que pour la ferme, les jardins, le four. Le Château d'Autelbas fut habité par les seigneurs d’Autel pendant un siècle et demi, puis par diverses familles nobles à partir de la fin du XVIe siècle, et changera encore souvent de propriétaire, jusqu’à aujourd’hui. Le Château d'Autelbas est classé en 1976, puis, fut gravement endommagé par un incendie en 1983. En 1992, la Région wallonne le fouille. Le Château d'Autelbas est en travaux, depuis 1998, afin de stabiliser son état et de restaurer certaines parties. Le Château d'Autelbas est un château classé au Patrimoine.
Coordonnées par GPS : 49° 38' 49,38" Nord, 5° 51' 54,18" Est


* LE CHATEAU D'AVE A AVE-ET-AUFFE - A ROCHEFORT - 5580 :


Le Château d'Ave est un château bâti à Avé-et-Auffe, fusionnée depuis 1977 à Rochefort, situé en Région wallonne, dans la province de Namur, en Belgique. La construction du Château d'Ave date du XVIIe siècle. Lors de la fusion des communes de 1977, Ave-et-Auffe a été intégrée à Rochefort. La ville est notamment connue pour sa bière trappiste et son château. Il reste des vestiges d'anciennes fortifications dans le bois Niau, au pied duquel deux voies romaines se croisaient. Non loin de là, au lieu-dit Sous les Fosses, sur le Plateau et Devant Niau furent découverts des cimetières mérovingiens.
Coordonnées par GPS : 50° 06' 33" Nord, 5° 08' 35" Est


* LE CHATEAU D'AVIN A HANNUT (AVIN) - 4280 (Location de Salle):

Photo de 1001salles.com

Le Château d'Avin est un château bâti à Hannut à (AVIN) en Belgique. « Avin, douceur de vivre en Hesbaye » , c’est en ces termes que Philippe Farcy aborde le château d’Avin dans son livre d'art « Châteaux et Manoirs de Charme en Belgique » (Aparté, 2008). Le terre-plein, qui s'ouvre sur le Château d'Avin et se prolonge jusqu'à l'étang par de grandes pelouses, se prête parfaitement à des cocktails et des buffets extérieurs, ainsi qu'à toute extension sous forme de tentes et de chapiteaux. Cette maison est personnalisée par la famille qui l'habite et la fait revivre avec passion, ce qui lui confère toute son authenticité et sa convivialité. Ouvert toute l'année.
Adresse : Château d'Avin 1 Ruelle des Mottes 4280 HANNUT (AVIN)Comte et Comtesse de LOOZ-CORSWAREM - Tel : 32 019 69 75 07
Coordonnées par GPS : 50° 40' Nord, 5° 05' Est


- LE CHATEAU D'AVIONPUITS A ESNEUX - 4130 (Visite/Extérieurs):


Le Château d'Avionpuits est un château bâti à Esneux, dans la Province de Liège, en Belgique. Le château est situé au Nord-Est d'Esneux. C'est Jean-Christophe-Joseph VANDER MAESEN qui fit construire le Château d'Avionpuits. Sa construction date de 1756. Il fut construit sur l'emplacement d'une ancienne maison-forte. Le Château d'Avionpuits s'inscrit dans un vaste parc planté d'arbres remarquables. Le château constitue un long quadrilatère flanqué de 3 tours d’angle et agrandi après 1900, d’une nouvelle cour de ferme et d’une tour. La façade principale a été reconstruite dans la seconde moitié du 19e siècle et est surmontée d’un fronton aux armes de la famille Dallemagne. Elle est encadrée par deux tours de plan carré érigées, en 1702 et 1756, comme l’indiquent les girouettes. Elles sont surmontées d’une coiffe bulbeuse à lanternon. L’aile Nord a été construite en 3 temps, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, par la famille Van der Maesen dont les armoiries se trouvent sur la clé du portail millésimé 1757. À l’Ouest de l’ensemble se place la Ferme castrale, dont les bâtiments sont disposés autour d’une cour fermant le quadrilatère. Autour du Château d'Avionpuits se distinguent, tour à tour, un portail d’entrée d’allure ancienne, des grilles faites d’élégantes ferronneries, aux armes des Van der Maesen, une pièce d’eau avec mur de terrasse percé de niches à la mode italienne, des jardins légumiers et d’agrément ou encore une gloriette en moellons de grès. Le Château d'Avionpuits est classé comme M.H. depuis le 9/12/1991.
Adresse : Château d'Avionpuits à 2 Esneux à 4130 Esneux, en Belgique - Visites guidées: de 14h à 17h - Visite : Gratuite
Coordonnées par GPS : 50° 32' Nord, 5° 34' Est


* LE CHATEAU D'AWANS A AWANS - 4340 (Ruines):


Le Château d'Awans est un château bâti à Awans, en Région wallonne, dans la Province de Liège, en Belgique. Le nom d'Awans est associé à la Guerre des Awans et des Waroux qui décima la Hesbaye au XIVe siècle. Un abbé ne pouvant rendre justice et maintenir l'ordre, il devait nommer un laïc, un avoué pour le représenter. Celui-ci en a profité (vu la distance et sa richesse) pour usurper le titre de seigneur d'Awans. Cela sera contesté par l'abbé du monastère de Prüm et ses successeurs avec plus ou moins de succès jusqu'à la Révolution française qui supprima tous les droits féodaux. Le prince-évêque Adolphe de La Marck rachète le 25/01/1331 à Humbert Corbeau de Clermont, les avoueries d'Awans et de Loncin ainsi que son fief d'Awans. Une fois en possession de l'avouerie, l'évêque s'empresse de faire régulariser la situation en envoyant un relief devant l'abbé de Prüm. Peu de temps après, il cèda le château à l'Église de Liège. Le 6/02/1497, le Château d'Awans fut assiégé et détruit par les milices de Tongres durant la guerre entre les Hornes et les de la Mark qui se disputait le titre de Prince-Evêque. De l'ancien Château d'Awans, il ne reste depuis que quelques pierres dans un pré, en face du hall omnisports.
Coordonnées par GPS : 50° 39' Nord, 5° 27' Est


* LE CHATEAU D'AYE A AYE - 6900 :


Le Château d'Aye est un château bâti à Aye, qui est une section de la ville belge de Marche-en-Famenne, en Région wallonne, dans la Province de Luxembourg, en Belgique. Aye compte trois belles demeures, à savoir : la ferme du château construite de 1672 à 1678, un château de style néo-classique d'architecture traditionnelle du XVIIIe, et un autre château, de style néo-classique, en calcaire, qui date du milieu du XIXe siècle.
Coordonnées par GPS : 50° 13' Nord, 5° 18' Est


- LE CHATEAU-FERME DE BALATRE A JEMETTE-SUR-SAMBRE - 5190 :

Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château-Ferme de Balâtre a été bâti à Jemette-sur-Sambre, dans la Province de Namur, en région de wallonne, en Belgique. Le Château-Ferme de Balâtre date du XIII-XVIe siècles. C'est une ferme.
Coordonnées par GPS : 50° 29' 54,95" Nord, 4° 38' 12,51"


- LE CHATEAU DE BALMORAL A SPA-ET-JALHAY - 4900 :


Le Château de Balmoral est un château bâti à Spa-et-Jalhay, dans la Province de Liège, en région wallonne, en Belgique.
Adresse : Château de Balmoral - Balmoral 33, 4845 Spa, Belgique - Téléphone : +32 478 27 76 00
Coordonnées par GPS : 50° 30' 11" Nord, 5° 53' 04" Est


- LE CHATEAU DE BARNICH OU CHATEAU D'AUTELBAS A ARLON - 6706 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Barnich ou Château d'Autelbas à Arlon, dans la Province du Luxembourg, en Région wallonne, en Belgique. Sa construction date du XVe siècle. Les ruines actuelles du château sont ce qui reste du château de plaine construit en 1432 sur les ruines de l’ancien château, détruit en 1412, par les Bourguignons. La courtine actuelle formait l’aile orientale d’un parallélépipède, cette dernière étant plus courte, que l’aile occidentale. Le Château de Barnich a subi de nombreuses modifications, améliorations, réparations et reconstructions partielles à travers les siècles, tant pour la forteresse elle-même que pour la ferme, les jardins, le four. Le Château de Barnich fut habité par les seigneurs d’Autel pendant un siècle et demi, puis par diverses familles nobles à partir de la fin du XVIe siècle, et changea encore souvent de propriétaires jusqu’à aujourd’hui. Le Château de Barnich est classé, en 1976, puis il fut gravement endommagé par un incendie, en 1983. En 1992, la Région wallonne organise des fouilles. Il est en travaux, depuis 1998, afin de stabiliser son état et restaurer certaines parties. Le Château de Barnich est Classé au Patrimoine Belge.
Coordonnées par GPS : 49° 38' 49,38" Nord, 5° 51' 54,18" Est


- LE CHATEAU DE BARONVILLE A BEAURAING - 5570 :

CC BY-SA 2.0

Le Château de Baronville est un château bâti à Beauraing, dans la Province du Namur, en Région wallonne, en Belgique. La construction du Château de Baronville date du XVIIIe siècle. Depuis le Xe siècle, le village a fait partie de possessions de l’Église de Liège et constituait de par ce fait une enclave liégeoise dans les terres des Comtes de Namur et de Luxembourg. Le village de Baronville fut successivement un domaine appartenant aux familles de Fysinne (1456), puis d’Orjo (1559), puis de Marote de Montigny (1616) pour enfin aboutir le 16/03/1669, après de multiples péripéties et transactions, entre les mains de Valérien Wal, Seigneur de Vyle. Les descendants de ce dernier vont conserver Baronville et ajouteront, même le nom du village, au leur. Malgré l’attachement du dernier ressortissant de cette famille aux idées nouvelles ainsi que sa participation active, à la révolte des Liégeois, en 1789. Le Château de Baronville fut incendié, en 1793, par une troupe de révolutionnaires de Givet.
Coordonnées par GPS : 50° 06,55' Nord, 4° 57,4' Est


* LE CHATEAU DE BARVAUX-CONDROZ A HAVELANGE - 5370 :
de Jean-Pol GRANDMONT
CC BY-SA 3.0

Le Château de Barvaux-Condroz est un château bâti à Barvaux-Condroz, section de la commune belge de Havelange, située en Région wallonne, dans la Province de Namur, en Belgique. Le Château de Barvaux-Condroz, qui appartient à la famille d'Aspremont Lynden, depuis 1680, a été détruit à la fin XVII pour cause de vétusté, puis fut reconstruit, dans un style XVIII, vers 1735. Le Château de Barvaux-Condroz a été ravagé en 1940 par un incendie consécutif à l'explosion accidentelle d'un vase d'expansion, ne laissant que les murs extérieurs et le hall d'entrée du château. Seules, les dépendances et la porte qui desservait le pont-levis ne demeurent de la construction originale.
Coordonnées par GPS : 50° 19' 33,39" Nord, 5° 15' 38,16" Est


* LE CHATEAU DE BAUDEMONT A ITTRE - 1460 (Privé) :
de Jean-Pol Grandmont
CC BY 2.0

Le Château de Baudemont est un château bâti à Ittre, en Région wallonne, dans la Province du Brabant wallon, en Belgique. Le Château d'Ittre fut reconstruit en 1875, dans un magnifique parc dessiné, en 1884.L'histoire de Notre-Dame d'Ittre commence à Bois-Seigneur-Isaac. En 1096, Isaac et son fils, Seigneurs de ce village, participèrent à la première Croisade. Ils furent faits prisonniers par les Sarrasins lors du siège de Jérusalem. Durant leur détention, ils invoquèrent la Vierge Marie pour lui demander leur libération, promettant qu'ils lui érigeraient une chapelle à l'emplacement même où son image figurait déjà: contre un tilleul non loin du château. Libérés de leurs chaînes, ils parviennent à rentrer au pays et s'acquittent de leur vœu.En 1336, un terrible fléau s'abat sur la région : la peste. Notre-Dame de Bois-Seigneur-Isaac est alors amenée solennellement en procession de village en village. Mais, arrivée à Ittre, la Madone est déposée et l'épidémie s'arrête subitement. La Vierge ne pouvant plus quitter Ittre, malgré les protestations des habitants de Bois-Seigneur-Isaac et les nombreux procès ecclésiastiques qui, assez curieusement, tranchèrent le litige en faveur de l'église d'Ittre. Pour remercier Notre-Dame de tous ses bienfaits, les Seigneurs de l'époque, Etienne Sire d'Ittre et Englebert d'Enghien, Seigneur de Fauquez, lui construisirent une chapelle en 1371. Elle fut rebâtie, en 1590 : la chapelle où figure la statue de Notre-Dame est un vestige de la chapelle de cette époque. La démolition de l'ancienne église, en 1896, l'ayant épargnée. Ces mêmes Seigneurs instaurèrent aussi une procession en mémoire de Notre-Dame. Depuis 1384, se déroule à Ittre une procession en son honneur, qui doit avoir lieu tous les ans à la fête de l'Assomption, le 15 août.La statue miraculeuse de la Vierge est portée en procession dans les campagnes, accompagnée de la fanfare, de cavaliers et de bannières locales. Elle est suivie par une foule assidue et recueillie. Le Château d'Ittre a été reconstruit en 1875, dans un magnifique parc, dessiné en 1884. Le Château de Baudemont est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 38,93' Nord, 4° 15,8' Est


-** LE CHATEAU DE BAUDRIES A GAVERE - 9890:


de File uploader
CC BY-SA 3.0

Le Château de Baudries est un château bâti à Dikkelvenne à Gavère, situé en Région flamande dans la province de Flandre-Orientale, en Belgique. Le Château de Baudries est de style classique. L'Architecte était E. Flanneau de Bruxelles. Sa construction date de 1780 à 1899. Ses Propriétaires initiaux étaient les Barons de Spangen. Le Château de Baudries fut la résidence du Comte Louis de Lichtervelde, historien et politicien belge, chef de cabinet du premier ministre Charles de Broqueville. Il fut ensuite habité par le beau-fils de celui-ci : le Peintre Philippe Piers de Raveschoot.
Coordonnées par GPS : 50° 55' 11,32" Nord, 3° 41' 38,04" Est


* LE CHATEAU-FERME DE BAYA A GOESNES - 5353 (Gite Rural) :


Le Château-Ferme de Baya est un château bâti à Goesnes, dans la commune de Ohey, en Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. Le Château-ferme de Baya est un château et une ferme attenante. Le château a été bâti vers le milieu du XVIIIe siècle. Le Château et son domaine sont limités au Nord, par le Lileau (ou Lilot), petit cours d'eau affluent du Hoyoux. Ce cours d'eau alimente les deux pièces d'eau du domaine. Les bâtiments se situent le long de la rue de Baya entre les villages de Goesnes, Filée, Perwez, Belle-Maison et Marchin. La Ferme de Baya est citée au début du XVIIe siècle. Le château et la ferme sont classés comme monument depuis le 25 juin 1984. Les stucs du vestibule et du grand salon ainsi que les plafonds peints du petit salon, de l'ancienne cuisine et du cabinet du maître de maison du château-ferme de Baya sont repris sur la liste du patrimoine exceptionnel de la Région wallonne depuis 2016. Le Propriétaire actuel du Chateau-Ferme de Baya est la Famille de Quirini. Vous y trouverez un gite rural. Le Château de Baya est inscrit en 1984 au Patrimoine classé et classé au Patrimoine exceptionnel 2016.
Visites guidées: sam. et dim. de 9h à 12h et de 14h à 18h
Petite restauration: sam. et dim. de 10h30 à 18h.
Adresse : Château-ferme de Baya- 18 Rue de Baya, 5353 Goesnes
Coordonnées par GPS : 50° 27' 43" Nord, 5° 12' 09" Est


- LE CHATEAU BAYARD OU CHATEAU DE DHUY A EGHEZEE - 5310 (Location de Salle) :


Le Château Bayard appelé aussi le Château de Dhuy est un château bâti à Dhuy, en Région wallonne, dans la Province de Namur, en Belgique. Une rivalité a longtemps perduré, entre "Dûtis" et "Boscayis". Il date du XVIIe au XVIIIe siècle. Le hameau des Boscailles est une section un peu laissée pour compte, vis-vis du centre de Dhuy, sous l'influence du Château Bayard. Le Château de Dhuy appelé Château Bayard, propriété des de Bergeyck, descendants du dernier Vicomte de Namur.Complètement rénové, le château Bayard et son grand parc accueille vos mariages et autres activités. Vous serez au centre de la Wallonie, à 30 minutes de Bruxelles. Liste des traiteurs de qualité, un vaste parking et un accueil attentif vous aideront à réussir votre journée. Tarif avantageux du dimanche au vendredi.
Adresse : Château Bayard - 4 Rue du Château Bayard, 5310 Dhuy - Tel : 081 34 67 99 - Email : info@chateau-bayard.be
Site web : Château Bayard
Coordonnées par GPS : 50° 33' Nord, 4° 51' Est


- LE CHATEAU DE BAUDRIES A GAVERE - 9890 :


Le Château de Baudries est un château situé à Dikkelvenne, bâti à Gavère, en région flamande, en province flandre Orientale, en Belgique. Le Château de Baudries est un château de style Classique. La construction du Château de Baudries date de 1780 à 1899. Il appartenait aux Barons de Spangen. Il fut aussi la résidence du Comte Louis de Lichtervelde, historien et politicien belge, chef de cabinet du premier ministre Charles de Broqueville. Le Château de Baudries fut ensuite habité par Philippe Piers de Raveschoot, peintre, son beau fils.
Adresse : Château de Baudries N°5 Kerkstraat, 9890 Gavere, Belgique
Coordonnées par GPS : 50° 55' 12" Nord, 3° 41' 38" Est


- LE CHATEAU DE BEAUFORT A BEN-AHIN A HUY - 4500 (Donjon/Se Visite) :
Imae[Château_de_Beaufort_Ruines_Donjon_a_Ben-Ahin_4500_region_wallonne_Province_de_Liège_en_Belgique.jpg]
CC BY-SA 3.0

Le Château de Beaufort est un château bâti à Ben-Ahin, à Huy, en Région wallonne, en Belgique. L'ancien château de Beaufort était un château fort médiéval, perché sur un éperon rocheux, là où la Solières se jette dans la rive droite de la Meuse, à Ben-Ahin, près de Huy, en Belgique. Construit à la fin du XIIe siècle, il fut détruit par les Français, en 1554. Édifié à la fin du XIIe siècle, le château fort est le siège d’une petite seigneurie (Famille de Beaufort) de la région du Condroz (Belgique) comprenant les villages de Ahin, Ben, Gives, Saint-Léonard, La Sarte-à-Ben et Solières. Situé aux confins de la principauté de Liège et du comté de Namur il est souvent engagé dans des conflits régionaux de frontières entre les 2 entités, y compris lors de la ‘guerre de la Vache’ qui décima les villages du Condroz de 1275 à 1278. Les seigneurs de Beaufort changèrent d’alliance et passèrent sous la suzeraineté du Comté de Namur. Ce qui envenima les relations avec la principauté de Liège. En 1430 la seigneurie de Beaufort, avec le Comté de Namur, fut réunie aux Pays-Bas bourguignons. En 1554 le château fut détruit par les troupes françaises. En 1761, Marie-Robertine de Beaufort, dernière de la lignée des seigneurs de Beaufort, se marie avec Jacques-Ignace de Liedekerke (1725-1807). L’impressionnant donjon de l’ancien château fort, bien visible sur les hauteurs de Ben même si en ruines, appartient toujours à la famille de Beaufort. Des visites guidées y sont organisées durant le mois d’août. Les ruines d’un impressionnant donjon sont les seuls vestiges du château. Le Château de Beaufort est classé au Patrimoine, depuis 1984.
Coordonnées par GPS : 50° 31' Nord, 5° 13' Est


- LE CHATEAU DE BEAULIEU A MONS - 7000 :

CC BY 3.0

Le Château de Beaulieu est un château bâti à Havré, sur la commune de Mons, dans la Province du Hainaut, en region wallonne, en Belgique. Il date du XVIIIe au XIXe siècle.Même si son emplacement actuel n’est attesté qu’en 1226, son emplacement stratégique bordé par la Haine, protégé par des marais était déjà connu depuis le XIe siècle par les Comtes de Flandre et de Hainaut. En 1255, Ida de Mons se marie avec Englebert d’Enghien. Les descendants de famille seront les propriétaires du château jusqu’en 1423. Gérard d’Enghien le céda ainsi que ses terres à Christophe d'Harcourt. Il passa ensuite par mariage à la Famille de Dunan, de Longueville et de Croÿ. En 1518, le général Philippe II de Croÿ, illustre chef militaire de Charles Quint, devient propriétaire du château et est élevé peu de temps après à la charge de grand bailli du comté de Hainaut. Son fils, Charles-Philippe (1/09/1549 - Bruxelles † 25/11/1613 en Bourgogne), qui fut élevé au titre de chevalier de l’Escurial, est connu pour son inconstance politique, mais surtout parce qu’après avoir été blessé d’un coup d’arquebuse, il fut soigné au château, par Ambroise Paré, le célèbre chirurgien de Charles IX. Le Château d'Havré vers la fin du XVIe siècle. En 1578, le Château de Beaulieu connut des périodes plus agitées lors des sièges que menèrent successivement, contre lui, les armées de Don Juan et du Duc d’Anjou et qu’il traversa sans grand dommage. En 1579, un incendie va ravager complètement le Château de Beaulieu et il ne restera que ses murs. De 1601 à 1603, c’est Charles-Alexandre, Duc de Croÿ, Marquis d'Havré, va faire restaurer le Château de Beaulieu et en faire un des magnifiques châteaux de plaisance, de la Belgique où de nombreuses têtes couronnées et des artistes illustres de l’époque aimaient séjourner. Le Château de Beaulieu ne connut ces fastes que sur une période de moins d’un siècle. En effet, peu de temps après l’invasion française de 1792, il fut rapidement vendu comme bien national. Malgré son rachat en 1807 par la famille de Croÿ, il fut, peu à peu, délaissé par celle-ci. En 1930, l'irrémédiable se produisit. Une grande partie du château s'écroula, transformant l'édifice en "ruines historiques" que la commission des monuments et sites s'empressa de classer par Arrêté royal du 15/09/1936. De nos jours, l'association à but non lucratif "Les Amis du Château des Ducs d'Havré", créée en 1979, tente de sauvegarder le site. Les salles du Château de Beaulieu peuvent être louées pour des mariages, des soirées, des séminaires, etc.
Adresse : Château de Beaulieu rue de Beaulieu, 115-119 Havré (Belgique)
Coordonnées par GPS : 50° 27' 52" Nord, 4° 02' 22" Est


- LE CHATEAU DE BEAULIEU A MACHELEN - 1830 :

C BY-SA 3.0

Le Château de Beaulieu est un château bâti à Machelen, dans la Province du Brabant-Flamand, en Région flamande, en Belgique. Le Château de Beaulieu est un château de style Baroque. Il a été construit, en 1654, par la Famille des Tours-et-Taxis. A la fin du XVIIe siècle, le Château de Beaulieu a appartenu à Gio Paolo Bombarda, Fondateur du Théâtre de la Monnaie à Bruxelles.
Adresse : Diegem Kasteel Beaulieu, Woluwelaan 100, 1830 Machelen, Belgique
Coordonnées par GPS : 50° 54' 14" Nord, 4° 25' 39" Est


* LE CHATEAU DE BEAULIEU OU CHATEAU DE FROYENNES A TOURNAIS - 7503 :


Le Château de Beaulieu appelé aussi le Château de Froyennes est un château bâti à Tournais, dans la Province du Hainaut, en Belgique. C’est à partir du Xe siècle que l’on retrouve des traces de Froyennes - devenu Tournais - sous la désignation d’un village. Le Pape Pascal II le confirma, dans un écrit, à propos de la Cathédrale de Tournai. Depuis 1803, la paroisse de Froyennes appartenait au doyenné de Tournai. Pour en arriver là, Froyennes était passé, entre les mains de plusieurs seigneurs, dont voici les plus importants : Fief du roi de France, Froyennes qui, au XIIIe siècle appartenaient aux seigneurs qui portaient son nom, l’ont revendu aux Mortagne de la Ville d’Audenarde, qui gardèrent le territoire pour une centaine d’années. Ensuite, il passa aux Ribemont, vers 1350, qui après 50 ans, le cédèrent aux Chin et aux Dimenche encore appelés « Le Lombart ». Ensuite Froyennes a été remplacé aux Medelman de Bouré (1633), aux Succre de Belaing (1650), aux Hendricks (1700), aux La Grange de Nédonchel (1703), aux Desmatin de Cassau et pour finir aux Lossy (famille du dernier bougemestre de Froyennes à la fin du xixe siècle). Tournais 7503 comptait plusieurs autres Châteaux : Château de Honnevain, Château de Beauregard (1796), Château de Flequières de Casau et d’autres châteaux, bien moins importants.
Coordonnées par GPS : 50° 37' Nord, 3° 21" Est


* LE CHATEAU DE BEAUMONT A LIEGE - 4000 (Privé):
de Rijksdienst voor
CC BY-SA 4.0

Le Château de Beaumont appelé aussi le Petit-Bourgogne, est un château bâti à Liège, dans la Province de Liège, en région wallonne, en Belgique. C'est une résidence de style Néo-Classique, située dans le quartier de Sclessin. Son Propriétaire initial était Maximilien-Henri de Geyer de Schweppenburg. L'Architecte était Jacques-Barthélemy Renoz. La construction du Château de Beaumont date de 1775 à 1777. Cet ancien fief relevait des Comtes de Hainaut. Le Château d Beaumont devint la propriété de la Famille du Chevalier Duval au XVIIIe siècle. Le chanoine de la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert Maximilien-Henri de Geyer de Schweppenburg achète le terrain le 13 mai 1775 au baron Jean-Christian de Goeswin pour y faire construire par Jacques-Barthélemy Renoz une résidence de campagne. Il semblerait qu'il ait en fait agi en tant que prête-nom du prince-évêque de Liège François-Charles de Velbrück qui utilisait la villa pour y rencontrer ses maîtresses. Ce terrain n'est pas choisi par hasard, est situé à Sclessin, qui, avec Ougrée, venait de passer, en 1768, de la Principauté de Stavelot-Malmédy à la Principauté de Liège. C'est depuis lors, à cet endroit, sur les bords de Meuse, que les riches liégeois firent édifier leurs résidences de campagne. Le chanoine Geyer lègue le bien à un neveu qui vendit Beaumont en 1804 au notaire Richard. Le domaine de plus de deux hectares passe par héritage aux Lamarche qui vendent le château en 1894 aux Renard. En 1918, les lieux devenus un Restaurant-Guinguette passent à leurs deux cousines Bodson. En 1921, les Bodson s’en séparèrent au profit de Mr Bonhomme qui en fit autant en 1949, en faveur du couple Bostem-Randour. Les propriétaires actuels s'y sont installés depuis 1980. C'est devenu une habitation privée qui appartient à la Famille Beaujean. Le Château de Beaumont est Classé au Patrimoine depuis 1936 et 1989.
Coordonnées par GPS : 50° 36' 45" Nord, 5° 34' 04" Est


* LE CHATEAU DE BEAURAING A BEAURAING - 5570 (Ruines):


Le Château de Beauraing est un château bâti à Beauraing, située en Région wallonne, dans la Province de Namur, en Belgique. Le nom de Beauraing sous sa forme Bierant a été mentionné, la première fois, dans les chartes de l'abbaye de Stavelot-Malmedy, en 873. C'est du Moyen Age que date la construction du premier château, ce premier édifice, situé au XIIe siècle. En premier lieu, il faut citer la Révolution Belgique (ou brabançonne) qui s'oppose aux réformes de l'empereur Joseph II et qui va échouer faute d'une cohésion assez forte entre les habitants des ci-devant provinces belgiques. Après diverses péripéties, dont l'incendie du Château de Beauraing, par les sans-culottes en 1793, l'ensemble des Pays-Bas autrichiens, ainsi que la Principauté de Liège est réuni à la République française, en 1795. Le château est toujours en ruine depuis l'incendie de 1793. Un boom va avoir lieu avec la restauration du château et l'arrivée à Beauraing de différents nouveaux corps de métiers. En effet, le duc Mariano d'Osuna (es) (version espagnole) va entamer, en 1850, une restauration complète des ruines subsistantes. De plus, il va permettre la construction de demeures rue de Dinant par la vente d'une partie de son domaine. Les tanneries et les carrières sont en plein essor. La mort du duc en 1882 et les problèmes financiers de sa veuve vont pousser à la vente du Château de Beauraing. Au cours du déménagement des meubles, un incendie se produit (1889) et détruit le bâtiment. Seuls, les murs restent. Depuis lors, de timides restaurations partielles ont lieu, mais elles n'ont jamais réussi à enrayer la ruine de l'ensemble du Château de Beauraing.
Adresse : Château de Beauraing - 55 rue des Ardennes - 5570 Beauraing
Coordonnées par GPS : 50° 6,55' Nord, 4° 57,4' Est


- LE CHATEAU DE BEAUREGARD OU CHATEAU DE FROYENNES A TOURNAIS - 7503 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Beauregard est un château bâti à Tournais, en Province du Hainaut, en Région wallonne, en Belgique. Il existe plusieurs châteaux à Tournais (ex. village de Froyennes): Le Château de Froyennes appelé aussi le Château de Beauregard de son véritable nom. Il se situe dans la même rue que le moulin.
Coordonnées par GPS : 50° 37' 18,3" Nord, 3° 21' 21,61" Est


- LE CHATEAU DE BEAUVOORDE A WULVERINGEM A FURNES - 8630 (Se Visite):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Beauvoorde est un château bâti à Wulveringem, à Furnes, dans la Province de Flandre Occidentale, en Belgique. Le Château de Beauvoorde est un château fort situé à Wulveringem (Beauvoorde), une ancienne commune faisant partie de Furnes, dans la province belge de Flandre occidentale. Le premier propriétaire du château était Jan de Valuwe, en 1408. Le château a été incendié par les Gueux de mer en 1584. iL FUT reconstruit en 1617 dans un style Renaissance. A cette époque, Jacob Bryarde et sa famille en resteront propriétaires jusqu'en 1828. Le château est une ferme castrale qui devait être démolie. Arthur Merghelynck rachète le Château de Beauvoorde, en 1875, qui est en ruine, et fait débuter sa restauration. Le bâtiment est agrandi par Joseph Vinck, l'architecte de la ville de Furnes. Un jardin français-anglais est adjoint au domaine. En 1905, Merghelynck, sans descendance, lègue ses biens par testament à l'État belge, pour être mis à la disposition de l'Académie royale de langue et littérature néerlandaises (KANTL). Le Château de Beauvoorde est classécomme Monument du Patrimoine, en 1987. En 1998, le KANTL transfère la gestion du château à la Fondation du patrimoine flamand, tandis que le parc du château est géré par la Communauté flamande, dès 2003. Le Château de Beauvoorde est ouvert au Public et se visite du 31 Mars au 04 Novembre : le mercredi, de 14 à 17 heures et les Week-Ends et Jours fériés, de 10 à 17 heures. Le Château de Beauvoorde n'est pas accessible aux Personnes handicapées, à cause des escaliers.
Site web : Kastel Beauvoorde
Coordonnées par GPS : 51° 0' 59,47" Nord, 2° 39' 19,08" Est


- LE CHATEAU DE BEERSEL A BEERSEL - 1650 (Se Visite):

CC BY-SA 4.0

Le Château de Beersel est un château bâti à Beersel, dans la Province du Brabant, en région flamande, en Belgique. Il date du XII siècle. Sa construction a duré de 1300 à 1310. C'est un ancien chateau-fort. Le Château de Beersel a été construit entre 1300 et 1310, pour le Duc de Brabant Jean II. Son premier seigneur connu de Beersel était Godefroid de Hellebeke, Sénéchal du Brabant (les seigneurs de Beersel conserveront cette fonction). Pillée et endommagée par les troupes de Louis de Male, Comte de Flandre, la forteresse fut restaurée, en 1357. Après le siège et la destruction, de 1489, par les Bruxellois, le Château de Beersel fut restauré et remis en état, aux frais de ceux-ci, quand la pacification intervint. Au début du XVIIe siècle, les toitures pointues vinrent remplacer les plates-formes et des pignons furent construits comme 2 tours, à l’intérieur de la cour. Il s'agit d'un château de plaine qui faisait partie de la première ceinture de défense de Bruxelles. Le Château de Beersel appartient, aujourd'hui, à l'Association Royale des Demeures Historiques et Jardins de Belgique (l'ARDHJ).
Coordonnées par GPS : 50° 45' 56" Nord, 4° 17' 59" Est


* LE CHATEAU DE BELLAIRE A HALTINNE - 5340 :


Le Château de Bellaire est un château bâti à Haltinne, en Province de Namur, en Belgique. Le Château de Bellaire date du XIXe siècle. A l'emplacement du Château de Bellaire, se situait le bien de la Tour de Muache comportant 18 bonniers. C'est dans cette tour que Bernard de Barsy, seigneur de Courrière, va y finir ses jours, en 1752, après un séjour dans son Château du Mont à Strud. C'est son fils Isidore-François-Bernard qui revendit le château, en 1775. Il est agrémenté d'une gentilhommière qui date de 1765, date à laquelle le Château de Bellaire fut mentionné. Le Château de Bellaire se trouve à la sortie du hameau, en direction de Bellaire.
Coordonnées par GPS : 50° 27' 15" Nord, 5° 03' 52" Est


- LE CHATEAU DE BELLE-MAISON A MARCHIN - 4570 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château Belle-Maison appelé aussi le Château de Marchin, est un château bâti à Marchin, en Région wallonne, dans la Province de Liège, au Sud de Huy, en Belgique. Le vieux château : construction en carré datant du 17 ème siècle en moellons de grès et calcaire. L’entrée principale s’ouvre vers la cour d’honneur du nouveau château. Le Château Belle-Maison date du XVIIIe siècle. Le Château de Belle-Maison est composé de l'intérieur et extérieur. L'ensemble est formé par le Château de Belle-Maison, les terrains environnants, la grand'Place, l'église, le presbytère et son parc. Les décors intérieurs de la chapelle sont classés au Patrimoine exceptionnel de 1726 à 1734 du Château de Belle-Maison. e nouveau château : construction en U élevée de 1726 à 1734. Construction en briques sous badigeon rouge et calcaire très blanc, sur deux niveaux de neuf travées. Porte en plein cintre dans un encadrement rectangulaire en calcaire orné de chutes de laurier et précédée d’un perron. A l’intérieur du château la décoration est d’une rare qualité. Au rez-de-chaussée se trouvent plusieurs salons aux remarquables stucs de plafond de style rocaille avec des cheminées de marbre et des peintures à l’étage, la chambre des évêques et au sous-sol la salle de chasse avec une remarquable couverture de voûtes stuquées en un revêtement mural en carreaux de faïences. La chapelle fut décorée, en 1734, par Vasalli (date au plafond) et est de style Baroque italianisant. Dans le parc, on peut admirer les châtaigniers, vieux de plus de 600 ans.
Adresse : Château Belle-Maison - 6 Place de Belle Maison à Marchin 4570
Coordonnées par GPS : 50° 28' 57,29" Nord, 5° 13' 24,24" Est


- LE CHATEAU DE BELLEVUE A GORS-OPLEEUW - 3840 :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Eebie

Le Château de Bellevue est bâti à Gors-Opleeuw, dans la Province de Limbourg, en région flamande, en Belgique. Le Château de Bellevue est une maison de campagne située à la lisière de la Forêt de Bellevue. Le château est situé à un point plus élevé avec une large vue sur les champs en direction de Guigoven. Le Château de Bellevue est probablement construit comme pavillon de chasse en 1764 par le baron Isidore de Copis, frère cadet de Dieudonné de Copis, seigneur de Gorsleeuw, résident du château de Gors. Après une longue période de vacance et de délabrement, il est rénové et réoccupé en 1884 et conservé dans cet état du XIXe siècle. C'est un grand manoir sous le toit de la tente. Le bâtiment peint en blanc est en brique, avec des bandes d'angle en marne. L'aménagement intérieur est resté inchangé, bien qu'il ne reste qu'une cheminée en stuc rococo à l'intérieur. La maison est située dans un jardin clos. Au dos, une pierre avec l'année 1764. Un champ funéraire romain avec 12 urnes du IIe siècle est découvert près du château, en 1960. Le Château de Bellevue, avec son jardin et son mur, est protégé en tant que monument, depuis le 1/03/2004.
Adresse : Château de Bellevue - 70 rue Bellevue à Gors-Opleeuw 3840.
Coordonnées par GPS : 50° 50' 58,84" Nord, 5° 23' 17,66" Est


- LE CHATEAU DE BELOEIL A BELOEIL - 7970 (Se Visite/Printemps/Eté) :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Belœil est un château bâti à Belœil, en Région wallonne, dans la Province de Hainaut, en Belgique. Sa construction date 1394. Beloeil est célèbre pour son château et son parc, appartenant à la Maison de Ligne, l'une des plus illustres familles nobles belges. L'actuel propriétaire est Michel de Ligne, 14e Prince de Ligne depuis le décès de son père en août 2005. Le château et son parc appartiennent depuis le XIVe siècle à la Maison de Ligne. Il est situé au milieu d’un jardin baroque dessiné en 1664. Le château et les jardins peuvent être visités au printemps comme en été. Le Château de Belœil a été construit, depuis le XIVe siècle, au milieu de ses douves et de ses viviers. En 1721, un potager fut aménagé puis complété par le pavillon Pomone. Vers 1770, la partie Nord-Ouest du parc est transformée en jardin anglais, avec l'aide de F.J. Bélanger. Le château de Beloeil comptait, en 1794, 24 appartements de 36 quartiers au dessus des remises et écuries. Par la suite, le Seigneur de Belœil fit construire l’Orangerie. En 1900, un vaste incendie détruisit la forteresse, mais les Collections du château furent sauvées, étant abritées dans des dépendances. De 1901 à 1906, le nouveau Manoir de Beloeil fut édifié sur le modèle de son prédécesseur, flanqué et, fut érigé, selon la forme d’un quadrilatère irrégulier. Le Domaine de Belœil est ouvert au Public et accueille deux importantes manifestations culturelles : l'exposition d'amaryllis dans les salons du château (en Mai) et Les Musicales de Belœil dans le parc (en août).
Adresse : Château de Beloeil, 11 rue du Château, à Beloeil 7970 - Tel 32 69 68 94 26 - Se Visite au Printemps et en Eté
Tarifs : 15E/Adulte, 6E/6 à 12ans, Gratuit pour les - de 6ans.
Coordonnées par GPS : 50° 30' 04" Nord, 3° 43' 49" Est


- LE CHATEAU DU BELVEDERE A LEKEN - 1020 (Château Royal/Privé):


Le Château du Belvédère est un château royal belge bâti à Leken, région Bruxelles-Capitale, en Belgique. Il date du XVIIIe siècle. Il fut construit en 1788 pour Édouard de Walckiers, Receveur Général et Conseiller des Finances des Pays-Bas autrichiens. Ce n'était à l'origine qu'un pavillon de campagne avec une vaste rotonde. Vivant en exil à Paris, Edouard de Walckiers s'empêtre dans la débâcle de la Révolution brabançonne qu'il finance en vain, et meurt ruiné. Sa demeure laekenoise, d’un classicisme épuré, est vendue par ses héritiers à Jean-Baptiste Cartinel. Ambitieux, ce dernier agrandit la propriété à 8 hectares et la surnomme désormais le Petit Laeken. A son décès, en 1854, le Château du Belvédère est rachetée par François-Philippe de Haussy (1789-1869). Avocat et homme d’affaires, Hennuyer a participé à la création d’usines dans la métallurgie, la verrerie et la céramique. Au moment d’être nommé premier gouverneur de la Banque nationale de Belgique grâce à son ami Walthère Frère-Orban (1850), il abandonne ses mandats politiques de sénateur et ministre de la Justice pour se consacrer exclusivement à sa nouvelle tâche qu’il remplira, avec talent, jusqu’à sa mort. Il signe, de sa main, les billets de banque, mis en circulation par l’Institution qu’il dirige, alors qu’ils ne sont pas encore reconnus comme moyen de paiement légal. Le nouveau propriétaire, très fortuné, agrandit l’arrière de la villa, fit rajouter des annexes et un belvédère à coupole qui lui a donné son nom actuel. Le Château du Belvédère est devenu depuis la Résidence privée du roi des Belges Albert II et de la reine Paola de Belgique.
Coordonnées par GPS : 50° 53' 29" Nord, 4° 21' 17" Est


* LE CHATEAU DE BEMPT A PLOMBIERES - 4850 (Privé):
à chercher

Le Château de Bempt est un château bâti à Plombières, dans la Province de Liège, en région wallonne, en Belgique. Le nom Bempt provient du mot «Bennelt» qui signifie «pré humide». Il est de style Baroque. Bempt était le siège de l'une des 6 seigneuries de la communauté de Moresnet. Cette construction en moellons date du début du XVIIème siècle. Le Château de Bempt est constitué d’un corps de logis rectangulaire, compris entre les 2 ailes, bâties en retour d’équerre. Un pont de pierre enjambe les douves et conduit le visiteur face à la porte d’entrée, éclairée d’une lanterne en fer forgé. Le Château de Bempt est privé, fermé au Public. Il existe 4 châteaux à Plombieres à découvrir : Le Château d'Alensberg (XVIIe siècle), Le Château de Bempt (Privé), Le Château d'Uilenberg (du XIXe siècle) et les Ruines du Château de Schimper, comportant les vestiges d'une tour du XIIe siècle.
Adresse : Château de Bempt Rue de Bempt, 4850 Plombières, Belgique - Téléphone : +32 87 35 53 77
Coordonnées par GPS : 50° 43' 21" Nord, 5° 59' 16" Est


* LE CHATEAU DE LA BERLIERE A ATH - 7812 (Collège d'Etudes Secondaires):

CC BY 2.5

Le Château de La Berlière est un château bâti à Houtaing, dans la Province de Hainaut, en region wallonne, en Belgique. L'Architecte était Antoine Payen dit le Vieux. Le Château de la Berlière a été construit de 1834 à 1835. L'ayant hérité de son père Octave, le comte Adhémar d'Oultremont de Duras (1845-1910) y aménagea des écuries et une ferme d'élevage renommée dans tout le pays. Avec son épouse, la princesse Clémentine de Croÿ, il participa grandement au développement du village voisin d'Houtaing, dont la plupart des habitants étaient employés au château. C'est ainsi qu'il équipa le village de l'eau courante, de l'électricité et même du téléphone en finançant aussi l'abonnement pour les habitants. Le château est de style néo-classique (1834-1835), entouré d'un parc boisé avec 10 ha d'étangs et nombreuses dépendances ; le site est classé depuis 1977 et le château depuis 1994. De 1914 à 1945, la Berlière a été la propriété de la famille Motte. Eugène Motte, député-maire de Roubaix, grand capitaine d'industries (textiles) racheta le domaine au comte d'Oultremont. Il en fit sa résidence d'été chaque année de mai à octobre. La famille et aussi un grand nombre de personnalités (haute bourgeoisie des affaires) firent de la Berlière un point de rendez-vous incontournable. Pour accueillir, loger et soigner les plus âgés, il fit édifier au village un magnifique hospice. Et juste à côté, le somptueux mausolée d'Oultremont néo-gothique qui abrite une élégante chapelle et une crypte sacrée où reposent Clémentine et les membres de la famille d'Oultremont. Revendu par les héritiers, vers 1935, le Château La Berlière devint, en 1947, un collège pour études secondaires, tenu par les Pères Joséphites. La Berlière a gardé cette vocation jusqu'à ce jour. Le Château de la Berlière est fermé au Public. Le Château de la Berlière est devenu un Collège d'Etudes Secondaires.
Site web : Château de La Berlière
Coordonnées par GPS : 50° 38' 30" Nord, 3° 41' 34" Est


- LE CHATEAU DE LA BERLIERE A HOUTAING - 7812 (Collège Privé):

CC BY-SA 4.0

Le Château de la Berlière est un château bâti à Houtaing, sur le territoire de la commune d'Ath, dans la Province du Hainaut, en Belgique. Le début de sa construction date de 1793. L'Architecte était Antoine Payen dit le Vieux. L'ayant hérité de son père Octave, le Comte Adhémar d'Oultremont de Duras (1845-1910) y fit aménager des écuries et une ferme d'élevage, renommée dans tout le pays. Avec son épouse, la Princesse Clémentine de Croÿ, il participa grandement au développement du village voisin d'Houtaing, dont la plupart des habitants étaient employés au château. C'est ainsi qu'il équipa le village de l'eau courante, de l'électricité et même du téléphone en finançant aussi l'abonnement pour les habitants. Pour accueillir, loger et soigner les plus âgés, il fit édifier dans le village, un magnifique hospice. Et juste à côté, le somptueux Mausolée d'Oultremont, de style néo-gothique qui abrite une élégante chapelle et une crypte sacrée où reposent Clémentine et les membres de la Famille d'Oultremont. Revendu par les héritiers, vers 1935, le Château de la Berlière devint, en 1947, un Collège d'Etudes Secondaires, tenu par les Pères Joséphites. La Berlière a gardé cette vocation jusqu'à ce jour.
Site web : Le Château de la Berlière
Coordonnées par GPS : 50° 38' 34,77" Nord, 3° 41' 40,44" Est


* LE CHATEAU DE BERLIEREN A PLOMBIERES - 4850 (Gite/Chambres d'Hôtes) :
Immage[Chateau_de_Berlieren_Gite_Chambres-d'Hotes_a_Plombieres_4850_Province_de_Liege_en_Belgique.jpg]

Le Château de Berlieren est un château bâti à Plombières, dans la Province de Liège, en Belgique. Le Château de Berlieren était déjà mentionné en 1124. Le Château de Berlieren date du XIIème siècle et fut le premier bien attesté à Hombourg (Plombières). Utilisé comme Ferme-Château jusqu'en 2007, son porche date du XVIIe siècle. Depuis 2008, le Château de Berlieren fait l'objet de travaux d'aménagement en Logements, Gîte, Chambres d'Hôtes, Salle de Banquet et Centre de Séminaires pour conférences, Mariages. Venez découvrir le château aux apéros gourmands ! Ouverture dès 18h. Réservation en ligne, par mail à : afterwork@aperos-gourmands.be ou berlieren@hotmail.com
Téléphone : 087 22 09 32 ou +32 87 78 86 96
Adresse : Chateau de Berlieren - Chemin de Berlieren 11, 4852 Plombières, Belgique, Tél : + 32 87 78 86 96
Coordonnées par GPS : 50° 44' Nord, 5° 57' Est


* LE CHATEAU DE BERNALMONT A LIEGE - 4000 (Golf) :
Immage[]

Le Château de Bernalmont est un château bâti à Liège, dans la Province de Liège, en Belgique. Son patrimoine a été classé en 1986. Le Château de Bernalmont est devenu, aujourd'hui, un Centre d'Accueil du Golf.
Coordonnées par GPS : 50° 39' 42" Nord, 5° 36' 35" Est


* LE CHATEAU DE BEURTHE OU CHATEAU DE STEINBACH A GOUVY - 6670 (Privé):
de W.Mechelke
CC BY-SA 3.0

Le Château de Beurthé appelé aussi le Château de Steinbach est un château bâti à Gouvy, situé en Région wallonne, dans la Province de Luxembourg, en Belgique. On y trouve un patrimoine remarquable comme le Château de Beurthé, le Château du Mesnil et le Domaine de la Ferme. L'église dédiée aux Saints Pierre et Paul fut construite, de 1903,. Elle est entourée de son cimetière ceint par un mur en pierre de schiste. Dans le bas du village, une grotte artificielle a été consacrée à Notre-Dame de Lourdes, et fut érigée, en 1943. Le Château de Beurthé a été classé au Patrimoine Belge. Le Château de Beurthé a été Classé comme monument historique le 21/12/1977, étendu à l’aile Nord le 3/07/1989.
Adresse : Château de Beurthé 36 rue du Centre Steinbach à Gouvy 6670
Coordonnées par GPS : 50° 08' 40,64" Nord, 5° 54' 15,15" Est


- LE CHATEAU DE BEUSDAEL A PLOMBIERES - 4850 (ASBL) :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Beusdael est un château bâti à Plombières, Province de Liège, en Belgique. Le Château de Beusdael, à l'exception du portail d'entrée et l'ensemble formé par ce château et les terrains environnants. Cité dès le XIIIe siècle, le Château de Beusdael était le siège d'une seigneurie relevant du ban de Montzen, dans le Duché de Limbourg. À la fin du XIVe siècle, Elisabeth de Beusdael, dernière des seigneurs de ce nom, apporta le château par mariage à Jean van Eys. La famille van Eys a conservé le château jusqu'à la fin du xvie siècle, puis il passa dans la famille Colyn avec le mariage d'Eva van Eys de Beusdael avec Jean Colyn. Il est resté dans la famille Colyn jusqu'en 1757, puis il fut successivement la propriété des familles de Méan de Beaurieux, d'Oultremont, Huyser, Voos ee château de Beusdael, disposé selon un plan en L et entouré de douves, se caractérise par un imposant donjon monumental du XIIIe siècle, large de 12 m et haut de 28 m sous la corniche, avec des murs épais de 1,5 à 2,5 mètres. Le corps de logis date des XVIe et XVIIe siècles, tandis que la chapelle remonte au XIXe siècle. Le Château de Beusdael a connu d'importantes transformations en 1882. Le Château de Beusdael a été acquis en 1951 par l'ASBL « Colonies Scolaires Catholiques Liégeoises ».
Coordonnées par GPS : 50° 45' 04" Nord, 5° 54' 38" Est


* LE CHATEAU DE BEVER A STROMBEEK-BEVER - 1853 (Privé/Siège):


Le Château de Bever est un manoir bâti à Strombeek-Bever, section de Grimbergen, en Région flamande, dans la Province du Brabant flamand, en Belgique. Le Hameau de Bever se trouve actuellement de l'autre côté du ring de Bruxelles, près notamment du Château de Bever, occupé très longtemps, par la famille de Villegas de Clercamp. Le Château de Bever, en 1821, était appelé het Nekkerken. C'est un manoir, de style néo-classique, construit, à partir de 1846, situé dans le quartier de Bever, à l'Ouest du Centre de Strombeek-Bever, à la frontière avec Wemmel et Meise. Le premier château d'origine avait été construit au cours du XVIIIe siècle, puis fut élargit, avant d'être, plus tard, démoli, pour faire place au château actuel en forme de U entouré de remises. En 2004, le Château de Bever a été entièrement restauré. Le Château de Bever appartient, depuis 1748, à la Famille Villegas-le Clercamp, qui, fit construire avant le Hof te Bever. Le Château de Bever fut racheté par l'entrepreneur Bart Verhaeghe, au Comte Eric de Villegas de Clercamp, qui, en 2004, a été entièrement rénover pour devenir le nouveau siège des entreprises Verhaeghe. Le parc du Château de Bever abrite de remarquables espèces d'arbres. C'est un arboretum remarquable. Le Domaine du Château Bever est aussi connu sous le nom "Nekkerken", du nom du marais ou 'Nekker', qui se retrouve dans nombreux toponymes, en lien avec les marais. Le Château de Bever est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 54' 59,99" Nord, 4° 20' 12" Est


- LE CHATEAU DE BIERBAIS A HEVILLERS - 1435 (Privé):

CC BY-SA 4.0

Le Château de Bierbais est un château bâti à Hévillers, dans la Province du Brabant Wallon, en Belgique. Il est de style néo-classique et date du XVIIIe siècle. Le Château de Bierbais est une grande demeure de style néo-classique. La partie la plus ancienne du château de Bierbais remonte au dernier quart du XVIIIe siècle. Le château se compose de deux niveaux. Il a été édifié en briques et calcaire et enduit en jaune ocre. Il est accolé à un jardin d'hiver érigé au premier quart du XIXe siècle, d'un seul niveau, terminé par un chevet arrondi. Le Château de Bierbais est classé aux M.H. depuis le 1/02/1977, dont le château, l'ancien donjon du XIIe siècle et une chapelle. Le Château de Bierbais est entouré d'un vaste parc. Le donjon du Château de Bierbais date du XIIe et XIIIe siècle. Le Château de Bierbais est privé et fermé au Public. Le Château de Bierbais a été classé au Patrimoine, en 1977.
Coordonnées par GPS : 50° 37' 57,72" Nord, 4° 36' 51,17" Est


* LA TOUR DU CHATEAU DE BIERSET A GRACE-HOLLOGNE - 4460 :


La Tour du Château ancien de Bierset est bâtie à Grace-Hollogne, en Région wallonne, dans la Province de Liège, en Belgique. La Tour de l'ancien Château de Bierset ainsi que le mur d'enceinte, sur une longueur de 4 mètres au départ de la tour et l'ensemble formé par la Tour de Bierset, le mur d'enceinte et leurs abords sont inscrits au Patrimoine Historique belge.
Coordonnées par GPS : 50° 39' 22" Nord, 5° 27' 11" Est


- LE CHATEAU DU BIEZ A WIERS - 7608 (Location de Salle):

CC BY 2.5 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château du Biez est un château bâti à Wiers, dans la Province du Hainaut, en région wallonne, en Belgique. La construction du Château du Biez date du XIIe au XVIIIe siècle. Bâti en 1660, le Château du Biez est entouré par de larges douves et d'un très beau parc arboré de 4 Ha. Vous pourrez y louer une salle pour y fêter vos évènements privés, festifs ou professionnels
Adresse : Château du Biez - Traiteur - Rue de Lannoy 145, 7740 Wiers, Belgique - Téléphone : +32 69 21 21 03
Contact : reception@du-biez.com.
Site web : Château du Biez
Coordonnées par GPS : 50° 41' 07,2" Nord, 3° 20' 22,56" Est


- LE CHATEAU BILQUIN-DE-CARTIER A MARCHIENNE-AU-PONT - 6030 (Bibliothèque):

CC BY-SA 4.0 - Photo de Benoit Brummer

Le Château Bilquin-de Cartier est un château bâti dans la section de Charleroi, à Marchienne-au-Pont, dans la Province du Hainaut, en région wallonne, en Belgique. Sa construction date du XVIIe siècle. Le Château Bilquin-de-Cartier est Classé au Patrimoine belge. C'est actuellement une Bibliothèque. Son propriétaire actuel est la Ville de Charleroi. Le Château Bilquin-de-Cartier est classé, en 1980, au Patrimoine belge.
Adresse : Château Bilquin-de Cartier - Bibliothèque - 1 Place Albert, 6030 Marchienne-Au-Pont, Belgique
Coordonnées par GPS : 50° 24' 23,83" Nord, 4° 23' 39,88" Est


- LE CHATEAU DE BIOUL OU CHATEAU VAXELAIRE A BIOUL - 5537 (Domaine Viticole ):

CC BY 3.0 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château de Bioul est un château bâti à Bioul, en région wallonne, dans la Province de Namur, en Belgique. La construction du Château de Bioul date du XIe au XVIe siècle. Son propriétaire initial était la famille d'Orbais. Le Château féodal de Bioul avec ses tours et fossés était, du XIe siècle au XIIIe siècle, la propriété de la famille d'Orbais. Le Château de Bioul passera à la maison de Brandebourg, au XVIe siècle, qui le conservera jusqu'au début du XVIIIe siècle. Entre 1708 et 1870, les familles de Bilquin et de Moreau vont s'y succèder. Guillaume-Nicolas de Moreau fit restaurer le Château de Bioul et son parc, en 1776. Les Moretus-Plantin l'acquièrent, en 1870, puis les Vaxelaire, en 1896. François Vaxelaire, qui avait fondé les grands "Au Bon Marché" en 1860, fit réaliser par les architectes Edmond Franken-Willemaers et Léon Cabarche, de grands travaux d'aménagement, dans le respect du style du XVIe siècle. En 1920, après la mort de François Vaxelaire, ses fils, le baron Raymond Vaxelaire et l'écrivain Georges Vaxelaire, héritent du Château de Bioul. Le baron François Vaxelaire, devenu président du Groupe GIB et vice-président de l'Exposition universelle, en 1958, à Bruxelles, fait entreprendre d'importants travaux de rénovation en 1956 après en avoir hérité. Il fit appel à l'architecte paysagiste René Pechère. Aujourd'hui encore, la famille Vaxelaire occupe les lieux et veille à la préservation du Château de Bioul. Vous y verrez leurs armes et devise, au dessus du porche : "In Arduis Constans" qui veut dire : La ténacité dans l'adversité. Aujourd’hui, 11 hectares de vignes font revivre les coteaux d’autrefois. Ils rappellent le Riesling, le Muscat ou encore le Pinot noir mais sont naturellement résistants aux maladies fongiques qui peuvent entraîner des pertes totales de récolte (mildiou, oïdium). De plus, ils sont parfaitement adaptés aux climats septentrionaux et permettent d'éviter les produits chimiques. Et 2019, ils recevront la Certification Bio. Le Château de Bioul appartient aujourd'hui à la Famille Wyckmans-Vaxelaire. Le Château de Bioul est ouvert le samedi et dimanche de 10h30 à 17h - Petite restauration. Son propriétaire actuel est Mr Wyckmans-Vaxelaire.
Adresse : Château de Bioul - Place Vaxelaire 1, 5537 Bioul - Tel : : +32 71 79 99 43 - Email : vanessa@chateaudebioul.be
Site web : Château de Bioul
Coordonnées par GPS : 50° 20' 04" Nord, 4° 47' 55" Est


- LE CHATEAU DE BIOURGE OU CHATEAU DE GERLACHE A BIOURGE - 6880 (Privé):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Jean-Pol Grandmont

Le Château de Biouge ou Château de Gerlache est un château bâti à Biourge, sur la commune de Bertrix, en Région wallonne, dans la Province de Luxembourg, en Belgique. Sa construction date du XVIIe au XXe siècle. Le Baron Étienne Constantin de Gerlache, Président du Congrès, en 1830, est né le 25.11.01785, au Château de Biourge. Il appartient toujours à la Famille Gerliche. Étienne de Gerlache naquit au Château de Gerlache, le 25/12/1785. Il est classé au Patrimoine, depuis 1981. Ses propriétaires actuels sont au XXIe siècle la Famille Wyckmans-Vaxelaire. Le Château de Biourges est privé, fermé au Public.
Site web : Château de Bioul
Coordonnées par GPS : 50° 204 04" Nord, 4° 47' 55" Est


- LE CHATEAU DE BITREMONT A BURY - 7602 (Ruines):

Photo de Thierry

Le Château de Bitremont est un ancien château bâti à Bury, depuis Péruwelz, en Région wallonne dans la province de Hainaut, en Belgique. C'est au XIIe siècle, que le château de Bitremont devint le siège d'une seigneurie (famille d'Antoing, d'Enghien, d'Argenteau, de Mérode et Visart de Bocarmé). Caché dans la verdure, au fond d'un creux, parmi les arbres, les prés et les étangs, il ne reste que des ruines du Château de Bitremont du XVe siècle. Un affluent de la Verne forme des douves que franchit une passerelle, qui remplace l'antique pont-levis. En novembre 1850, le Château de Bitremont devint le lieu du premier crime connu à la nicotine. Le Comte Hippolyte Visart de Bocarmé, criblé de dettes, se débarrassa d’un beau-frère encombrant pour une question d’héritage. Le château a brûlé en 1998. Flanqué de deux tours à meurtrières, ce fut une place forte. Son donjon remonterait au XIIIe siècle. Henri Van Nedervelde, en 1930, fut un fervent admirateur de Léon Degrelle et un rexiste militant. Durant la guerre, Van Nedervelde recevait des officiers allemands. En 1942, il prit la place du bourgmestre de Bury. Un dimanche d'août 1944, au sortir de la messe, malgré les gardes du corps qui ne le quittaient pas d'une semelle, il fut abattu par les résistants. Le 21/11/1850, Gustave Fougnies meurt, assassiné, par son beau frère le Comte Hippolyte de Fougnies, pour lui avoir fait absorber de la nicotine. L'huile essentielle du tabac à l'état pur, est un poison violent. Condamné, le Comte du Château de Bitremont fut guignotiné.
Site : Photos de Thierry
Coordonnées par GPS : 50° 32' Nord, 3° 35' Est


* LE CHATEAU BLANC A JURBISE - 7050 (Restaurant)


Le Château Blanc est un château bâti à Jurbise, en Région wallonne dans la province de Hainaut, en Belgique. La construction du château date du XVIIIe siècle. Le Château Blanc est, aujourd'hui, devenu un restaurant renommé.
Cordonnées par GPS : 50° 32' Nord, 3° 54' Est


- LE CHATEAU DE BLANMONT A CHASTRE - 1450 (Privé):

CC BY-SA 4.0

Le Château de Blanmont est un château bâti à Chastre, en Région wallonne, dans la Province du Brabant wallon, en Belgique. La construction du château de Blannmont date de 1640. C'était une seigneurie du XIVe siècle. Blanmont fait partie de l'entité de Chastre depuis la fusion des communes. Le Château de Blanmont comporte une grande « tour porche » en briques et pierres bleues, coiffée d'un toit brisé en pavillon. Celle-ci fut construite par Guillaume de Kessel, vers 1640. Le bâtiment se distingue par les dépendances qui l'accompagnent. Le corps de logis possède 2 niveaux de 6 travées en briques sur soubassement chanfreiné. Cette construction est parée de boulins, de chaînages, de frises denticulées de briques et de cordons de pierre blanche. Le parc du Château de Blanmont comprend de magnifiques arbres, dont certains sont tricentenaires. Le Château de Blanmont est privé, fermé au Public.
adresse : chateau de Blanmont 8 Rue du Château à Chastre 1450
Coordonnées par GPS : 50° 36' 41" Nord, 4° 38' 25" Est


* LE CHATEAU DE BLEID A VIRTON - 6760 :


Le Château de Bleid est un château bâti à Bleid, une section de la ville belge de Virton, en Région wallonne, dans la Province de Luxembourg, en Belgique. Les terres appartenaient, en partie, aux nobles d'Arlon. Une unité de cavalerie y résidait de façon permanente, d'où le nom du village, de l'Allemand, armée saillante. Des vestiges d'une ferme et d'autres petits bâtiments d'époque gallo-romaine ont été retrouvés sur des hauteurs du village, près du bois du "Mas". Le Château de Bleid date du Moyen Age, avec une magnifique chapelle interne ; il a hébergé la famille "de Lamalle" durant de nombreuses années. Tout porte à croire qu'il n'a jamais subi de dommages dus à une attaque. Le parc à l'arrière du Château de Bleid est resté sobre, ainsi que le château lui-même, fait à partir de pierres de taille française. Le village n'échappe pas à l'invasion allemande de 1914, d'où l'offensive est lancée de Mussy-la-ville. Les troupes allemandes (les 120, 123, 124 et 127 RI), commandées en partie par le Caporal Erwin Rommel (le futur très célèbre maréchal allemand, ayant combattu dans le village et ses alentours avant que son unité ne soit envoyée en Italie) livrent un combat acharné et arrivent à prendre le village aux mains des français, commandés par le commandant Laplace, à la suite d'un long combat de rues et de granges. Les combats sont alors poussés hors du village, ce qui n'empêche pas les Allemands de mettre le feu à plusieurs rues. Le Caporal Rommel ayant combattu sans relâche pendant plusieurs jours, s'évanouira de fatigue dans le bois du "Mas" et sera ramené dans le village par ses hommes, pour le loger et se reposer. L'église et le Château de Bleid servirent d'hôpitaux durant les combats.
Coordonnées par GPS : 49° 34' 15" Nord, 5° 37' 33" Est


* LE CHATEAU DE BLOCQMONT OU CHATEAU DE POILVACHE A YVOIR - 5530 :


Le Château de Blocqmont ou Château de Poilvache est un château bâti à Houx, devenu Yvoir, en Région wallonne, dans la province de Namur, en Belgique. Le Château de Poilvache est un fort médiéval en ruine situé en province de Namur (Belgique) et perché à l'extrémité d'un éperon rocheux, au sommet d'une falaise surplombant la Meuse, entre Dinant et Namur. Sa construction date du XIIIe siècle. Poilvache domine le village de Houx à 5 kilomètres au Nord de Dinant, dans la Vallée de la Haute-Meuse namuroise. Le domaine de Poilvache est né au XIIe siècle d'un conflit entre Namurois et Luxembourgeois, à la suite d'un problème de succession. A la fois « ville » et château fort, il devint rapidement une pièce maîtresse dans la défense du comté de Luxembourg. Au Moyen Age, le château de Poilvache occupait une position stratégique aux confins de la Principauté de Liège et du Comté de Namur. Il fut important lors de la guerre de la vache. Il fut appelé d'abord le Château d'Émeraude. Cette forteresse du Xe siècle prit le nom de Poilvache au XIVe siècle, à la suite d'une ruse de guerre : Des assiégés, sortis en quête de bétail, avaient été capturés par les Dinantais. Ces derniers se revêtirent les uns, des vêtements des prisonniers, et les autres, de peaux de bêtes. Entourés des troupeaux, ils pénétrèrent dans la place.
Coordonnées par GPS : 50° 18' Nord, 4° 53' Est


- LE CASTEL BOELARE A GERAARDSBERGER A GRAMMONT- 9500 (Musée)

CC BY-SA 4.0 - Photo de PMRMaeyaert

Le Castel Boelare est un château bâti à Grammont, située en Région flamande, dans la Province de Flandre-Orientale et le pays de la Dendre, en Belgique. Le Castel Boelare abrite dans ses murs un Musée.
Adresse : Castel Boelare - 73 Zakkaai - à Geraardsbergen 9500 - Tel. : +32 (0)54 41 47 15 - Musée
Site web : https://boelare.baronievanboelare.be/geschiedenis/
Coordonnées par GPS : 50° 46' Nord, 3° 52' Est


* LE CHATEAU DE BOELHE A GEER - 4250 (en Vente):

CC BY-SA 4.0 - Photo de ValueAdded

Le Château de Boelhe appelé aussi le Château de Boël est un château bâti à Geer, dans la province de Liège, en région wallonne, en Belgique. Le château, est doté d'une jolie façade et entouré d'un parc classé, modernisé vers 1779 puis vers 1910 eut lieu le remaniement du corps central et la construction de dépendances, de style normand. La partie du parc du château surplombant la rue qui part vers la Belle-Vue a constitué une butte fortifiée. Des Gallo-Romains cultivèrent les terres aux alentours et construisirentdes villas, dont celle de Villereau. Les Francs occupèrent la région du Ve au VIIIe siècle, chassèrent les Gallo-Romains et construisirent un domaine légèrement à l’Est de l’emplacement actuel du Château de Boelhe.Des fouilles révélèrent la présence de seigneurs à l’époque féodale. La seigneurie a dû appartenir à un établissement religieux, car elle eut un avoué. Arnould de Harduemont, seigneur de Haultepenne, fut avoué de Boëlhe, en 1363. Lambert de Harduemont ou de Haultepenne mourut en 1406. Son fils Godefroid de Haultepenne, armé chevalier du Saint-Sépulcre, revint de Jérusalem le 10 mai 1441 et mourut en 1451 sans héritier mâle.La seigneurie de Boëlhe passa à sa fille Catherine, qui avait épousé Jehan de Seraing. Jehan et Catherine seront dès lors seigneurs de Boëlhe, de Darion, de Hollogne et du Manil. Jehan de Seraing fut bourgmestre de Liège le 25/07/1444. Il négocia une trêve avec Philippe le Bon lors du conflit qui opposa Liège et le duc Philippe le Bon. Le fils de Jehan, Gilbert de Seraing, hérita de la seigneurie le 8 mai 1472, épousa Marguerite de Grimbergen. Gilbert de Seraing eut une fille Apolinne (épouse d’Adam de Guygoven, seigneur de Gorsum) et un fils Adam-François.Adam-François de Seraing, époux de Françoise d’Ohey, accepta l’héritage le 2/10/1525. Il mourut en 1555, laissant une fille Anne, épouse du damoiseau Jehan de Longehin et un fils Godefroid. Godefroid de Seraing, époux de Marguerite de Joncis, engagea sa cense d’Ohey à Antoinede Stradiet. Il eut comme successeur son fils Jehan. Une liasse d’actes atteste le remboursement d’une créance inscrite sur le château actuel, créance de quelques mesures de froment due en l’an 1580, par Johan de Boëlhe et sa femme Anne, au Couvent Sainte-Claire à Liège, où leur fille était religieuse. Jehan de Seraing, époux d’Ernestine d’Ans, fut assassiné le 16/06/1624, à l’âge de 38 ans, par Wathieu de Beaurieu, seigneur de Villereau. De son mariage naquirent 2 fils et 6 filles. Sa veuve mourut en 1671. Godefroid de Seraing, son fils, baron de Hollogne, épousa Hélène Isabelle de Ponty. Ils moururent respectivement en 1676 et 1693. Godefroid s’engagea avec huit autres nobles dans le parti des Lorrains opposé au prince-évêque Ferdinand de Bavière. Il se ligua avec Charles, duc de Lorraine, en 1650. Dans la suite, il fera acte de soumission. Leur fille Anne épousa Gérard de Grimont, seigneur de Trognée. Leur fils Jean-Englebert épousa le 11 septembre 1663 Claude Marguerite de Raville et mourut avant son père. Ernest-Dominique de Seraing, fils de Jean-Englebert, héritier officiel de la seigneurie le 28/01/1694, mourut le 29/10/1700. Son épouse Odile de la Brique, décédée le 14/04/1753, donna la terre de Boëlhe et de Hollogne, à son neveu François-Alexandre. François-Alexandre de Seraing, baron de Hollogne, fils d’Alexandre et de Marie Roland, épousa Antoinette Théod. de Kessel puis, en secondes noces, Marie-Elisabeth Josèphe de Senzeille, baronne de Soumagne. François-Alexandre mourut en 1773, à l’âge de 76 ans, laissant 11 enfants, dont Arnold-François-Joseph et Pierre-Mathieu-Joseph. Pierre-Mathieu-Joseph, époux de Louise-Albertine-Josèphe de Bouchel, succéda d’abord à son père. Ils n’eurent qu’une fille Louise-Françoise-Joséphine, née en 1775, épouse du baron Charles-François de Stockem, dit de Heers, décédée à Liège le 22/03/1800.En 1786-1787, le bailli Guillaume Thone acquit la propriété du château aux frères Baulliaux et en fit une restauration. Le Château de Boelhe passa par héritage du bailli Guillaume Thone aux Gosin et aux Boux, puis par mariage aux Creeft. En 1890, le chevalier de Creeft, grand-père du comte Roger de Meeûs d’Argenteuil, prend possession du domaine par héritage d'oncle à neveu. En 1910, il construisit les dépendances et restaura la demeure principale. Au cours des 2 guerres, le château connut 7 occupations: 4 durant la Première Guerre mondiale (allemande en 1914, autrichienne pendant les années de guerre, allemande à la retraite en 1918, et française de chasseurs alpins après l’armistice) et 3 durant la Seconde Guerre mondiale (Allemands en 1940, SS Allemands en 1944, et Soldats Américains de décembre 1944 à janvier 1945). En 1914, le Château de Boëlhe fut occupé par les soldats allemands. Un soir, un soldat allemand caserné dans une maison voisine fut abattu car il rentrait ivre et n’entendit pas les appels de la sentinelle qui ne le reconnut pas. Le Commandant Francis de Meeûs tomba au champ d’honneur le 19/10/1918, lors de la charge de Burkel. Le Comte Roger de Meeûs d’Argenteuil décèda, en 1999 et le château fut acquis après par la société Evolution Change Management qui y organisait des présentations et des séminaires. En 2017, le Château de Boëlhe est à nouveau mis en vente. Il existe sur la Commune de La Louvière 3 châteaux à découvrir : Le Château Boël, le Château de la Closière et le Château Gilson.
Coordonnées par GPS : 50° 41' 2,91" Nord, 5° 10' 1,67" Est


* LE CHATEAU DE BOFFERETH A PLOMBIERES - 4850 (Privé) :


Le Château de Boffereth est un château bâti à Plombières, commune francophone, située en Région wallonne dans la province de Liège, en Belgique. Le Château de Boffereth a été construit de 1908 à 1913, pour Mr Joseph Paquot, fils de Remy Paquot, Directeur de l’Usine de zinc, de Plombières. Au cours d’un voyage dans les Côtes d’Armor en Bretagne, Mr Paquot découvrit le Château de Kestellic, datant de 1901 et décida de s’en inspirer, pour y construire son château. Il utilisa la pierre de Malmédy. Le Château de Boffereth est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 44' Nord, 5° 57' Est


* LE CHATEAU DE BOIS-D'ARLON A ARLON - 6700 (Location de Salles)


Le Château de Bois d'Arlon est un château bâti à Arlon, en Province belge de Luxembourg, en région Wallonie, en Belgique. La construction du Château de Bois d'Arlon date du XIXe siècle. Son propriétaire actuel est Roby Schintgen. Le Château de Bois d’Arlon est un endroit exceptionnel, pour célébrer le plus beau pour vos événements d'entreprises : présentez un produit, un artiste ou simplement organisez un séminaire, dans un magnifique écrin de verdure, en bénéficiant de salles modulables pouvant accueillir jusqu'à 130 personnes. Le Château du Bois d'Arlon compte également 10 chambres spacieuses. Organisation de bals, des réceptions, des parties de chasse.
Adresse Château de Bois d'Arlon route de Virton, 354 - 6700 Arlon - Tel : +32(0)63 23 34 41 -
Email : contact@chateau-arlon.be
Site web : Chateau de Bois d'Arlon
Coordonnées par GPS : 49° 41' 01" Nord, 5° 49' 00" Est


* LE CHATEAU DE BOIS-SAINT-JEAN A MARCHE-EN-ARDENNE - 6900 :


Le Château de Bois-Saint-Jean est un château bâti à Marche-en-Ardenne, dans la Province de Luxembourg, en Région wallonne, en Belgique.
Coordonnées par GPS : 50° 13' 39" Nord, 5° 20' 40" Est


* LE CHATEAU DE BOIS-SAINT-JEAN A SAMREE - 6982 :


Le Château de Bois-Saint-Jean est un château bâti à Samrée, en Région wallonne, Province de Luxembourg, en Belgique. Acheté en 1856, par la famille des Comtes de Limburg-Stirum est construit au coeur d'une belle réserve naturelle. La façade du Château de Bois Saint-Jean surgit au milieu des bois. Ses tours décorées de parements de pierre augmentent son apparence majestueuse. Le château est visible depuis la route Wibrin-Les Tailles. Il est entouré de plus de 600 Ha de forêts, d'étangs, de clairières et de pâturages, dans le domaine de Bois Saint Jean. L'immense forêt est rempie de cerfs, de bisons et de sangliers, qui traversent le Domaine des Comtes de Limburg Stirum. L'intérieur du château fut entièrement restauré apres les dégats provoqués de la dernière guerre. Aujourd'hui, le Château de Bois-Saint-jean a été entièrement restauré et bénéficie d'un confort parfait. Organisation de réceptions de prestige, grâce à une succession de salons, de galeries et d'appartements. Le Château de Bois-Saint-Jean appartient au Comte Bernard de Limburg-Stirum.
Adresse : Château de Bois-Saint-Jean 6982 Samrée, Tel: 084/ 44 40 76 - 02/425 49 06
Coordonnées par GPS : 50° 12' 49" Nord, 5° 41' 58" Est


- LE CHATEAU DE BOIS-SEIGNEUR-ISAAC A OPHAIN-BOIS-SEIGNEUR-ISAAC - 1421 (Privé):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Bois-Seigneur-Isaac est un château bâti à Ophain-Bois-Seigneur-Isaac, dans la commune belge de Braine-l'Alleud, dans la Province du Brabant wallon, en Belgique. Le Château de Bois-Seigneur-Isaac est une maison seigneuriale qui date de 1737, mais le site est bien plus ancien. Le château de Bois-Seigneur-Isaac est une ancienne forteresse féodale, qui fut transformée en un beau château de plaisance, au XVIIIème siècle. Le Château de Bois-Seigneur-Isaac est construit au début du XIIe siècle par les descendants d’Isaac de Cambrai. Seules les fondations et une tour de la forteresse initiale demeurent aujourd'hui. En 1737, la place forte se transforme en château de plaisance. A l'arrière du château, s'étend un charmant jardin français, prolongé d'un agréable parc à l'anglaise. Afin de promouvoir et assurer la préservation de ce bel ensemble architectural, le Baron Bernard Snoy, propriétaire actuel, a créé avec son épouse l'A.S.B.L. "Les amis du château de Bois-Seigneur-Isaac". Dans le cadre de ses activités, celle-ci propose l'ouverture au public du château et la mise à disposition de celui-ci pour des mariages, réceptions, dîners d'affaires, séminaires d’entreprises. Classé "Patrimoine Immobilier exceptionnel de la Région wallonne", le Château de Bois-Seigneur-Isaac appartient aujourd'hui à la famille Snoy, depuis 5 générations. Il ne se visite qu'aux 2 Journées du Patrimoine au 37ME we de Septembre.
Site web : Château de Bois-Seigneur-Isaac
Coordonnées par GPS : 50° 38' 35,32" Nord, 4° 19' 24,2" Est


* LE CHATEAU DE BOLINNE-HARLUE A EGHEZEE - 5310 :
de Mortier.Daniel
CC BY-SA 3.0

Le Château de Bolinne-Harlue est un château bâti à Harlue, fusionné avec celui de Bolinne depuis 1830 et rattaché à Éghezée, depuis 1977, dans la Province de Namur, en Belgique. La construction du Château de Bolinne-Harlue date de la fin du XVIe siècle, début du XVIIe siècle. L'ensemble château–presbytère–église d'Harlue est un magnifique exemple de trilogie hesbignonne, dans un site exceptionnel et remarquablement conservé. Le site entier avec la drève (allée bordée d'arbres menant du pont sur le Marka à l'entrée de l'église et du château) a été classé le 26 mai 1975. Au XVIIIe siècle, les dépendances et la tour-porche d'entrée furent rajoutées. La ferme du château est un bâtiment en carré du XVIIIe siècle, plusieurs fois rebâti. Son porche avec son colombier et sa grange sont caractéristiques. Le Château d'Harlue est classé mais il est privé, fermé au Public. La Mehaigne alimentait autrefois ses douves.
Coordonnées par GPS : 50° 37' Nord, 4° 55' Est


* LE CHATEAU DE BOLLAND A BOLLAND - 4653 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de J.M. Merlin

Le Château de Bolland est un château bâti à Bolland, dans un village du Pays de Hervé, dans la Province de Liège, en Belgique. A 3 ou 4 kilomètres au Nord-Ouest de Hervé, s'élève le Château de Bolland, ancien domaine des sires d'Eynatten, qui passa dans les mains des Lannoy avec Julémont. Le château, à tourelles d'angle, était entouré d'un fossé. L'endroit possédait encore des constructions d'un couvent de récollets fondé au XVIIe siècle par Jean de Berlo, seigneur de Bolland et Marguerite d'Eynatten, son épouse. A la même époque, la famille d'Eynatten fournit 2 gouverneurs à la forteresse de Franchimont. Le Château de Bolland est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 39' 39" Nord, 5° 45' 36" Est


* LE CHATEAU DE BOLINNE-HARLUE A HARLUE - 5310 (Privé):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Daniel Mortier

Le Château de Bolinne-Harlue est un château bâti à Harlue, à Éghezée, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. La construction du Château de Bolinne-Harlue date du XVIIe siècle. L'ensemble du Château–Presbytère–Eglise d'Harlue est un magnifique exemple de la trilogie hesbignonne, dans un site exceptionnel et remarquablement conservé. La Ferme du Château de Bolinne-Harlue est un bâtiment en carré, qui date du XVIIIe siècle, et fut plusieurs fois rebâti. Son porche avec son colombier et sa grange sont caractéristiques. Le site entier avec la Drève (allée bordée d'arbres menant du pont sur le Marka à l'entrée de l'église et du château) a été classé aux M.H. le 26/05/1975. Le Château de Bolinne-Harlue, bâti au XVIIe siècle est Classé aux M.H. La rivière la Mehaigne alimentait, autrefois ses douves. Le Château de Bolinne-Harlue est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 36' 30" Nord, 4° 54' 48" Est


-* LE CHATEAU DE BOMAL A DURBUY - 6941 :


Le Château de Bomal est un château bâti à Durbuy, en province de la Wallonnie, en Belgique. Le Château de Durbuy fut reconstruit, en 1774 à 1776, sur les ruines de l’ancien château, pour Jean-Baptiste de Hayme, qui fut Bourgmestre de Liège, de 1778 et 1786. Le Château de Bomal est de style classique. L'édifice actuel est le résultat d'une reconstruction au XVIIIe siècle, puis d’une importante restauration effectuée en 1880-1882 par la Comtesse d’Ursel. Le château et son parc font l’objet d’une importante restauration à partir de 2009. A l'époque, une pompe à eau alimentait le Château de Bomal.
Coordonnées par GPS : 50° 22' Nord, 5° 31" Est


* LE CHATEAU DE BOMMERSHOVEN A LOOZ - 3840 :


Le Château de Bommershoven est un château bâti à Jesseren, Section de la ville de Looz, en Région flamande, dans la Province de Limbourg, en Belgique. Le Château de Bommershoven fut construit par Marcel Gérard Magnée entre 1759 et 1761.
Coordonnées par GPS : 50° 47' 10" Nord, 5° 22' 47" Est


* LE CHATEAU BONAVENTURE A JETTE - 1090 (Privé):


Le Château Bonaventure est un château bâti à Jette, située dans la Région de Bruxelles-Capitale, en Belgique. La construction Château Bonaventure date du XIXe siècle. Le Château Bonaventure est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 52' Nord, 4° 20' Est


- LE CHATEAU DE BONNEVILLE A ANDENNE - 5300 (Privé):

CC BY 3.0 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château de Bonneville est un château bâti à Andenne, située en Région wallonne, dans la province de Namur, en Belgique. La construction du Château de Bonneville date du XVIe au XVIIe siècle. Autrefois, c'était une ferme constituée d'une tour-donjon datant du XVe siècle. En 1617, Jacques de Zualart, homme fortuné et bourgmestre de Namur, achèta le domaine, devint seigneur de Sclayn-Bonneville et fit entamer la construction de l'aile principale Nord du bâtiment, qui devint un château harmonieux. Il était doté d'une façade de style Renaissance mosane caractérisée par l'alternance de briques et de cordons de pierres calcaires. Tilmant de Zualart, fils de Jacques, se ruina lors de la poursuite de la construction et c'est son créancier principal, le Chevalier Jean-Hubert de Tignée, qui devint, vers 1690 le nouveau propriétaire et seigneur de Bonneville. Depuis le Château de Bonneville n'a plus été vendu depuis dix générations et appartient encore aujourd'hui à son descendant direct, le Chevalier Baudouin de Theux et à son épouse. La propriété n'a quasiment plus changé d'aspect. Il fut embelli, au XVIIIe siècle, par de beaux salons et des Jardins à la Française. Le Château de Bonneville est privé, fermé au Public.
Adresse : Château de Bonneville - 125 rue Sterpisse - 53000 Andenne - Belgique
Coordonnées par GPS : 50° 28' 12,08" Nord, 5° 02' 5,85" Est


* LE CHATEAU DE BONLEZ A CHAUMONT-GISTOUX - 1325 :

Photo de Joan Mares

Le Château de Bonlez est un château bâti à Bonlez, section de la commune belge de Chaumont-Gistoux, en Région wallonne, dans la Province du Brabant wallon, en Belgique. La seigneurie de Haut-Bonlez eut, en 1312, pour seigneurs les Ripemont puis passa à la famille des de Glymes en 1412. Elle devint propriété des Hosdain par le mariage à la fin du XVIe siècle d’Adrienne de Glymes avec Jacques de Hosdain (ou de Hosden). Les Hosdain et les Verreycken furent à la fois seigneurs de Haut et de Bas-Bonlez. Les Verreycken, devenus seigneurs haut-justiciers, se plurent à agrandir et à embellir la maison forte des Hosdain. Ils la transformèrent en un beau et vaste château en briques, entouré de fossés et cantonné, à chaque angle, d’une lourde tour carrée. On y accédait par une large avenue de tilleuls. En 1643, Louis-François de Verreycken fut créé baron de Bonlez. Aujourd'hui, le Château de Bonlez appartient a une famille de milliardaires belges. Son prpopriétaire Mr Ullens De Schotten a fait mettre des plaques en tôle sur l'ancienne grille d'entrée qui cache la superbe allée bordée de majestueux tilleuils et une magnifique vue sur le Château de Bonlez, afin de garder une certaine intimité, loin des regards indiscrets, bien que le Château se situe à 150 m de la grille.
Coordonnées par GPS : 50° 42' Nord, 4° 41' Est


* LE CHATEAU DE BORMENVILLE A HEVALANGE - 5370 :


Le Château de Bormenville est un château bâti à Flostoy, ou en Flostwè en wallon, est une section de Havelange, en Région wallonne, dans la Province de Namur, en Belgique.
Coordonnées par GPS : 50° 23' 22" Nord, 5° 11' 03" Est


- LE CHATEAU DE BORREKENS A VORSELAAR - 2290 (Privé):

CC BY-SA 3. - Photo de Johan Bakker

Le Kasteel de Borrekens est un château bâti à Vorselaar, en Région flamande, dans la Province d'Anvers, en Belgique. Il est Kasteel de Borrekens ou kasteel Borrekens. C'est un château médiéval. La construction du Château de Borrekens date du XIIIe siècle. Le Château de Borrekens a été reconstruit dans un style néo-Gothique. Le château a été construit, vers 1270, par les chevaliers de Rotselaar (Arnolf ou Gérard de Rotselaar). Le plan au sol de ce château médiéval, construit en pierre de Grimbergen, a été en grande partie conservé, au cours des phases successives de construction. En 1678, le château fut reconstruit par le Père Charles-Eugène d'Arenberg, dont la famille en a acheté la possession à la maison de Ligne (Jean de Ligne) par l'intermédiaire de la famille van Bergen (Cornelis van Bergen (nl)). Le château, constitué de grès blanc de Grimbergen, est désormais entouré de remparts en pierre. Une troisième et dernière phase de rénovation (1850-1860 ou, selon le cadastre, 1862-1885) a lieu sous Philippe van de Werve (nl) (alors bourgmestre de Vorselaar), qui donnera au château son aspect néo-gothique actuel. En 1911, par son mariage avec Marie-Eulalie van de Werve, le château passe entre les mains du baron Edouard Adrien de Borrekens, de la famille De Borrekens (nl). Il fait aménager un jardin à la française dans la cour par John Juchem (nl). Le dernier habitant du château était le baron Raymond de Borrekens (nl), décédé en 19983. Il a ensuite été repris en emphytéose par une société familiale1. C'est une habitation privée.
Adresse : Château de Borrekens - 3 Vispluk - 2290 Vorselaar - Anvers - Privé
Coordonnées par GPS : 51° 12' 49,03" Nord, 4° 46' 45,44" Est


* LE CHATEAU TEN BOSCH OU CHATEAU MORETUS A HEIST-OP-DEN-BERG - 2220 :


Le Château Ten Bosch appelé aussi le Château Moretus est un château bâti à Heist-op-den-Berg, en Région flamande, dans la Province d'Anvers, en Belgique.
Coordonnées par GPS : 51° 04' Nord, 4° 43' Est


- LE CHATEAU DE BOUCHOUT A MEISE - 1860 (Jardins botaniques à visiter):

CC BY-SA 2.5

Le Château de Bouchout est un château bâti à Meise, dans la province du Brabant flamand, proche de Bruxelles, en région flamande, en Belgique. La construction du Chateau date du XII au XIXe siècles. Le château était, à l’origine une forteresse de la ligne de défense du Duché de Brabant, érigée par Guillaume de Crainhem, en vue de freiner les ardeurs du Seigneur de Grimbergen qui possédait aussi un château à Meise, dans une propriété contiguë. Ce sont les descendants de Guillaume de Crainhem qui au XIVe siècle construiront la tour carrée. Après le XVe siècle, le château de Bouchout deviendra notamment la propriété des La Marck, des d’Assonville et enfin des Roose. En 1683, le château est assiégé par les troupes de Louis XIV et est gravement endommagé. La famille Roose a fait entreprendre d’importantes restaurations, dans les années qui suivirent le désastre. Au XIXe siècle, le château passa, par mariage, à la famille Beauffort. En 1832, Amédée de Beauffort y entreprend d’importantes reconstructions dans le style néogothique, fort à la mode à cette époque. En 1849, il le revendit à Léopold II de Belgique. Peu de temps après, Léopold II fit l’acquisition du château voisin de Meise et de son parc et les engloba dans une seule et même vaste propriété où il installa sa sœur, Charlotte de Belgique, Veuve de l’Empereur Maximilien de Habsbourg, après l'échec de l'expédition du Mexique. En 1938, l’État belge rachèta le domaine de Bouchout en vue d’y créer, plus tard, le Jardin Botanique National de Belgique. Le Jardin botanique national de Belgique, situé à 10 kms du centre de Bruxelles, est l’un des plus grands jardins des plantes dans le monde.
Coordonnées par GPS : 50° 55' 41" Nord, 4° 19' 44" Est


- LE CHATEAU DE BOUILLON A BOUILLON - 5500 (Musée/Se Visite):

Photo de Marie51

Le Château de Bouillon est un château fort bâti, au Xe siècle, à Bouillon, en région wallonne, en Province de Luxembourg, en Belgique. Les premières fortifications commencent au VIIIe siècle. Le donjon du château est construit entre 1080 et 1090. Suivant la promesse conclue entre le prince-évêque de Liège et Godefroy de Bouillon en 1096 et la mort du dernier en 1100, le château devient la propriété des princes-évêques de Liège puis des ducs de Bouillon et la reste jusqu'à la conquête française en 1794. En 1134, Raymond de Bar prend le château en surprise, mais il le perd la même année après une siège par le prince-évêque. Sous les guerres de Louis XIV, les fortifications sont aménagées par Vauban. En 1815, le duché et le château deviennent néerlandais : le donjon est détruit au cours de cette période. Après la révolution belge en 1830 ils passent à la Belgique. La forteresse est déclassée par les autorités belges en 1853. Après la bataille de Sedan en 1870, l'armée prussienne utilise quelques parties du château comme hôpital. Aujourd'hui le site est ouvert aux visiteurs et abrite un Musée. Situé sur un éperon rocheux qui surplombe la rivière la Semois, le Château de Bouillon domine la ville de Bouillon. Il a appartenu à Godefroy de Bouillon qui en a hérité de son oncle. Il l'a revendu afin de financer son départ pour sa première croisade en Terre sainte. Avec les châteaux de Beersel, de Corroy, de Horst, de Gand, de Lavaux et de Vêves, le Château de Bouillon constitue l'un des plus beaux châteaux médiévaux de la Belgique et attire, chaque année, des milliers de visiteurs. Le Château de Bouillon est classé au Patrimoine Belge depuis 1975 et au Patrimoine exceptionnel en 2013.
Coordonnées par GPS : 49° 47' 36" Nord, 5° 03' 58" Est


* LE DOMAINE DE BOURGOGNE A ESTAIMPUIS - 7730 :


Le Domaine de Bourgogne est un chateau et un parc bâtis à Estaimpuis, en Belgique. Vaste écrin de verdure situé au cœur d'Estaimbourg, le parc de Bourgogne représente une offre unique et gratuite, dans la région, pour divertir les petits et grands. Avec son étang, son arboretum, ses enclos animaliers, son aire de jeux, ses terrains de pétanque, son labyrinthe, son mini-golf, sa cafétéria, son kiosque à musique, le domaine de 14 ha accueille, chaque été, de nombreuses manifestations (Concerts); Prix et programme personnalisés sur demande pour les groupes, seniors et écoles.
Ouvert du 31 mars au 31 octobre de 10h à 19h, du Lundi au vendredi SAUF le Samedi.
TARIFS : Gratuit
Adresse : Domaine de Bourgogne 1 Place de Bourgogne - 7730 Estaimpuis - Tel : +32 56 48 13 48
Contact : info@estaimpuis.be
Site web : Domaine de Bourgogne
Coordonnées par GPS : 50° 40' Nord, 3° 19' Est


* LE CHATEAU DE BOUSSU A BOUSSU - 7300 (Musée/Se Visite):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Loup0200

Le Château de Boussu est un château bâti à Boussu, dans la Province de Hainaut, en Belgique. Le Château de Bossu devint la propriété des Hénin-Liétard à la suite d'un mariage. Le premier fait connu de son histoire militaire se situe au XVe siècle. En 1402, le seigneur de Chaudmont, ennemi juré du seigneur de Boussu, assiègea le Château de Boussu. Après quelques jours de résistance, celui-ci fut pris par les assaillants, livré au pillage et ravagé, partiellement, par un incendie. Sa destruction en 1478, lors des guerres, entre la France et les États Bourguignons, permit, dès 1540, à l'architecte montois Jacques Du Brœucq, à la demande de Jean de Hénin-Liétard, premier comte de Boussu (de), Grand Ecuyer de l'Empereur Charles Quint, de construire le « Palais de Boussu, la plus belle demeure qu'on puisse voir en tous les Pays-Bas, une demeure digne d'un roi », selon Guichardin. Vers le 2/02/1545, l’Empereur Charles-Quint séjourna dans le Comté de Hainaut. Il en profita pour rendre visite à son ami Jean de Hennin-Liétard et admirer sa somptueuse demeure encore en construction. Il lui offrit un Hercule d’argent haut d 12 pieds, dont lui avait fait présent, le roi de France François Ier. Charles-Quint, pour cette occasion, était accompagné des grands seigneurs de sa cour. Ce banquet offert en son honneur fut des plus fastueux. L’empereur, se plaisant à Boussu, décida, d’y passer la nuit. Il ne se rendit que le lendemain à l’Abbaye de Saint-Ghislain, déléguant au festin du soir quelques courtisans dont le prince de Condé. De nombreux architectes viennent à Boussu afin de s’inspirer des lieux pour d'autres châteaux. En 1554, Charles-Quint passa à nouveau au Château de Boussu car la guerre venait de reprendre avec la France. IL alla visiter toutes les places fortes situées à proximité des frontières. L’accueil fut, à nouveau, très fastueux et donna naissance à la légende, selon laquelle, le Seigneur de Boussu aurait mis le feu à son château, sous les yeux de Charles-Quint, précisant qu’après la visite d’un hôte aussi illustre, personne n’était plus digne d’y pénétrer. Charles-Quint visitera ce palais en 1545 et 1554, Philippe II, en 1549 et 1558, Louis XIV y fêtera son anniversaire en 1655 et Guillaume III, en 1676. Le Château de Boussu fut progressivement détruit par les nombreuses guerres qui émaillèrent les XVIe et XVIIe siècles. Il fut démoli en 1810, complètement en ruine, à l'exception du châtelet d'entrée restauré grace au Comte de Caraman. Lors de la restauration du Château de Bossu, en 1810, le Général Comte Maurice de Caraman fit placer, sur la façade, une pierre portant l’inscription : « Brûlé en 1554 » afin de perpétuer la tradition locale. Il y décèda le 3/09/1835. Durant la Seconde Guerre Mondiale, le Château de Boussu fut occupé par la Luftwaffe qui y installa un important dépôt de munitions, dynamité le 2/09/1944. Devenu la propriété communale en 1989, il fut donné en gestion à l'A.S.B.L. « Gy Seray Boussu » qui y entreprit un long travail de mise en valeur. En septembre 2010, et après 15 ans d'attente, l’Historien Marcel Capouillez lança la première phase de la campagne de restauration prévue pour une durée d’un an. Depuis 2010, le Centre d’Interprétation du Domaine des Seigneurs de Boussu utilise les parties restaurées du châtelet d’entrée, datant du XVIème siècle. Ces parties comprennent le porche de l’édifice, la Tour Est ainsi que les caves. Le Château de Bossu est devenu un Musée retraçant sa propre vie. L’A.S.B.L « Gy Seray Boussu » envisage depuis la création d’une Bibliothèque au sein même du Château de Boussu. Le Château de Boussu est ouvert au Public et se visite.
Coordonnées par GPS : 50° 26' 13" Nord, 3° 47' 42" Est


* LE CHATEAU DE BOUSSU-en-FAGNE A BOUSSU-EN-FAGNE - 5660 :

CC BY 2.0 - Photo de Oscar

Le Château de Boussu-en-Fagne à Boussu-en-Fagne, dans la province de Namur, en Région wallonne, en Belgique. La localité est citée pour la 1re fois en 1180 dans les possessions du prieuré d’Hastière. Boussu, avec Couvin et ses dépendances, est achetée, en 1096 par Otbert, prince-évêque de Liège, au comte de Hainaut. Jusqu’au milieu du XIIIe siècle, les seigneurs du lieu sont traditionnellement prévôts de Couvin. Le premier connu est Walter de Boussu au début du XIIIe siècle. Au XVIe siècle, la seigneurie passe par mariage aux de Fay. En 1568, la seigneurie est rachetée par un riche bourgeois de Namur, Jean de Marotte, déjà propriétaire, avec son frère Nicolas, de la baronnie de Vierves. Au décès de Jean Marotte II, en 1625, son gendre Jean de Kiévrain en hérite. En 1786, elle échoit aux d’Udekem, puis aux Villegas. Son château fut détruit en 1555 par le Prince d’Orange. En 1632, la localité est ravagée par les troupes espagnoles du gouverneur de Chimay. Autrefois, plusieurs femmes considérées comme des sorcières ont été exécutées à Boussu. Charles Hennequin de Villermont, propriétaire du Château de Boussu-en-Fagne, toujours entouré de ses douves du XVIe siècle, a été bourgmestre du village, de 1900 à 1921.
Coordonnées par GPS : 50° 04' Nord, 4° 28' Est


- LE CHATEAU DE BOUSVAL A GENAPPE - 1470 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de EmDee

Le Château de Bousval est un château bâti à Genappe, section de la ville belge de Genappe, en Province Brabant-Wallon, en Belgique. La construction du Château de Bousval date de 1567 à 1617. Le Château de Bousval se situe au N°33 de la rue du Château, à la sortie Sud du village de Bousval, en direction de la chapelle du Try-au-Chêne. Son propriétaire initial était J-B Maes. Au XVIe siècle, le château appartenait au maître d’hôtel de Marguerite d’Autriche: la seule partie conservée de cette époque est la tour, qui date de 1567. Le Château de Bousval fut ensuite acheté en 1607 par J-B Maes qui le fit transformer, vers 1617, comme l'atteste la date que l'on peut encore apercevoir sur le toit de l'aile principale. Le château et la seigneurie passèrent ensuite à la famille Comtale van der Stegen, avant de changer de mains à de multiples reprises et d'appartenir au XXe siècle, à la Famille Solvay. La Ferme du Château de Bousval a été démolie au début du XIXe siècle.
Coordonnées par GPS : 50° 04' 37,44" Nord, 4° 28' 12,95" Est


- LA CHAPELLE DU CHATEAU DU BOUXTHAY A VOTTEM - 4041 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Serge61

La Chapelle du Chateau du Bouxthay se situe à Vottem, en Province de Liège, en Région wallonne, en Belgique. La chapelle est en ruine depuis.
Coordonnées par GPS : 50° 40' 10,84" Nord, 5° 36' 4,95" Est


- LE CHATEAU DE BRA A BRA ou BRAS-SUR-LIENNE - 4990 :

CC BY-SA 2.5

Le Château de Bra est un château bâti à Bra, ou Bras-sur-Lienne, section de Lierneux, dans la Province de Liège, en Région wallonne, en Belgique.
Coordonnées par GPS : 50° 19' 24" Nord, 5° 44' 00" Est


- LE CHATEAU DE BRAINE-LE-CHATEAU A BRAINE-LE-CHATEAU - 1440 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Braine-le-Château est un château bâti à Braine-le-Château, située dans la province du Brabant wallon, en Région wallonne, en Belgique. Le village doit son nom au château féodal (XIe au XIIe siècles), aujourd'hui détruit, qui fut construit sur deux mottes de terre. Le château de Braine-le-Château actuel, qui jouxte l'église, a été construit plus tardivement au XIIe siècle. Braine-Le-Château est un village médiéval où subsistent plusieurs témoins de la vie villageoise du Moyen Age : Le pilori érigé en 1521 par Maximilien de Hornes, chambellan de Charles Quint, le moulin banal du XIIe siècle), la maison du bailli, la Chapelle Notre-Dame aux Bois. La commune de Braine-le-Château est traversée par un cours d'eau : le Hain.Les Rencontres Médiévales : Tous les 2 ans, le village se transforme, durant quelques jours, en bourg moyenâgeux avec son marché, ses combats de chevaliers, ses saltimbanques, ses spectacles et ses nombreuses animations médiévales. Le Centre de Braine-le-Château est entièrement piétonnier et son accès est gratuit pendant tout le week-end.
Adresse : Château de Braine-le-Château 6 rue du Bois de Samme à Braine le Chateau 1440 - Tel 32 2 382 03 22
Coordonnées par GPS : 50° 41' 0,43" Nord, 4° 15' 59,79" Est


- LE CHATEAU DE BRIALMONT DEVENU L'ABBAYE NOTRE-DAME DE BRIALMONT A ESNEUX - 4130 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Georges Seguin (Okki)

Le Château de Brialmont devenu l'Abbaye Notre-Dame de Brialmont et la ferme de Brialmont sont bâtis à Tilff, Section de Esneux, dans la Province de Liège, en région wallonne, en Belgique. L'abbaye Notre-Dame de Brialmont est un monastère fondé en 1934 en tant que prieuré de femmes à Sorée, en Belgique, dans la Province de Namur. En 1940, le prieuré accède à l'affiliation cistercienne, puis, à la suite d'un déménagement à Tilff, dans la province de Liège, en 1961, il est élevé au rang d'abbaye, laquelle devenant trappistines en 1975. La communauté comprend en 2015, 20 moniales. En réponse aux appels à la pénitence et à la prière de réparation faits par le pape Pie XI en 1928 (Miserentissimus Redemptor), et Caritate Christi compulsi (sur la dévotion au Sacré-Cœur) en 1932, un groupe de jeunes filles du diocèse de Namur se rassemble pour former une ‘association pieuse’ sous la direction du refondateur et premier abbé de la nouvelle abbaye d’Orval, Albert-Marie van der Cruyssen. En 1931, les statuts de l’association sont approuvés par Mgr Heylen, évêque de Namur. Cinq jeunes filles forment communauté à partir du 30 janvier 1934 et s’installent dans une maison qui leur est offerte à Sorée, un village de la commune de Gesves, dans la province de Namur (Belgique). C’est le premier prieuré des moniales. Le 16 juillet, elles obtiennent une première approbation et choisissent de s’appeler 'Congrégation des Bernardines-Réparatrices'. En juin 1936, le premier texte de leurs « Constitutions » est approuvé, suivi, le mois suivant, d'une part de l’approbation canonique diocésaine (le « décret d’érection »), et d'autre part de la cérémonie de vœux temporaires des quatre premières religieuses. Un second prieuré est ouvert à Saint-Gérard. À partir de 1939, elles suivent le calendrier, le missel et l’office des moines cisterciens. Leurs Constitutions sont définitivement approuvées en 1940, ayant été modifiées de telle sorte qu’elles soient acceptables par le chapitre général cistercien : elles suivent les us et coutumes de l’ordre de Cîteaux. En 1941, Julienne Angenot est élue abbesse (elle sera réélue en 1947 et 1953). Le 2 février, un premier groupe de 7 bernardines font leur profession religieuse définitive. En 1959, Alix Streicher est élue Abbesse. En août 1961, le prieuré de Sorée est transféré dans un ancien château offert aux religieuses par la famille d'Otreppe de Bouvette. À 15 kilomètres au sud de la ville de Liège, le château de Brialmont se trouve sur un éperon rocheux surplombant le village de Tilff, au bord de la rivière Ourthe. Après des réaménagements nécessités par les besoins de la vie monastique, il devient l'abbaye Notre-Dame de Brialmont. En 1975, à sa demande, l’abbaye de Brialmont (et la Congrégation des Bernardines Réparatrices) est affiliée à l’Ordre trappiste. Cette décision est prise au chapitre général des abbesses cisterciennes, le 19 septembre 1975. Et le 24 février 1976, une trentaine de religieuses font leurs vœux solennels comme cisterciennes-trappistines. La même année, en décembre, le petit groupe restant du prieuré de Saint-Gérard rejoint l’abbaye de Brialmont. Une nouvelle église abbatiale fut consacrée le 21/03/1981.
Adresse : Château de Brialmont, 4130 Esneux, Belgique - Téléphone : +32 4 388 17 98 - Horaires : Ouvert 9H à 12:00 - de 14H 30 à 17H30
Coordonnées par GPS : 50° 33' 25,13" Nord, 5° 34' 58,55' Est


- LE CHATEAU DE BRIFFOEIL A PERUWELZ - 7600 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Benoit Brummer

Le Château de Briffoeil ou Brifeuil est un château bâti à Peruwelz, dans la Région wallonne, et la Province du Hainaut, en Belgique. C'était également une terre de la châtellenie d'Ath, déjà mentionné au XIIe siècle. Les Hannecart finiront durant l'Ancien Régime comme Barons de Briffoeil grâce à Louis XV en 1746, et après avoir restauré le château vers 1770. La Seigneurie est aux mains de la Famille de Briffœil et possède un château, fortifié au cours du Moyen Age. Le 19/09/1655, durant la Guerre Franco-Espagnole, les troupes Françaises, composées de 12 escadrons de cavalerie, des régiments d'infanterie de Picardie et de Turenne et de 4 pièces de canon assiègent le Château de Brifeuil, qui se rend le lendemain à 9 heures du matin. En 1829, le Domaine de Briffœil, disposant lui aussi d'un mayeur et d'échevins, fut rattaché à Wasmes-Audemetz tandis que le Hameau de Ponenche passa à Baugnies.
Coordonnées par GPS : 50° 32' 58,97" Nord, 3° 33' 24,84" Est


- LE CHATEAU DE BROICH A PLOMBIERES - 4850:

CC BY-SA 4.0 - Photo de ArthurMcGill

Le Château de Broich appelé aussi le "Château de Broich", est un château bâti à Plombières, en Belgique. Sa véritable dénomination est BROECK, qui veut dire "Marécage", en dialecte régional. La construction initiale du Château de Broich daterait du XIIe siècle. Le château est un agglomérat de 4 bâtiments en moellons, plus ou moins asymétriques, aux angles nombreux et au soubassement à chanfrein, qui déborde légèrement. La forme des toitures, recouverte d'ardoises, est très spéciale. Chacune des 2 façades est percée d'une porte d'entrée et surmontée, à hauteur des combles, d'un tympan triangulaire, décoré d'un œil de boeuf rond. Un pont en maçonnerie a remplacé depuis l'ancien pont-levis. Le Château de Broich est entouré de douves reliées à un étang. Le Château de Broich a été Classé comme Site par Arrêté royal, le 23/05/1972. Le Château de Broich est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 42' 4,28" Nord, 5° 56' 26,07" Est


- LE CHATEAU DE BROYDENBORG A ANVERS - 2620 (Centre de santé):

CC0 - Photo de Torsade de Pointes

Le Château de Broydenborg est un château situé dans le faubourg industriel de Hoboken, dans le Sud-Ouest de la ville d'Anvers, en région flamande, en Belgique. Il est construit de 1540 à 1830. Il est de Néo-Classicisme. Son propriétaire initial était Balthasard van Wissenborch. En 1540, Balthasard van Wissenborch fit construire le château, de style Renaissance. En 1688, le château appartenait à Marie Tholinckx, veuve de Gilles du Bois (1618-1687), seigneur d'Aische-en-Refail. Il ira, par héritage, aux Heuvel, puis à la famille de Fraula. Marie-Suzanne van Colen, fille de la vicomtesse de Fraula de Rosierbois, le transmet à son fils unique, le financier Simon de Neuf, seigneur d'Hoogelande. Anne-Henriette de Neuf d'Aische, mariée au comte Charles-Ignace d'Oultremont de Wégimont (1753-1803), le transmait à son fils Émile d'Oultremont. Le Comte Émile d'Oultremont le revendit au banquier Joseph Verbist. Adrien-Eugène van der Beken-Pasteel (1841-1916), greffier de la Province d'Anvers et Député permanent, l'acquiert, ensuite. Il est devenu depuis un Centre de santé.
Coordonnées par GPS : 51° 10' Nord, 4° 21' Est


* LE MANOIR-FERME DU BRU A ETALLE - 6740 :
à chercher

Le Manoir-ferme du Bru est un manoir bâti à Etalle, en Belgique. C'était autrefois une maison forte seigneuriale, entourée de murailles et de fossés alimentés, par les eaux de la Semois. C'est une ferme, aujourd'hui. La commune d'Etalle comporte 2 manoirs et 2 châteaux privés.
Coordonnées par GPS : 49° 40' 26" Nord, 5° 36' 07" Est


- LE CHATEAU DE BRUNSODE A EX-TILFF A ESNEUX - 4130 (Musée de l'Abeille):

CC BY-SA 3.0 lu - Photo de Les Meloures

Le Château de Brunsode est un château bâti dans l'ex-commune de Tilff, à Esneux, en Région wallonne, dans la Province de Liège, en Belgique. L’ancienne dépendance Brunsode, improprement appelée « Château Brunsode », de style Renaissance liégeoise est flanquée de deux tours, de style Louis XVIII. Les façades, les toitures et le parc sont classés au Patrimoine depuis 1972. Le Musée de l’Abeille a été installé dans l’ancienne grange de la ferme du Château Brunsode.
Coordonnées par GPS : 50° 34' 7,18" Nord, 5° 35' 10,36" Est


- LE PALAIS ROYAL DE BRUXELLES A BRUXELLES - 1000 (Se Visite) :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Matthias Zepper

Le Palais Royal de Bruxelles est un château bâti à Bruxelles, en Région de Bruxelles-Capitale, en Belgique. Il date du XIXe siècle. C'est un Palace dont la construction a duré de 1815 à 1829. Son premier propriétaire fut Guillaume I, Roi des Pays-Bas. Né de la réunion de 4 hôtels particuliers construits au XVIIIe siècle : Walckiers, Bender, Belgiojoso et Belle-Vue, il abrite aujourd’hui le bureau du roi des Belges où il accorde ses audiences et exerce ses activités officielles ainsi que quelques salles de réceptions splendides richement décorées servent aux manifestations annuelles, telles que les visites des chefs d'État et les concerts de Noël. Le Château Royal de Bruxelles est ouvert au Public et se visite. Depuis 1985, les visites au Palais de Bruxelles ont lieu du 21 Juillet (jour de la fête nationale et date de départ en vacance de la famille royale) et la fin du mois d'août. Les visites sont gratuites mais doivent être réservées à l'avance. Des expositions temporaires sont parfois intégrées dans les salons d'apparat pour l'occasion.
Adresse : Palais Royal de Bruxelles - Place des Palais à Bruxelles 1000 - Se Visite
Site web : Monarchie
Coordonnées par GPS : 50° 50' 34,3" Nord, 4° 21' 45,9" Est


- LA TOUR BURBANT DU CHATEAU D'ATH A ATH - 7800 :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Benoit Brummer

La Tour Burbant est le donjon du Château d'Ath, en Région wallonne, chef-lieu d'arrondissement en province de Hainaut, en Belgique. La Tour Burbant fut construite, vers 1166, pour le Comte de Hainaut, Baudouin IV dit le Bâtisseur, afin de défendre la frontière Nord du Hainaut, face à la Flandre, permettant aussi de surveiller la noblesse des environs. La Tour Burbant est un exemple remarquable de donjon anglo-normand du XIIe siècle. Baudouin IV décida d'y créer une ville neuve. Il édifia donc un château et le flanqua, d'un bourg. Il fit commencer, en 1166, la construction du donjon de Burbant. Le bâtiment carré de 14 m de côté avec des murs épais de 4 m se présente comme un véritable donjon anglo-normand. Sur une base pleine qui selon René Sansen descendrait à 10 m de profondeur se dégage une plinthe importante à partir de laquelle se développe la construction caractéristique du donjon à contreforts plats. Sur la face nord, ces contreforts ont été en partie oblitérés par des altérations postérieures mais les sondages ont permis de constater que la situation y était semblable à celle des autres faces. Le donjon s'élève encore à 20 m de hauteur et les sondages montrent que la Tour Burbant est conservée sur la quasi-totalité de sa hauteur, seul manque son crénelage. Le dispositif d'entrée, à l'étage, a été restauré.
Coordonnées par GPS : : 50° 37' 51,42" Nord, 3° 46' 28,67" Est


- LE CHATEAU DE BURG-REULAND A BURG-REULAND - 4790 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Wikoli

Le Château de Burg-Reuland est un château bâti à Burg-Reuland, dans la province de Liège, en Région wallonne, en Belgique. Le Château de Burg-Reuland fut fortifié du XIIe au XIVe siècle.
Coordonnées par GPS : 50° 11' 45,4" Nord, 6° 8' 3,88" Est


- LE CHATEAU DE BURMESSE A SCHALTIN A HAMOIS - 5364 :

CC BY 2.0 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château de Burmesse est un château bâti à Schaltin, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. La construction du Château de Burmesse date du XVIe siècle au XIXe siècle.
Coordonnées par GPS : 50° 21' 27,86" Nord, 5° 7' 31,77" Est


- L'HOTEL DE BURY A THUIN - 6530 (Hôtel Particulier)

CC BY-SA 4.0 - Photo de Jmh2o

L'Hôtel de Bury se situe à Thuin, dans la Province du Hainaut, en Région wallonne, en Belgique. Il est de style Gothique Tardif. Vous y verrez ss jardins suspendus. Il fait partie du Patrimoine belge.
Adresse : Hôtel de Bury - Hotel particulier - 4 Rempart du Midi, 6530 Thuin
Coordonnées par GPS : 50° 20' 19,08" Nord, 4° 17' 19,68" Est


* LE CHATEAU DES CAILLOUX A JODOIGNE - 1370 :


Le Château des Cailloux est un château bâti à Jodoigne, dans la Province du Brabant Wallon, en Belgique. La construction du Château Ghobert date de 1792.Il y a plusieurs châteaux à découvrir à Jodoigne : Le Château des Cailloux, le Château Gobert ou Château Ghobert (1792) et le Château Pastur (1730 - Mairie) et le Château de Jodoigne-Souveraine.
Coordonnées par GPS : 50° 71' 25" Nord, 4° 88' 75" Est


- LE CHATEAU DE CALMEYN A DROGENBOS - 1620 (Privé):

CC BY-SA 4.0 - Photo de Tram Bruxelles

Le Château Calmeyn est un Palais bâti à Drogenbos, dans la Province du Brabant flamand, en Belgique. La construction du Château Calmeyn date du XIXe siècle. Le château Calmeyn se situe au Sud de Bruxelles. Ce château de style italien, dessiné par l’architecte Jean-Pierre Cluysenaar, fut construit en 1852 et 1853 sur un domaine de 50 ha qui faisait partie de la Forêt de Soignes. Il était appelé le Château de Rey avant d’être le château de la Famille Calmeyn, dont plusieurs bourgmestre de Drogenbos firent partie. Le Château de Calmey est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 47' 05" Nord, 4° 18' 57" Est


- LE CHATEAU DE CAMBRON A CAMBRON-CASTEAU - 7940 (Se Visite/Parc animalier Pairi Daiza):


Le Château de Cambron est à Cambron-Casteau, dans la Province du Hainaut, en région Wallonie, en Belgique. La construction du Chateau de Cambron date de 1852 à 1854. El est de style néo-Classique. Le maitre d'oeuvre était Désiré Linbourg. Il ressemble au Château de Laeken. Il est composé d'un parc orental, d'une tour de 1774, et du parc d'une ancienne abbaye. Son premier propriétaire était Constant Duval de Beaulieu qui en avait fait sa résidence privée. La Famille Dombs l'a racheté, en 1993, aux Ullens pour en faire un parc animalier appelé : Le Pairi Daiza, en 2010 ou Parc Paradisio SA . Il possède un aquarim public. Le Château de Cambron a été classé au Patrimoine en 1982.
Coordonnées par GPS : 50°35'07" Nord, 3°53'18" Est


* LE CHATEAU DE LA CENSE-AU-BOIS A MONS - 7020 (Hôtel) :


Le Château de la Cense-au-Bois est un château bâti à Mons-en-Barœul, en Belgique. Le Château de la Cense-au-Bois est devenu un bel Hôtel agréable. Le Mundaneum est ouvert au Public. C'est un centre d'archives de la Fédération Wallonnie-Bruxelles et un espace muséal situé depuis 1992, à Mons. Le parc du Château occupe un lieu élevé situé à proximité du beffroi. Il occupe l'endroit où se dressait l'ancien château comtal. On peut y voir la chapelle Saint-Calixte, le plus ancien (XIe siècle) édifice religieux de la ville aujourd'hui transformé en musée, la base de la tour César et les vestiges de l'enceinte castrale de l'ancien château comtal datant de la fin du XIIe siècle.
Coordonnées par GPS : 50° 27' 18" Nord, 3° 57' 07" Est


* LE CHATEAU DE CHAMPION A EMPTINNE - HAMOIS - 5363 :


Le Château de Champion est un château bâti à Emptinne, à Hamois, dans la Province de Namur, en Région wallonne, en Belgique. Deux châteaux étaient à Emptinne. Le Château de Fontaine, où le Comté de Namur se frottait à la principauté de Liège, situé à un kilomètre du village, et, sur la route de Hamois, dans le village même, un autre château. Les châtelains d'Emptinne et ceux de Fontaine ont longtemps marqué l'histoire locale, y exerçant des fonctions publiques au sein du conseil communal, créant aussi de l'emploi dans leurs propriétés pour les habitants du village. Une présence forte qui n'a pas été sans incidence, en 1880, sur les tensions entre Catholiques et Libéraux, en matière scolaire.
Coordonnées par GPS : 50° 19' Nord, 5° 07' Est


* LE MANOIR DES CHAMPS-MONTANTS A LIERNEUX - 4990 :


Le Manoir des Champs Montants est un manoir bâti à Lierneux, dans la Province de Liège, en Belgique.
Coordonnées par GPS : 50° 17' Nord, 5° 47' Est


* LES CHATEAUX DES CHARBONAGES DU BOIS-DU-LUC A LA LOUVIERE - 7100 :


Les Châteaux directoriaux des Charbonnages du Bois-du-Luc sont des châteaux bâtis à La Louvière, en Wallonie dans la Province de Hainaut, en Belgique. Il existe 3 autres châteaux sur la commune à découvrir : le Château Boël, le Château de la Closière (conçu par Joseph Poelaert, et le Château Gilson.
Coordonnées par GPS : 50° 28' Nord, 4° 11' Est


* LE CHATEAU CHARLES A PEPINSTER - LIEGE - 4860 (Chambres d'Hôtes):


Le Chateau Charles est un château bâti à Pepinster, dans la province de Liège, en Belgique. Vous y trouverez des chambres d'hôtes. Un petit coin de paradis à deux pas de Liège. Tarif : 182 Euros. Situé dans un château du XIXème siècle, le Chateau Charles offre une vue sur la vallée. Le Château Charles vous accueille à Pepinster.
Adresse : Château Charles - 73 rue rue Chalsèche 5860 Pépinster - Tel : +32 476 36 00 50
Cooordonnées par GPS : ...................


- LE CHATEAU CHARLE-ALBERT OU MAISON FLAMANDE A WATERMAEL-BOITSFORT - 1170 (Privé) :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Mélioratif

Le Château Charle-Albert appelée aussi la Maison Flamande, est un immeuble, bâti à Watermael-Boitsfort, dans la Région de Bruxelles-Capitale, en Belgique. Le Château Charle-Albert est de style Néo-Renaissance flamande. Sa construction date de 1870 à 1887. Le château est dans le style de la Néo-Renaissance flamande, Charle-Albert s'étant inspiré d'une demeure idéale du XVIIe siècle. Le Château Charle-Albert se situe avenue Charle-Albert à Watermael-Boitsfort, en bordure de la Forêt de Soignes. Son propriétaire initial était Charle-Albert. Aujourd'hui, le Château de Charle-Albert appartient à Don Luis Fidalgo. C'est devenu un lieu d'habitation et des bureaux. Le Château Charle-Albert est dans le style de la Néo-Renaissance flamande, Charle-Albert ayant été inspiré par l'idée d'une demeure idéale du XVIIe siècle. L'immeuble fut construit selon les plans de l'architecte Charle-Albert (1821-1889). Les travaux commencèrent mais ne furent achevés qu'en 1981. L'architecte y résida. En 1892, le Château Charle-Albert fut revendu et devint une école pour jeunes filles. De 1933 à 1973, il fut la propriété du Premier Ministre belge Paul van Zeeland. Le Château Charle-Albert souffrit beaucoup des bombardements durant la Seconde Guerre mondiale. Le Château Charle-Albert sera occupé par ses héritiers, jusqu'en 1981. En 1981 et 1986, l'immeuble est ravagé par les incendies. Le Château sera abandonné. Les ruines seront classées aux M.H. 1988 sous la pression de citoyens préoccupés par la sauvegarde du patrimoine bruxellois. La société Immo Charle-Albert (filiale de la S.A. CODIC), revendit, en avril 2012 le château, à Don Luis Fidalgo, un Espagnol originaire de Majorque. Il entreprit de rendre au Château Charle-Albert son aspect d'origine et d'y mêler habitat (pour lui) et bureaux. Les travaux débuteront pour 6 millions d'euros - dont 3.150.000 € de subsides de la Région bruxelloise. Les travaux furent achevés en automne 2014. Le Château Charle-Albert est fermé au Public. Le Château Charle-Alber sera revendu de gré à gré, fin mai 2017. Les propriétaires du château sont Thomas de Mevius et Valentine de Le Court, son épouse.
Coordonnées par GPS : 50° 48' 03,7" Nord, 4° 25' 41,1" Est


* LE FORT DE LA CHARTEUSE A LIEGE - 4000 :


Le Fort de la Chartreuse est un fort bâti à Liège, dans la Province de Liège, en Belgique. La construction du Fort de la Chartreuse date du XIXe siècle.
Coordonnées par GPS : 50° 38' 23" Nord, 5° 34' 14" Est



* LA CHATAIGNERAIE A FLEMALLE - 4400 (Centre d'Art Contemprain):


La Châtaigneraie est une gentilhommière bâtie à Flémalle, en Région wallonne dans la province de Liège, en Belgique. Sa construction date de 1830 et 1840. Elle est implantée dans un parc classé et protégé par la Région wallonne. La Chataigneraie abrite, aujourd'hui, le Centre wallon d’Art Contemporain. L’ensemble appartient à la Commune de Flémalle qui en assure l’entretien.
Coordonnées par GPS : 50° 36' Nord, 5° 28' Est


* LE CHATEAU DU CHENOIS A TUBIZE - 1480 :


Le Château du Chenois est un château bâti à Tubize, en Belgique. La construction du Château du Chenois daterait de la fin du XIXe ou au début du XXe siècle, au milieu des champs qui dominent la Vallée de Senne. Le Château du Chenois est un quadrilatère en pierres, flanqué d'une tour carrée, à l'angle Sud-Ouest et d'une tourelle d'angle plus basse au Sud-Est. Il est au centre d'un remarquable parc paysager, qui fut créé en 1912 et 1919, de l'architecte de jardin Jules Janlet (2Ha de parc et 30 Ha de bois). La Tour Sainte-Renelde-de-Saintes y fait un arrêt, chaque année, le dimanche de la Trinité.
Coordonnées par GPS : 50° 41,58' Nord, 4° 12,28' Est


* LE CHATEAU DE CHERIMONT A SCLAIGNEAUX - 5300 (Privé) :


Le Château de Chérimont est un château bâti à Sclayn, dans la Province de Namur, en Belgique. La construction du Château de Chérimont date du XIXe siècle dans un domaine de 40 ha. C'est un lieu de détente ou vous pourrez y venir avec vos amis et famille. Le Château de Chérimont est privé, fermé au Public.
Site web : Château de Chérimont
Coordonnées par GPS : 50° 29' Nord, 5° 02' Est


* LE CHATEAU DE CHEVETOGNE A CHEVETOGNE - CINEY 5590 (Se Visite):
DE TRANOS APOSTOLOS
CC BY-SA 3.0

Le Château de Chevetogne appelé Chateau Valéry Cousin est un château bâti sur la section de Chevetogne, à Ciney, dans la province de Namur, en Région wallonne, en Belgique. Il existe le Domaine provincial à Chevetogne situé sur le site du château de Chevetogne et son parc. Le château du domaine est construit par l’architecte Henri Beyaert en 18631 ou en 18682 pour le baron Jacques de Wykerslooth de Royesteyn. Valéry Cousin est le dernier propriétaire privé. En 1969, au décès de celui-ci, la Province de Namur a rachèté le Domaine pour l’ouvrir au Tourisme. Le Château de Chevetogne a ouvert, en 1969, ses portes au Public et accueuille, chaque année, 500 000 visiteurs. Sa superficie est de 550 ha. Douze jardins sont disséminés à travers le domaine. Chacun de ces jardins propose un thème différent et est dessiné par l’architecte Benoît Fondu et réalisé par l’équipe horticole du domaine. Le Boterham est un belvédère d’observation construit au bord d'un lac, dans la forêt. Le domaine possèdeégalement de nombreux sentiers, dont certains ont reçu un sujet défini tel le sentier Martine. Cet itinéraire retrace les aventures de Martine, l'héroïne de Marcel Marlier. Le sentier ornithologique fait se côtoyer promeneur et oiseaux à travers différents biotopes. Cette balade est illustrée par l'artiste Pierre Englebert. De plus, des visites guidées des jardins sont organisées. Le domaine est un lieu régulier de tournage pour le magazine télévisé de jardinage Jardins et Loisirs de la RTBF, il est diffusé sur La Une, La Trois, TV5 Monde, Vivolta et anciennement sur Maison+. Le Parc animalier : à côté des animaux indigènes hébergés au sein du domaine provincial de Chevetogne tels des chevreuils, des sangliers, des renards, des cerfs, certains font partie de la ferme des petits : lièvres, lapins, pigeons, cailles, poules naines, poneys, paons, moutons, chèvres. Les enfants participent au nourrissage des sangliers ainsi que les petits animaux de la ferme des petits. Activités ludiques et sportivesLe domaine dispose de onze plaines de jeux différentes les unes des autres selon leur décoration et leur public cible. Il existe neuf terrains de tennis, un terrain de football, un terrain de mini-foot, trois terrains de basket ainsi qu'un mini-stade. Le mini-golf, les barques, les canoës indiens, le train panoramique et le centre équestre complètent l'offre.Jusqu'en 2012, la zone de piscines en plein air contenait 2 606 m3 d’eau. Grâce aux panneaux thermiques, l'eau est alors maintenue entre et 25 °C. La zone de piscines en plein air a été rénovée en 2012. La pataugeoire est alors remplacée par une nouvelle installation de 400 m3 chauffée par des pompes à chaleur de 180 KW4.
Nature Extraordinary Museum. Le NEM (Nature Extraordinary Museum) est un centre d’interprétation de la nature. Autour de l'imaginaire, il abrite une sirène des mers du Sud, des grimoires, un cabinet de grenouilles, un minotaure empaillé, un jardin japonais, une pharmacie de sorcière, des centaines de livres, etc.
Site web : domainedechevetogne.be
Coordonnées par GPS : 50° 13' 29,29" nord, 5° 08' 7,32" est


- LE CHATEAU DE CHIMAY A CHIMAY - 6460 (Visite par Ipad):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château de Chimay est un manoir bâti à Chimay, dans la Province du Hainaut, en Belgique. La construction du Château de Chimay date du XIIIe au XIXe siècle. C'est un manoir résidentiel, toujours habité par la Famille princière des Chimay. En 1486, Chimay fut érigé en Principauté, par Maximilien d'Autriche. Ce dernier, couronné Empereur germanique, voulait remercier Charles de Croÿ, Comte de Chimay, pour son soutien sans faille. Charles de Croÿ, alors 1er Prince de Chimay, restera proche des 3 générations successives de Habsbourg, devenant même le parrain de Charles Quint. Au cours du XVIIe siècle, les armées de Don Juan d'Autriche et de Turenne assiégèrent, tour à tour, le château et y perpétrèrent d'importantes destructions. Au XIXe siècle, le Château de Chimay connut une période plus heureuse, sous l'impulsion du prince François Joseph de Riquet de Caraman, qui fit exécuter les travaux nécessaires, pour réparer les nombreuses dégradations commises au cours des siècles. Puis Mme Tallien, y fit construire le petit théâtre qui porte son nom. Une restauration importante eut lieu au XIXe siècle, rendre plus confortable le Château de Chimay, mais celui-ci subit un violent incendie, en 1935, au cours duquel il fut presque entièrement détruit. La reconstruction, dirigée par Raymond Pelgrims de Bigard, lui a rendu son aspect Renaissance (style Henry IV). Le Château de Chimay est la demeure de la Princesse de Chimay, née Élisabeth Manset. L'actuel théâtre de 200 places construit en 1863 par Le Fuel et Cambon, remplace le théâtre aménagé au début du même siècle pour l'ex-Madame Tallien, devenue Princesse de Chimay, par mariage. Il est une réplique miniature de celui du roi de France Louis XV, au Château de Fontainebleau. Il servit de décor au film "Le Maître de musique" de Gérard Corbiau et a accueilli de nombreux prestigieux musiciens lors d'un premier festival, entre 1958 à 1985, puis de 1991 à 2007, lors du concours de chant baroque et du festival de musique baroque, créés par Christine de Chimay, la seconde épouse du Prince Philippe. La chapelle a été conservé quelques années (1449), le Saint-suaire se trouvant actuellement à Turin. Suite du remariage, en 2012, du Prince Philippe avec sa 3ème épouse, Françoise, héritière du groupe Interbrew, le Château de Chimay a été complètement rénové et adapté aux nouvelles technologies (les visites se faisant désormais par iPad). Son propriétaire actuel est la Société Anonyme"Chimay Malgré Tout". Le Petit Théâtre est classé au Patrimoine belge en 1958. Les murailles, le donjon et les façades et toitures du Château de Chimay, à l'exclusion des extensions modernes, dans la cour et la plate-forme de la forteresse, ont été classés au Patrimoine Belge, en 2004.
Coordonnées par GPS : 50° 02' 57,43" Nord, 4° 18' 39,76" Est


* LE CHATEAU DE CHIN A ..........................


Le Château de Chin est un château bâti à ..............., en Belgique.
Coordonnées par GPS : ............................


* LE CHATEAU DE CHOKIER SECTION CHOKIER A FLEMALLE - 4400 (Privé):
Xofc
CC BY-SA 4.0

Le Château de Chokier est un château bâti à Chokier, dans la section de Chokier, à Flémalle, dans la Province de Liège, en Belgique. L'origine du château date du XIIIe siècle, époque où il appartenait à la Famille Rulant de Fontaine, qui furent les anciens Comtes de Hozémont. Ce imposant Château-fort, ancré dans un rocher, résista à divers assauts, puis fut brûlé, à la fin du XIVe siècle, par les Hutois. Au XIVe siècle, Jean Surlet devint le nouveau Seigneur de Chokier. En 1815, le château de Chokier a appartenu à Louis Henri Loison, qui y accueillit Napoléon. Décédé en 1816, Loison fut inhumé dans un mausolée, créé par Jean-Jacques Flatters, dans le parc du Château de Chokier. En 1867, le Château de Chokier fut revendu. Le mausolée, contenant ses restes, a été transféré au Cimetière du Père-Lachaise à Paris, en France. Le 1/12/1946, la falaise rocheuse se trouvant au pied du Château de Chokier s'effondre, sur la voie ferrée, qui longe la Meuse, entraînant une partie de la terrasse, dans sa chute. Le 27/03/2017, un violent incendie accidentel, dû à une couverture chauffante, détruit l'aile gauche du château. En 2000, le Château de Chokier a été racheté par la Famille Floranie. C'est un château privé, fermé au Public.
Adresse : Château de Chokier à Flémalle, 4400, Belgique
Coordonnées par GPS : 50° 36' Nord, 5° 28' Est


- LE CHATEAU ROYAL DE CIERGNON A HOUYET - 5560 :


Le Château Royal de Ciergnon est un château bâti à Houyet, en Province de Namur, en Belgique. La propriété et son parc font partie de la Donation royale, en Belgique. C'est l'une des résidences d'été préférée de la famille royale belge. Les architectes étaient Duvinage et Alphonse Balat. Le domaine de Ciergnon a été acquis par le roi Léopold Ier, en 1840, à la demande de son épouse, la reine Louise-Marie. Cet achat fut motivé par la santé fragile de la reine. En effet, ses médecins pensaient que l'air de la région serait bénéfique pour ses bronches. Le roi y fit construire un pavillon de chasse dont les plans furent confiés à l’architecte Duvinage. En 1888, le roi Léopold II demanda à son architecte, Alphonse Balat, de fortement remanier l'édifice afin de le transformer en un véritable château. C'est à cette époque que le bâtiment acquit sa forme actuelle. Le domaine de Ciergnon fait partie des biens légués à l’état belge par le roi Léopold II en 1903 dans le cadre de la Donation royale. En 1960, c’est à Ciergnon que le roi Baudouin présenta à la presse sa fiancée Fabiola de Mora y Aragón. Plus récemment, la chapelle du château accueillit la cérémonie du baptême des 4 enfants du roi Philippe et de la reine Mathilde. Les propriétés privées de la famille royale belge sont : le Domaine "Le Romarin" à Chateauneuf-de-Grasse (France), des appartements à Ostende et un châlet. La reine Fabiola possède la villa "Astrida" à Motril (Espagne) et le Domaine d'Opgrimbie dans le Limbourg ; la princesse Astrid et le prince Lorenz ont un chalet en Suisse et un terrain en Italie. Le prince Laurent et la princesse Claire possèdent une villa sur les îles Éoliennes. En 1888, le roi Léopold II demanda à son architecte, Alphonse Balat, de fortement remanier l'édifice afin de le transformer en un véritable château. C'est à cette époque que le bâtiment acquit sa forme actuelle. Le domaine de Ciergnon fait partie des biens légués à l’état belge par le roi Léopold II, en 1903, dans le cadre de la Donation Royale. En 1960, c’est à Ciergnon que le roi Baudouin présenta à la presse sa fiancée Fabiola de Mora y Aragón. Plus récemment, la chapelle du château accueillit les cérémonies de baptême des 4 enfants du roi Philippe et de la reine Mathilde.
Coordonnées par GPS : 50° 09' 58" Nord, 5° 06' 29" Est


* LE CHATEAU DE CLABECQ OU CHATEAU DES ITALIENS A CLAVECQ - 1480 :


Le Château de Clabecq appelé aussi le Chateau des Italiens est un château bâti à Clabecq, dans la Province du Brabant Wallon, en région, en région wallonne, en Belgique. Si l’on prend la rue du Château, on aboutit à l’antique demeure des seigneurs de Clabecq (famille de Flodorp puis passée par héritage au marquis de la Croix de Chevrières de Sayve). On prétend que le château de Clabecq actuel remplace une fortification plus ancienne bâtie à quelques distances de là, mais cela reste à démontrer. L’édifice actuel remonte au plus tôt au XVIe siècle. Entièrement construit en pierre d’arkose locale, il a bien failli disparaître. Devenu propriété des Forges de Clabecq (1947), il servit tout un temps de logements pour des familles italiennes dans les années 1950. C’est alors qu’on lui donna le nom de « château des Italiens ». Laissé à l’abandon trop longtemps, il fait actuellement l’objet d’une restauration profonde et d’une réaffectation en logements. Le Château de Clabeq est doublé d’une très belle ferme du XVIIIe siècle, entièrement en arkose. Ce château est doublé d’une très belle ferme du XVIIIe siècle, entièrement en arkose. Le Château de Clabecq est appelé, aujourd'hui, le "Château des Italiens".
Coordonnées par GPS : 50) 41,364 nord, 4° 13,28' Est


* LE DOMAINE DE CLEMARAIS A AUBANGE - 6790 (Hostellerie):
de Effco
CC BY-SA 3.0

Le Domaine du Clémarais est un ancien château bâti à Aubange, dans la Province du Luxembourg, en région wallonne, en Belgique. La construction du Château de Clémarais date du XIe siècle. C'est un château-ferme. Il ne subsiste aujourd'hui que la Tour carrée appelée la Tour aux Effraies. La construction du château en lui-même remonterait aux alentours de 1370. À l’époque, les Seigneurs de Rodange, fortement endettés, vendent des parties de leur seigneurie aux Seigneurs d’Autel. Le mariage d’Aleyde d’Autel avec Renal de Mercy avant 1373 scelle le destin d’Aubange, Obange à l'époque, qui devient alors une seigneurie indépendante. En 1422, Jean de Mercy devient le premier Seigneur de Clémarais. En 1477, Roger de Mercy, dit le Valeureux, est nommé par René II de Lorraine, capitaine et prévôt de Longwy. Petit à petit, les Seigneurs de Clémarais étendent leurs possessions et obtiennent une partie d’Aix-sur-Cloie, de Battincourt et de Piémont. Le château était en ruine. composé des vestiges d'un ancien château du XIe siècle et d'une ferme du XIXe, le tout est entouré d'un parc. Il est aujourd'hui utilisé comme Hostellerie écrite Claimarais et non Clémarais, d'une salle de fêtes ainsi que comme Domaine sportif. Le Domaine de Clémarais est classé au Patrimoine belge en 1991.
Site web : Hostellerie le Claimarais
Coordonnées par GPS : 49° 34' 23,84" Nord, 5° 47' 51,07" Est


-* LE CHATEAU DE CLEYDAEL A AARTSELAAR - 2630 (Club Country-House Golf):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château de Cleydael est un château bâti à Aartselaar, en région Flamande, en Belgique. Le Château de Cleydael n'est pas catégorisé dans la Catégorie Château. Il est devenu un club-house de golf, car son club-house n'est pas installé dans le château mais, dans ses annexes. Le Château de Cleydael est entouré de douves en eau. Le Château de Cleydael est inscrit aux M.H. Sa destination actuelle est : Cleydael Golf & Country Club
Adresse : Château de Cleydael - Cleydaellaan 36 - à Aaetselaar 2630
Coordonnées par GPS : 51° 13' 16,61" Nord, 4° 23' 51,14" Est


* LE CHATEAU DE LA CLOSIERE A LA LOUVIERE - ...........:


Le Château de la Closière est un château bâti à La Louvière, dans la Province de Hainaut, en région wallonie, en Belgique. Le Château de la Closière a été conçu par Joseph Poelaert.
Il existe sur la Commune de La Louvière 3 châteaux à découvrir : Le Château Boël, le Château de la Closière et le Château Gilson.
Coordonnées par GPS : 50° 28' Nord, 4° 11' Est


* LE CHATEAU DE COGNEE A MARBAIS - 1495 :


Le Château de Cognée est un chateau bâti à Marbais, en Belgique. L'histoire de Marbais se confond avec celle de ses seigneurs. Les Marbais ont eu des possessions très importantes dans la vallée de la Thyle, zone longtemps disputée entre les ducs du Brabant et les comtes de Namur. Ils jouèrent subtilement les deux cartes et se retrouvèrent donc tout à la fois vassaux du duché de Brabant et du comté de Namur. En 1146, Gauthier de Marbais et sa mère dotèrent les moines cisterciens de l'abbaye de Villers de la partie nord de leur seigneurie de Marbais. Quoi qu'il en soit, leur lignage disparut du village au XVIIe siècle lorsque la fille du dernier seigneur de Marbais vendit ses terres à la célèbre famille seigneuriale voisine, les 't Serclaes de Tilly. Un de ses cousins, seigneur à La Haye-Brigode (Saint-Amand), tenta bien de récupérer la seigneurie sans toutefois y parvenir. Le lignage de Marbais se perpétua dans le village de Saint-Amand jusque dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle. L'ancien château fort, dont les parties les plus anciennes (en ruines) datent du Xe siècle était la résidence des seigneurs de Marbais, inféodés aux comtes de Namur à partir du XIIIe siècle.
Infos : Château de Cognée - Tel : 071/877140
Coordonnées par GPS : 50° 32' Nord, 4° 32' Est


* LE CHATEAU DE COLLIGNON A ANDENNE - 5300 :


Le Château Collignon est un château bâti à Andenne, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique.
Coordonnées par GPS : .......................


* LE CHATEAU FORT DE COLMONT A TONGRES - 3700 (Se Visite)


Le Château fort de Colmont est un ancien château fort bâti à Colmont, à Tongres, dans la Province belge de Limbourg, en Région flamande, en Belgique. La construction du Château fort de Colmont date du XIIe siècle. La légende raconte que Colmont daterait du temps des romains. Celui-ci fut une seigneurie avec le titre de Vicomté. Colmont aurait été annexé, au XIIe siècle, par Louis I, Comte de Looz. Son successeur, Gérard II de Looz, y fit construire le château initial, peu après sa prise de fonction pour défendre la frontière avec la Principauté de Liège. Le prince-évêque Raoul de Zähringen était alors en bataille avec le comte à cause des renforts de Brustem et assiégea le Château de Colmont vers 1180. En 1206, Louis II de Looz prêta serment à Colmont, à Henri Ier de Brabant, pour son soutien pendant la guerre de Looz. Au XIVe siècle, le Comté de Looz et le Prince-Evêché de Liège s'affrontèrent à nouveau dans les guerres de succession de Looz. L'affaire fut remportée par la Principauté et le comté de Looz perdit son indépendance, en 1366. Les nouveaux dirigeants offrirent Colmont aux Seigneurs de Guigoven. A la fin du XVe siècle, Colmont joua un rôle dans la lutte pour le pouvoir entre le Prince-Evêque Jean de Hornes et la famille de La Marck. Robert II de La Marck a de nouveau amené le château dans un état de préparation mais, en 1489, il fut assiégé. Les troupes du Prince-Evêque capturèrent le Château de Colmont. Après sa capture, le prince-évêque ordonna le démantèlement du château de Colmont. Le 23/06/1761, Colmont a été séparé d'Overrepen et est devenu une seigneurie distincte, après que le Prince-évêque Jean-Théodore de Bavière donna la région, en héritage, à Arnold Christian de Bellefroid. Les descendants de Bellefroid firent reconstruire le nouveau Château de Colmont au milieu du XIXe siècle. Les vieilles seigneuries furent abolies à l'époque française. Il ne reste depuis du Château fort de Colmont, que des ruines datant du XIIe siècle. Ouvert au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 48' 08" Nord, 5° 25' 12" Est


* LE CHATEAU DE COLMONT A TONGRES - 3700
EeBie
CC BY-SA 4.0

Le Château de Colmont est un nouveau château bâti à Colmont, section de la commune de Tongres, dans la Province belge de Limbourg, en Région flamande, en Belgique. La construction du Château de Colmont date du XIXe siècle. Le terrain sur lequel se trouve le château médiéval de Colmont appartenait à la seigneurie de Colmont et fut donné à Arnold Christian de Bellefroid le 23/06/1761, par le Prince-Evêque Jean-Théodore de Bavière. En 1840-1850, la Famille Bellefroid - Van der Meer fit construire le château actuel. Plus tard, le domaine est devenu la propriété du Magistrat Armand Claessens. Il fut ensuite habité par le Chevalier Erard de Schaetzen, ancien bourgmestre de Tongres. Le château se compose de trois ailes construites en brique. La partie centrale date de 1840-1850 et est flanquée de part et d'autre de deux ailes identiques, donnant à la façade une vue symétrique. Le bâtiment principal a deux étages et une largeur de cinq baies. Le tout est recouvert d'un toit à mansarde en ardoise. La baie centrale est accentuée par un avant-corps et est surmontée d'un dôme avec une lanterne. Les fenêtres cintrées sont équipées de cadres en pierre bleue. Les bâtiments, en retrait de chaque côté de la section centrale, sont le résultat de travaux d'extension en 1920. Les deux ailes latérales ont 2 étages et 3 baies de large. Le niveau inférieur des ailes latérales a une colonnade au-dessus de laquelle se trouve une terrasse avec balustrade. Les ailes latérales sont couvertes par un toit en croupe. Le Château de Colmont est situé sur la Burchtstraat près des ruines de l'ancien château médiéval de Colmont.
Coordonnées par GPS : 50° 48' 08" Nord, 5° 25' 07" Est


- LE CHATEAU DE COLOMA A LEEUW-SAINT-PIERRE - 1600 :

CC BY 2.5

Le Château de Coloma est un château bâti à Leeuw-Saint-Pierre, en Région flamande, dans la Province du Brabant flamand, en Belgique. Il date du XVIe et il est de style Baroque flamand. Au décès, sans héritier, de Charles Coloma, le domaine est dévolu à son cousin, le Comte Jean-Marie van der Dilft de Borghvliet et puis, par alliance à nouveau, à la famille de Limburg-Stirum. Le dernier descendant, le comte Christophe de Limburg-Stirum, ne l’habite plus guère et décide de le louer à l’État belge, de 1974 et 1980, après y avoir abrité un pensionnat. L’accès au public est alors autorisé et l’entretien du domaine assuré par la commune. Mais le château, inoccupé, se dégrade rapidement, victime des lenteurs administratives liées à l’acquisition et à l’approbation des plans de restauration. Le Château de Colma sera enfin restauré et inauguré le 12/09/1992, partagé par les services administratifs de la commune et un centre culturel ouvert à la population. Le Château de Coloma et son parc appartiennent depuis 1963 à l'Université de Liège et font partie du Domaine du Sart-Tilman. Le parc du château, de 15 ha, est géré par la Communauté flamande et intégré dans la ceinture verte, autour de Bruxelles. L’étang rectangulaire, le canal et les grandes allées témoignent encore du parc symétrique à la française d’origine. Au Sud, les jardins ont fait place, à la fin du XVIIIe siècle, à un parc à l’Anglaise légèrement vallonné avec de grandes pelouses parsemées d’arbres solitaires et de chemins ondoyants. L'espace entre le parc et le centre du village a été aménagé en verger. Une splendide roseraie, divisée en quatre parcelles contenant plus de 3 000 variétés de rosiers originaires d’Europe, d’Amérique et d’Australie, a été aménagée récemment. La première (1995) marie les roses rouges et blanches dans un corset géométrique, réminiscence des jardins d’autrefois, de l’histoire du domaine et des couleurs de la commune. La deuxième (1996) abrite, dans des figures circulaires autour d’un énorme dôme, des rosiers d’horticulteurs flamands, primés lors de concours nationaux ou internationaux. Le travail de pionnier de Louis Lens sur les variétés botaniques est particulièrement mis à l’honneur. La troisième (2000) est un livre d’histoire à ciel ouvert qui raconte l’épopée de la rose depuis l’Antiquité. La quatrième parcelle (2000) enfin, de loin la plus grande, présente des rosiers primés venus du monde entier.
Coordonnées par GPS : 50° 46' 43" Nord, 4° 14' 55" Est


- LE CHATEAU DE COLONSTER A LIEGE - 4000 (Location de salles/Brasserie):

CC BY 3.0

Le Château de Colonster est un château bâti à l'entrée de Liège, dans la Province de Liège, en region wallonne, en Belgique. Sa construction date du XIVe siècle. Il fut restauré en 1740 et 1966. Le château et son parc appartiennent depuis 1963 à l'Université de Liège et font partie du domaine du Sart-Tilman. Il se situe sur un éperon rocheux qui surplombe la Vallée de l'Ourthe. D'importants travaux de restauration et d'adaptation ont été menés (salles de réceptions et de réunions) par les architectes Henri Lacoste et Jean Opdenberg. Aujourd'hui, le Château de Colonster abrite : le Centre d'études et le Fonds Georges-Simenon, le secrétariat du Musée en Plein Air du Sart-Tilman, un restaurant, des salles de réceptions et de réunions. Le Château de Colonster et ses alentours constituent un cadre d'exception pour vos séminaires, vos réceptions et vos réunions. Depuis 2010, le Château de Colonster est devenu le lieu de prédilection du forum Liege Creative1 et a été investi en avril 2013 par un chef étoilé de Liège pour y ouvrir sa brasserie.
Adresse : Château de Colonster Allee des Erables, 4000 Liège, Belgique
Site web : Heliport Brasserie
Coordonnées par PS : 50° 34' 44,54" Nord, 5° 35' 46,68" Est


* LA MAISON FORTE DE LA COMMANDERIE DE HANEFFE A DONCEEL - 4357 :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Chris06

La Maison forte de Haneffe fait partie de l'ancienne Commanderie de Haneffe est une maison forte bâtie à Donceel, dans la Province de Liège, en région wallonne, en Belgique. L'ancienne Commanderie de Templiers dont plusieurs bâtiments ont survécu: la maison-forte, la chapelle, le presbytère.
Coordonnées par GPS : 50° 38' 20" Nord, 5° 19' 13" Est


- LE CHATEAU DES COMTES A MOUSCRON - 7700 :

CC BY-SA 3.0

Le Château des Comtes est un château bâti à Mouscron, dans la Province du Hainaut, en région wallonne, en Belgique. La construction du château date du XVe siècle. Créé au XVe siècle, le Château des Comtes était à l'origine, le siège du fief des Ramées et la propriété de la Famille de la Barre. Lors des guerres de conquête du roi de France Louis XIV, la ville de Mouscron ainsi que le Château des Comtes de Mouscron subirent des dégâts considérables. A la fin du XVIIIe siècle, la Famille d’Ennetières entreprit de grands travaux, sur le site : le comblement des douves, la réfection de la façade en style tournaisien avec de grandes fenêtres à croisées selon le style Louis XVI, etc. La forteresse fut, par la suite, en manoir de plaisance. En 1898, le Domaine seigneurial des Comtes fut vendu à un industriel français. Le château sera loué, jusqu’en 1961, par des fermiers. Il devint la propriété de la commune. Le corps de logis et le site ont été classés au Patrimoine belge en 1945 et 1973. A cause du manque d'entretien dus à l'absence de propriétaire, il ne subsiste plus rien des aménagements intérieurs de style Louis XV. Le Château des Comtes est classé au Patrimoine blege depuis 1945 et 1973. Les douves recueillent les eaux de pluie des bâtiments et du site mais est aussi alimenté au nord-ouest par les eaux propres issues de l’égouttage séparatif mis en œuvre au départ du ‘Bois-Fichaux’ et y déboulant par une petite cascade en rocaille. Le niveau d’eau des douves est régulé par un trop-plein. Le site constitue un pôle d’intérêt ornithologique. Un sympathique sentier permet de faire le tour du site, à pied ou en vélo, pour en découvrir toutes les facettes, avec des espaces dévolus à l’éco-pâturage de moutons à cornes.
Coordonnées par PS : 50° 44' 57,34" Nord, 3° 13' 22,72" Est


- LE CHATEAU DES COMTES DE FLANDRE A GAND - 9000 (Musée) :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Davidh820

Le Château des Comtes de Flandre appelé localement Greveusteen est un château fort bâti à Gand, en Région Flamande, en Belgique. Cet ancien chateau-fort date IXe siècle et remonte du Moyen-Age. Il a appartenu au roi Baudoin 1er de Flandre. Le Château des Comtes de Flandre actuel fut construit, en 1180, pour le Comte Philippe d'Alsace. Il fut inspiré des châteaux que le Comte rencontra durant la 2ème croisade. Un grand donjon en pierre de 3 étages (33 mètres de haut) fut érigé au centre de l'emplacement de l'ancien château. Le Château des Comtes de Flandre servit de résidence, pour les Comtes de Flandres, jusqu'au XIVe siècle, époque à laquelle, il fut supplanté par le Prinsenhof (aujourd'hui détruit), plus confortable et doté de grands jardins. Le château fut ensuite utilisé comme prison. Charles Quint, pourtant né au Prinsenhof, s'installa au Gravensteen lors de la répression des émeutes, de 1539, pour bien affirmer que le Comte venait châtier sa ville. Des maisons furent construites conts furent même employées pour construire d'autres bâtiments. A la fin du XVIIIe siècle, le Château des Comtes de Flandre abrita une filature de coton et des ateliers. En 1872, le Baron de Maère s'opposa au projet de démolition du château. Le Château des Comtes de Flandres constitue un des plus beaux châteaux médiévaux de Belgique. C'est devenu un Musée. En 1885, la Ville de Gand racheta le Château des Comtes de Flandres et fit entreprendre sa rénovation. Les nouvelles constructions adjacentes furent enlevées. Les fortifications et le donjon du Château des Comtes de Flandre furent restaurés jusqu'à leur taille originelle. Les fortifications visibles, actuellement, ne sont donc pas, totalement, originales. Le Château des Comtes de Flandre est devenu, depuis, le Musée Gravensteen, ouvert au Public.
Email : historischehuizen@stad.gent
Adresse : Château des Comtes de Flandres - 11 rue Sint-Veerleplein - 9000 Gand - Tel : 32 9 225 93 06
Coordonnées par GPS : 51° 03' 26" Nord, 3° 43' 14" Est


* LE CHATEAU DES COMTES-DE-SALM A SALMCHATEAU - 6690 (Privé):

CCO - Photo de Romaine

Le Château des Comtes-de-Salm est un château bâti à Salmchâteau, en province belge de Luxembourg, en Belgique. C'est un château de style Médiéval qui appartenait aux Comtes de Salm, dont la construction s'est achevée, en 1362. Son propriétaire actuel est la Famille De Bremaecker. Le Château des Comtes-de-Salm est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 16' 08,36" Nord, 5° 54' 18,86" Est


- LE CHATEAU DE CONJOUX A CONNEUX - 5590 (Privé):


Le Château de Conjoux est un château bâti à Conjoux, dans la Province de Namur, en Belgique. La construction du Château de Conjoux date de 1887. C’est un superbe Château de style éclectique et néo-gothique. La fière seigneurie de Conjoux date du Moyen Age. Vers 1473, le Seigneur de Custinne, ancêtre du célèbre marquis du même nom, général guillotiné durant la Révolution française, la vendit à un certain Gilles Coppin, Prévôt de Marche-en-Famenne. Les Coppin restèrent la famille seigneuriale jusqu'à la fin de l'Ancien Régime (Pour la Belgique en 1795) sauf durant de brefs intermèdes. La famille des Coppin de Conjoux (vicomtes depuis l'époque du Royaume uni des Pays-Bas) s'éteignit dans les comtes de Villers de Waroux d'Awans de Bouilhet et de Bovenistier, qui y bâtirent un château dans les goûts du temps, famille dont la dernière membre est décédée à l'extrême fin du XXe siècle. Datant du XIXè siècle, il a conservé une conciergerie, bloc rectangulaire très simple qui ne doit pas manquer d'attirer votre regard. Bâti selon un plan disparate mais original, dans un style néo-traditionnel, il présente deux tours assez décoratives, l'une carrée, l'autre polygonale. Ce sont ses descendants, les Barons van der Straten Waillet qui occupent actuellement le Château de Conjoux. Le Château de Conjoux est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 14' 13" Nord, 5° 03' 40" Est


* LE CHATEAU DE CORROY A CORROY-LE-CHATEAU - 5032 (Se Visite):

CC BY 3.0 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château de Corroy est un château bâti à Corroy-le-Château, dans la Province de Namur, en Belgique. Le Château de Corroy est un château fort de plaine construit au début du XIIIe siècle. Le Château de Corroy est parfaitement conservé. Il est classé au rang des demeures remarquables en Belgique. Il est le cadre de réjouissances médiévales tous les printemps. C'était, à l’origine, un simple donjon qui appartenait aux seigneurs d’Orbais. Lors du rachat du comté de Namur, par Guy de Dampierre, le Duc de Brabant dût convaincre les Vianden, seigneurs de Corroy d'élever cette forteresse face au château namurois de Golzinne. C'est une ancienne forteresse de plaine, une des mieux conservées du Nord de l'Europe, du Duché de Brabant, construite dans la première moitié du XIIIe siècle. Son plan s'inspire du Palais du Louvre de Philippe-Auguste. Il est entouré de douves plus ou moins asséchées qu'enjambe un pont en brique et pierre bleue qui date de 1718. Le château dessine un pentagone irrégulier autour d'une cour pavée. Il est classé au Patrimoine majeur de Wallonie qui le considère comme, le témoin le plus important et le plus complet que nous a légué le XIIIe siècle. En 1998, c'est au Château de Corroy-le-Château que le Prince Alexandre de Belgique et son épouse Léa Wolman rencontrent la presse et organisent une réception pour officialiser leur mariage qui avait eu lieu en secret quelques années, auparavant, en Angleterre. Le Prince Laurent de Belgique est présent à Corroy-le-Château. Le Château de Corroy-le-Château appartient à l'Association Royale des Demeures Historiques et Jardins de Belgique.
Site web : Le Château de Coroy-le-Château
Coordonnées par GPS : 50° 33' 29" Nord, 4° 41' 57" Est


* LE CHATEAU DE CORROY A CORROY-LE-CHATEAU A GEMBLOUX - 5030 (Privé):

Photo de Babette Navarro

Le Château de Corroy est bâti au lieu-dit Corroy-le-Chateau, à 5kms de Gembloux, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. C'était, initialement, un simple donjon, appartenant aux Seigneurs d’Orbais. En 1200, il passa en héritage à une branche cadette des ducs de Brabant. Cette famille lui adjoignit une palissade en 1235. Toujours par mariage, il devint propriété du comte Philippe de Vianden. Vers 1270, ce dernier y édifia une enceinte en pierre munie de quatre tours circulaires aux angles, de courtines et d’un châtelet d’entrée afin d’en faire un bastion destiné à protéger la frontière Sud du Duché de Brabant contre les velléités des Dampierre de Flandre qui étaient également comtes de Namur. Chose rare dans ce pays, la manière de construire ce magnifique château médiéval a été fortement influencée par les liens familiaux qui unissaient la famille du comte Philippe de Vianden aux capétiens. En effet, il a été construit suivant un plan fort similaire à celui du Louvre de Philippe Auguste. En outre, il nous est parvenu quasi intact. Fait remarquable, Corroy est l'un des rares châteaux à n'avoir jamais, jusqu'en 2008, été mis en vente. La Belgique ne compte que sept châteaux à jouir d'un tel privilège. Au fil des siècles, le château de Corroy est passé par succession héréditaire, depuis sa construction ordonnée vers 1270, de famille en famille, de branche en branche, pour échoir aux Trazegnies en 1803 lorsque le marquis Gillion de Trazegnies d'Ittre contracta le mariage avec Amélie Constance de Nassau-Corroy, fille unique et seule héritière du château.A la demande de deux des héritiers du marquis (Jean) de Trazegnies, le château a été mis en vente publique le 22 septembre 2008. L’adjudicataire en a été l’artiste belge Wim Delvoye. Ce dernier a, le mois suivant, revendu le bien à la SA immobilière Marquis de Trazegnies-Comte de Nassau SA (antérieurement Chênemont) et le 18 août 2010, à l’intervention du Marquis de Trazegnies, cette SA Immobilière fut donnée à l'Association Royale des Demeures Historiques et Jardins de Belgique. Le Marquis Olivier de Trazegnies en a gardé le droit d’habitation et en assume toujours l’entretien. Avec les châteaux de Bouillon, de Beersel, de Gand, de Horst, de Lavaux et de Vêves, il constitue un des plus beaux châteaux médiévaux de la Belgique. C'est une ancienne forteresse de plaine, une des mieux conservées du Nord de l'Europe, du Duché de Brabant, construite dans la première moitié du XIIIe siècle. Son plan s'inspire du Palais du Louvre de Philippe-Auguste. Il est entouré de douves plus ou moins asséchées qu'enjambe un pont en brique et pierre bleue qui date de 1718. Le château dessine un pentagone irrégulier autour d'une cour pavée.Il est classé au Patrimoine majeur de Wallonie qui le considère comme, le témoin le plus important et le plus complet que nous a légué le XIIIe siècle. Lors du rachat du comté de Namur par Guy de Dampierre, le duc de Brabant a dû convaincre les Vianden, seigneurs de Corroy d'élever cette forteresse, face au Château namurois de Golzinne. En 1998, c'est au Château de Corroy-le-Château que le prince Alexandre de Belgique et son épouse Léa Wolman rencontrent la presse et organisent une réception pour officialiser leur mariage qui avait eu lieu en secret quelques années auparavant en Angleterre. Le prince Laurent de Belgique est présent à Corroy-le-Château. Le Château de Corroy a été classé au Patrimoine en 1965 et 1982. Il a été aussi classé au Patrimoine exceptionnel en 2013. Site web : Château de Corroy-le-Chateau
Coordonnées par GPS : 50° 31' 58" Nord, 4° 39' 21" Est


- LE CHATEAU DE CORTEWALLE A BEVEREN - 9120 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Cortewalle est un château bâti à Beveren, dans la province de Flandre-Orientale, en Belgique. Le Château de Cortewalle date du XVe siècle. Situé au milieu d'un parc, il fait partie du centre culturel Ter Vesten Vers 1157, Philippe d'Alsace mène une expédition contre le comte de Hollande Florent III au cours de laquelle il brûle Beveren. Cette destruction s'explique probablement par le fait que Florent III s'était temporairement emparé du pays de Waes et que le seigneur de Beveren lui avait prêté main-forte. Philippine de Beveren (fille de Thierry de Beveren et de Marguerite de Brienne), héritière de la seigneurie, épousa Hugues de Rumigny (mort le 2 août 1270). Jean de Beveren, évêque de Potenza, oncle d'Ada, prétendit se saisir de son héritage et le céda à Louis de Nevers, en 1313. La fille de Hugues de Rumigny, Élisabeth de Rumigny, épouse Thibaut II de Lorraine. Ils ont pour fils Mathieu de Lorraine, qui épouse à son tour Mathilde, fille de Robert de Béthune. En 1335, Louis de Nevers acquit définitivement la Seigneurie de Beveren de Hugues de Lorraine, fils de Mathieu de Lorraine et de Mathilde.
Coordonnées par GPS : 51° 12' 49,19" Nord, 4° 15' 54,74" Est


- L'ANCIEN PALAIS DU COUDENBERG A BRUXELLES - 1000 (Se Visite):

Photo du Musée del Prado, Madrid

L'ancien Palais du Coudenberg est un ancien château bâti à Bruxelles, en région Bruxelles-Capitale, en Belgique. Il date du XIe siècle. Son archicture est Gothique. Le Palais du Coudenberg était un Château, puis devint le Palais du Coudenberg, situé au centre du Quartier de la Cour à Bruxelles. Il fut durant près de 700 ans la résidence (et siège du pouvoir) des comtes, ducs, archiducs, rois, empereurs ou gouverneurs qui, du XIIe siècle jusqu’au XVIIIe siècle, ont exercé leur souveraineté sur le Duché du Brabant et sur tout ou partie des grands Pays-Bas. Le palais fut complètement détruit dans un incendie accidentel qui éclata dans la nuit du 3 au 4 février 1731. Il n'en reste aujourd'hui que les parties souterraines. Après plusieurs années de fouilles, les vestiges archéologiques du Palais ont été dégagés et sont accessibles aux visiteurs. Le Palais du Coudenberg fait partie du réseau des résidences royales européennes. Il se visite. Il a été classé depuis 1984 et 2004.
Adresse : Palais du Coudenberg, 7 Place des Palais, 1000 Bruxelles, Belgique -
Ouvert : 09h:30–17h:00 - Téléphone : +32 2 500 45 54
Coordonnées par GPS : 50° 50' 33" Nord, 4° 21' 36" Est


* LE CHATEAU DE COURRIERE A ASSESSE - 5536 (Location de Salles) :


Le Château-ferme de Courrière est un château bâti à Courrière, dans la Province de Namur, en Belgique. Il date du XVIIe siècle. Le Château-ferme de Courrière (XVIIè siècle) est un imposant quadrilatère de grès calcaire agencé autour de deux cours intérieures. Récemment restauré, ce lieu vous offre son confort et son agencement moderne. Plusieurs salles sont à votre disposition dans le Château de Courrière, la grange ou encore dans l'ancienne ferme.
adresse : Château de Courrière 6 Rue Bâtis de Corère 5336 Courrière (Assesse) - Nicolas GABRIEL - info@chateaudecourriere.be - Tel :+32498918884+3283656258
Site web : Château de Courrière
Coordonnées par GPS : 50° 22' 42" Nord, 4° 59' 02" Est


- LE CHATEAU COUSIN A ROCHEFORT - 5580 (Familles d'enfants malades):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Sir Gawain

Le Château Cousin est un château bâti à Rochefort, dans la Province de Namur, en Belgique. Les ruines historiques de l'ancien château de Rochefort avoisinent avec un château d'habitation plus récent, construit en 1904 par la famille Cousin. Après avoir notamment servi d'internat géré par la Communauté française, il a été racheté, en 2000, par des descendants Cousin, aussi membres de la famille Lhoist. Le Château Cousin a été affecté, depuis 2010, à l'accueil de familles d'enfants malades. En faisant rénovant la maison construite en 1904 à Rochefort par ses arrière grands parents, Émile et Charlotte Cousin, Charlotte Lhoist a su rendre vie à cette grande et belle demeure familiale, lui donner un nouvel un avenir est une grande joie pour ma famille et moi. Active depuis quelques années comme bénévole en milieu hospitalier et attentive aux bouleversements psychologiques que la maladie peut créer au sein d’une famille, Charlotte a décidé, avec son mari, de mettre cette maison à la disposition de familles éprouvées par la maladie d’un enfant pour qu’elles puissent y trouver un lieu d’accueil, de détente, de repos et ressourcement. Il existe peu d'exemple à cette initiative et Charlotte compte la mener à bien, en combinant les énergies, les expertises diverses de chacun et l’esprit de bénévolat de tous, en particulier dans la région de Rochefort où sa famille est ancrée depuis plusieurs générations. Le beau Château Cousin est devenu une maison de familles pour accueillir les enfants malades.
Coordonnées par GPS : 50° 09' 17" Nord, 5° 13' 13" Est


- LE CHATEAU DE CREVECOEUR A DINANT - 5500 (Ruines)


Le Château de Crevecoeur est un ancien chateau bâti à Dinant, en région wallonne, dans la Province de Namur, en Belgique. Autrefois, les Romains y avaient déjà élevé un castrum qui fut consolidé, au IXe siècle, par les Normands.Mais ce furent les Comtes de Namur qui en feront, au XIIe siècle, une redoutable forteresse. En 1176, Henri l'Aveugle renforcera la défense du Château de Crevecoeur, par l’ajout d’une muraille, flanquée de plusieurs tours. La Tour de Crèvecoeur est un donjon qui sera édifié, en 1321. L'ensemble à deux niveaux formera une forteresse qui,jouera un rôle important dans les multiples conflits, entre les villes voisines et rivales de Bouvignes (Comté de Namur) et Dinant (Principauté de Liège). En 1430, l'armée de Liège assiège Bouvignes et sa forteresse. C'est alors qu'est ajoutée en contrebas la large tour hémisphérique, où seront installées 7 cannonnières. Les défenseurs doivent faire face aux attaques qui viennent du fort dinantais de Montorgueil, situé sur la rive droite du fleuve. Comme le Château de Dinant, le Château de Crèvecœur capitulera, lors du siège conduit en 1554, par le roi Henri II de France. Il sera mis hors d'usage, bien que des restaurations eurent lieu. La légende raconte qu'aux derniers moments de ce siège mémorable, de 1567 à 1580, trois dames participant à la défense de Bouvignes se seraient jetées, du haut de la plus haute tour pour échapper aux envahisseurs. Cette légende fait partie du folklore belge et est célébré, chaque année, dans la vieille paroisse de Bouvignes. Durant la bataille de France, le 13 Mai 1940, les Allemands du II./Schützen-Regiment 7 (unité de la 7e Panzerdivision d'Erwin Rommel) qui viennent de traverser la Meuse à Bouvignes s'empareront du château défendu par le II/66e régiment d'infanterie. Il ne reste plus que des ruines, aujourd'hui, du Château de Crevecoeur.
Coordonnées par GPS : 50° 16' 03" Nord, 4° 54' 01" Est


- LE CHATEAU DE CREVECOEUR A BOUVIGNES-SUR-MEUSE - 5500 (Ruines):

CC BY-SA 4.0 - Photo de Jmh20

Le Château de Crèvecœur est un château bâti à Bouvignes-sur-Meuse, dans la Province de Namur, en Belgique. Il se situe au nord de la ville de Dinant dans la Province de Namur, en Belgique. La construction du Château de Crèvecoeur date du XIIe au XVe siècles. Les origines de cette ancienne forteresse remontent tres loin. Les Romains y avaient déjà élevé un castrum qui fut ensuite consolidé par les Normands, au IXe siècle. Toutefois, ce sont les comtes de Namur qui en firent une redoutable forteresse, au début du XIIe siècle. En 1176, Henri l'Aveugle compléta le système défensif par l’adjonction d’une muraille flanquée de plusieurs tours. Le donjon, appelé la « tour de Crèvecœur », fut édifié en 1321. L'ensemble à 2 niveaux forme la forteresse qui jouea un rôle important dans les multiples conflits opposant les villes voisines et rivales de Bouvignes (Comté de Namur) et Dinant (Principauté de Liège). En 1430, l'armée de Liège assiège Bouvignes et sa forteresse. En contrebas, fut ajoutée une large tour hémisphérique, du côté de la Meuse. Sept canonnières y furent installées. Les défenseurs durent faire face aux attaques venues du Fort de Montorgueil situé sur la rive droite du fleuve. Tout comme celui de Dinant, le Château de Crèvecœur capitule lors du siège conduit, en 1554, par le roi Henri II de France, alors en conflit avec Charles Quint. Il fut mis pratiquement hors d'usage, même si des restaurations eurent lieu de 1567 à 1580. C'est lors des derniers instants tragiques de ce siège mémorable que 3 dames participant à la défense de Bouvignes se seraient jetées du haut de la plus haute tour, pour échapper aux envahisseurs. Ce fait héroïque ou cette légende fait partie du folklore local et est célébré, chaque année, dans la vieille paroisse de Bouvignes. Le 13 mai 1940, pendant la bataille de France, les Allemands du II./Schützen-Regiment 7 (unité de la 7e Panzerdivision d'Erwin Rommel) qui viennent de traverser la Meuse à Bouvignes s'emparent du château défendu par le II/66e régiment d'infanterie. Aujourd'hui, le Château de Creveoeur est en ruine.
Coordonnées par GPS : 50° 16' 03" Nord, 4° 54' 01" Est


* LE CHATEAU DE CRUPET A ASSESSE - 533O (Visite/Extérieurs):

CC BY 2.0 - Photo de Jean-Pol Grandmont

Le Château de Crupet est un château bâti à Crupet, dans la province de Namur, en région wallonne, en Belgique. C'est un château de plaine, destyle Médiéval. Le donjon du Château des Carondelet date du XIIIe siècle. Son origine remonte au XIe ou XIIe siècle suivant certains auteurs mais plus vraisemblablement à la première moitié du XIIIe siècle si l’on se réfère à son architecture. La seigneurie de Crupet est mentionnée dès 1278, tandis que la première mention d’une bâtisse («mannoir de Cripeit») date de 1304. A l’origine on ne trouve sur le site qu’une puissante tour entourée de profondes douves appartenant au comte de Luxembourg à laquelle viennent très vite s’adjoindre d’autres constructions. Au XIVe siècle, le domaine fortifié est cédé au prince-évêque de Liège. En 1549, il passe à la famille Carondelet qui ajoute au donjon un étage en encorbellement couvert d’un toit de forme pyramidale. Ensuite, elle construit les bâtiments formant basse-cour et transforme les lieux en château-ferme. En 1629 ou 1667 selon les sources, la propriété passe à la maison de Mérode ; par héritage et par mariage, la demeure échoit ensuite au Comte de Thiennes puis au Marquis de la Boëssière. Longtemps laissé à l’abandon, le château fut racheté en 1925 par l’architecte Adrien Blomme qui l’aménagea pour le rendre plus habitable. Le Château de Crupet est toujours occupé par la descendance d’A. Blomme. Le Château de Crupet est, aujourd'hui, privé.
Coordonnées par GPS : 50° 20' 59,48" Nord, 4° 57' 35,68" Est


- LE PALAIS CURTIUS A LIEGE - 4000 (Expositions Temporaires):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Sebessence

Le Palais Curtius est un palais bâti à Liège, en Région wallonne, Province de Liège, en Belgique. Le Grand Curtius est un ensemble muséal situé à Liège en Belgique inauguré en 2009. Il regroupe les collections de plusieurs musées liégeois : le musée Curtius (Musées d'archéologie et d'arts décoratifs), le musée d'art religieux et d'art mosan, le musée d'armes et le musée du verre ainsi que l'ancienne collection d’égyptologie de l'université de Liège. Il occupe notamment la résidence et le palais Curtius, les hôtels de Hayme de Bomal et Brahy, et la maison Dewilde. Son nom lui vient de Jean De Corte, dit Jean Curtius, industriel liégeois et négociant d'armes du xviie siècle qui construit sa demeure, le palais Curtius au bord de la Meuse à Liège. Avec plus de 5 000 m2 de surface d’exposition et plus de 5 000 pièces, le musée est le plus grand et le plus important musée de la Région wallonne. Le Palais Curtius, bâtiment principal, ainsi que de l'ensemble du musée doivent leur nom à Jean Curtius, le nom latinisé de Jean de Corte. Curtius était un marchand d'armes et de poudre à canon et gagna beaucoup d'argent pendant la guerre de Quatre-Vingts Ans. Il construit entre 1597 et 1605 sur le quai de Maestricht, sur le site d'une ancienne maison canonial, une grande maison en briques rouge contrastant avec la pierre de Namur. Le bâtiment est souvent considéré comme l'archétype du style Renaissance mosane. Après la mort de Curtius, le bâtiment principal, le palais, est acheté par le mont-de-piété. Le reste du complexe, la résidence Curtius est resté une possession de la famille jusqu'en 1734. À partir de 1909, le Palais Curtius abrite l'ancien Musée Curtius avec sa collection archéologique et d'art religieux. A la suite de l'extension du bâtiment, il est actuellement encore utilisé principalement pour des expositions temporaires.
Coordonnées par GPS : 50° 38' 50,7" Nord, 5° 35' 02,18" Est


* LE CHATEAU DE DALHEM OU CHATEAU BORCHT A DALHEM - 4607 :
de Flamenc
CC BY-SA 3.0

Le Château de Dalhem apelé aussi le Château Borcht est un château bâti à Dalhem, en Région wallonne, dans la Province de Liège, en Belgique. C'était un château fort. Il existe le Château Borcht et du Presbytère qui y est accolé, l'orgue située dans l'église Saint-Servais ainsi que quelques maisons.
Coordonnées par GPS : 50° 44' 35,82" Nord, 5° 43' 46,99" Est


- LE CHATEAU DE DAVE OU CHATEAU FERNAN-NUNEZ A DAVE - 5100 (Privé):

CC BY 3.0

Le Château de Dave appelé aussi le Château Fernan-Núñez est un château bâti à Dave, dans la Province de Namur, en Belgique. La construction du Château de Dave date du XVIIe au XXe siècle. Il se compose de plusieurs bâtisses, qui longent la ligne de chemin de fer Namur-Dinant et, d'un château du XVIIIe siècle situé au bord de la Meuse. Cette Terre titrée de Vicomte est l'une des plus anciennes de Namur. Warnier de Daules, qui la possédait en l'an 1284, l'a transmis à ses descendants, parmi lesquels se trouve Godefroi de Dave, qui ayant fait bâtir un château sur le Rocher, qu'on aperçoit de la Terrasse du Château, à droite, sur la croupe de la Montagne, demanda de le relever en Fief du Compte de Namur qui était alors Guillaume Sire de l'Ecluse (Guillaume Ier de Namur), ce qu'il accorda le 22/07/1372. Il passa en l'an 1530 dans la Maison de Boulant, dans celle de Brabançon 1577. Le dernier possesseur de cette famille fut Henri de Barbancon, qui n'eut que 2 filles, Marie-Bonne de Barbançon. La premiére épousa, en l'an 1616, Albert de Ligne, Duc d'Aremberg, Prince de Brabancon. De ce mariage nâquirent Octave Prince de Barbancon qui fut Gouverneur de Namur, et une fille donnée en mariage au Duc de Wirtemberg. De la Tige de cet Octave est issue Marie del Patrocinio qui a épousé Henti-Auguste de Vignacourt, Comte de Lannoy & de la Roche en Ardenne, Baron de Hannef au Païs de Liége, Seigneur de Ronchinne, qui poséde présentement la belle Terre de Dave. Il est bordé d'un parc de 7 hectares de style anglais, qui renferme quelques variétés d'arbres rares. Les bosquets, à l'Ouest de la voie ferrée, appartiennent au Domaine de Dave et sont exploités pour leur bois. Le Domaine et le Château de Dave sont privés, fermés au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 25' 19,09" Nord, 4° 52' 47,14" Est


- LE CHATEAU DE DEULIN OU CHATEAU DE HARLEZ A HOTTON - 6990 (Location de Salle):

CC BY 3.0

Le Château de Deulin appelé aussi le Château de Harlez est un château bâti à Fronville, Section de la commune belge de Hotton, dans la Province de Luxembourg, en Belgique. La construction du château date du XVIIIe siècle. Le Château de Deulin est un château de style Renaissance. Le château de Deulin est typique de l'architecture du XVIIIe siècle. Autant l'intérieur que l'extérieur sont classés "Patrimoine exceptionnel de Wallonie". Classé au patrimoine exceptionnel de Wallonie, il est aujourd'hui la propriété de la même famille de Harlez. Le Domaine s'étend sur 24 ha, partagée par le château, les dépendances, les jardins à la Française, les plans d'eau et les bois. Les évènements se déroulent dans une très belle dépendance du château superbement restaurée tout en gardant un grand respect du patrimoine existant. Elle peut accueillir 300 personnes assis ou 600 personnes pour organiser vos réceptions.
Adresse : Château de Deulin à Hotton 6990 - Tel : 32 84 46 66 16
Coordonnées par GPS : 50° 18' 12,54" Nord, 5° 24' 3,79" Est


* LE CHATEAU DE DIEPENSTEYN A STEENHUFFEL - 1840 :

Photo de LONDERZEEL

Le Château de Diepensteyn est un château bâti à Steenhuffel, dans la Province du Brabant, en Belgique. Le Domaine de Diepensteyn est situé à deux pas de la brasserie PALM. Autrefois, ce fief féodal faisait partie du réseau militaire du Duc de Brabant. Il est donc étroitement lié à la tradition et au caractère brabançon. À la fin de 1980, Diepensteyn avait pratiquement disparu. Depuis 1989, il appartient à la Brasserie PALM qui a très vite entrepris sa reconstruction. Il appartient aux Comtes de Steenhuffel depuis 1685. Les magnifiques jardins et leurs vastes étangs font du domaine du château, situé au cœur du petit village brabançon de Steenhuffel, non loin du site de la Brasserie Palm, un lieu de détente. Une fête, un dîner, une présentation de produit tout événement, tant professionnel que privé, peut être combiné à une visite de la brasserie ou à un arrangement avec le Haras de Diepensteyn, qualifié par Jean Luc Dehaene du Hilton du Cheval de Trait Belge. Le Domaine de Diepensteyn est situé à deux pas de la Brasserie PALM.
Site web : Château de Diepensteyn
Coordonnées par GPS : 50° 59' 36" Nord, 4° 15' 42" Est


* LE CHATEAU DE DIEPENBEEK A LA DIEPENBEEK - 3590 :


Le Château de Diepenbeek est un château bâti à La Diepenbeek, en Province de Limbourg, en Belgique. Le Château de Diepenbeek se compose d'un donjon du XVe siècle et d'un bloc principal du XVIIe siècle. C'était, autrefois, l'établissement de l'Intendant Rentmeester de la Commanderie voisine d'Alden Biesen, d'où le nom alternatif.
Coordonnées par GPS : 50° 54' Nord, 5° 25' Est


* LE CHATEAU DE DIEUPART A AYWAILLE - 4920 (Hôtel 3 Etoiles):


Le Château de Dieupart est un château bâti dans le hameau, à Aywaille, dans la Province de Liège, en Belgique. Le Château de Dieupart est précédé par une drève composée de hêtres pourpres, classée en 1985 fut, dès le XVe siècle, le siège d'usines à fer comprenant forge et fourneau. En 1898, les anciennes forges se reconvertissent en centrale d'électricité1. Hier, c'était un Musée consacré à la Seconde Guerre Mondiale, le Château de Dieupart fait aujourd'hui partie intégrante d'un camping.
Hôtel 3 étoiles
Adresse : Château de Dieupart 37, 4920 Aywaille, Fermé à 01H00 - Téléphone : +32 4 263 12 38
Coordonnées par GPS : 50° 28' 31" Nord, 5° 41' 14" Est


* LE CHATEAU MEDIEVAL DE DILBEEK A DILBEEK - 1700 (Tour Sainte Alène):

CC BY-SA 4.0

Le Château de Dilbek est un château bâti à Dilbeek, en Région flamande, dans la Province du Brabant flamand, en Belgique. Il est de style Médiéval. Sa construction date du XIe siècle. Au XIIe siècle, le Château de Dilbeek aprtenait à la Famille d'Aa puis, au XIIIe si-cles, il fut aux Seigneurs de Sotteghem puis de Heetvelde. En 1491, Alphonse Wauters donna le Château de Dilbeek, aux Evêques de Cambrai. Parmi eux, Jacques de Croÿ y apporta d'importants travaux et fit graver ses armes dans divers endroits. En 1514, il y reçut le Duc Charles (futur roi Charles Quint) et sa tante, Marguerite d'Autriche. Après la création de l'archidiocèse de Malines (en 1559), l'Evêché de Cambrai n'ayant plus de raison de demeurer dans les environs de Bruxelles, le 4/07/1608, l'Archevêque Guillaume de Berghes revendit le Château de Dilbeek à Louis Clarisse, Seigneur de Berchem-Sainte-Agathe, qui, endetté, perdit la propriété en 1652. Le Château de Dilbeek fut partiellement détruit durant les troubles de 1690 et revendu au Prince de Vaudémont, en 1692. Puis, en 1714, le Château médiéval de Dilbeek a appartenu à Jean Balthasar Malo. Trois des 5 tours furent démolies à cette époque. En 1787, après la mort de J-B. Malo, la Famille de Viron rachèta le Domaine de Dilbeek. En 1871, quand Théodore de Viron (1823-1882) déclara au cadastre la construction du Château de Viron, il notifia aussi la démolition du château initial médiéval. Seule la Tour Nord a été préservée pour être intégrée dans le nouveau parc paysager du nouveau Château de Dilbeek comme une sorte de «Folie». En 1913, le Baron de Viron envisagea de la restaurer. Ses échanges avec la Commission Royale des Monuments et des sites permit de la classer comme Monument civil de 3e Classe. Quand il évoque cette tour, Alphonse Wauters raconte que c'est à cet endroit, que selon la légende, Saint Alène se retirait pour prier - ce qui ferait reculer les origines du château au VIIe siècle. La Commune de Dilbeek racheta la Tour, en 1921, pour lafaire restaurer. Les plans furent dessinés par l'Architecte Henry Lacoste, pour la restauration des murs et du toit, en 1923. La Tour du Château de Dilbeek appelée la Tour Sainte-Alène a été Classée comme monument par décret du 14/08/1946. Une nouvelle restauration eut lieu en 1970. Elle est gérée depuis 2001 par l'Association du Patrimoine de Dilbeek. Plusieurs Châteaux sont remarquables à découvrir sur la Commune de Dilbeek : le Château La Motte, le Château de Grand-Bigard, le Château Nieuwermolen, le superbe Château de Viron devenu la Maison communale (Mairie), et le Château médiéval de Dilbeek (Tour).
Coordonnées par GPS : 50° 50' 49" Nord, 4° 15' 47" Est


* LA CITADELLE DE DINANT A DINANT - 5500 (Musée):

Photo de Alf van Beem

La Citadelle de Dinant a été bâtie à Dinant, en Région wallonne, dans la province de Namur, en Belgique. La construction de la citadelle date de 1818 à 1820. Elle fut aménagée par les Hollandais, sur un rocher à 100 mètres au-dessus du niveau de la Meuse. La Citadelle de Dinant a été transformée en un Musée. À l'emplacement de l'actuelle citadelle, un château fort fut élevé, entre 1040 et 1051. Située à l'aplomb de la cité dinantaise, la citadelle offre une vue sur la Meuse qui la borde. La première construction d'un château fort au sommet de l'éperon remonte à 1040. La construction fut ordonnée par l'évêque de Liège, Nithard. À partir de 1080, la construction étant finalisée, le château permet la défense de la ville et du pont enjambant la Meuse en contrebas. En 1466, le château fut rasé, par Charles le Téméraire, lors du sac de Dinant. La première construction du château fort au sommet de l'éperon remonte à 1040. La construction fut ordonnée par l'évêque de Liège, Nithard. Dès 1080, la construction étant finalisée, le Château de Dinant permet la défense de la ville et du pont enjambant la Meuse en contrebas. En 1466, le château est rasé par Charles le Téméraire lors du sac de DinantUn téléphérique permet d'accéder à la citadelle, située 100 mètres au-dessus du niveau de la Meuse.Entre 1675 et 1698, sous Louis XIV, Dinant est française. Vauban apporte alors des modifications au château. En 1692, le roi de France Louis XIV fait installer sa cour à Dinant. Détruit par les troupes bourguignonnes, il fut reconstruit, en 1523, par l'évêque de Liège, puis, il fut à nouveau détruit par les Français, en 1703. Entre 1818 et 1821, les Néerlandais apporteront de nouvelles modifications à la Citadelle de Dinant, lesquelles sont encore visibles aujourd'hui. Le propriétaire actuel est le Baron Marc de Vogelsanck. Le Musée possède toujours un carrosse utilisé par Mme de Maintenon.
Site web : >a href="http://www.citadellededinant.be">La Citadelle de Dinant
Coordonnées par GPS : 50° 15' 42" Nord, 4° 54' 48" Est


* LE CHATEAU DE DOBBELEER A LES BONS VILLERS - 6210 :


Le Château de Dobbeleer est un château bâti sur la Commune de Les Bons Villers, en Région wallonne, dans la Province de Hainaut, en France.
Coordonnées par GPS : 50° 32' Nord, 4° 26' Est


* LE CHATEAU DE DOHAN A DOHAN - 6836 - (Privé) :


Le Château de Dohan est un château bâti à Dohan, section de la ville belge de Bouillon, située en Région wallonne, dans la Province de Luxembourg, en Belgique. En des temps immémoriaux, le site de Dohan fut occupé par des guerriers, chargés de la surveillance du gué, de sa sécurité et du prélèvement des droits de passage. Ce gué de la voie d’Yvois permettait le passage de la Semois en évitant Bouillon. La construction du château de Dohan fut réalisée au début du XVIIème siècle, à une époque troublée, qui suit les guerres de religion et qui se situe à l’époque des guerres impérialistes des rois de France. A 150 m à vol d’oiseau du gué, on trouve la présence de l’éperon barré sur lequel a été construite la propriété du château de Dohan. Le Château de Bohan est privé, fermé au public. Il existe 2 autres châteaux à découvrir : le Château de Bouillon (Se visite) et le Château des Amerois (privé).
Adresse : Chateau de Dohan - Dohan Haut, 6836 Dohan - Bouillon, Belgique
Coordonnées par GPS : 49° 47' Nord, 5° 08' Est


- LE CHATEAU DE DONGELBERG A JODOIGNE - 1370 :

CC BY-SA 4.0

Le Château de Dongelberg est un château bâti 40 Rue Saint-Laurent à Jodoigne, en région wallonne, en Belgique. Dongelberg fut une paroisse partagée entre plusieurs seigneuries, dont la famille de Dongelberg régnait jusqu'en 1305. Elle échut ensuite à Jean Meeuwe, demi-frère du Duc Jean II de Brabant, qui développa la seigneurie, devenant un chef-lieu de Mairie du Brabant.
Coordonnées par GPS : 50° 41' 59,75" Nord, 4° 49' 11,83" Est


* LE CHATEAU DE DOSSEMER A TOURNAI - 7520 (Privé):


Le Château de Dossemer était une forteresse considérable au Moyen Âge. Vers l'An Mil, cet ancien château fort était occupé par les comtes de Flandre. Vers 1032, on signale le nom du premier seigneur connu, Hériman de Dossemer. Le territoire de Templeuve était réparti entre la châtellenie de Lille pour la seigneurie principale et le Tournaisis pour celle de Dossemer. La Seigneurie de Templeuve était aux mains des Mortagne, à la fin du XIIIe siècle et le resta, jusqu'au début du XVe siècle. La suite est des plus confuses : Dossemer, comme château fort, pourrait avoir trouvé sa fin en 1580 et le domaine serait réuni définitivement à la seigneurie principale, tenu par Demaisières, le dernier seigneur de Templeuve, vers 1720. Depuis 1975, cet espace de 8 Ha de bois et de prairies est occupé par un particulier qui a construit sa maison, sur la butte de l'ancien château. Des étangs de pêche entourent en partie la propriété privée. Il existe aussi un 2ème château sur la Ville de Tournai à découvrir : Le Château de Formanoir-de-la-Cazerie.
Adresse : Château de Dossemer - 7520 Tournai - Belgique - Privé
Coordonnées approximatives par GPS : 50° 36' Nord, 3° 23' Est


- LE CHATEAU DE DOURBES A VIROINVAL - 5670 (Chambres d'Hotes) :


Le Chateau-Ferme de Dourbes est bâti à Viroinval, en Région wallonne, dans la province de Namur, en Belgique. Le Chateau de Dourbes est un gite d'hôtes pouvant acceuillir jusqu'à 43 perosnnes; Séjour en groupe. 9 chambres. Tarif 196E/la nuit. Très beau cadre, espace accueillant et bien aménagé pour des groupes de travail, ou réunions de famille ou d'amis. Vous pourrez aller admirer le Château communal de Nismes et le château de Vierves-sur-Viroin à proximité.
Coordonnées approximatives par GPS : 50° 04' nord, 4° 32' est


- LE CHATEAU DES DUCS-DE-BEAUFORT A FLORENNES - 5620 :

CC BY-SA 2.0 - Photo de Jean-Pol Grandmont

Le Château des Ducs de Beaufort est un château bâti à Florennes, en Région wallonne, dans la province de Namur, en Belgique. La construction du Château des Ducs de Beaufort date du XIIe au XVIIIe siècle.
Coordonnées par GPS: 50° 15' 3,94" Nord, 4° 36' 3,36" Est


- LE CHATEAU DE DURAS OU KASTEEL VAN DURAS A SAINT-TROND - DURAS - 3800 :

CC BY 3.0

Le Château de Duras appelé aussi le Kasteel van Duras est un château bâti à Duras, Section de Saint-Trond, en Province de Limbourg, en Belgique. Le Château de Duras, en 1789, fut construit pour le Comte Jean-Joseph-Philippe van der Noot, Baron de Meldert. L'architecte était Ghislain-Joseph Henry. Marié à Florence de Ruysschen, Comtesse d’Elissem, sa fille Louise épousa le Prince Louis de Ligne, fils de Charles-Joseph de Ligne, et devint la mère du prince Eugène Ier de Ligne. Devenue veuve, Louise van der Noot épousa, le Comte Charles d’Oultremont, dont la famille devint propriétaire du Château de Duras.
Coordonnées par GPS : 50° 50' 9,42" Nord, 5° 09' 10,98" Est


- LE CHATEAU DE DURBUY OU CHATEAU DES COMTES D'URSEL A DURBUY - 6040 (Se Visite) :

CC BY 2.5

Le Château de Durbuy appelé aussi le Chateau des Comtes d'Ursel est un château bâti à Durbuy, en région wallonne, dans la Province de Luxembourg, en Belgique. C'est en 1731, que fut reconstruit le Château de Durbuy, sur les ruines d'un ancien château. Le Château de Durbuy actuel est le résultat d'une reconstruction au XVIIIe siècle. Depuis le Château de Durbuy a bénéficié d’une importante restauration, de 1880 à 1882, sous l'impulsion de la Comtesse d’Ursel. Le Château de Durby est ouvert au Public et se visite.
Coordonnées par GPS : 50° 21' 10" Nord, 5° 27' 21" Est


- LE CHATEAU D'ECAUSSINNES-LALAIN A ECAUSSINES-LALAING - 7190 (Se Visite):

CC BY 3.0

Le Château d’Écaussinnes-Lalaing est un ancien château fort bâti à Ecaussinnes, dans la Province du Hainaut, en Belgique. Ses origines datent du XIe siècle. Il est niché sur un escarpement rocheux qui domine la Sennette et se situe au cœur du village d’Écaussinnes qui s’est développé à ses pieds, dans le Hainaut, en Belgique. Le rez-de-chaussée et les sous-sols du château évoquent particulièrement le Moyen Age. Posper-Louis, duc d’Arenberg, acquiert le château en 1854 mais ne s’intéresse qu’aux revenus que rapportent ses terres. Par héritage et alliance, ses descendants le laissent à une famille princière italienne, les Aldobrandini, qui ne s’y intéressent pas davantage, le confiant à des communautés religieuses françaises exilées en Belgique, à la suite des lois antireligieuses, du début du XXe siècle. En 1922, le château fort négligé et en mauvais état, est mis en vente : son riche patrimoine semble condamné à la dispersion. Le chanoine Edmond Puissant, collectionneur et archéologue de Mons s’y intéresse, le rachète, entreprend des travaux de restauration, y rassemble ses collections personnelles et décide de l'ouvrir au public, en 1926. Un des visiteurs se trouve être le omte Adrien van der Burch (1877-1954) qui s’éprend du château de ses ancêtres. Ecaussinnes-Lalaing sera racheté. Sans descendance, Adrien van der Burch confie son patrimoine à une fondation (la ‘Fondation van der Burch’) qui continue son œuvre de mise en valeur des biens du château. Diverses animations et visites guidées sont organisées, particulièrement pour des groupes scolaires. Le Musée rassemble les collections d’Adrien van der Bruch : porcelaine du Hainaut, mobilier des XVIIe et XVIIIe siècles. La ferme fortifiée, le jardin (créé en 1720) et l'ensemble du site furent l'objet d'un second classement en 1983. Le château est ouvert aux visiteurs d’Avril au 30 Septembre, les dimanches après-midi. Des visites guidées sont organisées sur demande toute l'année. C'est l'une des attractions touristiques principales du village. Le Château d'Ecaussinnes a été classé au Patrimoine majeur de la Wallonie, en 1972. Le Château d’Écaussinnes-Lalaing est ouvert au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 34" Nord, 4° 14" Est


- LE PALAIS D'EGMONT A BRUXELLES - 1000 (Se Visite):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Michel wal

Le Palais d'Egmont est un Palais bâti à Bruxelles, dans la Région de Bruxelles-Capitale, en Belgique. Il date de 1548. Son archotecture est néoClassique. Françoise de Luxembourg, Princesse de Gavre, Veuve de Jean d'Egmont, fit en 1532 l'acquisition des terrains, au haut du Sablon, pour y faire bâtir un vaste hôtel. Il fut appelé le petit hôtel d'Egmont ou l'Hôtel de Luxembourg, dont il ne subsiste rien. Vers 1560, son fils, Lamoral d'Egmont, fit construire, à côté, une nouvelle résidence, appelée le Grand Hôtel d'Egmont, avant d'être exécuté, en 1568, sur les ordres du Duc d'Albe. Confisquées après sa condamnation, ces propriétés furent rendues à la famille d'Egmont, en 1576. Cet ensemble, de style Gothique tardif puis Renaissance italienne, suit peu de changements jusqu'au milieu du XVIIIe siècle. Plus tard, on fit rajouter, à son emplacement, une aile de jonction. Au XVIIIe siècle, ces deux propriétés passèrent progressivement entre les mains de la famille d'Arenberg. En 1729, Léopold-Philippe d'Arenberg loue le Grand Hôtel d'Egmont, puis, en 1737, le Petit Hôtel, dont il fit l'acquisition en 17383. Après une première tentative avortée en 1745, il acheta aussi le Grand Hôtel en 1754, réunissant ainsi à nouveau les deux propriétés. Le grand hôtel prit alors le nom d'hôtel d'Arenberg, tandis que le petit hôtel gardait celui d'Egmont. Charles Marie Raymond d'Arenberg, fils de Léopold-Philippe, fit procéder à d'importantes transformations. La vétuste façade et la tour du grand hôtel furent démolies et le duc confia à l'architecte italien Giovanni Niccolo Servandoni, le soin de construire à droite d'une cour d'honneur précédée d'un portail monumental deux bâtiments. L'un, en style classique, s'harmonisait avec la seule partie conservée dans ses grandes lignes de l'hôtel du XVIe siècle, l'aile Renaissance italienne au fond de la cour d'honneur. L'autre, de style Rococo, était plus bas. Rue aux Laines, on construisit,en 1770, une chapelle en style néo-classique, dont la façade concave faisait la jonction avec le Petit Hôtel. Après l'occupation des Pays-Bas autrichiens par les révolutionnaires français, les propriétés du Duc d'Arenberg connurent quelques années difficiles. Celui-ci dut quitter le pays, en 1794 et, en son absence, le Palais d'Egmont fut mis sous séquestre. Il logea divers agents de l'administration française, notamment Bouteville, commissaire général des départements réunis, qui trouva les bâtiments dans un état déplorable6. Sous Napoléon, Louis-Engelbert d'Arenberg récupéra ses biens après s'être rallié au régime. Au XIXe siècle, le duc Prosper-Louis d'Arenberg fit procéder à d'importants travaux. Il confia le travail à Tilman-François Suys, un des architectes les plus réputés de l'époque. Celui-ci construisit le manège en style classique en 1832, puis il prolongea l'aile connue sous le nom de « quartier français », donnant ainsi à la cour du Sanglier, son aspect actuel. En 1835, l'aile gauche de la cour d'honneur fut bâtie sur un terrain appartenant à l'ancien couvent des Carmes déchaussés. Cette construction fut d'abord appelée « le Petit Hôtel d'Arenberg ». Dans la nuit du 22 au 23 janvier 1892, le Palais fut ravagé par un incendie qui fit disparaître la partie la plus ancienne des bâtiments - l'Hôtel de Françoise de Luxembourg, qui remontait au XVIe siècle, la chapelle et une partie de l'aile droite de la cour d'honneur. La reconstruction en 1906-1910 de l'aile droite du palais se fit dans le même style classique que l'aile gauche édifiée par Suys, lui conférant sa physionomie actuelle. A cette époque ou fut intègré au Palais d'Egmont, le grand escalier d'honneur qui s'inspire de l'escalier des Ambassadeurs du Château de Versailles qui, lui, a disparu. Cette somptueuse copie, tout en marbre, accueille les personnalités lors de certaines grandes rencontres politiques internationales qui se tiennent à Bruxelles. A la fin de la Première Guerre Mondiale, Engelbert-Marie d'Arenberg, un ressortissant allemand, craignit de voir ses biens sous séquestre. Le 31/10/1918, il vend le Palais d'Arenberg à la Ville de Bruxelles qui prit le nom de Palais d'Egmont. Incapable de faire face aux frais d'entretien des bâtiments, qui avaient été, de surcroît, victimes d'incendies en 1927 et 1959, la ville vendit le Palais à l'État en 1964. Les bâtiments furent affectés au Ministère des Affaires étrangères qui chargea l'Ambassadeur Luc Smolderen, de sa restauration et y organisa, depuis, les grands événements diplomatiques que le rôle de Bruxelles, au sein de l'Europe et de l'OTAN, multiplia dans la capitale. Succédant à Christine de Suède, Pierre le Grand, Louis XV ou encore Guillaume II d'Allemagne — mais aussi Voltaire et Jean-Baptiste Rousseau — tous les chefs d'État de la planète, ou presque, y ont été accueillis, même le Colonel Kadhafi. C'est au Palais d'Egmont qu'a été signé le 22/01/1972 le traité d'adhésion à la Communauté Economique Européenne de la Grande-Bretagne, de l'Irlande et du Danemark. C'est au Palais d'Egmont que fut négocié, en mai 1977, le Pacte d'Egmont. Le Palais d'Egmont a été Classé au Patrimoine Belge depuis 2002.
Adresse : Palais d'Egmont, N°8 de la Place du Petit Sablon à Bruxelles 1000
Coordonnées par GPS : 50° 50' 19" Nord, 4° 21' 28" Est


* LE CHATEAU D'ELEWIJT A ZEMST - 1982 :


Le Château d'Elewijt est un château bâti à Zemst située en Région flamande, dans la Province du Brabant flamand, en Belgique. Il existe deux autres châteaux sur la commune : Château de Ruben.
Coordonnées par GPS : 50° 57' 40" Nord, 4° 29' 50" Est


* LE CHATEAU D'EMINES A LA BRUYERE - 5080 (Se Visite) :


Le Château d’Émines est un château bâti à La Bruyère, en Région wallonne dans la province de Namur, en Belgique. Le chateau aprtient à la Famille Goffinet qui vous accueille aux Journées du Patrimoine. Vous pourrez y découvrir aussi le parc du Château d'Emines et sa glaciaire, ouvert au Public. Enfants: ateliers sportifs et artistiques, quizz. Animations: concert de guitare; vol de montgolfières, dim. à 18h - Petite restauration.
Ouvert: Dim. de 10h à 18h/Visites guidées- Durée 30 minutes.
Adresse : Château d'Emines - Rue de Rhisnes 45, 5080 La Bruyère - Email : cru@skynet.be
Site web : Château d'Emines
Coordonnées par GPS : 50° 33' Nord, 4° 48' Est


- LE CHATEAU D'EMPAIN A ENGHIEN - 7850 (Location de Salles/Se Visite):

CC BY 3.0

Le Château d'Empain est un château bâti à Enghien, dans la province du Hainaut, en région wallonne, en Belgique. Le château Empain d'une surface habitable de 450 m2 a été construit, en 1913, par l'architecte Alexandre Marcel pour le Baron Empain. Le château Empaim a été construit sur l'emplacement de l'ancienne orangerie du domaine. Les deux ailes latérales datent de 1926. Devenu la propriété de la Commune d'Enghien, en 1986, le Château d'Empain est aujourd'hui loué pour l'organisation d'événements (séminaires, mariages, fiançailles, etc). Le parc d'Enghien appelé aussi le Domaine d'Arenberg est un domaine de 182 hectares situé sur les communes belges d'Enghien et de Silly1, créé entre 1630 et 1665 par la famille d'Arenberg. Acquis par la commune en 1986, le Château d'Empain est aujourd'hui accessible au Public. Cet espace vert exceptionnel est parsemé de pièces d'eau, de jardins et de bâtiments qui couvrent près de 400 ans d'histoire.
Coordonnées par GPS : 50° 41' 21" Nord, 4° 2" 30" Est


- LA VILLA EMPAIN A BRUXELLES - 1000 (Musée/Se Visite):

CC BY-SA 4.0

La Villa Empain est une villa bâtie, de 1931 à 1934, à Bruxelles, en Belgique. La Villa Empain est une villa, créée par l'architecte suisse Michel Polak. La Villa Empain est de style Art déco. Située au coeur du « Pajottenland », la Villa Empain, qui fut l'ancienne demeure médiévale du Comte d’Egmont, a été entièrement restaurée, au XIXe siècle, par la Marquise Arconati-Visconti. Cette exposition propose une féérie enchantée mise en scène par le Collectif théâtral anglais Wildworks. Le début de sa construction date de 1930. Elle ne doit pas être confondue avec l'Hôtel Empain, un hôtel de maître, de style néo-Classique, bâti en 1780, par l'architecte français Barnabé Guimard, face au Parc de Bruxelles. Son propriétaire est Jean Boghossian. C'est une villa monumentale à 4 façades de granit poli, d'un jardin dont l'élément principal est une piscine entourée d'une pergola et d'une conciergerie établie à l'arrière du terrain, à front de l'avenue Victoria. La propriété compte 55 ares, le bâtiment représente 3 500 m2. Ce temple de l'Art déco comprend encore, dans un état proche de l'origine, une petite salle de bain en mosaïque bleue, le petit bureau aménagé par le Baron Louis Empain et tout un système de verrières diffusant l'éclairage intérieur. L'originalité du plan, le remarquable agencement des espaces intérieurs tout autant que celui des volumes extérieurs qui leur correspondent parfaitement, confèrent à ce bâtiment une grande lisibilité. Il s'inscrit par là dans le courant moderniste héritier de l'architecture viennoise du début de XXe siècle. L’emploi des matériaux tant pour les façades (marbre poli et bronze doré) que pour les intérieurs (marbres, bois précieux, ferronneries…) confère à la Villa Empain un cachet remarquable. La Villa Empain aujourd'hui est devenue un Musée, ouvert au Public.
Adresse : Villa Empain Avenue Franklin Roosevelt 67, 1000 Bruxelles, Belgique
Coordonnées par GPS : 50° 48' 27" Nord, 4° 23' 03" Est


- LE CHATEAU D'ENGHIEN A ENGHIEN - 7850 :

CC BY 3.0

Le Château d'Enghien est un château bâti à Enghien, dans la Province du Hainaut, en Région wallonne, en Belgique.
Coordonnées par GPS : 50° 41' 21" Nord, 04° 02' 30" Est


* LE CHATEAU D'ENHAIVE A JAMBES - ...........:


Le Château d'Enhaive est un château bâti à Jambes, dans la Province de Namur, en Belgique. La construction du Château d'Enhaive date du XVIe siècle.
Coordonnées par GPS :...................


- LA MAISON ESPAGNOLE A BOUVIGNES-SUR-MEUSE - 5500 (Se Visite):

CC BY-SA 4.0 - Photo de Jmh2o

La Maison Espagnole est une maison de maitre bâtie à Bouvignes-sur-Meuse, dans la Province de Namur, en Région wallonne, en Belgique. La construction de la Maison Espagnole date du XVIe siècle. La Maison espagnole est une maison d'habitation de style Renaissance hollandaise. L'Eglise Saint-Lambert et la Maison Espagnole témoignent du riche passé de Bouvignes-sur-Meuse. La Maison Espagnole de Bouvignes a été construite, de 1568 à 1578, sur les caves d’au moins 2 maisons médiévales. On réutilise le mur mitoyen avec la maison voisine, comme en attestent plusieurs portes rebouchées. La première modification est apportée vers 1620 avec l’ajout de 3 pignons Renaissance à volutes, d’influence Baroque. Un siècle plus tard, un état des lieux établi, en vue de la remise en état de l'édifice, rapporte l'état d'abandon et de dégradation avancé que connait la maison à l'époque. En 1888, l’administration communale de Bouvignes rachète la maison pour la transformer en hôtel de ville et école pour garçons. Début xxe siècle, la maison subit de nombreux dégâts de par les guerres et de par les incessant logements de soldats, et connait de nouvelles campagnes de rénovation. La Maison Espagnole a été classée, en 1948, par la Commission Royale des Monuments, Sites et Fouilles de la Région Wallonne. En 1977, une restauration fut entreprise de la toiture. Dès 1995, un projet de transformation de la maison Espagnole est entrepris, qui conduit à une dernière restauration, de 2002 à 2007, pour accueillir la Maison du Patrimoine Médiéval Mosan dont l’ouverture au Public eut lieu en 2008.
Coordonnées par GPS : 50° 16' 21,29" Nord, 4° 53' 51,97" Est


* LE CHATEAU D'ESPIERRES A ESPIERRES-HELCHIN - 8587 (Privé) :


Le Château d'Espierres est un château bâti à Espierres-Helchin, dans la Province de Flandre Occidentale, Région flamande, en Belgique. La construction du Château d'Espierres date de 1750. Il est de style néo-classique. Son propriétaire initial était Gruuthuse. Le Château d'Espierres est l'un des beaux châteaux de la Belgique. Situé à la limite du Hainaut et de la Flandre-Occidentale, il a appartenu à la même famille, depuis son édification. Il a été acquis, en 2002, par un propriétaire éclairé. De style Louis XV, il a été érigé dans la tradition classique française. Le Château d'Espierres a été classé au Patrimoine belge en 1971. Le Château d'Espierres a changé de mains mais n’a pas perdu sa force attractive. C’est un des plus beaux châteaux de Belgique, pour son élégance et son équilibre. Le Château d'Espierres est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 43' 24" Nord, 3° 21' 10" Est


- LE CHATEAU DE L'ESTRIVERIE A BOIS-DE-LESSINES - 7866 :

CC BY 3.0

Le Château de l'Estriverie est un château fort bâti à Bois-de-Lessines, dans la Province du Hainaut, en Belgique.
Coordonnées par GPS : 50° 43' 15" Nord, 3° 46' 50" Est


* LE CHATEAU D'ETALLE OU CHATEAU DE LA MARGELLE A ETALLE - 6740 (Privée) :


Le Château d'Etalle appelé aussi le Château des Seigneurs d'Étalle est un château bâti à Étalle, en Région wallonne, dans la Province de Luxembourg, en Belgique. Il est appelé le Château de la Margelle appelé aussi le Château des Seigneurs d’Etalle ou la Grosse Tour s’aligne sur l’ancienne chaussée romaine Reims-Trèves, à son passage au gué de la Semois. Sa construction date du XIIIè Siècle (1283). Plusieurs transformations se sont succédées notamment du début XVIIe siècle, suite à un incendie, de même qu’en 1843, avec un fort bâtiment de ferme ajouté au pignon du château. Sa dernière restauration date de 1985-1986. C’est aujourd'hui une maison privée, fermée au Public.
Coordonnées par GPS : 49° 40' 26" Nord, 5° 36' 07" Est


* LE CHATEAU D'EULENBURG OU CHATEAU DAVID A MORESNET - ...... :


Le Château d'Eulenburg appelé aussi le Château David est un château bâti à Moresnet, ............, ..........., en Belgique.
Le Château d’Eulenburg se situe au lieu-dit Ullenelsen. L’architecte Victor David 1842-1920) est un bel édifice de style éclectique à dominante néo-gothique construit de 1878 à 1901 sur un flanc de colline de Moresnet avec un parc d’un hectare et demi transformé au fil du temps en un splendide bois. La propriété possédait une carrière de grès exploitée notamment pour la construction du château. Celui-ci est entièrement en moellons et a la forme d’un L. Il se compose au centre d’une grosse tour carrée à 3 étages, le tout couvert par un toit en ardoise, de tours à toits coniques, de fenêtres en forme d’ogive, de pignons crénelés, des tourelles, des niches et bien d’autres fantaisies. Le Château d'Eulenburg est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : .......................


- LE CHATEAU D'EVREHAILLES A EVREHAILLES - 5530 :

CC BY-SA 3.0

Le Château d'Évrehailles est un château bâti à Evrehailles, en Région wallonne, dans la province de Namur, en Belgique. Le Château d’Evrehailles était représenté vers 1604 par Adrien de Montigny, dans un des albums de Charles de Croÿ. Le Château d'Evrehailles était le centre d’un fief cité au XIIIème siècle et a dû être reconstruit, au XVIème siècle, soit par les Montjoie, soit par les Rosey. Il semble qu’au départ, le château consistait en une enceinte quadrangulaire entourée d’eau et flanquée de 2 tours d’angles circulaires. Les maçonneries du Château d'Évrehailles sont presque entièrement en moellons de grès assisés et en pierre bleue.
Coordonnées par GPS : 50° 19' 11,06" Nord, 4° 55' 6,61" Est


* LE MANOIR DE FACQUEVAL A MODAVE - 4577 :


Le Manoir de Facqueval est un manoir bâti à Modave, dans la Province de Liège, en Région wallonne, en Belgique. Il existe aussi sur la commune de Modave, le Château de Modave.
Coordonnées par GPS : .........................


-* LE CHATEAU DE FAGNOLLE A FAGNOLLE - 5600 (Vestiges) :

CC BY 3.0

Le Château de Fagnolle est un ancien château bâti à Fagnolle, située en Région wallonne, dans la Province de Namur, en Belgique. La commune est bornée au Nord par Roly, à l'Est et au Sud par Dourbes et, à l'Ouest par Mariembourg. C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. Proche du village se trouve l'ancien château de Fagnolles ainsi que la pierre au sacrifice et le cromlech préhistorique de Fagnolle et une magnifique villa romaine. Le Château d Fagnolle est de style Médiéval et date du XIIe Dans l'Ancien Régime, le Comté de Fagnolle est un petit état indépendant, terre souveraine, membre du Cercle de Westphalie et du Saint-Empire romain germanique. Cet État est enclavé dans la Principauté de Liège, près de Couvin. Son château typique de plaine, élevé dans la vallée marécageuse qui borne au nord la forêt de Thiérache, commandait la «trouée» de l'Oise; il est détruit le 20 août 1554 par Guillaume le Taciturne1, pour que les Français d’Henri II ne l’occupent pas. En grande partie ruiné, le château n’est abandonné définitivement qu'en 1659, quand la ligne de défense des Pays-Bas est reportée sur la Sambre par le gouvernement espagnol. Son dernier souverain est le Prince Charles-Joseph de Ligne. Écrivain, diplomate et homme de guerre, Charles-Joseph de Ligne est une des plus grandes figures de son époque et il obtient en 1770 de Joseph II l'érection de sa terre de Fagnolle en principauté d'Empire. Il y a également de nombreux sentiers contemplatifs dans les bois. Dans le village se trouve la fontaine, la maison du bailli et l'ancien moulin. Fagnolle fait partie de l'Association qui regroupe les plus beaux villages de Wallonie.
Coordonnées par GPS : 50° 6' 33,81" Nord, 4° 33' 55,86" Est


- LE CHATEAU DU FAING A CHINY - 6810 :

CC BY-SA 3.0

Le Château du Faing est un château bâti à Chiny, dans la province du Luxembourg, en région wallonne, en Belgique. La construction du Château du Faing actuel date de 1880. C'est un château de style néo-gothique. Il a été construit sur les ruines d'un ancien château-fort, aménagé par Gilles du Faing, d'où son nom. Le Château du Faing actuel sert de bâtiment communal à la ville de Chiny, qui est propriétaire du château.
Adresse : Château du Faing Rue du Moyen, 6810 Chiny, Coordonnées par GPS : 49° 41' 40" Nord, 5° 24' 39" Est
Coordonnées par GPS : ....................


- LE CHATEAU DU FAING A JAMOIGNE - 6810 (Privé):

CC BY-SA 3.0

Le Château du Faing est un château bâti à Jamoigne, dans la Province du Luxembourg, en Région wallonne et francophone, en Belgique. La construction du Château du Faing date de 1880. Il est de style Renaissance. Le Château du Faing actuel date du XIXe siècle. Il a été construit sur les ruines d'un ancien château-fort aménagé par Gilles du Faing, d'où il tire son nom. Le Château du Faing actuel sert depuis de bâtiment communal à la ville de Chiny.
Coordonnées par GPS : 49° 41' 40" Nord, 5° 24' 39" Est


* LE CHATEAU DE FALAEN A FALAEN - 5522 :
de Jean-Pol GRANDMONT
CC BY 3.0

Le Château-Ferme de Falaën est un château bâti à Falaën, dans la Province de Namur, en Belgique. La construction du Château de Falaën date du XVIIe siècle. C'est devenu un Château-Ferme. Le château-ferme de Falaën est une ancienne demeure fortifiée. Le château a été bâti pour la famille Polchet, entre 1670 et 1673. A l’origine, c'est un vaste quadrilatère défendu par 4 tours d’angle et une tour-porche munie d’un pont-levis, comme la petite bourgeoisie terrienne élevait à cette époque, pour se protéger des bandes de pillards. Au XVIIIe siècle, le château-ferme passe à la famille Coppin. Il reste en sa possession pendant deux siècles. Grâce à la popularité de cette famille, le château traverse sans encombre la période révolutionnaire. Il n’est revendu qu’au milieu du XXe siècle à la famille Delhaye. L'édifice a perdu une tour, ses douves, son pont-levis et une partie des bâtiments fermant le côté Sud. On peut aujourd'hui visiter sa cour et le Musée des Confréries gastronomiques de Wallonie (confrérie Li Crochon), retraçant l’histoire des lieux. Dans la cour se trouve une colonne pilori, ce qui est rare dans une ferme-château. Le 1er dimanche de Juillet a lieu une fête dans l'enceinte du château nommé Le Château en joute.
Coordonnées par GPS : 50° 16' 40" Nord, 4° 47' 42" Est


- LE CHATEAU DE FALLAIS A BRAIVES - 4260 (Privé):

CC BY-SA 2.5

Le Château de Fallais est un château bâti à Braives, en Région wallonne, dans la province de Liège, en Belgique. Il fut, en 1465, le cadre de la rencontre ave Charles le Téméraire et Louis de Bourbon, Prince-Evêque de Liège. Edité en castine de Moha, cette forteresse, avec ses 4 tours d’angle, a conservé ses dimensions du XIIIe siècle. C'est un quadrilatère aux mesures imposantes de 68 mètres sur 56 mètres. Le talutage, haut de 6 mètres sur le front Sud,date de cette époque. Les portes et fenêtres à croisées ne furent mises qu’en 1881. Un pont en pierre franchit la double douve, vestige des plans d’eau très développés à l'époque. Le pont en pierre permet l'acès aux anciens ponts-levis, charretier et piétonnier, articulés par des bras dans des glissières toujours en place dans un châtelet d’entrée cantonné de tourelles de pleine maçonnerie, postérieur au violent incendie, de 1332. Un mâchicoulis contrôle le pont charretier. Du coté gauche du châtelet, se trouvent le quartier et la tour de Bourgogne, canonnés, ainsi que tout le front Nord, par le roi de France Louis XIV, en 1675, lors du siège de Huy, mais qui furent soigneusement relevés en 1881. A droite, jouxte le grand logis qui date du XIIIe siècle. Appuyés contre la courtine Sud, datant des XVe et XVIe siècles, se situent la Capitainerie et le Quartier-Neuf, bornés par les tours Saint-Jean et de la Monnaie. La Tour Grignard, à l’angle Nord-Est, fut reconstruite en un colombier, en 1757. Au pied des murs, s’étendent des terrasses d’artillerie, adaptation au canon d’une forteresse vieillie. La seigneurie de Fallais était une Terre Franche dont seuls le château, ses plans d’eau et la basse-cour étaient le fief militaire du Duché de Brabant, depuis la Guerre de la Vache, en 1273. Le Château de Fallais a été restauré en 1881-1882 par l'architecte Auguste Van Assche. En 1937, un incendie endommagea gravement la structure du Château de Fallais. Celui-ci fut partiellement rénové pour accueillir un Home pour personnes âgées, dont le père de Johnny Hallyday (Jean-Philippe Smet).Il est classé au Patrimoine depuis 1988. Le Château de Fallais est privé et fermé au Public. Le château appartient à la famille de Marneffe. Il semble que le Château de Fallais soit depuis laissé à l'abandon, mais il reste fermé au Public.
Adresse : Château de Fallais - Rue du Château, 4260 Braives
Coordonnées par GPS : 50° 36' 28,88" Nord, 5° 10' 11,88" Est


- LE CHATEAU-FERME DE FALNUEE A ONOZ - 5032 (Golf) :

CC BY-SA 3.0

Le Château-Ferme de Falnuée est un château bâti à Onoz, Setion de Mazy, dans la Province de Namur, en Belgique. La construction du Château-Ferme de Falnuée date du XIVe siècle. Le Château-Ferme de Falnuée, sis au confluent de l’Orneau et de la Ligne se trouve à Mazy, un village situé à 6 kilomètres au sud de la ville de Gembloux, en Belgique. En 1987 ferme et terrain furent réaffectés en centre sportif et parcours de golf : le golf de Falnuée. L’endroit, relativement encaissé, ayant une valeur stratégique un donjon y fut construit durant la seconde moitié du XIIIe siècle, probablement vers 1285. La première mention écrite s’y rapportant date de 1343. Érigé aux confins du Duché de Brabant, et du Comté de Namur, le donjon de Falnuée exerçait une mission de guet aux confins du comté de Namur. La région de Gembloux servait de limite entre le duché de Brabant et le comté de Namur. Les systèmes défensifs s’y opposaient. Le donjon de Falnuée entrait dans le système défensif du Comté de Namur. Le Golf de Falnuée est situé au cœur d’une région d’un grand intérêt historique : à deux pas se trouvent le Château de Mielmont, le Château de Corroy-le-Château, l'Abbaye de Gembloux et aussi la Grotte de Spy.
Adresse : Château de Falnuée, 55 Rue Emile Pirson, 5032 Mazy, Belgique - Téléphone : +32 81 63 30 90
Coordonnées par GPS : 50° 30' Nord, 4° 40' Est


* LA TOUR DE LA FAMENNE A MARCHE-EN-FAMENNE - 6900 :


La Tour de la Famenne est une tour bâtie à Marche-en-Famenne, en Région wallonne, dans la province de Luxembourg, en Belgique. La Tour de la Famenne, est un ancien restaurant, du début des années 1970. Elle fut abandonnée en 1990, puis la Tour de Famenne a été rénovée en 2020-2021 en une tour d'observation. Aye compte trois jolies demeures, à savoir : la ferme du château fut construite de 1672 à 1678, un château néo-classique d'architecture traditionnelle dans l'esprit du XVIIIe siècle, et un autre château néo-classique en calcaire du milieu du XIXe siècle, dont le Château d'Hassonville.
Coordonnées par GPS : 50° 13' 31" Nord, 5° 18' 02" Est


- LE CHATEAU DE FANSON A FERRIERES - 4190 (Privé):

CC BY-SA 4.0

Le Château de Fanson est un château bâti à Xhoris, dans la commune de Ferrières, située en Région wallonne dans la Province de Liège, en Belgique. Au Nord du village, en amont de la Vallée encaissée du Boé, se dressent le château de Fanson et son domaine boisé. Fanson se trouve au milieu d'un vaste domaine comprenant bois, prairies, parcs et étangs aux confins de la Famenne schisteuse et de la Calestienne calcaire. La seigneurie de Fanson est mentionnée dès le Moyen Age. Le château se composait d'un donjon entouré de fossés qui furent transformés en étangs au XVIIIe siècle. Possession de la famille de Sélys-Fanson pendant de nombreuses décennies, le château s'agrandit aux XVII et XVIIIe siècles. Plusieurs cours furent créées. On en compte actuellement 5. L'actuelle façade a été érigée en 1764. Cette propriété a fait partie du territoire de la commune de Xhoris depuis la Révolution de 1789, jusqu'à la fusion des communes de 1977. Avant cette date, le domaine de Fanson constituait un franc-alleu. Le Château de Fanson est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 27' 17,31" Nord, 5° 37' 11,29" Est


- LE CHATEAU DE FARCIENNES A FARCIENNES - 6240 (Ruines):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Catascat

Le Château de Farciennes est un château bâti à Farciennes, dans la Province du Hainaut, en région wallonne, en Belgique. La construction du Château de Farciennes date de 1637, sur les ruines d'un ancien château féodal. Son propriétaire initial était Charles-Albert de Longueval, Comte de Bucquoy. Farciennes était implanté jadis aux confins de la Principauté de Liège, sur la rive gauche de la Sambre, qui servait de frontière, avec le Comté de Hainaut. Il s’agissait d’une enclave inféodée à la ville épiscopale. Le Château de Farciennes faisait suite à un donjon médiéval. Il était jadis entouré d’eau grâce à un léger détournement de la rivière. Le Château de Farciennes n’est plus qu’une ombre, engoncé dans des habits verts qui n’ont rien d’académique. Accoutré d’oripeaux, il a conservé un peu de sa superbe ancestrale. On peut voir encore des murs construits en briques et en pierre bleue, pour les encadrements et croisées de baies et, les chaînages des arêtes des 3 tours, carrées. Le Château de Farciennes est en ruines, depuis. Le Château de Farciennes est une demeure en ruines, situé le long de la Sambre qui s’écroule, petit à petit, dans l’indifférence des Pouvoirs Publics Belges. Bien que Classé, en 1916, par la Commission Royale des Monuments et Sites, le Château de Farciennes a été classé, comme Monument du Patrimoine Wallon, depuis le 12/01/2009.
Coordonnées par GPS : 50° 25' 39,04" Nord, 4° 33' 28,12" Est


- LE CHATEAU DE FAULX A FAULX-LES-TOMBES A GESVES - 5340 (Privé):

CC BY 2.5

Le Château de Faulx est un château bâti à Faulx-les-Tombes , une section de la commune belge de Gesves, en région wallonne, en Belgique. En allant de la Vallée du Samson vers Goyet, après avoir traversé Faulx, vous découvrirez, coté gauche, un beau château. Sa construction date de la fin du XIIIe siècle, dans un style gothique. Le Château de Faulx s'est fort dégradé à la fin du Moyen Age. Il fut restauré au XIXe siècle, par l’architecte Henri Beyaert qui a conservé ses anciennes tours. La façade de gauche a été refaite, dans un style Renaissance. Après un terrible incendie en 1961, l’ancien corps de logis, côté Nord, a été remplacé par la galerie actuelle, pour la société ETRIMO. En 1972, à la suite de la liquidation judiciaire de la société Etrimo, la commune d'Etterbeek rachèta le château et y organisa, des classes vertes, du tourisme social et des soirées privées durant lesquelles le respect des bonnes mœurs ne fut pas toujours au rendez-vous et ce, d'autant plus qu'il s'agissait de milieux maçonniques déjantés, proches de Michel Nihoul. Le Château de Faulx a été réaménagé en Hôtel. Près de 50 personnes peuvent trouver une place dans les 23 chambres. Les écuries ont été reconverties en classes de plein air pour les élèves des écoles communales. Le centre de vacances comprend trois classes de 25 élèves, une salle d'animation équipée d'appareils de projection, des salles de jeux, des dortoirs et des sanitaires. Un restaurant a été érigé à proximité du château. Il a été inauguré, en 1976, et il peut servir près de 150 personnes. En 1985, le manège est vendu pour 6,2 millions à son exploitant. Dans le même temps, l'ensemble des activités de loisirs, d'hôtellerie et de restauration sont confiées à la S.P.R.L. «Château de Faulx», créée par Michel Timmermanns, en échange d'une redevance mensuelle de 50 000 F. La faillite du domaine a été prononcée, 2 ans plus tard, en décembre 1988. Actuellement, la propriété est redevenu une propriété privée, fermée au Public. Le restaurant reste à l'abandon. Petite curiosité : à quelques pas, se trouve aussi l'ancien moulin qui date du XVIIIe du XVIIIe siècle. Le Château de Faulx-les-Tombes est visible depuis la Chaussée de Gramptinne.
Coordination par GPS : 50° 25' Nord, 5° 00' Est


* LE CHATEAU DE FAYS OU CHATEAU SIMONIS A THEUX - 4910 (Privé):


Le Château de Fays ou Château Simonis est un château bâti à Hameau de Fays, à Theux, en Région wallonne, dans la Province de Liège, en Belgique. Fays a la particularité d'avoir 2 châteaux proches l'un de l'autre: Le Château de Fays appelé aussi le Château Simonis se trouve sur les hauteurs du hameau à une altitude de 320 m. Il a été construit en brique rouge et pierre de taille et est partiellement entouré d'un haut mur érigé en moellons de grès. Une ancienne ferme ainsi qu'une chapelle datent de 1768 et jouxtent le Château de Fays. Le Château de Neufays a été réalisé par l'Architecte Auguste-Charles Vivroux entre 1898 et 1900. Il comporte une cour intérieure ainsi qu'une tour carrée. Ces 2 châteaux ont été la propriété de la Famille Simonis.
Coordination par GPS : 50° 32' 44" Nord, 5° 51' 47" Est


* LE CHATEAU DES FEES A BERTRIX - 6880 :


Le Château des fées est un château bâti à Bertrix, en Région wallonne, en dans la Province du Luxembourg, en Belgique. Le Château des Fées se dresse à mi-chemin entre Bertrix et Mortehan (Cugnon). Le site forme un éperon enserré dans le confluent de deux ruisseaux, en un endroit stratégique pour le contrôle d'une voie naturelle nord-sud. Protégée par des pentes abruptes, la fortification dessine un ovale, dont l'intérieur s'étageait en plusieurs terrasses. Trois périodes d'aménagement ont été distinguées : une palissade en bois indatable, une enceinte probablement romaine de pierres sèches empruntant le tracé primitif de la palissade et une tour massive des IIIe et IVe siècles et, enfin, un vaste donjon et une consolidation de la muraille datant du Moyen Âge (XIe – XIIe siècles).
Coordonnées par GPS : 49° 51,25' Nord, 5° 15,2' Est


- LE CHATEAU DE FELUY A FELUY - 7181 :

CC BY-SA 2.5 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château de Feluy est un château bâti à Feluy, dans la Province du Hainaut, en région wallonne, en Belgique. Les douves, le corps de logis et l'aile fortifiée du Château de feluy date du XIVe au XVIIIe siècle. Il existe 5 châteaux à Feluy à découvrir : Le Château Trichon aménagé en demeure de plaisance; Le Château de Feluy entouré d'un lac, les "pieds" dans l'eau, qui accueille plusieurs réceptions ; Le Château de la Rocq : qui est un château privé, proche du canal ; le Château Scaron qui est un ancien monastère de moines trappistes et le Château de Miremont, de style néo-Médiéval, situé à la sortie du village de Feluy, qui est privé.
Coordination par GPS : 50° 33' 43" Nord, 4° 15' 7" Est


- LE CHATEAU DE FENFFE A HOUYET - 5560 (Location):

CC BY-SA 4.0 - Photo de GilPe

Le Château de Fenffe a été bâti à Houyet, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. Le château dans sa disposition actuelle date de la fin du xvie siècle et ressemble dans son apparence à un château-ferme. Le château dispose d’un jardin et d’une terrasse qui donne sur un plan d‘eau. Le parc renferme de nombreux chênes anciens. On peut aussi y trouver une chapelle, qui date de 1717. Entre le château et la route, il existe une bâtisse basse et flanquée de 2 tours, dont une sert de pigeonnier. Avec le hameau de Hérock, Fenffe formait une seigneurie dont le château était le siège. En 1317, il était occupé par la famille de Finfe. Au milieu du xive siècle, à la suite d’un mariage, le château passe aux mains de la famille De Waha. Le 3 février 1580, le domaine est racheté par Lambertine de Croÿ, comtesse de Berlaymont et dame de Hierges, qui le cède ensuite à Charles de Poitiers, un noble de la région de Liège. Le 26/06/1643, il devient la propriété de Jacques de Rouvroy. Au xviiie siècle, c’est François-Joseph, gouverneur du Comté de Namur, qui en fait l’acquisition. Le 12/06/1784, il le revendit à Théodore Delvaux, qui officiait comme médecin, à Rochefort. Depuis, ses descendants portent le nom de Delvaux de Fenffe. Ils restent propriétaires du domaine jusqu’en 1891, lorsqu’ils le revendent au roi Léopold II de Belgique, qui annexe Fenffe au Domaine Royal d'Ardenne. En 1903, le château, ainsi que les autres propriétés du roi, est cédé à la Donation Royale. Délaissé par la Famille Royale puis, complètement abandonné et laissé en ruine, à la Deuxième Guerre Mondiale, il subit les dégâts d’un incendie, en 1966. Après d’importants travaux de restauration, en 1967 et 1968, le Château de Fenffe devint la résidence secondaire des Princes de Liège, le Prince Albert et la Princesse Paola. Lorsque Albert II monta sur le trône, en 1993, le couple royal déménagea à Ciergnon et laissa le Château de Fenffe, à leurs enfants. Le Château de Fenffe, devenu trop coûteux à entretenir, est désormais mis en location.
Coordination par GPS : 50° 10' 57" Nord, 5° 05' 15" Est


- LE CHATEAU-FERME DE FERNELMONT A NOVILLE-LES-BOIS - 5380 (Ferme):

CC BY 3.0 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château de Fernelmont a été bâti à Noville-les-Bois, dans la Province de Namur, en Région wallonne, en Belgique. La construction du Château de Fernelmont date du XIIIe, du XVe au XVIe siècle. Classé au Patrimoine exceptionnel de Wallonie, il se présente comme un quadrilatère entouré d’étangs. Différentes époques de construction se retrouvent dans le même édifice : le donjon du XIIIe siècle, le bâtiment résidentiel du XVIe siècle et la basse-cour de la 2ème moitié du XVIIe siècle précédant l’ensemble. Le Château-ferme de Fernelmont est un château-ferme.
Adresse : Château de Fernelmont - Ferme - 77 Rue des Combattants, 5380 Fernelmont, Noville-les-Bois - Belgique
Coordination par GPS : 50° 32' 42" Nord, 4° 59' 14" Est


* LE CHATEAU DE FEROT - HAMEAU DE FEROT A FERRIERES - 4190 :
de Rebexho
CC BY-SA 3.0

Le Château de Ferot est un château bâti dans le Hameau de Ferot, appelé aussi Ferot-le-Fourneau, dans la Section de Ferrières, en Région wallonne, dans la Province de Liège, en Belgique.
Coordonnées par GPS : 50° 24' 28" Nord, 5° 36' 17" Est


- LE CHATEAU-FERME DE FISENNE A EREZEE - 6997 (Ferme) :

CC BY 4.0 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château-Ferme de Fisenne est un château-ferme bâti à Érezée, en Région wallonne, Province de Luxembourg, en Belgique. C'est devenu une ferme. Les chambres d’hôtes sont installées dans une ferme qui date du XIXème siècle, attenante au château.Vos compagnons à 4 pattes sont les bienvenus et seront ravis de découvrir avec vous faune et flore environnante. Accueil à partir de 15h. Patrimoine classé (1998, Façades et toitures de l'ensemble des bâtiments du château ferme de Fisenne.
Adresse : Françoise LESPAGNARD - Rue du Château 3, 6997 Erezée - Tel: +32 (0)86 47 72 71 - Portable: +32 (0)476 69 13 88
Email : info@fermeduchateaudefisenne.be
Site web : https://www.fermeduchateaudefisenne.be/
Coordonnées par GPS : 50° 17' 23,54" Nord, 5° 31' 56,21" Est


* LE CHATEAU DE FLAWINNE A FLAWINNE - 5020 :
Photo de Marc Ronvaux
CC BY-SA 3.0

Le Château de Flawinne est un château bâti à Flawinne, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. Sa construction date du XVII au XVIIIe siècle. Le propriétaire initial était Jean-Jacques d'Hinslin. Les arbres qui jonchent l'allée caractéristique Drève Flovana menant jusqu'au château, sont assez hauts pour être vu aisément depuis les bâtiments du centre-ville de Namur. Jean-Jacques d'Hinslin (annobli en 1678) commanda la construction du Château de Flawinne, sur le site de la ferme de la Cense rouge. Celle-ci sera terminé, au début du XVIIIe siècle, par son fils, Albert Nicolas en 1711. Deux siècles plus tard, il devint la propriété du chevalier David de Lossy. Le château en porta le nom, durant un siècle. En 1980, Le Château de Flawinne et ses abords se dégradent mais seront classés. En 1986, le Vicomte Olivier de Spoelberch en fit l'acquisition et entreprit de rénover le bâti et les jardins. Le bâti est composé de briques et de pierre bleue. Il se compose d'une aile principale et de pavillons. La cour carrée du chateau constitue également la première terrasse des jardins à la française qui en compte plusieurs autres. Face au chateau, des dépendances constituent également l'un des côtés de la cour de ferme attenante, où se trouve un puits à la ferronnerie remarquable. Cette ferme est construite en moellons calcaire tel qu'on en extrait dans les carrières affleurant des flancs du lit secondaire de la Meuse, toute proche. Le Château de Flawinne est inscrit aux M.H. depuis 1980.
Coordonnées par GPS : 50° 28' 00" Nord, 4° 48' 01" Est


* LE CHATEAU DE LA PETITE FLEMAL A FLEMALLE - 4400 (Services Communaux):
de Flamenc
CC BY-SA 3.0

Le Château de la Petite-Flémal', en Région wallonne dans la province de Liège, en Belgique. Le château est situé sur la Grand' Route abrite depuis 1938 les services communaux. Le Château de la Petite Flémal' a été construit en plusieurs étapes : l'aile droite construite au cours du XVIIe siècle. Puis, ce fut l'aile gauche, qui date du XVIIIe siècle. Et enfin, la dernière aile se prolongeant vers le parc, construite en 1984. Le Château de la Petite Flémal'est accompagné d'un parc où se côtoient plusieurs styles de jardins : ardin italien, jardin français et un jardin à l'anglaise.
Coordonnées par GPS : 50° 35' 57,1" Nord, 5° 28' 12,21" Est


* LE CHATEAU DE FLEQUIERES DE CASAU A TOURNAIS - 7503 :


Le Château de Fléquières-de-Casau est un château bâti à Tournais, Province du Hainaut, région wallonne, en Belgique. Tournais comptait plusieurs autres Châteaux : le Château de Honnevain, le Château de Beauregard (1796), le Château de Fléquieres de Casau et d’autres châteaux, moins importants.
Coordonnées par GPS : 50° 37' Nord, 3° 21" Est


* LE CHATEAU DE FLERON A SAINT-LEONARD - 4500 :


Le Château de Fléron est un chateau bâti à Saint-Léonard, dans la Province de Liège, en région wallonne, en Belgique.
Coordonnées par GPS : 50° 31' Nord, 5° 13' Est


- LE CHATEAU DE FLORENNES OU CHATEAU DES DUCS DE FLORENNES OU CHATEAU DE BEAUFORT A FLORENNES - 5620 (Ecole) :

CC BY 2.0

Le Château de Florennes appelé aussi le Château des Ducs de Florennes ou Château de Beaufort est un château bâti à Florennes, en Province de Namur, en Belgique. La construction du château date du XIIe au XVIIIe siècle. Un premier château était érigé en bois sur une crête rocheuse à l’ouest de la ville de Florennes au IXe siècle est remplacé au Xe par une structure de pierres. Objet de convoitise militaire et plusieurs fois reconstruit, au cours des siècles, tout en étant aménagé et agrandi, il passe entre les mains de diverses familles de la noblesse. Il abrite, aujourd’hui, une Ecole et est utilisé à des fins éducatives par la Ville de Florennes. En 1980, le Château de Florennes a été classé au Patrimoine Immobilier de Wallonie. Chaque année, a lieu la Florennes qui est la Marche Saints-Pierre-et-Paul.
Coordonnées par GPS : 50° 15' 3,94" Nord, 4° 36' 3,36" Est


* LE CHATEAU DE LE-FLY A ESNEUX - 4130 (Privé):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Min's

Le Château Le Fly est un château bâti à Esneux, en Région wallonne, en Province de Liège, en Belgique. Sa constructin date de 1905 à 1906. Le Château Le Fy fut construit pour, architecte de renommée internationale, pour Jean-Édouard-Jules Van Parys, gendre d’Ernest Solvay. Construit par des Francs-Maçons, le Château Le Fly , placé sur une hauteur.Occupé par l’armée allemande à la mort de son propriétaire (1915), puis devenu en 1923 propriété de François Paul Lefévre, ingénieur en Chine, il est à nouveau réquisitionné durant la Seconde Guerre mondiale. Il est classé comme monument depuis le 1/04/1986. En 1964, à la suite du départ des enfants de François Paul Lefévre, le Château n'est plus habité. La famille déménagea dans une maison annexe. Le Château Le Fy est alors loué à l'Association du Père Pire (Prix Nobel de la Paix 1958) pour loger les réfugiés venant des pays de l'Est (association au nom de : Aide aux Personnes Déplacées). À la suite du décès des propriétaires, en 1970, il devint la propriété de la Commune d’Esneux, en 1982. Ce monument en péril est inscrit sur la liste de l’Institut du Patrimoine wallon, en 1999, afin de trouver une affectation. Racheté par un richissime homme d'affaires hollandais, Arthur Paes, le château rénové est désormais la demeure privée du nouveau propriétaire qui a reçu un subside de 1 321.915 euros de la Région wallonne sur l'avis de l'Institut du Patrimoine wallon, pour restaurer l'extérieur du Château Le Fy. Les travaux ont mis un terme à une mobilisation sans précédent dans la commune, mouvement orchestré par le Conseil d'Administration de l'Asb Château Le Fy (650 membres) qui a travaillé depuis 1994 afin de trouver une solution réaliste à cette problématique. Le 23/05/2006, l'Asbl, qui n'avait plus d'objet, a été officiellement dissoute. L'actif net fut cédé, au propriétaire pour l'affecter aux travaux de rénovation du Château Le Fly.
Coordonnées par GPS : 50° 31' 57,95" Nord, 34' 15' 16,07" Est


- LE CHATEAU DE LA FOLLIE A ECAUSSINNES-D'ENGHIEN - 7190 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de La Follie est un beau anoir, bâti à Ecaussinnes-d'Enghien, en Province de Hainaut, en Belgique, en 1365. C'est un manoir du XVIe siècle, construit sur les fondations d'un ancien château fort du XIVe siècle. Le Château de la Follie fut complètement rénové, pour Isabeau de Witthem. Ses tours et courtines ont été percées de fenêtres. La cour intérieure, de style Gothique hennuyer est une œuvre admirable, le rougeoiement des briques cuites au bois, dont les couleurs sont variées, apporte, à ses murs, un ton chaud. C'est vers 1365 que la Seigneurie de La Follie apparut dans l'histoire de la maison d'Enghien. Englebert d'Enghien acheta "La Follie" à Otton d'Ecaussinnes. La Terre d'Ecaussinnes aurait appartenu, avant 1365, à la famille de Roeulx dite d'Ecaussinnes. Un cadet de la famille l'aurait vendu à Englebert d'Enghien, qui épousa, en 1366, en 2ème noces, Marie de Lalaing et mourut, en 1403, laissant un fils, Englebert II. Ce dernier épousa, en 1414, Marie d'Antoing, dont il eut 3 enfants Louis d'Enghien, seigneur de La Follie, Englebert III, seigneur de Fauquez et Jeanne d'Enghien qui hérita de ses frères et épousa Renaud d'Argenteau, seigneur d'Houfalize. La Follie passe dans cette famille. Renaud d'Argenteau-Houfalize eut 2 filles, l'aînée, Marguerite, épousa Richard de Mérode, auquel elle apporta la Terre d'Houfalize. La cadette, Françoise, hérita de La Follie et épousa Bernard d'Orley. La Famille d'Orley posséda La Follie durant 333 ans, sous le règne de Philippe-le-Beau et de Charles Quint. Ce fut l'époque de la splendeur de cette résidence qui devint importante. Bernard d'Orley, fils de Bernard et de Françoise d'Argenteau-Houfalize prit pour épouse Isabeau de Witthem, fille de Henri de Witthem, Seigneur de Beersel, célèbre par ses hauts faits d'armes, en récompense desquels il reçut, en 1491, le collier de la Toison d'Or. Isabeau de Witthem devenue veuve très jeune, de son époux Bernard d'Orley, mourut en Espagne, en 1506, Chevalier de Philippe le Beau, peu après son roi, d'une mystérieuse maladie, ou ils auraient été empoisonnés. Isabeau, 34 ans, se révéla une femme extraordinaire, par son énergie et son goût exquis. Elle fit élever une superbe sépulture pour son mari. Elle fut transformer et embellir le Château de La Follie, d'une manière surprenante pour l'époque. De cette tombe imposante qu'elle fit élever, dans la chapelle castrale de l'église Saint-Rémy à Ecaussinnes-d'Enghien, il ne reste que le gisant de pierre des 2 époux, chef-d'œuvre de sculpture en Petit Granit. Bernard d'Orley et Isabeau de Witthem y sont représentés en grandeur naturelle. Les pieds du chevalier reposent sur un lion, symbole du courage. Il est revêtu de son armure, la tête et l'épée au fourreau, bien qu'il ne soit pas mort au combat. Bernard d'Orley et Isabeau de Witthem eurent 1 fils, Philippe d'Orley qui épousa, en 1520, Ursule de Baden, dont il eut une fille Françoise d'Orley, dame de La Follie qui épousa Charles de Rubempré. Ils eurent 2 filles. La seconde, Marie de Rubempré, hérita de La Follie. Elle épousa, en 1560, René de Renesse et mourut sans postérité. La légende raconte qu'en expiation de son crime, le fantôme du Comte de Renesse hante le Château de la Follie et erre, sans pouvoir trouver le repos. Il y a quelques années, un serviteur se plaignant d'entendre des grincements, le châtelain fit sonder les murs de sa chambre. On y découvrit un parchemin, rongé par l'humidité, portant cette inscription " En l'an 1650, les présentes furent déposées en cet endroit, après qu'il a été dûment aspergé d'eau bénite, pour suspendre les apparitions et les bruits nocturnes qui n'ont cessé de s'y manifester, depuis le trépas de René de Renesse, Comte de Warfusée, tué à Liège, le 16/04/1637. Les entreprises téméraires et criminelles du Comte l'ont ruiné. Il épousa Albertine d'Egmont et son fils Alexandre de Renesse mourut célibataire. En 1659, ses héritiers collatéraux vendirent le Château de la Follie. Il fut racheté par Jean de la Hamaide, seigneur de Cheren et Henripont, qui céda le domaine à son gendre, Jean-Paul de la Barre, Seigneur de Vieux-Mesnil, époux de Dame Dorothée Jeanne de la Hamaide. Leurs 2 fils, Jean-Paul et François-Adrien héritèrent, successivement, du Château de la Follie. C'est en 1691 que les Armées du roi de France Louis XVI ravagèrent le pays. Le Domaine de la Follie fut alors abandonné. Jean-Paul et François-Adrien de la Barre ne se marièrent pas. Leur sœur Marie-Odile de la Barre épousa, en 1693, Ferdinand, comte d'Assignies, dont la fille unique, Marie-Françoise d'Assignies s'allia, en 1716, à Louis de Corswaren-Niel, devenu duc de Looz-Corswaren en 1734. François-Adrien de la Barre, qui mourut, en 1721, avait désigné son petit-neveu Charles Louis, Duc et Prince de Looz-Croswaren comme son héritier universel. Géné financierement, il céderaa le château de La Follie, en 1767, au Chevalier Brouwet, qui était un fiancier. Ses héritiers s'empressèrent de revendre le domaine à Michel Hennekinne. Le château tombe en ruines. Sa destruction lente commencée pendant les guerres de Louis XVI , ou le château perdit 3 de ses tours, ne fit que s'aggraver. En 1807, le baron Sébastien-Charles de la Barre de Flandre racheta le domaine et le sauva. Il épousa, en 1775, Barbe-Françoise, baronne de Marche dont il eut une fille, Agathe-Charlotte. Sébastien-Charles de la Barre avait un frère Ferdinand, chevalier de la Barre et chevalier de Justice de l'Ordre de Malte. Ce dernier fut pris d'une passion ardente et respectueuse pour sa nièce Agathe. Il obtint l'autorisation de l'épouser, le 13/05/1794, bien qu'elle n'eut à que 18ans et lui 29ans. Mais l'infortuné chevalier ne survécut pas longtemps à la réalisation de son rêve. Le 19/08/1794, il mourut en exil, à Cologne, après une courte maladie. Agathe de la Barre eut un fils, nommé comme son père Ferdinand, mais il mourut à 26 ans, éteignant la branche des "de la Barre de Flandre". Dans la chapelle castrale de l'église paroissiale, 3 pierres tombales en marbre blanc racontent, en termes éplorés, les deuils successifs de Sébastien-Charles de la Barre de Flandre qui perdit son fils agé de 27 ans. La Terre d'Ecaussinnes fut léguée à Charles de Spangen, cousin du baron de la Barre de Flandre qui épousa Marie, marquise de Rhodes, dont la fille aînée s'allia, en 1876, à Gontran, Comte de Lichtervelde. Le Comte Gontrand de Lichtervelde est le descendant collatéral à la 15ème génération d'Englebert d'Enghien, le propriétaire initial du domaine. Son fils Pierre, le Comte de Lichtervelde, épousa en 1911, Elisabeth Gendebien, son petit-fils, Charles-Albert, Comte de Lichtervelde et son épouse Magdeleine, Comtesse de Lannoy, s'attachèrent, avec zèle, à la restauration et à l'embellissement du Château de la Follie et de son domaine.
Coordination par GPS : 50° 34' 24,96 Nord, 4° 10' 48" Est


* LE CHATEAU FOND'ROY A UCCLE - 1180 (Privé):
à chercher

Le Château Fond'Roy est un château bâti à Uccle, dans la Région de Bruxelles-Capitale, en Belgique. La construction du Château Fond'Roy date 1909 à 1910. Le début de sa construction a débuté en 1911. L'Architecte était Camille Damman. Situé sur l'avenue du Prince d'Orange n° 49-51 à Uccle, le Château Fond'Roy fut construit, pour Jean Berckmans, Agent de change, à Saint-Gilles, en 1911. En 1919, le Château Fond'Roy fut racheté par le notaire Albert Poelaert, neveu de l'architecte Joseph Poelaert, qui fit construire le Palais de Justice de Bruxelles. A sa mort, le château revint en héritage à son épouse, Irma Vermeulen, en 1925. Vingt ans plus tard, la propriété fut transmise à ses neveux : Alexis et Liliane Vermeulen. En 1947, la famille Vermeulen revendit le Château Fond'Roy à la Compagnie d'assurances Royale Belge, qui transforma le Domaine en un centre sportif, destiné à son personnel. En 1973, la compagnie d'assurance céda à son tour le domaine au Président Mobutu ou plutôt à sa femme qui en devint la propriétaire légale. En 1997, celle-ci revendit la propriété à l'Office des Propriétaires, société immobilière bruxelloise, présidée par Stéphane Jourdain. Ce dernier y installa aussitôt le siège social du Cercle de Lorraine. Le Cercle de Lorraine quitta finalement les lieux, en 2010, pour s'installer plus près du Centre de Bruxelles, à l'Hôtel de Mérode, place Poelaert. Le Château Fond’Roy est un des rares châteaux conservés jusqu'à nos jours. La propriété a été vendue à nouveau en 1997 l'Office des Propriétaires, société immobilière de Bruxelles dirigé par Stéphane Jourdain Ceux-ci seront mis en place le siège du Cercle de Lorraine, la maison en 2010, cependant, il a été transféré à l'Hôtel de Mérode, place Poelaert, dans le centre de Bruxelles. Depuis, le Château Fond'Roy est utilisé pour des activités privées comme les mariages. Le propriétaire actuel du Château Fond'Roy est Jean-Pierre De Clercq. Le Château Fond'Roy est Classé AUX MonumentS HistoriqueS. Sa destination actuelle est une Habitation privée. Il vous propose la location de salle pour votre mariage.
Adresse : Château Fond'Roy, 52 avenue du Prince d'Orange à Uccle.
Coordination par GPS : 50° 46' 46" Nord, 4° 22' 31" Est


- LE CHATEAU DE FONTAINE A ONHAYE - 5520 (Privé):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Fontaine est un château bâti à Anthée, commune d'Onhaye, dans la Province de Namur, en Belgique. Le château de Fontaine est de style médiéval. Il se situe dans un vallon au sud du village d'Anthée. Construit au XVIe et XVIIe siècles à partir d'un ancien donjon du XIIIe siècle, il se compose d'un carré ouvert sur un côté, dont les 4 angles sont 3 imposantes tours et un donjon carré de style Médiéval. Le château est bâti sur les fondations d'un château médiéval, dont il reste des traces à l'angle Nord-Est. C'était le siège de la seigneurie de Fontaine, qui régnait sur Anthée, Morville et Miavoye, un territoire dépendant du Comté de Namur et Agimont, rattaché à la Principauté de Liège. Le château, bâti en pierre calcaire, forme un U (il est ouvert côté Sud) et possède une tour à chaque angle. Les annexes se trouvent du côté Ouest. La ferme se trouve à l'Est. Elle est construite de manière semblable: un de ses côtés est ouvert vers le château. Le Château de Fontaine, qui possède deux étages, fut construit en plusieurs phases au XVIe siècle. Les autres bâtiments datent du XVIe et du XVIIe siècles. Le Château de Fontaine a été rénové, de 1907 à 1909, dans un style néo-Traditionnel, lors de laquelle les tours furent rehaussées et les fenêtres, actuelles, rajoutées. Le Château de Fontaine est privé et fermé au Public.
Château de Fontaine 1/C, 5520 Anthée, Belgique - Téléphone : +32 82 68 90 89
Coordination par GPS : 50° 13' 59,22" Nord, 4° 45' 51,39" Est


- LE CHATEAU DE FONTAINE - EMPTINNE - HAMOIS - 5363 :

CC BY 3.0 - Photo de Jean-Pol Grandmont

Le Château de Fontaine est un château bâti section Emptinne, dans la commune du Hamois, dans la Province de Namur, en réégion wallonne, en Belgique. La construction du Château de Fontaine date du XVIIe au XVIIIe siècle. Il existe 2 Châteaux à Emptinne. Celui de Fontaine, où le Comté de Namur se frottait à la principauté de Liège, situé à 1 km du village, et, sur la route de Hamois, dans le village même, un autre château. Les châtelains d'Emptinne et ceux de Fontaine ont longtemps marqué l'histoire locale, exerçant des fonctions publiques, au sein du Conseil Communal, créant aussi de l'emploi dans leurs propriétés pour les habitants du village. Une présence forte qui n'a pas été, sans incidence, en 1880, sur les tensions entre Catholiques et Libéraux, en matière scolaire.
Coordination par GPS : 50° 19' 16" Nord, 5° 07' 53" Est


* LE CHATEAU DE FONTAINE A ANTHEE - 5520 (Privé):
de Jean-Pol GRANDMONT
CC BY-SA 3.0

Le Château de Fontaine est un château bâti à Anthée, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. C'est un château, de style médiéval, situé dans un vallon, au Sud du village d'Anthée. Construit au XVIe et XVIIe siècles à partir d'un ancien donjon du XIIIe siècle, il forme un carré ouvert, sur un côté, dont les 4 angles sont 3 tours imposantes et un donjon carré, de style médiéval. Le château est bâti sur les fondations d'un château médiéval, dont il reste des traces à l'angle nord-est. C'était le siège de la seigneurie de Fontaine, qui régnait sur Anthée, Morville et Miavoye, un territoire dépendant du Comté de Namur et Agimont, rattaché à la Principauté de Liège. Le château, bâti en pierre calcaire, forme un U (il est ouvert côté sud) et possède une tour à chaque angle. Les annexes se trouvent du côté Ouest. La ferme est construite de manière semblable : un de ses côtés est ouvert vers le château. Le château, qui compte 2 étages, fut construit en plusieurs phases au XVIe. Les autres bâtiments datent du XVIe et du XVIIe siècles. Le Château de Fontaine fut rénové, en style néo-traditionnel, entre 1907 et 1909, lors de laquelle les tours sont rehaussées et les fenêtres actuelles sont ajoutées. Le Château de Fontaine est depuis privé et fermé au Public. Son propriétaire actuel est Jean-Pierre De Clercq.
Coordination par GPS : 50° 24' 43,87" Nord, 4° 19' 28,35" Est


* LE CHATEAU DE FONTAINE-L'EVEQUE OU CHATEAU BIVORT A FONTAINE-L'EVEQUE - 6140 (Hôtel de Ville):
de Jean-Pol Grandmont
CC BY-SA 2.5

Le Château de Fontaine-l'Évêque appelé aussi le Châteaud de Bivort est bâti à Fontaine-l'Évêque, dans la Province du Hainaut, en région wallonne, en Belgique. Le Château de Fontaine-l'Évêque, appelé aussi le Château Bivort, héberge l'administration communale. La seigneurie de Fontaine, située à la frontière du Hainaut et de Liège, appartenait à la Famille Hennin-Liétard, jusqu'en 1596. Reconstruit en grande partie, après 1554, le Château de Fontaine-l'Évêque a conservé son enceinte, datant du XIIIe siècle et sa chapelle gothique. Le Château de Fontaine-l'Évêque passe ensuite par plusieurs maisons. Vers 1674, Michel-Luc Camille de Rodoan fait construire le portail et la façade actuelle de la chapelle. L'aile résidentielle des XVIe et XVIIe siècles a été prolongée, dans la première moitié du XVIIIe siècle. Le Domaine de Fontaine-l'Évêque est ruiné à la fin du XVIIIe siècle. En 1864, le Château de Fontaine-l'Évêque fut racheté, par Clément Bivort de la Saudée, qui fit complèter l'aile d'habitation, puis, par la Commune de Fontaine-l'Évêque, en 1946. En 1869, l'architecte Auguste Cador entreprit la restauration du Chateau de Fontaine-l'Évêque, mêlée de style néo-médiéval, épurée, lors des travaux menés en 1954, par Simon Brigode. Son Propriétaire actuel est la Ville de Fontaine-L'Évêque. Le Château de Fontaine-l'Évêque a été classé au Patrimoine belge depuis 1945 et 1985.
Coordination par GPS : 50° 24' 43,87" Nord, 4° 19' 28,35" Est


* LE CHATEAU DE FONTENEAU A NIVELLES - 1400 (Privé):
de Apn
CC BY-SA 3.0

Le Château de Fonteneau est un château bâti à Nivelles, en region wallonne, en Belgique. Le Château de Fonteneau est de style Louis XVI. Sa construction date de 1756, pour Hyacinthe de Prelle de la Nieppe, qui en avait fait une demeure de plaisance et un Relais de chasse. Le château se situe à la sortie de Nivelles du côté gauche de la chaussée de Bruxelles, en direction de Lillois. Révolution française : Le château fut mis sous scellés durant l'exil de la famille de Prelle à Cologne puis à Münster lors des évènements qui suivirent la révolution française. Seconde guerre mondiale : Le château fut requisitionné et affecté à un cantonnement d'officer allemands, en mai 1940, au lendemain de l'envahissement de la Belgique. Classement : Le domaine fut classé au patrimoine, le 12 avril 1977. Lors de la scission de l'ancienne province de Brabant en 1993, il fut question que Nivelles devienne la Capitale du nouveau Brabant-Wallon. Fonteneau devint l'un des candidats potentiels pour accueillir le dépôt des archives de l'arrondissement de Nivelles sur lesquelles veillent les Archives générales du Royaume. Ce projet fut abandonné faute de moyens et à la suite de la nomination de Wavre en tant que capitale de la nouvelle province. Les archives furent cependant transférées sur le site de Louvain-la-Neuve25. Précédemment, en 1992, le Château de Fontenau fut proposé comme candidat au Palais provincial dans le cas où Nivelles deviendrait le chef-lieu de la nouvelle province du Brabant-Wallon. Le Château de Fonteneau appartient depuis à Ronald Biegs (Univell S.A.)
Coordonnées par GPS : 50° 36' 30" Nord, 4° 19' 57" Est


* LE CHATEAU DE FOOZ A WEPION - 5100 (Privé):
de philippebultot.be

Le Château de Fooz est un château bâti à Wépion, dans la Province de Namur, en Belgique. La construction du Château de Fooz date du XVIIe siècle à 1910. Paul Saintenoy en fut l'architecte. Les terres du château appartenaient à l'Hôpital Saint-Jacques de Namur. Albert de Tamison les racheta pour une rente de 23 florins, en 1623. Il y fit construire un château de plaisance accompagné de 2 pavillons. Cet ensemble fut représenté, par Remacle Le Loup, dans Les Délices du Pays de Liège, en 1738. Le Château de Fooz fut ensuite revendu le 21/02/1736, à Thomas Maloteau, Président du Conseil Provincial. En 1737, il remboursa un capital de 366 florins à l’hôpital. Ses terres furent érigés en seigneurie hautaine, par un acte de 1753, confirmé par patentes de l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche, en 1755, pour 1550florins. En 1793, la seigneurie de Fooz fut à nouveau vendue, à Lambert-Alexis de Montpellier. Celui-ci fit transformer le Jardin à la Française en un Jardin à l'Anglaise. Il y fit placer un des premiers Magnolia Tripetala du pays. Puis, ses héritiers revendirent le domaine. Le 4/10/1835, le médecin Maximilien-Josephe Janmart acquit à son tour le domaine qui était constitué du Château de Fooz, des bâtiments de ferme, des remises, des écuries, des étables, des granges, des jardins, des bois, des prairies et des terres labourables sur 77 bonniers, 33 perches et 27 aunes. Depuis lors, le Château de Fooz appartient à ses descendants. Il est devenu une habitation privée. Le Château de Fooz a subi d'importantes modifications aux XVIIIe, XIXe et XXe siècles. En 1910, Paul Saintenoy reçut comme commande la réalisation d'une extension côté Meuse, qu'il réalisa dans l'esprit de Viollet-le-Duc. Le Château de Fooz n'est pas classé au Patrimoine belge.
Coordonnées par GPS : 50° 24' 44" Nord, 4° 53' 07" Est


* LE CHATEAU DE FORCHIES-LA MARCHE A FORCHIES-LA-MARCHE - 6141 :


Le Château de Forchies-la-Marche est un château bâti section Forchies-la-Marche, à Fontaine-l'evêque, dans la Province du Hainaut, en Belgique. Le château de la Marche est flanqué de 4 tours imposantes, dont une, très ancienne. Le surnom du village vient de son château. Ce village était autrefois divisé en 2 parties, ainsi qu’il résulte de l’acte de donation faite, en 1093, à l’abbaye de Lobbes, par Gauchez, évêque de Cambrai, des 2 autels des villages nommés Forchies (Forceie). Il paraît résulter des documents du temps que les 2 villages nommés Forchies, en 1093, étaient, l’un, celui de Forchies-la-Marche et l’autre, celui de Piéton, qui, avant le décret de 1803, faisait partie de la paroisse de Forchies. Sous le rapport féodal, on distinguait les 2 seigneuries de Forchies et de la Marche, comprenant le château, la forteresse et les villes de la Marche et de Forchies. Ces deux seigneuries étaient dès le XVe siècle, réunies en un même fief, relevant de la Cour Féodale de Hainaut. En 1626, le Château de Forchies-la-Marche appartenait à Philippe Denrekode, Comte de Middelbourghe. Adrien de Rodoan fut nommé, en 1755, Comte de Rodoan et de Forchies-la-Marche.
Adresse : Château de Forchies-la-Marche 6141 Fontaine-l'Évêque, Belgique
Coordonnées par GPS : 50° 26' Nord, 4° 19" Est


* LE CHATEAU DE LA FORGE A ANTHEE - 5520 (Privé):
de Jean-Pol GRANDMONT
CC BY-SA 3.0

Le Château de la Forge était initialement, au XVIIe siècle, un manoir bâti à Anthée, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. Le château de la Forge date du XVIIe siècle, sur le Flavion, sur la route d'Ermeton-sur-Biert. Il appartenait à un maitre de forge qui s'était enrichi. Par mariage, le Château de la Forge devint la demeure noble des Jacquier de Rosée, devenus Barons,en 1726. Antoine de Jacquier de Rosée y naquit en 1747. Le manoir prit alors l’allure d’une élégante maison seigneuriale de brique et calcaire avec une grille imposante et spacieuse dans la cour d’honneur. Une large ferme, toute en pierre bleue de la région, y est adjacente. Le Flavion, ruisseau qui autrefois, apportait de l'énergie hydraulique aux forges des premiers propriétaires, passa devant le château.En 1938, le CHâteau de la Forge quitte la Famille de Rosée et est acheté par Paul Coppin Directeur des Usines de la Providence. Nouveau changement de propriétaire en 1951: le château devient maisonde vacances et de repos des Femmes prévoyantes de Gand. En 2015, le Château de la Forge est à nouveau occupé. A l’origine (au XVIIe siècle) manoir d’un maître de forges enrichi, le château devient par alliance matrimoniale demeure nobiliaire des Jacquier de Rosée, devenus barons, en 1726. Antoine de Jacquier de Rosée y naquit en 1747. Le manoir prend alors l’allure d’une élégante maison seigneuriale de brique et calcaire avec grille imposante et spacieuse cour d’honneur. Une large ferme, toute en pierre bleue de la région, y est adjacente. Le Flavion, est un ruisseau qui, autrefois, donnait une énergie hydraulique aux forges des premiers propriétaires, passe devant le château. En 1938 le château quitte le patrimoine de la famille de Rosée et est acheté par Paul Coppin directeur des usines de la Providence. Puis en 1951, a lieu un nouveau changement de propriétaire : le château devint une maison de vacances et de repos des ‘Femmes prévoyantes de Gand’. En 2015 le château semble occupé ainsi que le Domaine de la Forge. La ferme est encore en activité complète. Le Château de la Forge est depuis, privé, fermé au Public. Il existe un autre château sur la commune à découvrir : Le Château de Fontaine
Coordonnées par GPS : 50° 14' 38,35" Nord, 3° 25' 33,41" Est


- LE CHATEAU DES FORGES A GESVES - 53340 :


Le Château des Forges est bâti à Gesves,
Adresse : Château des Forges - 55 Rue du Bief – 5340 Gesves
Coordonnées par GPS : .....................


* LE CHATEAU DES FORGES AU HAMEAU DE GOYET - A GESVES 5340 :


Le Château des Forges est bâti au Hameau de Goyet, à Gesves, dans la province de Namur, en Belgique.
Proche du Hameau de Goyet, cette demeure du 3ème quart du XVIIIe siècle, est indissociable de la forge qui lui fait face. La Famille
Raymond, propriétaires des lieux et Maîtres de forge, au XVIIIe siècle, était active sur plusieurs affluents de la Meuse, à Mozet et à Marche-les-Dames. Le manoir de style Classique fut dénaturé au XXe siècle, par l’ajout d’éléments empruntés, à l’architecture des Flandres et d’une tour. Ces transformations, réalisées au goût du jour, ont le mérite de rapprocher cette résidence des exubérantes villas mosanes. Malgré la teinte jaune pastel dont elle est fraîchement agrémentée, la façade Sud du Château des Forges préserve l’essentiel de ses qualités d’origine.
Coordonnées par GPS : ...................


* LE CHATEAU FORMANOIR-DE-LA-CAZERIE A TOURNAI - 7520 :
Jean-Pol GRANDMONT
CC BY-SA 3.0

Le Château Formanoir est bâti à Tournai, dans la Province du Hainaut, en région wallnne, en Belgique. Sa construction date du XVIe siècle.Le château de Templeuve est un ancien château féodal de type gothique flamand. Vers 1290, Guillaume de Mortagne y construit une maison fortifiée avec une seule tour. Ses enfants agrandissent la construction au cours des années. Au début du xvie siècle, le château prend sa forme actuelle. En 1606, Nicolas II Gantois rehausse certaines parties du château. Vers 1728, Louis-Joseph Demaizières fit restaurer, à nouveau, le château. Le château de Templeuve fut la propriété successive de 22 seigneurs répartis en quatre familles : De Mortagne, De Lannoy, De Le Cambe (dit Ganthois), Demaizières de Templeuve. À la fin du XVIIIe siècle, il était occupé par Pierre-Hubert de Formanoir de la Cazerie qui le légua au Baron Paul Vincent Verhaegen. C’est aux descendants de ce dernier que l'administration communale l'acheta le 15/03/1948 pour la somme de 40 000 €. On accède, à la cour du château soit, par le pont des douves, soit par un portail. En 1949, le Château Formanoir-de-la-Cazerie a été classé aux M.H. Il existe aussi un 2ème château sur la Ville de Tournai à découvrir : Le Château de Dossemer (Privé).
Coordonnées par GPS : : 50° 38' 41" Nord, 3° 17' 3" Est


* LE CHATEAU DE FOSSEROULE A WANZE - 4520 (Privé):


Le Château de Fosseroule est un château bâti à Huccorgne, sur la commune de Wanze, dans la Province de Liège, en Belgique. La tour-forte passe pour un des bastions périphériques du Château de Moha, distant d'1 km, en bordure du ruisseau de Fosseroule. Le Château de Fosseroule est mentionné pour la première fois, en 1323, lors du relief du fief, par Albert de Huccorgne. De 1590 à 1693 Fosseroule appartient aux Oultremont. En 1693, sous l'fet d'une saisie, il passe à Agnès Massillon, qui fonda à Liège une Institution charitable dotée de nombreux biens, dont le Château de Fosseroule. Aliéné en 1781, le château passa ensuite dans les mains de nombreux propriétaires. Ses bâtiments agricoles et résidentiels forment un ensemble cloturé, construit du XVIIe siècle au XIXe siècle. A l'angle Est, la puissante tour est en moellons de calcaire, de plan quadrangulaire sur un soubassement taluté plus large, remontant à une construction antérieure, dont subsistent aussi les caves. Remaniée dans ses percements et agrandie vers le Sud d'une travée en moellons de calcaire et briques au XVIIe siècle, jusqu'aux limites de la construction initiale. La façade Est en moellons de calcaire, très légèrement recourbée, avec ue couture verticale. A droite, se trouve une partie du XVIe siècle délimitée par des chaînages d'angle. C'est un château privé, fermé au Public.
Adresse : Château de Fosseroule 4218 Longpré - Privé
Coordonnées par GPS : 50° 34" Nord, 5° 09' Est


- LE CHATEAU DU FOSTEAU A THUIN - LEERS-ET-FOSTEAU - 6530 (Se Visite):

CC BY 2.5

Le Château du Fosteau est un ancien donjon, bâti à Thuin, dans la province du Hainaut, en Belgique. La construction du Château du Fosteau date du XIVe au XIXe siècle, devenu une maison forte et un château. L’origine du Fosteau remonte à un donjon médiéval, dont il etait mentionné dans un cartulaire de l'Abbaye de Lobbes datant de 1235. Il date du XIV-XIXe siècles. En 1380, le Donjon du Fosteau fut agrandi, pour Jean Clutinc qui le it transformer en une maison forte. Celle-ci passa, ensuite, dans les mains des familles Sars et Zwemme. Sous la Famille Zwenne, le château du Fosteau connut, des fortunes diverses. Le Château du Fosteau fut assiégé et pillé, en 1597, par une troupe levée par les créanciers de celle-ci. Peu après, la Famille Marotte en devint propriétaire et fit procéder à d’importantes restaurations, ainsi que la création d’un beau jardin à la Française. Ces travaux donnèrent un caractère plus résidentiel au château du Fosteau. Aux XVIIIe et XIXe siècles d’autres constructions et aménagements vinrent compléter harmonieusement l'ensemble du domaine. Son Propriétaire actuel est la Famille van Hoonacker qui en a fait un Musée. L'ancien donjon possède une belle salle des chevaliers. Un jardin à la Française orne le côté Ouest du Domaine du Fosteau. Appartenant à un antiquaire qui y expose des biens qu'il revend, le Château du Fosteau est accessible aux Touristes. On peut y visiter le Musée de la Pharmacie et la chambre du Général et Comte d'Empire Honoré Charles Reille qui, en 1815, vint y passer quelques jours, avec ses 25 000 hommes (2ème corps), avant de se rendre à Waterloo. Le Château du Fosteau a été classé au Patrimoine belge en 1979. C'est devenu un Musée ouvert au Public.
Adresse : Château du Fosteau - 1 Rue du Marquis, Thuin - LEERS-et-FOSTEAU - 6530 (Se Visite)
Coordonnées par GPS : 50° 18' 18" Nord, 4° 15' 06" Est


- LE CHATEAU DE LA FOUGERAIE OU CHATEAU DE WITTOUCK A UCCLE - 1180 (Privé):

CC BY-SA 3.0 - Photo de GdML

Le Château de La Fougeraie est un château bâti à Uccle, en région de Bruxelles-Capitale, en Belgique. Il est aussi connu sous le nom de Château Wittouck. La construction du Château de la Fougeraie date du XVIIIe au XIXe siècle. Paul Wittouck (1851-1917), grande figure de l'industrie belge, avec l'aide de l'architecte Louis Süe (1875-1968) et du peintre Gustave Louis Jaulmes (1873-1959), réalisa la construction du château de Fougeraie, dans la forêt de Soignes. Autour de la résidence se trouvent de nombreux arbres et des Jardins à la Française. Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Wittouck furent chassés du château, pour y installer Léon Degrelle. En septembre et octobre 1944, le Prince Bernhard de Lippe-Biesterfeld y fit installer sa base. Contrairement à ce que beaucoup de personnes croient, ce château n'a jamais servi d'inspiration à Hergé pour le Château de Moulinsart, dans les Aventures de Tintin. Le château qui servit, en réalité, de modèle à l'auteur, est le Château de Cheverny, en Belgique. Le chateau sert d'habitation privée, fermé au Public. Le Propriétaire actuel du Château de la Fougeraie est Mr Eric Wittouck.
Coordonnées par GPS : 50° 47' 28,59" Nord, 4° 23' 4,56" Est


* LE CHATEAU FRANC-DE-BRUGES A BRUGES - 8000 (Hôtel de Ville):
de Saber68
CC BY-SA 3.0

Le Château Franc-de-Bruges appelé aussi Palais Provincial était la plus grande châtellenie du comté de Flandre, bâtie à Bruges, en Région flamande, en Belgique. Le Franc de Bruges s'étendait autour de Bruges, dans une région délimitée par la mer du Nord, l'Escaut occidental et l'Yser. Originellement, c'était la châtellenie de Bruges, mais par après, la ville de Bruges et le Franc eurent une coutume différente. Le Franc de Bruges était une riche région agricole. Il avait son propre Vicomté, qui siégeait à Bruges au Burg, sur l'actuelle place du Bourg. Le Franc de Bruges a fait partie depuis le XIVe siècle des Quatre Membres de Flandre, en compagnie des 3 grandes villes flamandes de Gand, Bruges et Ypres. Le Château Franc de Bruges siégeait aux assemblées des États de Flandre.
Coordonnées par GPS : 51° 12' Nord, 3° 13' Est


- LE CHATEAU DE FRANC-WARET A FERNELMONT - 5380 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Franc-Waret est un château bâti à Fernelmont, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. La construction du Château de franc-Waret date du XVIIe au XVIIIe siècle. Le château de Franc-Waret est un vaste quadrilatère construit en pierres bleues et briques. Il se compose, au nord d'une ferme fortifiée avec pont-levis et tours d'angles de la fin du XVIe siècle à laquelle est adjointe, au sud, un château du XVIIIe siècle, en "U", tourné vers le midi. L'ensemble est cerné de douves. C'est un complexe construit selon un principe de défense, puis il fut remodelé au milieu du XVIIIe siècle sur les plans de l'architecte Jean-Baptiste Chermanne, lui donnant une allure classique. De grand jardins à la française sont établis en terrasse au Nord de l'ensemble. Une tour au Nord-Est était destinée à l'habitation. L'accès se fait par deux ponts sur les douves face à la façade principale. Celle-ci est centrée par un frontispice d'esprit Louis XVI2. Les ailes en retour comprennent trois niveaux avec des fenêtres semblables. Au rez-de-chaussée, une remise à voiture surmontée de quatre arcades à clé donne sur la cour d'honneur. A la jonction de l'aile Est avec l'aile principale, une logia néo-classique à 3 pans, qui date de 1834, bénéficie d'une exposition Sud-Ouest au soleil. Vers les douves, à l'ouest, une longue façade presque aveugle rejoint le pont-levis qui donne accès à la cour de la ferme. Les murailles extérieures ont été reconstruites partiellement vers 1856-1859. L'orangerie a été édifiée en 1810 sur les plans de l'architecte Fr. Duckers. L'église Saint-Rémi de Franc-Waret se situe au début du village de Fernelmont, à 100 mètres à l'Est du château. C'est la famille de Groesbeeck qui est propriétaire du château jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Il ira ensuite aux Comtes de Croix puis aux Comtes d'Andigné qui y habitent. Le Château de Franc-Waret est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 31' Nord, 4° 48' Est


- LE CHATEAU DE FRANCHIMONT A THEUX - 4910 (Restauration en cours):

CC BY 2.5

Le Château de Franchimont est un château bâti à Theux, dans la Province de Liège, en Région wallonne, en Belgique. Il date du XIe siècle. Il ne reste que des ruines du Château de Franchimont. Ses ruines sont classées au Patrimoine Belge. Ce château médiéval date du XIe siècle. Il fut construit sur un éperon contrôlant la Vallée de la Hoëgne. C'était un élément important de la défense de la Principauté de Liège. Il fut amélioré au cours des siècles, puis démilitarisé au XVIIe siècle. La forteresse de Franchimont faisait partie du système de défense de la principauté de Liège et du diocèse de Liège mis en œuvre dès le xe siècle. Les autres places fortes du pays de Liège sont sur les marches de l'ouest Fosses et Thuin, au sud Bouillon ; Franchimont lui se situe à l'est. A ces places fortes, il faut ajouter les fortifications urbaines de Liège, Dinant, Huy. Au départ, il s'agissait d'une simple et austère caserne que l'on renforça au cours du temps pour faire face à la modernisation de l'artillerie. Sa principale et dernière amélioration date du début du XVIe siècle règne d'Érard de La Marck. Après cela, les progrès de l'artillerie auraient permis de bombarder ses toitures depuis les collines voisines et on abandonna son utilisation défensive. Le Château de Franchimont était le siège du marquisat de Franchimont. Il fut l'unique prison pour les 5 bans du Marquisat jusqu'à la fin de l'Ancien Régime. La ruine de l'édifice est due à son exploitation, au début du XIXe siècle, comme carrière de pierre. Depuis 1967, le Château de Franchimont est pris en mains, par l'ASBL Compagnons de Franchimont, qui en assure les fouilles et plusieurs campagnes successives de restauration.
Coordonnées par GPS : 50° 31' 39,62" Nord, 5° 49' 27,27" Est


- LE CHATEAU DE FREYR A HASTIERE - 5540 (Jardins/Nocturne):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Marc Ryckaert (MJJR)

Le Château de Freÿr est un château bâti au Hameau de Freyr, à Hastière, en région wallonne, Province de Namur, en Belgique. C'est un château de la Renaissance. Le Château de Freÿr est entouré de jardins classiques. Il fait face aux rochers de Freÿr. Le château fort fut détruit, en 1554, par les Français, durant les guerres contre l'empereur Charles Quint. La plus ancienne partie du Château de Freyr actuel, l'aile, fut construite en 1571 et, est un des premiers exemples du style « Renaissance mosane ». Au XVIIe siècle, la demeure fut agrandie par 3 nouvelles ailes, formant ainsi un quadrilatère. Vers 1760, l'aile sud fut détruite et remplacée par la grille en fer forgé rappelant le chef-d'œuvre de Jean Lamour à Nancy, la célèbre place Stanislas, fermant ainsi la cour d'honneur pour donner au château, son aspect actuel. Au Moyen Age, le château fort fut cédé, en 1378, en fief, par le Comte de Namur à Jean de Rochefort Orjol. Sa petite-fille Marie se maria à Jacques de Beaufort en 1410. Frédéric Auguste de Beaufort-Spontin, Marquis de Spontin, de Florennes et de Courcelles, comte de Beauraing, fut nommé Duc de Beaufort-Spontin en 1782. Les descendants de sa fille Hermengilde (Gilda) Mouchet de Battefort, comtesse de Laubespin (1813-1880), héritière du château en 1817, aujourd'hui les Barons Bonaert, habitèrent les lieux jusqu'à ce jour. Les frères de Gilda, le 2e et le 3e Duc, habitaient le Château de Becov nad Teplou, dans la Bohême qu'avait racheté le Duc Frédéric Auguste, en 1813. Le Château et les jardins de Freÿr est un château du XVIe siècle avec des jardins réguliers presque lorrains. L'ensemble a été classé au Patrimoine majeur de Wallonie.
Visite : Promenade nocturne des jardins illuminés - Ouverture: Samedi et dimanche de 20 h à 23 heures
Adresse : Château de Freys - Rue Freÿr 12, 5540 Hastière
Site web : Château de Freyr
Coordonnées par GPS : 50° 13' 33,92" Nord, 4° 53' 29,25" Est


- LE CHATEAU DE FROIDCOURT A STOUMONT - 4987 (Privé):

CC BY-SA 2.5

Le Château de Froidcourt est un château bâti à Stoumont, dans la Province de Liège, en région wallonne, en Belgique. Construit au Sud, de Stoumont, le Château de Froidcourt domine la Vallée de l'Amblève, entre les villages de Stoumont et de La Gleize. La présence de ses tours confère, au Château de Froidcourt, une apparence médiévale, bien que sa construction ait débuté en 1912, pour s'achever en 1919. Son propriétaire actuel est la Famille de Harenne qui en a fait un château résidentiel privé. Le Château de Froidcourt est classé au Patrimoine belge (1956, no 91142-CLT-0008-01) et inscrit au Patrimoine exceptionnel (2016, no 91142-PEX-0001-03).
Coordonnées par GPS : 50° 24' 27,81" Nord, 5° 49' 7,79" Est


* LE CHATEAU DE GAASBEEK A LENNIK - 1750 (Musée) :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Paul Hermans

Le Château de Gaasbeek est un château forteresse bâti à Gaasbeek, en province du Brabant, en Belgique. La construction du Château de Gaasbeek date du XIIIe siècle. En 1240, un premier château fut construit, pour protéger Bruxelles et le Duché de Brabant qui se sentaient menacés par le Comté de Hainaut et le Comté de Flandre. Mais ce furent en réalité les Bruxellois qui détruisirent, en 1388, le château, en représailles de l'assassinat d'Éverard t'Serclaes, par les hommes de main de Sweder d'Abcoude. Au début de 1500, la famille Horne fit bâtir un château en briques sur les vestiges de la citadelle médiévale. En 1565, le Comte d’Egmont acquit le Château de Gaasbeek comprenant le château et 17 villages. Egmont fut décapité à Bruxelles, en 1568, par le Conseil des troubles, sous du roi d’Espagne Philippe II. Puis, le Château de Gaasbeek fut habité et reconstruit par de puissantes familles. Au XIXe siècle, il appartenait à la Famille Arconati-Visconti, Giuseppe Arconati Visconti y séjourna, après avoir fui les répressions autrichiennes à la suite du Mouvement Constitutionnel (1820-1821). Il accueillit de nombreux carbonaristes comme Giovanni Berchet, Federico Confalonieri, Giovita Scalvini, Giovanni Arrivabene ou Vincenzo Gioberti, durant leur exil. Le fils de Guiseppe, Gianmartino hérita du Château de Gaasbek. Il a acquis sa forme romantique actuelle, une fois restauré de 1887 et 1898, sous l’impulsion de la Marquise Arconati-Visconti, épouse de Gianmartino, qui fit de Gaasbeek un lieu de rencontre culturelle, entre des artistes, des intellectuels et gens de lettres. Le Domaine de Gaasbeek légué en 1923 à l'État Belge au décès de la Marquise. Depuis 1980, le Château de Gaasbeek appartient à la Communauté flamande et abrite un prestigieux Musée qui recèle une importante collection d’œuvres d’art et d’objets historiques, qui témoignent du riche passé de la forteresse. Les visiteurs en transports en commun accèdent, à ce lieu de promenade, au départ de la gare du Midi ou du métro Érasme par le bus 142, arrêt Gaasbeek Kasteel. Le domaine de la forteresse de Gaasbeek (Lennik) se trouve au cœur du Pajottenland, proche de Bruxelles. Le Château de Gaasbeek est devenu un Musée, ouvert au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 47' 48" Nord, 4° 13' 11" Est


* LE CHATEAU DE GAIFFIER - SECTION DE HOUX A HYVOIR - 5530 :


Le Château de Gaiffier est un château bâti, dans la section de Houx, à Hyvoir, en Région wallonne, dans la Province de Namur, en Belgique. La construction du Château de Gaiffier date du XVIIIe siècle. Il est de style Renaissance. Le Château de Gaiffier porte le nom de l'ancienne seigneurie hautaine de Houx, qui passa dans les mains de la famille Gaiffier en 1755. Situé face à la Meuse, le château est dans un parc emmuré et cloturé à front de voirie d'une haie interrompue par des pilastres d'entrée à refends. Bâti sur un plan en U et monté sur un soubassement en moellons, l'édifice de 2 niveaux en briques résulte de 2 campagnes de construction : la première fut terminée en 1711 et la seconde correspondit à l'agrandissement et la mise au goût néo-classique vers 1830. La partie gauche du corps principale présente en façade 2 travées de fenêtres. A l'arrière, 4 travées defenêtres dont 2 furent remaniées, partiellement, au XIXe siècle. Une extension a été rajoutée vers la droite, avec l'annexion de 2 petites ailes en retour d'équerre. Intégré dans le mur de cloture du jardin, se trouve le pavillon d'allure néo-classique contemporain du Château de Gaiffier. Il existe aussi un 2ème château à découvrir à Houx : le Château de Poilvache à Houx - Hyvoir 5530.
Coordonnées par GPS : 50° 18' Nord, 4° 53' Est


* LE CHATEAU DE GAND OU CHATEAU DES COMTES DE GRAVENSTEEN A GAND - (Musée/Se Visite) - 9000 :
Davidh820
CC BY-SA 4.0

Le Château de Gand appelé aussi le Château des Comtes de Gravensteen ou Château des Comtes de Flandres est un château bâti dans la ville de Gand, en Belgique, située en Région flamande, en Belgique. Le Comte Baudouin Ier de Flandre (IXe siècle) aurait fait construire les premières fortifications à cet endroit pour se défendre de l'invasion des vikings. Le comte Arnoul Ier de Flandre (Xe siècle) a ensuite fait renforcer la construction pour en faire réellement un château. Le Château de Gand était autrefois composé de bois. Le château actuel fut construit en 1180 pour le Comte Philippe d'Alsace. Il fut inspiré des châteaux que le comte rencontra durant la deuxième croisade. Un grand donjon en pierre de 3 étages (33 mètres de haut) fut érigé au centre de l'emplacement de l'ancien château. Le Château de Gand servit de résidence aux Comtes de Flandres jusqu'au XIVe siècle, époque à laquelle il est supplanté par le Prinsenhof (aujourd'hui détruit), plus confortable et doté de grands jardins. Le château de Gand fut ensuite utilisé comme prison. Charles Quint, pourtant né au Prinsenhof, s'installa au Gravensteen lors de la répression des émeutes de 1539, pour affirmer que le Comte venait châtier sa ville. Des maisons furent construites contre les murs et certaines de ses pierres furent même employées pour construire d'autres bâtiments. À partir de la fin du XVIIIe siècle, le château abrita une filature de coton et des ateliers, et il fut même prévu de le démolir à la fin du XIXe siècle. En 1872, le baron de Maere organisa l'opposition à cette démolition. Il constitue un des plus beaux châteaux médiévaux de Belgique. En 1885, la ville de Gand acheta le château et lança un projet de rénovation. Les nouvelles constructions adjacentes furent enlevées et les fortifications ainsi que le donjon furent restaurés jusqu'à leur taille originelle. Les fortifications visibles ne sont donc pas totalement celles existant à l'origine. Il se situe au confluent de la Lys et de l'Escaut. Il date du Moyen Age. Le Château est un des hauts lieux touristiques de la ville. Il renferme une collection d'objets de l'époque (armes et armures), une salle de tortures, une crypte, un donjon, des oubliettes, une étable et les pièces de résidence des comtes.
Coordonnées par GPS : 51° 03' 26" Nord, 3° 43' 14" Est


* LE CHATEAU DE GAASBEK A GAASBEEK - LENNIK - 1750 :
de Ikmo-ned
CC BY-SA 4.0

Le Château de Gaasbeek est un château bâti à Gaasbeek, dans la section de Lennik, située en Région flamande, dans la Province du Brabant flamand, en Belgique. Ce château, proche de Bruxelles, fut construit au XIIIe siècle. Il est de de style néo-romantique. Il constituait alors un élément de l’enceinte défensive de la Capitale belge. Il fut détruit et reconstruit plusieurs fois, au cours de siècles suivants. Il changea, au cours des anées, devenant d'une place forte stratégique en une résidence d’été et un lieu de villégiature. Le Château de Gaasbeek fut habité par différentes familles nobles. Lamoral, Comte d’Egmond, fut l’un des propriétaires les plus célèbres. Dès la fin du XVIIIe siècle, le Château de Gaasbeek alla aux mains des Marquis italiens Arconati Visconti, devant un lieu rassemblant de nombreux artistes et érudits. A la fin du XIXe siècle, la Marquise Arconati Visconti, la dernière propriétaire du château, fit restaurer le château en profondeur. Elle fit transformer le château en un Musée accueillant son immense collection d’art, créant ainsi une véritable machine à remonter le Temps où elle pouvait revivre le passé. La restauration par l’architecte Charle-Albert s’inscrivait dans la conception idéalisée de la conservation de ce patrimoine en vogue, au XIXe siècle. La façade a conservé son aspect ancien, accntuant le caractère de forteresse médiévale, justifiant l’ajout de tourelles, meurtrières et créneaux. Pour les façades intérieures du château, le style néo-Renaissance, fut choisi, d’après la période favorite de la marquise. A l’intérieur, on découvre un décor historisant où les œuvres d’art et antiquités originales voisinaient les copies. La Marquise fit aménager, en style néo-rococo, son conforatable appartement privé. La Marquise légua, en 1921, son château à l’État belge. Trois ans plus tard, celui-ci ouvrait ses portes en tant que Musée. Le Château de Gaasbeek est ouvert au Public. Le château et son domaine se visitent.
Coordonnées par GPS : 50° 48' Nord, 4° 09' Est


* LE CHATEAU GANTOIS A ERBISOEUL - 7050 :


Le Château Gantois est un château bâti à Erbisoeul, dans la Province de Hainaut, en région wallonne, en Belgique. Il est privé, fermé au Public. Il existe aussi à découvrir à Erbisoeul : le Château de la Tourette (rue Haute) qui appartient à l'ancienne députée et échevine Dominique Cogels-Le Grelle et la Ronde Maison est un ancien pavillon de chasse des Princes de Ligne datant du XVIIIème siècle
Coordonnées par GPS : 50° 30' Nord, 3° 53' Est


6 LE CHATEAU DE GELMEL A HOOGSTRATEN - 2320 (Privé)

CC BY-SA 4.0 - Photo de Alexandre de Lalaing

Le Château Gelmel appelé aussi le Château d'Hoogstraten, est un château bâti à Hoogstraten, en région flamande, dans la Province d'Anvers, en Belgique. Un bâtiment du complexe sert de Centre Scolaire Pénitentiaire à Hoogstraten. Le Château Gelmel, bien connu sous le nom de Château de Hoogstraten, est une ancienne résidence des Comtes d'Hoogstraten, qui est utilisé comme Centre Pénitentiaire Ecole pour des détenus en voie de réinsertion sociale. Le Château de Gelmel est fermé au Public.
Site officiel : www.hoogstraten.be
Coordonnées par GPS : 51° 23' 58" Nord, 4° 49' 28" Est


* LE CHATEAU LES GENETS - SECTION BLIEBERG A PLOMBIERES - 4850(Privé):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Norbert Schnitzler

Le Château Les Genêts appelé aussi la Maison Pâquot est un château bâti, Section Blieberg, section Blieberg, à Plombières, la Province de Liège, en région wallonne, en Belgique. La construction du Château des Genêts date de 1906 à 1908, par Victor Paquot (1876-1944). La Famille Paquot l'habite encore aujourd'hui. Les plans furent tracés, par l'architecte Philippart, auteur de l'Hôtel de Ville de Battice, et de l'agrandissement de l'église de Gemmenich. Le style du Château Les Genets est composite. Il est un mélange de style des siècles précédents. Le soubassement est en mœllons, au niveau des caves, tandis que le rez-de-chaussée et le 1er étage sont bâtis en briques, avec de nombreuses pierres bleues. Le Château Les Genêts est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 44' 21" Nord, 5° 57' 52" Est


* LE CHATEAU DE GENOELS-ELDREN A GENOELSELDEREN - 3770 (Château Viticole):

CC BY-SA 4.0 - Photo de Paul Hermans

Le Château de Genoels-Elderen appelé aussi le Château d'Elderen est un château bâti à Genoelselderen, en Province de Limbourg, dans la région de Hesbaye près de Tongres, en Belgique. La construction du Château de Genoels-Elderen date du XIIIe siècle. Le premier château a été construit à la fin du XIIIe siècle, par le sieur Godenoel, qui aurait donné son nom au préfixe du village d'Elderen. Dès sa construction jusqu'au début du XVIIIe siècle, le Château de Genoels-Elderen a appartenu à la famille noble d'Elderen, dont le plus célèbre est Jean-Louis d'Elderen, Prince-Evêque de Liège. Le château fut détruit pendant la révolution française. Le Château de Genoels-Elderen actuel date de 1859. Il a appartenu à la Famille Gilain, Industriels tirlemontois, avant d'être vendu par son héritier, le Vicomte Terlinden. Son propriétaire actuel a créé un vignoble depuis 1990 qui produit des vins «Appellation Haspengouw Contrôlée». Son vignoble est un des plus grands et des plus modernes de Belgique (15 ha). Le Château de Genoels-Elderen est devenu un Centre touristique régional important.
Adresse : Wijnkasteel bvba • Kasteelstraat 9 - 3770 B-Riemst • Tel. +32 (0)12-39.13.49 • E-mail info@wijnkasteel.com
Coordonnées par GPS : 50° 48' 16,33" Nord, 5° 32' 12,09" Est


* LE CHATEAU DE GENTINNES A CHASTRE - 1450 (Fermé temporairement):


Le Château de Gentinnes est un château bâti à Chastre, en région wallonne, dans la Province du Brabant-Wallon, en Belgique. Le château de Gentinnes été construit au XVIIe siècle sur une base ancienne et profondément remanié au siècle suivant. Le début du XXe siècle le verra converti en école, sous la houlette des Pères du Saint-Esprit, propriétaires actuels.
Le site est charmant, avec son parc et son bois, et l'un ou l'autre aspect de l'intérieur du château est resté intéressant. Il comporte un hall monumental avec une charpente particulièrement originale. Il y a de grands espaces verts avec un étang. Le Château de Gentinnes est fermé temporairement au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 36' Nord, 4° 38' Est


* LE CHATEAU DE GERARD-LE-DIABLE A GAND - 9000 :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Bjoertvedt

Le Château de Gérard-le-Diable est un château bâti à Gand, située en Région Flamande, en Belgique. Le Diable n'est plus dans son Château. Le Château de Gérard le Diable, ou Geeraard de Duivelsteen, ou the castel of gerald the devil, est un ancien château fort féodale du XIIIe siècle, bâtit, en 1245, au bord de l’Escaut, dans le style gothique scaldien. Sur deux étages, Il comporte treize grandes fenêtres en ogive et doté de tourelles et d’un donjon. Son nom vient de son architecte, le chevalier Gheeraard Vilain, surnommé le Diable, en raison de sa peau foncée. Il habita l’édifice dans la deuxième moitié du XIIIe siècle, jusqu’au XIVe siècle où il resta la propriété des descendants de Gérard de Gand. Il était un lieu de résidence pour chevaliers. Il devint ensuite la propriété de la municipalité et fit office de dépôt d’armes et arsenal, de cloitre de monastère, d’école des Hiéronymites, de séminaire épiscopale, en 1815, d’asile d’aliénés, en 1807, de maison de correction et en 1623 d’orphelinat, de prison,de caserne de pompiers. Datant du XIIIe siècle, ce château de l’époque féodale comporte 13 grandes fenêtres en ogive qui marquent une volonté d’organiser des réceptions. Par ailleurs, le Château Gérard-le-Diable avait également un rôle de forteresse pour se protéger en cas d’attaque comme en témoignent des murs très épais, l’existence de tourelles et d’un donjon pour pouvoir surveiller et se défendre en cas d’attaque. Le bâtiment principal du château Chateau de Gerard-le-Diable, qui est composé de deux étages, est fait d’une crypte et de colonnes. Au-dessus ont été construites deux halles. La partie qui fut construite au xiiie siècle qui est restée est le rez-de-chaussée, qui a été restauré en 1891. Il se compose de quatre nefs enjambées par des voûtes en croisées d’ogives en pierre de Tournai. Il subsiste aussi des colonnes rondes disposées en rangées qui séparent les différentes parties. Au cours du temps, une aile de style néo-gothique a été construite pour agrandir le Château Gérard-le-Diable. Il fut acquis par l’Etat à la fin du XIXe siècle et restauré. Le Gérard-le-Diable servit, de 1904 à 2015, à héberger les archives de l’Etat.
Coordonnées par GPS : 51° 03' Nord, 3° 44' Est


* LE CHATEAU DE GERLACHE OU CHATEAU DE BIOURGE A BERTRIX - 6880 :

www.FTLB.be - Photo de P.Willems

Le Château de Gerlache est un château bâti à Biourge, dans la ville de Bertrix, en Région wallonne, à l’extrême Sud de la Province de Luxembourg, en Belgique. Sa construction date de XIIe siècle à 1761. Dès le Moyen Age, la seigneurie d’Orgeo est une dépendance de l’importante seigneurie d’Herbeumont. À l’Époque moderne, la seigneurie passe entre les mains des maîtres de forges de Waillimont puis aux comtes d’Ansembourg de Marchant qui agrandissent le domaine au XVIIIe siècle. En 1746, Jean-Louis de Gerlache, seigneur de Gomery, se rend acquéreur de la seigneurie et du domaine. C’est dans cette demeure qu’est né en 1785 Étienne-Constantin de Gerlache, figure de l’histoire de Belgique. Magistrat, homme d’État et historien, il est un des personnages qui joua un rôle de premier plan après la prise d’indépendance de la jeune Belgique. Il dirige ainsi l’assemblée chargée de rédiger une constitution à la Belgique. Il devient ensuite chef du gouvernement en 1831, puis président de la Chambre des représentants (1831-1832) et président de la Cour de cassation (1832-1867).Les parties les plus anciennes du château datent de la seconde moitié du xiie siècle, dont la chapelle. Les millésimes de 1601 et 1604, respectivement gravés sur la corniche de la façade sud et sur une gargouille du donjon, attestent d’une importante transformation de l'époque. Le château était configuré autour d’une cour carrée avec quatre tours d’angle (dont deux subsistent) et était bordé de douves, l’accès se faisant par un pont-levis du donjon vers les dépendances. Depuis 1726, le château est la propriété de la famille de Gerlache dont les membres les plus célèbres sont le baron Etienne-Constantin de Gerlache, président du Congrès national en 1830, le baron Adrien de Gerlache de Gomery, commandant de l'expédition antarctique belge 1897-1899 à bord de "la Belgica", ainsi que son fils Gaston qui dirigea celle de 1957-1959 à la Base Roi Baudouin. L'aile Sud du Château de Biourge ou Chateau de Gerlache fut rasée en 1817. L'aile Nord, le donjon et la chapelle font l'objet de rénovations, à chaque génération. Le Château de Gerlache est l’un des plus anciens de Gaume. Il est inscrit aux M.H.
Adresse : Château de Gerlache ou Château de Biourge, 33 rue de Rossart, 6880 Biourge - Belgique
Coordonnées par GPS : 49° 50' 32" Nord, 5° 19' 33" Est


- LE CHATEAU DE GESVES ou CHATEAU DE CHERIMONT A GESVES - 5340 :


Le Château de Gesves ou Château de Chérimont est un château bâti à Gesves, en région wallonne, dans la Province de Namur, en Belgique. L’histoire du Château de Gesves débuta au XIVe siècle, lorsque, dans un but militaire, Evrard de Bolland, Seigneur de Gesves, fit édifier une tour de défense ronde sur le site d'une boverie de la Vallée du Samson, connue depuis le Xe siècle. Après sa mort, sa famille fit construire une maisonnette fortifiée et entourée de douves. Cette tour a été un temps recouverte d’une toiture en bulbe. Au XXIe siècle, la tour existe toujours. La demeure fortifiée a été transformée au cours du temps. Elle devint au XVIIe siècle, une sorte de résidence de plaisance avec un plan en L et une tourelle carrée en son centre. En 1870, son propriétaire la transforma, à nouveau. La profondeur du bâtiment est doublée, la façade adaptée aux conventions néo-gothiques y compris l’ajout de deux tourelles. L’ensemble est entouré d'un mur et de grilles. On voit encore dans le Domaine de Gesves, les tours carrées, reliquat de la ferme.
Coordonnées par GPS : 50° 24' 16,98" Nord, 5° 4' 33,16 Est


* LE CHATEAU DE GHLIN A MONS - 7011 (Privé):


Le Château de Ghlin est un château bâti à Ghlin, à Mons, en Région wallonne, dans la Province du Hainaut, en Belgique. La Seigneurie de Ghlin, après avoir appartenu à des seigneurs de la famille de Condé, resta, à partir de 1385, dans la famille d'Enghien, branche des seigneurs d’Havré, châtelains de Mons. Vers le centre du village, se trouvait la seigneurie de Milfort : elle était tenue en fief lige de Sa Majesté et consistait en droits seigneuriaux. Lors de la suppression de la féodalité, en 1794, cette seigneurie était possédée par Pierre-Félix Maure, Comte de Vinchant de Milfort, Seigneur de la Haye, etc.
Coordonnées par GPS : 50° 28' 34" Nord, 3° 54' 13" Est


* LE CHATEAU DE GHOREZ A DONCEEL - 4357 :


Le Château de Ghorez est un château bâti à Donceel, dans la Province de Liège, située en Région wallonne, en Belgique.
Coordonnées par GPS : 50° 38' Nord, 5° 19' Est


* LE CHATEAU DE GILSON A LA LOUVIERE - ...........:


Le Château de Gilson est un château bâti à La Louvière, dans la Province de Hainaut, en région wallonie, en Belgique. Il existe sur la Commune de La Louvière 3 châteaux à découvrir : Le Château Boël, le Château de la Closière et le Château Gilson.
Coordonnées par GPS : 50° 28' Nord, 4° 11' Est


* LE CHATEAU DE GINGELOM A GINGELOM - 3890 :


Le Château de Gingelom est un château bâti à Gingelom, en Région flamande, dans la Province de Limbourg, en Belgique. Gingelom est le lieu de naissance du premier Régent de Belgique, le Baron Surlet de Chokier, lequel y termina sa vie, en occupant la fonction de bourgmestre.
Coordonnées par GPS : 50° 45' Nord, 5° 08' Est


* LE CHATEAU DE GOBL D'ALVIELLA A COURT-SAINT-ETIENNE - 1490 :


Le Château Gobl d'Alviella est un château bâti à Court-Saint-Étienne, en Région wallonne dans la province du Brabant-Wallon, en Belgique.
Coordonnées par GPS : 50° 38,54' Nord, 4° 34,1' Est


* LE CHATEAU DES GOBLET D'ALVIELLA OU CHATEAU D'AUXY DE NEUFVILLE A COURT SAINT ETIENNE - 1490 :

Le Château des Goblet d'Alviella ou château d'Auxy de Neufvilles est un château bâti à Court-Saint-Etienne, dans la Province du Brabant Wallon, en Belgique. Il date de la fin du XVIIIe siècle ou début du XIXe siècle. Le Château Goblet est à l'origine d'Auxy de Neufvilles. Le château des Goblet n'est pas protégé aux Monuments Historiques.
Coordonnées par GPS : 50° 38,54' Nord, 4° 34,1' Est


* LE CHATEAU GOBERT OU CHATEAU GHOBERT A JODOIGNE - 1370 :


Le Château Gobert appelé aussi Château Ghobert est un château bâti à Jodoigne, dans la Province du Brabant Wallon, en Belgique. La construction du Château Ghobert date de 1792. Il y a plusieurs châteaux à découvrir à Jodoigne : Le Château des Cailloux, le Château Gobert ou Château Ghobert (1792) et le Château Pastur (1730 - Mairie) et le Château de Jodoigne-Souveraine.
Coordonnées par GPS : 50° 43,45' Nord, 4° 52,09' Est


* LE CHATEAU GOFFART - SECTION DE LODELINSART - A CHARLEROI - 6042 (Privé):

CC BY-SA 4.0 - Photo de Jmh2o

Le Château Goffart est un château situé à la chaussée de Châtelet, à Lodelinsart, section de la ville de Charleroi située en Région wallonne dans la Province du Hainaut, en Belgique. Le Château Goffart est un parfait exemple de château industriel, du pays de Charleroi. Le Château Goffart est privé, fermé au Public.
Adresse : Château Goffart Chaussée de Chatelet à Charleroi 6042
Coordonnées par GPS : 50° 25' 51" Nord, 4° 26' 57" Est


- LE CHATEAU DE GOLZINNE A GEMBLOUX - 5032 (disparu)

Le Château de Golzinne était un ancien château bâti au hameau de Golzinne, à Gembloux, dans la Province de Namur, en Belgique. Ce château de Golzine, disparu depuis, qui existait, autrefois et appartenait au Duc de Brabant et, faisait face au Château de Corroy-le-Château.
Coordonnées par GPS : 50° 32' Nord, 4° 44' Est


* LE CHATEAU DE GOMERY OU CHATEAU DE GERLACHE A VIRON - 6760 :


Le Château de Gomery appelé ausi le Château de Gerlache est un château bâti à Gomery, sur la commune de Viron, dans la Province du Luxembourg, en Belgique. Les parties les plus anciennes du château de Gomery datent de la seconde moitié du XIIe siècle, dont la chapelle. Les millésimes de 1601 et 1604, ont été gravés sur la corniche de la façade Sud et sur une gargouille du donjon, attestent d’une importante transformation de l'époque. Le château était configuré autour d’une cour carrée avec quatre tours d’angle (dont deux subsistent) et était bordé de douves, l’accès se faisant par un pont-levis du donjon vers les dépendances. Depuis 1726, le château de gomery est la propriété de la Famille de Gerlache dont les membres les plus célèbres sont le baron Etienne-Constantin de Gerlache, président du Congrès national en 1830, le baron Adrien de Gerlache de Gomery, commandant de l'expédition antarctique belge 1897-1899 à bord de "la Belgica", ainsi que son fils Gaston qui dirigea celle de 1957-1959 à la Base Roi Baudouin. Les parties les plus anciennes du château de Gomery datent de la seconde moitié du XIIe siècle, dont la chapelle. Les millésimes de 1601 et 1604, respectivement gravés sur la corniche de la façade sud et sur une gargouille du donjon, attestent d’une importante transformation de l'époque. Le château était configuré autour d’une cour carrée avec quatre tours d’angle (dont deux subsistent) et était bordé de douves, l’accès se faisant par un pont-levis du donjon vers les dépendances. Depuis 1726, le château est la propriété de la famille de Gerlache dont les membres les plus célèbres sont le baron Etienne-Constantin de Gerlache, président du Congrès national en 1830, le baron Adrien de Gerlache de Gomery, commandant de l'expédition antarctique belge 1897-1899 à bord de "la Belgica", ainsi que son fils Gaston qui dirigea celle de 1957-1959 à la Base Roi Baudouin. L'aile Sud du château fut rasée en 1817. L'aile Nord, le donjon et la chapelle ont fait l'objet de rénovations, à chaque génération. Le Château de Gomery est l’un des plus anciens de Gaume. De nombreux spectables et concerts sont donnés dans la cour du château.
Coordonnées par GPS : 49° 33,8' Nord, 5° 35,6' Est


* LE CHATEAU DE GORS A LOOZ - 3840 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Sonuwe

Le Château de Gors est un château bâti dans la section de Gors-Opleeuw, à Looz, en Province de Limbourg, en région flammande, en Belgique. Le Château de Gors est la résidence des Seigneurs de Gorsleeuw, puis les Familles Van Leeuw (XIIIe siècle), Van Gelinden (XIVe siècle-XVe siècle), Van den Bosch (1436 - XVIIe siècle), Van Bodbergen (1639-1701) et de Copis (1701 à la 2ème moitié du XIXe siècle)2. Il passe ensuite par mariage à la Famille d'Aspremont-Lynden. En 1917, il passe à Baudouin de Beaufort, décédé en 1960. Le château servit ensuite de restaurant, de 1967 à 1973. Il fut ensuite vendu à un particulier.Bien que l'existence des Seigneurs de Gorsleeuw remonte au XIIIe siècle, aucun vestige de l'époque n'a été trouvé sur le site du château. La partie la plus ancienne est un bâtiment du XVIIe siècle, de style Renaissance mosane. C'était un château à douves en forme de U. Vers 1820, le Château de Gors, fut reconstruit pour le Baron de Copis, en un château de style Classique. Une partiedes canaux fut comblée et une autre partie futt transformée en un étang. Une nouvelle façade Sud a été construite, conçue par Mr Raskin, et les ailes latérales furent remplacées par de nouveaux bâtiments. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, le Château de Gors du XVIIe siècle futt démoli et en 1923, une tour ronde a été construite contre la façade Nord. Les caves et une partie du Château de Gors datent encore du XVIIe siècle. Le Château a été classé au Patrimoine depuis 1986 et le site est protégé depuis 2004. Le château est entouré d'un parc de style paysage anglais. Dans ce parc, il y a une Salle des abeilles, allongée en colombage en brique (XIXe siècle) et une tour romantique en ruine, une fabrique, sous laquelle se trouve une cave à glace.
Adresse : Château de Gors-Opleeuw, situé Hoogstraat 33-35 à Looz 3840.
Coordonnées par GPS : 50° 49' 27" Nord, 5° 23' 45" Est


* L'ANCIEN PALAIS DES GOUVERNEURS DU COMTE-DE-NAMUR A NAMUR - 5000 (Palais de Justice) :


L'ancien Palais des Gouverneurs du Comté de Namur est un ancien palais bâti à Namur, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. La construction de l'ancien Palais des Gouverneurs du Comté de Namur date du XVIIe siècle. C'est devenu, aujourd'hui, le Palais de Justice de Namur.
Coordonnées par GPS : 50° 28' Nord, 4° 52' Est


* LE CHATEAU DE GOUGNIES A GERPINNES - 6280 (Détruit):

Photo de Edgar de Prelle de la Nieppe

Le Château de Gougnies est un château bâti à Gerpinnes, dans la Province du Hainaut, en Belgique. Le fief de Gougnies était dépendant de la seigneurie de Grâce-Berleur. Dans le parc du château se trouvent des vestiges de la naissance de la sidérurgie du début du xixe siècle : des bâtiments de forge, l'ancien bassin et le creuset d'un bas-fourneau formé de blocs de poudingue. À côté des gisements de minerai de fer, le sous-sol de Gougnies renferme le marbre Sainte-Anne sous forme de veines de 10 à 15 mètres. De l'exploitation de ce marbre née en 1860, il ne reste aujourd'hui que les terrils réexploités et vendus aux Hollandais pour consolider les digues de la Mer du Nord. Le Château de Gougnies a été démoli en 1906.
Coordonnées par GPS : 50° 21' Nord, 4° 34' Est


- LE CHATEAU DE GOYET AU HAMEAU DE MOZET - GESVES - 5340 (Privé):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château de Goyet est un château bâti au Hameau de Mozet, à Gesves, à 10km de Namur, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. La construction du Château de Goyet date du XIXe siècle. Le Château de Goyet est le « nouveau » château. L'architecte du Chateau de Goyet est Vierset-Godin (1824/1891). Le Château de Goyet est un domaine privé, fermé, au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 26' 48" Nord, 5° 00' 32" Est


* LE CHATEAU-FERME DE GRANDHAN A DURBUY - 6040 :

CC BY 3.0 - Photo de Jean Housen

Le Château-ferme de Grandhan est un château bâti à Durbuy, en région wallonne, en Province de Luxembourg, en Belgique. Le Château-ferme de Grandhan est le siège d'une exploitation agricole en activité. Le château-ferme date dans son état actuel du XVIIe siècle. La vieille tour, appelée la Tour de Justice, a été classée le 25/11/1963.
Coordonnées par GPS : 50° 19' Nord, 5° 24" Est


* LE CHATEAU DE GRAND-BIGARD A DILBEEK - 1700 (Se Visite):

CC BY 2.5 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château de Grand-Bigard est un château bâti à Grand-Bigard, dans la Région flamande, en Province Brabant flamant, en Belgique. Il date du XIIe siècle. Le Château se situe à 7 kms à l'Ouest de Bruxeles. Il est de style traditionnel. L'architecte est inconnu. La construction du château date XIIe au XVIIe siècle. Le propriétaire initial était Almaric de Bigard. Le propriétaire actuel du château est Pelgrims de Bigard. Almaric de Bigard qui fut le premier seigneur de Bigard, y vivait, vers 1110. En 1422, Guillaume Rongman, seigneur de Bigard, est fait capitaine de la ville de Bruxelles, par Philippe le Bon. Guillaume Estor, est nommé panetier de Brabant, par lettres patentes, de Charles le Téméraire, puis devint échevin de Bruxelles, en 1475. Jean Estor et sa mère ont été jugés hérétiques (pour protestantisme)et furent exécutés le 6/01/1548. Leurs biens furent confisqués et la Seigneurie de Bigard vendue à Gaspard Schetz, Seigneur de Grobbendonck, le 14/02/1549, pour 17.800 livres. La seigneurie fut érigée en marquisat sous le nom de Boisschot, quand Hélène de Boisschot, épousa Charles Ferdinand, Comte de Königsegg-Rothenfels, régent intérimaire des Pays-Bas. Le comte Ferdinand de Boisschot au milieu du XVIIe siècle fit faire de nombreux travaux, et fit construire de nouveaux bâtiments. En 1902, l'ensemble était très délabré et Raymond Pelgrims de Bigard mit 30 ans à le réhabiliter. En 2015, le Château de grand-Bigard servit de décor au tournage du film Les Profs. Le Château de Grand-Bigard est ouvert au Public et se visite.
Site web : Château de Grand-Bigard
Coordonnées par GPS : 50° 52' 24,28" Nord, 4° 15' 50,54" Est


* LE CHATEAU DE GRAND-HALLEUX A LE GRAND HALLEUX A FARNIERES - 6698 (CRH) :


Le Château de Grand-Halleux appelé aussi le Château de Farnières est un château au lieu-dit Farnières, dans la Province de Luxembourg, en Région wallonne, en Belgique. Le Château de Farnières fut construit par le baron Fernand Orban de Xivry, qui meurt en cours de travaux en 1926. La construction fut achevée par sa veuve en 1929. Cette année-là, elle cède toute sa propriété aux Pères salésiens de Don Bosco. L’établissement était réservé au scolasticat de la Congrégation. Une école d’horticulture y fut fondée en 1935, ainsi qu’une école d’agriculture en 1944. Elles ont subsisté jusqu’en 1967. Ce fut ensuite un Centre spirituel accueillant des retraites. Aujourd’hui, le lieu est devenu un Centre de Rencontres et d'Hébergement pluraliste. Ce CRH est reconnu par la Fédération Wallonie Bruxelles. Il est géré par des laïcs et forme tous les jeunes à la citoyenneté, en proposant des Classes Citoyennes. C'est devenu une Hostellerie.
Coordonnées par GPS : 50° 18' 40" Nord, 5° 52' 43" Est


* LE CHATEAU DE GRANDVOIR A NEUFCHATEAU - 6840 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de G.Dewitte

Le Château de Grandvoir est un château bâti à Grandvoir, à Neufchateau, dans la Province du Luxembourg, en région wallonne, en Belgique. C'est un château-ferme. Ce bâtiment massif en quadrilatère, composé de moellons de grès schisteux1, enserre une cour intérieure et groupe en son sein deux grands corps de logis, un corps de garde, des écuries et une grange. Un porche vouté définit l'accès à une cour qui a été repavée au milieu du XXe siècle avec un motif de décors circulaires. La date de 1642, inscrite sur la cheminée de l'ancienne bibliothèque, est un indice prouvant que la date de construction du château est antérieure au XVIIe siècle. Situé au confluent des communes de Neufchâteau, Bertrix et Libramont-Chevigny, le Château de Grandvoir est riche d'un passé historique important qui reçut la visite de personnages les plus illustres.
Coordonnées par GPS : 49° 51' 17" Nord, 5° 22' 33" Est


* LE CHATEAU GRAVENHOF A TOURNEPPE - 1653 (Hôtel 3 Etoiles):

CC BY 2.5

Le Château Gravenhof est un château bâti à Tourneppe, en Province du Brabant, en Belgique. La consruction du Château Gravenhof date de 1649. Le château fut construit pour M. Ignaas Le Roy, qui fit bâtir le château à l’Est de la ferme déjà existante «Borchthoeve” avec « Den Toren ». La Tour était alors un des restes du domaine « Kesterbeek » indiqués dans les actes de 1438 et de 1558. Le Château Gravenhof tel qu’il existe aujourd’hui est une rénovation de l’ancien. On avait la maison de maître, la grande cour et tous les flancs qui étaient entourés d’eau. Le pont-levis donne l’accès à la maison. Au-dessus de la porte on voit toujours l’écusson des Le Roys. Le Château Gravenhof, maison et ferme incluses, sera détruit le 17/02/1684, par l’armée de Louis XIV. Jaak Landelijn Le Roy, fils d’Ignaas, le fit reconstruire. Les parties suivantes sont tout ce qui reste du château rénové : la partie centrale avec la tour carrée, basée sur 4 piliers avec 4 arcs et une imitation du château brûlé en 1684. Ensuite, en 1693, il a vendu le château à Pieter Fraiseau pour 26.000 florins. En 1725 la maison pesait aux mains de Pieter Robijns, après sa mort en 1728, son épouse se remariait avec le chevalier Willem de Hemptines. À sa demande le domaine de Dworp a été élevé baronnie par le roi en 1757. Le gendre du Baron de Hemptines, Comte Gommart de Crez, héritait toutes les terres et toutes les propriétés après la mort sans enfants de sa femme. Ainsi le domaine de Dworp passait à la famille Cornet de Grez. Nous retrouvons leur écusson avec 3 cornes dans la girouette du donjon. Cet écusson a été repris dans le nouveau symbole du château Gravenhof. Il faut attendre 1870 pour voir les ailes latérales s’ajouter aux quatre tours flanquantes. Au même moment on a également comblé les canaux à l’avant. Entretemps le château passera, de famille en famille, selon des principes de succession. Jusqu’au moment où la dernière héritière de la famille Cornet de Crez, la baronne d’Anetham loue le château à la famille bruxelloise Wauquez. Pendant la première Guerre Mondiale, les Allemands utilisaient le château. Après la famille a pu le reprendre. Pendant la deuxième Guerre Mondiale le château était à nouveau occupé par des généraux allemands et après la libération arrivaient les prisonniers soviétiques et le Foster Parents Plan for war children. Après le château était pour la plus grande partie inhabité. En effet, le château n’avait pas été entretenu depuis la première Guerre Mondiale et avait un aspect triste en ce temps-là. Surtout le manque des travaux d’entretien au toit et aux égouts, et pas beaucoup d’enluminure faisait décliner le château très rapidement. Cela a duré jusqu’au 9 août 1959 quand Mr Piet Demol, qui depuis sa tendre enfance, rêvait déjà de ce château, a pu l’acquérir. Il a acheté le Château de la Baronne d’Anethan, avec les 4,5 Ha. Le 1/05/1988, Gravenhof S.A. a été repris par la Maison Van Wonterghem, qui avait promis de lui endre sa gloire, en le rénovant et en adaptant le confort des salles et de l’hôtel, aux normes actuelles.Notre domaine confortable à proximité de Bruxelles est l'endroit idéal pour organiser vos réunions, repas, fêtes, réceptions. Le Château Gravenhof est devenu un Hôtel 3 Etoiles avec ses 26 chambres et 56 lits. Les enfants de -de 10 ans séjournent, gratuitement, dans la chambre de leurs parents et profitent d’un petit déjeuner gratuit. Petit déjeuner Adulte 18 Euros.
Adresse : Alsembergsesteenweg 676, 1653 Dworp, Belgique - Téléphone : +32 2 380 44 99 - Email : info@gravenhof.be
Site web : Château Gravenhof
Coordonnées par GPS : 50° 43' 46" Nord, 4° 18' 00" Est


* LE CHATEAU DE GRAVENSTEEN OU CHATEAU DES COMTES A GAND - 9000 (Se Visite):

CC BY-SA 4.0 - Photo de Davidh820

Le Château de Gravensteen appelé aussi le Château des Comtes est un château bâti à Gand, dans la province de Flandre Orientale, en région flamande, en Belgique. La construction de cet ancien château fort date du IXe siècle. Le Château de Gravensteen est un des hauts lieux touristiques de la ville. Il renferme une collection d'objets de l'époque (armes et armures), une salle de tortures, une crypte, un donjon, des oubliettes, une étable et les pièces de résidence des comtes. Le Château de Gravensteen est ouvert au Public et se visite.
Coordonnées par GPS : 51° 03' 26" Nord, 3° 43' 14" Est


- LE CHATEAU DE GRIMBERGEN OU CHATEAU DES PRINCES A GRIMBERGEN - 1850 (Ruines):

CC BY-SA 4.0

Le Château de Grimbergen appelé aussi Château des Princes est un château bâti à Grimbergen, dans la Province du Brabant flamand, en Région flamande, en Belgique. Il fut la demeure des seigneurs de Grimbergen au XIVe siècle. Ses ruines sont encore visibles dans le parc du Prinsenbos (le « Bois des Princes »). Grimbergen, au Moyen Age, était un fief des Berthout, Seigneurs du pays de Malines, la ville étant dépendante du prince-évêque de Liège. Leurs territoires s'étendaient entre Vilvorde, Malines, Lierre, Zandhoven, Herentals, Turnhout, Mol et Aarschot. Cette puissance leur montera à la tête. Suite à la défaite deGodefroid le Barbu, duc de Brabant, face aux Liégeois à Montenaken (1129), ils refuseront de rendre l'hommage à leur suzerain. S'ensuit une guerre de 30 ans qui se terminera par la prise et la destruction du dernier réduit des Berthout au Borght, près de Vilvorde, en 1159. Le Château de Grimbergen sera construit après cet épisode, à une date indéterminée. Une reconstruction aura lieu cependant en 1500, sans doute suite à des dommages encourus durant laguerre civile à la succession de Marie de Bourgogne. Le château passe par succession des Berthout aux Vianden, puis aux Orange-Nassau. Grimbergen fut érigée en principauté en 1686. Après, par mariage, le Château de Grimbergen passe aux Mérode, qui en, resteront propriétaires jusqu'en 1959. Cette famille princière possède de nombreux domaines et ne séjournera pas à Grimbergen, bien que le château ait été transformé en une habitation, à la fin de la Renaissance. En 1891, ils y offrent l'hospitalité à l'école des filles de la commune. Puis, de 1901 à 1933, ils y accueillent les Norbertines de Bonlieu expulsées de France, par les lois sur les Congrégations. En 1940, des S.S. de l'armée allemande s'y installent. A l'approche des alliés, ils feront sauter leurs réserves de munitions. L'explosion décoiffe littéralement l'édifice et déclenche un incendie, qui le laisse dans l'état où nous le voyons, aujourd'hui. En 1959, les Mérode cèdèrent les ruines et le parc à la Commune (Municipalité) de Grimbergen. Les ruines seront classées et consolidées, mais restent inaccessibles.
Source : Château de Grimbergen
Coordonnées par GPS : 50° 55' 41,99" Nord, 4° 22' 17,45" Est


* LE CHATEAU DE GRUNE A NASSOGNE - 6950 :


Le Château de Grune est un château bâti dans le village de Grune, à Nassogne, dans le Duché du Luxembourg, en Belgique. La construction du Château de Grune date de 1613. Son propriétaire initial était Gilles de Hemricourt de Mozet, Seigneur de Grune. Puis, il fut la propriété des Comtes de Ramaix, une vieille famille belge, remontant au XIIIe siècle, proche de Chièvres. Sur le porche d'entrée du château figurent les armoiries de la Famille Mozet-Waha. Le Château de Grune a été classé au Patrimoine belge, en 1947.
Coordonnées par GPS : 50° 09' 23" Nord, 5° 23' 03" Est


- LE CHATEAU DE GUIRSCH A GUIRSCH - 6704 (Visite/Journées du Patrimoine):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Guirsch est un château bâti à Guirsch, dans la Province du Luxembourg, en Belgique. Le Château de Guirsch a été Classé au Patrimoine belge. La construction du Château de Guirsch est une demeure seigneuriale du XVIIIe siècle, sise au centre du village de Guirsch. Sa construction date de 1749 à 1763. Chef-lieu d'une importante seigneurie regroupant tous les degrés de juridiction, Guirsch vit plusieurs châteaux se succéder. Le château initial situé sur la crête, fut détruit en 1453, par les troupes bourguignonnes du roi de France Philippe le Bon; dirigé par le grand chambellan Antoine de Croÿ. Un second château fut bâti, au XVIe siècle, pour la Famille de Busleyden, sur le replat, situé au centre du village. Suite à plusieurs alliance familiales et héritages, il passa, successivement, aux mains des Cobreville puis à la Famille des de Marches. Seule la chapelle castrale subsiste de ce château : elle est devenue, aujourd’hui, l’église paroissiale de Guirsch, Saint-Willibrord. Ce deuxième château fut partiellement détruit par les flammes durant la première moitié du XVIIe siècle. Il fut abandonné au XVIIIe siècle. Les de Marches abandonnèrent alors ce site venteux pour faire construire un nouveau château, plus confortable, sur un replat orienté au Sud. Ce 3ème château fut édifié pour la Famille de Marches, de 1749 (André de Marches et Charlotte de Reiffenberg) à 1763 (Ferdinand de Marches et Zoé Vilain XIIII) et réalisé en moellons crépis et pierres de taille. Il est de style lorain. Le Château de Guirsch est devenu un château-ferme. Il s'apparente à l'art lorrain. La famille de Marches fut propriétaire du château jusqu'à la fin du XIXe siècle. Il est, depuis, occupé par la Famille de Wykerslooth de Rooyensteyn. L'accès au Château de Guirsch n'est autorisé que lors des événements officiels organisés dans le cadre des 2 Journées du Patrimoine (3ème WE de Septembre). Le Château de Guirsch est inscrit au Patrimoine belge depuis 1975.
Coordonnées par GPS : 49° 43' 09,61" Nord, 5° 51' 17,68" Est


* LE CHATEAU DE HABAY-LA-NEUVE A HABAY-LA-NEUVE - 6720 :
Image

Le Château de Habay-la-Neuve est un château bâti à Habay-la-Neuve, dans la Province du Luxembourg, en Région wallonne, en Belgique. Au Moyen Âge, il existait 2 châteaux forts, situés au-dessus de l'actuel étang de Bologne (dont le nom provient d'Otto de Boulonia, 1er Seigneur des lieux) et au-dessus de l'actuel Châtelet.
Coordonnées par GPS : 49° 43' 47" Nord, 5° 38' 55" Est


- LE CHATEAU DE HALLOY AU HAMEAU DE HALLOY - CINEY - 5590 (Location de salles):

Photo de Itinari

Le Château de Halloy est un château bâti au hameau de Halloy, à Ciney, dans la Province de Namur, en Belgique. La construction du Château de Halloy date du XVIIe au XVIIIe siècle. Comptant parmi les résidences des Princes Evêques de Liège au XII et XIIIe siècle, le château de Halloy, alors place fortifiée, acquit au XVIIe et plus encore au XVIIIe, sa vocation de château de plaisance. Ce Château qui, suite à une restauration en profondeur, répond aujourd'hui aux conditions sévères requises pour accueillir groupes et séminaires, toujours dans le respect du style authentique. Un site exceptionnel dont les racines remontent au XIIe siècle et qui fut autrefois la résidence des Princes-Evêques de Liège. Autant les salles de travail que les chambres sont d'un grand confort. A table, la gastronomie est de rigueur. Et comment terminer une séance de travail ou une réunion de façon plus raffinée et plus harmonieuse qu'en prenant place, face à un feu ouvert, dans les fauteuils du salon de chasse avec bar et billard. Le parc, traversé par la rivière le Bocq et agrémenté d'un tennis Master Clay (la terre battue jouable toute l'année !), d'un étang et de bois, se prête bien à la promenade, à la pêche à la ligne et même au barbecue en toutes saisons grâce à un espace couvert de 60 m2. Le Château de Halloy vous offre : un cadre de prestige, un environnement classé : sérénité et calme, de belles salles de dimensions variées, internet wireless dans tout le domaine, une restauration finesse et saveurs, des espaces et activités de détente, des chambres de grand confort et le privilège d'être seul à occuper ce lieu d'exception. Un ascenseur est prévu pour les personnes à mobilité réduite. Organiser une réunion ou un événement au Château de Halloy, c'est être sûr de bénéficier de notre plus grande attention pour vous offrir les conditions de réussite complète.
Adresse : Château de Halloy - 37 Rue du Château de Halloy - 5590 Ciney - Tel:+32(0)497/29.71.41
Contact : infochateaudehalloy.be
Site web : Château de Halloy
Coordonnées par GPS : 50° 18' 40,1" Nord, 5° 04' 27,17" Est


- LE CHATEAU D'HALTINNE A HALTINNE - 5340 (Privé):

Photo de Pascal Van Acker

Le Château de Haltinne est un château bâti à Haltinne, dans la Province de Namur, en Région wallonne, en Belgique. Il fut construit vers 1635, pour Gérard de Groesbeck sur le site d’une ancienne place forte médiévale. Il se présente, aujourd’hui, comme il a été construit, au milieu de 1600. Ses tours imposantes, ses meurtrières et ses fossés font songer à une fonction militaire, pourtant nous sommes bien ici en présence d’un château ferme.IL est entouré de fossés remplis d’eau. Le domaine du château de Haltinne couvre 279,98 ha de terres de culture, bois et prairies. l’escalier d’honneur du château a été inscrit sur la liste du patrimoine exceptionnel de la Wallonie en 2016. Cet escalier de pierre présente des marches de deux mètres de large, un guide-main très épais en pierre également.Le Château d'Haltinne n’a, pratiquement pas, subi de modification architecturale, depuis sa construction. Son caractère massif contraste avec les statuettes représentant les allégories des quatre saisons. Le parc qui l’entoure le met, parfaitement, en valeur. La grille en fer forgé destinée au départ au Roi Léopold II pour le château de Ciergnon, les fausses fenêtres sur une élévation de la tour est et le chartil-grange composé de piliers ronds en pierres calcaire constituent les autres curiosités du château. Hugues Bernard et sa compagne Gwen sont les nouveaux gardiens du château. Ils se sont installés, en été 2022, dans la tour Nord-Est du château. Le Château de Haltinne est un château privé, dont les extérieurs sont ouverts au Public. L'Autocueillette de fruits dans le verger du château, Faire de la barque dans les douves, Journée du patrimoine, etc.
Adresse : Sté Immobilière - 3-15 rue de Haltinne - 5340 Gesves, Belgique
Site web : Château de Haltinne
Coordonnées par GPS : 50° 27' 06,1" Nord, 5° 04' 48,01" Est


* LE CHATEAU DE HAMAL A TONGRES - 3700 (Privé):


Le Château de Hamal est un château bâti à Rutten, qui est une section de la ville belge de Tongres, située en Région flamande, dans la Province de Limbourg, en Belgique. Le Château de Hamal est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 50° 44' 15" Nord, 5° 27' 41" Est


* LE CHATEAU DE HAM-SUR-HEURE A HAM-SUR-HEURE-NALINNES - 6120 (Maison Communale):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château de Ham-sur-Heure est un château bâti à Ham-sur-Heure, dans la province du Hainaut, region wallonne, en Belgique. Le Château d'Ham-sur-Heure a appartenu, de 1487 à 1941, à la Famille de Mérode. Il passa, par héritage, aux mains des Oultremont, qui le revendirent, en 1952, à la commune d'Ham-sur-Heure où il devint la Maison Communale (Mairie), avant de devenir celle de l'entité d'Ham-sur-Heure-Nalinnes.
Coordonnées par GPS : 50° 19' 18,02" Nord, 4° 23' 33,41" Est


- LE CHATEAU HAMBYE A JURBISE - 7050 (Maison Communale):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Fclaus

Le Château Hambye est un château bâti à Jurbise, en Région wallonne, dans la Province du Hainaut, en Belgique. Sa construction date du XVIIIe siècle. A l’origine, en 1858, il comporte un bâtiment agricole et une petite maison qui appartient à Monsieur Behault de Ghlin. Le domaine est situé, sur un ensemble de champs, dénommé « Couture du Moustier ». Il fut successivement la propriété de l’historien Albéric d’Auxy de Launois (fin du XIXe siècle), de Léon Abrassart du Belloy (1901), de la famille Hambye et en 1977, elle devient la propriété de l’administration communale de Jurbise. Il portera successivement les noms de Château du Moustier, de Château Abrassart et de Château Hambye. En 2016 : le corps de logis a été occupé par les services administratifs de la commune de Jurbise. L'ancienne orangerie a été transformée en une salle des fêtes, le parc a été aménagé en un parc de loisirs (parcours vita, terrain de sport, parc pour enfants en bas-age.). Le Château Hambye est devenu la Maison Communale (Mairie) de Jurbise où se trouvent ses Services administratifs.
Coordonnées par GPS : 50° 32' Nord, 3° 54' Est


* LE CHATEAU D'HAMOIS -EX.CHATEAU DES LANGUES ET EX.CHATEAU PICKEIM A HAMOIS - 5360 :

Photo de www.all-free-photos.com

Le Château d'Hamois est bâti à Hamois, en province de Namur, en région wallonne, en Belgique. Le Château des Langues et le Château Pickeim ont fusionné pour créer : le Château d'Hamois. Cours en immersion résidentielle. Le Château d'Hamois est le spécialiste des séjours linguistiques intensifs pour les Adultes et pour Adolescents. Il existe aussi le Château de Buresse à découvrir à Hamois.
Coordonnées approximatives par GPS : 50° 20' Nord, 5° 09' Est


* LE CHATEAU D'HANZINELLE A HANZINELLE - FLORENNES - 5620 :


Le Château d'Hanzinelle est un château bâti à Hanzinelle, dans la commune de Florennes, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. La construction du Château d'Hanzinelle date de 1746. L'architecte était Jean-Baptiste Chermanne.
Coordonnées par GPS : 50° 15' Nord, 4° 36' Est


- LE CHATEAU DE HARZE A AYWAILLE - 4920 :

CC BY-SA 2.5 - Photo de Jean-Pol Grandmont

Le Château de Harzé est bâti à Aywailles, en région wallonne, en Belgique. Les origines d'un château remonteraient au IXe ou Xe siècle. Ke Château de Harzé actuel est l'œuvre du Comte Ernest de Suys de Lynden qui fit aménager, de 1632 à 1645, l'ancien fenil transformé en une vaste salle des comtes. Ses armoiries ainsi que celles de son épouse surmontent le porche d'entrée donnant accès à la grande cour du château. Elles sont datées de 1647. La façade du château, restaurée entre 1909 et 1924 sous la direction de l'architecte Camille Bourgault, constitue un exemple remarquable du style Mosan, avec ses arcades en plein cintre sur colonnes toscanes et ses fenêtres à triples meneaux. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, lors de la Bataille des Ardennes, le Château de Harzé fut réquisitionné par l'Armée Américaine qui y installa un état major, dirigé par le Général Matthew Ridgway. Ce dernier y reçut le Field Marshall Bernard Montgomery le 24.12.1944 et le Général Dwight Eisenhower le 28.12. 1944. Une plaque commémorative placée dans le porche d'entrée relate ces événements. ropriété de la province de Liège depuis 1973, le château est devenu un Centre de Séminaires résidentiels, de Réceptions de mariage et d'Hébergement pour groupes et individuels ainsi qu'une Auberge. Ses anciennes dépendances abritent le Musée de la Meunerie et de la Boulangerie. Le dernier week-end d'août, le site du château accueille la Fête du Fromage, dont la 42e Edition a eu lieu en 2022.
Adresse : Château de Harzé 1 rue de Basogne à Aywaille 4920 - Tel : 32(4) 246 63 63
Coordonnées par GPS : 50° 26' 28" Nord, 5° 39' 58" Est


* LE CHATEAU DE HASSELBROUCK A HASSELBROUCK A BERLOZ - 4257 :


Le Château de Hasselbrouck est un château situé à Hasselbrouck, dans la section de Goyer, en Belgique. Le château de Hasselbrouck est localisé au cœur de la Hesbaye, sur la frontière linguistique.
Coordonnées par GPS : 50° 43' 12" N, 5° 12' 41" E


* LE CHATEAU D'HAVRE A HAVRE - MONS - 7000 :

CC BY-SA 2.0 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château d'Havré est un château fort bâti à l'ex-Havré, à Mons, dans la Province du Hainaut, en Belgique. La construction du Château d'Havré date du XIe au XVIIe siècle. Si son emplacement actuel n’est attesté qu’à partir de 1226, son emplacement stratégique bordé par la Haine et bien protégé par des marais était déjà connu depuis le xie siècle par les comtes de Flandre et de Hainaut. En 1255, Ida de Mons se marie avec Englebert d’Enghien et ce sont les descendants de cette dernière famille qui seront les propriétaires du château jusqu’en 1423. Gérard d’Enghien le cédera ainsi que ses terres à Christophe d'Harcourt. Il passa ensuite par mariage sous le contrôle des familles de Dunan, de Longueville et de Croÿ. En 1518, le général Philippe II de Croÿ, illustre chef militaire de Charles Quint, devient propriétaire du château et est élevé peu de temps après à la charge de grand bailli du comté de Hainaut. Son fils, Charles-Philippe (1er septembre 1549 - Bruxelles † 25 novembre 1613 - en Bourgogne), qui fut élevé au titre de chevalier de l’Escurial, est connu pour son inconstance politique, mais aussi et surtout parce qu’après avoir été blessé d’un coup d’arquebuse, il fut soigné au château par Ambroise Paré, le célèbre chirurgien de Charles IX. Le Château d'Havré vers la fin du xvie siècle. En 1578, le Château d'Havré connut des périodes plus agitées lors des sièges que menèrent successivement contre lui les armées de don Juan et du duc d’Anjou et qu’il traversa sans grand dommage. Malheureusement en 1579 un incendie allait complètement le ravager et ne lui laisser que ses murs. De 1601 à 1603, c’est Charles-Alexandre, Duc de Croÿ, Marquis d'Havré, qui fit restaurer le château et en fit un des magnifiques châteaux de plaisance de Belgique où de nombreuses têtes couronnées et des artistes illustres de l’époque aimaient séjourner. Le château ne connut ces fastes que sur moins de 100ans. En effet, peu de temps après l’invasion française de 1792, il fut rapidement vendu comme bien national. Malgré son rachat en 1807 par la famille de Croÿ, il fut peu à peu délaissé par celle-ci. En 1930, l'irrémédiable se produisit. Une grande partie du château s'écroula, transformant l'édifice en "ruines historiques" que la commission des monuments et sites s'empressa de classer par Arrêté royal du 15 septembre 1936. De nos jours, l'association, à but non lucratif "Les Amis du Château des Ducs d'Havré", créée en 1979, tente de sauvegarder le site. Les salles du Château d'Havré peuvent être louées pour des Mariages, des Soirées, Séminaires, etc.
Coordonnées par GPS : 50° 27' 52" Nord, 4° 02' 22" Est


* LE CHATEAU-FERME DE HARGIMONT A JEMEPPE - .......:

CC BY-SA 3.0 - Photo de Johan Bakker

Le Château-Ferme de Hargimont, est bâti à Jemeppe, en région ............, dans la Province de ........, en Belgique.
Adresse : Chateau d'Hargimont 59-60 Rue Félix Lefèvre 24, 6900 Hargimont, Belgique - Ouvert 24H X 24H, Tel : 32 84 22 59 01
Cordonnées par GPS : 50° 11' 11" Nord, 5° 18' 49" Est


* LE CHATEAU DE HARGIMONT A MARLOIE - 6900 :


Le Château de Hargimont est un château bâti à Marloie, en région wallonne, dans la Province de Luxembourg, en Belgique.
Cordonnées par GPS : 50° 11' Nord, 5° 19' Est


- LE CHATEAU DE HARZE A AYWAILLE 4920 - (Hôtel-Restaurant 3 Etoiles) :

CC BY-SA 2.5

Le Château de Harzé est un château bâti dans le hameau de Harzé, à Aywaille, en Région wallonne, dans la province de Liège, en Belgique. A l'entrée du village de Harzé, se dresse le château (XVIe - XVIIIe siècle). La cour d'honneur date du XIVe siècle. Accueillant divers évènements tels que la Fête du Fromage, il est, depuis quelques années, transformé en restaurant, auberge, salle de réception et accueille aussi des séminaires. Devenez le temps d'un séjour l'hôte du magnifique Château de Harze situé aux portes de l'Ardenne. Installé dans un château médiéval datant du XIe siècle, cet hôtel de charme se trouve à 7 km des Grottes de Remouchamps et à 8 km, de la rivière souterraine du Rubicon. Cet établissement comprend un restaurant confortable aux murs en pierre et en briques anciennes, ainsi qu'un espace événementiel. Le Restaurant "la P'tite Auberge" et le Musée de la Meunerie et de la Boulangerie sont, également, situés sur le site. Le parking est inclus.
Adresse : Château-Hôtel de Harzé, N°1 Rue de Bastogne, 4920 Aywaille, Tel : +32 4 246 63 63
Contact : info@chateau-harze.be
Coordonnées par GPS : 50° 26' 28" Nord, 5° 39' 58" Est



* LE CHATEAU DE HASSELBROUCK A GINGELOM - 3890 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Paul Hermans

Le Château de Hasselbrouck appelé localement Kasteel Hasselbroek est bâti à Gingenlom, en région flamande, dans la Province de Limbourg, en Belgique. La construction du Château d'Hasselbourck date du XVIIe siècle. C'est un château de la Renaissance. Le château, classé au Patrimoine belge, depuis 1974, est considéré comme un joyau du Siècle des Lumières. Il comprend de majestueux décors en stuc. Sa construction en U est composée d’une aile de style Renaissance mosan et date de 1620, à laquelle fut accolée, vers 1770, une construction néo-classique remarquable. L’aile gauche est constituée par le koetshuis et les dépendances. Le Château de Hasselbrouck fut érigé pour la Famille de Bormans de Hasselbrouck et amélioré, par un de ses descendants, Jean-Henri (1706-1774), Tréfoncier de Saint-Lambert dès 1733, Prévôt de la Collégiale Notre-Dame de Huy, official de Liège et Conseiller privé du Prince-Évêque de Liège Velbrück. Ses fonctions en firent un personnage épris de faste. C'est l'architecte Jacques-Barthélemy Renoz, né à Liège (1729-1786) qui fit construire la partie néo-classique du Château de Hasselbrouck, en 1770. Il érigea notamment la magnifique salle de jeux du Waux-Hall de Spa de 1769 à 1771, l’Hôtel de ville de Verviers (1775-1780) et à la fin de sa vie, la Société Littéraire à Liège avec son fils. Les Cosaques séjournèrent au château de Hasselbrouck la veille de la bataille de Waterloo et qui « sabrèrent » dans les toiles murales. Le Château de Hasselbrouck appartient, depuis 1841, à la famille du Sénateur Jamar, qui fut maître de forge et bourgmestre de Ans. Actuellement, c’est Charles Sagehomme (1983), qui se bat pour redonner vie à ce château exceptionnel. Sensible au Patrimoine et à l'Art, il croit en sa réaffectation et a initié, un projet de sauvegarde et de mise en valeur, devant permettre à terme la restauration du château. La "Mezo Art Foundation" qui prit place dans l'aile gauche du château soutient la promotion de des jeunes artistes et créateurs, en leur permettant d’exposer leurs œuvres dans les dépendances éménagées à cet effet, qui constituent un support de haut standing. Le Château de Hasselbrouck est classé au Patrimoine Belge.
Coordonnées par GPS : 50° 43' 19,31" Nord, 5° 12' 35,24" Est


- LE CHATEAU D'HASSONVILLE A MARCHE-EN-FAMENNE - 6900 (Hôtel/Restaurant Grand Pavillon) :

Photo de Tripadvisor

Le Château d'Hassonville est un château bâti à Aye, fusionnée à Marche-en-Famenne, en Région wallonne, dans la Province de Luxembourg, en Belgique. La construction du Château d'Hassonville date du XVIIe siècle. Le dabut de sa construction date de 1687. Il est devenu depuis un hôtel-restaurant. Aye compte 3 belles demeures, à découvrir : la ferme du château qui fut construite de 1672 à 1678, un château néo-classique d'architecture traditionnelle dans l'esprit du XVIIIe, et un autre château néo-classique en calcaire du milieu du XIXe siècle. Le Château dHassonvile avec son parc privé de 55 ha possède aussi un étang. Situé à une heure de Bruxelles et de Luxembourg. Ses salons avec feu ouvert, son ambiance feutrée et sa gastronomie de haut niveau au restaurant "Le Grand pavillon". Discrétion et sérénité pour transformer en moments inoubliables vos séminaires de petite taille. Il y a 20 chambres qui sont prévues au Château d'Hassonville.
Coordonnées approximatives par GPS : 50° 12' 36" Nord, 5° 18' 11" Est


* LE CHATEAU DES HAUTES-ARCHES A GESVES - 5340 (Ruines/Privé):


Le Château des Hautes-Arches est un château bâti à Gesves, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. A l'Ouest de Gesves, le Château des Hautes-Arches de style néo-classique datant du XIXe siècle fut ravagé par un incendie, dans la nuit du 18 au 19/12/1993. Le Château des Hautes-Arches n'a jamais été reconstruit. Aujourd'hui, le Château des Hautes-Arches est en ruine. Son accès est "interdit au Public".
Coordonnées par GPS : 50° 25' 45" Nord, 5° 04' 25" Est


* LE CHATEAU DE HAULTEPENNE OU CHATEAU DE HAUTEPENNE A GLEIXHE A FLEMALLE - 4400

CC BY-SA 3.0 - Photo de Flamenc

Le Château de Haultepenne ou Chateau de Hautepenne est un château bâti à Gleixhe, dans la Commune belge de Flémalle, dans la Province de Liège, en Belgique. Le donjon, La plus ancienne partie du Château de Hautepenne, le Donjon, aurait été construit, vers 1330, par Lambert de Dammartin en Goële et en Hesbaye de Warfusée de Harduemont, écuyer, Seigneur de Haultepenne, qui perdit la vie aux côtés de Henri de Dammartin en Goële et en Hesbaye de Warfusée de Hermalle, écuyer puis Chevalier Banneret, Seigneur de Hermalle-sous-Huy, lors de la Bataille de Dommartin (guerre des Awans et des Waroux). Le Château de Hautepenne servit de refuge à Guillaume de la Marck, lors de sa fuite d'Aigremont. Durant plusieurs siècles, le Château de Hautepenne a appartenut à une noble Famille flamande, les Berlaymont. Le nom du château est d'ailleurs lié à l'épisode dit de la Furie de Haultepenne, qui voit l'armée de Claude de Berlaymont (1550-1586), seigneur de Haultepenne, assiéger puis ravager Bréda en 1581. La ville accepta de se rendre, à condition qu'il n'y ait pas de mise à sac. Cependant, quand les combats cessèrent, les soldats de Claude de Berlaymont se déchaînèrent et ravagèrent la ville, tuant plus de 500 de ses habitants. Après les Berlaymont, le Château de Hautepenne passa aux mains des Princes d'Arenberg, de 1752 à 1892. A cause de son appartenance à cette famille allemande, le domaine de Hautepenne fut saisi comme prise de guerre, par l'État belge, en 1919 et placé sous séquestre jusqu'à son rachat, par Antoine France, en 1926. Sa fille, épousa Galand et en hérita en 1945. Le Château de Hautepenne a été classé aux M.H. depuis 1979. Le site est protégé depuis 1984.
Adresse : Château_de Hautepenne - 6 rue Hautepenne - Gleixhe à Flemalle 4400 - Belgique.
Coordonnées par GPS : 50° 36' 30,6" Nord, 5° 24' 5,51" Est


* LE CHATEAU DE HAUTEROCHE A VIROINVAL - 5670 (Ruines):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Jean-Pol GRANDMONT

Le Château de Hauteroche est un château bâti à Dourbes, section de Viroinval, dans la Province de Namur, en région wallonne, en Belgique. La construction du Château de Hauteroche date du XIIIe au XVe siècle. Il fut détruit après le dernier siège de 1554. L'association les Forges Saint-Roch a effectué des fouilles archéologiques dans les ruines du château de Hauteroche. Les ruines du Château de Hauteroche, perchées au sommet d'un éperon de roches calcaires, sont visibles depuis la coupe des arbres qui l'environnent. Le Château de Hauteroche, depuis, est en ruines.
Adresse : Château de Hauteroche - Rue de Fays, 5670 Viroinval, Belgique
Coordonnées par GPS : 50° 04' Nord, 4° 32' Est


- LE CHATEAU D'HAVERSIN A HAVERSIN - 5590 :


Le Château d'Haversin est un château bâti dans le Hameau de Haversin, dans l'ancienne commune de Serinchamps, devenue la commune de Ciney, en région wallonne dans la Province de Namur, en Belgique. La construction du Château de Haversin date du XVIIe siècle. C'est devenu un château-ferme. La ferme et les dépendances datent du XVIIè siècle. On peut lire sur la ferme ainsi que sur le magnifique porche d'entrée la date de 1669. Le corps de logis en colombage, à droite de la route, date, lui de 1850. Serinchamps se situe à 26,5 km de Dinant et à 10,5 km de Rochefort. Lors de la Seconde Guerre mondiale, au cours de la Bataille de France, le 12/05/1940, les Allemands du Kradschützen-Bataillon 7 (unité de la 7e Panzerdivision d'Erwin Rommel) tentent d'entrer dans Serinchamps, mais elle était défendue par des Français du 14ème Régiment de Dragons Portés. Dans la journée, la ville tomba aux mains des Allemands.
Coordination par GPS : 50° 13' Nord, 5° 14' Est


- LE CHATEAU D'HAVRE A MONS - 7000 (Location de Salles):

CC BY-SA 3.0

Le Château d'Havré est un château bâti dans l'ex-commune d'Avré, à Mons, au Nord-Est de la ville, en Région wallonne, dans la Province du Hainaut, en Belgique. Son Propriétaire initial était Engelbert V d'Enghien. Si son emplacement actuel a été attesté en 1226, son emplacement stratégique bordé par la Haine, bien protégé par des marais, était déjà connu depuis le XIe siècle, pour les Comtes de Flandre et de Hainaut. En 1255, Ida de Mons se maria avec Englebert d’Enghien. Ce sont les descendants de cette famille qui deviendront les propriétaires du château jusqu’en 1423. Gérard d’Enghien le cédera avec ses terres à Christophe d'Harcourt. Il passa ensuite par mariage sous le contrôle des familles de Dunan, de Longueville et de Croÿ. En 1518, le Général Philippe II de Croÿ, illustre chef militaire de Charles Quint, devient propriétaire du château et est élevé peu de temps après à la charge de grand bailli du comté de Hainaut. Son fils, Charles-Philippe (1/09/1549 au 25/11/1613, qui fut élevé au titre de chevalier de l’Escurial, est connu pour son inconstance politique, mais surtout parce qu’après avoir été blessé d’un coup d’arquebuse, il fut soigné au Château d'Havré par Ambroise Paré, le célèbre chirurgien de Charles IX. En 1578, le Château d'Havré connut des périodes plus agitées lors des sièges que menèrent, successivement, contre lui, les armées de don Juan et du duc d’Anjou et qu’il traversa, sans grand dommage. Mais, en 1579, un incendie ravagea complètement le Château d'Havré, ne laissant debout, que ses murs. De 1601 à 1603, Charles-Alexandre, Duc de Croÿ, Marquis d'Havré, entreprit de faire restaurer le Château d'Havré et en fit un des magnifiques châteaux de plaisance de la Belgique où de nombreuses têtes couronnées et des artistes illustres de l’époque venaient séjourner. Le Château d'Havré ne connut ces fastes que durant moins d'un siècle. En effet, peu de temps après l’invasion française de 1792, il fut rapidement vendu comme bien national. Malgré son rachat en 1807 par la famille de Croÿ, il fut, peu à peu, délaissé par celle-ci. En 1930, l'irrémédiable se produisit. Une grande partie du Château d'Havré s'écroula, transformant l'édifice en "ruines historiques" que la Commission des Monuments et Sites s'empressa de classer par Arrêté royal du 15/09/1936. De nos jours, l'association à but non lucratif "Les Amis du Château des Ducs d'Havré", créée en 1979, tente de sauvegarder le site. Pour assurer sa restauration, les salles du Château de Havré peuvent être louées pour des mariages, des soirées privées, fêter des fiançailles, départ en retraite, etc. Le Château d'Havré a été classé, en 1936, au Patrimoine.
Site web : Château d'Havré
Coordonnées par GPS : 50° 27' 52" Nord, 4° 02' 22" Est


* LE CHATEAU DE HEERS OU KASTEEL VAN HEERS A HEERS - 3870 :

CC BY-SA 4.0 -

Le Château de Heers appelé Kasteel van Heers est un château bâti à Heers, dans la Province de Limbourg, en Belgique. La construction du Château de Heers date du XIIIe siècle. De ses nombreux propriétaires, le plus célèbre fut Raes de Heers, qui fut vaincu et poussés à l'exil, par Charles le Téméraire, à la bataille de Brustem, en 1467. Le château et la ville de Heers furent ravagés par les troupes du Téméraire. Après la mort de Charles le Téméraire en 1477, Raes retrouva ses biens mais décèda, quelques mois après, en 1477. Le Kasteel van Heers actuel a été reconstruit en 1500. La famille de la Rivière d'Arschot y demeura jusqu'au XVIIIe siècle, lorsque Barbara, fille et héritière du dernier Comte, Henri de la Rivière d'Arschot, devint abbesse de l'abbaye de Herkenrode. A sa mort, en 1744, la famille s'éteignit. En 1757, le Château de Heers fut vendu, par l'abbaye Saint-Laurent de Liège, à Jan-Herman de Stokkem, qui le transmit à son frère, Nicolas-Erasmus. Le Château de Heers fut alors restauré. Par mariage, le Château de Heers devint la propriété de la Famille Desmaisières, jusqu'au XXIe siècle. En 2005, les Vicomtes Michel et Ricardo Desmaisières délaissèrent le château, par manque d'argent. Le Château de Heers fut mis en vente pendant des années et se retrouva dans un état de délabrement avancé. Le Gouvernement belge saisit, en mars 2007, le Château de Heers et sa ferme et y a fit effectuer des travaux d'entretien, en 2008.
Coordonnées par GPS : 50° 45' 23,76" Nord, 5° 18' 10,44" Est


* LE CHATEAU D'HERBEUMONT A HERBEUMONT - 6887 (Ruines) :


Le Château d'Herbeumont est un château bâti à Herbemont, en Région wallonne, dans la province de Luxembourg, en Belgique. La construction du Château d'Herbemont date du XIIIe siècle. Le château, en ruine, se situe sur une colline escarpée au Sud-Ouest du village. Le Château d'Herbeumont est classé au Patrimoine Majeur de Wallonie.
Coordonnées par GPS : 49° 46,85' Nord, 5° 14,25' Est


- LE CHATEAU D'HERCHIES OU CHATEAU DES COMTES D'EGMONT A HERCHIES - 7050 :

CC BY-SA 3.0

Le Château d'Herchies appelé aussi le Château des Comtes d'Egmont est bâti à Herchies, dans la Province du Hainaut, en Belgique. Le village est mentionné dans un document du XIIe siècle. Il est vite devenu le siège d’une seigneurie féodale dont le château fut occupé par les familles de Gavre, Rolin, de Berlaymont et d’Egmont. Le Château d'Herchies appelé aussi le Château des Comtes d'Egmontest est tombé en ruines, au XVIIIe siècle. A la fin de l'Ancien Régime, le village a repris sa fonction purement agricole. L’ancien château féodal est l'actuel prieuré Marie-Médiatrice.
Coordonnées par GPS : 50° 31' 36" Nord, 3° 51' 43" Est


* LE CHATEAU DE HERENELDEREN'S A 'S HERENELDEREN A TONGRES - 3700:


Le Château de Herenelderen's est un château bâti à 'S Herenelderen, à Tongres, en Province de Limbourg, en région flammande, en Belgique. Ce manoir est aussi appelé le Château de Renesse. Au XVIème siècle, le Château de Herenelderen's fut la résidence de la famille Renesse van Elderen. Anne Marguerite Joseph du HR Reichgrave de Renesse van Elderen (1703-1775) épousa Frederik Johan d'Isendoorn à Blois (1699-1771), Seigneur du Château de Cannenburch. C'est un château de plaine.
Coordonnées par GPS : 50° 48' Nord, 5° 29' Est


* LE CHATEAU DE HERMALLE-SOUS-HUY A HERMALLE-SOUS-HUY - 4480 (En Vente):


Le Château de Hermalle-sous-Huy est un château bâti à Hermalle-sous-Huy, dans la Province de Liège, en Belgique. La construction du Château date du XIIe siècle. Le Château d'Hermalle possède une tour du XIIe siècle - autres parties des bâtiments datent des XVIIe et XVIIIe siècles. Il est de style mosan. La Ferme castrale date de 1642 (monument en attente de classement), contigüe au château. Début Septembre 2014, le Château de Hermalle-sous-Huy fut détruit, en partie, par un violent incendie, qui n'a toutefois pas fait de victimes, le bâtiment, inoccupé, a été mis en vente, depuis 2012.
Coordonnées par GPS : 50° 57' 34" Nord, 4° 28' 39" Est


- LE CHATEAU DE HEKS A HEERS - 3870 (Salle de réception):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Heks est un château bâti à Heers, en Province de Limbourg, en Belgique. La construction du Château de Heers date de 1770. Le château fut construit en 1770 par François-Charles de Velbruck, Prince-Evêque de Liège, de 1772, à sa mort en 1784. L’ancien comté de Looz faisait alors partie de la principauté de Liège. Humaniste et promoteur des Lumières, Velbruck avait choisi ce coin de Hesbaye pour y faire construire sa résidence de campagne. Il y fit dessiner un jardin chinois et une roseraie. Le parc à l'Anglaise était un des premiers du genre sur le continent. François-Charles de Velbruck est décédé dans son château de Heks, en 1784. Le Château et sont parc sont aujourd'hui la propriété de la famille d’Ursel. La roseraie contient quelques rares variétés qui y étaient déjà présentes à la fin du XVIIIe siècle. Le domaine est ouvert au Public 2 week-end, par an, en Juin et en Septembre, à 'occasion d'expositions liées au jardinage. Le Château de Heks n'est pas classé au Patrimoine. Vous pourrez y louer une salle de réception pour fêter vos évènements privés.
Adresse : Château de Heks - Hoogstraat, 3870 Heers, Belgique - Tel : 32 12 74 73 41
Coordonnées par GPS : 50° 46' 09" Nord, 5° 21' 38" Est


- LE CHATEAU DE L'HERMITE A BRAINE-L'ALLEUD - 1420 (Club-House):


Le Château de l'Hermite est un château bâti à Braine-l'Alleud, en Région wallonne, dans la Province du Brabant, en Belgique. Il est de style Éclectique et néo-Renaissance. Le début de sa construction date du XIXe siècle. Georges Snoy, qui fit bâtir le Château de l'Hermite, quitta Clabecq pour s’y installer. Les armes sculptées sur l’édifice que l'on aperçoit encore sur la façade principale sont les siennes, et se lisent : d'argent à trois quintefeuilles de sable, boutonnées et barbées d'or. Celle de son épouse qui lui font face, Alix, Comtesse du Chastel de la Howarderie, sont de gueules, au lion d'or, armé, lampassé et couronné d'azur. Georges et Alix qui tenaient sans doute à rester proches de leurs parents et cousins achetèrent un domaine de 180 hectares à Arthur Gauchez. Leur fils Raymond (1885-1960) reprit le domaine suivi à son tour par son fils Georges, marié à la Comtesse Myriam de Briey. En 1987, le domaine limité à 100 ha, fut cédé par leurs héritiers à l’« Immobilière de l’Hermite ». Le Château de l'Hermite est non classé. C'est devenu un Club-House qui appartient, aujourdhui, au Golf de Sept-Fontaines.
Site web : Le Golf de 7 Fontaines
Coordonnées par GPS : 50° 43' 17" Nord, 4° 20' 49" Est


* LE CHATEAU HET STEEN A ZEMST - 1982 (Privé):
de Torsade de Pointes
CCO

Le Château Het Steen appelé aussi le Château Rubens est un château bâti à Elewijt, section de la commune belge de Zemst, en Région flamande, dans la Province du Brabant-flamand, en Belgique. Au début du XIVe siècle, le Chateau fut transformé en un château de pierre. La fin de sa construction date de 1304.Plus tard, le Seigneur d'Elewijt, Gisbert Taye, fit défendre le Château Rubens par 28 hommes armés. Le Château Het Steen appelé le Château Rubens eut plusieurs propriétaires : les Borchgrave, Paul de Carondelet, seigneur de Maulde (1585), puis à Marie-Christine d'Egmont [† 1622, fille de Lamoral d'Egmont prince de Gavre et épouse, d'abord du Comte Oudard de Bournonville (parents d'Alexandre Ier, 1er Duc de Bournonville et grands-parents du 2ème Duc Alexandre II, 2 comtes de Hénin-Liétard) ; puis de Guillaume de Lalaing, fils d'Antoine II et arrière-petit-neveu d'Antoine Ier de Lalaing-Hoogstraten, Comte de Hoogstraate (parents d'Antoine III) et enfin, du Comte Charles de Mansfeld]. Le chateau fut revendu à Frédéric de Marselaer, sire d’Opdorp, en 1622. En 1635, Pierre Paul Rubens (1577-1640) et Hélène Fourment (1614-1673) acquièrent le château. Ils firent effectuer d'importants remaniements pour le transformer, de place forte en une Maison de plaisance. Veuve, Hélène se remaria à Jean-Baptiste de Brouchoven, Comte de Bergeyck, Conseiller des Finances et Ambassadeur du roi d'Espagne Charles II. Après le décès d'Hélène, le Comte de Bergeyck se remaria, à son tour, à Marie-Françoise d'Ennetières de La Berlière. Leur fils Hyacinthe de Brouchoven, en hérita, en 1681. Le roi Louis XV de France y logea avec sa Cour le 11/05/1746. Puis, il passa à l'architecte Laurent-Benoît Dewez, en 1773. Auguste de Becker Remy acquit le domaine en 1913. Sa fille Madeleine y épousa Adalbert de Ryckman de Betz en 1919. Le Baron de Becker Remy le transmit ensuite à son neveu, le Comte Axel de Borchgrave. M. Paul Maison, homme d'affaires et mécène d'origine tournaisienne, racheta le château en 1954 et remit complètement en état le Château Het Steen qui avait subi de lourds dommages, lors de son occupation, durant la Seconde Guerre mondiale. Montgomery y résida durant la Seconde Guerre mondiale. Il en permit la visite et l'organisation d'expositions au profit des œuvres paroissiales d'Elewijt. A son décès, en 1992, le Château Het Steen passa à ses héritiers, Michel et Thierry Maison, ses propriétaires actuels.
Coordonnées par GPS : 50° 57' 34" Nord, 4° 28' 39" Est


- LE CHATEAU D'HEVERLEE A HEVERLEE - LOUVAIN - 3001 :

CC BY-SA 3.0

Le Château d'Heverlée est un château bâti à Heverlee, en Région flamande, Province du Brabant flamand, en Belgique.Depuis le XIIe siècle, les Seigneurs d'Heverlé possèdaient ce château, de style médiéval que, pour des raisons financières, ils furent contraints de vendre, en 1445, à la Famille de Croÿ, originaire de Picardie. Guillaume de Croÿ remplaçe l'ancien château en faisant construire progressivement le château actuel, de style Renaissance flamande. Guillaume de Croÿ céda aussi une partie du domaine pour l'établissement d'un monastère de moines célestins, seule fondation de cette branche de l'ordre bénédictin, fondé par le pape Célestin V, dans les Pays-Bas méridionaux. Lorsque le dernier duc, Charles III de Croÿ, meurt sans enfants en 1612, le château passe, par sa sœur mariée à un d’Arenberg, entre les mains des ducs d'Arenberg. Cette famille allemande habite le château jusqu'à la Première Guerre mondiale. Bon nombre des ducs, d’esprit moderne et intéressés par le développement des sciences, ont maintenu des contacts étroits avec l'Université de Louvain. Avant même que la Première Guerre Mondiale n’éclate, le dernier propriétaire souhaita vendre le parc et le Château d'Heverlée à l'Université. Le Duc d’Arenberg, ressortissant allemand, ayant montré de fortes sympathies pour l’occupant allemand, durant la Première Guerre mondiale, le Château d'Heverlée fut confisqué, en 1919, par l’État belge. Avec le parc environnant (29 hectares) il devint la propriété de l’Université de Louvain en 1921, et passa à la KUL, en 1968. L’ensemble est devenu le Campus de la Faculté d’Ingénierie et des Sciences Physiques Appliquées, à la manière des Universités américaines. On y trouve aussi le Département d'Architecture, Urbanisme et d'Aménagement du Territoire [ASRO] et le Centre International, Raymond Lemaire, pour la Conservation [RLICC].
Coordonnées par GPS : 50° 51' 47" Nord, 4° 40' 60" Est


- LE CHATEAU D'HINGENE OU CHATEAU DUCAL D'URSEL A HINGENE - 2880 (Se Visite):

CC BY-SA 3.0

Le Château d'Hingène ou Château Ducal d'Ursel est un château bâti à Hingène, commune de Bornem, dans la Province d'Anvers, en Belgique. Sa construction date de 1761. Durant 4 siècles, le Château de Hingene fut la résidence d'été préférée, de la famille d'Ursel. C'est un petit château de la noblesse locale. Il possède un super parc pour se promener et un joli petit café juste à l'extérieur pour déguster une bière fraîche. Le palais était fermé lors de notre visite. Des expositions surprenantes ou didactiques sont liées à l'Histoire, aux concerts de musique classique, se déroulent dans un bel environnement.
Infos et adresse : Wolfgang d'Urselstraat N°9, Hingene 2880, Belgique - Tel : 32 3 820 60 11
Site Web :

Le Château de Hodbomont est un château bâti à Theux, région wallonne, Province de Liège Verviers, en Belgique. C'est devenu un beau Gite d'Hôtes. Vous aurez droit à un agréble accueil de la propriétaire, qui est très attentionnée. Faire attention car l'établissement est un peu difficile à trouver, il n'y a pas d'indication alors fiez-vous au courriel spécifique que vous recevrez, lors de votre réservation. Vous y trouverez une belle chambre bien équipée et propre. Le petit déjeuner est exquis et complet. Il existe, à Theux, 2 Châteaux à découvrir : le Château de Hedbomont (Gite dHôtes) et le Château de Franchimont.
Coordonnées par GPS : 50° 32' 06" Nord, 5° 48' 48" Est


- LE CHATEAU D'HODOUMONT A OHEY - 5354 :


Le Château d'Hodoumont est un château bâti à Jallet, commune belge d'Ohey, dans la Province de Namur, en Région wallonne, en Belgique. Il est fait mention pur la première fois, d'Hodoumont, en 1343, d'un certain Jakemin de Jamotines qui épousa la sœur de Lambert, seigneur de Goesnes : jusqu'alors Hodoumont dépendait de Goesnes. Jakemin devint le premier seigneur de Hodoumont. Son fils Libier reprit ce nom, et ses descendants continuèrent la tradition jusqu'en 1553, sans qu'il soit question de vente. Apparaitra le nom de Jehan de Ceels, qui deviendra de Celles, en 1682. En 1766, Hodoumont échut, par héritage, à Charles-Joseph-Victor Dauvin, Seigneur de Burdinne, qui devint aussi Seigneur de Hodoumont. C'est grace à lui et son fils, que nous devons l'aspect actuel du Château d'Hodoumont. En 1883, les Dauvin s'éteindront, sans descendance. Le Château d'Hodoumont passera la famille Carlowitz, leurs cousins allemands. La partie la plus ancienne de ce superbe château est son donjon, ave sa tour massive, carrée. Le donjon du Château d'Hodoumont date de l'an 1300. Les 6 tours rondes, dont 3 au château et des 3 tours à la ferme, datent du XVIème siècle.Elles ne datent pas toutes de la même périodes. Grace à un dessin de l'époque, les corps de logis du château et de la ferme, existaient en 1618, tels que nous les découvrons, aujourd'hui. Le Château d'Hodoumont change au XVIIIe siècle pour devenir une maison de plaisance. Une entrée sera aménagée, avec des piliers et des vases de pierre. Le Château sera doté de grandes fenêtres. Des dépendances seront construites en briques. Les douves qui ceinturaient le château seront comblées et des terrasses seront ajoutées. Cette petite seigneurie possédait le droit de haute et basse justice. Une inscription, en anglais, sur la porte d'entrée est tirée d'un poème de Joseph Addison 1672-1719. Puis vint une grave crise agricole, ou le prix du blé a dégringolé, provoquant la ruine de nombreux propriétaires terriens. Ruinés, les Carlowitz, vendront le Domaine de Hodoumont en 1893-1894 à Mr Edmond Ysebrant de Difque, qui fut le grand-oncle des propriétaires actuels, les Kervyn de Lettenhove.
Coordonnées par GPS : 50° 26' 11,84" Nord, 5° 11' 58,35" Est


* LE CHATEAU DE HOLOGNE A GRACE-HOLLOGNE - 4460 :


Le Château de Hologne est un château bâti à Grâce-Hollogne, dans la Province de Liège, située en Région wallonne, en Belgique.
Coordonnées par GPS : 50° 38' Nord, 5° 30' Est


* LE CHATEAU DE HONNEVAIN A TOURNAIS - 7503 :


Le Château de Honnevain est un château bâti à Tournais, Province du Hainaut, région wallonne, en Belgique. Tournais comptait plusieurs autres Châteaux : Château de Honnevain, Château de Beauregard (1796), Château de Flequieres de Casau et d’autres châteaux, moins importants.
Coordonnées par GPS : 50° 37' Nord, 3° 21" Est


- LE CHATEAU DE HONTHEIM OU CHATEAU DE MONTQUINTIN A MONTQUINTIN - 6767 :


Le Château d'Ontheim appelé aussi le Château de Montquintin est un château bâti à Montquintin, en région wallonne, en Belgique. Le Château de Montquintin est un ancien château fort féodal. Après bien des vicissitudes et destructions, dont deux dues aux armées de Louis XIV, le château devient en 1760 la retraite de Mgr Jean-Nicolas de Hontheim, évêque suffragant de Trèves, qui le racheta au comte Jean-Baptiste de Baillet-Latour. L’acte de vente du 20 novembre 1753, entre les Suys et le Comte de Baillet-Latour, décrivait le château tel que dut le trouver Mgr de Hontheim sept ans plus tard : « Ladite maison seigneuriale appliquée à plusieurs logements, cour basse, cour haute, colombier, le tout fermé de fossés et de hautes murailles, flanquée de tours et tourelles, pont levier, entouré de profonds fossés ci-devant à eaux vives peuplées de poissons. » Jean-Nicolas de Hontheim transforme le château en demeure de plaisance en supprimant des ouvrages défensifs et en agrandit considérablement le corps de logis. Hontheim connut une certaine célébrité à partir de 1763, sous le pseudonyme de Justinus Febronius (calqué sur le nom de sa nièce, Justina Fébronia, moniale à l'abbaye de Juvigny), grâce à ses théories révolutionnaires, appelées fébronianisme, sur les rapports entre le pouvoir religieux, alors le pape Clément V, et le pouvoir séculier. Le château sera brûlé par les révolutionnaires français en 1794, puis reconstruit en 1803 par le neveu de l'évêque, Jean-Jacques de Hontheim. Après la mort de celui-ci, le château sera séparé de la ferme (basse cour) et passera entre différents propriétaires (de Castella, Weyland, de Dorlodot, Everaerts) qui ne le conserveront guère, avant qu'un nouvel incendie ne réduise la demeure à l'état de ruines en 1869. Une ferme-épicerie prendra place dans une aile entre 1900 et 1935. Totalement abandonnés jusqu'en 1995, les vestiges sont depuis lors en cours de restauration. Les promoteurs souhaitent y créer un parc archéologique et historique ainsi qu'un espace de spectacles entourés de jardins.
Coordonnées par GPS : 49° 32' 42" Nord, 5° 28' 19" Est


* LE CHATEAU DE HOOF OU L'HOSTELLERIE HOOF-DE-DRAECK A TEUVEN - 3793 (Se Visite/Hôtel/Restaurant)


L’Hostellerie Hof de Draeck est un château bâti à Teuven, en Belgique. Teuven comporte 2 châteaux à découvrir : Le Château De Hoof (De Draeck) et le Château de Sinnich (Abdij van Sinnich). Témoins d'un riche passé de grands propriétaires terriens, le Château De Draeck est devenu la propriété de la Région Flamande. Actuellement, le Château de Hoof est devenu un Hôtel-Restaurant. Toutefois, le style de ce château, Classé au Patrimoine belge, a été conservé. Le village de Teuven compte deux châteaux à découvrir : Le Château De Hoof (De Draeck - Hôtel/Restaurant) et le Château de Sinnich (se visite - Abdij van Sinnich).
Coordonnées par GPS : 50° 45' Nord, 5° 52' Est


* LE CHATEAU DE L'HOOGGOELD A ZEDELGEM - 8210 (Privé) :


Le Château de l’Hooggveld est un château bâti à Zédelgem, dans la Province de Flandre-Orientale, en région flamande, en Belgique. Une partie du Domaine, situé au lieu-dit "Hooggoed" appartenait au début du XVIIe siècle, à la famille de Grunne, qui en avait hérité de la Famille de Montmorency. Le Château de l’Hoogveld est de style néo-gothique. Il a été construit, en 1925, pour le Baron Charles Gillès de Pélichy. Avant la 1ière Guerre Mondiale, le Baron Charles Gillès de Pélichy va acheter une partie des bois, aprtenant à la famille de Grunne. En 1946, celui-ci offrira à sa fille Marie-josephe; les bois et le Château d'Hogveld, comme cadeaux de mariage, avec le Comte Antoine de Looz-Corswarem. En 1948, les époux s'y installeront. En 1999, le Château de l’Hooggveld devint la propriété de leur fils cadet, le Comte Baudoin de Looz-Corswarem. C'est un château privé, fermé au Public, parfaitement entretenu.
Site web :
Château de l'Hooggveld
Coordonnées par GPS : 51° 08' Nord, 3° 08' Est


* LE CHATEAU DE HORION A HORION-HOZEMONT - 4460 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Horion est un château bâti à Horion-Hozémont, dans la Province de Liège, en Belgique. Le Château de Horion a été rénové, au XVIIe siècle, par la famille de Grady de Horion. Le Château de Horion aurait été construit vers 1400-1420, pour Guillaume de Horion, Avoué de l’abbaye de Stavelot, époux de Marguerite d’Oyembrugge de Duras, qui fut le proopriétaire initial du château. A la fin du XVIe siècle, Marie de Horion, qui avait déjà été relevé une fois par les Crenevick, épousa Jean de Carondelet de Potelle. Au XVIIe siècle, le Château de Horion fut hypothéqué en faveur d’Antoine de Salme, seigneur d’Engis. La petite-fille de celui-ci, Catherine-Jeanne de Salms épousa le 9/08/1706, Henri de Grady (1683-1757)1, citoyen liégeois de Fosses-la-Ville, dont les cousins possédaient le Château de Groenendael dans le Limbourg. La Famille de Grady de Horion fit rénover le Château de Horion au XVIIIe siècle.
Coordonnées par GPS : 50° 37' 44" Nord, 5° 22' 42" Est


- LE CHATEAU DE HORST ou CHATEAU DE RODE-SAINT-PIERRE A HOLSBEEK - 3220 (Se Visite):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Horst, appelé le Château de Rode-Saint-Pierre est un château fort bâti à Hoorst, dans la Province du Brabant flamand, en région wallonnie, en Belgique, à Holsbeek. C'est une forteresse construite au XIIIe siècle, d'influence Renaissance qui sert d'habitation. Son premier propriétaire était Jean de Horst. Le Château de Rhode-Saint-Pierre, avec les châteaux de Bouillon, de Beersel, de Corroy, de Gand, de Lavaux et de Vêves, constitue un des plus beaux châteaux médiévaux de Belgique. Le Château de Horst tient sa couleur verdâtre de la glauconite, une pierre argileuse. Il est protégé aux M.H. Le Château de Horst est un château ouvert au Public. Les villageois disent que le fantôme du seigneur de Rode revient tous les jours à minuit dans un carrosse tiré par six chevaux sauvages qui, sortant du bois où se trouvent les ruines du pressoir, descend au grand galop l'avenue des tilleuls et entre, on ne sait par quelle magie, dans le donjon. Des lueurs sinistres brillent alors pendant un temps aux meurtrières de la tour avant que le carrosse ne repasse le pont-levis et ne retourne, aussi furtivement, dans les ruines du pressoir. L’âme du légendaire seigneur du XVe siècle ne pourrait trouver la paix pour avoir tué son chapelain. Il existe 2 versions de cette légende qui entoure le Château de Hortst : La première prétend que le prêtre avait commencé la messe au château avant l’arrivée du seigneur, et ce dernier, furieux de son manque de respect, lui aurait tranché la gorge. La seconde version dit que le dernier sire de Rhode aurait passé sa jeunesse dans les aventures des voyages lointains et serait, enfin, rentré dans le pays accompagné d'une jeune et jolie femme, épousée à l'étranger. Déjà âgé, son caractère sombre et chagrin l'avait rendu très sévère à l'égard de ses vassaux et fort jaloux de sa compagne; il prit ombrage de ses conversations avec le chapelain. Il advint qu'un jeune homme à la veille de se marier, fut condamné à être pendu pour délit de chasse. Sa fiancée, toute éplorée, demanda, à la châtelaine, s