LEECIMETIEREEAMERICAIN
DEECOLLEVILLE-SUR-MER
(14710)

par "Marie51"



Photo de Leon Petrosyan
Si les allées de services permettent d'accéder au cimetière en de multiples endroits, les accès principaux guident généralement le visiteur à entrer par la face est et son mémorial d'où se dresse une statue en bronze de 7 mètres de haut, qui et l'œuvre de Donald De Lue, qui occupe le centre d'une colonnade semi-circulaire honorant les Troupes aéroportées et leur rôle de bouclier qu'elles ont assuré aux deux extrémités du front du débarquement amphibie lors de l'opération Neptune.


CC BY-SA 3.0 - Photo de Nico88

Orientée vers l'ouest, le regard de la statue semble se poser sur les nombreuses sépultures. Elle symbolise « L'esprit de la Jeunesse Américaine s'élevant des flots ».

La « Taps » (sonnerie aux morts de l'armée américaine), peut s'entendre dès que le carillon a fini d'exécuter The Star-Spangled Banner, ainsi que la descente des drapeaux.

Les extrémités du Mémorial sont composées de grandes loggias sur les murs, desquelles se trouvent, 4 cartes dévoilant les opérations militaires.

Depuis le Mémorial, plusieurs allées s'éloignent en forme de rayons, plusieurs allées, qui scindent, en le traversant, le Jardin des Disparus.

Le Jardin des Disparus est bordé d'un long mur en arc de cercle constitué d'une multitude de plaques de pierres sur lesquelles sont inscrits, séparés par des feuilles de laurier, les noms, le grade, l'unité et l'État d'origine des 1 557 disparus (classés dans l'ordre alphabétique), dont les restes n'ont pu être identifiés ou retrouvés, comme plus de 800 hommes de la 66e Division d'Infanterie qui ont péri lors du torpillage en 1944, du paquebot Belge Léopoldville, alors qu'il faisait route vers Cherbourg-en-Cotentin).

Depuis le Mémorial, passé le Bassin aux Nénuphars, symbole de la plage, le sentier nous guide jusqu'à une intersection centrale où se trouve la chapelle. On peut lire sur le flanc extérieur de la chapelle :

« Cette chapelle a été élevée par les États-Unis d’Amérique en souvenir reconnaissant de leurs fils qui tombèrent au cours des débarquements sur les plages de Normandie et pendant la libération de la France septentrionale. Leurs tombes sont le symbole éternel de leur héroïsme et de leur sacrifice à la cause commune de l’humanité. »

À l’intérieur de la chapelle, des Drapeaux Français, Américains, Britanniques et Canadiens, encadrent l'autel sur lequel sont gravés ces mots :

« Je leur donne la vie éternelle et ils ne périront jamais. »

Cet autel est surmonté d'un beau vitrail orné d'étoiles qui symbolisent les Etats composant les États-Unis, ainsi que l'étoile de David dans son centre.

À l'extrémité ouest du cimetière, deux statues de granit veillent un petit espace semi circulaire agrémenté de bancs propices à la méditation et au souvenir. La première, Columbia, porte un aigle et représente les États-Unis tandis que l'autre, Marianne, porte un coq et représente la France. Ces deux allégories, tenant chacune une branche d'olivier, symbolisent l'amitié franco-américaine


* L'ACCES A LA PLAGE :

Si toutes les personnes qui reposant dans ce cimetière ne sont pas toutes tombées sur Omaha Beach, le 6 juin 1944, il n'en demeure pas moins que le choix du site est associé à la forte mémoire collective, véhiculée par la plage qui lui fait face. Outre l’âpreté et la longueur des combats, la prégnance des clichés mondialement connus de Robert Capa symbolisent le D-Day par Omaha Beach.

À mi-longueur sur son côté nord, un portillon donnait accès à un sentier descendant vers la page mais il n'est plus possible depuis début 2016, d'y accéder par mesure de sécurité. Dans sa partie haute, un autre sentier bifurque sur la droite et débouche sur un belvédère permettant de mieux s’imprégner de la position et la vue qu'avaient les WN allemands, face aux Troupes Alliées qui furent nombreuses à s'extraire de la marée, avant de pouvoir enfin fouler le sable.

Une table d'orientation rappelle les différentes opération amphibies menées le 6 juin 1944. De petites plaquettes hexagonales bordent la totalité de la table et indiquent par des flèches la direction dans laquelle se trouvent les différents sites clés du débarquement allié et de la Bataille de Normandie qui suivit.


* LE VISITOR CENTER :

Conçu par le Cabinet d'architecture SmithGroupJJR (en) et construit de septembre 2005 à mai 2007, il est inauguré le 6 juin, de cette même année, lors du 63e anniversaire du débarquement.



« OUR DEBT TO THE HEROIC MEN AND VALIANT WOMEN IN THE SERVICE OF OUR COUNTRY CAN NEVER BE REPAID. THEY HAVE EARNED OUR UNDYING GRATITUDE. AMERICA WILL NEVER FORGET THEIR SACRIFICES

"President Harry S. Truman, United States of Americab"

Situé à l'entrée du site, face aux parkings, il conte les événements du jour J au travers d'une multitude d'histoires personnelles illustrées par des documents sonores et autres objets ayant appartenu aux acteurs du débarquement.
Visitor Center - Effets personnels.

La sortie de la salle principale s'effectue par un couloir débouchant dans une lumineuse et large rotonde dont le mur est orné de portraits de femmes et d'hommes et leurs histoires pendant la guerre. En fond sonore, une voix égrène en un flot continu les noms de ces hommes tombés au combat tandis qu'au centre de la pièce, un fusil M1 Garand planté à la verticale dans un lit de galets et surmonté d'un casque, symbolise le sacrifice ultime du soldat américain (en)16.

« NOUS N'OUBLIONS PAS, NOUS N'OUBLIERONS JAMAIS, LA DETTE D'INFINIE GRATITUDE QUE NOUS AVONS CONTRACTÉE ENVERS CEUX QUI ONT TOUT DONNÉ POUR NOTRE LIBÉRATION.
René Coty, Président de la République Française »


* LA CAPTSULE TEMPORELLE :

Enterrée dans la pelouse directement vis-à-vis de l'entrée de l'ancien bâtiment des visiteurs, une capsule temporelle sauvegarde des journaux et des dépêches annonçant le débarquement du 6 Juin 1944 en Normandie. La capsule est recouverte d'une dalle, en granit rose, sur laquelle est gravée : « To be opened June 6 ».

Apposée au centre de la dalle, se trouve une plaque en bronze ornée avec les 5 étoiles d'un général de l'armée américaine et gravée avec l'inscription suivante :

« In memory of General Dwight D. Eisenhower and the forces under his command. This sealed capsule containing news reports of the June 6, 1944 Normandy landings is placed here by the newsmen who were here, June 6, 1969 ».


* Le TOURISME :

Le Cimetière Américain accueille environ 1 Million de visiteurs chaque année ! C'est le cimetière américain le plus visité en France. Dans les années à venir, de moins en moins, de personnes auront, dans leur histoire familiale un lien avec les événements du Second Conflit Mondial. Un défi existe donc bel et bien pour réinventer ce tourisme de mémoire et faire en sorte que les différents sites normands, dont ce cimetière est l'un des « fers de lance », conservent toute leur attractivité.


Coordonnées par GPS :
49° 21' 37" Nord, 0° 51' 26" Ouest


Mis à jour le 8/12/2023

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com 12/07/2007-26/11/2024 - Tous Droits Reserves