LA-RESERVE-ZOOLOGIQUE-DE-CALVIAC
A-CALVIAC-EN-PERIGORG
(24370)

par "Marie51"



La Réserve zoologique de Calviac est un parc zoologique, privé, bâti au lieu-dit "Sous-le-Roc", à Calviac-en-Périgord, dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La Réserve-Zoologique de Calviac a été créée le 3/08/2008.

Le parc a une superficie de 3 Ha, pour une trentaine d'espèces animales menacées. Membre permanent de l'Association européenne des zoos et aquariums, il s'engage dans la conservation des espèces menacées, en participant à des programmes européens, dont il en coordonne, un.

* LE VISON D'EUROPE :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Mikel Magis

La création de la Réserve zoologique de Calviac est l’aboutissement d'un rêve, murement réfléchi, d'Emmanuel MOUTON. Cet ancien chef animalier, a été adjoint du Muséum National d’Histoire Naturelle. En 2003, il suit une formation en gestion des espèces menacées, de Gerald Durrell (Jersey) puis il cherche un site pour implanter son projet de parc animalier, axé sur les petites espèces, en voie de disparition et méconnues du Grand Public.


* L'HIPPOPOTAME PYGMEE :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Hermanno12

En 2005, il découvre le site boisé et naturel de Sous-le-Roc. Grâce à un emprunt de 600 000 € souscrits auprès de la banque éthique La Nef, les travaux de création de la Réserve débutent en Septembre 2007. La réserve zoologique ouvre enfin ses portes le 3/08/2008. En 2009, l’Institut Calviac Biodiversité est créé, organisme à but non lucratif, qui assure la gestion scientifique de la Réserve-Zoologique de Calviac.


- LE MARGAY :

CC BY-SA 4.0

La Réserve Zoologique de Calviac a été inspirée de l’œuvre de l’écrivain naturaliste anglais Gerald Durrell. Son parc animalier, le Durrell Wildlife Conservation Trust sur l’île de Jersey est une référence, en matière d'élevage d'espèces menacées. En France, le Naturaliste Jacques Bouillault, créateur du premier parc zoologique privé de France, le zoo de la Flèche, servit de mentor à Emmanuel MOUTON, dès son plus jeune âge. Le zoo de Doué-la-Fontaine, son premier lieu de stage, l’a inspiré dans son approche avec la nature.


- LE LOUP A CRINIERE :

CC BY-SA 3.0


* LE SOUSLIK :
The Lilac Breasted Roller
CC BY-SA 2.0

En 2009, des SOUSLIKS rejoignent le Réserve Zoologique de Calviac, en provenance du Zoodyssée de Chizé.



- LE SAKI A FACE BLANCHE :

CC BY-SA 3.0

L'Institut Calviac Biodiversité, organisme à but non lucratif, est créé en 2009, et dédié à la conservation des espèces menacées. En 2010, la Réserve reçoit une famille de TAMARINS DE GOELDI en provenance du Durrell Trust de Jersey. Ils se sont reproduits et partagent depuis, leur volière, avec les SAKIS.


- LA FEMELLE FOSSA :

CC BY-SA 4.0

Plus loin, les prédateurs naturels des Lémuriens, les Fossas, vivent eux aussi dans un grand espace forestier. Une petite femelle Margay est née aussi à la Réserve Zoologique de Calviac. Les Fossas sont de petits mammifères, carnivore, originères de Madagascar. En juin 2011, deux jeunes Fossas sont nés dans la réserve. Il s'agit d'un événement exceptionnel, les derniers fossé nés,datent d'il y a 40 ans. La reproduction des Fossas, est très difficile en captivité. En effet, un mâle et une femelle sont très rarement compatibles. C'est la seule naissance de petits Fossas réussie en Europe.


* LES MAKIS-CATTAS :
Architas
CC BY-SA 4.0

De nombreux Makis-Cattas sont aussi arrivés, cette année-là, dans le Secteur Madagascar. En 2012, des jumeaux Makis Varis noir et blanc naissent dans la Réserve. C'est une espèce en grand danger d'extinction à Madagascar.





* LES CAPYBARAS :
Rafael Rabello de Barros
CC BY-SA 3.0

Plus courants, les CAPYBARAS ont donné la vie, pour la première fois, à 4 petits.


- LE PUDU DES ANDES :


Venu du Parco Faunistico de la Torbiera, en Italie, un Pudu des Andes, l'une des plus discrètes espèces de cervidé, vient agrandir les espèces du parc zoologique.


- LE VISON D'EUROPE :

CC BY-SA 2.0

En 2013, grâce au soutien de la Fondation EDF, la Réserve zoologique de Calviac inaugure son centre d'élevage conservatoire du Vison d'Europe. Six enclos individuels en coulisses lié à un espace de présentation au Public permettent d'accueillir 3 couples du Vison-d'Europe, petit mammifère le plus en danger du continent. Ce centre a pour objectif à moyen terme la réintroduction sur le territoire français de visons, nés en captivité et travaille en complément du Centre d'élevage de Chizé.


* LE GLOUTON :


En janvier, c'est un autre mustélidé qui est arrivé, de Calviac : le premier Glouton né en parc zoologique français voit le jour, il s'agit d'une femelle nommée Guillotine. C'est à ce jour la seule naissance de l'espèce dans notre pays. La Réserve a accueilli, fin 2015, un nouveau couple dont la reproduction est attendue, à l'avenir. Il y a aussi des Gloutons, grands carnivores cousins de la loutre. En 2013 est née Guillotine, le premier bébé glouton à voir le jour sur le territoire français depuis que l'espèce a disparu du pays, à la fin des dernières glaciations. Elle est depuis partie former un couple au zoo de Colombus, dans l'Ohio.


En 2014, grâce au soutien financier de la Fondation Bouygues Télécom, un Apiscope est arrivé, au parc, pour promouvoir la richesse naturelle des Abeilles et assurer leur protection.


* LE HAPALEMUR :
de Jotaguru
CC BY 3.0

Dans la zone malgache, une volière accueille des Hapalémurs du Lac Alaotra, arrivés du parc d'Apenheul, aux Pays-Bas et une portée de 3 Fossas verra le jour qui seront élevés par Lanto, la femelle. Cette année encore, une telle naissance est exceptionnelle en captivité, à échelle mondiale.


- LE TAMARIN LION DORE :

CC BY-SA 4.0

En 2015, un couple de Tamarins Lions Dorés arrive à Calviac. Cette espèce est un symbole du rôle important des zoos, car l'espèce a été sauvée de l'extinction, grace à son élevage en captivité. L'accord du gouvernement brésilien a été nécessaire pour participer au programme d'élevage. En fin d'année, la Réserve change de statut et devient une SCIC (Société Coopérative à Intérêt Collectif), à but non lucratif.


-* LE OUISTITI A PINCEAUX BLANCS :


Le Ouistiti à Pinceaux blancs fait partie des animaux qui composent la Réserve Zoologique de Calviac, en dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.


* LE LEMUR AUX YEUX TURQUOISE :
de Anrie
CC BY-SA 3.0

La Réserve Zoologique est divisée en 4 zones géographiques, correspondant à des points chauds où la biodiversité est particulièrement menacée. Vous pourrez y découvrir : les Gloutons, les Sousliks d'Europe, les Fuligules Nyrocas, les Visons d'Europe, les Ibis chauves, les Chouettes effraies, les Abeilles, les Lémurs à ventres roux, les Sarcelles de Bernier, les Varis noirs et blancs, les Fossas, les Makis Cattas, les Lémurs couronnés, les Canards de Meller, les Hapalémurs du Lac Alaotra, les Loups à crinières, les Ouistitis à pinceaux blancs, les Margays, le Poudou des Andes, les Tapirs terrestres, les Kamichis à collier, les Capybaras, les Saïmiris, les Tamarins de Goeldi et les Tamarins Lions dorés, les Sakis à face blanche, les Gouras de Victoria, les Potorous à longs nez, les Wallabys de Parma.


- LE WALLABY DE PARMA :
de Benjama444
CC BY-SA 3.0

Une fois passé, devant la cascade de l’accueil, les Visiteurs découvriront plusieurs espèces du Continent Européen et du Bassin Méditerranéen (Oiseaux, Mammifères), dont le Wallaby de Parma.


* LES GOURAS DE VICTORIA :

CC BY-SA - Photo de Arpingstone

Vous découvrirez aussi le Goura de Victoria. Sont présentés dans cette zone, des oiseaux particulièrement menacés, comme les Ibis Chauves, des Chouettes Effraies, des Visons d’Europe, des Sousliks (Ecureuils terrestres d’Europe de l’Est).


- LE TAPIR :

CC BY-SA 3.0

- LE LEMUR A VENTRE ROUX :

CC BY-SA 3.0

Un bosquet de bambous marque l’entrée du secteur tropical. Madagascar est une des îles les plus marquées par la déforestation et la destruction de ses espaces naturels. A la Réserve, les facétieux Lémuriens à ventre roux vivent dans de spacieuses volières, où les visiteurs sont invités à pénétrer pour découvrir, ces magnifiques cousins des singes.


On y retrouve des LEMURS A VENTRE ROUX, des MAKIS CATTAS, des MAKIS-VARIS, des LEMURS couronnés et les très rares petits HAPALEMURS du Lac Alalotra.

- LE SAKI A FACE BLANCHE :



* LE LEMUR COURONNE :
de Stooof
CC BY-SA 2.5


- LA SARCELLE DE BERNIER :

CC BY-SA 3.0

Dans une mare, flottent des CANARDS DE MELLER et des SARCELLES DE BERNIER, faisant partie des oiseaux les plus menacés à l’heure actuelle.


Tout le haut de la Réserve accueille les Animaux du Continent Sud-Américain :

- les Loups à crinière,
- les Sakis à face blanche,
- les Singes écureuils,
- les imposants Tapirs
- ou les discrets Chats Margays trouvent, des conditions de vie proches de celles de leurs cousins sauvages.

*
Luc Viatour
CC BY-SA 3.0

En descendant la Colline, les Visiteurs découvriront d'étranges créatures qui peuplent le continent océanien. Il s'agit des Gouras, qui sont de gros pigeons pesant + de 3 kilos, très colorés, qui déambulent dans la Forêt de Parma, en compagnie des POTOROUS, une espèce de petits rats-kangourous miniatures !

*

CC BY-SA 3.0 - Photo de Peripitus

N'oubliez pas d'aller admirer les WALLABIES DE PARMA :




Choisissez votre progamme :


Chaque visiteur peut, en fin de visite, glisser 1 jeton de vote, dans une urne correspondant à l’espèce qu’il veut protéger, parmi les 6 projets soutenus par la Réserve. Une partie du billet d'entrée sera reversée, à cette action de préservation de l'animal choisi, par vous, en milieu sauvage.



Mise à jour le 10/02/2024


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com 12/07/2007-26/11/2024 - Tous Droits Reserves