LA-FLORE-SAUVAGE
DE-L'EURE-ET-LOIR
(28)

par "Marie51"


Marie51 vous emmène, aujourd'hui, à la découverte de la Flore sauvage du département de l'Eure-et-Loir, en région Centre-Val-de-Loire, en France.

- L'ORCHIS PYRAMIDAL :


CC BY-SA 3.0 - Photo de Carpinien

L'Orchis pyramidal fait partie de la Flore sauvage du département de l'Eure-et-Loir, en région Centre-Val-de-Loire, en France. Elle appartient à la Famille Orchidaceae. L'Orchis pyramidal est appelée aussi l'Anacamptis en pyramide et Orchidée queue-de-renard. Elle peut atteindre 70 cm, mais oscille, souvent, entre 30 cm et 50 cm. Elle est commune en France : Alpes, Aquitaine, Corse, Lorraine, Occitanie. Elle colonise les pelouses, les sols calcaires, les prairies sèches et exposées au soleil, les talus, jusqu'à 2 000 m d'altitude. La floraison s'échelonne d'avril à juillet. L'hybridation avec d'autres Anacamptis a été observée. Elle est possible avec des Serapias. La plante ne possède pas de nectar, l'attirance des papillons pour cette dernière est donc un leurre. Comme il s'agit d'assurer la fécondation, la morphologie des fleurs est bien adaptée aux trompes des lépidoptères. Les lépidoptères intéressés peuvent être diurnes ou nocturnes. Il s'agit de : l'Euphydryas, la Melanargia, Melitaea, le Pieris, la Zygaena. Une observation concernant un syrphe comme pollinisateur a été rapportée.


- LE PERCE NEIGE :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Meneerke bloem

Le perce-Neige appelé aussi Galanthus nivalis, fait partie de la Flore sauvage du département de l'Eure-et-Loir, en région Centre-Val-de-Loire, en France. Le Perce-Neige est une espèce de plantes herbacées vivaces à bulbe. Elle appartient à la famille des Liliaceae. Il est en quasi menacé. Le perce neige se plaît sur un sol frais, riche en humus, neutre et bien drainé. Une exposition à mi-ombre est nécessaire au bon épanouissement de la plante. assez rare dans l'Ouest, le Centre et les Pyrénées, rare ou naturalisée (notamment dans l'Est). Cette espèce est protégée au niveau régional, dans le département de l'Isère (38). C'est une plante à bulbe de 15 à 20 cm de hauteur. Les fleurs, à 6 pétales, sont blanches, sont solitaires. Elle possède seulement 2 feuilles, de ton vert glauque, de 4 à 8 mm de large. Le fruit est ovoïde et allongé. La floraison du Perce-Neige se déroule, en Janvier et Février, selon les régions (parfois début mars ou toute fin décembre selon les stations). Par bon ensoleillement, les 3 pétales de la fleur s'écartent. Leur face intérieure sert de miroir et renvoie les rayons ultraviolets. Ceci attire les insectes pollinisateurs. Le soir et par mauvais temps, la fleur se referme.


- L'HOOKERIA LUCENS :

Photo de BioLib

L'Hookeria lucens fait partie de la Flore sauvage du département de l'Eure-et-Loir, en région Centre-Val-de-Loire, en France. L'Hookeria lucens appelée aussi l' Hookeria brillante, est une mousse, de la Famille des Hookeriacées. Cette mousse sauvage est originaire d'Europe.

- L'AIGREMOINE ODORANTE :

CC BY-SA 3.0 - Photo de H. Zell

L'Aigremoine odorante fait partie de la Flore sauvage du département de l'Eure-et-Loir, en région Centre-Val-de-Loire, en France. L'Aigremoine élevée ou Aigremoine odorante est aussi appelée Agrimonia procera Wallr. C'est une plante à fleurs herbacées vivaces de la Famille des Rosacées. Grâce à ces crochets, la dispersion des semences de l'Aigremoine est épizoochore. Ses graines voyagent, en s'accrochant à nos chaussettes ainsi qu'aux plumes ou aux poils des animaux. Ses fleurs sont jaunes, odorantes et actinomorphes. Elles possèdent de petits pédoncules. Elles sont hermaphrodites et sont composées d’une corolle de 5 pétales, qui forment un diamètre moyen de 5 mm à 10 mm, de 12 étamines et de 2 carpelles. Elle vit dans des milieux ombragés ou semi-ombragés où on retrouve du limon, de l'argile et du schiste au niveau du sol, avec un pH modérément acide. Elle pousse dans les bois, les haies, les friches herbeuses, les prairies, les taillis, les pâturages, les ravins, les chemins, les talus ou au niveau des berges. Elle intéresse, de plus en plus, la Communauté Scientifique à cause de son contenu important en agrimoniine, un composé avec de nombreuses propriétés médicinales.


- LA NIELLE DES BLES :

Photo de Ooreka.fr

La Nielle des blés fait partie de la Flore sauvage du département de l'Eure-et-Loir, en région Centre-Val-de-Loire, en France. La Nielle des blés est assi appelée Agrostemma githago. C'est une plantes herbacée annuelle de la Famille des Caryophyllaceae. La nielle des blés se reconnait avec ses feuilles gris-vert, linéaires à lancéolées, de 7cm à 8 cm de long, sur des tiges dressées grêles et duveteuses. Comme les coquelicots, est une plante mellifère, naturelle, sauvage, aux couleurs pastelles. Cette ancienne plante, compagne du blé, est très appréciée, dans les prairies fleuries et les jardins. Elle pousse sur les sols calcaires et secs. Attention : Toute la plante est toxique, avec plus de dangerosité dans les graines, qui contiennent des saponines. Le mélange de ces saponides avec une protéine atoxique a rendu la nielle responsable d'intoxications.


- L'AGROSTIDE DES CHIENS :

CC BY-SA 3.0 - Photo de James Lindsey

L'Agrostide des chiens fait partie de la Flore sauvage du département de l'Eure-et-Loir, en région Centre-Val-de-Loire, en France. L'Agrostide des chiens est aussi appelée Agrostis canina. C'est une herbe de la Famille des Poacées.L'Agrostide des chiens est une plante des prairies marécageuses. c4est une variété élite d'agrostide des chiens, utilisée surtout pour les greens de golf.

- LE BUGLE DE GENEVE :

CC BY 2.5 - Photo de Bernd Haynold

Le Bugle de Genève fait partie de la Flore sauvage du département de l'Eure-et-Loir, en région Centre-Val-de-Loire, en France. La Bugle de Genève est aussi appelée Ajuga genevensis L. C'est une plante herbacée vivace de la Famille des Lamiacées. « Bugle » vient du latin abigere, qui signifie "plante qui a le pouvoir de provoquer l’avortement". Le Bugle de Genève est une herbacée vivace de 10cm à 40 cm de hauteur, dont la tige est dressée. La tige est dressée, simple, à partir de la souche et poilue. Ses feuilles sont opposées et simples, les basilaires sont entières, allongées, obovales ou oblongues et pétiolées. Celles de la tige sont également entières et obovales ou oblongues mais moins allongées et non-pétiolées. Ses feuilles sont à limbe mince, velues sur les deux faces et à bord crénelé ou denté avec un sommet obtus.
Ses fleurs forment des épis cylindriques feuillés qui sont composés de verticilles séparés par des bractées (qui rétrécissent en taille du bas vers le haut de l'inflorescence). Ces bractées se retrouvent à la base des fleurs et sont sinuées-crénelées ou trilobées et d'ordinaire bleuâtre-violacée. La fleur est hermaphrodite, de couleur bleu vif, rarement rose, avec une absence de pédoncule et mesurant de 12 à 20 mm. Les pétales sont soudés et forment la corolle. La corolle est irrégulière, présente des lèvres supérieures très réduites et bilobées ainsi que des lèvres inférieures plus grandes, trilobées (avec le lobe central qui est ''entaillé''). Ces fleurs sont donc zygomorphes. On observe la présence de quatre étamines de différentes tailles (deux longues, deux courtes) qui s'ancrent dans la corolle. Le pistil quant à lui est composé d'un style surmonté d'un stigmate bifide. Le calice est quasiment régulier, présente 5 lobes velus en forme de dents. Le fruit de L'Ajuga genevensis est akène déhiscent et schizocarpe à 4 sections. Il est poilu et ovoïde, sa taille peut varier de 3 à 8 mm et sa couleur se rapproche du gris-brun. Elle est cultivée comme plante ornementale. Ces feuilles ont un goût amer et peuvent se manger en soupe ou en salade. Elle possède aussi des propriétés médicinales. Elle était surtout utilisée au Moyen-Age contre les hémorragies et les diarrhées. Depuis, elle est utilisée en homéopathie pour ses propriétés astringentes, contre les ulcérations buccales ainsi que les angines. Elle est aussi vulnéraire, nettoie et aide à la cicatrisation des plaies et ulcères. Elle peut aussi s’utiliser en médecine vétérinaire.



* Achillée millefeuille, Herbe au charpentier, Millefeuille

* Aconit napel, Casque de Jupiter, Char de Vénus, Napel

* Adonis d'été, Goutte de sang d'été

* Petite cigüe

* Aigremoine Eupatoire



Mis à jour le 16.10.2023

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com 12/07/2007-26/11/2024 - Tous Droits Reserves