LAEBELLEEFAUNE
DEELAELOZERE
(48)

par "Marie51"



Aimez-ous les Animaux ? Si oui, allons à la découverte de la Faune qui vit en Lozère, au milieu d'une nature sauvage et verdoyante, entourée de rivières. Voici quelques Oiseaux, Mammifères, Poissons ou ses Insectes vivant en Lozère, en région Occitanie, en France.

Grace à mon ami Lilou07, vous allez découvrir des photos superbes comme ce petit oiseau qui semble l'observer du coin de l'oeil. Celui-ci a été pris sur le Mont Lozère.



Voici aussi un Milan Noir photographié en plein vol.



Vous pourrez aussi admirer en souriant cette maman Chèvre, en train d'allaiter, ses petits chevreaux, dans une étable.



Quand l'hiver devient rigoureux, il n'est pas rare d'apercevoir un Loup rechercher sa pitance ou vous observer à distance.



Le long des flancs de la montagne, vous découvrirez des troupeaux importants de moutons en train de paitre. Ceux ci ont été photographiés sur le Mont Aigoual.



Image{faune-moutons-mont-aigoual-.jpg]

Comme vous allez le voir, Lilou07 est doté d'une sacrée patience pour arriver à prendre cette petite biche qui s'enfuit, affolée de croiser un humain, et se réfugie dans le sous-bois.



Et la surprise, voici un Cerf pris, sur le vif, encore pris par mon ami Lilou07 !



Chaque année, on peut admirer de longs troupeaux de Vaches qui redescendent dans la Vallée, quittant les herbages. Ce long voyage de bovins est appelé la transumance. Tous les ans, aux alentours du 25 mai, a lieu au col la fête de la transhumance, avec le défilé des vaches décorées qui montent dans les pâturages, des danses traditionnelles et la dégustation de l'aligot.





Plus loin, ce sont des Chevaux qui se rafraichissent les pattes, dans un cours d'eau. Le Cheval de Przewalski après avoir été menacé de disparition, a été réintroduit en Lozère.




CC BY-SA 4.0

Les Oiseaux sont aussi très nombreux dans la Lozère et se laissent photographier, facilement.







= LE RETOUR DES VAUTOURS ==



Disparus depuis les années 1950, les Vautours sont, aujourd'hui, plus de 800 à planer, au dessus des Grands Causses.


- LE GRAND TETRAS (Espèce Protégée):

CC BY-SA 2,5 - Photo de Richard Bartz

Le Grand Tétras fait partie de la Faune sauvage qui vit dans la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Grand Tétras est interdit d'etre chassé depuis Juin 2022, durant 5 ans, par le Conseil d'Etat. Le Grand Tétras appelé Tetrao urogallus, ou Grand Coq de Bruyère, est un gros gallinacé, qui vit en montagne dans les forêts de conifères. Cette espèce polygame se retrouve chaque année au printemps sur des lieux-dits « places de chant ». Les coqs paradent (queue déployée, ailes pendantes, cou et tête redressés, barbe hérissée, cou plus ou moins gonflé), chantent (séries de « te-lep » rapides, environ six ou sept secondes, accéléré à la fin, puis « pokfok » semblable à un bruit de bouchon et « djedzje », bruit semblable à un bruit de scie répété trois ou quatre fois). Les poules vagabondent ici et là sur les places de chant et chacune choisit le coq avec lequel elle s'accouplera (en général le coq dominant). La femelle gratte une cuvette dans le sol, au pied d'un arbre, à l'abri d'un rocher ou sous une branche basse de conifère. La ponte a lieu de mai à juillet et comporte six à neuf œufs, jaune clair taché de brun, couvés quatre semaines. Les petits sont nidifuges, ils sont capables de voler entre le 13e et 17e jour mais restent avec leur mère jusqu'à l'automne. Les adultes se nourrissent de bourgeons, de pousses de conifères, de baies, surtout de myrtilles, de plantes herbacées, et, en hiver, d'aiguilles de conifères (de sapins et de pins). Les poussins sont insectivores, jusqu'à l'âge de 4 semaines, puis la nourriture animale décroît ensuite jusqu'à l'âge de 11 semaines pour se rapprocher de celle des adultes. Tout comme le lagopède alpin (-60 % en 12 ans dans le Massif des Trois Seigneurs, et de -14 % en 5 ans dans le Vicdessos). Il a beaucoup régressé dans les Pyrénées françaises (chute de 75 % des effectifs du Grand Tétras en 50 ans (de 1960 à 2010). Les causes de sa disparition ou régression étaient autrefois la chasse et la dégradation des forêts. Elles sont dues depuis, au braconnage, à la régression ou dégradation de son habitat (morcellement forestier, ouverture de nouvelles pistes forestière ou de ski ou raquettes, de station de sports d'hiver, et de la sylviculture trop « dynamique »



La Lozère est l'un des rares Départements où le Public peut admirer certaines espèces d'Oiseaux sauvages :

* 4 Espèces de Vautours Fauves :


* 20 couples de Vautours Moines,

* 2 couples de Percnoptères


* 2 Gypaètes barbus


* Le Circaete Jean-le-Blanc


- La Loutre :


- Le Castor :


L'écrevisse :


L'Argiope Frelon :




Mis à jour le 14/04/2022

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com 12/07/2007-26/11/2024 - Tous Droits Reserves