LEEPARCEAELOUPSEDUEGEVAUDAN
AESAINT-LEGER-DE-PEYRE
(48100)
ENELOZERE

par "Marie51"



Connaissez-vous le célèbre Parc à Loups situé au hameau Sainte-Lucie, à Saint-léger-de-Peyre, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Village de Sainte-Lucie se situe à 9 kms, au Nord de Marvejols. Le Parc à Loups du Gévaudan est un parc animalier. Il regroupe, aujourd'hui, 130 loups, répartis dans 2 parcs.

Le Parc à Loups a ouvert ses portes en 1985, créé par Gérard Ménatory, Journaliste au Midi-Libre qui avait acceuilli, en 1961. On y trouve 1 espèce et 5 sous-espèces. La superficie du parc est de 20 Ha.

Le parc est tout d'abord l'œuvre d'un homme, Gérard Ménatory, journaliste au Midi libre qui recueille, en 1961, deux loups polonais nommés Toundra et Bialow. Ne pouvant les garder, dans sa résidence de Mende, il les installe dans une propriété privée, à Chastel-Nouvel. C'est ainsi qu'est né l'idée d'ouvrir un parc à loups en terre du Gévaudan. En 1962, le parc zoologique est transformé en un parc à loups : 5 d'entre eux y sont amenés et 2 ans, plus tard, ils seront 10 loups.

En 1985, le parc animalier ouvre ses portes au Pulic. En mai 1986, le Parc animalier totalise 26 loups. Puis, en 1989, on dénombre 86 loups, au parc. Au début de 1991, la Fondation Brigitte-Bardot récupère une centaine de loups de Mongolie braconnés et s'adresse à Gérard Ménatory, son ami personnel, qui en recueille 80 dans le parc. Ainsi se crée le parc d'observation scientifique où est installée une partie de ces loups. Le parc réservé aux visiteurs s'agrandit, mais la population des loups s'agrandit aussi, c'est pourquoi 40 Loups de Mongolie seront transférés vers le Parc d'observation scientifique, en 1994.

En 1998, Gérard Ménatory décède. Sa fille Anne continuera à travailler, dans le parc, durant plusieurs années. En 2002, le parc sera dirigé par Fabrice Tareau. Les activités s'y poursuivent. Depuis 2004, des rencontres nocturnes avec les loups sont organisées par Sylvain Macchi, le Responsable Zootechnique du parc.

En 2007, Fabrice Tareau quitte la direction du parc et sera remplacé par Joseph Matera. En 2008, Sylvain Macchi, qui a succédé à Anne Ménatory, est toujours responsable zootechnique du parc animalier, secondé par Audrey Prucca, une jeune archéozoologue et assistante zootechnique.

Depuis sa création, le Parc à Loups a, pour but, la réhabilitation du loup dans l'esprit du Public. Il est expliqué aux visiteurs les raisons pour lesquelles le loup est un animal mal-aimé en France et pourquoi il ne faut pas craindre son possible retour. Prenant en considération son implantation dans le contexte historique du Gévaudan, avec l'affaire de la Bête du Gévaudan, une section du Musée lui est consacrée.

Un petit musée accueille les visiteurs. On y découvre plusieurs documents sur la Bête du Gévaudan, la place du loup dans les contes, des publicités lupines, ainsi qu'une collection de photographies, faites par Sylvain Macchi.

Une mini-salle de cinéma (50 places) permet de visionner 3 extraits de films différents (dont des extraits de Frère loup de Gérard Ménatory). Un peu plus loin, une tanière accueille des louveteaux. Le loup est ainsi présenté dans son état naturel, ou l'on explique aux visiteurx que le loup, en général, se méfie de l'Homme et évite de l'approcher.

Les loups, présents, dans le parc, sont tous issus d'animaux nés en captivité, arivés de divers zoos ou ou parcs européens, ou de descendants des loups de Mongolie sauvés par la Fondation Brigitte-Bardot. Ce sont tous des loups imprégnés, qui ne pourront pas être réintroduits en milieu naturel, même dans des zones protégées, ayant perdu une grande partie de leurs instincts naturels.

Les visiteurs peuvent toutefois observer leur comportement et mieux cerner ce prédateur, grâce aux visites guidées. 7 Ha sont réservés aux 60 Loups, dans la partie Visiteurs. Pour les plus curieux, le parc d'observation (gratuit) est accessible à 500 mètres du Parc Visiteur.

Le parc présente au Public 5 sous-espèces de loups. Une « sous-espèce » représente la reproduction possible entre 2 loups de 2 sous-espèces différentes. A la naissance, le jeune louveteau ne sera pas stérile.

Avec le temps, les visiteurs sont considérés par ces loups, comme des invités et non comme des étrangers de la meute. L'approche de ces animaux et leur observation est plus facile. La taille de l'enclos et le petit nombre d'individus permet de les apprécier plus facilement, surtout lors des visites guidées. En 2011, il ne restait dans cet espace que deux vieux loups et un jeune. Aujourd'hui, ils sont beaucoup plus visibles. Une plate-forme en bois a été aménagée à l'arrière du parc afin de mieux les observer. Vous y verrez des Loups de Mongolie, des Loups Arctiques et des Loups de Sibérie.

Le Loup de Mongolie possède, un pelage fauve et mesure 70 cm au garrot. En Mongolie, la sous-espèce n'est pas protégée et le gouvernement offre même des primes, pour le chasser. Les individus présents dans le parc sont tous des descendants des loups recueillis par la Fondation Brigitte-Bardot.

Depuis Avril 2008, un 5ème enclos accueille des loups arctiques : 3 femelles proviennent du Zoo d'Amnéville et 1 mâle provient de Suisse. Depuis 2009, il y a toujours eu plusieurs naissances.

Après le départ d’Anne Ménatory, le parc est fait l'objet d'une rumeur évoquant l'organisation d'un trafic de têtes de loups mais l'enquête se révèle n'être qu'un ragot infondé. Toutefois, le parc est tout de même condamné pour défaut de traçabilité. Depuis, tous les loups du parc ont été dotés d'un émetteur, placé dans leur sillon jugulaire.

En 1987, le Parc à loups du Gevaudan a reçu 50 000 visiteurs, puis, il accueillit 100 000 visiteurs, en 1994. Depuis, la moyenne est supérieure à 80 000 visiteurs, par an. C'est le 2ème site touristique de la Lozère (avec une entrée payante) après la visite de l'Aven Armand (Grotte naturelle). Le Parc à Loups a été ouvert en partenariat avec le Conseil Général de la Lozère et la Selo (Société d'économie mixte d'équipement pour le développement de la Lozère) et est depuis géré ainsi.


ADRESSE COMPLETE :

Parc des Loups du Gevaudan, à Saint-leger-de-Peyre 48100 - Téléphone : 04 66 32 09 22
Site web : Les Loups du Gevaudan
Coordonnées par GPS : 44° 21' 44,28" Nord, 3° 09' 56,48" Est


Mis à jour le 13/04/2023


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com 12/07/2007-26/11/2024 - Tous Droits Reserves