LES LACS, ETANGS ET PLANS D'EAU
DANS LA NIEVRE
(58)

par "Marie51"



La Nièvre comporte de nombreux Lacs, Etangs de pêche et plans d'eau ou vous baigner, vous raffraichir, vous promener, en région Bourgogne-Franche-Comté, en France.


* LE LAC DE CHAUMECON A BRASSY - 58140 :
à chercher

Le Lac de Chaumeçon est un lac artificiel situé à Brassy, dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté, en France. Le Lac de Chaumeçon est un lac artificiel situé sur la rivière le Chalaux. Le cours du Chalaux est barré par le Barrage de Chaumeçon, ce qui a donné naissance à un fort beau lac, presque entièrement entouré de bois et de forêts. Il se trouve en France, dans le parc naturel régional du Morvan. Il a été construit entre 1931 et 1933. Sa longueur est de 4 km. Sa largeur est de 700 m. Le Lac de Chaumeçon s'étend, sur une surface de 135 Ha et sa retenue, d'une capacité maximale de 19 Millions de mètres cubes, alimente une Usine hydro-électrique. Il est à une altitude de 387,50 m. Tout comme ses voisins, les Lacs de Pannecière et du Crescent, le Barrage de Chaumeçon permet de réguler indirectement les eaux de l'Yonne et de la Seine, pour éviter les crues dans la Capitale. Les eaux du Lac de Chameçon y sont stockées durant les mois d'Octobre à Juin, afin d'éviter indirectement des crues de la Seine. Elles sont ensuite libérées entre Juillet et Septembre.
Coordonnées approximatives par GPS : 47° 17' 14" Nord, 3° 54' 54" Est



* LE LAC DU CRESCENT A MARIGNY-L'EGLISE 58140 :
Havang(nl)
CC0

Le Lac du Crescent est un lac artificiel, qui se situe sur les Communes de Chastellux-sur-Cure (89), de Marigny-l'Église (58) et à Saint-Germain-des-Champs (89). Il s'étend sur une surface de 165 ha, à une altitude de 300m, son volume est de 14,25 millions de m3. et sa capacité de 14,25 millions de m³, sert d'approvisionnement en eau, pour les Communes de l'Avallonnais. Il dispose aussi d'une Centrale Hydroélectrique, gérée par EDF. Le Lac du Crescent a été construit de 1929 à 1932, au confluent de la Cure et du Chalaux, à cheval sur les départements de la Nièvre et de l'Yonne. Le Lac de Crescent est alimenté par la Cure, Chalaux et le Crescent. Le barrage, construit de 1929 à 1932, est haut de 37 m et long de 330 m. Tout comme ses voisins les lacs de Pannecière et de Chaumeçon, il permet de réguler les eaux de l'Yonne et de la Seine pour éviter les crues dans la capitale. Il a été construit entre 1930 et 1933 et a été financé au titre des dommages de guerre dus par l'Allemagne à la France, après la Première Guerre Mondiale.
Coordonnées par GPS : 47° 22' 24" Nord, 3° 54' 37" Est


* LE LAC DE PANNECIERE-CHAUMARD A CHAUMARD - 58120 :
de Urban

Le Lac de Pannecière-Chaumard est un lac de barrage artificiel qui se situe sur les Communes de Chaumard, Corancy, Montigny-en-Morvan et Ouroux-en-Morvan, construit entre 1937 et 1949 sur le lit de l'Yonne, se situe dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté, en France. Il s'étend sur une surface de 520 Ha et sa capacité de 82,5 millions de m³ sert à la régulation des eaux de la Seine. Sa longueur est de 7,5 kms, sa largeur de 1 km et il est à une altitude de 320 m. Sa profondeur fait 40 m. Son volume d'eau atteint 82,5 millions de m3. Il fait partie des grands lacs de Seine. Son barrage dispose, depuis, 1950, d'une Centrale hydroélectrique gérée par EDF. Le Lac de Pannecière ou lac-réservoir de Pannecière-Chaumard est un lac artificiel situé dans le département de la Nièvre, en Bourgogne-Franche-Comté, dans la partie Ouest de la région naturelle du Morvan. Sa superficie est de 520 Ha, pour une capacité de 82,5 hm3. Il se trouve à la confluence de l'Yonne et del'Houssière. Il est ainsi à la fois le plus ancien et le plus petit des grands lacs de Seine et le plus grand et l'un des plus récents grands lacs du Morvan. Le Peuplement piscicole est composé de Carpes communes et Carpes Miroire, des Gardons, des Ablettes, de Grands Brochets, des Silures. Le plus grand lac artificiel du territoire est très prisé par les Pêcheurs ainsi que les Randonneurs. Le barrage est de type multivoutes, muni de 12 contreforts. Il est haut de 49 mètres et long de 352 mètres. Un second barrage de compensation est construit en aval afin de restituer l’eau à l’Yonne sous un débit constant. Ce second édifice est long de 220 mètres et est composé de 33 voûtes minces. Il permet aussi de fournir de l’eau à la rigole d’alimentation du Canal du Nivernais qui relie la Loire à la Seine. Niché dans la vallée de l’Yonne, Pannecière est le plus grand lac du Morvan. Ce lac réservoir a été mis en service en 1950 afin de contrôler le débit des affluents de la Seine, dont l’Yonneet l’Houssière qui l’alimentent, font partie. Tous les ans, ses eaux sont stockées de Novembre à Juin et sont libérées de Juillet à Octobre. Le niveau du lac est donc le plus haut à la fin Juin et le plus bas à la fin d'Octobre. Le lac est complètement vidé tous les 10 ans. La dernière vidange complète a été effectuée en 2012. Lors des vidanges partielles ou décennales, il est possible de voir les vestiges des anciens hameaux qui ont été engloutis par sa mise en eau : ponts, anciens chemins, fondations d’habitations…
Coordonnées par GPS : 47° 09' 15" Nord, 3° 53' 44" Est


- LE LAC DES SETTONS A MONTSAUCHE-LES-SETTONS 58230 :


Le Lac des Settons, installé sur le lit de la Cure, sur les Communes de Montsauche-les-Settons et Moux-en-Morvan, se situe dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté, en France. Sa construction date de 1854 et 1858. Il s'étend sur une surface de 367 Ha et son volume est de 19,5 millions de m³. Construit à l'origine pour le flottage du bois, ce dernier cessa en 1924. Il est, aujourd'hui, utilisé comme Base Nautique de Loisirs. Le Lac des Settons est un lac artificiel de 366 Ha, alimenté par les eaux de la Cure, au cœur du Parc naturel régional du Morvan. Le Lac des Settons se situe au Sud de la Ville de Montsauche-les-Settons. Il fait partie des Grands Lacs du Morvan. Le lac des Settons, dont le périmètre dépasse 13 km, a une superficie de 366 Ha, une profondeur moyenne de 6 m et est situé à une altitude de 586 m2. C'est un lac issu de la construction, de 1854 à 1861, d'un barrage de 20 m de haut, en blocs de granite, destiné à réguler la navigation sur l'Yonneet à faciliter le flottage du bois jusqu'à Paris. Plusieurs bâtiments furent engloutis, notamment des moulins dont on devine encore quelques traces lorsque le lac est vidé, tous les dix ans. En 1861, la construction nécessite une nouvelle tranche de travaux car le barrage est attaqué par les eaux. Vers 1920, le lac perd sa fonction principale : remplacés par le charbon, les bois ne flottent plus vers Paris. Le Lac est laissé à l’abandon pendant quelques décennies.Le site du barrage est classé en 1937. Ensuite le lac a retrouvé une nouvelle fonction avec les congés payés, il devient un lieu de loisirs. En 1956 le premier camping ouvre ses portes, les hôtels se multiplient, le lac connaît alors son heure de gloire. Le développement des activités touristiques entraine à partir de 1967 un problème d'eutrophisation des eaux et une prolifération d'algues. En 1989, l'Agence de l'eau Seine-Normandie dresse un bilan environnemental défavorable. En 1991, une nouvelle étude conseille un programmed'assainissement du lac afin de rétablir son équilibre écologique. Les eaux y sont stockées durant Novembre à Juin, afin d'éviter des crues de l'Yonne, et de la Seine. Elles sont ensuite libérées entre Juillet et Octobre. Un nombre important de loisirs et d’activités sont proposés aux vacanciers pendant la saison estivale. La base de loisirs comprend une école française de voile, permettant de pratiquer différentes activités nautiques, encadrées ou non : de la voile (catamaran, planche à voile, dériveur, optimist…), du canoë, de l'aviron ou encore du ski nautique. Il est également possible de louer des embarcations de plaisance. Des circuits balisés sont également aménagés pour le VTT, la randonnée pédestre et équestre : tour du lac, boucle de la folie, les Settons-Gouloux, le tour du Bois du grand champ… La commune environnante est traversée par le GR 13, GR de Pays Tour du Morvan et le tour équestre du Morvan. Les pêcheurs apprécient le calme des rives du lac, classé en deuxième catégorie et la force de ses petites rivières où l’on peut trouver des truites fario et de beaux brochets. Le lac des Settons a une richesse piscicole importante qui permet différentes techniques : brochets, belles truites, saumon de fontaine, carpes, perches et toutes sortes de poissons blancs. Un parcours de pêche à la carpe de nuit qui couvre presque toute la route touristique est ouvert aux mois d’avril, mai, juin, septembre et octobre. Le milieu piscicole relatif à la pêche est géré par l’Association de pêche et de protection du milieu aquatique du Haut-Morvan, qui se charge de percevoir les cotisations des cartes de pêche et de rempoissonner les rivières et le lac. Sur le lac, les endroits favoris des pêcheurs se situent derrière les îles dans les embouchures des rivières où on trouve les grosses truites et les saumons de fontaine, mais c’est vers le barrage que l’on trouve les plus gros brochets qui préfèrent les eaux profondes.


Mis à jour le 2.10.2022

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007-26/11/2021 - Tous Droits Réservés