LES-PLUS-BEAUXECHATEAUX
MANOIRS-ET-RUINES
DU-HAUT-RHIN
(68)

par "Marie51"



L'Alsace, dans le département du Haut-Rhin, est un département qui compte le plus de Châteaux forts, Châteaux et Ruines de Châteaux, en région Grand-Est, en France. Le Haut-Rhin offre aux touristes et visiteurs qui viennent découvrir l'Alsace, une foule de très beaux Châteaux à découvrir. Je vais vous en dévoiler quelqu'uns qui méritent toute notre attention et le détour, dans cette suberbe région qu'est le Haut-Rhin. Avec les guerres, bon nombre de ces Châteaux, Châteaux forts, Manoirs et Vestiges furent réduits à l'état de ruines. Mais d'autres, moins touchés, furent restaurés et aujoud'hui, de nombreux Châteaux se visitent. Certains de ces Châteaux proposent aussi la location de salles pour vos évènements familiaux ou professionnels (mariages, départ en retraite, fiançailles, séminaires).


- LE CHATEAU DE BAS-HATTSTATT A HATTSTATT - 68420 (disparu):

Le Château de Bas-Hattstatt, ou Niederhattstatt, se trouve dans la commune même. Son emprise est principalement visible dans le tracé du bâti au sud de l’église, un îlot de maisons suivant le contour de l’ancien château. Très peu de vestiges en sont en effet visibles, à l’exception d’une petite portion de mur à l’entrée de l’impasse du château. Construit avant 1282, ce château est au début du XIVe siècle la propriété de l’évêque de Strasbourg, qui le remet en fief aux Hattstatt en 1304. La propriété passa, en 1324, aux Habsbourg, mais les Hattstatt en conservèrent l’investiture, jusqu’à leur extinction, en 1585. Le fief est alors remis aux Truchsess qui le gardèrent, jusqu’à sa destruction, par les Français, en 1635, puis revendirent les pierres du château, à Colmar.
Coordonnées approximatives par GPS :


- LE DOMAINE DE BEAUPRE A GUEBWILLER - 68500 (Hôtel-Restaurant) :


Le Château de Beaupré est un château bâti à Guebwiller, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. C'est aujourd'hui devenu un bel hôtel-Restaurant.
Coordonnées par GPS : 47° 54' 30" Nord, 7° 12' 39" Est


- LE CHATEAU DE BILSTEIN A RIQUEWHIHR - 68340 (Ruines):


Le Château de Bilstein est un château bâti à Riquewihr, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. La construction du Château de Bilstein date du XIIe au XIVe siècle. Ce château a été détruit en 1636. Le Château du Bilstein est aujourd'hui complètement en ruines. Il est doté d'un donjon de forme carée,du XIIe siècle. Le Château du Bilstein est devenu la propriété de l'Etat. Le Château du Bilstein Aubure, est appelé le Château de Bilstein Alsacien à ne pas confondre avec le Bilstein Urbeis, qui se tient à 757 mètres sur la pointe Nord-Est du Schlossberg, à Riquewihr. Le Château de Bilstein est classé aux M.H. depuis le 6/12/1898.
Adresse : Château de Bilstein 42 Route de Sainte-Marie-aux-Mines 68340 Riquewihr -
Coordonnées par GPS : 48° 11' 44" Nord, 7° 16' 12" Est


- LE CHATEAU DU BLOCHMONT A KIFFIS - 68480 (Ruines):


Le Château du Blochmont est un ancien château fort bâti à Kiffis,dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Le château se situe à 575 mètres d'altitude, dans le Jura alsacien. La forteresse apparut en 1271. Elle fut occupée par les Sires d'Eptingen, vassaux des Comtes de Ferrette et de par l'Evêque de Bâle. Le 18/10/1356, le Château du Blochmont fut détruit par un violent tremblement de terre. Dès 1357, le château est relevé. Les seigneurs d'Eptingen vont soutenir les Habsbourg contre l'Evêque de Bâle. En représailles, le Prélat fit assiéger le Château du Blochmont qui tombera au bout de 4 jours. Le Château du Blochmont sera entièrement démoli. Les ruines du Château du Blocmont servirent de carrière de pierre, pour construire une ferme, se trouvant à proximité. Il ne reste encore debout qu'un pan de mur, aujourd'hui, perdu dans l'enchevêtrement des ronces, du Château du Blochmont.
Coordonnées par GPS : 47° 26' 28" Nord, 7° 21' 28" Est


- LE CHATEAU DE BOLLWILLER A BOLLWILLER - 68540 (IMP Papillons Blancs):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Rauenstein

Le Château de Bollwiller est à Bollwiller, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Le Château de Bollwiller est inscrit aux M.H. depuis 2007. Le Château de la Famille de Bollwiller, est cité au XIIe siècle. Le Château est attesté en 1354, pour la première fois. Le Château actuel se composait de deux parties dont la plus ancienne, au nord, datait du milieu du XVIe siècle ; en 1599, Rodolphe de Bollwiller l'agrandit vers le sud, ajoutant une seconde tourelle d'escalier. Au 1er étage, une galerie fut bâtie derrière la façade des 2 corps de bâtiment, avec un plafond à caissons. Le Château de Bollwiller devint la propriété de Reinhold de Rosen, en 1649. Ses communs furent rajoutés en 1738. Au début du XIXe siècle, le château est racheté par des industriels qui construisirent une filature, à l'emplacement des communs et des magasins. D'après le plan cadastral de 1839, le Château était entouré de douves remplies d'eau. Ce n'est qu'au XIXe siècle que les douves du château seront comblées. Le Château de Bollwiller sera racheté, en 1926, par KST, une société privée d'exploitation de mines de potasse. En 1961, le Château de Bollwiller est racheté par l'Association les Papillons Blancs qui en fait, un I.M.P. (Institut Médico-Pédagogique pour Handicapés Mentaux). Le Château de Bollwiller est classé aux M.H. depuis le 19.11.2007.
Adresse : Château de Bollwiller -IMP Papillons Blancs- Avenue du Château à Bollwiller 68540
Coordonnées par GPS : 47° 51' 44" Nord, 7° 15' 37" Est


- LE CHATEAU DE BUCHENECK A SOULTZ-HAUT-RHIN - 68360 (Musée) :


Le Château de Bucheneck est un château bâti à Soultz-Haut-Rhin, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. C'est devenu un Musée. Il est inscrit aux M.H. depuis 2004. Le Château existait déjà au XIIe siècle. Plusieurs familles nobles, ainsi qu'à l’évêque de Strasbourg, en ont été propriétaires. Puis il est devenu la résidence du bailli. Vendu comme bien national à la Révolution, le Château de Bucheneck change plusieurs fois de propriétaires avant d'être racheté, en 1977, dans un état très délabré, par la commune de Soultz. Louis Wiederkehr, qui dirigera sa restauration, deviendra le conservateur du Château de Bucheneck, devenu le Musée historique municipal, ouvert au public, depuis septembre 1990. Le Musée présente notamment une section archéologique, une maquette de la ville, des salles consacrées à l'Ordre de Malte, à la communauté juive de Soultz, à la Famille de Heeckeren-d'Anthès, à l'illustrateur Robert Beltz, etc.
Coordonnées par GPS : 47° 53' 13" Nord, 7° 13' 39" Est


- LE CHATEAU DE BURRUS A HOMBOURG - 68490 (Musée) :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Rauenstein

Le Château de Burrus est un château bâti à Hombourg, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Le Château de Burrus est devenu un Musée. Construit en béton armé tout comme la ligne Maginot qui date de la même époque (1930), cet édifice néo-gothique reprend les plans du château médiéval de manière « idéalisée » : le corps central est flanqué de quatre tours rondes ; le tout est crénelé et entouré d’un fossé d’eau : enfin l’accès se fait par deux faux ponts-levis. Il s’agit en réalité d’une étable très moderne à l’époque, qui pouvait abriter 150 vaches, avec abreuvoirs automatiques, fenil à l’étage, et 4 tours d’angles rondes destinées à l’ensilage des grains. Cette construction originale reflète la passion pour l’histoire et pour l’archéologie de Maurice Burrus, à la fois industriel et homme politique, mécène, philatéliste mondialement connu et collectionneur d’œuvres d’art. Les armes de la famille Burrus, en écu orné d’un taureau, figurent au-dessus des deux portes d‘entrée, accompagnées de la devise « Mille ans avant Milan, Burrus avait déjà mille ans ». Pendant la Seconde Guerre mondiale, le château de Burrus fut occupé par Karl Buck, Commandant le camp de Schirmeck. Il y fit travailler des prisonniers polonais. Aujourd’hui, la Famille s’investit dans la production de chocolat, après le rachat en 1968 de la Marque « Schaal » puis, plus récemment, des produits « Marquise de Sévigné ». Il existe 3 Châteaux bâtis sur la commune de Sainte-Croix-aux-Mines, à découvrir : le Château de Zuckmantel (Ruines), le Château d'Echéry et le Château de Burrus.
Coordonnées par GPS : 47° 45' 9,83" Nord, 7° 30' 15,27" Est


- LE CHATEAU BURRUS A SAINTE-CROIX-AUX-MINES - 68160 (Privé) :

CC BY-SA 3.0 - Photo Th.Franot

Le Château Burrus appelé aussi le Château Lumière ou Château Maurice Burrus est un château bâti à Sainte-Croix-aux-Mines, dans le département du Hau-Rhin, en région Grand-Est, en France. La construction du Château Burrus date du 1er quart du XXe siècle. Le château est de style néo-baroque. Les architectes sont deux Alsaciens ayant fait leurs études à Stuttgart et à l'École des Beaux-Arts de Paris, Jules Berninger et son beau-frère Gustave Krafft. Le rez-de-chaussée est constitué de 8 pièces et d'un hall d'une grande superficie. Le hall présente des colonnes de styles ioniques et corinthiennes (tout comme la salle rouge) et est orné de faux marbres jaunes. Elle est au centre du château et s'ouvre sur toutes les pièces et sur tous les étages. La salle verte est parée de porte miroirs qui agrandissent considérablement la pièce. Elle est ornée d'un plafond peint d'un ciel légèrement nuageux. La salle rouge est la plus opulente, avec ses deux colonnes en faux marbre rouge, ses dorures au cuivre qui magnifie tous les détails du plafond, des portes et des murs couverts par endroits de tapisseries de soie satinée rouge. La salle en bois est, comme son nom l'indique, toute en bois du sol au plafond ainsi qu'une moitié de mur recouvert de tapisserie en carton repoussé. Un meuble de style renaissance trône fièrement dans la pièce.L'édifice fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis 19932. Il s'agit de la maison familiale de Maurice Burrus, industriel du tabac et grand mécène, construite en 1900. Durant la Seconde Guerre mondiale, le château est réquisitionné et transformé en un Centre de formation pour les Officiers S.S. Les éléments protégés aux M.H. sont le Château Burrus, la terrasse, la cloture donnant sur la rue et son portail, depuis le 2/01/1993. Le Château Burrus appartient apres 30 ans d'abandon, à Myriam Bassa et son mari Franck Ansel, qui l'ont racheté fin 2021, pour 400 000 Euros et comptent bien le restaurer.
Adresse : Château Burrus 74 rue Maurice-Burrus à Sainte-Croix-aux-Mines 68160
Coordonnées GPS : 48° 15' 45,5" Nord, 7° 13' 26,6" Est


- LA VILLA ANDRE BURRUS A SAINTE-CROIX-AUX-MINES - 68160 :

CC BY-SA 3.0 - GFDL - Photo de Bernard Chenal

La Villa André Burrus est bâtie à Sainte-Croix-aux-Mines, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Maurice Burrus au sortir de la grande guerre va œuvrer, dès 1936, grâce à son mandat de député radical du Haut-Rhin, à la reconstruction de la défense et de l'unité de la nation. Député de 1932 à 1940, il vote la loi du 10.07.1940, confiant à Philippe Pétain les pleins pouvoirs. Il est expulsé d'Alsace, ses propriétés (Chateau Bururrus et sa Villa André Burrus) à Sainte Croix-aux-Mines confisquées par les allemands et sa villa est transformée en école d'administration pour officiers invalides de guerre. Au sortir de cette école, les officiers reconvertis peuvent devenir de hauts fonctionnaires du Reich. Maurice Burrus trouve refuge chez son frère, Fernand Burrus, à Lyon, qui lui procure une voiture pour une fuite discrète vers les Pyrénées où il possède une propriété.
Coordonnées GPS : 48° 15' 46" Nord, 7° 13' 34" Est

- LE CHATEAU DE BUTENHEIM A PETIT-LANDAU - 68490 (Motte Castrale):

CC BY-SA 4.0

Le Château de Butenheim est un château bâti à Petit-Landau, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Il ne reste que des ruines du Château de Butenheim (motte castrale). Il aurait disparu, soit à la suite de faits de guerre (Guerre de Trente Ans), soit en raison des inondations répétées du Rhin. Le hameau, appelé Saint-Martin, fut édifié à la fin du XVIIe siècle sur l'emplacement du cimetière de Butenwald : dès 1470 y avait été construite l'église Saint-Martin de Butenheim. Le Château de Butenheim abritait une seigneurie importante, passée entre les mains des Habsbourg au XIIIe siècle. En 1111, il aurait été le décor de l'assassinat de Otto, comte de Habsbourg, par Hesson de Usenberg, un noble de Brisgau. Vers 1335, le Château de Butenheim passe aux Hungerstein, vers 1423 aux Andlau. Il est endommagé en 1468 par les Suisses, ruiné pendant la guerre de Trente Ans, et ses ruines rasées en 1865. Le site a été fouillé en 1980. Il ne subsiste plus aujourd'hui, du Château de Butenheim et du village qu'un bosquet au milieu des champs, abritant quelques vestiges de murs et de circonvallations, entre le Rhin et la route D 468, au lieu-dit Altdorf, dans la commune de Petit-Landau.
Coordonnées par GPS : 47° 43' 53" Nord, 7° 31' 12" Est


- LA PORTE DE VILLE DE CERNAY OU PORTE DE THANN A CERNAY - 68700 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Thomas Bresson

La Porte de ville de Cernay est bâtie à Cernay, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Elle a été construite au XIII siècle. Appelée la Porte de Thann, elle se situe dans une porte médiévale, classée aux M.H., le bâtiment s'intégrait dans les fortifications de la ville, depuis le XIIIe siècle. Cette porte a été construite en deux temps. La Porte de ville de Cernay est classée aux M.H. depuis 1920.
Coordonnées par GPS : 47° 48' 35,79" nord, 7° 10' 23,46" est


- LE PALAIS DU CONSEIL SOUVERAIN D'ALSACE A COLMAR - 68000 (Tribunal de Grande Instance) :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Manecke

L'ancien Palais du Conseil Souverain d'Alsace est un palais bâti à Colmar, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Il se situe 56 Grand-Rue et rue des Augustins. Il est la propriété de l'Etat. Le Palais du Conseil souvenrain d'Alsace a été construit en 1769. Un bâtiment médiéval a servi d'hôtel de ville, de 1459 jusqu'en 1698, où il sera affecté au Conseil souverain d'Alsace, plus haute juridiction de la province, mise en place par Louis XIV. Pendant le XVIIe siècle, il a servi plusieurs fois de logements à des hôtes de marque, en particulier au roi Louis XIV, en 1681 et 1683. Au cours des siècles, le Palais du Conseil Souverain d'Alsace a subi plusieurs modifications : la première fois, au XVIe siècle, entre 1577 et 1595 : il en subsiste un bâtiment de caractère Renaissance. La suivante a eu lieu de 1769 à 1771, en réutilisant les vestiges des bâtiments du XVIe siècle. Les deux chapelles voûtées superposées sont les vestiges du couvent des Augustins, en grande partie remplacé par la maison d'arrêt. Le Palais du Conseil souverain d'Alsace est classé, depuis le 20.11.1998, aux M.H. C'est devenu le Tribunal de Grande Instance de Colmar.
Coordonnées par GPS : 48° 04' 32,7" Nord, 7° 21' 31,2" Est


- LE CHATEAU DE DAGSBOURG A EGUISHEIM - 68420 (Ruines) :

CC BY-SA 2.0

Le Château de Dagsbourg est un ancien château fort bâti à Eguisheim, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. La construction du Château de Dagsbourg date du XIIe et XIIIe siècle. Les trois châteaux sont appelés dans les anciens titres, le Dagsbourg, le Wahlenbourg et le Weckmund. Ce dernier a été érigé au xiiie siècle et a probablement été construit par le duc Ulrich de Vaudémont, petit-fils de Gérard d'Alsace. Actuellement ils sont désignés sous le nom de Trois-Châteaux, die drei Exemer Schloesser. Le Wahlenburg, le plus ancien est connu depuis 1006. Il aurait fait l'objet d'un assaut, dès 1026, par le Duc de Souabe, Ernest II de Souabe. Le Dagsbourg était celui qui était le plus imposant des 3 et le moins ancien. Les Comtes d'Eguisheim sont les plus anciens seigneurs de la région. Descendants d'Etichon, ils ont dans leur lignée plusieurs maisons souveraines d'Europe. Il ne reste depuis que des ruines du Château de Dagsbourg. Le Château de Dagsbourg est classé aux M.H. depuis 1840. Les vestiges du Château de Dagsbourg sont la propriété de la commune d'Eguisheim.
Coordonnées par GPS : 48° 02' 21" Nord, 7° 16' 23" Est


-* LE CHATEAU D'ECHERY A SAINTE-CROIX-AUX-MINES - 68160 (Ruines):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Nanard68

Le Château d'Échéry est un château bâti à Sainte-Croix-aux-Mines, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Il est aussi connu sous le nom de château du Haut-Échery et au début de son existence, s'appelait le Château de Belmont. Cet ancien château fort était de style Médiéval. Il date du XIIIe siècle. On peut admirer les ruines du Château d'Echéry dans le Hameau du Petit Rombach. Le Château d'Echery a été classé aux M.H. le 6/12/1898 puis a été déclassé le 12/05/1932 en raison de son délabrement avancé. Le Château d'Echéry est en ruines. Il existe 3 Châteaux bâtis sur la commune de Sainte-Croix-aux-Mines, à découvrir : Château de Zuckmantel(Ruines), le Château d'Echéry et le Château de Burrus.
Coordonnées par GPS : 48° 16' 06" Nord, 7° 11' 47" Est


* LA TOUR DU FAUDE A ORBEY - 68370 :

CC BY-SA 2.5 - Photo de Cham

La Tour du Faudé est une tour bâtie à Orbey, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. La tour initiale a été construite en 1891. Elle fut détruite, en juillet 1915, car elle servait à l'observation de l'Armée Allemande. Reconstruite, entre 1932 et 1934, la Tour du Faudé fut inaugurée le 19.08.1934. Elle est, à nouveau détruite, le 11.12.1944, lors de la libération d'Orbey. Reconstruite à l'identique, elle a été inaugurée le 15.08.2002. Depuis le sommet de la tour du Faudé on a une magnifique vue de tout le canton
Coordonnées par GPS : 48° 07' 38" Nord, 7° 09' 42" Est


-* LE CHATEAU DE FERRETTE A FERRETTE - 68480 (Ruines/Visite libre):

CC BY-SA 3.0 - Photo de MGaetan89

Le Château de Ferrette est un château fort bâti à Ferrette, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Le Château de Ferrette a été construit en 1100, sur un piton rocheux. Son premier propriétaire fut le Comte de Bar et de Montbéliard. Le Château de Ferrette est dans un bon état de restauration. Le Château de Ferrette est ouvert au Public et se visite. C'est l'un des châteaux les plus anciens châteaux d’Alsace, mentionné vers 1105. Surplombant la ville de Ferrette, il offre une vue sur le Jura et le Sundgau. Aujourd’hui en ruine, il est toujours entretenu et consolidé grace à l’aide financière de la Ville de Ferrette, du Département du Haut-Rhin et des Services des bâtiments de France. Deux parties du Château de Ferrette sont encore visibles : le château supérieur, partie la plus ancienne, qui comprend une tour d’habitation taillée dans la roche, une plateforme qui dévoile aux visiteurs un panorama exceptionnel, et le château inférieur, construit pour consolider les défenses du bâtiment, avec plusieurs de ses tours rondes. Vous pouvez visiter le Château de Ferrette "librement toute l’année" et les vestiges du Château de Ferrette.
Adresse : Château de Ferrette 68480 Ferrette Tél: 03 89 08 23 88
Coordonnées par GPS : 47° 29' 35,88" Nord, 7° 19' 05,88" Est


- LE MANOIR DE FLAXLANDEN A DURMENACH - 68480 (Privé):

CC BY-SA 3.0 - Photo de MGaetan89

Le Manoir de Flaxlanden est un manoir bâti à Durmenach, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. La Construction du Manoir de Flaxlanden date de 1624 à 1694. Le manoir fut reconstruit, en 1694, sur la rive gauche de l'Ill, en réemployant les éléments d'un manoir plus ancien, qui s'élevait sur la rive droite jusqu'à son incendie. Il est inscrit partiellement aux M.H. depuis le 9.05. 1988 pour ses façades, ses toitures, sa cave en totalité et son escalier à balustres. Le Manoir de Flaxlanden Propriété de la commune.
Adresse : Manoir de Flaxlanden - 15, rue du Château à Durmenach 68480
Coordonnées par GPS : 47° 31' 46,92" Nord, 7° 20' 13,12" Est


- LE CHATEAU DU FLECKENSTEIN A LEMBACH - 68510 :


Le Château du Fleckenstein est un château bâti à Lembach, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Cet ancien château fort a été bâti au XIIe siècle.Il est de style semi-troglodyte. Son premier propriétaire était le Baron de Fleckenstein. Le château de Fleckenstein, attesté en 1165 a été construit à partir du XIIe siècle, et ce fief est resté aux barons de Fleckenstein jusqu'en 1720. Au XVIe siècle le château du Fleckenstein. Il était partagé entre les deux branches des Fleckenstein. Les armes de Frédéric de Fleckenstein et celles de sa seconde femme, Catherine de Cronberg ornent la tour d'escalier. Le Château du Fleckenstein faisait partie des châteaux chargés de surveiller la route de liaison entre Bitche et Wissembourg. Il fut détruit en 1689 par le Général Melac, commandant les troupes du Baron de Montclar, sous Louis XIV. Le Château du Fleckenstein passera ensuite dans les mains de la Famille Vitzthum d'Egersberget. Puis, en 1812, les ruines seront rachetées par Jean-Louis Apffel; à nouveau, ils change de propriétaire et sera racheté, en 1812, par le Général Harty, baron de Pierrebourg. En 1919, il sera la propriété de l'État, puis en 1958, appartiendra au Syndicat d'Initiative de Lembach. Le Circuit des Quatre Châteaux invite les visiteurs, à inclure dans leur parcours, 3 autres sites fortifiés proches : le Château du Hohenbourg, le Château de Lœwenstein et la Wegelnburg (Palatinat).
Coordonnées par GPS : 49° 02' 41" Nord, 7° 46' 19" Est


* LE CHATEAU DE FREUNDSTEIN A GOLDBACH-ALTENBACH - 68760 (Ruines/privé):

CC BY-SA 4.0 - Photo de Gzen92

Le Château de Freundstein est un ancien château fort bâti à Goldbach-Altenbach, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Sa construction date du XIIIe siècle, du XIVe siècle, du 2ème quart du XVIe siècle. Ce château a subi de nombreux bombardements. Il est privé, fermé au Public. Ses ruines sont classées aux M.H. depuis le 27/04/1922.
Coordonnées par GPS : 47° 51' 37" Nord, 7° 07' 11" Est


* LE CHATEAU DE GERLACHE A BIOURGE - 68800 (Privé):


Le Château de Gerlache est un château bâti au Hameau de Biourge, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Il est inscrit aux M.H. depuis le 8/12/1981. Ne pas confondre avec le Château de Biourges, en Belgique.
Coordonnées par GPS : Lat : 49.8415164, Longit. 5.3271397


* LES FORTIFICATIONS ET LA PORTE DE GUEMAR A GUEMAR - 68970 :


Les Fortifications de Guémar et la Porte Supérieure de Guémar sont bâtis à Guémar, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Les Tours d'enceinte datent du XIVe et XVIe siècles. Il est inscrit aux M.H. depuis 1932. Il y a aussi à voir la Tour Rousseau.
Adresse : Porte supérieure de Guémar - Rue du Maréchal-Lefèbvre à Guémar 68970
Coordonnées par GPS : 48° 11' 17" nord, 7° 23' 46" est


* LE CHATEAU DE GIGERSBURG A WIHR-AU-VAL - 68230 :


Le Château de Gigersburg est un ancien château bâti fort à Wirh-au-Val, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. La construction du Château de Gigersburg date de 1296. Un château appartenant à la famille noble de Girsberg existait fort probablement, sur ce site de basse altitude, à la fin du XIIe siècle (1186 avec mention de Tietricus de Girsperg), une des branches de la famille ayant fait construire un second château, appelé Stauffen, sur le sommet situé plus en hauteur au sud-est. Le château de Gigersburg fait l'objet d'un siège de 23 semaines, décidé et conduit par le roi Rodolphe de Habsbourg, à la suite de l'assassinat de Siegfried de Gundolsheim (ancien écoutète de la ville de Colmar) ; cet homicide entraîne également la mise au ban de la famille de Girsberg. Commencé en 1289, le siège aboutit en février 1290 et conduit à la destruction du Château de Gigersburg, en 1291. Sa reconstruction fut autorise et favorisée, en 1296, par l'Evêque de Strasbourg, Conrad de Lichtenberg. En 1316, suite à des dissensions entre les 2 branches de la Famille de Girsberg, le Château de Gigersburg fut cédé aux Seigneurs de Ribeaupierre, ces derniers offrant le Château de Girsberg appelé aussi le Petit-Ribeaupierre, sur la commune de Ribeauvillé, en fief. La Famille de Girsberg devint alors vassale des Ribeaupierre et conserva le Château de Gigersburg, jusque vers le milieu du xve siècle. Le Château de Gigersburg aurait été à nouveau détruit, en 1422, par Smassmann de Ribeaupierre, allié à Hans von Lupfen-Hohnack, mais l'imprécision des sources fait que cette destruction pourrait concerner le Château de Stauffen. Au début du XXe siècle, le site, qui comprend encore quelques vestiges de murs selon Wolff (1908), fait l'objet de fouilles archéologiques amateurs (en 1902, mise au jour d'objets par le Fermier Valentin, occupant la ferme située à proximité) ou de terrassements (en 1908). Il existe 3 Châteaux sur la commune de Wihr : Château du Gigersburg (Ruines), le Château du Sonnenbourg et le Château du Staufen.
Coordonnées par GPS : 48° 03' 15" Nord, 7° 12' 23" Est


- LE CHATEAU DU GISBERG A RIBEAUVILLE - 68150 (Ruines):

Photo de Marie51

Le Château du Gisberg est un château bâti à Ribeauvillé, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. C'est un ancien château fort, de style Médiéval, du XIIIe siècle. Le Château du Gisbert fait partie des trois châteaux à découvrir, se trouvant à Ribeauvillé. Ce sont les Seigneurs de Ribeaupierre qui firent édifier le Château du Gisberg, applé en premier Château de Stein (La Roche) et le firent reconstruire après un incendie occasionné par la foudre en 1288. En 1304, ils le donnèrent en fief à des vassaux, les Chevaliers de Girsberg dont il prit le nom. Les Girsberg restèrent propriétaires du château jusqu'en 1422. Mais une querelle survenant entre Guillaume de Girsberg et Maximin Ier de Ribeaupierre et Jean comte de Lupfen, le noble de Girsberg fut tué dans une attaque du fort, ce qui amena le retour des Ribeaupierre. Les Girsberg gardèrent le chateau jusqu’à leur extinction au XVe siècle. Le Château du Gisberg ne sera abandonné qu'au XVIIe siècle. Le Château du Gisberg est, en ruines, aujourd'hui.
Coordonnées par GPS : 48° 12° 13" Nord, 7° 18' 26" Est


- L'HOTEL DU GRAND-DOYENNE A GUEBWILLER - 68500 (Musée/Se Visite)

CC BY-SA 3.0

L'Hôtel du Grand-Doyenné est bâti à Guebwiller, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. La construction de l'ancien Hôtel du Grand-Doyenné date de 1765. Le maître d'oeuvre était Beuque Louiset l'architecte était Ritter Gabriel-Ignace. Cette Maison canoniale fut entreprise par Beuque de 1765 à 1768 et achevée par Ritter. Elle porte le nom de Musée du Flovial depuis 1984. L'Hôtel du grand-Doyenné est devenu aujourd'hui le Musée du Flovial. Il est inscrit partiellement aux M.H. depuis le 15/02/1935 pour ses façades et ses toitures.
Adresse : Musée - Hôtel du Grand-Doyenné 1, rue du 4 Février à Guebwiller 68500
Coordonnées par GPS : 47° 54' 21,36" Nord, 7° 12' 54,99" Est


- L'HOTEL DE VILLE DE GUEBWILLER A GUEBWILLER - 68500 (Mairie) :

CC BY-SA 4.0

L'Hôtel de Ville de Guebwiller est un hôtel de ville bâti à Guebwiller, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Il est de style gothique flamboyant. La construction de l'Hôtel de Ville de Guebwiller date de 1514 et sa cloche de 1719. Les façades et toitures du bâtiment principal, l'oriel, la tourelle d'escalier sont classés aux M.H. du 21/11/1975. Il existe aussi sur la commune à découvrir : les ruines du Château du Hugstein (à cheval sur la commune de Buhl), les Ruines du Château du Burgstall (En 1960, une partie des ruines furent découvertes lors de la construction d'une supérette, le Château de Neuenburg et le Château fort d'Angreth.
Coordonnées par GPS : 47° 54' 37,11" Nord, 7° 12' 35,19" Est


- LE CHATEAU DE GUTENBOURG OU CHATEAU DE JUDENBOURG A LE BONHOMME - 68650 :


Le Château de Gutenbourg appelé aussi le Château de Judeenbourg est un château, en ruine, bâti à Le Bonhomme, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Il ne reste du château qu'un pan de mur sur un piton rocheux. Les ruines du château se situent à 800 mètres d'altitude, sur le flanc Nord du village. Il fut construit, en 1162, pour le Seigneur de Hohnack, Gutenbourg ou Judenbourg. Le Château de Gutenbourg ou Château de Judenbourg dominait autrefois la route qui menait de l'Alsace à la Lorraine et prélevaient un péage. Les nobles de Gutenburg étaient cités comme vassaux des comtes d'Eguisheim puis de Ferrette jusqu'à la fin du XIIe siècle. Puis, le château passa dans les mains de la famille des Ribeaupierre, puis en 329, aux Habsbourg en 1329 qui le donnent en fief aux Ribeaupierre. Les Ribeaupierre le confient en arrière-fief à la famille lorraine d'Aveline de 1329 à 1441. En 1372, la veuve du seigneur d'Aveline cède la moitié du château aux Ribeaupierre et l'autre moitié en 1441. Le château occupant un éperon rocheux permettait de surveiller les allées et venues des troupes lorraines qui passaient par le Col du Bonhomme. Au début du XVe siècle, le château revient à la famille Ribeaupierre, qui l'abandonne au XVIe siècle. Aujourd'hui, celui-ci est entièrement ruiné. En 1551, le Seigneur de Hohnack fit construire dans le village des fonderies d'argent dont les minerais proviennent de Sainte-Marie-aux-Mines. Aujourd'hui, il ne reste plus que des ruines du Château de Gutenbourg appelé aussi le Château de Judeenbourg qui fut détruit, en 1639, par les Suédois.
Coordonnées par GPS : 48° 10' 24" Nord, 7° 06' 51" Est


- LE CHATEAU DE HAGUENECK A WETTOLSHEIM - 68920 (Ruines):

CC BY-SA 4.0

Le Château de Hagueneck est un ancien château fort bâti à Wettolsheim, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. La construction du Château de Hagueneck date du XIIe siècle, XIIIe siècle, XVIe siècle. Les ruines du Château de Hagueneck sont classées aux M.H. depuis le 29/01/1923.
Coordonnées par GPS : 48° 34 8,16" Nord, 7° 16' 30,1" Est


- LE CHATEAU DE HARTMANNSWILLER A HARTMANNSWILLER - 68500 (Visite/Extérieurs):


Le Château de Hartmannswiller est un château fort bâti à Hartmannswiller, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Sa construction date de 1562 à 1718. Le Château de Hartmannswiller appartenait à la Famille de Waldner-Freundstein. Le Château de Hartmannswiller est devenu le siège de la Famille dont le village porte le nom (Johannes de Arthmannswihr et Hugo Dictus Medar de Harmanswihr). Il comporte une tourelle d'escaliers, des murs aux chaînes d'angle à bossages, et une tour d'angle à meurtrière, encore visibles. Le Château de Hartmannswiller est inscrit aux M.H. depuis 1988. Au XXIe siècle, le Château de Hartmannswiller n'est visible que de l'extérieur.
Coordonnées par GPS : 47° 51' 45" Nord, 7° 13' 08" Est


- LE CHATEAU DES HATTSTATT-SCHAUENBOURG A SOULTZBACH-LES-BAINS - 68230 (Société Privée) :

CC BY-SA 4.0

Le Château des Hattstatt-Schauenbourg est un château bâti à Soultzbach-les-Bains, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. Sa construction date des XIIIe, XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. A partir de 1275, une enceinte assure la protection du bourg. Une résidence est édifiée à l'emplacement le plus vulnérable de l'enceinte, dans son angle sud-ouest. Sa construction a été soit contemporaine de celle de l'enceinte, soit menée dans la foulée, le bâtiment étant mentionné dès 1289. L'édifice a subi par la suite de nombreux remaniements. Une première campagne se situe au 16e siècle : oriel, tourelle polygonale, décor intérieur. Dans la première moitié du XVIIe siècle, ajout d'un étage supplémentaire et de sa charpente sur le château qui comprend alors un corps principal ouest, prolongé d'une aile en retour d'équerre au sud. Les nouveaux propriétaires souhaitent transformer le Château des Hattstatt-Schauenbourg en hôtel pour curistes qui viennent profiter de la source d'eau minérale découverte en 1603. Au XVIIIe siècle, l'aile du château perd un étage et les percements sont intégralement repris. A cette époque, les bâtiments sont disposés en U autour d'une cour étroite. La fonction d'hôtel perdure jusqu'au XIXe siècle. En 1903, le Château des Hattstatt-Schauenbourg et les bâtiments attenants sont acquis par la congrégation des soeurs de la Divine Providence de Ribeauvillé en vue d'y aménager une maison de retraite. Ceci entraîne des aménagements intérieurs dans le château (escalier, chapelle) et la création d'un jardin dès le début de l'installation des soeurs. En 1970, il fut décidé de la construction de 2 bâtiments nouveaux abritant chambres et chapelle qui se substituèrent à des dépendances plus anciennes. Le bâtiment du réfectoire et la maison d'habitation, flanquant l'entrée, ont été maintenus en place. Le Château des Hattstatt-Schauenbourg appartient depuis à une Société privée. Il est fermé au Public.
Adresse : Château des Hattstatt-Schauenbourg - 30, rue du Rempart à Soultzbach-les-Bains 68230.
Coordonnées par GPS : 48° 2' 11,17" Nord, 7° 12' 5,63" Est


- LE CHATEAU DU HAUT-RIBEAUPIERRE A RIBEAUVILLE - 68150 (Ruines):


Le Château du Haut-Ribeaupierre est un château bâti, à Ribeauvillé, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France. C'était un château de style Médiéval. Sa construction date de 1084. 1084. Son origine remonte aux Comtes d'Eguisheim, propriétaires primitifs de la terre des Ribeaupierre. Il aurait été construit sur un ancien site romain. Connu sous le nom d'Altenkastel3, c'est Anselme de Ribeaupierre qui prend possession de ce château vers 1288. Au XIIIe siècle il figure sous le nom de Vieux-Château. Ce château a reçu la visite de l'empereur Rodolphe IV de Habsbourg en 1280 et 1284, puis à nouveau en 1286 pour un siège au cours duquel fut signé un traité important passé entre le roi de France Charles VII et le sire de Ribeaupierre4. Par ce traité, ce dernier s'engagea à tenir toujours le fort ouvert aux forces des rois de France. Vers 1368, Brunon de Ribeaupierre devient propriétaire du château. Vouant une haine féroce aux Anglais, il enferma dans son donjon le Chevalier John Harleston, qui avait eu le malheur de parader dans la région avec un sauf-conduit impérial, de 1384 à 1387. John Harleston ne sera libéré que contre une forte rançon et à la suite de fortes pressions de l'empire. À la fin du XIIIe siècle, le château devint une résidence des Ribeaupierre. Un autre prisonnier de marque sera enfermé dans le donjon du Haut-Ribeaupierre en 1477. Il s'agit de Philippe Ier de Croÿ (1435-1511), comte de Chinay, allié de Charles le Téméraire fait prisonnier par un Ribeaupierre à Nancy.Il ne reste que des ruines et un donjon restauré du Château du Haut-Ribeauvillé. L'ensemble des trois châteaux (Château du Girsberg, Château du Haut-Ribeaupierre et Château de Saint-Ulrich) est classé aux M.H.depuis 1841 et 1930. Cerné par les mauvaises herbes, le Château du Haut-Ribeaupierre, tombé en ruines, fait l'objet de consolidations.
Coordonnées par GPS : 48° 12' 23" Nord, 7° 18' 20" Est


- LES RUINES DU HAUT-ECHERY A SAINTE-CROIX-AUX-MINES - 68160 (Ruines en Vente):

Photo DNA

A Sainte-Croix-aux-Mines, les ruines du Château du Haut-Echery, dans le département du Haut-Rhin, en région Grand-Est, en France, sont mises en vente. Ce château situé au Petit Rombach, un hameau de Sainte-Croix-aux-Mines, est, aujourd'hui, complètement en ruine. Il est aussi connu sous le nom de Château du Haut-Échéry et au début de son existence, il s'appelait initialement, le Château de Belmont. Il a été construit,