LES-PLUS-BEAUX-CHATEAUX
MANOIRS-ET-RUINES
EN-SAVOIE
(73)

par "Marie51"



Marie51 ne pouvait pas quitter le département de la Savoie, sans partir à la découverte aussi de ses plus beaux Châteaux, Châteaux forts, Manoirs, et Vestiges, que l'on peut admirer, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Certains de ces Châteaux se visitent, d'autres Châteaux et Châteaux forts sont privés. Mais tous ces Châteaux possèdent une histoire passionnante à découvrir, derrière leurs murs, parfois, en ruines ou restaurés.


* LE CHATEAU D'AIGUEBELETTE-LE-LAC A AIGUEBELETTE-LE-LAC - 73610 (Vestiges) :


Le Château d'Aiguebelette-le-Lac est un ancien château bâti à Aiguebelette-le-Lac, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Cet ancien château fort était de style médiéval. Sa construction date du XIVe siècle. Le Château d'Aiguebelette-le-Lac appartenait à la Famille de Clermont-en-Viennois. Un premier château existait au XIIe siècle mais il fut détruit, au début du XIVe siècle par Guigues VIII de Viennois. Le Château d'Aiguebelette-le-Lac fut alors rebâti vers 1305, date à laquelle, Geoffroy de Clermont, Seigneur de Clermont-en-Viennois, le reçut en fief oblat du Comte Amédée V de Savoie. La famille de Clermont le conserva jusqu'en 1454, quant Gabriel de Clermont, ayant pris parti pour la France en fut dépossédé et que le futur Louis XI le fit détruire, à nouveau. Rebâti, le Château d'Aiguebelette-le-Lac était au XVIe siècle, la propriété en indivis de la Famille Chabod-Lescheraine et Rivoire, seigneurs de Romagnieu (Romagnieu). En 1624, la seigneurie est érigée en baronnie en faveur de René Favre de la Valbonne (1583-1656), fils d'Antoine Favre, Juriste et Sénateur de Savoie, Baron de Pérouges. Cette famille en fut propriétaire jusqu'à la vente du château qui eut lieu en 1744, au profit de Pierre François, sénateur qui décédera, en 1775. Il ne reste que des ruines, aujourd'hui, du Château d'Aiguebelette. Il ne subsiste que, des pans de murs de son enceinte et, dans les angles, les bases de 2 anciennes tours rondes, de cet ancien château. La défense était complété par le bourg fortifié, dont il reste, côté Lépin-le-Lac, la trace d'une porte.
Coordonnées par GPS : 45° 32' 09" Nord, 5° 48' 55" Est


- LE CHATEAU D'AIGUEBLANCHE A AIGUEBLANCHE - 73260 :

CC BY-SA 4.0 - Photo de B. Brassoud

Le Château d'Aigueblanche est un château bâti à Aigueblanche, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. C'est un ancien Manoir. Le Château d'Aigueblanche est devenu la propriété de la commune. Le Manoir d'Aigueblanche est une ancienne maison forte, qui date de la fin du XIIIe siècle. Le Château d'Aigueblanche se dresse au centre d'Aigueblanche. La maison forte fut le Centre de la Seigneurie d'Aigueblanche, érigée en Marquisat, en 1680. Le corps de logis du Château d'Aigueblanche est composé de 2 tours, l'une carrée et l'autre ronde, en forme de fer à cheval, contenant l'escalier. Le Château d'Aigueblanche appartient à la commune d'Aigueblanche.
Coordonnées par GPS : 45° 30' 05" Nord, 6° 30' 26" Est


* L'HOTEL DE VILLE D'AIX-LES-BAINS A AIX-LES-BAINS - 73100 (Mairie):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Florian Pépellin

L'Hôtel de ville d'Aix-les-Bains est un Hôtel-de-Ville bâti à Aix-les-Bains, Place Maurice Mollard, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il a été classé aux M.H. en 1890 et 1982. L'Hôtel de-Ville est la propriété de la commune d'Aix-les-Bains.
Coordonnées par GPS : 45° 41' 19,5" Nord, 5° 54' 55" Est


* LA MAISON FORTE DES ALLUES A SAINT-PIERRE-D'ALBIGNY - 73250 :


La Maison Forte des Allues est une maison forte bâtie à Saint-Pierre-d'Albigny, dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La Maison Forte des Allues édifiée au début du XVe siècle, par un membre de la Famille de Lescheraine, restaurée en 2004.
Coordonnées par GPS : 45° 34' 14" Nord, 6° 09' 22" Est


- LE CHATEAU D'APREMONT A APREMONT - 73190 :
(Remplacé par 1 Maison Moderne):

Le Château d'Apremont est un château bâti à Apremont, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. C'était un ancien château-fort du XIIIe siècle. Il était de style médiéval. Le fief d'Apremont, l'un des plus importants de la région, comprenait : un battoir à chaume, un moulin et une scierie, tous actionnés par les nombreux torrents situés au pied du château. Son premier propriétaire était la Famille de La Balme d'Apremont. Refortifié, le château est pris, en 17422, par les espagnols, qui l'occupe ; ces derniers le pille et l'incendie lorsqu'il l'abandonne. Selon Henri Menabrea, un petit groupe, appartenant à la société de tir des « chevaliers-tireurs » de Chambéry, s'y était retranché et avait opposé à l'envahisseur espagnol, une héroïque résistance. Le Château d'Apremont a été depuis remplacé par une maison moderne. À sa place s’élève aujourd’hui une maison moderne. La terrasse sur laquelle elle se dresse, semble être dune structure plus importante. Il ne subsiste de l'ancien château médiéval qu'une grosse tour, en ruine, et une autre, plus petite, près de l'entrée. La date de 1652 est inscrite sur l'un de ses linteaux. Ses fondations seraient encore visibles dans les caves de l'immeuble qui se dresse à son emplacement. Le Château d'Apremont a été, depuis, remplacé par une maison moderne, qui est privée.
Coordonnées par GPS : 45° 30' 54" Nord, 5° 57' 29" Est


- LE CHATEAU D'AYMAVIGNE A JONGIEUX - 73170 (Chambres d'Hôtes) :

CC0

Le Château d'Aymavigne ou Château de Cordon ou Château de la Mar est un château bâti à Jongieux, dans le département de la savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes,en France. C'est une maison forte de style Médiéval, bâtie au XIIIe siècle. Le Château d'Aymavigne est devenu une exploitation agricole et vinicole. Le château de La Mar, ou château de Cordon, ou château d'Aymavigne, est une ancienne maison forte, du XIIIe siècle, restaurée en 1625, qui se dresse au pied du côteau qui porte les vignes de Marestel, au hameau d'Aimavigne. Au Moyen Age, il devint le Centre de la seigneurie de La Mar. En 1974, la maison forte devient le centre d'une exploitation agricole et vinicole. En 2009, le Château de La Mar se consacre uniquement à son activité vinicole et, depuis 2013, vous propose ses chambres d'hôtes. Aujourd'hui, le Château d'Aymavigne est devenu un Domaine viticole et vous propose ses chambres d'Hôtes.
Coordonnées par GPS : 45° 44' 32" Nord, 5° 47' 49" Est


- LE CHATEAU DE LA BATIE OU CHATEAU DE LA BATIE-SEYSSEL OU CHATEAU DE LA BATIE-D'ARVEY A BARBY - 73230 (Privé) :


Le Château de la Bâtie est un château bâti à Barby, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhone-Alpes, en France. Le château de la Bâtie appelé le Château de la Bâtie-Seyssel, ou encore Château de la Bâtie d'Arvey, est un ancien château fort construit au XIIIe siècle, qui fut restauré au XVIe siècle. C'était le Centre de la Seigneurie de La Bâtie. C'est un ancien château fort, de style médiéval qui appartenait à la Famille de Seyssel, qui en avait fait sa résidence seigneuriale. La construction du château date du XIIIe au XIXe siècle. Le Château de la Bâtie est inscrit partiellement aux M.H. depuis 1972. C'est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 34' 46" Nord, 5° 59' 04" Est


- LE CHATEAU DE LA BATHIE OU CHATEAU DE CHANTEMERLE A LA BATHIE - 73540 (Vestiges):

CC BY-SA 4.0

Le Château de la Bâthie appelé aussi le Château de Saint-Didier ou le Château de Chantemerle est un château à La Bâthie, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Ancienne résidence des archevêques de Tarentaise, La Bâthie prit ce nom au XIIIe siècle. Le Château de Chantemerle est un ancien château fort, contruit au XIe et XIIe siècles. Le Château de la Bathie fut le centre de la châtellenie archiépiscopale de La Bâthie, et la résidence d'été des Archevêques de Tarentaise. Le Château de la Bathie ou Château de Chantemerle, ruiné, a été racheté par la Commune de la Bathie et consolidé, en 1988. Il subsiste encore quelques vestiges.
Coordonnées par GPS : 45° 38' 18,62" Nord, 6° 26' 44,61" Est


- LE CHATEAU DE LA BATIE OU CHATEAU DE LA BATIE-SEYSSEL A BARBY - 73230 (Privé) :

CC BY 2.0

Le Château de La Bâtie appelé aussi le Château de la Batie-Seyssel est un ancien château fort bâti à Barby, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de la Bâtie est aussi appelé le Château de la Bâtie-Seyssel, ou Château de la Bâtie d'Arvey. Le Château de la Bâtie se situe au pied du Mont Peney, à 1 km au Nord, sur un éperon rocheux au-dessus de Barby. Dominant un coude formée par la Leysse, le Château de la Bâtie ou Château de la Bâtie-Seyssel, est un ancien château fort du XIIIe siècle, restauré au XVIe siècle. Son propriétaire initial était la Famille de La Balme d'Apremont. Élevé sur les hauteurs de la ville, c'est le principal attrait de la commune de Barby. Il offre aux visiteurs un magnifque panorama sur la Vallée de Chambéry. Cette ancienne forteresse féodale est aussi l'une des mieux conservée de Savoie avec ses 5 tours et ses 2 vestiges d'enceintes. Le Château de la Bâtie, sa grande terrasse ainsi que la salle basse devenue le grand salon, la cheminée de la salle des gardes et la mosaïque gallo-romaine, sont inscrits, partiellement, aux M.H. depuis le 6/04/1972.
Coordonnées par GPS : 45° 34' 39,78" Nord, 5° 59' 07,72" Est


- LE CHATEAU DE LA BATIE D'ALBANAIS A MONTCEL - 73100 (Privé):


Le Château de la Bâtie d'Albanais est un château bâti au lieu-dit Le Château à Montcel, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Château de La Bâtie d'Albanais date de 1287. Il fut reconstruit au XVIIIe siècle. La Famille Clermont-Mont-Saint-Jean, branche de la Maison de Clermont-Tonnerre, était propriétaire de la seigneurie de La Bâtie d'Albanais, de 1329 jusqu'au départ de leurs descendants, en 1793 dont le Marquis Joseph de Mont-Saint-Jean et de la Bâtie d'Albanais (1782-1846), qui était un militaire français. Le Château de la Bâtie d'Albanais est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 43' 26" Nord, 5° 59' 02" Est


* LE CHATEAU DE BEAUFORT A BEAUFORT-SUR-DORON - 73270 (Vestiges/Privé):


Le Château de Beaufort appelé aussi Château de Notre-Dame-des-Châteaux est un château à Beaufort-sur-Doron, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Beaufort, anciennement castorum Bellefortis, est un ancien château fort, de style Médiéval, construit au XIe siècle, dont les vestiges se dressent à 2 kilomètres au Nord-Ouest du bourg, en haut de la colline des Vanches, qui domine le confluent du Doron et du Dorinet, à 997 mètres d'altitude. Le Château de Beaufort était, autrefois, le centre de la Seigneurie de Beaufort. Il subsiste encore, aujourd'hui, d'importants vestiges. Le Château de Beaufort est privé depuis et fermé au Public. Il existe 4 châteaux à découvrir sur la Commune à Beaufort-sur-Doron : le Château de Beaufort, le Château des Outards, le Château de La Sallaz ou le Château de la Grande-Salle et le Château de Randens.
Coordonnées par GPS : 45° 43' 08" Nord, 6° 34' 32" Est


* LA MAISON FORTE DE BELLECOMBE A AIGUEBLANCHE - 73270 :


La Maison forte de Bellecombe est une maison forte bâtie à Aigueblanche, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La Maison forte de Bellecombe se situe dans la plaine, sur la rive droite de l'Isère, à l'entrée du bourg de Bellecombe-Tarentaise, en venant de Moûtiers. La tour de Bellecombe, centre de la seigneurie de Bellecombe, est une ancienne maison forte de la fin du XIIIe siècle ou du début du XIVe siècle. La maison forte de Bellecombe, se présente sous la forme d'une belle tour-résidence quadrangulaire de la première moitié du XIIIe siècle2, dérasé, en pierre de tuf calcaire taillé, haute aujourd'hui de deux étages sur rez-de-chaussée, que sépare en deux un mur de refend, sur lequel s’appuient les cheminées. Elle s'éclaire par des fenêtres géminées ogivales, à arc trilobé divisé par une colonnette à base et chapiteau des XIIIe ou XIVe siècle et à coussiège et dont le linteau est orné, sur l'extérieur, d'un œil-de-bœuf en forme de losange et de deux faux arcs en ogive. La Maison forte de Bellecombe est une propriété privée, fermée au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 30' 16" Nord, 6° 29' 50" Est


- LE CHATEAU DE BERGIN A SAINT JEAN-DE-CHEVALU - 73170 (Domaine Viticole):

CC0 - Photo de Torsade de Pointes

Le Château de Bergin est un château bâti à Saint Jean-de-Chevelu, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il est de style Médiéval. Son propriétaire initial était, au XIVe siècle, la Famille de Bergin. Le Château de Bergin est une ancienne maison forte, bâtie du XIVe, qui se dresse à 1,6 km au Nord-Nord-Est de l'église de Saint-Jean-de-Chevelu, sur la Départementale 210A. Le Château de Bergin était au Moyen-Age, le siège de la Seigneurie de Bergin. C'est, aujourd'hui, un domaine viticole.
Coordonnées par GPS : 45° 42' 41" Nord, 5° 49' 35" Est


- LE CHATEAU DE BILLIEME A BILLIEME - 73170 (Hôtel):


Le Château de Billième est un château à Billième, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. C'est une ancienne maison forte, du XIIIe, qui se dresse au bourg, à 100 m, au Sud-Ouest de l'église. Le Château de Billième fut au Moyen Age le siège des Seigneurs de Billième. Le Château de Billième est devenu un Hôtel.
Coordonnées par GPS : 45° 43'08" Nord, 5° 48' 41" Est


- LE MANOIR DE BLAY A ESSERTS-BLAY - 73540 (Ruines):


Le Manoir de Blay est un manoir bâti a Esserts-Blay, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Manoir de Blay est en ruines, aujourd'hui.
Coordonnées par GPS : 45° 36' 47" Nord, 6° 26' 27" Est


- LE CHATEAU DE BOIGNE OU CHATEAU DE BUISSON-ROND A CHAMBERY - 73000 (Mairie):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Boigne appelé aussi le Château de Buisson-Rond est un château bâti à Chambéry, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. C'est une ancienne maison forte bâtie au XIXe siècle, sur d'anciennes bases datant de 1341. Il appartient alors aux nobles Grange de Chambéry. Cette famille, très puissante, au XIIIe siècle, s'éteignit durant le XVe siècle. Aimon Grange est l'un des témoins, en 1232, lors de l'acquisition d'une partie du bourg de Chambéry par le Comte de Maurienne. La famille de Luyrieu, lui succède puis il passe par mariage, à la famille de Marcossay. En 1587, le Baron de Faverges, Louis Milliet, Grand Chancelier de Savoie, le rachète. Une seconde maison est alors bâtie pour son petit-fils, Monseigneur François-Amédée Milliet de Challes, Archevêque de Tarentaise. En 1729, elle devient la propriété de Monseigneur de La Fléchière d'Arvillard, lui aussi Archevêque de Tarentaise puis, en 1793, du Marquis d'Arvillars, messire Laurent-Justinien-Gabriel-Silvestre Milliet. En 1794, l'ensemble du domaine est vendu comme bien national à un certain M. Caseli. Le Docteur Bernard, le rachète puis revend le Château de Boigne, au Comte de Boigne en 1802. Le Comte fait alors construire le château de Boigne actuel, sur l'emplacement la maison élevée par François-Amédée Milliet de Challes. Le Château de Boigne sera décourer luxueusement, pour recevoir sa seconde épouse Adèle d'Osmond. Son mariage fut malheureux mais sa femme, bien que rare, y vint quelquefois durant les périodes estivales. Elle y donna quelques réceptions mondaines lors de son retour des eaux d'Aix-les-Bains en compagnie de ses amis que furent Madame Récamier, Madame de Staël, Adrien de Montmorency et Benjamin Constant. A la fin du XXe siècle, le Château de Buisson-Rond est acquis par la commune de Chambéry qui y fait établir une annexe de la Mairie. Il appartient à la commune de Chambéry. Le domaine de Buisson-Rond comprend aussi un parc paysager, aménagé en 1810 par le général-comte de Boigne, où se trouve une roseraie. Elle comprend environ 83 variétés et 6 000 sujets sur une surface de 7 500 m². Un important complexe sportif et de loisirs a également été aménagé sur le domaine, avec une piscine et une patinoire couverte. Le Château de Boigne est inscrit aux M.H. depuis le 24/02/1982 sous le nom de « Château de Buisson Rond »
Coordonnées par GPS : 45° 33' 52" Nord, 5° 56' 15" Est


- LE CHATEAU DE BONPORT A TRESSERVE - 73100 (privé):

CC BY-SA 4.0 - Photo Anthony Levrot

Le Château de Bonport est un château bâti à Tresserve, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. En 1344, il était la propriété de Humbert de Seyssel. La construction du Château de Bonport date de la fin du XVIe siècle. Il était le siège de la Seigneurie de Bonport ou de la Grande Vigne. Il se situe près de l’actuelle Route Nationale 201 qui prit lieu et place de l’ancienne avenue des Peupliers, qui était une liaison routière entre Tresserve et d’Aix-les-Bain. Le 16/11/1575, la terre de la Grande Vigne, à la faveur de droits cédés par Emmanuel-Philibert de Savoie à Renée de Savoie, sa cousine, épouse de Jacques Paillard d'Urfé, Marquise de Bagé, était dépendante de celle du Bourget. En 1584, Charles-Emmanuel Ier l’échangea contre le Comté de Rivole, cèdant à Renée de Savoie, la juridiction sur la Grande Vigne et l’éleva au rang de Comté. En 1588, les enfants de Renée de Savoie vendirent la Grande Vigne à Charles Veillet, 1er Président au Sénat de Savoie, qui la revendit, en 1590, à Jean-François Berliet, Archevêque de Tarentaise, qui la cèda, en 1603, à Louis Bonnier, avocat patrimonial. À cette date, le Duc de Savoie fit ériger les terres de la Grande Vigne en Seigneurie de Bonport. En 1674, elle est entre les mains de François Capré, Seigneur de Megève, Président de la Chambre des Comptes de Savoie. Il en passe reconnaissance au duc Victor-Amédée II de Savoie, le 19/02/1686. La Famille Capré de Megève la conservera jusqu’en 1734. Leur devise était « Non indigna cœlo » et cette dernière fut apposée sur la porte d’entrée du Château de Bonport. Une chapelle, de 1729, dédiée à la Vierge, complétait le domaine. En 1760, Les Capré vendirent le domaine à Louis-François Berthier de Crempigny de Saint-Vincent. En 1806, le Château de Bonport a été acquis par Mr Mayen, de Chambéry. Pauline Borghèse, avec Talma, y fut reçue en août 1812. En 1872, le Château de Bonport apartient au Baron Chollet du Bourget. Puis, se succédèrent, la Comtesse Hélène de Tollu, en 1901, le Lord britannique Joseph Charlton-Parr, avant de devenir la propriété de la Famille Gauthier. La propriété fut ensuite morcelée. Le Château de Bonport, seul, fut vendu, en 1968 à un hôtelier de Courchevel, Joseph Alexandre Claret-Tournier. La Famille Tournier laissera par la suite l’exploitation du site à des investisseurs privés qui transformeront le site en un dancing appelé « Le Bassamba » auquel succédera la discothèque « Le 502 » puis, les 2 établissements de nuit « L’Étoile », au sous-sol, avec une capacité de 400 personnes et, au rez-de-chaussée le « Château », avec une capacité de 200 personnes. Les autres parties du Domaine de Bonport furent transformées en un lotissement appelé « La Colline du poète » et du côté bordant la rive du Lac du Bourget, la « Plage du Lido ». Le 19/07/2008, à 2h 50 du matin, le Château de Bonport a été ravagé par un terrible incendie provoquant l’effondrement du toit ainsi que le plancher du dernier étage, et celui de la tour gauche du château. Le 20/12/2012, le Château de Bonport fut vendu aux enchères pour 275 000 € à 3 hôteliers-restaurateurs de Viviers-du-Lac.
Coordonnées par GPS : 45° 40' 14,92" Nord, 5° 53' 36,05" Est


- LE CHATEAU DE BORNESSANT A BILLIEME - 73170 (Hôtel):


Le Château de Bornessant est un château bâti à Billième, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Bornessant est un château, du XVIe, reconstruit après la Révolution et, restauré vers 1852, qui se dresse à 400 m à l'est-nord-est de l'église du bourg, sur les premiers contreforts du Mont du Chat. Le Château de Bornessant fut sous l'Ancien Régime le siège des Barons de Bornessant. Cette maison imposante quadranguaire comporte 3 étages, sur son rez-de-chaussée. Une partie du Château de Bornessant sert d'hôtel, depuis.
Cordonnées par GPS : 45° 43' 14" Nord, 5° 49' 01" Est


- LA TOUR DE BOSEL OU TOUR SARRAZINE A BOSEL - 73350 :

CC BY-SA 4.0

La Tour de Bosel est une tour appelée aussi la Tour Sarrazine, bâtie à Bosel, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Elle date du XIIe siècle. Elle est de style Médiéval. C'est le dernier vestige d'une maison forte, distante de quelques mètres, qui a été reconvertie en habitation rurale, et qu'elle protégeait. Malgré son nom, elle n'a aucun rapport avec les invasions sarrasines survenues, au IXe et Xe siècle, en Savoie. En 1630, le niveau inférieur de la tour fut inondée par les crues du Bonrieu. Sa position atteste toutefois de la puissance des seigneurs de la vallée, les Rouge (Roux ou Rol) qui gravitaient dans l'entourage de l'archevêque de Tarentaise et des comtes de Savoie. À partir du XIIIe siècle, elle appartient aux nobles du Verger qui possédaient une autre tour à Bozel. La Tour de Boselatteste toutefois de la puissance des seigneurs de la vallée, les Rouge (Roux ou Rol) qui gravitaient autour de l'Archevêque de Tarentaise et des Comtes de Savoie. Au XIIIe siècle, elle appartenait aux nobles du Verger qui possédaient une autre tour à Bozel. Chaque coté fait 8 mètres, avec une construction en moellons bruts, scellés avec de la chaux et du sable. Les angles, piédroits et arcs des baies sont en moellons réguliers. Elle comporte 4 niveaux séparés par des planchers. Entièrement réhabilitée, elle abrite une exposition permanente qui retrace la vie du canton du Néolithique à nos jours. La Tour de Bosel ou Tour sarrazine abrite aussi des expositions temporaires.
Coordonnées par GPS : 45° 26' 36,3" Nord, 6° 38' 50,5" Est


- LE CHATEAU DE BOURDEAU A BOURDEAU - 73370 (Hôtel-Restaurant):

CC0 - Photo de Torsade de Pointes

Le Château de Bourdeau est un château bâti à Bourdeau, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. C'est un ancien château fort qui date du XIVe au XIXe siècle. Il est de style Troubadour. C'était une résidence seigneuriale. Le château de Bourdeau a été restauré par Joseph Cugnot. Delphine Evans dirigera l’hôtel, tandis que Sion sera le chef du restaurant gastronomique. Le château appartient à un producteur de cinéma qui a voulu le transformer en un établissement de luxe, mais proposera aussi des expositions, cours de cuisine, dégustations de vin, défilés de mode et autres événements. Après un long sommeil et 4 ans de travaux, le Château de Bourdeau qui fait la fierté du petit village de Boudeau est devenu un Hôtel de luxe, avec 7 chambres et suites et son restaurant gastronomique.
Adresse : Château de Bourdeau - Route du Port 73370 Bourdeau Tel 04 79 62 12 83 - Contact : info@chateau-boudeau.fr
Site web : Château de Bourdeau
Coordonnées par GPS : 45° 39' 05" Nord, 5° 51' 29" Est


- LE CHATEAU DU BOURGET AU BOURGET-DU-LAC - 73370 (Ruines):


Le Château du Bourget est un château bâti au Bourget-du-Lac, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Appelé également le Château de Thomas II, ou le Château des Comtes de Savoie, le Château du Bourget est un ancien château fort, bâti pour le Comte Thomas II de Savoie, vers 1250. Les Comtes de Savoie en ont fait leur résidence principale, de 1285 à 1434 qui y organisaient de grandes fêtes et d'importants festins. Aujourd'hui, le Château du Bourget est en ruines. Il ne reste debout que sa tour carrée, d'une hauteur de 18 mètres. Le Château du Bourget a été classé aux M.H. depuis 1983.
Coordonnées par GPS : 45° 39' 06" Nord, 5° 51' 53" Est


* LE CHATEAU DU BOURGET AU BOURGET-DU-LAC - 73370 (Vestiges):

CC BY-SA 4.0 - Photo de Florian Pépellin

Le Château du Bourget, également appelé le Château de Thomas II ou Chateau des Comtes de Savoie est un ancien château fort construit au Bourget-du-Lac, pour le Comte Thomas II de Savoie vers 1250, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Sa construction date du XIIIe au XVe siècle. Il se situe en Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes,en France. Il fut la résidence principale des comtes de Savoie, de 1285 à 1434. Il s'y déroulait des fêtes somptueuses et de mémorables festins. Aujourd'hui en ruines, il subsiste qu'une tour carrée de 18 mètres de hauteur. Thomas II de Savoie (1199-1259), Comte de Piémont, Comte de Flandre et de Hainaut, à l'origine de la branche cadette des Savoie-Piémont. Il est le fondateur du Château du Bourget. Lieu de chasse et de pêche mais aussi lieu de diplomatie et de justice des comtes de Savoie, on y accédait soit par les chemins ou par bateau. Possession des Comtes de Savoie, il ne faut pas le confondre avec le Château des ducs de Savoie qui sont deux édifices différents, le dernier sis sur la commune de Chambéry. Les ruines du Château du Bourget sont classées aux M.H. depuis le 21/03/1983. Il appartient à la Commune de Bourget du Lac.
Coordonnées par GPS : 45° 39' 06" Nord, 5° 51' 53" Est


- LA TOUR DE BOZEL OU TOUR SARRAZINE A BOZEL - 73350 (Expositions):

CC BY-SA 4.0

La Tour de Bozel appelée aussi la Tour Sarrazine, est une tour bâtie à Bozel, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Elle date du XIIe siècle. C'est l'unique vestige d'une ancienne maison forte, reconvertie en habitation rurale et distante de quelques mètres, qu'elle protégeait. La tour, de forme barlongue, fait 9,70 m X 8,20 mètres de côté, hors d'œuvre. Elle possède des murs épais de 2,15 mètres à sa base. Sa méthode de construction daterait de la fin du XIIe siècle. Haute de 3 étages sur un rez-de-chaussée, que sépare des planchers posés en retrait sur le mur, on accédait à la tour, côté Est, au niveau du 1er étage, par une porte située à 4 mètres au-dessus du sol. La tour de Bosel est érigée en petits moellons bruts noyés dans un mortier fait de chaux et de sable. Les angles, les pieds-droits et les arcs des baies sont en moellons réguliers. Le rez-de-chaussée, comme les deux premiers étages, sont percés d'archères à niche et de double coussièges. Le dernier niveau est éclairé par 8 ouvertures en plein cintre et possède une petite salle, chauffée par un poêle, faisant office de cabinet de travail. Entièrement réhabilitée, elle abrite une exposition permanente retraçant la vie du canton du néolithique à nos jours et également des expositions temporaires.
Coordonnées par GPS : 45° 26' 36,3" Nord, 6° 38' 50,5" Est


- LE CHATEAU DE BRESSIEUX A BRASSENS - 73000 (CHS):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Bressieux est un château bâti à Bassens, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le corps de logis date du XVIIIème siècle. Il présente une belle façade entourée de 2 tours rondes, qui sont les vestiges d'une ancienne maison forte datant du XVIème siècle. Derrière le Château de Bressieux trône une fontaine aux lions, en bronze qui date du XIXème. Le château est fermé aux visites. C'est devenu le Centre Hospitalier de la Savoie.
Adresse et Tel : Centre Hospitalier Spécialisé de la Savoie
Avenue de Bassens 73000 Bassens Tel : 04 79 60 30 30
Site web : CHS Savoie
Coordonnées par GPS : 45° 34' 38,57"Nord, 5° 56' 13,89"Est


- LE CHATEAU DE BRIANCON A LA LECHERE - 73260 (Ruines):

CC BY-SA 4.0

Le Château de Briançon est un château bâti à La Léchère, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Briançon est un ancien château fort, de style Médiéval, dont la construction date du IXe siècle. Son propriétaire initial était la Famille de Briançon. Il était au Moyen Age, le centre de la Seigneurie de Briançon et, fut élevée au rang de Vicomté, au XVIe siècle, puis en Marquisat, en 1680. Le château commandait la route de Moûtiers et des cols du Petit et Grand Saint-Bernard, et défendait un péage établi sur le pont enjambant l'Isère. L'accès se faisait, du côté de l'Isère, par un escalier de 240 marches établi sur une rampe artificielle ou par un sentier situé sur l'autre face du rocher. Les vestiges du château de Briançon sont situés dans le département français de Savoie sur la commune de La Léchère, sur une table rocheuse taillée en falaise, dominant un défilé de l'Isère. Sa position en faisait un édifice « quasi inexpugnable. Il ne reste aujourd'hui du château de Briançon que de rares vestiges d'une courtine flanquée, de deux logis et d'un donjon. Au point culminant de la table rocheuse subsistent les restes d'un donjon carré de 8,40 mètres de côté hors œuvre ; les murs sont arasés au niveau du sol. En 1884, on pouvait voir les ruines de deux bâtiments situés à la base de l'escalier, celles des soubassements de trois murs et d'une tour érigée sur les bords de la rivière, sur la rive gauche, et qui devait défendre le pont, un peu en aval du pont actuel. Des fragments de murs en opus spicatum, semblent dater du premier établissement. Aujourd'hui, il ne reste que des vestiges du Château de Briançon. En arrière-plan, on peut découvrir le viaduc du Champ-du-Comte. Il existe plusieurs châteaux à découvrir sur la commune : Le Château du Feuillet (IXe siècle), le Donjon de Pussy, le Château de Briançon (IXe siècle-Vestiges), le Château de Petit-Cœur, ou Tour de Boson ou Tour de La Motte(10/06/1447).
Coordonnées par GPS : 45° 31' 52" Nord, 6° 28' 23" Est


- LE CHATEAU DE BUISSON-ROND OU CHATEAU DE BOIGNE A CHAMBERY - 73000 (Hôtel de Ville):


Le Château de Buisson-Rond appelé aussi le Château de Boigne est un château bâti à cHAMB2RY, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. En 1341, il est fait mention d'un fief du Buisson Rond sur Barberaz-le-Pelloux ou le Petit. Il appartient alors à la Famille Grange de Chambéry, qui étaient des nobles. Cette puissante famille, au XIIIe siècle, s'éteignit durant le XVe siècle. Aimon Grange est l'un des témoins, en 1232, lors de l'acquisition d'une partie du bourg de Chambéry par le Comte de Maurienne. Puis, leur succède la famille de Luyrieu, et en dot, à la famille de Marcossay. En 1587, le Baron de Faverges, Louis Milliet, Grand Chancelier de Savoie, le rachète. Une seconde maison est alors bâtie par son petit-fils, Monseigneur François-Amédée Milliet de Challes, archevêque de Tarentaise. En 1729, elle est la propriété de Monseigneur de La Fléchière d'Arvillard, lui aussi archevêque de Tarentaise puis, en 1793, du Marquis d'Arvillars, messire Laurent-Justinien-Gabriel-Silvestre Milliet. En 1794, l'ensemble du domaine est vendu comme bien national à un certain M. Caseli. Lui succède le docteur Bernard, qui à son tour revendit le domaine au Comte de Boigne en 1802. Le comte fera alors construire le château actuel, en lieu et place de la maison élevée par François-Amédée Milliet de Challes et le décorera luxueusement afin d'y accueillir sa seconde femme Adèle d'Osmond. Son mariage fut malheureux mais sa femme, bien que se faisant rare, y vint parfois durant les périodes estivales. Elle y donna quelques réceptions mondaines lors de son retour des eaux d'Aix-les-Bains en compagnie de ses amis que furent Madame Récamier, Madame de Staël, Adrien de Montmorency et Benjamin Constant. À la fin du XXe siècle, le domaine de Buisson-Rond est acquis par la commune de Chambéry qui en fit l'Hôtel de Ville. Le Château de Buisson-Rond est inscrit aux M.H. depuis 1982.
Adresse: Château-Mairie de Buisson-Rond ou Château de Boigne - Allée du Colombier, 73000 Chambéry
Coordonnées par GPS : 45° 33' 52" Nord 5° 56' 15" Est


- LE CHATEAU DE CANDIE A CHAMBERY - 73000 (Hôtel 4 Etoiles) :

Photo de Carlo Monnet

Le Château de Candie est un château bâti à Chambéry, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Les premiers témoignages d’une maison forte appartiennent à la famille noble de Candie,appelée autrefois Chaffaron. Ils étaient des proches de la maison de Savoie, avec qui, ils chassaient d’ailleurs dans les bois de Candie. Mais ils s’illustrairent également par leur présence dans les tournois de Chambéry où ils arboraient leurs emblèmes. Puis le Château de Candie va appartenir à la Famille Trédicini. Caroline de Saint Séverin, mariée au Marquis Trédicini, racheta le château mis aux enchères. La famille y vivra pendant un peu plus de 60 ans. Quelques archives nous permettent de reconstituer l’état du château au début du XXème siècle. lI est alors composé au 1er étage : d’un salon, d’une salle à manger, de cuisines, ainsi que d'un grand vestibule. Le 2ème étage reprend la même disposition avec de nombreuses pièces à vivre. Quant au 3ème étage, il était compsé de plusieurs chambres ainsi que le logement des domestiques. Isolée du corps de l’édifice, se trouvait la Tour, qui fut utilisée d’abord comme colombier. Ensuite elle fut transformée en chapelle. Puis le chateau de Candie passe à la Famille Sarde : le Château de Candie est acquis par Jean André Sarde, un marchand Piémontais. La famille y vécut pendant plus durant un siècle. Les constructions plus anciennes que vous pouvez toujours observer, furent bâties et reconstruites, à cette période. Finalement, Henry François Joseph Sarde, alors titré Baron de Candie, lèguera le Domaine et ses autres possessions à l'Hôpital des Malades, à l’hôpital de la Charité et à la Maison des Orphelines de Chambéry, faute de descendants. La Famille Lhostis : Didier Lhostis créateur de maroquinerie et passionné d’antiquité rachète le Château de Candie. Épris, il le fait restaurer, durant 4 ans. Le Château de Candie ouvira ses portes en 1994 en tant qu’Hôtel. Nous lui devons sa décoration unique et minutieuse à admirer depuis. C'est un Hôtel de tourisme 4 étoiles depuis et son vignoble à découvrir. 233 E/Nuit.
Adresse : Château de Candie - Hôtel - 533 Rue du Bois de Candie 73000 Chambéry - Tel: 04 79 96 63 00
Site web : www.chateaudecandie.com/
Coordonnées par GPS : 45° 34' 12" Nord, 5° 54' 42" Est


- LE CHATEAU DE CARAMAGNE A CHAMBERY - 73000 (Privé) :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Caramagne est un château à Chambéry, dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. L’origine de cette vieille maison est beaucoup plus ancienne que ne le laisse supposer sa décoration. Il est de style renaissnce. Le juriste Bernadino Becchi, né dans le petit village de Caramagna dans le Piémont, en a été le bâtisseur, au XVIe siècle. La propriété passa ensuite à la Famille des Bertrand de la Pérouse, puis à Frédéric de Bellegarde, en 1783. La décoration du grand salon date de la fin XVIIIe siècle, comme celle des façades au début XIXe siècle. Elle aurait été réalisée à l’époque de ce propriétaire, par des artistes piémontais dont les noms sont inconnus. En 1812, un ancien militaire, Joseph Gillet, prit possession du Château de Caramagne, mais la louera en 1820 à la Marquise de La Pierre, une anglaise mariée à un Chambérien, et à une de ses compatriotes, Madame Birch. Le poète Alphonse de Lamartine rencontra, en 1819, la fille de celle-ci, Marianne Elisa Birch. Un an plus tard, ils se marièrent au Château de Caramagne. Le grand salon - orné de décors en stuc – demeure célèbre par le contrat de mariage signé le 25/05/1820. Le Château est inscrit aux M.H. depuis 1963. Le Château de Caramagne est privé et fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 35' 10,72" Nord, 5° 54' 51,44" Est


- LE CHATEAU DE CESSENS-VIEUX OU TOUR CESAR A CESSENS - 73410 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Cessens-Vieux, appelée aussi la Tour César, est un ancien château fort, bâti à Cessens, dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Cesens-Vieux date du XIIe siècle. Il était le centre de la seigneurie de Cessens. Les ruines du Château de Cessens-Vieux se situent sur un mamelon de la montagne de Cessens, en direction du col du Sapenay, à 830 mètres d'altitude, distant de 220 mètres de Cessens-Neuf. Il commandait le passage du col. Une enceinte, dont il ne reste pratiquement plus de traces, dont l’accès se faisait à l'Est, enserre une tour-résidence carrée flanquée d'une tour circulaire. La tour maitresse quadrangulaire, romane, de 6,45 × 6,60 mètres de côté, a des murs épais de 1,40 mètre. De par sa petite taille, elle s'apparenterait aux Bergfrieden abondamment répandu en terre d'Empire et en France méridionale. Construite en petit appareil, on lui a accolé, à l'Est, une tour circulaire de 7 mètres de diamètre, aux murs épais de 2,40 mètres en bel appareil, qui semblent dater du XIVe siècle, dressé après le siège et l'occupation d'octobre 1320 de Cessens-Neuf. Frappée par la foudre, en 1862, elle s'est, en grande partie, effondrée.
Coordonnées par GPS : 45° 47' 52" Nord, 5° 52' 29,92" Est


- LA TOUR DU CHAFFARD - HAMEAU DE MADOUX - A CRUET - 73800 (Ruines):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Thierry74

La Tour du Chaffard est une tour bâtie au Hameau de Madoux, à Cruet, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La Tour du Chaffard est une ancienne maison forte, du XIVe siècle, qui se dresse au Hameau de Madoux. Elle était le centre de la Seigneurie du Chaffard. La tour du Chaffard ainsi que les châteaux de Verdun, de la Rive et la maison forte du Chanay, sont tous situés sur la commune de Cruet. Ils constituaient un ensemble défensif important. L'histoire de la tour du Chaffard est étroitement liée au Château de Verdun-dessus, ayant toujours eu, les mêmes propriétaires. Elle est à l'origine la possession de Familles vassales de celles des Miolans, Verdon et Chignin. En 1657, le Comte Centorio Gagnoli, marié à Barbe de Tignac, fille d'un Capitaine du Château de Montmélian, est Seigneur du Chaffard et de Verdun. Vers 1643, il était Gouverneur des Châteaux de Montmélian, Charbonnières et de Miolans. En 1730, la tour est entre les mains du Marquis Charles-Emmanuel Cagnol de La Chambre, qui possède également le Château de Verdun. Il était le petit-neveu de Centorio Gagnoli et le petit-fils de Christine de Cagnol (†1723), épouse du Baron du Donjon (Drumettaz-Clarafond), qui en fit son héritier universel. En 1933, il était toujours la possession des marquis de La Chambre, auxquels leur ont succédé des descendants par alliance. La Tour du Chaffard est en ruine, depuis.
Coordonnées par GPS : 45° 32' 10" Nord, 6° 05' 50" Est


* LA MAISON FORTE DU CHANAY A CRUET - 73800 :


La Maison Forte du Chanay est bâtie à Cruet, une commune française, dans le département de Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La Maison Forte du Chanay est une ancienne maison forte, de la fin du xive siècle, qui se dresse en dessous de la Tour du Chaffard, dont elle est séparée par une motte. Elle fut le centre de la seigneurie du Chanay. La maison forte du Chanay avec le château, de Verdun-Dessus et les maisons fortes de la Rive, et du Chaffard, tous situés sur la commune de Cruet, constituaient un ensemble défensif important. Elle est la possession de la famille de Poypon, apparentée aux familles de Verdon et de Mouxy, avec Antoine de Poypon qui serait à l'origine de la branche des Chanay, et qui vivait en 1396. François de Poypon, dit « Néplaz », ou de « Croso » en 14472 et de « Chaneto » en 1484, époux de Mye de Belletruche, est co-seigneur de la maison forte de Puygros (Puygros), dont il a hérité. Se succèdent Pierre dit « Néplaz de Chaneto », François de Belletruche (†av. 1546)2, dit « de Poypon », seigneur du Chanay, puis Raymond, seigneur du Chanay, il teste en 15892 et André, seigneur de Chanay et de Putteville (La Trinité), et, en 16132, Raymond de Poypon, dit « de Saint-Vial », petit-neveu de François de Belletruche, apparenté probablement à la famille de Paernat de la Pallud. La maison forte serait passée, en 1697, à la famille de Basin ; Marie Paernat de la Pallud, l'ayant apportée par voie de mariage. En 1730, sur le cadastre, elle figure au nom de messire Benoît Jérome Devilly, absent à cette date. Le fief est, en 17382, en indivision ; il en partage les droits avec Barbe de Quintal, veuve de Marc de Charbonneau. À la fin du xixe siècle, elle est la possession du baron Francisque du Bourget, qui en a fait sa résidence d'été. En 19172, date de son décès, on y trouve le baron Clément du Bourget. Elle est ensuite acquise par Mr Champenoix, Maire de Cognin, puis passe à Mr Molin.
Coordonnées par GPS : 45° 31' 55" Nord, 6° 05' 50" Est


* LE CHATEAU DE CHEVRON A MERCURY - 73200 (Privé):


Le Château de Chevron est un château bâti à Mercury, dans le département de la Savoie, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Chevron était le centre d'une seigneurie, et d'une châtellenie, dans le cadre de l'organisation du Comté de Savoie. Le château est un ancien château fort, construit au XIVe siècle, remanié au XVIIe siècle, qui fut la propriété de la Famille de Chevron Villette. Le Château de Chevron est inscrit partiellement aux M.H. depuis le 17/05/1982 pour ses façades et toitures.
Coordonnées approximatives par GPS : 45° 40' 30" nord, 6° 20' 16" est


- LE CHATEAU DE CINNE OU CHATEAU DE CHEVELU A SAINT-JEAN-DE-CHEVELU - 73170 :
(Maisons Modernes) :

Le Château de Cinne appelé aussi le Château de Cunne ou le Château de Chevelu est un ancien château fort, bâti à Saint-jean-de-Chevelu, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Cinne date du XIIe siècle, qui se dresse sur un mamelon (motte castrale ?) au hameau de Chevelu (Capilutum), au-dessus de Servagette, et de l'ancienne chapelle, à 1 km au Sud-Sud-Ouest du bourg, au pied du Mont du Chat. Le château fut au Moyen Age, le siège de la seigneurie de Chevelu, érigée par la suite en baronnie. On notera la présence de la chapelle du château de Chevelu, placée sous le vocable de la Vierge Marie. Le château fut la possession de la famille de Chevelu, anciennement Chevellud ; on relève, vers 11003, Bernard de Chevelu (de Capiluto), bienfaiteur, il cosigne l'acte de fondation4, en 11253, de l'abbaye d'Hautecombe. Son fils, Torestan de Chevelu, accompagna le comte Amédée III de Savoie à la deuxième croisade en 1147. En 12093, Jacques de Chevelu est cité comme témoin dans une charte entre le comte Thomas Ier de Savoie et l'abbaye d'Hautecombe, à laquelle, le comte accorde des privilèges. Guiffred de Chevelu, frère de Jacques, la même année est partie à Yenne dans la reconnaissance des confins de la mestralie5 de Chambuerc, passé dans le cloitre d'Yenne en faveur du comte Thomas.Guy de Chevelu aurait accompagné, en 1226, le comte Thomas Ier de Savoie à la croisade des Albigeois. Ce même Guy est témoin dans une charte d'affranchissement6 qu'octroi Thomas à la ville d'Yenne, en 12153, et, en 12323, dans une charte accordant des franchises à la ville de Chambéry, dont il fut le métral. Vit, vers 12603, Jean de Chevelu, chevalier, époux de Isabelle de La Forest de Lucey. Jacquemet de Chevelu, leur fils, héritera, en 12963, de son oncle, Guillaume de La Forest de Lucey, du château de Lucey ; ce dernier ayant testé en sa faveur le 3 des Calendes de juillet 1296 (30 juillet 1296), dans la grande salle du château de Lucey. En 12663, on relève les damoiseaux Pierre et Jacques de Chevelu lors d'une transaction, intervenu à Yenne, à propos d'une dîme à percevoir sur une fontaine commune, avec le Prieur du Bourget. Jacques demandera, en août 12953, à être enterré à Hautecombe, abbaye à laquelle il fait de nombreux legs, ainsi qu'aux pauvres d'Arcollières, à la maladreried'Yenne, à l'hôpital d'Yenne et à l'église de Chevelu ; Berlion de La Mar, Anselme de Chevelu et Anselme de Somont sont témoins de ce testament. La Famille de Chevelu avait acquis, en 12833, de la famille de Grolée, divers bien à Yenne. Vers 1320, vit Aymonet de Chevelu, et, en 13433, Guillaume de Chevelu et Jacques de Chevelu, son fils. Ces derniers albergent une partie de leur fief à Étienne de Bergin et sont investis de biens à Yenne. En 13553, Berlion de Chevelu cède des biens au seigneur de Gimilieu. En 13863, est cité dans un acte de transaction, Galois de Chevelu, et, le 30 octobre 13923, ce dernier verse 40 sols viennois, au Trésorier de Savoie, pour deux parts de plaict de morte-main7 qu'il détient, au décès du comte Amédée VII de Savoie. En 13923, Louis de Chevelu est investi par Amédée VIII de Savoie, à son avènement, de la seigneurie de Lucey, investiture renouvelée, par Louis Ier de Savoie, le 4 avril 14383, par lettres patentes. En 13993, Galois de Chevelu, reçut de la Veuve Pétronille Pollier de Jongieu, hommage lige et taillable à miséricorde. Il fit, en 1401, par acte, constater aux habitants de Chevelu la limitation par feu de couper plus de 2 douzaines de perches dans la montagne, et, en 1408, il fait reconnaissance à Amédée VIII de Savoie pour sa maison forte du Châtelard à Yenne. En 1442, le fief de Prélian, est partagé entre Urbain et Claude de Chevelu. François de Chevelu, seigneur de Lucey, par acte du 12 juillet 14503, reconnaît devoir à Jean de Bonne, prieur de Ripaille, la somme de cent florins ; Louis de Chevelu de Lucey ayant été un des six compagnons du duc Amédée VIII dans sa retraite de Ripaille. Claudine de Chevelu, fille de François de Chevelu de Lucey, dernière du nom, teste, le 15/07/1513, en faveur de Claude de Mareste de Lucey, son neveu, qui devient seigneur de Chevelu, Charles III de Savoie, lui ayant vendu et aliéner le fief. Terres et château échoient par héritage, vers 1715, aux Marquis de Yenne, qui les gardèrent jusqu'à la Révolution française. A cette époque, le château fut démantelé et la terre vendue comme bien national. Les habitants s'en servirent ensuite comme carrière de pierres.
Coordonnées par GPS : 45° 41' 25" Nord, 5° 49' 29" Est


* LE CHATEAU DES COMTES DE CHALLES A CHALLES-LES-EAUX - 73190 (Hôtel-Restaurant 3 Etoiles) :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Anthony Levrot


Le Château des Comtes de Challes est un chateau bâti à Challes-les-Eaux, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château a été construit au XIIIe siècle, pour Étienne de Challes. Il s'agit de l'ancienne demeure des Comtes Milliet de Challes. En 1590, Louis de Challes décèda, sans héritier direct, devenant le dernier descendant d’Étienne. Le Château des Comtes de Challes fut revendu, 4 ans plus tard, à Louis Milliet, faisant apparaitre la lignée des Milliet de Challes. Abandonné par ses propriétaires lors de la Révolution Française, il fut vendu comme bien national à Jacques-Antoine Balmain, Juriste du Tribunal de Grenoble, dont l’une des filles épousa Louis Domenget, le docteur qui découvrit, en 1841, la source à l’origine du Thermalisme à Challes-les-Eaux. En 1871le château fut racheté par la “Société des eaux minérales de Challes” qui fit construire un bâtiment autour du donjon et renomma l’ensemble « Hôtel du Château ». En 2002, il est racheté par Gérard Trèves qui continue de l’exploiter comme hôtel-restaurant sous le nom de « Château des Comtes de Challes ». Aujourd’hui, l’Hôtel-Restaurant est classé 3 Etoiles et est dirigé par Florian Trèves, le fils de Gérard Trèves. Situé près de Chambéry, le Château des Comtes de Challes, est un hôtel de charme et un restaurant gastronomique, qui offre un cadre de rêve pour les vacanciers, les groupes de travail ou encore les mariages. Le Château des Comtes de Challes vous accueille dans ses chambres ou suites calmes et confortables avec un décor personnalisé. La qualité de la restauration est largement reconnue par les principaux guides gastronomiques. Notre chef Pascal Colliat sélectionne les meilleurs produits de la région. Le temps s'arrête lors d'une dégustation dans le chai du XVe siècle où vous trouverez de grands crus, des vins locaux ou des vins de France.
Ouvert toute l'année, ce lieu privilégié offre un parking gratuit et un accueil 24H/24H.
Adresse : Château des Comtes de Challes 247 Montée du Château 73190 Challes-les-Eaux Tél. : 04 79 72 72 72
Site web : Château des Comtes de Challes
Coordonnées par GPS : 45° 33' 16" Nord, 5° 59' 16" Est


- LE CHATEAU DE CHAMBERY OU CHATEAU DES DUCS DE SAVOIE A CHAMBERY - 73000 (Siège du Conseil Général):


Le Château de Chambéry appelé aussi le Château des Ducs de Savoie est un château bâti à Chambéry, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Sa construction date du XIe à 1466. Le Château des Ducs de Savoie est une ancienne résidence des Comtes et Ducs de Savoie. Il abrite aujourd'hui la Préfecture et le Conseil Départemental. C'est un ensemble de bâtiments qui date du Moyen Age au XXe siècle. Il se compose de trois tours, construites aux XIVe et XVe siècles, de dépendances médiévales et d'un grand corps de logis des XVIIIe et XIXe siècles édifié à la place des anciens appartements des comtes. Dans son enceinte se trouve la Sainte-Chapelle (1408-1430), qui a abrité de 1453 à 1578 le Saint-Suaire, avant qu'il soit transféré à Turin, pour suivre le changement de capitale des États de Savoie. À l'intérieur on y admire de remarquables vitraux du XVIe siècle, restaurés en 2002. La façade, réalisée au XVIIe siècle, est un chef-d'œuvre baroque de l'architecte turinois Amedeo di Castellamonte. Dans le clocher appelé aussi la Tour Yolande, est installé le Grand Carillon qui sonne de ses 70 cloches. Œuvre de la fonderie Paccard à Sévrier, c'est le 4ème plus grand carillon au monde et le 1er d'Europe. Le Château des Ducs de Savoie a été classé aux M.H. depuis 1881 et 1960. Un concert a lieu les 1er et 3ème samedi, de chaque mois, à 17h30. Le Château de Chambéry est, aujourd'hui, le Siège du Conseil Général et de la Préfecture. Le Château de Chambéry est devenu la propriété du Département. Le Château de Chambéry est fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 33' 52" Nord, 5° 55' 04" Est


* LE CHATEAU DE CHAMPFLEURY A CHINDRIEUX - 73310 (Privé):

Photo de Mapio.net

Le Chateau de Champfleury est un manoir bâti à Chindrieux, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Manoir de Champfleury date du XVe siècle. Il domine le lac, avant le Hameau de Groisin. Le Manoir de Champfleury fut le centre de la seigneurie de Chamfleury. Le Manoir de Champfleury est inscrit, partiellement, aux M.H. depuis le 14/07/2022.
Coordonnées par GPS : 45° 49' 18" Nord, 5° 51' 00" Est


* LE CHATEAU DES CHAMOUX A CHAMOUX-EN-GELON - 73390 :

CC BY-SA 4.0 - Photo Florian Pépellin

Le Château des Chamoux est un château bâti à Chamoux-sur-Gelon, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Château des Chamoux date du XIIIe siècle. Le Château des Chamoux est inscrit partiellement aux M.H. depuis le 19/07/1977.
Coordonnées par GPS : 45° 31' 59,26" Nord, 6° 12' 53,84" Est


* LA MAISON FORTE DE CHAMPROVENT A SAINT-JEAN-DE-CHEVELU - 73170 (Domaine Agricole):


La Maison forte de Champrovent à Saint-Jean-de-Chevelu, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La Maison Forte de Champrovent est une maison forte citée depuis le XIIIe siècle, remaniée aux XVe et XVIe siècles. Elle était le Centre de la seigneurie de Champrovent. Le château fut la propriété de la famille de Champrovent. On relève la trace de cette famille dès 1270. Vit, vers 1310-1336, Jacquemet de Champrovent qui, le 26/05/1336, fit une reconnaissance. En 1410, on relève noble Jean de Champrovent de Campoprovencio et, en 1440, Arthaud de Champrovent. Amédée de Montou et Turpin de Champrovent, écuyer, figurent, dans un acte du 15/06/1444. Ce dernier avait été marié, vers 1430, à noble demoiselle Marie, bâtarde de La Chambre. En 1480, Guigonne de Champrovent était mariée à Pétremand de Rossillon, fils de Jacques de Rossillon de Gimilieu et de Louise d'Orlyé, seigneur de Gimilieu. François de Champrovent, dernier du nom, désigna comme héritière universelle, le 7/12/1536, sa nièce, Isabelle de Rossillon de Gimilieu, épouse de noble Charles de Rubod de Centagnieu. Vit en 1600, Isabeau de Rubod, dame de Champrovent. Le fief, échut, par les Rubod de Centagnieu, à la branche des Mareste de Lucey de Chevelu. En 1659, Françoise de Ramus de Charpenne de Cruet, dame de Vens et de la maison forte de Verdun, est mariée à Anthelme-Melchior de Mareste, lieutenant dans l'escadron de Savoie. A la réunion de la noblesse du petit Bugey, à Yenne, le 1/10/1675, à l'occasion de l'avènement de Victor-Amédée II de Savoie, ce dernier est qualifié de Seigneur de Lutrin et Baron de Champrovent. Son fils, Claude de Mareste, se maria, le 11/11/1696, à Françoise de Seyssel-Châtelard. En 1740, Louis de Mareste, marquis de Lucey, est seigneur de Champrovent, seigneurie que les Marestes conserveront jusqu'à la Révolution Française. Elle échoit à la Famille Vulliet, Marquis de Yenne. Ces derniers ayant émigrés, les terres sont acquises, en l'an V par les familles Bellemin, Biron et Magnin, puis en l'an VI par un habitant du pays, Jean Gozlin. Mr Laurent, également du pays, en avait la possession; en 1907, et, en 1950, elle est la propriété de des familles Perceveaux et Carron. Devenue une exploitation agricole, il présente des vestiges du XIIIe siècle, dont une porte sur l'arrière. Il fut remanié aux XVe et XVIe siècles. Le corps de logis se présente sous la forme d'un L, accosté d'une tour ronde, bâti en petits moellons apparents, est couvert en tuiles plates. Sa façade prend le jour par des fenêtres à meneaux. Une seconde tour ronde s’élève à proximité, détachée de l'ensemble. Elle est fermée au public. La Maison forte de Champrovent est devenu un domaine agricole.
Coordonnées par GPS : 45° 48' 52" Nord, 5° 44' 29" Est


- LA MAISON FORTE DU CHANAY A CRUET - 73310 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Thierry74

La Maison forte du Chanay est une maison forte bâtie à Cruet, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Elle était de style Médiéval. La maison forte du Chanay date de la fin du XIVe siècle, au Moyen Age. Elle était le centre de la seigneurie du Chanay, dont il ne reste que des vestiges. Son propriétaire initial était la Famille de Poypon. La maison forte du Chanay se dresse en dessous de la Tour du Chaffard, dont elle est séparée par une motte. Le site a été occupé très tôt. Une épée en bronze, de la période de Hallstat, de 500 av. J.-C. fut retrouvée dans le sol d'un ancien tumulus. La maison forte du Chanay avec le château, de Verdun-Dessus et les maisons fortes de la Rive, et du Chaffard, situés à Cruet, constituaient un ensemble défensif important. Elle est la possession de la Famille de Poypon, apparentée aux familles de Verdon et de Mouxy, avec Antoine de Poypon qui partie de de la branche des Chanay, et qui y vivait en 1396. François de Poypon, dit « Néplaz », ou de « Croso » en 14472 et de « Chaneto » en 14842, époux de Mye de Belletruche, est co-seigneur de la maison forte de Puygros (Puygros), dont il a hérité. Se succèdent Pierre dit « Néplaz de Chaneto », François de Belletruche (†av. 1546)2, dit « de Poypon », seigneur du Chanay, puis Raymond, seigneur du Chanay, il teste en 15892 et André, seigneur de Chanay et de Putteville (La Trinité), et, en 16132, Raymond de Poypon, dit « de Saint-Vial », petit-neveu de François de Belletruche, apparenté probablement à la famille de Paernat de la Pallud. La maison forte ira, en 1697, à la famille de Basin. Marie Paernat de la Pallud, l'ayant apportée par voie de mariage. En 1730, sur le cadastre, elle figure au nom de messire Benoît Jérome Devilly, absent à cette date. Le fief est, en 1738, en indivision. Il en partage les droits avec Barbe de Quintal, Veuve de Marc de Charbonneau. A la fin du XIXe siècle, elle devint la propriété du Baron Francisque du Bourget, qui en a fit sa résidence d'été. En 1917, date de son décès, on y trouve le Baron Clément du Bourget. La Maison forte du Chanay est ensuite acquise par Mr Champenoix, Maire de Cognin, puis, fut la propriété de Mr Molin.
Coordonnées par GPS : 45° 31' 54,49" Nord, 6° 05' 46,94" Est


* LA MAISON FORTE DE CHANAZ OU GRANDE MAISON DE BOIGNE A CRUET - 73310 (Mairie):

CC0 - Photo de Torsade de Pointes

La Maison forte de Chanaz est une maison forte bâtie à Cruet, dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La maison forte de Chanaz apelée aussi la Grande Maison de Boigne ou « Grand'Maison » est une ancienne maison forte, qui date du XIIIe siècle. Elle a été remaniée au XVIIe siècle et fut le Centre de la seigneurie de Chanaz, élevée en marquisat. Au XVe siècle, elle devint la propriété de la famille de Mareste. André de Mareste, le 28/03/1442 acquiert des biens à Chanaz. François de Mareste, son fils, reconnaît, en 1486, la maison forte. En 1507, Claude de mareste vécut dans la maison forte. Il était seigneur d'Apremont et de Silans. Entre-temps, Claude de Mareste-Chevelu acquiert, en 1529, du noble François Savoye, la maison forte de La Court à Chanaz. En 1598, Alexandre de Médicis, Cardinal et Légat du pape, venu pour signer la paix de Vervins, y fit halte et y reçut le Duc de Savoie. La famille de Mareste, Marquis de Lucey et seigneurs de Chanaz, conserva la Grande Maison jusqu'en 1744. Françoise Vulliet de la Saunière, veuve de Louis de Mareste, Marquis de Lucey, la cèda à Jean-Baptiste Muffat, Comte de Saint-Amour et de Rossillon, Marquis de Thônes. Pierre-Ferdinand de la Saunière, son fils, consigna, en 1779, la seigneurie, et reçut, le 17/03/1786, le marquisat de Chanaz. Son fils, dom Charles-François de la Saunière (†1825) lui succéda. Son petit-fils Édouard de la Saunière (1816), Marquis de Chanaz, décèda à Turin. La famille de la Saunière partit s'installer au Piémont, et le domaine alla à la famille de Boigne, déjà propriétaire du Château de Lucey. Au début du XIXe siècle, la demeure hébergea les carabiniers royaux, puis, après le rattachement de la Savoie à la France, abrita l'Ecole Primaire de Garçons, tout en y logeant, son instituteur. A la fin du siècle, le Domaine figurait comme l'aire vive du bourg, où se pratiquaient les vendanges, le battage du blé et l'élevage de vers à soie. En 1969, après avoir été délaissée pendant de longues années, la Maison de Boigne devint la propriété de Cruet et, à la suite d'importants travaux de restauration, devint en 1988, la nouvelle mairie.
Coordonnées par GPS : 45° 48' 30" Nord, 5° 47' 27" Est


- LE CHATEAU DE CHANTEMERLE OU CHATEAU DE SAINT-DIDIER A LA BATHIE - 73540 (Ruines):


Le Château de Chantemerle appelé aussi le Château de Saint-Didier ou Château de la Bathie est un château bâti à La Bâthie, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le château de Chantemerle ou Château de Saint-Didier est un ancien château fort dont la construction date du XIIe siècle. C'est un château de style Médiéval. Son propriétaire initial était l'Archevêque de Tarentaise. Le château fut le centre de la châtellenie archi-épiscopale de La Bâthie, comprenant Beaufort, Saint-Vital, Blay, Saint-Paul, auquel Cléry fut rattaché. En 996, Rodolphe III de Bourgogne, remet aux archevêque de Tarentaise leur diocèse au titre de fief comtal. Le château de Chantemerle, cité en 1196, sera reconstruit au XIIIe siècle. Les évêques, devenus Princes du Saint-Empire, l'évêque Aimon de Briançon, au XIIIe siècle, obtient, de Barberousse, la cession de Moûtiers ainsi que des châteaux de Saint-Jacques, Briançon, Conflans, Villette, Beaufort et La Bâthie. Vers 1263, l'archevêché local décida le transfert des chanoines à Moûtiers. Un conflit entre le comte de Savoie et l'archevêque, éclata autour de droits que tous deux avaient sur le secteur de Cléry. Ainsi l'archevêque, désireux d'asseoir son autorité sur ce territoire et se considérant comme menacé par les avancés comtales, prit la décision d'ériger le château de la Bâthie, en basse Tarentaise, autour duquel il réorganisa entièrement une châtellenie. Il en profita également pour rattacher Cléry à cette nouvelle châtellenie archiépiscopale, pour les hommes et les biens, dépendant de lui. L'amélioration des techniques de sièges et des armes à feux, entraina une réorganisation de l'espace ; nouvelles entrées, transformation des meurtrières en fenêtres, destruction des mâchicoulis ; ces remaniements réalisés en briques contraste avec les matériaux employés pour la construction primitive. En 1423, Jean V de Bertrand reconnaît le tenir en fief, le cardinal Jean d'Arcis en fait de même en 1454. A la Révolution, il est déclaré bien national. Le département l'a acquis en 1988, consolidé et éclairé à l'occasion des Jeux Olympiques d'Hiver de 1992, dont le dispositif d'éclairage aujourd'hui a été complètement vandalisé. Il ne reste que des ruines du Château de Chantemerle aujourd'hui.
Coordonnées par GPS : 45° 38' 18,01" Nord, 6° 26' 26,01" Est


* LE CHATEAU DE CHARBONNIERES A AIGUEBELLE - 73220 (Ruines):


Le Château de Charbonnières est un château à Aiguebelle, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le château de Charbonnières, était autrefois un castrum carboneria. Cet ancien château fort, a été construit au XIe siècle, et remanié au XVIe siècle. SLe château de Charbonnières, anciennement castrum carboneria22, est un ancien château fort, du xie siècle, remanié au xvie siècle, dont les vestiges se dressent sur un rocher qui domine l'Arc et le bourg de près de 80 m, verrou glaciaire fermant l'accès à la vallée de Maurienne23. Il commandait la route vers l'Italie, par le col du Mont-Cenis. Le château de Charbonnières fut la résidence ancestrale des comtes de Savoie, avec Humbert Ier, comte de Maurienne, avant que ceux-ci ne transfèrent leur résidence comtale à Montmélian, puis, en 1295, à Chambéry. La forteresse fut ruinée au XVIIIe siècle.
Coordonnées par GPS : 45° 32' 18,5" Nord, 6° 18' 38,4" Est


- LE CHATEAU DES CHARMILLES A LA RAVOIRE - 73490 (Privé):

CC BY-SA 4.0

Le Château des Charmilles est un château bâti à La Ravoire, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du château date du XIXe siècle pour le Comte Léon Costa de Beauregard, sur l'emplacement d'une résidence, ayant appartenue à Jean-François Bertrand de La Pérouse, ambassadeur extaordonaire de Savoie en Angleterre, au XIIIIe siècle. La Famille Costa de Beauregard était toujours propriétaire en 1933 du château. Puis le Château des Charmilles devint un lycée professionnel agricole privé. Il fut nommé Lycée des Charmilles. Puis en 2005, le lycée va fusionner avec la Fondation du Bocage à Chambéry. En 2016, le Château n'étant plus aux normes de sécurité et les coûts jugés trop importants, le Conseil d'Administration de la Fondation du Bocage va regrouper les deux sites à Chambéry, proches du Lycée du Bocage. En Septembre 2006, les cours sont transférés dans un nouveau bâtiment dans le centre-ville de Chambéry. Mis en vente, le Château des Charmilles a été, depuis, racheté par un promoteur privé.
Coordonnées par GPS : 45° 33' 49,18" Nord, 5° 57' 44,52" Est


* LE CHATEAU DE CHATEAUFORT A MOTZ - 73180 (Tour):
à chercher

Le Château de Châteaufort est un château fort à Motz, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le château de Châteaufort est un ancien château fort, antérieur au xiiie siècle, reconstruit et remanié, après 1630. Il a été restauré au XIXe siècle. C'était le Centre de la seigneurie de Châteaufort. Le Château de Châteaufort est un ancien château fort, antérieur au XIIIe siècle. Son propriétaire initial était la Famille de Chateaufort. Le château a été reconstruit et remanié après1630 et, restauré au XIXe siècle, au Moyen Age. C'était une résidence seigneuriale, de style Médiéval. Il était le siège de la seigneurie de Châteaufort, qui se dresse à l'embouchure du Fier, à 1,6 km, au Nord-Nord-Ouest du bourg, près du hameau de Châteaufort. Depuis le Moyen Age, il domine le confluent Fier-Rhône et contrôle les voies terrestres et fluviales. Il se présente sous la forme d'une grosse maison noble de plan carré, accolé d'une tourelle. Du château médiéval, il ne subsiste, en avant, qu'une grosse tour ronde, les murs d'une double enceinte, avec une tourelle ronde, reconstruite et rehaussée au XIXe siècle.
Adresse : Château de Chateaufort à Motz 73310
Coordonnées par GPS : 45° 55' 52" Nord, 5° 50' 14" Est


* LE CHATEAU DE CHATEAU-NEUF A ENTRELACS - 73410 (Ruines):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Thierry74

Le Château de Château-Neuf est un château bâti à Cessens, devenu Entrelacs, dans le departement de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La famille de Faucigny détenait le château. En 1282, Béatrix de Faucigny va cèder à Amédée de Genève, le château et le mandement. La possession directe du château reste aux mains de la famille des Grésy-Faucigny. En 1300, dans une reconnaissance, de Pierre et Mermet de Grésy, au Comte de Genève, le chateau est déjà qualifié d'antique. En 1316, à la suite d'un échange, le Comte Guillaume III inféode le Château-Vieux, à Rodolphe de Grésy. Le Comte se garde le droit de le reprendre, en cas de conflit armé. Les deux châteaux, le vieux et le neuf, appartiennent alors à la famille de Grésy. Il ne reste que des ruines de l'ancien Château de Château-Neuf.
Coordonnées par GPS : 45° 47' 52,11" Nord, 5° 52' 30,22" Est


* LE CHATEAU DE CHATEAU-VIEUX OU CHATEAU DE CESSENS-VIEUX A ENTRELACS - 73410 (Ruines) :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Thierry74

Le Château de Château-Vieux est un ancien château fort, bâti à Cessens, devenue Entrelacs, dans le département de la Savoie, en Région Rhône-Alpes, en France. Le Château de Cessens-Vieux, appelé aussi la Tour de César, est un ancien château fort construit au XIIe siècle. Il était le Centre de la seigneurie de Cessens. Le château se situe sur un mamelon de la Montagne de Cessens, en direction du Col du Sapenay, à 830 mètres d'altitude, à 220 mètres de Cessens-Neuf. Il commandait le passage du col. Une enceinte, disparue depuis, dont l’accès se faisait à l'Est, enserre une tour-résidence carrée que flanque une tour circulaire. La Tour maitresse, quadrangulaire, de style romane, fait 6,45 × 6,60 mètres de côté. Elle possède des murs épais de 1,40 mètre. De par sa petite taille, elle s'apparenterait aux Bergfrieden abondamment répandu en terre d'Empire et en France méridionale. On lui a accolé, à l'Est, une tour circulaire de 7 mètres de diamètre, aux murs épais de 2,40 mètres, qui semble dater du XIVe siècle, probablement dressée après le siège et l'occupation d'octobre 13209 de Cessens-Neuf. Frappée par la foudre, en 1862, la Tour est, en grande partie, effondrée. Il ne reste depuis que des ruines du Château de Chateau-Vieux.
Coordonnées par GPS : 45° 47' 52" Nord, 5° 52' 29,92" Est


- LE CHATEAU DU CHATELARD A LE CHATELARD - 73170 (Ruines):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Stan73

Le Château du Châtelard est un château bâti à Le Châtelard, dit localement le Châtelard-en-Bauges, est une commune située dans le département de la Savoie, en Région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château du Châtelard, anciennement Chastellard (Castellarium), est une ancienne maison forte, qui date du XIVe siècle, dont les ruines se dressent sur un mamelon dominant la Vallée de Yenne, à 2,8 km au sud-sud-est du bourg, près du hameau du Châtelard. Le Château du Châtelard fut, au Moyen Age, le siège de la seigneurie du Châtelard. Il ne faut pas le confondre avec la Maison Forte du Châtelard, la maison natale de Charles Dullin, qui se dresse à quelques centaines de mètres, au Sud des ruines du Château du Châtelard. Il ne reste que des vestiges du Château du Châtelard.
Coordonnées par GPS : 45° 40' 48,6" Nord, 6° 08' 14,8" Est


* LE CHATEAU DU CHATELARD A YENNE - 73170 (Ruines) :


Le Château du Châtelard est une ancienne maison forte bâtie à Yenne, dans le département de la Savoie, en Région Rhône-Alpes, en France. Le château se dressait, sur un mamelon dominant la vallée d'Yenne, à 2,8 kms, au sud-sud-est du bourg, près du Hameau du Châtelard.Cette maison forte fut construite au XIVe siècle. C'était au Moyen Age une résidence seigneuriale qui appartenit à la famille Chevelu. Le Château du Châtelard était appelé autrefois le Chastellard (Castellarium). La maison forte fut détruite, au mois d'août 1600, par les troupes d'Henri IV lors de la guerre franco-savoyarde de 1600-1601. François-Annibal s'installera, après la guerre, dans le second château du Châtelard, qui se dresse encore de nos jours à quelques centaines de mètres au Sud, où il décèdera le 12/11/1647. Ce second Château du Châtelard, qui est une maison forte, a été habité par la famille de Seyssel-Châtelard jusqu'à l’extinction de celle-ci au XVIIIe siècle. Le château passe alors dans la famille de Cordon par le mariage de Sébastienne Pétronille de Seyssel avec son cousin le Général-Comte Joseph de Cordon en 1783. Celui-ci meurt sans enfants en 1839. Il lèguA le Châtelard à un de ses amis, Joseph Dullin (L'oncle de Pierre Dullin, propriétaire du Château de Bornessant), Percepteur à Yenne. Après Joseph Dullin, c'est son neveu Jacques qui habite le Châtelard et y élève ses 18 enfants, dont le dernier est le célèbre acteur Charles Dullin. Après la mort de Jacques Dullin, la maison-forte fut vendue à la famille Dupasquier, qui en est toujours propriétaire. Le Château du Châtelard est en ruine, aujourd'hui.
Coordonnées par GPS : 45° 40' 48,6" Nord, 6° 08' 14,8" Est


- LE CHATEAU DE CHATILLON A CHINDRIEUX - 73310 (Privé)

CC BY-SA 4.0 - Photo de Florian Pépellin

Le Château de Chatillon est un chateau bâti à Chindrieux, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Châtillon est un ancien château fort, construit au XIe siècle. Le château est de style roman. Il fut remanié au XVIe siècle et aux XVIIIe et XIXe siècles. C'était le centre de la Seigneurie de Châtillon. Le Château de Châtillon se dresse sur la rive Nord du Lac du Bourget, appelé autrefois, le Lac de Châtillon, ce qui atteste de l'importance de la seigneurie locale. Le château de Chatillon donna son nom à ce lac. Le Château de Chatillon est érigé sur un rocher rive droite à deux kilomètres au Sud - Sud-Ouest de Chindrieux et surplombe, depuis un haut promontoire, les eaux lacustres. Le Château de Chatillon fut le centre de la seigneurie de Châtillon. Il surplombe depuis son haut promontoire les eaux lacustres du Lac du Bourget. Il est érigé sur un rocher. Le Château de Chatillon est essentiellement construit en tuf et en pierre calcaire. Une enceinte épouse l'éminence sur laquelle se dresse le château. Elle a été élevée durant le XIIIe siècle et restauré en 1307 par ordre du comte de Savoie, enserre un logis en partie du XVe siècle, que Louis de Seyssel, abbé de Vendôme, remanie et agrandi en 1537, et que flanque, côte du Lac, une tour ancienne dont la datation est difficile. Le Château de Chatillon dispose de plusieurs entrées. A droite de l'entrée principale, à l'angle Nord-Ouest, se dresse une tour de forme octogonale faite de tuf. L'intérieur de celle-ci est circulaire. Son parement extérieur, fait de grandes dalles de tuf de 3,50 m de large est postérieur à l'appareil mis en œuvre pour le mur intérieur. Le rez-de-chaussée voûté en forme de coupole date du XVe siècle. Il pourrait s'agir d'une tour originellement ronde qui aurait été transformée en tour polygonale. Les étages sont desservis par un escalier à vis, latéral à celle-ci. Le Château de Châtillon a subi de nombreux remaniements au cours des siècles. Outre les travaux dûs à l'initiative de Louis de Seyssel, des modifications eurent lieu durant le XVIIIe et XIXe siècles. Le Château de Châtillon est inscrit aux M.H. le 29.04.91.
Adresse : Château de Chatillon - 1-129 Chemin du Cul du Bois 73310 Chindrieux.
Coordonnées par GPS : : 45° 47' 58,41" Nord, 5° 50' 32,11" Est


- LE CHATEAU DE CHEVRON A MERCURY - 73200 (Privé):


Le Château de Chevron est un château bâti à Mercury, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il existait deux châteaux à Mercury : Le Château-Vieux et le Château de Chevron, qui appartenaient à la puissante Famille de Chevron-Villette. Le Château-Vieux était mentionné au XIIe siècle, mais il fut détruit, au XIVe siècle, par un incendie. Le second, le Château de Chevron se situe situé près de l'église. Sa construction date du XIVe siècle. Il a été remanié au XVIIe siècle. Le Château de Chevron est un ancien château fort. Gérard, Gérald, Gherard, Gerardus ou Giroldus de Chevron(†1061), fut nommé Pape sous le nom de Nicolas II, serait né à Chevron. Le Château de Chevron fut construit par Humbert V de Chevron (1311-1366)3 en remplacement de celui de Chateau-Vieux, distant de 4 kilomètres, détruit par un incendie en 1335. Selon Salch, le château appartiendrait au XIVe siècle au comte de Savoie. Le 30/01/1384, Humbert de Chevron est investit par le comte de Savoie, Amédée VII, des châteaux et mandements de Chevron et de Bonvillard5. Le 7/11/1392, le comte de Savoie, Amédée VIII, accorde l'investiture du château de Chevron, du consentement de Bonne de Bourbon, comtesse de Savoie, sa mère et tutrice, à Humbert, seigneur de Chevron. La mère de François de Sales, Françoise de Sionnaz, naquît au château et Gaspard de Chevron Villette (†1630) fut le dernier de la famille à y résider. Il ira à la famille de Valpergue par le mariage, en 1634, de la sœur de Gaspard, Jeanne-Françoise, avec Charles-François de Valpergue. Charles-Maurice de Valpergue, petit-fils de Charles-François, le vend, en 168', à Philippe de Valpergue, son oncle. Ce dernier ayant épousé Catherine de Bertrand de Chamousset, fille du baron de Gilly, c'est leur fils, Guillaume, qui en prendra possession en 1713. Parti en Piémont, il vendit le château, en 1755, à François-Joseph de Sallier de La Tour, Marquis de Cordon. Le Château de Chevron, déclaré bien national, fut vendu, en 1792, à François Cléry. François Moesne le rachète en 1828 et fit morceler le domaine. Il vendit la moitié du Château de Chevron à François Chevaillier et l'autre à François Revet. Les jardins et la grange furent vendus à Mr Losserand. En 1831, Chevaillier rachèta la demi-part et devint l'unique propriétaire. Il revendit le Château à la famille Dunand en 1836. Durant près de 2 ans, pendant la Seconde Guerre mondiale, la famille Dunand-Bénéteau, y cacha à ses risques et périls, une famille juive de 10 personnes. Tous survécurent. La famille a été distinguée du titre de « Justes parmi les nations » de Yad Vashem et de l'État d'Israël, en récompense de leur courage. Aujourd’hui, le Château de Chevron est une propriété privée, fermée au Public.
Adresse : Château de Chevron - 1124 Route de Chevron à Mercury 73200 - Privé
Coordonnées par GPS : 45° 40' 28,2" Nord, 6° 20' 13,8" Est


* LES TOURS DE CHIGNIN A CHIGNIN - 73800 (Ruines):

CC-BY-SA 3.0 - Photo de Florian Pépellin

Les Tours de Chignin sont des Tours bâties à Chignin, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Les Tours de Chignin se dressent aux lieux-dits Bourdeau, Montagny et Les Tours, sur un plateau à 0,6 kilomètre à l'Ouest–Nord-Ouest de l'église de Chignin. Au nombre de 7, elles formaient un ancien camp retranché. Il subsiste les ruines de certaines d'entre elles. Les Tours de Chignin et le site archéologique dont elles font partie font l’objet d’une inscription aux M.H. depuis le 18/02/1991;
Coordonnées par GPS : 45° 31' 28,79?" Nord, 6° 07' 07,93" Est


* LA MAISON FORTE DE CHOISEL A SAINT-PAUL - 73170 (Ruines):


La Maison forte de Choisel est une ancienne maison forte bâtie à Saint-Paul, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La Maison Forte de Choisel est un ancien château fort, qui est tombé en ruine, depuis.
Coordonnées par GPS : 45° 41' 04" Nord, 5° 47' 32" Est


* LE CHATEAU DE CINNE A SAINT-JEAN-DE-CHEVELU - 73170 (Vestiges):


Le Château de Cinné est un ancien château fort, bâti à Saint Jean-de-Chevelu, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Cinné est appelé le Château de Cunne ou le Château de Chevelu. C'est un ancien château fort, dont la construction remonte au XIIe siècle. Le château était au Moyen Age, le siège de la Seigneurie de Chevelu, qui fut érigée en baronnie. Il ne reste que des ruines aujourd'hui du Château de Cinné. Les vestiges du Château de Cinné se dressent, sur un mamelon, au Hameau de Chevelu (Capilutum), au-dessus du Village de Servagette et de l'ancienne chapelle, à 1 km au Sud-Sud-Ouest du bourg, au pied du Mont du Chat. Il ne reste, aujourd'hui, que des ruines du Château de Cinné. Il ne reste du Château de Cinné que quelques pans de murs, qui marquent l'emplacement de l'enceinte et une cave dans les vignes. Sur le site, ont été érigées 2 maisons modernes.
Coordonnées par GPS : 45° 41' 25" Nord, 5° 49' 29" Est


* LE CHATEAU DE COMBEFORT A SAINT-PIERRE-DE-SOUCY - 73800 (Privé):


Le Château de Combefort est un ancien château fort bâti à Saint Pierre-de-Soucy, dans le département de la Savoie, en région en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Cet ancien château fort a été construit au XIIIe siècle. Il eut comme premier propriétaire la famile Montmeyeur. Le Château de Combefort fut remanié au XIXe siècle. Le Château de Combefort est situé entre les hameaux de La Fontaine et de Pouille. En 1826, le Château de Combefort est pratiquement ruiné, et a subi d’importantes modifications. Au XIXe siècle, le bâtiment d’habitation fut refait. C'est le seul qui reste aujourd’hui. Ces restaurations furent financées par la vente, à la famille Roget, du Château de Château-Blanc. Le Château de Combefort est aujourd'hui une propriété privée. Son propriétaire actuel est la Famille de Montbel.
Coordonnées par GPS : 45° 29' 05" Nord, 6° 05' 48" Est


- LE CHATEAU DES COMTES DE CHALLES A CHALLES-LES-EAUX - 73190 (Hôtel-Restaurant):

CC BY-SA 4.0

Le Château des Comtes de Challes ou Château de Challes est un château bâti à Challes-les-Eaux, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il date du XIIIe siècle, pour la Famille de Challes. Ses premiers propriétaires étaient les omtes Milliet de Challes. Il a été reconverti dès le XIXe siècle en hôtellerie de charme. En 2002, il est racheté par Gérard Trèves qui continue de l’exploiter comme hôtel-restaurant sous le nom de « Château des Comtes de Challes ». Aujourd’hui, l’hôtel est classé Trois étoiles et est dirigé par Florian Trèves, le fils de Gérard Trèves. Il est un lieu de résidence privilégié pour de nombreux touristes en passage le temps d’une cure thermale. De nos jours, un restaurant géré par le Chef Pascal Colliat s’ajoute à la renommée de l’établissement. Le Château des Comtes de Challes est devenu un Hôtel-Restaurant renommé. Vous y trouverez 58 chambres /Rooms de 94 E à 268 E. Les menus varient de 28 E à 62 Euros. Aujourd'hui, le propriétaire du Château des Comtes de Challes est la Famille Trèves.
Adresse : Château des Comtes de Challes - 247 Montée du château - 73190 Challes-les-Eaux - Tel :+33 (0)4 79 72 72 72 - info@chateaudescomtesdechalles.com
Coordonnées par GPS : 45° 33' 16" Nord, 5° 59' 16" Est


* LE CHATEAU DES COMTES-DE-SAVOIE AU BOURGET-DU-LAC - 73370 :


Le Château des Comtes de Savoie est un château bâti au Bourget-du-Lac, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Thomas II de Savoie (1199-1259), Comte de Piémont, comte de Flandre et de Hainaut, à l'origine de la branche cadette des Savoie-Piémont. Il fut le fondateur du Château du Bourget. Le Château des Comtes de Savoie est devenu la propriété de la commune. Il est classé aux M.H.1983.
Coordonnées par GPS : 45° 38' 44" Nord, 5° 51' 33" Est


* LE CHATEAU DE CONFLANS OU PETIT CHATEAU DE CONFLANS A CONFLANS - 73200 :

Photo de Tangopaso

Le Château de Conflans appelé le Petit Château de Conflans est un château bâti à Conflans, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château-fort de Conflans dit l'ancien château est un ancien château fort médiéval féodal en ruines, du xie siècle. La construction d'un castrum, devenu plus tard un château, est à mettre en lien avec l'arrivée des Germains, qui ont créé une insécurité dans la région. Il semble que le château appartienne dès l'origine à la famille de Conflens (Conflans)9,10. Ces derniers, selon le comte Amédée de Foras, possèdent le château de la Cour (de Curia), établi dans l'enceinte de la forteresse, mentionné en 1186, et « le château sous Conflens, situé sur la rive gauche et baigné par l'Arly, flanqué d'une tour dite de la Pierre-Nasine ». Ils pourraient avoir aussi possédé un temps le troisième château qui dominait la cité, Châtel-sur-Conflans. Ce dernier passera à la Famille de Duin, donnant naissance à une branche cadette dite des Duin-Conflans. Les seigneurs de Conflens sont vassaux des Archevêques de Tarentaise. Ils sont coseigneurs du Château de Conflans. Ils semblent devenir, à partir de la moitié du XIIe siècle, les métraux du comte de Maurienne, puis de Savoie. Le Château de Conflans accueillait une réunion d'évêques régionaux, sous les auspices de l'archevêque-comte Pierre II de Tarentaise, en 1142, devant arbitrer le conflit entre le comte Amédée III de Savoie et l'évêque de Sion, Guérin. En 1253, les héritiers de Raymond de Conflans, Humbert et Jacques de Conflans, se disputent la succession de leur père. Le comte de Savoie joue l'arbitre et s'immisce ainsi dans les affaires de la cité. L'aîné, Humbert de Conflans, obtient la métralie de Conflans et la châtellenie avec le château de la Cour, la tour Nassine et la Petite Roche, le second, Jacques de Conflens, le castrum formant deux branches cadettes. En 1289, l'héritier de Jacques de Conflans, Rodolphe de Conflans, dit de Duin, rend hommage à l'archevêque de Tarentaise pour la place forte. Peu à peu, le comte s'implante, écartant le pouvoir de l'archevêque. Le Comte devint, peu avant la moitié du XIVe siècle, le Seigneur de la cité, ne laissant à la Famille de Conflans, le Châtel-sur-Conflans, que la maison forte de Cour et ses possessions du côté d'Ugine. En 1600 le royaume de France prend le château durant le siège du château de Conflans (1600) de la guerre franco-savoyarde (1600-1601). Les derniers vestiges du château disparaissent avec l'installation de batteries entre 1875 et 1876, suivant le système Séré de Rivières, ainsi que l'édification d'un château d'eau. Il y a aussi sur la commune à découvrir : la Maison forte de La Cour et la Tour Sarrazine, le Château Rouge (fin xive siècle), le Château de Manuel de Locatel (fin du XVIe siècle), la Maison Rouge (construite à la fin du xive siècle pour Pierre Voisin, secrétaire du comte Amédée VI de Savoie), le Musée d'Art et d'Histoire. Il est classé aux M.H. depuis 1904 et 1913.CCoordonnées par GPS : 45° 40' 15,33" Nord, 6° 23' 48,75" Est


* LE CHATEAU DE CORNILLON A CESARCHES - 73200 (Ruines):


Le Château de Cornillon est un ancien château fort bâti à Césarches, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il domine le confluent du Doron et de l'Arly dans la forêt. Le Château de Cornillon est en ruines, depuis.
Coordonnées par GPS : 45° 42' 37" Nord, 45" Est


* LE CHATEAU DE COROGNA A CHALLES-LES-EAUX 73190 (Privé)

CC BY-SA 4.0 - Photo de Anthony Levrot

Le Château de Corogna est un château bâti à Challes-les-Eaux, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Château de Corogna date de 1900, pour le Docteur Bey de Corogna, (Officier de la Légion d’Honneur) à l’emplacement de la Maison-forte du Puy, qui dépendait de Triviers. La première famille a avoir été propriétaire de cette maison-forte était la Famille Crochet (la même que celle du Château de Monterminod), puis la Famille de Challes après le mariage d’Ambroisette de Crochet qui épousa Étienne de Challes. A la fin du XVe siècle, la maison forte devient la propriété de Jean Beczon, dit Vulliod, originaire de Yenne, Trésorier du Duc de Savoie, puis de la Famille Prélian, originaire de Yenne. En 1569, le Château de Corogna est vendu à Guillaume Gariod, Procureur du Sénat de Savoie. Puis il passe ensuite à Guy Truc, gendre de Guillaume Gariod, bourgeois chambérien. Son petit-fils, Jean-François Jay-Donzel, le lèguera aux Hospices de Chambéry, en 1691. Le Château de Corogna est, aujourd'hui, privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 33' 24,58" Nord, 5° 59' 9,14" Est


* LE CHATEAU DE LA CROIX A SAINT-ALBAN-LEYSSE - 73230 (Ruines) :


Le Château de la Croix est un chateau bâti à Saint-Alban-Leysse, à la limite de Queige, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de la Croix-Saint-Alban-Leysse est, depuis, en ruine. Le Château de la Croix est classé aux M.H. depuis 1994. Sur la commune, se trouve un autre château à découvrir : le Château de Monterminod.
Coordonnées par GPS : 45° 34' 52" Nord, 5° 57' 31" Est


* LA MAISON FORTE DE CUMMUGNIN A YENNE - 73170 :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Semhur

La Maison forte de Cummugnin est une maison forte bâtie à Yenn, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La Maison Forte de Cummugnin, ou Commugnin (Cummugninum), est une ancienne maison forte, du XIVe siècle, qui se dresse à 1,3 km au Sud-Est du bourg, au Hameau de Commugnin. La Maison Forte fut, au Moyen Age, le siège de la Seigneurie de Cummugnin. La maison forte de Cummugnin est, au xive siècle, la possession de la maison de Savoie. Le Comte Amédée VI de Savoie l'inféode, en 13482, à Georges du Solier. Le Comte l'avait reçue après la mort de Jean de Savoie, Archevêque et Comte de Lyon. En 1359, elle est entre les mains de Pierre de La Mar. Jean de La Mar (de Mari), seigneur de Cummugnin, rédige en la tour de la maison forte de Cummugnin, le 5/08/1438 son testament et demande à être enterré, auprès des siens, dans le tombeau familial, à l'aAbbaye d'Hautecombe. Avant de mourir, il fit un legs aux pauvres de Yenne. Le 12/07/1503, la veuve d'Étienne de La Mar, Seigneur d'Aymavigne et de Cummugnin, qui a la tutelle de ses enfants mineurs, vendit, par acte, fait en la maison forte de Cummugnin (Apud Cummugninum), des prés situés sous la maison forte, à La Curia, aux lieux-dits vers « l'eau de la Méline » et « en Réclosière ». Sébastien de La Mar, seigneur de Cummugnin, est, en 16103, capitaine du préside des Allinges (Chablais), et ne réside plus dans la maison forte de Cummugnin. En 1730, la terre est la possession de noble François de Hauteville de Yenne. Joseph de Hauteville, qui décède en octobre 1792, laisse son frère, Claude de Hauteville, Major de la ville de Coni (Piémont), comme héritier. Ce dernier étant considéré alors comme émigré, les terres et la maison forte furent vendues comme bien national. Après la Révolution, les terres furent la propriété des familles Burdet, Dupasquier, Héritier et Perrier. Mme Perrier, née Héritier, Veuve d'Antoine Perrier, Sénateur, en a la propriété en 1907
Coordonnées par GPS : 45° 41' 56,04" Nord, 5° 46' 20,64" Est


- LE CHATEAU DE CUNNE OU CHATEAU DE CINNE OU CHATEAU DE CHEVELU A SAINT-JEAN-DE-CHEVELU - 73170 (Maisons Modernes):

Le Château de Cunne appelé aussi Château de Cinnne est un château fort bâti à Saint-Jean-de-Chevelu, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Cinne ou Château de Cunne ou Château de Chevelu est un ancien château fort, qui date du XIIe siècle, au Moyen Age. Il était le siège de la Seigneurie de Chevelu, érigée en baronnie.Son Propriétaire initial était la Famille de Chevelu. Il est à noter aussi la présence de la chapelle du Château de Chevelu, placée sous le vocable de la Vierge Marie.Il ne reste du château que quelques pans de murs qui marquent l'emplacement de l'enceinte et une cave dans les vignes. Sur le site, on a érigé 2 maisons modernes remplaçant le château de Cunne.
Coordonnées par GPS : 45° 41' 25" Nord, 5° 49' 29" Est


* LE TEMPLE DE DIANE A AIX-LES-BAINS - 73100 (Privé):

CC BY-SA 3.0 - Photo E.mil.mil

Le Temple de Diane est un temple bâti à Aix-les-Bains, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Temple de Diane est Classéaux M.H. depuis 1875. Il est la propriété de la commune.
Adresse : Temple de Diane - Square du Temple de Diane à Aix-les-Bains 73100
Coordonnées par GPS : 45° 41' 19" Nord, 5° 54' 53" Est


- LE CHATEAU DE LA DRAGONIERE A YENNE - 73170 :


Le Château de la Dragonnière est un château bâti au hameau de la Dragonnière, à Yenne, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de la Dragonnière est une ancienne maison forte, contruite au début du XIVe siècle. Le château fut remanié au XVIIe siècle et réédifié au XXe siècle. Le Château se dresse à 1,4 km au Sud - Sud-Ouest du village, au hameau de la Dragonnière. La maison forte fut, au Moyen Âge, le siège de la seigneurie de La Dragonnière (Dragonneria). Il est de style Médiéval. Le propriétaire initial du Château de la Dragonnière était la Famille Malet. La maison forte remaniée une première fois au XVIIe siècle, a cédée la place à un château moderne de style renaissance, réédifié par M. Le Mire. Subsiste dans la façade donnant à l'est une fenêtre à meneaux, ornées de blasons, du XVe. Il se présente aujourd'hui sous la forme d'un corps de logis, haut de deux étages sur rez-de-chaussée, qu'encadre à sa droite une haute tour ronde, et sur sa gauche une tourelle en poivrière. S’élève à quelque distance une autre tour ronde des XVIe et XVIIe siècles, remaniée au XXe siècle. En 1933, le Château de la Dragonnière est toujours la propriété de Mr Le Mire, qui l'a réédifié au début. du XXe siècle, dans un style Renaissance. Le Château de la Dragonnière appartiendra, ensuite, à la Société Saint-Gobain.
Coordonnées par GPS : 45° 41' 36" Nord, 5° 45' 00" Est


- LE CHATEAU DES DUCS DE SAVOIE OU CHATEAU DE CHAMBERY A CHAMBERY - 73000 (Conseil Général+Préfecture):


Le Château des Ducs de Savoie appelé aussi le Château de Chambéry est un château bâti à Chambéry, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château des Ducs de Savoie est l'ancienne résidence des Comtes et Ducs de Savoie. Sa construction date du XIe siècle à 1466. Il est de style Médiéval et Gothique. Il abrite aujourd'hui les Services de la Préfecture de la Savoie, le Conseil départemental de la Savoie et l'Académie de Savoie. C'est un ensemble de bâtiments qui datent du Moyen Âge au XXe siècle. Il est composé de 3 tours construites aux XIVe et XVe siècles, de dépendances médiévales et d'un grand corps de logis des XVIIIe et XIXe siècles édifié à la place des anciens appartements des comtes. Dans son enceinte se trouve la Sainte-Chapelle (1408-1430), qui a abrité de 1453 à 1578 le Saint-Suaire, avant qu'il soit transféré à Turin, pour suivre le changement de capitale des États de Savoie. À l'intérieur on y admire de remarquables vitraux du XVIe siècle, restaurés en 2002195. La façade, réalisée au XVIIe siècle, est un chef-d'œuvre baroque de l'architecte turinois Amedeo di Castellamonte. Dans le clocher (ou tour Yolande), est installé le Grand carillon qui sonne de ses 70 cloches196. Œuvre de la fonderie Paccard à Sévrier, c'est le quatrième plus grand carillon au monde et le premier d'Europe78. Un concert a lieu les premier et troisième samedis de chaque mois à 17 h 30. Le château abrite aujourd'hui les services de la Préfecture de la Savoie, du conseil départemental de la Savoie et de l'Académie de Savoie. Au titre des monuments historiques : l'ancien château des Ducs de Savoie est classé aux M.H. depuis le 10/08/1881. Le grand salon est orné d'un décor Louis XVI et a été classé aux M.H. le 20/04/1960. Le Château des Ducs de Savoie est devenu le siège du Conseil Général et de la Préfecture.
Coordonnées par GPS : 45° 33' 52" Nord, 5° 55' 04" Est


- LE CHATEAU D'EPIERRE A EPIERRE - 73220 (Privé - Ruines) :


Le Château d'Épierre est une ancienne maison forte bâtie à Épierre, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château d'Épierre a été construit au XIIe siècle. Il fut reconstruit au XIVe siècle, et, fut restauré aux XVIe ou XVIIe siècle. C'est un château qui se dresse au Nord-Est, dans la partie haute du bourg d'Epierre. Il permettait de surveiller l'étroit passage sur la rivière Arc. Au Moyen Age, il devint le centre de la Seigneurie d'Épierre, élevée au rang de Baronnie. Le Château d'Epierre est une propriété privée, fermée au Public. Près du château, se trouve une petite église qui date du XIVe siècle.
Coordonnées par GPS : 45° 27' 18" Nord, 6° 17' 55" Est


* LE CHATEAU D'ETREMBIERES A ETREMBIERES - 74100 (Exploitation Agricole):

Photo de Sissssou

Le Château d'Etrembières est un château bâti à Etrembières, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château d'Étrembières aurait été construit à la fin du XIIIe siècle ou au début du XIVe siècle. En 1328, le Château d'Etrembières fut donné à une ancienne famille du Genevois, les Compey. En 1539, il a appartenu à Marin de Montchenu, puis, en 1559, à Prosper de Genève Lulin. En 1589, le Château d'Etrembières fut pillé par les Troupes de Genève, qui envahirent la Savoie. Le château fut légué en 1606, à l'Hôpital d'Annecy. Au XIXe siècle, Daniel Colladon procéda au Château d'Etrembières aux essais d'une machine perforatrice à air comprimé qui, après avoir attaqué le Salève, fut utilisée pour le percement du Tunnel du Mont-Cenis. Aujourd'hui, le Château d'Etembières est devenu une exploitation agricole.
Coordonnées par GPS : 46° 10' 38,2" Nord, 6° 13' 43,7" Est


- L'Ex. HOTEL EXCELSIOR A AIX-LES-BAINS - 73100 (Privé):

CC BY-SA 4.0

L'Ancien Hôtel Excelsior est un hôtel bâti à Aix-les-Bains, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il date du 1er quart XXe siècle. C'est un Hôtel de luxe construit à partir de 1906 par l'architecte genevois Alfred Olivet, pour l'Hôtelier Antoine Rossignoli, déjà propriétaire de l'Hôtel Splendid, avoisinant, construit en 1884. Transformé en appartements privés appelée la Résidence "Beauregard", en 1960, l'ancien Hôtel Excelsior a conservé certains de ses décors d'époque, notamment celui de son hall ainsi que des ferronneries et des vitraux de style Art Nouveau. Les cages d'escalier et d'ascenseur, la rampe en ferronnerie sont classés depuis le 30/12/1987. Les Façades et toitures sont inscrit aux M.H. depuis le 30/12/1987. L'Ancien Hôtel Excelsior est privé, fermé au Public.
L'ex. Hôtel Excelsior 50 rue Georges Ier - 73100 Aix-les-Bains
Coordonnées par GPS : 45° 41' 18" Nord, 5° 54' 55" Est


* LE CHATEAU DE FEISSONS A SEISSONS-SUR-ISERE - 73260 (Restaurant):


Le Château de Feissons est une ancienne maison forte bâtie à Feissons-sur-Isère, dans le département de la Savoie, en région Rhône-Alpes, en France. Le Château de Feissons date du XIIIe siècle. Le donjon de forme cylindrique date du XIIIe siècle et le corps de logis du XVIe siècle. C'était le centre de la seigneurie de Feissons, érigé en comté, en 1680, dont les vestiges se dressent, à Feissons-sur-Isère. Un premier château, appartenait aux Vicomtes de Briançon, Famille connue depuis l'an 9002, est cité en 1082, date à laquelle, il aurait été détruit, par Humbert II de Savoie, sous le motif que ses possesseurs, les Comtes de Briançon, se livraient au pillage et au brigandage. En 1250, Pierre d'Aigueblanche, seigneur de Briançon, est investi du fief de Feissons. En 1330, Pierre, seigneur de Fesson, se vit investi du fief, et, après lui, en 1357, Amédée de Conflens. Entre 1358 et 1359, ce dernier est confirmé dans sa juridiction, alors que Rodolphe, Seigneur de Montmayeur et allié des Briançon, Chanoine de Genève, est investi des dépendances. En 1379, les Frères Antoine et Amédée Benet et leurs épouses Catherine et Antoinette, sont investis du Château de Feissons. La maison forte est, en 1427, et, 1447, inféodée à Marie de Villette, fille d'Humbert de Chevron, mariée, en 1434, à Bertrand de Duyn, seigneur de la Val-d'Isère. En 1451, Bertrand de Duyn, seigneur de la Val-d'Isère, se vit investi de la « motte et château de Fesson ». En 1505, Jean de Duyn, Baron de la Val-d'Isère, Seigneur de Combefort, Vicomte de Tarentaise, marié, en 1530, à Françoise de Tavares (Portugal) est autorisé à y dresser des fourches patibulaires. En 1536, il est pris par les troupes de François Ier, lors de la guerre, qui opposa la Savoie et la France, dans la succession du Duché de Milan, que revendique François Ier et qui conduira à la 1re occupation françaises du duché de Savoie. Il est de nouveau pris en 1600, cette fois par les troupes d'Henri IV, lors de la Guerre franco-savoyarde, et qui débouchera sur la 2e occupation française de la Savoie. Il fut alors démantelé. En 1680, la Seigneurie de Feissons est érigée en Comté au profit de Charles-Victor-Joseph de Saint-Thomas, et en 1700, elle est, par lettres patentes, inféodée avec clause d'inaliénation au profit des habitants de Feissons. Le donjon, haut de 26 mètres, comportait 5 niveaux planchéiés posés sur un retrait du mur ; le mur ayant une épaisseur de 2,80 mètres à la base et de 2,24 mètres au sommet. Sa base est constituée de moellons ordinaires noyé de mortier. La porte s'ouvre à 8 mètres de hauteur et l'étage sommital est occupé par une plateforme, qui repose sur une voûte, munie d'un parapet crénelé protégeant un chemin de ronde. A l'intérieur, le 1er étage dispose d'une cheminée en pierre de tufs taillés et au second, d'une latrine. Le logis du XVIe siècle, haut de 3 étages sous combles, construit en petit appareil constitué de moellons, s'éclaire par des baies dont l'entourage est en pierre de taille. A chaque étage, une porte permet la communication entre le logis et les tourelles. Le Château de Feissons est devenu un Restaurant renommé. Le Château de Feissons est situé au Nord-Est du bourg.
Coordonnées par GPS : 45° 33' 28" Nord, 6° 28' 24" Est


* LE CHATEAU DU FEUILLET A LA LECHERE - 73260 (Privé):


Le Château du Feuillet est un château bâti à La Léchère, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il existe plusieurs châteaux à découvrir sur la commune : Le Château du Feuillet (IXe siècle), le Donjon de Pussy, le Château de Briançon (IXe siècle, Ruines), le Château de Petit-Cœur, ou la Tour de Boson ou la Tour de La Motte (10/06/1447).
Coordonnées par GPS : 45° 31' 59" Nord, 6° 28' 27" Est


- LE CHATEAU DE FOREST OU CHATEAU LA GRANDE-FORET A SAINT-JEAN-DE-CHEVELU - 73170 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Forest ou Château de la Grande-Forêt ou Château de la Grande-Forest est un château bâti à Saint-Jean-de-Chevelu, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Cest une ancienne maison forte. La construction du Château de la Forest date du XIVe siècle. Il se situe sur les contreforts du Mont du Chat. Le Château de la Forest a été classé et inscrit aux M.H. aux 1995. Le Château La Grand-Forêt est la propriété des Vins Million-Rousseau.
Coordonnées par GPS : 45° 41' 02" Nord, 5° 48' 27" Est


* LE CHATEAU DE LA FOREST OU LA MAISON DE LA FOREST OU LA GRANDE-FOREST OU LA GRANDE-FORET A SAINT-JEAN-DE-CHEVELU - 73170 :
de PLFD

Le Château de la Forest ou la Maison Forte de la Forest, appelée aussi la Grande Forest ou la Grande-Forêt se situe à Saint-Jean-de-Chevelu, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de la Forest est une ancienne maison forte, datant du XIVe siècle, qui se dresse sur un contrefort du Mont du Chat, au pied de forêts de hêtres et d'épicéas. Le Château était, au Moyen Age, le Siège de la Seigneurie de La Forest et le berceau de la Famille de La Forest. La Maison forte de la Forest a été inscrite aux M.H. le 3.06.1995. A courte distance, par un chemin, on accède à la « Petite Forest ou Petite-Forêt », constituée d’un donjon carré, posé sur une butte, et dont il ne reste que les fondations. A côté du donjon, quelques pans de mur ruinés et deux granges dont les bases comportent des éléments gothiques, dont celles des portes. Elles proviendraient du château primitif, presque entièrement disparu. Le donjon du Château de la Forest possède encore une fenêtre à meneau. Le Château de la Forest est privé, fermé au Public. Il appartient à Mr MILLION Rousseau. Aujourd'hui laissé à l'abandon, le château menace de s'effondrer. Un premier éboulementeut lieu, en 2007, a laissé un trou béant, sur le haut de la façade Est. Aujourd'hui, abandonné, le Château de la Forest menace de s'effondrer. Le château est inscrit aux M.H. depuis le 3/06/1995.
Adresse : Château de la Forest - 502 Route de la Forêt 73170 Saint-Jean-le-Chevelu
Coordonnées par GPS : 45° 41' 01" Nord, 5° 48" 27" Est


* LA TOUR GAILLARDE A PLANCHERINE - 73200 :


La Tour Gaillarde appelée aussi la Tour de Plancherine est une ancienne maison forte, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction de la Tour Gaillarde date du XIVe siècle. Elle est de style Médiéval. Elle appartenait à la VFamille de Beaufort qui en avait fait sa résidence. Le Comte de Savoie, à la fin du XIVe siècle ou au début du XVe siècle, fait les abbés de Tamié, seigneurs temporels de Plancherine. Ils sont alors en possession de la maison forte et d'une chapelle. Aux XVIe et XVIIe siècles, la Tour gaillarde est la résidence d'été des abbés, l'abbaye étant en commande, jusqu'en 1677, date à laquelle l’abbé de Somont réforma la vie de l'abbaye. En 1509, Alain Lacerel, abbé de Tamié (1506-1527), y fait construire des borneaux afin d'amener l'eau de la fontaine de Duy situé sous Versonnaz jusqu'à la maison forte. Elle servit de résidence aux 7 fils bâtards de Pierre de Beaufort, fait, en 1538, prieur général de Cîteaux en Savoie et en Dauphiné. A la Révolution française, la Tour gaillarde fut vendue comme bien national et depuis, plusieurs propriétaires s'y sont succédés.
Coordonnées par GPS : 45° 40' 01" Nord, 6° 19' 01" Est


* LA MAISON FORTE DE GEMILIEU A SAINT-JEAN-DE-CHEVELU - 73170 :


La Maison forte de Gémilieu est une maison forte bâtie à Saint-Jean-de-Chevelu, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La maison forte de Gimilieu ou de Gémillieu est une maison forte construite au XIIIe siècle. C'était le centre de la seigneurie de Gimilieu vers 13403, Pétremand de Gimilieu, seigneur de Gimilieu et de Virignin. En 13553, il acquiert de Berlion de Chevelu des terres qui viennent agrandir son fief. En 1419, Catherine de Gimilieu, fille et héritière de Pétremand, épouse Jacques de RossillonNote 2, qui devint seigneur de Gimilieu. Le 10/03/1452, un autre Jacques de Rossillon de Gimilieu épousa Louise d'Orlyé, fille du seigneur d'Ameysin. Pétremand de Rossillon de Gimilieu, leur fils, épouse, en 14803, Guigonne de Champrovent. En 1556, Antoine de Rossillon (†1599) y vécut, seigneur de Gimilieu et de Virignin, écuyer. En 1630, on relève un François de Rossillon. César de Rossillon, seigneur de Gimilieu, le 1er octobre 1675, est présentavec la noblesse, réunie à Yenne, du petit Bugey, à l'occasion de l'avènement de Victor-Amédée II de Savoie. Ce même César, par contrat passé au Château de Gimilieu, maria sa fille, Louise, le 9/06/1688, à Pierre Courtois d'Arcollières. Vers 1700, vivait son fils, Antoine-Gilbert. Le 15/07/1711, on célèbra le mariage de Guillaume de Rossillon de Gimilieu. Il est le neveu de César et le fils de Pierre de Rossillon de Gimilieu. Joseph de Rossillon de Gimilieu est, en 1730, garde du corps, et, vers 1750, vécut à Yenne, où il épousa Urbaine Bouvier, Pierre de Rossillon de Gimilieu. De cette union, ils eurent 2 filles, Gasparde et Claudine. Le dernier membre connu est François de Rossillon de Gimilieu, brigadier des gardes du corps, témoin, à Prélian, au mariage de Philibert d'Arcollières, le 17/05/1779. Le fief échoit au futur marquis d'Yenne. Jean-François Vulliet de la Saulnière aurait ruiné la famille de Rossillon et se fit adjuger la maison forte. Après la Révolution française, le fiefpassa aux Comtes de Chambost de Lépin qui en avaient encore la possession en 1907, et, depuis cette date, appartient à Mr Abry. C'est devenu depuis une résidence privée, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 42' 01" Nord, 5° 48' 34" Est


* LE CHATEAU DE GERBAIX A GERBAIX - 73470 (Ruines) :


Le Château de Gerbaix est un château bâti à Gerbaix, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Château de Gerbaix date du XIIIe siècle. C'est un ancien château fort, de style médiéval, dont les ruines se dressent à l'ouest du bourg, au Hameau des Brets, au lieu-dit le Château, à 680 m d'altitude, au sommet d'un mamelon. Au Moyen Age, le château est le centre de la seigneurie de Gerbaix. Son propriétaire initial était la Famille de Gerbaix. Le château ira ensuite, à la famille de Rivoire, à la suite du mariage d'Eygline de Gerbaix et de Louis Rivoire, chevalier, seigneur de Domessin et Rochefort, qui en est investi en 1359. Noble Berlion de Rivoire, Seigneur de Gerbais et de Romagnieu, fils de Louis de Rivoire, épousa à Yenne, le 17/03/1380, Catherine, fille d'Humbert Ier, surnommé le bâtard de Savoie, fils bâtard du Comte Aymon de Savoie. Le château de Gerbaix appartient, en 1514, à Laurent de Gorrevod, Seigneur de Gerbaix, par mariage, écuyer du Duc Philibert II de Savoie dit le Beau, Gouverneur de Bresse, en 1504 et, Chef des Finances en 1510, de Marguerite d'Autriche, à la suite de son mariage en secondes noces, en 1509, avec Claude Rivoire, Dame de Montanay et de Gerbaix, fille de Louis de Rivoire (†1483), seigneur de Gerbaix, de Belmont et de Lay et, de Marguerite d'Albon. Le Château de Gerbaix appartiendra, de 1679 à la Révolution Française, à la Famille Costa de Beauregard. Le Château de Gerbaix est en ruine, aujourd'hui.
Coordonnées par GPS : 45° 36' 25" Nord, 5° 44' 11" Est


* LE CHATEAU DE LA GRANDE SALLE OU CHATEAU DE LA SALLAZ A bEAUFORT - 73270 :


Le Château de La Sallaz ou château de la Grande-Salle est situé est situé à Beaufort, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. C'est une ancienne maison forte, du XIIIe siècle, dont les ruines se dressent sur la rive gauche de l'Argentine, avant son confluent avec le Doron. Il en subsiste quelques vestiges. Il existe 4 châteaux à Beaufort : le Château de Beaufort (vestiges), le Château de La Grande Salle ou Château de la Sallaz (Vestiges), le Château des Outards (Vestiges), et le Château de Randens (Mairie).
Coordonnées approximatives par GPS : 45° 43' 08" Nord, 6° 34' 32" Est



* LE CHATEAU DE LA FORET A SAINT-JEAN-DE-CHEVELU - 73170 :

PLFD — PLFD

Le Château de la Forêt est un château bâti à Saint-Jean-de-Chevelu, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il date du XIVe siècle. Il est de style Médiéval. Son propriétaire initial était la Famille de la Forest Divonne. C'était une résidence économique. Sis à 4 km de la petite ville de Yenne, le château est très représentatif de l’architecture militaire, à la fin du XIIIe et au début du XIVe siècle. Élevé sur une terrasse, construite en gros appareil, c'est une enceinte quadrangulaire flanquée de 4 tours d’angle, arasées, aujourd'hui, à hauteur du corps de logis. On accède à l'intérieur par une étroite porte, en arc brisé, protégée par une 5ème tour dressé au centre de la façade ouest, formant avec la tour d'angle un « châtelet d'entrée ». La porte était précédée d'une herse, dont on peut encore voir les restes et d'un hourd, galerie de bois jadis fixée au niveau des créneaux pour battre les murailles en cas de siège, jeté d’une tour à l’autre sur ce côté. Un balcon a été édifié, au siècle dernier, à sa place. Le château comprend un rez-de-chaussée, ou partie basse, et un étage. Une chapelle construite à l’extérieur, adossée au mur sud-est, sert aujourd’hui d'étable. Les cinq tours, découronnées à la Révolution sur l’ordre du représentant de la Convention en Savoie, étaient, autrefois, en poivrière à mâchicoulis, protégées en avant-corps par des barbacanes, ou casemates, constituant une enceinte. Le Château de la Forêt est éclairé, par plusieurs fenêtres à meneaux. Au-dessus de l’une d’elles sont sculptées les armes de la Famille La Forest. Par un chemin à courte distance, on accède à la « Petite Forest ou Petite-Forêt », constituée d’un donjon carré, posé sur une butte et dont il ne reste que les fondations. Près du donjon, quelques pans de mur ruinés et deux granges dont les bases comportent des éléments gothiques, dont celles des portes. Elles proviendraient du château primitif, qui a presque entièrement disparu. Le donjon possède encore une fenêtre à meneau. Il appartient depuis à Mr Million Rousseau. Aujourd'hui, laissé à l'abandon, le château de la Forêt menace de s'effondrer. Un premier éboulement en 2007 a déjà laissé un trou béant sur le haut de la façade Est. Le Château de la Forêt est inscrit aux M.H. depuis 1995.
Coordonnées par GPS : 45° 41' 01" Nord, 5° 48' 27" Est


- LE CHATEAU DE GRAND-LAGNIEU A YENNE - 73170 :


Le Château de Grand-Lagnieu est un château bâti à Yenne, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France.
Coordonnes par GPS : 45° 42' 06" Nord, 5° 45' 38" Est


* LE CHATEAU DU GRAND-MERCORAS A RUFFIEUX - 73310 :


Le Château du Grand Mercoras est un château bâti à Ruffieux, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château du Grand Mercoras est inscrit aux M.H. depuis 1969.
Coordonnées par GPS : 45° 51' 52" Nord 5° 50' 38" Est


* LE CHATEAU DE LA GRANDE-SALLE OU CHATEAU DE LA SALLAZ A BEAUFORT 73270 (Vestiges):


Le Château de la Grande-Salle ou Chateau de La Sallaz est un ancien château bâti à la commune de Beaufort, dans le département de Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de La Sallaz ou Château de la Grande-Salle est une ancienne maison forte, du XIIIe siècle, dont les ruines se dressent sur la rive gauche de l'Argentine, avant son confluent avec le Doron. Il ne subsiste que quelques vestiges. Il y a 4 châteaux à découvrir sur la commune : Château de Beaufort, Château des Outards, Château de La Sallaz ou Château de la Grande-Salle, Château de Randens.
Coordonnées par GPS : 45° 43' 08" Nord, 6° 34' 32" Est



* LE CHATEAU DE GRESY OU TOUR DE GRESY A GRESY-SUR-AIX - 73100 (Vestiges) :


Le Château de Grésy est un château bâti à Grésy-sur-Aix, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Grésy ou Château de Graisy est un ancien château qui date du XIe ou XIIe siècle. Il est aussi appelé la Tour de Grésy. Il fut le centre d'un mandement au XIIIe siècle. Il est installé sur une ancienne voie romaine, entre Aix et Annecy, sur l'emplacement d'anciens vestiges romains. Il permettait de surveiller l'accès au Massif des Bauges et contrôlait l'entrée de l'Albanais. Il semble avoir été le centre d'un fief de la maison de Faucigny et dont le nom serait passé à une branche cadette, les Greysier, Grésier ou Grésy. Il ne reste depuis que des ruines du Château de Grésy. Le seul vestige du Château de Grésy est une tour construite au XIIe siècle, sur un ancien oppidum. C'était un château de style Médiéval. Une double enceinte fossoyée, disparue depuis, enserrait le dernier vestige du château de Grésy, un donjon carré de 15m × 26 m de côté. On accédait aux étages par un escalier en bois et la tour s'éclairait par une fenêtre pourvue d'un banc d'assise. Coté Nord, il subsiste partiellement, les murs du cellier. L'enceinte basse, s'appuyait sur les bords du Sierroz et s'étendait jusqu'au « prieuré ». L'enceinte haute, flanqué de tours rondes, épousait le sommet du plateau sur lequel le château est élevé. Entre les deux enceintes prenaient places les communs, fours, moulins et battoirs ainsi que le château Bausan, dont il ne reste traces et la chapelle dédiée à saint Pierre. C'est dans cette dernière que fut probablement enseveli à la fin du XVIe siècle, la femme de Guillaume de Portes, Jeanne d'Aragon. On peut y voir, des stèles ainsi qu'un sarcophage et plusieurs inscriptions romaines.
Coordonnées par GPS : 45° 43' 26" Nord, 5° 55' 55" Est


- LE CHATEAU DE LONGEFAN A LA BIOLLE - 73410 :


Le Château de Longefan est une ancienne maison forte, bâtie à La Biolle, dans le département de Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpe, en France. Sa construction date de la fin du Moyen Age et fut achevée à la fin du XVe siècle. Elle fut remaniée à la fin du XVe siècle, au Moyen-Age. Il servait à l'origine à contrôler les voies de circulation qui permettaient de se rendre d'Antoger (près d'Aix-les-Bains) vers Saint-Germain-la-Chambotte, commune voisine. Il fut le Centre de la Seigneurie de Longefan. Le propriétaire initial du Château de Longefan était la Famille de Montfalcon. La forme générale du château, édifié à la fin du XVe siècle, sur des bases plus anciennes, ressemble à l'avant d'un navire. Le portail d'entrée date du XVIIIe siècle et donne accès à la cour et aux jardins suspendus où se trouve une tour demi-ronde. Sous les jardins suspendus se trouvent les salles basse avec leur plafond voûté. On peut y voir, à gauche du portail, correspondant aux murs de l'enceinte, une meurtrière ainsi que les bases de la construction qui l'a précédée. L'intérieur du château a subi de plusieurs modifications, entre le XVIIe et XIXe siècles, après l'incendie du 4/10/1649 qui détruisit les charpentes et les remaniements apportés, entre 1622 et 1644, par Louis de Seyssel et sa femme Adriane de Grammont.
Coordonnées par GPS : 45° 45' 43" Nord, 5° 54' 35" Est


- LE CHATEAU DE LUCEY OU CHATEAU DE BOIGNE A LUCEY - 73170 (Domaine viticole):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Lucey est un château bâti à Lucey, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Lucey se nommait Château de Loyssey, mais aussi le Château de Boigne. C'étaitune ancienne maison forte, du XIIIe siècle, remaniée au XIXe siècle. Il appartenait initialement à la Famille de La Forest de Lucey. Le Château de Lucey se dresse sur une hauteur, qui domine la plaine où s'écoule le Rhône, au-dessus du village de Lucey, face à l'église. Le château date du Moyen Age. Il était le siège de la seigneurie de Lucey puis de la baronnie (1563) et enfin du marquisat (1654) de Lucey. Le Château de Lucey fut gravement détruit à la Révolution qui le découronna de ses deux tours et le ruina en partie. Louis de Mareste qui hérite du titre de marquis de Lucey au décès de son père, réside au château en 1740. Le Château de Lucey fut démantelé à la Révolution française. Le 31 mars 1794, le citoyen Maxime Sevez, envoyé par l'agent national près le district de Chambéry, Morel, invite la municipalité à réquisitionner des ouvriers pour œuvrer à la démolition du château. La dernière marquise de Lucey, transmet ses biens, en 1812, au colonel Carron, comte de Grésy-sur-Aix, qui revend le domaine, terres et château, en 1816 ou 1817, à Félix Cottarel, marchand de biens, qui les revend à son tour, 1an après, au Comte général Benoît de Boigne. Ce personnage singulier marqua la ville de Chambéry par ses munificences. Né, en 1751, de parents pelletiers, Benoît Leborgne s’engagea très jeune dans l’armée et fit une brillante carrière aux Indes. Ses exploits militaires entrèrent dans la légende. Il commanda jusqu’à 30 000 hommes et épousa, en 1788, à Delhi, une princesse persane dont il eut deux enfants. Après 20 ans de séjour aux Indes, le général Benoît de Boigne fit ses adieux aux officiers de son armée en 1796 et partit pour l’Angleterre, où il suivit les péripéties de la Révolution française. Sa rencontre avec Mlle Adèle d'Osmond changea le cours de son destin. Il répudiera sa première femme et ne vécut que pour son nouvel amour, dotée de verve et pleine d'esprit. Mais celle-ci n'acceptera jamais de vivre au Château de Lucey comme elle avait refusé de vivre au Château de Buisson-Rond, à Chambéry. Jusqu’à sa mort, en 1830, il multiplia les actions de bienfaisance en Savoie. Les chambériens, en hommage à leur généreux donateur, firent élever la célèbre « Fontaine des Éléphants ». Le Comte Ernest de Boigne, colonel, petit-fils de Benoît de Boigne, fit exécuter des travaux au château. Vers 1920, une descendante du général vendit le château à Jean-Baptiste Morel, industriel isérois et archéologue. Il sera ensuite à Mme de Camaret, sa fille, dont les descendants sont toujours propriétaires. Les parties hautes de la construction actuelle, ont été fortement remaniées dans la première moitié du XIXe. L'avant-corps de facture moderne, bâti dans le style Renaissance, est dû au Colonel Ernest de Boigne qui fit apposer au-dessus de la porte un écu à ses armes. Les pièces à l'intérieur arborent une décoration de peintures murales du XVIIe siècle. Il ne subsiste du château médiéval qu'une petite partie de la façade Sud. Près du porche d'entrée, se trouve une cascade, qui fit partie intégrante des défenses et servit ensuite à faire fonctionner plusieurs moulins. Le Château de Lucey est devenu, aujourd'hui, un Domaine viticole.
Coordonnées par GPS : 45° 45' 04" Nord, 5° 47' 26" Est


* LE CHATEAU DE LUTRIN A SAINT-PAUL - 73170 (Ruines):
à chercher

Le Château de Lutrin est un ancien château bâti à Saint-Paul, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. C'est un château fort, de style Médiéval, qui date du XIIIe siècle. La seigneurie de Lutrin ou Lustrin appartenait à l'époque, aux Evêques de Belley, puis aux Comtes de Savoie. Amédée V de Savoie, en 1286, la remit en échange à Josselin du Pont. Arthaud du Pont, fils unique de Josselin, seigneur de Lutrin, devenu curé de Saint-Jean-de-Chevelu, la revendit, en 1369, aux Escrivieu (de Escriviaco), famille noble originaire de Belley ou de ses environs. Noble Guigon d'Escrivieu, seigneur de Lutrin, est marié, le 12 avril 14573, à Françoise de Mareste. En 1530, le Château de Lutrin échut à la famille des nobles Amblards. Charles des Amblards, seigneur de Lutrin, le 1er mai 15363, rend hommage, à François Ier, qui occupe la Savoie, de son fief de Lutrin. La terre passera à la famille de Mareste. Le 1er octobre 16753, Antoine-Melchior de Mareste, lieutenant dans l'escadron de Savoie, marié, en 1659, à Françoise de Ramus de Charpenne de Cruet (°1648), fille d'Antoine, dame de Vens et de la maison forte de Verdun qui lui apporte ses biens de Rive, ainsi que ceux de Arbin et de Cruet, dont elle a hérité, est présent à Yenne à la réunion de la noblesse du petit Bugey, à l'occasion de l'avènement4 de Victor-Amédée II de Savoie. Il est, à cette occasion, qualifié de seigneur de Lutrin et baron de Champrovent. La seigneurie ira ensuite dans les mains de la famille noble des Compeys. Ces derniers disparaissent vers 1730. La seigneurie échut à Claude-François Goybet, Intendant du Genevois. A cette époque, le Château de Lutrin était déjà ruiné. Il ne reste que des ruines du château, aujourd'hui, dans les bois.
Coordonnées par GPS : 45° 40' 41" Nord, 5° 48' 16" Est


* LA MAISON NOBLE DE MALET A SAINT-PAUL - 73170 (Exploitation agricole) :


La Maison noble de Malet est une ancienne maison noble bâtie à Saint-Paul, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Son propriétaire initial était la Famille de La Porte. La seigneurie et la gentilhommière de Malet sont la possession, au XVIe siècle, de la Famille noble des de La Portes, Seigneurs de Malet et Saint-Paul. En 1540, Claude de La Porte, un Noble et seigneur de Malet, y habitait et fut condamné à mort par décapitation à Chambéry, le 9/09/1557, pour le meurtre de Maître Nicolas Dapponex, arquebusé, avec la complicité de ses frères et de sa femme, lors de sa traversée du Col du Chat. Le jugement prévoyait qu'il soit décapité, son corps coupé en quatre quartiers, l'un pendu aux fourches patibulaires de Yenne, deux aux portes de Chambéry, et le dernier dont la tête au Col du Chat. Sa femme, Marie de Lucinge, sa complice, se remaria, peu après, avec Antoine de Seyssel, Vicomte de Choisel, à qui elle apporte la seigneurie de Malet. Le 16/12/1680, vint mourir en sa maison forte de Malet, Aynard de Seyssel, La seigneurie et la gentilhommière de Malet étaient la propriété, au XVIe siècle, de la Famille noble des de La Portes, seigneurs de Malet et Saint-Paul. En 1907, la Maison Noble de Malet n'est plus qu'une ferme appartenant à la Famille Dognin, originaire de Saint-Paulicomte de Choisel, ancien officier, retiré précédemment au Château de Choisel.Les restes du Manoir de Malet, ancienne gentilhommière, datent du XVIe siècle, convertie en exploitation agricole, se dressent, près de l'église de Saint-Paul. Elle fut sous l'Ancien Régime, le siège de la Seigneurie de Malet. La Maison noble de Malet est devenue, depuis, une Exploitation agricole.
Coordonnées par GPS : 45° 40' 42" Nord, 5° 47' 08" Est


- LE CHATEAU DE MANUEL A ALBERTVILLE - 73200 (Privé):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Tournasol7

Le Château de Manuel est un château bâti au lieu-dit Conflans, à Albertville, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Manuel est inscrit aux M.H. depuis 1928. C'est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 40' 19,34" Nord, 6° 23' 43,84" Est


- LE CHATEAU DE LA MAR OU CHATEAU DE CORDON A JONGIEUX - 73170 (Chambres d'Hôtes) :


Le Château de La Mar est un château bâti à Jongieux, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de La Mar, appelé le Château de Cordon, ou le Château d'Aymavigne, est une ancienne maison forte, du XIIIe siècle, restaurée en 1625, qui se dresse au pied du coteau qui porte les vignes de Marestel, dans le hameau d'Aimavigne. Au Moyen Age, il fut le centre de la seigneurie de La Mar. Vous vous reposerez dans un cadre prestigieux et agréable. La piscine olymphique vous attend. Le Château de la Mar est un château restauré avec beaucoup de goût. Le Château de la Mar est devenu un domaine viticole et vous propose aussi ses chambres d'hôtes.
Coordonnées par GPS : 45° 44' 32" Nord, 5° 47' 49" Est


* LE CHATEAU DES MARCHES A LES MARCHES - 73800 (Maison de retraite):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Florian Pépellin

Le Château des Marches est un château bâti à Les Marches, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. C'est une ancienne maison forte du XIVe siècle. Elle est de style Médiéval. Son propriétaire initial était la Maison de Savoie. Outre « le bourg médiéval » et les nombreuses maisons fortes de la commune, l’imposant château des Marches recèle un trésor particulier : Celui de la salle des fêtes. En 1785-1786, le Marquis Eugène de Bellegarde rénova la pièce, aujourd’hui, classée monument historique, en raison des fresques et trompe-l’œil peints par les frères Galliari (Fabrizio 1709-1790 et Bernardino 1707-1794) qui venaient de l’Académie de Turin. C'est dans un château déserté par ses occupants que Montesquiou y logea le 22/09/1792. En novembre de la même année, les 2 sœurs, Adèle, 20ans et Aurore, 16ans, reprennent possession du château. Ouvertes aux idées révolutionnaires, elles y accueillent nombres de Jacobins ainsi que le Général Kellermann et y organisent de nombreux bals et fêtes. Frédéric-Pierre de Bellegarde, chambellan de l'empereur d'Autriche, fils de Frédéric et d'Adèle, à la mort de sa mère survenue en 1830 à Paris, vendit le château en 1831, au comte Camille Costa de Beauregard. Michel Costa de Beauregard, petit-fils de Camille, vend, avant son entrée dans les ordres, en 1882, le château à son cousin Costa de Beauregard, chanoine. Avec sa sœur Alix (°1847-†1915), religieuse à la charité de Saint-Vincent de Paul, il y fonde un orphelinat féminin, qui accueille 72 fillettes en 1914. Monseigneur Ernest Costa donne le château aux filles de La Charité. Il servira d'hôpital militaire lors des 2 conflits mondiaux ; de 1914 à 1918 et de 1939 à 1940. En 1950, l'orphelinat est devenu une école ménagère. Puis, depuis 1972, le Château des Marches est devenu une maison de retraite de 90 places.
Coordonnées par GPS : 45° 29' 49,47" Nord, 6° 00' 10,44" Est


- LE CHATEAU DE MINJOUD A SAINT-PIERRE-D'ALBIGNY - 73250 (Monastère):


Le Château de Minjoud est un château bâti à Saint-Pierre-d'Albigny, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Minjoud fut édifié, de 1670 à 1700, édifié par Mansart, avec des Jardins de Le Nôtre. Hortense Mancini, Duchesse de Mazarin, vint y faire de nombreux séjours. Le Château de Minjoud est devenu le Monastère des Sœurs de la Visitation.
Coordonnées par GPS : 45° 34' 14" Nord, 6° 09' 22" Est


- LE CHATEAU DE MIOLANS A SAINT-PIERRE-D'ALBIGNY - 73250 (Ruines):

CC BY-SA 4.0 - Photo Florian Pépellin

Le Château de Miolans est une forteresse bâtie à Saint-Pierre-d'Albigny, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Miolans est un château fort, qui appartenait initialement, aux seigneurs de Miolans, de l'an 1080 à 1593. C'est un chef-d'œuvre de l'architecture militaire qui, de par sa position stratégique, permettait le contrôle de toutes les routes en direction des cols de la Vallée de la Tarentaise, de ceux de la Vallée de la Maurienne, ainsi que des routes en provenance du Dauphiné et de la France, passant par la Combe de Savoie. Puis, le Château de Miolans devint la prison d'État de la Maison de Savoie, jusqu'en 1792. Il est Classé aux M.H. depuis 1944. Le Château de Miolans offre à ses visiteurs, une vue panoramique exceptionnelle, englobant le Mont Blanc et le Vercors. Il existe 2 autres bâtiments à découvrir sur la commune : La Maison forte des Allues (XVe siècle) et le Château de Minjoud (XVIIe siècle).
Coordonnées par GPS : 45° 34' 50" Nord, 6° 11' 11" Est


- LE CHATEAU DE MONTBEL OU CHATEAU DES TEPPAZ A SAINT-PIERRE-D'ENTREMONT - 73670 (Ruines) :


Le Château de Montbel est un ancien château bâti à Saint-Pierre-d'Entremont, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. C'était un ancien château fort, appelé aussi le Château des Teppaz. La construction du Château de Montbel date du début du XIIIe siècle. Il ne reste que des ruines, aujourd'hui, du Château de Montbel.
Coordonnées par GPS : 45° 24' 48" Nord, 5° 51' 17" Est


* LE CHATEAU DE MONTCHARVIN A COGNIN - 73160 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de PLFD

Le Château de Montcharvin est un ancien château fort bâti à Cognin, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Montcharvin est une ancienne maison forte, du XIIIe siècle. Le château fut remanié aux XIVe et XVe siècle. Il était le centre de la seigneurie de Montcharvin. Il gardait le vieux chemin de Chambéry aux Échelles, par Vimines. Le château est flanqué d'une grosse tour carrée, tour-résidence, arasée au niveau de la toiture. Un escalier à vis y est logé. La façade principale du logis à l'Est donne sur une cour en terrasse, dont le mur d'enceinte était flanqué de deux tours ronde. L'une est aujourd'hui ruinée, la seconde, à l'Ouest, prés de la porte, est encore en bon état. Au rez-de-chaussée une grande fenêtre à meneau éclaire une salle à poutrelles moulurées, dans laquelle se trouve un manteau de cheminée de grandes dimensions datant du XIVe siècle. Le 1er étage s'éclaire également par une fenêtre à meneaux. Il subsiste deux portes anciennes, celle de l'entrée, à arc surbaissée datant du XVe et XVIe siècles, que flanque une tour ronde et une seconde, située au Nord, datée du XIIIe siècle, en arc en tiers-point appareillé avec de grands claveaux.
Coordonnées par GPS : 45° 33' 18" Nord, 5° 53' 22" Est


* LE CHATEAU DE MONTERMINOD A SAINT-ALBAN-LEYSSE - 73230 (Ruines) :


Le Château de Monterminod est un chateau bâti à Saint-Alban-Leysse, à la limite de Queige, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il se touve aussi les ruines d'un autre château sur la commune : Le Château de la Croix-Saint-Alban-Leysse qui est en ruine.
Coordonnées par GPS : 45° 34' 52" Nord, 5° 57' 31" Est


* LE CHATEAU DE MONTFALCON A LA BIOLLE 73410 - (Tour/Ruines):


L'ancien Château de Montfalcon est un ancien château dont les vestiges se dressent sur la commune de La Biolle, dans le département de de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il ne reste comme vestige de cet ancien château, qu'une tour. La construction du Château de Montfalcon date du Moyen Age. Le château de Montfalcon est le siège d'une châtellenie, dit aussi mandement (mandamentum), que l'on retrouve aussi sous la forme de la Châtellenie de Montfalcon et de la ville neuve d'Albens (Villeneuve-d'Albens), qui appartient au bailliage de Savoie. Le donjon est le lieu de résidence du châtelain. Le Château de Montfalcon est un ancien château fort, du XIIIe siècle, dont les ruines se dressent sur un mamelon, à 542 m d'altitude, au-dessus du Hameau de Montfalcon, dominent au Nord l'Albenche, à 2,4 km au Sud-Ouest du bourg. Il fut le centre de la seigneurie de Montfalcon, érigée en baronnie, et le Siège de la châtellenie de Montfalcon. Il est en ruine. Il existe aussi sur la commune à découvrir le Château de Longefan.
Coordonnées par GPS : 45° 45' 24" Nord, 5° 55' 47" Est


* LE CHATEAU DE MONTFLEURY A AVRESSIEUX - 73240 (Musée du Vieux Terroir):
de Chateaumontfleury
CC BY-SA 4.0

Le Château de Montfleury est une ancienne maison forte bâtie à Avressieux, dans le département de Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes. La construction du Château de Montfleury date du XIIIe siècle. Il est de style Médiéval. Il a été remanié aux XVIe et XVIIIe siècles, puis au XIXe siècle. Il se dresse, à 750 m, au Sud-Est du bourg. Le château de Montfleury était au Moyen Age, le centre de la Seigneurie de Montfleury, qui fut élevée, au XVIIIe siècle, en baronnie. Du Château de Monfleury subsiste un donjon du XIIIe siècle, haut de 30 mètres, dit la « Tour Sarrazine » à laquelle on a accolé au XVIe siècle, un corps de logis, une tour hexagonale et une échauguette et, au XIXe siècle, une aile construite dans un style Renaissance. Le fief de Montfleury est inféodé en faveur d'Amédée Roccard, le 1er octobre 1392. Au milieu du XVIe siècle, il devient la propriété d'une branche de la famille de Mareste. Ces derniers, quand ils firent restaurer le château, en 1728, devinrent les barons de Montfleury. Le dernier de cette branche des Mareste d'Avressieux, qui décèda à la fin du XIXe siècle, laissa pour héritière, Alberthe de Rubempré, sa belle-fille, mariée au Comte de Luzerna, gentilhomme piémontais. Son petit-fils, astronome et inventeur, revendit le Château de Montfleury, en 1893. Il échut à Mr. Giraud, vivant à Moscou et, fut transformé, en 1960, en un Centre de vacances, dont il eut beaucoup à souffrir. Mr Prière, qui l'a acquis, en 1972, le fit restaurer et en a fit le Musée du Vieux Terroir. Les propriétaire actuel du Château de Montfleury sont les Chanoines du Grand-Saint-Bernard
Adresse : Château de Montfleury - Allée du château, 73240 Avressieux
Coordonnées par GPS : 45° 43' 53" Nord, 7° 17' 54" Est


* LE CHATEAU DE MONTFORT A SAINT-SULPICE - 73160 (Ruines)


Le Château de Montfort est un ancien château bâti à Saint-Sulpice, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le château de Montfort est en ruines, aujourd'hui. Sa construction datait du XIVe siècle. Il était de style Médiéval. C'était le centre de la seigneurie de Montfort, qui fut élevée en baronnie, en 1563. Son propriétaire initial était la Famille d'Herbeys, originaire de Chambéry, avec, en 1377, Jacques d'Herbeys et en 1414, Guigues d'Herbeys. La famille de Montfort en dvient propriétaire en 1447, avec Jean de Montfort et ses frères. Il ira, au XVe siècle, à Lambert Oddinet, Chevalier de l'ordre de Saint-Maurice, bourgeois anobli de Chambéry. En 1563, Louis Oddinet sera élevé au titre de Baron de Montfort. Il passe par mariage à Georges de Mouxy et, en 1606, à Louis de Seyssel, Marquis d'Aix. En 1660, la baronnie passe au Marquis de Coudrée, qui le cèdera à Joseph Arestan en 1702. À l'épque, le château est pratiquement ruiné et Arestan le revendit, en 1744, à Louis Morand. Son fils, Claude-François-Alexandre Morand rachètera le titre, de baron de Montfort. La Famille Morand le conservera jusqu'à son extinction, en 1879. On distingue l'emplacement d'un donjon carré de 7 m × 7 mètres de côté et, les restes de tours rondes et semi-circulaire. Il en est de même des logis construit en petit appareillage ; quand aux terrasses, elles sont depuis recouvertes par une végétation dense. Le Château de Montfort est en ruines depuis.
Coordonnées par GPS : 45° 34' 10" Nord, 5° 51' 49" Est


* LA MAISON FORTE DE MONTHOUX - AU HAMEAU DE MONTHOUX - A SAINT-JEAN-DE-CHEVELU - 73170 (Ruines):


La Maison forte de Monthoux est une maison forte bâtie dans le hameau de Monthoux, à Saint-Jean-de-Chevelu, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Sa construction date du XIVe siècle. Elle est en ruines. Elle est de style Médiéval et servait de résidence seigneuriale. Elle se dresse sur une plate-forme au hameau de Monthoux, à 1 km au Nord-Nord-Est du bourg. Le 104/1794, le citoyen Maxime Sevez, envoyé par l'agent national Morel, pour vérifier la destruction des clochers, des tours et des châteaux, invite la municipalité à réquisitionner des ouvriers pour démolir le château mentionné comme étant celui de Champrond. La Maison forte de Monthoux abritait, vers 1950, des bâtiments agricoles. Aujourd'hui, elle est en ruines.
Coordonnées par GPS : 45° 42' 20" Nord, 5° 50' 12" Est


- LE CHATEAU DE MONTMELIAN A MONTMELIAN - 73800 (Vestiges):


Le Château de Montmélian est un château bâti à Montmélian, dans le département de la Savoie, en Région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Cet ancien château fort date du XIe au XVIIIe siècle. Il était de style Médiéval. Il apaprtenait aux Comtes de Maurienne. C'était le siège du bailliage de Savoie puis d'une châtellenie, transformé en forteresse au XVIe siècle, dont il ne subsiste que de maigres vestiges. Situé à 80 m de hauteur, au-dessus du bourg. La citadelle, garante du passage entre le Val du Bourget et le Dauphiné et les vallées intra-alpines de Maurienne et de Tarentaise, fut assiégée par les troupes françaises en 1600 (voir Siège de Montmélian, en 1630 puis en 1690-1691. Elle fut détruite, par ordre du roi de France Louis XIV, en 1706. Le Château de Montmélian est, en ruine, aujourd'hui.
Coordonnées par GPS : 45° 30' 04" Nord, 6° 03' 16" Est


* LE CHATEAU DE MONTMAYEUR A VILLARD-SALLET - 73110 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Mossot

L'ancien Château de Montmayeur est un château bâti à Villard-Sallet, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Cet ancien château fort fut construit du XIIe au XIIIe siècle. Il fut le berceau de la Famille de Montmayeur, au Moyen Age, et le Ccentre de la Seigneurie de Montmayeur, élevée en Comté en 1449. Le Château de Montmayeur est en ruines, aujourd'hui. On peut voir la Tour Nord-Est, restaurée, la tour Ouest et les vestiges d'autres bâtiments, mis à jour, lors des fouilles réalisées sur le site. Les tours et le site archéologique qui s'y rattache font l’objet d’une inscription aux M.H. par arrêté du 19 septembre 1989. En 1997, le site est intégré à un itinéraire thématique de découvertes : Pierres-fortes de Savoie. Le Château de Montmayeur est inscrit aux M.H. depuis 1989. La commune en est devenue propriétaire du Château de Montmayeur .
Coordonnées par GPS : 45° 29' 23,7" Nord, 6° 07' 25,7" Est


* LA TOUR DE MONTMAYEUR A AIME - 73210 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Mossot

La Tour de Montmayeur est une ancienne maison forte, bâtie à Aimé, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Elle date du XIVe siècle. Elle est de style Médiéval. La Tour de Montmayeur se situe près d'un pont sur l'Isère, à l'angle de la rue de la Gare et de la voie ferrée. Elle commandait autrefois un pont à péage sur l'Isère. La Tour de Montmayeur et le donjon font l'objet d'une inscription partielle aux M.H. du 21 août 1983.
Coordonnées par GPS : 45° 33' 17,5" Nord, 6° 39' 07,27" Est


* LE CHATEAU DE MONTROTTIER A LOVAGNY - 74330 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Davric

Le Château de Montrottier est un château bâti à Lovagny, dans le département de la Svoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La constuction du Château de Montrottier date du XIIIe au XVe siècle. C'est un château fort. Il possède un donjon haut de 33 m, et de nombreux logis. Il appartenait au XIXe siècle au Général suisse Guillaume-Henri Dufour, Fondateur de l'armée suisse moderne et de la Croix-Rouge. Depuis 1916, il appartient à l'Académie florimontane. Il est remarquablement conservé et entièrement meublé, avec d'importantes collections d'armes, d'armures, de faïences, de porcelaines, de verreries et objets ramenés d'Extrême-Orient.
Coordonnées par GPS : 45° 53' 31,7" Nord, 6° 2' 24,7" Est


* LE CHATEAU DE LA MOTTE-DE-MONTFORT A LA MOTTE-SERVOLEX - 73290 :


Le Château de la Motte-de-Montfort est un château bâti à La-Motte-Servolex, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Château de la Motte-de Montfort date du XIVe siècle. le château fut réaménagé en 1936. Il fut le centre d'une ancienne mestralie. Au cours des siècles, les métralies sont peu à peu englobées dans les châtellenies ou rachetées par le seigneur, de sorte qu'au XVe siècle, le métral devient plus souvent un subordonné du châtelain. Vous découvrirez aussi la chapelle castrale gothique.
Coordonnées par GPS : 45° 35' 51" Nord, 5° 52' 42" Est


* LA MAISON FORTE DE MOTZ A MOTZ - 73310 :


La Maison forte de Motz est une ancienne maison forte bâtie au Hameau de Chateaufort, à Motz, dans le département de la Savoie, en Région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La maison forte de Motz est une ancienne maison forte, de style Médiéval, qui date du XIVe siècle. Son propriétaire initial était la Famille de Motz. Elle était au Moyen Age, le siège de la seigneurie de Motz, qui se dresse en face de l'église, au Hameau de Châteaufort.En 1375, Artaud de Motz, fils de Jean, seigneur de Motz, en reçut l'investiture. En 1518, Charles III de Savoie, hérita de la maison forte, d'un autre Artaud de Motz et l'offrit, en fief, à la famille Aymon de La Chavanne, famille originaire de Rumilly. Elle passa au XVIIe siècle à leur cousin Claude-François de Chavanne. Au début du XVIIIe siècle, elle estdevient la propriété de la famille Lognoz. On relève, en 1730, Gabriel Lognoz, fils de Pierre, et à la Révolution, Maurice Lognoz, fils de Bénigne. La maison forte de Motz a conservé quelques élémentsdatant du XVIeme siècle.
Coordonnées par GPS : 45° 55' 41" Nord, 5° 50' 03" Est


- LE CHATEAU DES OUTARDS A BEAUFORT-SUR-DORON - 73270 :
(Maison Privée):

Le Château des Outards est un château bâti à Beaufort-sur-Doron, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le castrum de Altaribus bati, en 1297, est une ancienne maison forte, du XIe siècle, dont les vestiges se dressent en face de la colline des Vanches, sur la rive gauche du Dorinet, au sommet de la Colline des Curtillets, à 1,2 kilomètre au Nord - Est du bourg. Le château fut édifié, après 1246, pour Pierre, seigneur de Beaufort, à la suite du partage intervenu, entre lui et son frère, dans la succession de leur père Guillaume de Beaufort. L'ainé, Guillaume, ayant hérité du château ancestral. Dans le besoin, ils contractent, lui et son frère, auprès du seigneur de Faucigny Pierre de Savoie un emprunt de 1 500 livres. En 1277 ne pouvant honorer leur dette, Pierre, revend en 1277, son Château des Outards à Béatrice de Faucigny. Ses descendants, obtiendront le droit de faire construire un nouveau château à Beaufort, le Château de La Sallaz. En 1320, Pierre et Jacques, dits de « Altaribus », frères, damoiseaux, fils de Raymond de Beaufort, demandent le droit de dresser des fourches patibulaires. L'histoire du château s'inscrira désormais dans la mouvance des États du Faucigny et ne fera l'objet d'aucun fait notable. Il ne subsiste, aujourd'hui, que quelques vestiges de l'ancien Château des Outards qui est privé et fermé au Public. A son emplacement, se dresse une maison d'habitation moderne. Il ne subsiste du château médiéval que quelques murs ruinés et un blason pratiquement illisible. Il y a 4 châteaux à découvrir sur la commune : Château de Beaufort, Château des Outards, Château de La Sallaz ou Château de la Grande-Salle, Château de Randens. Sur son emplacement, se dresse une maison d'habitation moderne. Il ne subsiste du château médiéval que quelques murs ruinés et un blason, pratiquement illisible. Il existe 4 châteaux à Beaufort : le Château de Beaufort (vestiges), le Château de La Grande Salle ou Château de la Sallaz (Vestiges), le Château des Outards (Vestiges), et le Château de Randens (Mairie).
Coordonnées par GPS : 45° 43' 23" Nord, 6° 34' 33" Est


* LE MANOIR DE LA PEROUSE A SAINT MARCEL - 73600 :


Le Manoir de la Pérouse est un manoir bâti à Saint-Marcel, dans le département de la Savoie, en Région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Manoir de la Pérouse appartient à Guillaume (Inata) et Florent (Asso). Le Manoir de la Pérouse est une ancienne maison forte, de style Médiéval, dont la construction date du XIIIe siècle. En 1284, la maison forte appartenait à la famille de Chamousset, en la personne de Bertrand de Chamousset et de La Pérouse. On relève ; Jean III de Bertrand, archevêque-comte de Moûtiers-Tarentaise, en 1342, et en 1419, Jean V de Bertrand, également archevêque-comte de Moûtiers-Tarentaise. En 1736, Guillaume Chrisanthe, Marquis de Chamousset en devint propriétaire. Le Manoir de la Pérouse se situe à 700 mètres d'altitude, au pied du rocher de Siaix, au Nord du Village de Saint Marcel.
Coordonnées par GPS : 45° 31' 14" Nord, 6° 34' 07" Est


* LE CHATEAU DE LA PEROUSE A MONTMELIAN - 73800 (Privé):


Le Château de la Pérouse est un château bâti à Montmélian, dans le département de la Savoie, en Région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Cette ancienne maison forte date du XIIIe siècle. C'était au Moyen Age, le centre de la seigneurie de La Pérouse et de Chamousset, qui a laissé place à une maison d'habitation privée, datant du XIXe siècle.
Coordonnées par GPS : 45° 30' 25" Nord, 6° 03' 39' Est


* LE CHATEAU DE PETIT-COEUR OU LA TOUR DE BOSON OU TOUR DE LA MOTTE A PETIT-COEUR A LA LECHERE - 73260 :


Le Château de Petit-Coeur appelé la Tour de Boson ou Tour de La Motte est une tour bâtie au Hameau de Petit-Cœur, à La Léchère, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La Tour de Boson fut citée le 10 juin 1447. Il existe plusieurs châteaux à découvrir sur la commune : Le Château du Feuillet (IXe siècle), le Donjon de Pussy, le Château de Briançon (IXe siècle-Vestiges), le Château de Petit-Cœur, ou Tour de Boson ou Tour de La Motte(10/06/1447).
Coordonnées par GPS : 45° 31' 59" Nord, 6° 28' 27" Est


* LE CHATEAU DE PINGON A LA MOTTE-SERVOLEX - 73290 (Pensionnat):


L'ancien Château de Pingon est un château bâti à La Motte-Servolex, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Pingon se situe sur la route de Chambéry. La construction du Château de Pingon date de 1515. C'est un château, de style Renaissance. Il a appartenu à la famille de Pingon, parente de l'historiographe savoyard Emmanuel-Philibert de Pingon. Il fut au XIXème siècle la propriété des Costa de Beauregard. Ils le mettront à la disposition des Frères des écoles chrétiennes, en 1843. En 1901, le Château de Pingon a été racheté par la Comtesse de Buttet, petite-fille du Général de Boigne, puis le château de Pingon a été transmis à la Famille de Boigne. L'ex-Château de Pingon est devenu un Lycée Technique privé appelé le Pensionnat Sainte-Anne.
Coordonnées par GPS : 45° 35' 51" Nord, 5° 52' 42" Est


* LA TOUR DE PLANCHERINE OU LA TOUR GAILLARDE A PLANCHERINE - b73200 (Résidence Privée) :


La Tour de Plancherine appelée aussi la Tour Gaillarde est une tour bâtie à Plancherine, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Cette ancienne maison forte date du XIVe siècle. La Tour de Plancherine aurait été édifiée pour la famille de Beaufort et n'est qu'un élément d'un ensemble plus important. Le Comte de Savoie, à la fin du XIVe siècle ou au début du XVe siècle, nomme les abbés de Tamié Seigneurs temporels de Plancherine. Ils sont alors en possession de la maison forte et d'une chapelle. Aux XVIe et XVIIe siècles, le Château de Plancherine est la résidence d'été des abbés, l'abbaye étant en commende et ce, jusqu'en 1677, date à laquelle l’abbé de Somont réforma la vie de l'abbaye. En 1509, Alain Lacerel, Abbé de Tamié (1506-1527), y fit construire des borneaux afin d'amener l'eau de la fontaine de Duy, située sous Versonnaz jusqu'à la maison forte. Elle servit de résidence aux 7 fils bâtards de Pierre de Beaufort, fait en 1538, Prieur Général de Cîteaux en Savoie et en Dauphiné. A la Révolution Française, la Tour de Plancherine fut vendue comme bien national. Depuis plusieurs propriétaires se sont succédés. C'est devenu une Résidence privée.
Coordonnées par GPS : 45° 40' 01" Nord, 6° 19' 01" Est


- LE CHATEAU DE POMBOZ A SAINT-PIERRE-DE-CURTILLE - 73310 (Visite/RV):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Pomboz est un château bâti à Saint Pierre-de-Curtille, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il fut construit sur un castum Curtis. Le Château de Pomboz fut donné, aux Moines de l'abbaye d'Hautecombe, en 1160 par Mme de Sillans, jusqu'en 1789. Positionné sur la frontière, sur le Duché de Savoie, il bénéficiait d'un endroit privilégié. L'ancien château médiéval originel disparut, après deux incendies, qui eurent lieu en 1865. Le Château de Pomboz a accueilli des hôtes renommés comme Saint François de Salles, Ronsard le poète et la reine Marie-Christine de Savoie. Le Château de Pomboz est ouvert au Public et se visite. La visite est commentée par les propriétaires du château. Visite des extérieurs et intérieurs: les tours, la cave, la pièce de réception, les chambres du donjon et la chapelle, et les chambres.
Tarifs : Adulte : 5 € (Gratuit pour les moins de 10 ans.) Gratuit pour les moins de 10 ans
Visite : Toute l'année, uniquement sur RV - Tous les jours. Fete Médiévale le 2 et 3 Juillet 2022
Adresse : Château de Pomboz Route de Pomboz - 73310 Saint-Pierre-de-Curtille - Tél: 07 60 46 78 08 - Mr et Mme Dillenschneider - Tarif : 5 Euros
Coordonnées par GPS : 45° 46' 35" Nord, 5° 48' 43" Est


* LE CHATEAU DE PONTVERRE A LOVAGNY - 74330 (Ruines):


Le Château de Pontverre appelé le Petit Château est un ancien château bâti à Lovagny, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Château de Pontverre date du Xe siècle. Il ne reste que des ruines, du château, aujourd'hui.
Coordonnées par GPS : 46° 02' 06" Nord, 6° 06' 30" Est


-* LA MAISON FORTE DE PRELIAN A SAINT JEAN-DE-CHEVELU - 73170 :

CC0

La Maison forte de Prélian est bâtie à Saint-Jean-de-Chevelu, dans le département de la Savoie, en Région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La Maison forte de Prélian est une maison forte du XIIe qui se dresse au-dessous de Montou, un peu au-dessus de l'église du bourg. Elle fut au Moyen Age le siège de la Seigneurie de Prélian. La maison forte de Prélian se compose d'une tour-résidence du XIVe siècle, dite la Tour des Chevelu, à laquelle on a accolé un corps de logis du XVIIe siècle et une grange à redents. On accédait à la tour, par une porte romane, aujourd'hui, qui est murée. Il subsiste du XVIe quelques élément dont une fenêtre à meneaux partiellement obstruée. La Maison forte fut l'objet d'un incendie, fin janvier 1979, qui détruisit une des deux ailes. Les parquets, boiseries et les plafonds à la française partirent en fumée. La maison forte de Prélian fut partiellement restaurée. Derrière le corps de logis, on aperçoit le haut de la tour-résidence du XIIe siècle, dite la Tour des Chevelu.
Coordonnées par GPS : 45° 42' 01" Nord, 5° 49' 46" Est


* LE DONJON DE PUSSY A LA LECHERE - 73260 (Ruines):


Le Donjon de Pussy est un donjon bâti à la Léchère, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Donjon de Pussy est en ruine, aujourd'hui. Il existe plusieurs châteaux à découvrir sur la commune : Le Château du Feuillet (IXe siècle), le Donjon de Pussy, le Château de Briançon (IXe siècle), le Château de Briançon (IXe siècle, Ruines), le Château de Petit-Cœur, ou Tour de Boson ou Tour de La Motte(10/06/1447).
Coordonnées par GPS : 45° 31' 59" Nord, 6° 28' 27" Est


- LE CHATEAU DE RANDENS A BEAUFORT-SUR-DORON - 73270 (Mairie):


Le Château de Randens est une ancienne maison forte à Beaufort-sur-Doron, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Randens date du XVe siècle. Il a appartenu aux Familles de Belletruche et Granier. Situé dans le bourg de Beaufort-sur-Doron, il accueille dans ses murs, aujourd'hui, les services municipaux de la Mairie. Il y a 4 Châteaux à découvrir sur la commune : le Château de Beaufort, le Château des Outards, le Château de La Sallaz ou Château de la Grande-Salle, le Château de Randens.
Coordonnées par GPS : 45° 43' 08" Nord, 6° 34' 32" Est


* LA TOUR RAMUS A CONFLANS A ALBERTVILLE - 73200 :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Benoit Brassoud

La Tour Ramus est une maison à tourelles bâtie à Conflans, à Albertville, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Sa construction date de la 2ème moitié du XIVe siècle. cette Maison à tourelles se situe près de la Porte de Savoie. La Tour Ramus est inscrite aux M.H. depuis le 8/09/1928.
Coordonnées par GPS : 45° 40' 21" Nord, 6° 23' 50" Est


* LE CHATEAU REINACH A LA MOTTE-SERVOLEX - 73290 (Lycée Agricole):


Le Château Reinach est un château bâti à La Motte-Servolex, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. C'est le fleuron du vaste domaine de Reinach. En 1936, Château Reinah est donné au département de la Savoie qui le fait transformer en Centre Médico-Pédagogique, puis en un Préventorium et enfin, en un Lycée agricole. Le château Reinach est le fleuron du vaste domaine de Reinach, lycée agricole depuis 1967. Ses propriétaires successifs : Morand de Montfort, Salteur de Curtille. A la fin du XVIIIème siècle, le bâtiment central fut construit. En 1802, il devint la propriété des Costa de Beauregard, jusqu'en 1898. En 1901, Théodore Reinach l'achètera et le remaniera, dans le style Louis XIII. En 1936, il est donné au département de Savoie qui le transformera en un Centre Médico-Pédagogique, puis en Préventorium et enfin, en un Lycée Agricole.
Coordonnées par GPS : 45° 35' 51" Nord, 5° 52' 42" Est


* LE CHATEAU DE RANDENS A BEAUFORT - 73270 (Mairie):


Le Château de Randens, maison forte du milieu XVe siècle, est situé à Beaufort, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Randens accueille, aujourd'hui, les services de la Mairie. Il a appartenu aux Familles de Belletruche et Granier. Il existe 4 châteaux à Beaufort : le Château de Beaufort (vestiges), le Château de La Grande Salle ou Château de la Sallaz (Vestiges), le Château des Outards (Vestiges), et le Château de Randens (Mairie).
Coordonnées approximatives par GPS : 45° 43' 08" Nord, 6° 34' 32" Est


* LA MAISON DE REVEL A CHIGNIN - 73800 (Privée):


La Maison de Revel est une maison de maitre bâtie à Chignin, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La Maison de Revel date du XVIIe siècle, restaurée, se situe à l'angle du chemin de Tormery et de la Chapelle à Chignin. Elle est privée, fermée au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 31' 30" Nord, 6° 00' 47" Est


- LE CHATEAU DE RIPAILLE A THONON-LES-BAINS - 73200 (Visite sur RV) :


Le Château de Ripaille est un château bâti à Thonon-les-Bains, Auvergne-Rhône-Alpe en France. Le Château de Ripaille est un des plus beaux domaines au bord du Léman. Au Moyen-âge retraite semi-religieuse du premier Duc de Savoie, Amédée VIII, aux 17e et 18e siècles couvent de Chartreux, protégé du "siècle" par le haut mur qui l'entoure encore aujourd'hui, en 1900 propriété d'un grand industriel-esthète, Ripaille est depuis toujours un lieu où résidents et visiteurs viennent se "ressourcer". La visite du site de Ripaille plonge le visiteur à l'époque des Comtes de Savoie au XIIIe siècle et évoque le règne du premier Duc de Savoie, le grand Amédée VIII et l'histoire des Chartreux, propriétaires du domaine du XVIIe siècle jusqu'à la Révolution Française. Amédée VIII de Savoie (1383-1451), duc de Savoie, prince de Piémont, comte d’Aoste et de Maurienne, puis Pape sous le nom de Félix V mourut au château de Ripaille le 7/01/1451. Tarifs : Adulte : 9E - Enfant : 3,50E (15ans) . Du 04/02 au 04/03/2017, tous les jours de 11h à 17h. Durant cette période, sonnez à l'entrée du château afin d'annoncer votre venue (la loge principale étant fermée). Du 05/03 au 31/03/, tous les jours de 11h à 17h. Le château est ouvert uniquement sur réservation. Prenez rendez-vous pour les visites au Tel : 04 50 26 64 44.
Du 01/04 au 07/07/, tous les jours de 11h à 17h. Le 1er avril a eu lieu l'inauguration des nouvelles salles du Château, à cette occasion la visite sera gratuite. Du 08/07 au 27/08/, tous les jours de 10h à 18h.Du 28/08 au 05/11/, tous les jours de 10h à 17h.
Site: Château de Ripaille>
Coordonnées par GPS : 46° 23' 17" Nord, 6° 29' 12" Est


- LE CHATEAU DE LA RIVE OU CHATEAU VERDON-DESSOUS A CRUET - 73800 (Location/Salles):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Thierry74

Le Château de la Rive appelé aussi le Château de Verdon-Dessoubs est une ancienne maison forte, bâtie au XIIIe siècle, à Cruet, dans le département de la Savoie, en Région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Elle a été très remaniée au début du XXe siècle. La maison forte de la Rive avec celles du Chaffard et du Chanay et le château de Verdun-Dessus, tous situés sur la commune de Cruet, constituaient un ensemble défensif important. Mort avant 1272, on relève un Pierre de Verdon, chevalier, fils d'Ogier de Chignin. Elle est ensuite la possession de Jean de Verdon, dont la veuve épousera, en secondes noces, André de Poypon. Àu décès de Jacques de Verdon, le fils de Jean, elle est entre les mains, avant 15452, de Louis et François Duverger. En 1578, elle a fait retour à Louis de Verdun. Lui succède, en 1607, Isabeau, épouse de Michel de Mouxy. Ses héritiers, Georges et Garin de Mouxy, la vendent aux Ramus de Charpenne, en 1617, petits-cousins des Mouxy, seigneur de la Tour de Verdun, depuis 1584, famille bourgeoise originaire de Seyssel, en la personne de Claude Ramus. En 1659, Françoise de Ramus (1648), fille d'Antoine, dame de Vens et de la maison forte de Verdun, les apporte avec ses biens d'Arbin et de Cruet, dont elle a hérité, à Anthelme Melchior de Mareste, Baron de Champrovent, son mari. En 1730, le Château de la Rive est racheté par le marquis Louis de Lucey, descendant par la famille de Mareste de Françoise de Ramus. Le Château de la Rive est racheté en 1923 par la famille Ducat puis, par les Chaland, famille de Montmélian. C'est devenu un Centre de séminaires et de réceptions. Le Propriétaire actuel est Aurélien Poncet.
Coordonnées par GPS : 45° 32' 13,29" Nord, 6° 06' 5,15" Est


- LE CHATEAU DE LA ROCHE-DU-ROI A AIX-LES-BAINS - 73100 (Privé) :

CC BY-SA 3.0

Le Château de la Roche du Roi est un château bâti à Aix-les-Bains, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il est classé aux M.H. depuis 1986. Le Château de la Roche du Roi est un château du XIXe siècle. Situé sur les hauteurs d'Aix-les-Bains, à flanc de colline, le château domine la ville et surplombe l'hippodrome et le golf. Le Château de la Roche est de style Baroque. Il fut construit en 1900 par l'architecte de la ville Jules Pin (aîné) ainsi que par l'entreprise Léon Grosse. Ce château est à présent classé aux M.H. depuis 1986. Son style architectural est un mélange entre les palais orientaux et les châteaux de la Renaissance. La surface totale du bâtiment est d'environ 500 m². Il est construit sur une terrasse supportée par des soubassements voûtés en plein cintre. A l'extérieur du château, dans sa périphérie, se trouve une forêt très dense composée d'arbres multi-centenaires, de broussailles, et de végétaux communs à la région. Le Château de la Roche-du-Roi appartient actuellement à un propriétaire étranger. Constatant que le Château de la Roche du Roi etait laissé à l'abandon depuis de nombreuses années, la ville tente, après plusieurs dégradations majeures constatées et après de multiples interventions des pompiers sollicitées pour des incendies, de se porter acquéreur du Château de la Roche-du-Roi. Alors qu'il était en ruine depuis 15 ans, abandonné par son ancien propriétaire allemand, la ville l'avait l'acquis pour 485 000 €. En 2015, un industriel de la Haute-Savoie s’est porté acquéreur afin de le rénover et d’en faire un Centre Culturel "privé" pour 530 000 €.
Adresse : Château de la Roche du Roi 40 Boulevard de la Roche du Roi 73100 Aix-les-Bains - (Centre culturel privé)
Coordonnées par GPS : 45° 40' 50" Nord, 5° 54' 44" Est


- LE CHATEAU DE ROCHEFORT A ROCHEFORT - 73240 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Patrice78500

Le Château de Rochefort est un château bâti à Rochefort, dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Châyteau de Rochefort date du XIVe siècle. Il était protégé autrefois, par des douves flanquée latéralement de 2 agréables pavillons et couronné d’une tour massive. Au XIVe siècle, il appartenait à la Famille de Bonnet, puis à la fin du XVe siècle, à la Famille de Gilly. En 1610, le Château de Rochefort appartenait à la Famille Louys, auquels succédèrent en 1647, les Seyssel, marquis de la Serraz. En 1665, les Seyssel vendirent Rochefort et sa seigneurie à noble Nicolas des Champs. En 1770, la Marquise de Poilenc, son arrière-petite-fille, céda le Château de Rochefort et ses terres, à François Picolet, Avocat au Sénat de Savoie, puis succéda son neveu, le Baron Claude Picolet d'Hermillon. Celui-ci revendit le Château de Rochefort, vers 1818, à Mr Charles Joubert, Conseiller Général de Savoie. C'est au Château que Louis Mandrin, un célèbre contrebandier, fut capturé, dans la nuit, du 11/05/1755, par le Régiment Français de la Morlière sur la terre de Savoie, provoquant un important incident diplomatique, entre Versailles et Turin. Le Château de Rochefort est privé, fermé au Public.
Adresse : Château de Rochefort à Rochefort, 73240- Privé
Coordonnées par GPS : 45° 34' 59" Nord, 5° 43' 22" Est


* LE CHATEAU DE LA ROCHETTE A VALGELON-LA-ROCHETTE - 73110 :


Le Château de la Rochette est un château situé en France à Valgelon-La Rochette, dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Bâti au XIIe siècle et détruit au XVIIe siècle, il est restauré au XIXe siècle.Propriété de la commune, le Château de la Rochette est occupé et utilisé par un Institut Médico-Educatif. Le Château de la Rochette est un château fort bâti au XIIe siècle sur une « rochette », promontoire rocheux du nom du bourg de La Rochette qu'il protège. Son premier occupant est mentionné en 1153, il s'agit de Hugon de Rocheta ou Hugues de La Rochette, seigneur qui co-fonda, en 1170, la chartreuse de Saint-Hugon, située à quelques kilomètres à Arvillard. Le 13/07/1597, le roi de France Henri IV envoie François de Bonne de Lesdiguières mener le siège de La Rochette : la ville est occupée le 14 juillet et le château 2 jours plus tard. Quelques années plus tard, c'est le roi Louis XIII qui ordonna en 1630, un nouveau siège de La Rochette ainsi que la destruction du château. Après la Révolution française et le rattachement de la Savoie à la France, de 1792, le Château de la Rochette est occupé par les troupes évolutionnaires. En 1842, le Château de la Rochette devient la propriété de la Famille Rey, qui le restaura et lui ajouta, en 1877, les échauguettes d'angle encore visibles. Le Château de la Rochette est au cours de la première moitié du XXe siècle cédé au Département de la Savoie puis à la Commune de La Rochette. Il est depuis occupé par un Institut Médico-Educatif.
Coordonnées par GPS : 45° 27' 31" Nord, 6° 07' 18" Est


* LE CHATEAU DU RONJOUX A LA MOTTE-SERVOLEX - 73290 :


Le Château du Ronjoux est un château bâti à La_Motte-Servolex, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château du Ronjoux fut fondé au XVIIIe siècle, par la Famille Aubriot de La Palme. Le chateau se situe à mi-colline au dessus du Lac du Bourget. Il appartenait à François Buloz, fondateur de la Revue des Deux Mondes. Il accueillit George Sand et de nombreuses personnalités de cette époque. Le Château du Ronjoux est passé, avant 1939, à Marie-Louise Pailleron et à ses fils.
Coordonnées par GPS : 45° 35' 51" Nord, 5° 52' 42" Est


* LE CHATEAU ROUGE A ALBERTVILLE - 73200 (Privé/Ruines):

CC BY-SA 4.0

Le Château Rouge est un château bâti au lieu-dit Conflans, à Albertville, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il ne reste que des ruines du château. Le Château Rouge est inscrit aux M.H. depuis le 8/09/1928. Le Château Rouge est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 40' 14" Nord, 6° 23' 55" Est


- LE CHATEAU DE SAINT-BERON A SAINT BERON - 73520 (Visite/Extérieurs):


Le Château de Saint Béron est un château bâti à Saint Béron, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il date du 3ème quart du XIXe siècle. Le Château de Vaux-Saint-Cyr, a été construit, en 1866, avec ses façades et toitures, ainsi que les décors du hall d'entrée et du grand salon (IMH) ; vieux murs d'enceinte. Le maître d’œuvre était Jomand. Le château appartient à une société privée. Le Château de Saint-Béron est fermé au Public. Seuls, les extérieurs du Château de Saint-Béron sont visibles au Public.
Adresse : Château de Saint-Béron - 180 rue du Château à Saint-Béron 73520
Coordonnées par GPS : 45° 29' 57,98" Nord, 5° 43' 44" Est


- LE CHATEAU DE SAINT-DIDIER OU CHATEAU DE CHANTEMERLE A LA BATHIE - 73540 :

CC BY-SA 3.0 - Photo de Thierry74

Le Château de Saint-Didier appelé aussile Château de Chantemerle à La Bâthie, en Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La commune de la Bathie est propriétaire du château. C'est un ancien château fort, qui date du XIIe siècle. Il fut le centre de la châtellenie archiépiscopale de La Bâthie, résidence d'été des archevêques de Tarentaise. Il était de style Médiéval. En 996, Rodolphe III de Bourgogne, remit aux archevêques de Tarentaise leur diocèse, au titre de fief comtal. Le château, cité en 11963, est reconstruit au XIIIe siècle. Les évêques, devenu princes du Saint-Empire, l'évêque Aimon de Briançon, au XIIIe siècle, obtint, de Barberousse, la cession de Moûtiers ainsi que des châteaux de Saint-Jacques, Briançon, Conflans, Villette, Beaufort et La Bâthie. Vers 1263, l'archevêché local décida le transfert des chanoines à Moûtiers. Un conflit entre le Comte de Savoie et l'Archevêque, éclata autour de droits que tous deux avaient sur le secteur de Cléry. L'archevêque, désirant asseoir son autorité sur ce territoire et se considérant comme menacé, par les avancés comtales, prit la décision d'ériger le Château de la Bâthie, en basse Tarentaise, autour duquel il réorganisa entièrement une châtellenie. Il en profita également pour rattacher Cléry à cette nouvelle châtellenie archiépiscopale pour les hommes et les biens dépendant de lui. L'amélioration des techniques de sièges et des armes à feux, entraina une réorganisation de l'espace avec de nouvelles entrées, transformation des meurtrières en fenêtres, destruction des mâchicoulis et des remaniements réalisés en briques contraste avec les matériaux employés pour la construction primitive. En 1423, Jean V de Bertrand reconnut le tenir en fief, le Cardinal Jean d'Arcis en fit de même en 1454. A la Révolution, il est déclaré comme bien national. Le département le racheta, en 1988, le fit consolider et éclairer, à l'occasion des Jeux Olympiques d'Hiver, de 1992. Ce dispositif d'éclairage est, aujourd'hui, complètement vandalisé.
Coordonnées par GPS : 45° 38' 18,01" Nord, 6° 26' 26,01" Est


- LE CHATEAU DE SAINT-GENIX-SUR-GUIERS A SAINT GENIX-SUR-GUIERS - 73240 (En Vente)


Le Château de Saint-Genix-sur-Guiers est un château mis en vente à Saint-Genix-sur-Guiers, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Ce beau château a une superficie de 294 m², sur un terrain de 6200 m², composé d'un sous-sol avec ses caves voûtées, sa cave à vin, sa chaufferie sur 83 m² environ. Le rez de chaussée est composé d'une salle a manger, cuisine, salons, sanitaire le tout sur 117 m² environ, a l'etage, 4 chambres dont 1 parentale, ses sanitaires sur 107 m². Dans les combles, se trouvent 4 chambres de service et sanitaire à remettre en état sur 70 m². Ainsi qu'une annexe de 100 m² au sol, avec un appartement a l'étage à rénover, le tout dans un cadre agréable et arborisé proche de tous commerces, a 40 km de chambery. Le Château de Saint-Genix-sur-Guiers est mis en vente. S'adresser à Gilles LECLERC, Agent commercial OptimHome (RSAC N°379497407 Greffe de CHAMBERY)(réf. 830035496350 / 338759) Tel : 33 6 31 83 70 07
Coordonnées par GPS : 45° 36' 05" Nord, 5° 38' 07" Est


- LE CHATEAU DE SAINT-GENIX A SAINT-GENIX-LES-VILLAGES - 73240 :


Le Château de Saint-Génix est bâti à Saint-Génix-les-Villages, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France.
Coordonnées par GPS : ................


* LE CHATEAU DE SAINT-GILLES A SAINT-PIERRE-DE-CURTILLE - 73310 (Mairie):


Le Château de Saint-Gilles est un château bâti à Saint Pierre-de-Curtille, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Saint-Gilles abrite depuis, dans ses murs, l'Hôtel de ville de Saint Pierre-de-Curtille. Il existe 2 autres châteaux sur la commune à découvrir : le Château Saint-Gilles (Mairie) et le Château de Pomboz, édifié sur un castrum romain.
Adresse : Hôtel de Ville - Le Paradis, 73310 Saint-Pierre-de-Curtille - Téléphone : 04 79 54 25 48
Coordonnées par GPS : 45° 46' 35" Nord, 5° 48' 43" Est


- LE CHATEAU DE SAINTE-HELENE-SUR-ISERE A SAINTE-HELENE-SUR-ISERE - 73460 :


Le Château de Sainte-Hélène-sur-Isère est un château bâti à Sainte-Hélène-sur-Isère, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhone-Alpes, en France. Le Château de Sainte-Hélène-sur-Isère apelé aussi le Château de Sainte-Hélène-des-Millières, centre de la seigneurie de Sainte-Hélène, est une maison forte du XIIIe siècle, qui fut remaniée au XVIIe siècle. Pierre d'Aigueblanche, (+ en 1268), seigneur de Sainte-Hélène-sur-Isère, reçut son fief de Boniface de Savoie. Il faisait partie des 300 cavaliers savoyards et provençaux qui escortèrent Éléonore de Provence, fille de Béatrice de Savoie (1198-1267), partie en Angleterre pour épouser le roi Henri III d'Angleterre (1207-1272). Il fut évêque de Hereford en Angleterre. Boniface de Savoie (1207-1270), seigneur de Sainte-Hélène-sur-Isère, d'Ugine et d'autres lieux, évêque de Belley de 1232 à 1241, archevêque de Cantorbéry de 1241 à 1270. 9e fils du comte Thomas Ier de Savoie, il est l'oncle de la reine Éléonore, épouse du roi Henri III d'Angleterre. Il est mort au Château de Sainte-Hélène-des-Millières le 14 juillet 1270. Le bienheureux Boniface de Savoie fut béatifié en 1839 par le pape Grégoire XVI, par l'intercession de Saint François-de-Salles. Son corps repose à l'Abbaye d'Hautecombe, dans la Nécropole de la Maison de Savoie.
Coordonnées par GPS : 45° 36' 52" Nord, 6° 19' 18" Est


- LE CHATEAU DE SAINT-INNOCENT A BRISON-SAINT-INNOCENT - 73100 :

CC BY-SA 4.0

Le Château de Saint-Innocent est un château bâti à Brison-Saint-innocent, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. C'est une ancienne maison forte du XIVe siècle, remaniée au XVIIIe et XIXe siècles. Il fut bâti en 1314. C'était la propriété du Comte de la Rupelle. Situé sur l'ancienne commune de Saint-Innocent, près du Lac du Bourget, qu'il domine d'une hauteur de 120 m, le Château de Saint-Innocent, au Moyen-Age, était le centre de la Seigneurie de Saint-Innocent et fut élevé au titre de Baronnie en 1662, puis, de Marquisat en 1682. Aujourd'hui, le château de Saint-Innocent appartient aux descendants du baron de Silans, les comtes de la Rupelle, la famille Boucher de la Rupelle, vieille famille française, fut anoblie en 1612. Aujourd'hui, le Château de Saint-Innocent appartient aux descendants du baron de Silans, les comtes de la Rupelle ; la famille Boucher de la Rupelle, vieille famille française, fut anoblie, en 1612. L'écrivain Honoré de Balzac vint faire un séjour en Savoie, en 1832. C'est, depuis, au Château de Saint-Innocent, qu'il donna une description romantique et précise du Lac du Bourget, dans son roman "Peau de chagrin" en 1830.
Coordonnées par GPS : 45° 43' 03" Nord, 5° 53' 47" Est


- LE CHATEAU DE SAINT-OFFENGE A SAINT-OFFENGE-DESSUS - 73100 (Gite d'Hôtes)


Le Château de Saint-Offenge est un château bâti à Saint-Offenge-Dessus, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Vous pourrez organiser vos évènements privés au château en louant des salles. C'est aussi un gite d'hôtes.
Adresse : Château de Saint-Offenge - Gite d'Hôtes - Parc Naturel Régional du Massif des Bauges - 50 Route Sainte-Euphémie, à Saint-Offenge-Dessus - Téléphone : 09 63 65 52 08
Coordonnées par GPS : 45° 43' 39" Nord, 6° 00' 23" Est


- LE CHATEAU DE SAINTE-HELENE-SUR-ISERE A SAINTE-HELENE-sur-ISERE - 73460 (Privé):


Le Château de Sainte-Hélène-sur-Isère est à Sainte-Hélène-sur-Isère, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Sainte-Hélène-sur-Isère, appelé, autrefois, le Château de Sainte-Hélène-des-Millières, est un ancien château fort, de style Médiéval, qui date du XIIIe siècle. Cet ancien château fort est inscrit aux M.H. depuis le 17/05/1940. Le Château de Sainte-Hélène-sur-Isère est appelé aussi le Château de Sainte-Hélène-des-Millières. Il était le centre de la Seigneurie de Sainte-Hélène. C'était une ancienne maison forte, du XIIIe siècle, qui fut remaniée au XVIIe siècle. Le château de Saint-Hélène-sur-Isère est inscrit aux M.H. depuis le 17/05/1940. Le Château de Sainte-Hélène-sur-Isère est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 36' 39,5" Nord, 6° 19' 00,2" Est


* LE CHATEAU DE SAINT-PHILIPPE A SAINT-JEAN-DE-LA-PORTE - 73250 :


Le Château de Saint-Philippe est un château bâti à Saint-jean-de-la-Porte, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il existe 4 châteaux sur la commune à découvrir : le Château de Chanay avec un parc, qui est la propriété de la famille Arminjon, le Château de Mollard, le Shâteau de Saint-Philippe et le Château de Saint-Réal à Bourg Evescal, érigé en un Centre de seigneurie. Il est la propriété des Vichard dit de Saint-Réal.
Coordonnées approximatives par GPS : 45° 33' 27" Nord, 6° 07' 44" Est


* LE CHATEAU SAINT-PIERRE A VALLOIRE - 73450 :


Le Château Saint-Pierre est un ancien château bâti à Valloire, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Sa construction date du XIe siècle. Le Château fut le siège d'une châtellenie épiscopale de l'Evêché de Saint-Jean-de-Maurienne. Il ne reste que des ruines du Château Saint-Pierre sur le Rocher Saint-Pierre, où fut installée, à proximité, la chapelle du même nom.
Coordonnées par GPS : 45° 09' 57" Nord, 6° 25' 45" Est


- LE CHATEAU DE LA SALLAZ A BEAUFORT - 73270 (Ruines):

CC BY-SY 4.0 - Photo de Yann Gwilhoù

Le Château de La Sallaz appelé aussi le Château de la Grande-Salle est un château bâti à Beaufort, dans le département de la Savoie, en Région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. C'est une ancienne maison forte, dont la construction date du XIIIe siècle. La maison forte est édifiée, après 1282, par les fils de Pierre de Beaufort. Leur père ayant dû céder le Château des Outards, ils obtiennent le droit de la part de Béatrice de Faucigny d'élever cette dernière. En 1320, Hugues de Faucigny leur donne le droit de justice sur leurs terres. A la mort de Robert de Genève, en 1394, elle passe à la famille de Thoire-Villars ; se succède, Humbert, puis Odon de Villars. Ce dernier vend la maison forte, avec le comté de Genève, en 14012,Note 2, à Amédée VIII de Savoie. La maison forte est alors inféodée, en 14242, à Jean II de Beaufort, jurisconsulte, en récompense de son travail sur le premier code savoyard, les « Statuta Sabaudiae » ; sa sœur, Florimonde, épousera Pierre d'Héry. Ces héritiers, à l'origine de la Branche des Beaufort de Villard-Chabot possessionnés à Saint-Jorioz, garderont la Maison forte, avant qu'elle ne change de mains. Le 10.10.1600, durant la Guerre franco-savoyarde, Henri IV parti de Faverges arrive à Beaufort et passe la nuit au Château de La Sallaz. Le lendemain il fera une reconnaissance au Cormet d'Arêches, l'un des passages par lequel Charles-Emmanuel Ier de Savoie et son armée pouvaient entrer en Savoie pour porter secours à Montmélian. Le 12 octobre, en compagnie de 8 000 hommes, il quitte le Château de La Sallaz et arrive, le soir, à Saint-Pierre-d'Albigny. A la fin du XVIIIe siècle, il appartient au Jurisconsulte Mansord de Villard-sur-Doron. En 1939, les ruines du Château de la Sallaz appartiennent à la Famille Joly. La maison forte était complétée par celle du Crey, dépendance, dont il ne subsiste rien. Le Château de La Sallaz est en ruine, aujourd'hui.
Coordonnées par GPS : : 45° 43' 2,16" Nord, 6° 34' 13,34" Est


* LE CHATEAU DE LA SALLAZ OU CHATEAU DE LA GRANDE-SALLE A BEAUFORT - 73270 (Ruines) :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Yann Gwilhoù

Le Château de La Sallaz appelé le Château de la Grande-Salle est un château bâti à Beaufort, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il est de style Médiéval. Sa construction date du XIIIe siècle. Le propriétaire initial du Château de la Grande-Salle était la Famille de Beaufort qui en fit leur résidence seigneuriale. La maison forte est édifiée, après 12822,Note 1, par les fils de Pierre de Beaufort, leur père ayant dû céder le château des Outards, ils obtiennent le droit de la part de Béatrice de Faucigny d'élever cette dernière. En 1320, Hugues de Faucigny leur donne le droit de justice sur leurs terres. A la mort de Robert de Genève, en 1394, elle passe à la famille de Thoire-Villars ; se succède, Humbert, puis Odon de Villars. Ce dernier vend la maison forte, avec le comté de Genève, en 14012, à Amédée VIII de Savoie. La maison forte est alors inféodée, en 1424, à Jean II de Beaufort, jurisconsulte, en récompense de son travail sur le premier code savoyard, les «Statuta Sabaudiae». Florimonde, sa soeur, épousa Pierre d'Héry. Ces héritiers, à l'origine de la Branche des Beaufort de Villard-Chabot possessionnés à Saint-Jorioz, garderont la maison forte, avant qu'elle ne change de mains. Le 10.10.1600, durant la Guerre Franco-Savoyarde, Henri IV, parti de Faverges arriva à Beaufort et passa la nuit, au Château de La Sallaz. Le lendemain il fera une reconnaissance au Cormet d'Arêches, l'un des passages par lequel Charles-Emmanuel Ier de Savoie et son armée pouvaient entrer, en Savoie pour porter secours à Montmélian. Le 12 octobre, avec 8 000 hommes, il quitta le Château de La sallaz et arriva le soir, à Saint-Pierre-d'Albigny. A la fin du XVIIIe siècle, elle appartient au jurisconsulte Mansord de Villard-sur-Doron. En 1939, les ruines du Château de étaient la possession de la famille Joly. La maison forte était complétée par celle du Crey, dépendance, dont rien ne subsiste. Le Château de la Grande-Salle est en ruines, depuis.
Coordonnées par GPS : 45° 43' 02" Nord, 6° 34' 14" Est


* LE PALAIS DE SAVOIE A AIX-LES-BAINS - 73100 (Casino):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Florian Pépellin

Le Palais de Savoie est un palais bâti bâti Rue du Casino, à Aix-les-Bains, dans le département de la Savoie, en Région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le théâtre, de plan rectangulaire, s'insère dans celui, plus irrégulier et plus vaste, des infrastructures du casino. Après de nombreuses campagnes de travaux, seules les mosaïques des dômes du hall d'entrée avec le théâtre sont restées des témoins authentiques de cette architecture de la fin du XIXème siècle. Le Palais de Savoie est inscrit aux M.H depuis 1975 et classé en 2013.
Coordonnées par GPS : 45° 41' 18,51" Nord, 5° 54' 49,48" Est


* LE DOMAINE DE LA SERRAZ A LE BOURGET-DU-LAC - 73370 (Privé):

CC BY-SA 3.0 - Photo de Florian Pépellin

Le Domaine de la Serraz est un château bâti à Le Bourget-du-Lac, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Domaine de la Serraz date du XVIIe et XIXe siècle. L'entrée dans la cour s'effectue par le seul vestige médiéval. Le bâtiment principal est en L et la cour est fermée par les communs et une grille. La façade principale est flanquée d'une tour, au centre. Sur celle-ci, se trouve un décor à motif fleuri au niveau de la toiture, et les gouttières sont ornées de têtes de lions. La tour est décorée de colonnades, de chapiteaux, d'oculi. Elle ouvre sur les salles et permet d'accéder au rez-de-chaussée et au premier étage par un escalier à double volée. A l'entrée de la propriété se trouve la chapelle. La composition d'origine du Domaine de la Serraz a été préservée jusqu'à nos jours. Le Domaine de la Serraz est privé, fermé au Public. Il existe aussi sur la commune : Le Château de La Serraz était le centre d'une seigneurie, ayant appartenu aux Seyssel, du milieu du XIIIe siècle jusqu'à sa vente à la fin du XVIIIe siècle à Baptiste Salteur, le Prieuré du Bourget est un prieuré clunisien fondé au XIe siècle, la Maison-Forte d'Entremont a été édifiée à compter du xve siècle. Le Château du Bourget, nommé Château de Thomas II est un ancien château fort construit par le Comte Thomas II de Savoie, vers 1250.
Adresse : Domaine de la Serraz 5387 La Serraz 73370 Le Bourget-du-Lac (Privé) et le Château du Bourget.
Coordonnées par GPS : 45° 38' 44" Nord, 5° 51' 33" Est


* LE CHATEAU DE SERRIERES-EN-CHAUTAGNE A SERRIERES - 73310 :

CC BY-SA 2.0 - Photo de Jlggb

Le Château de Serrières-en-Chautagne est un château bâti à Serrières, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Jules Masse, auteur d'une Histoire de l'ancienne Chautagne (1911), mentionne un château dit de Chautagne, qui aurait donné son nom à la région9,10. Selon lui, il était entre les mains de la famille deChateau de Serrières-en-Chautagne Chautagne au xiiie siècle9. Il passe, au siècle suivant, à la Famille de Montluel. Il pourrait s'agir d'un château situé à Serrières et qui contrôlait la route venant de Rumilly et l'Albanais, par la montagne.
Site web : Chateau de Serrières-en-Chautagne
Coordonnées par GPS : 45° 52' 59" Nord, 5° 50' 37" Est


- LE CHATEAU DE SERVOLEX A LA MOTTE-SERVOLEX - 73290 (Location/Mariage):


Le Château de Servolex est un château bâti à La Motte-Servolex, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Château de Servolex date du XVIIe siècle. La constuction du Château de Servolex date du XIXe siècle. Il comporte un corps de logis encadré par quatre tourelles. Il a appartenu à Eugène de Morand et à son épouse, Marie-Alix de Vignet, nièce d'Alphonse de Lamartine qui vint faire des séjours à Servolex et l'a décrit dans ses Confidences. Le Château de Servolex est transmis successivement aux familles Gonon, Marin, Barral Rousseau et Gaillard. Vous pourrez y accueillir 200 invités pour vos cérémonies privées (mariage, retraite, fiançailles, séminaires).
Adresse : Château de Servolex 1 chemin du Comte Marin, 73290 La Motte-Servolex Tel: 33 04.79.69.21.44 - Contact@chateau-servolex.com
Coordonnées par GPS : 45° 35' 51" Nord, 5° 52' 42" Est


* LE CHATEAU DE SIRES DE FAUCIGNY A FLUMET - 73590 (Ruines) :


Le Château des Sires de Faucigny était un chateau bâti à Flumet, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il ne reste que des ruines du Château des Sires de Faucigny qui sont interdites au Public, avec de rares soubassements. Il fut le centre de la châtellenie de Flumet. Le château contrôlait l'accès du Haut-Val d'Arly en provenance de la Combe de Savoie, depuis le bourg d'Ugine. Le château ou le donjon fut édifié sur un « molard rocheux » (une colline), domiannt la confluence de l'Arly avec l'Arondine. Le Château de Flumet appelé depuis le Château des Faucigny, localement, est un ancien château fort, du XIIe siècle, aujourd'hui, disparu.
Coordonnées par GPS : 45° 49' 13" Nord, 6° 31' 03" Est


- LE CHATEAU DE SOMONT A YENNE - 73170 (Privé):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Somont est un château bâti à Yenne, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le château est de style Médiéval. Le Château de Somont, anciennement, Soubmont, puis Sousmont ou Submons (sous la montagne), est une ancienne maison forte, qui date du XIIIe siècle. Elle fut remaniée au XIXe siècle, et se dresse à 3 km à l'Est de Yenne, sur le hameau de Haut-Somont. La construction du château date du XIIIe siècle. Cette ancienne maison forte a été remaniée au XIXe siècle. C'était au Moyen Age, le siège de la Seigneurie de Somont, érigée en Comté, en 1733, qui en avait fait leur résidence seigneuriale. Le Domaine et le Château de Somont sont alors vendu à M. Borget, de Yenne, qui en devient propriétaire en 1933, puis à la Famille Rosselot. Le Château de Somont fut l'objet, à la fin du XIXe siècle, d'une restauration peu judicieuse, sur ses deux tours. Le Château était le siège de la seigneurie de Somont, au Moyen-Age, érigée en Comté en 1733. Le Château de Somont est de style Médiéval. Il a changé plusieurs fois de propriétaires. Le château appartient depuis à la Famille Rosselot. Le Château de Somont est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 42' 13" Nord, 5° 47' 48" Est


- LE FORT DE TAMIE A MERCURY - 73200 (Se Visite) :

CC BY-SA 4.0 - Photo de B. Brassoud

Le Fort de Tamié est un fort bâti à Mercury-Gémilly, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Situé à 980 mètres d'altitude, le Fort de Tamié a été édifié, entre 1876 et 1881. Suite à l'entrée de l'Italie dans la Triplice en 1882, ce camp retranché de la place militaire française d'Albertville prend toute son importance puisqu'il contrôle les débouchés des cols du Petit-Saint-Bernard de Tamié. Construit selon le "Système défensif de la France" formulé par le général Raymond-Adolphe Séré de Rivières, le fort de Tamié se compose de plusieurs ouvrages de protection, d'interdiction, de flanquement et d'observation. N'ayant jamais servi, il sera démilitarisé en 1949. Aujourd'hui, le Fort de Tamié est ouvert au Public dans le cadre de visites libres ou guidées ou pour d'autres manifestations culturelles. Un sentier botanique a été aménagé et offre un superbe panorama sur le Mont-Blanc et les sommets environnants.
Adresse : Fort de Tamié - Parc Naturel Régional du Massif des Bauges, Route du Collet de Tamié, 73200 Mercury - Tél : 06 11 70 08 77
Horaires : Ouvert 9h 00 à 19h 00
Coordonnées par GPS : 45° 40' 30" Nord, 6° 20' 16" Est


- LE CHATEAU DE THOMAS II OU CHATEAU DU BOURGET AU BOURGET-DU-LAC - 73370 (Se Visite):


Le Château de Thomas II appelé aussi le Château du Bourget ou le Château des Comtes de Savoie est un château bâti à Bourget-du-Lac, dans le département de la Savoie, en Région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Château du Bourget date du XIIIe siècle. Il a été agrandi plus tard à la fin du XVe siècle. C'est un ancien Château-Palais. Il était au début de sa construction un ancien lieu de chasse et de pêche. Son propriétaire initial était Thomas II de Piémont qui en avait fait sa résidence. Sous le règne des Comtes de Savoie, le Château de Thomas II ou Château du Bourget devint un lieu de justice et de diplomatie. Pour y accéder, il fallait utiliser soit les chemins, soit le bâteau. Le Château du Bourget commandait la route de Lyon à Chambéry, par le col du Chat. Les ruines du château appartiennent à la commune du Bourget-du-Lac et sont ont été classées aux M.H. le 21/03/1983. Le Château du Bourget ne doit pas être confondu avec le Château des Ducs de Savoie, qui, lui, se situe à Chambéry. En 2012, une de ses tours a été aménagée en espace muséographique racontant l'histoire du marais par le Conservatoire d'Espaces Naturels Savoie.
Visites: Du 01/07 au 31/08/2019, tous les jours de 14h à 18h.
Tarifs : Adulte : 2 €. Gratuit pour les enfants accompagnés d'un adulte
Coordonnées par GPS : 45° 39' 06,2" Nord, 5° 51' 52,8" Est


- LE CHATEAU DE TOURNON A TOURNON - 73460 (Privé):


Le Château de Tournon est un château bâti à Tournon, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Tournon, est un ancien château fort, de style Médiéval, qui fut construit au XIIe sècle. Il est devenu le centre de la châtellenie de Tournon. Les premiers Seigneurs de Tournon furent les sires de Chevron, l’une des premières maisons nobles de Savoie. Du XIIe au XVIIe siècle, le fief de Tournon appartenait aux comtes puis aux ducs de Savoie et devint un chef lieu de châtellerie. Le Château de Tournon passe au XVIe siècle du Comté puis du Marquisat de Tournon, remanié au XIVe siècle et aux XVIIe et XVIIIe siècles, qui est bâti à Tournon. Au cours des différents siècles, des personnages et des familles illustres ont résidé à Tournon : le comte Aymon, les Gilly, Boniface de Savoie, qui devint archevêque de Cantorbéry en 1243, les Serraval, les Bertrand de la Pérouse. Les Maillard de Tournon accolèrent à leur nom primitif celui du village et donnèrent à l’église le fameux Cardinal de Tournon. Les Sallier de la Tour prirent une place de tout premier plan aux XVIIe et XVIIIe siècles. De 1351 à 1380, le chef-lieu de Tournon se trouvait à Saint Romain : du chemin de Grain Greneau à la partie droite de l’actuelle route des vignes. Il fut détruit par un incendie. Le Château de Tournon appartient aujourd'hui, à la Famille Angleys.
Coordonnées par GPS : 45° 38' 35" Nord, 6° 18' 58" Est


* LE CHATEAU DE TRESSERVE OU CHATEAU DE BONPORT A TRESSERVE - 73100 (Séminaires, Mariages):

CC BY-SA 4.0 - Photo du Chateau de Tresserve

Le Château de Tresserve appelé aussi le Château de Bonport, est un château bâti à Tresserve, dans le département de la Savoie, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Château de la Tresserve date de la fin du XVIe siècle. Il fut le siège de la Seigneurie de Bonport ou de la Grande Vigne. Le château de Bonport fut construit à la fin du XVIe siècle, peu après 1584. Les terres du Domaine de Bonport changeront, plusieurs fois, de propriétaires. En 1344, le château est la propriété de Humbert de Seyssel. Le 16/11/1575 la terre de la Grande Vigne, à la faveur de droits cédés par Emmanuel-Philibert de Savoie à Renée de Savoie, sa cousine, épouse de Jacques Paillard d'Urfé, Marquise de Bagé, est dépendante de celle du Bourget. En 1584, Charles-Emmanuel Ier va l’échanger contre le Comté de Rivole, cède à Renée de Savoie la juridiction sur la Grande Vigne et l’élève, au rang de comté. En 1588, les enfants de Renée de Savoie vendent la Grande Vigne, à Charles Veillet, 1er Président au Sénat de Savoie, qui la revend, en 1590, à Jean-François Berliet, archevêque de Tarentaise, qui la cèdera, en 1603, à Louis Bonnier, Avocat patrimonial. En 1603, le Duc de Savoie fera ériger les terres de la Grande Vigne en la Seigneurie de Bonport. En 1674, la Grande Vigne appartient à François Capré, Seigneur de Megève, Président de la Chambre des Comptes de Savoie. Il en passe reconnaissance au Duc Victor-Amédée II de Savoie, le 19.02.1686. La Famille Capré de Megève la conservera jusqu’en 1734. Leur devise apposée sur la porte d'entrée du Château de Tresserve était « Non indigna cœlo ». Une chapelle, créée 1729, dédiée à la Vierge, complétait le domaine. En 1760, Les Capré revendirent le Domaine à Louis-François Berthier de Crempigny de Saint-Vincent. En 1806, il fut acquis par Mr Mayen, de Chambéry. Pauline Borghèse, avec Talma, y fut reçu, en août 1812. En 1872, il devient la propriété du Baron Chollet du Bourget. Se succédèrent, la Comtesse Hélène de Tollu, puis, en 1901, le Lord britannique Joseph Charlton-Parr, avant de devenir la propriété de la Famille Gauthier. Puis la propriété sera morcelée. Le Château de Tresserve, seul, fut revendu, en 1968, à un hôtelier de Courchevel, Joseph Alexandre Claret-Tournier. La famille Tournier laissera par la suite l'exploitation du site à des investisseurs privés qui transformeront le site en un dancing appelé « Le Bassamba » auquel succédera la Discothèque « Le 502 » puis, enfin les 2 établissements de nuit « L’Étoile », au sous-sol, avec une capacité de 400 personnes, et au rez-de-chaussée le « Château », avec une capacité de 200 personnes5. Les autres parties du domaine seront transformées, en un lotissement appelé « La Colline du Poète » et du côté bordant la rive du Lac du Bourget, la « Plage du Lido ». Le 19/07/2008, à 2 h 50, le Château de Tresserve est ravagé, par un terrible incendie, qui provoque l’effondrement du toit ainsi que du plancher du dernier étage et celui de la tour gauche du château. Le 20/12/2012, le Château de Tresserve est revendu aux enchères, pour 275 000 € à 3 hôteliers-restaurateurs à Viviers-du-Lac. En 2013, Nicolas Claret-Tournier, Hôtelier à Courchevel rachète le château où il a passé son enfance et fait entreprendre sa restauration, à l'identique. En 2020, le gros œuvre est terminé, les travaux de second œuvre commencent. En 2021, l'activité commerciale sous la Marque Château de Tresserve est ouverte pour des événements (Séminaires d'entreprise, les Mariages, etc…). Le Château de Tresseve a été racheté, en 2012, par Nicolas Fournier (pour des réceptiions et séminaires).
Adresse : Château de Tresserve - 205 Bord du Lac, 73100 Tresserve - Tel : 04 79 31 32 35 - Propriétaire actuel SCI Club du Château - Nicolas Claret-Tournier
Coordonnées par GPS : 45° 40' 15" Nord, 5° 53' 38" Est


- LE CHATEAU DE TRIVIERS A CHALLES-LES-EAUX - 73190 (Appartements privés):

CC BY-SA 4.0 - Photo de Anthony Levrot

Le Château de Triviers est un château bâti à Challes-les-Eaux, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Le Château de Triviers est une Propriété privée. Le Château de Triviers a été construit vers 1550. Il date du XVIe siècle. De nos jours, c'est devenu des appartements privés. Le Château de Triviers, auparavant, servait d'hôtel, mais il n'est plus utilisé, pour cette fonction, depuis la faillite de la société, en 1995.
Coordonnées par GPS : 45° 32' 41,82" Nord, 5° 59' 23,66" Est


- LE CHATEAU DE VAUX-SAINT-CYR OU CHATEAU DE SAINT-BERON A SAINT-BERON - 73520 (Société Privée):


Le Château de Vaux-Saint-Cyr appelé aussi le Château de Saint-Béron est un château bâti au N°180 rue du Château à Saint-Béron, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il date du 3e quart 19e siècle. La construction du Château de Vaux-Saint-Cyr date de 1866, avec ses façades et toitures, ainsi que les décors du hall d'entrée et du grand salon (inscrits aux M.H. le 19/02/1987, avec ses vieux murs d'enceinte. Le Maître d’œuvre était Jomand. Le Château de Vaux-Saint-Cyr est fermé au Public car il appartient à une société privée.
Coordonnées par GPS : 45° 30' 08" Nord, 5° 43' 48" Est


- LE CHATEAU DE VERDUN-DESSUS OU CHATEAU VERDON A CRUET - 73800 :

CC BY-SA 4.0 - Photo de Florian Pepellin

Le Château de Verdun-Dessus ou château de Verdon est un ancien château fort, bâti à Cruet, dans le département de la Savoie, en Région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Château de Verdun-Dessus ou Château de Verdon date du XIIIe siècle. Celui-ci, modernisé, se dresse au-dessus du hameau de la Baraterie. Il fut le centre de la Seigneurie de Verdun. Le château de Verdun-Dessus avec les maisons fortes de la Rive, du Chaffard et du Chanay, tous situés sur la commune de Cruet, constituaient un ensemble défensif important. Son histoire est étroitement lié à la Tour du Chaffard, qui a eu les mêmes propriétaires. Le Château de Verdun-Dessus ou Château de Verdon appartenait, à l'origine, à la famille de Verdon, qui lui a donné son nom. C'était la famille vassale des Sires de Miolans. Des 4 châteaux, situés à Cruet, Verdun-Dessus, est le plus ancien et le plus fort. Il était le Centre de la Seigneurie de Verdun.
Coordonnées par GPS : 45° 32' 22,61" Nord, 6° 6' 20,12" Est


- LE CHATEAU-VIEUX A MERCURY-GERMILLY - 73200 (Privé):


Le Chateau-Vieux est un château bâti à Mercury-Germilly, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhone-Alpes, en France. Le château initial apelé, le "Château-Vieux" est une construction bâtie sur motte dont l'entrée principale, au Sud, était protégée par 2 tours distantes de 40 mètres. Deux enceintes concentriques entouraient le tertre où était édifié le donjon carré de 6 mètres de côté. Hors de l'enceinte, deux autres tours étaient bâties, l'une au Nord, l'autre au Sud. Au-delà, une tour et 3 enceintes venaient compléter le dispositif défensif. Un nouveau château fut édifié au centre du village, près de l’église, suite à un incendie qui ravagea l’ancien, en 1334-1335, durant les guerres delphino-savoyardes. Ce Manoir de Mercury, semble avoir été construit en réemployant les matériaux de démolition de la précédente résidence. Restauré et agrandi au cours des siècles par les Chevron-Villette, le Château-Vieux fut vendu, en 1755, au Comte de la Tour, qui le conserva jusqu'à la Révolution. C'est, aujourd'hui, un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 40' 30" Nord, 6° 20' 16" Est


- LE CHATEAU DE VILLENEUVE A COGNIN - 73160 (Privé):

CC BY-SA 3.0 - Photo de grehcognin.fr

Le Château de Villeneuve est un château bâti à Cognin, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La construction du Château de Billeneuve et du Domaine de Villeneuve date de 1303. C'était une ancienne maison forte. Le château appartenait aux frères Pierre et Etienne de Villeneuve, les fils d'Aymon. C'est en 1401, que Jacques Chabod bourgeois à Chambéry, racheta la propriété et constitua un fief à Barthélémy autour de la maison forte de Villeneuve. Ce dernier, devenu noble, prit le titre de Chabod de Lescheraines. Villeneuve passa, au XVIIe siècle, des Chabod aux Bruyset, puis, dans la seconde moitié du XIXe siècle, il passa dans la Ramille de Regard. Le Comte Joseph de Regard de Villeneuve possède toujours le château. Le Château de Villeneuve a conservé sa forme originale. A l'intérieur du Château de Billeneuve , au 1er étage, se trouve une vaste salle avec une immense cheminée. Il subsiste des fenêtres à meneaux, qui datent de la fin du Moyen-Age. IIl reste une traces des anciens fossés qui entouraient le château. La cour intérieure est fermée par une porte dotée de 3 arcades, surmontée de l'écu sculpté des Chabod. Le Château de Villeneuve servit en 1930 de lieu de villégiature à l'artiste peintre australienne Bessie Davidson qui fit de nombreux tableaux représentant le château (intérieur et extérieur). Le Château de Villeneuve es tprivé, fermé au Public. Il existe 3 autres châteaux sur la commune à découvrir : le Château de Corinthe, le Château de Salins, et le Château de Monsarvin.
Adresse : Château de Villeneuve à Cognin 73160 Cognin - Privé
Coordonnées par GPS : 45° 33' 48" Nord, 5° 54' 00" Est


* LA MAISON FORTE DU VILLARD A SAINT-PAUL-SUR-ISERE - 73730 :


La Maison Forte du Villard est une maison forte bâtie à Saint-Paul-sur-Isère, dans le département de la Savoie, en Région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. La Maison Forte du Villard est une ancienne maison forte, de style médiéval, construite au Moyen Age. Elle était le Centre de la Seigneurie de Saint-Paul, située dans le hameau du Villard. Elle est inféodée par le Comte Amédée V de Savoie, en 1301, en faveur d'Aymeric III d'Avalon, mort vers 1312. Un de ses descendants, Guigue d'Avalon, sera investi avec la seigneurie de Saint-Paul le 30/03/1473. En 1575, la dernière héritière de cette famille épousa Claude de Reydellet de Charasson. Leurs descendants vivront dans la commune, jusqu'en 1792. Adrianne Ferley, Veuve d'Avalon, y vécut, en 1779. C'est un bâtiment quadrangulaire, couvert de tuiles. L'angle Nord-Ouest est occupé par une tour ronde arasée. Une fenêtre à meneaux est conservée sur la façade Sud-Est. Il reste des latrines, à la jonction du mur Nord-Ouest et de la tour.
Coordonnées par GPS : 45° 36' 08" Nord, 6° 26' 19" Est


* LE CHATEAU DU VILLARD A LA CHAPELLE-SAINT-MARTIN - 73170 (Ruines/Privé):


Le Château du Villard appelé aussi le Château-du-Villard est un château bâti à La Chapelle-Saint-Martin, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. C'est un château de style médiéval. Son premier propriétaire fut la Maison de Savoie. Il ne reste que des ruines de l'ancien château-fort du Villard ou Villar, qui datait du XIIIe siècle. On aperçoit les ruines du Château de Villard qui se dressent en surplomb d'un ravin, au-dessus de la route, à 1 500 m, à l'Ouest du bourg, avant le Hameau de Missieux. Le Château du Villard fut, au Moyen-Age, le siège de la Seigneurie du Villard, érigée en Comté en 1647. Dès 1929, les pierres furent utilisées pour la restauration d'une demeure ancienne. Le Château du Villard est laissé, à l'abandon, aujourd'hui. C'est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 38' 35" Nord, 5° 44' 44" Est


Mise à jour le 4/12/2023


Marie51




LE CHATEAU DE VERDUN-DESSUS A CRUET - 73800 :


Le Château de Verdun-Dessus est un chateau bâti à Cruet, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en France.
Le Château de Verdun-Dessus appelé aussi le Château de Verdon est un ancien château fort. Sa construction date du XIIIe siècle, puis il a été modernisé. Il se dresse au-dessus du Hameau de la Baraterie. Il était le Centre de la Seigneurie de Verdun.



Retour



www.mes-ballades.com 12/07/2007-26/11/2024 - Tous Droits Reserves