AELAEDECOUVERTEEDEELAEFAUNE
DESEYVELINES
(78)

par "Marie51"



Marie51 vous emmène à la découverte de la Faune sauvage qui vit dans le département des Yvelines, en région Ile-de-France, en France. Vous y découvrirez des Mammifères, des Oiseaux, des Insectes, ds Poissons, etc...

== LES MAMMIFERES DANS LES YVELINES ==

Les nombreuses étendues boisées de la Plaine de Versailles fourmillent d'espèces animales familières telles que :

* LE CHEVREUIL :


Le Chevreuil fait partie de la Faune qui vit, dans le département des Yvelines, en région Ile-de-France, en France. Le Chevreuil est-il dangereux ? Si le chevreuil n'est pas un animal dangereux, il reste toutefois un sauvage. Ce bel animal que l'on pense trop souvent pacifique, peut parfois devenir très agressif… Il convient de ne pas s'en approcher, ni tenter de lui donner à manger ou à boire.

* LE CERF :


Le Cerf fait partie de la Faune qui vit, dans le département des Yvelines, en région Ile-de-France, en France.

* LE SANGLIER :


Le Sanglier fait partie de la Faune qui vit, dans le département des Yvelines, en région Ile-de-France, en France. N'oubliez jamais que le Sanglier reste un animal au caractère ombrageux, dont il faut se méfier. En effet, ses défenses peuvent vous éventrer si le mâle se sent, lui ou sa famille, en danger ou si le Sanglier est blessé.

* LE RENARD :


Le Renard fait partie de la Faune qui vit, dans le département des Yvelines, en région Ile-de-France, en France.


* LE LIEVRE :


Le Lièvre fait partie de la Faune qui vit, dans le département des Yvelines, en région Ile-de-France, en France.


* LE LAPIN :


Le Lapin fait partie de la Faune qui vit, dans le département des Yvelines, en région Ile-de-France, en France.


== LES OISEAUX DAN SLES YVELINES ==

* LA BERNACHE DU CANADA OU OUTARDE :
de Oblomov2
CC0

La Bernache du Canada fait partie de la Faune qui vit dans les Yvelines, en région Ile-de-France, en France. La Bernache du Canada ou Branta canadensis, est un grand oiseau, de la Famille des Anatidés. Elle est la plus grande des Bernaches, ou Oies Noires. Au Canada, la Bernache du Canada est familièrement nommée l'Outarde. Le cou, le bec, et la tête de la Bernache du Canada sont entièrement noirs, sauf les joues et la gorge, qui sont blanches. La queue est noire, le croupion et le bas-ventre blancs, le reste du corps brun-gris avec des liserés, plus clairs. La Bernache du Canada mesure entre 75 cm et 110 cm de longueur. Ses ailes font 127 cm et 185 cm d'envergure, et son bec mesure de 4,1 cm à 6,8 cm. La Bernache du Canada pèse entre 2,6 kg et 6,5 kg. Les œufs, ainsi que les jeunes bernaches, sont souvent la proie de plusieurs animaux. Dans le Grand Nord, le principal prédateur est le renard arctique. Lorsqu'il a peu de nourriture, il peut voler tous les œufs de plusieurs nids et les cacher pour les manger. Les Mouettes et Goélands, les Labbes, les Renards roux, les Corbeaux, parfois les ours, sont aussi des prédateurs. a bernache du Canada se trouve un compagnon ou une compagne (pour s’accoupler) au cours de la deuxième année de sa vie. La Bernache du Canada construit souvent son nid sur le sol, près de l'eau, de préférence, sur un îlot. Il est fait d'une couche plus ou moins épaisse de branchettes ou d'autres matières végétales trouvées dans les environs et, est également tapissé de duvet. La couvée compte habituellement de 5 à 7 œufs. Les oiseaux plus âgés ont une couvée plus importante que ceux qui pondent, pour la première fois. La femelle couve ses œufs entre 25 et 28 jours, tandis que son compagnon assure la garde à proximité. Parfois, le mâle se tient à plusieurs centaines de mètres du nid, mais il est toujours vigilant et retourne au nid, dès que celui-ci est menacé, ou si la femelle doit s’en éloigner. Pendant la période de couvaison, la femelle ne quitte le nid, que de brefs moments, pour aller boire, se nourrir, et se laver. Peu de temps après l’éclosion des œufs, les adultes ayant perdu leurs grandes plumes, les familles quittent leur nid et marchent parfois plusieurs kilomètres en quelques jours pour atteindre leur site d’élevage des couvées. Dès qu’ils quittent le nid, les oisons se nourrissent de graminées et de carex dans les prés et le long des rivages. Six à neuf semaines après l’éclosion, les oiseaux sont prêts à s’envoler en famille. À ce moment-là, seule la moitié des oisons aura survécu. La Bernache du Canada garde son/sa partenaire toute sa vie. Cependant, contrairement à la croyance populaire, si l'un des partenaires est tué, l’autre va se trouver un nouveau compagnon. En automne, les oiseaux juvéniles volent avec leurs parents et ne s'en séparent, qu'à leur retour, dans la zone de nidification, au printemps suivant. Un cas de polygamie a été observé en région parisienne : deux femelles ont couvé des œufs sous la surveillance d'un seul mâle ; les œufs ont éclos à quelques jours d'intervalle et les deux familles se sont regroupées pour former un groupe de 3 adultes et 9 oisons. La Bernache du Canada produit des sons en ê-haouc. La Bernache du Canada a été introduite en Europe (Grande-Bretagne, France, Espagne, etc.). Lors de leur migration, les Bernaches du Canada adoptent une formation de vol en « V ». Celles placées en avant offrent une protection aux suivantes, qui fournissent moins d'efforts car elles profitent des turbulences produites par les ailes des oies en tête. Lorsque les premières sont fatiguées, elles cèdent leur place, pour aller se reposer à l'arrière de la formation en V. Elle fréquente presque toutes les zones humides, des petits étangs aux grands lacs, ainsi que les marais et les rivières. Elle passe autant de temps, sur la terre que dans l’eau. Les plumes de la Bernache du Canada servent à confectionner les becs d'un clavecin, et offrent l'avantage, par rapport aux plumes d'autres oiseaux, de casser beaucoup moins vite. Classes comme nuisibles, les Bernaches du Canada sont aussi chassées pour leur viande. Les Etangs de La Minière sont constitués de plusieurs plans d’eau : l’Etang Braque, l’Etang du Moulin à Renard, l'Etang de La Minière et l’Etang du Val d’Or. L'Etang Braque et l'Etang du Moulin à Renard se confondent à hauteur du Bois Robert.


== LES AMPHIBIENS DANS LES YVELINES ==

* LA SALAMANDRE TACHETEE
de Didier Descouens
CC BY-SA 4.0

La Salamandre Tachetée fait partie de la Faune qui vit dans les Yvelines, en région Ile-de-France, en France. En français elle est aussi appelée la Salamandre terrestre, la Salamandre commune ou la Salamandre de feu. La Salamandre tachetée est un urodèle, de la Famille des Salamandridae. c'est un animal nocturne, muni de grands yeux noirs adaptés à la vision nocturne et crépusculaire. La Salamandre Tachetée mesure 12 cm à 17 cm. Ne craignant pas les prédateurs, les Salamandres se déplacent lentement, et n'hésitent pas à traverser des espaces à découvert, souvent au péril de leur vie quand il s'agit des routes fréquentées. Les Salamandres Tachetées, comme les membres de la Famille des Salamandridae, ne possèdent pas de sacs vocaux comme les Anoures (grenouilles, crapauds, rainettes, etc.). Mais elles sont capables d'émissions sonores, caractérisées, de grognements légers ou des piaulements. En captivité, la Salamandre Tachetée peut atteindre un âge avancé. On rapporte ainsi le cas d'une salamandre, maintenue de 1863 à 1913 (soit 50 ans), dans un terrarium du Musée zoologique de Goettingen, dont la collection a été transférée ultérieurement au Musée Alexander Koenig de l'Institut de Recherche Zoologique de Bonn. En milieu naturel, l'espérance de vie de la Salamandre Tachetée supérieure à 30 ans, a été scientifiquement attestée. La reproduction de la salamandre tachetée est un cas particulier parmi les amphibiens autochtones d'Europe Centrale. Alors que la plupart des amphibiens se rendent dans des étangs et des mares au printemps durant une certaine période, afin de s'accoupler et d'y déposer leurs œufs, les salamandres tachetées s'accouplent exclusivement hors de l'eau. La période d'accouplement dure d'Avril à Septembre, avec un pic d'activité en Juillet. La femelle ne se rend jusqu'à une zone d'eau, qu'à la fin de la période embryonnaire, au printemps, afin d'y déposer ses larves. La Salamandre Tachetée atteint la maturité sexuelle à 2 ans à 4 ans. Certaines populations de salamandres tachetées du sud de l'Europe sont capables de donner naissance à des jeunes salamandres complètement formées7, vivant tout de suite sur terre, comme la Salamandre noire, on parle alors de Viviparité. La meilleure protection de la salamandre tachetée contre ses prédateurs potentiels est sa coloration cutanée, qui alerte les prédateurs sur sa toxicité (les biologistes parlent de coloration aposématique ou de coloration d'avertissement). Par des glandes cutanées parotoïdes et dorsales, elle secrète une substance qui contient un alcaloïde vénéneux : le samandarin (ou la samandarine), qui, en plus d'avoir très mauvais goût, est toxique pour les prédateurs, qui la consomment. Elle est mortelle à forte dose. La Salamandre adulte n'a pas d'ennemis, hormis l'Homme.

== LES INSECTES DANS LES YVELINES ==



== LES POISSONS DANS LES YVELINES ==




Mise à jour le 28.09.2022

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com 12/07/2007-26/11/2024 - Tous Droits Reserves