LES PLUS BEAUX CHATEAUX
DE LA CHARENTE-MARITIME
(17)

par "Marie51"



Le Département de la Charente-Maritime comporte un grand nombre de Châteaux, Château forts, Manoirs et Vestiges, dont quelques-uns sont ouverts aux visiteurs français et aux touristes étrangers, venus découvrir leur histoire et leur architecture, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. N'hésitez pas à aller découvrir tous ces Châteaux, Manoirs et Forts, dont la construction a résisté à travers les siècles.



- LA VILLA ALSACE A LA ROCHELLE - 17000 :


La Villa Alsace est une villa bâtie au N°7 rue Jeanne-d'Albret, à La Rochelle, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La Villa Alsace est inscrite aux M.H. depuis 1992.
Coordonnées par GPS : 46° 09' 24" Nord et 1° 09' 50" Ouest



* LE CHATEAU D'AMBLIMONT A SAINT-FORT-SUR-GIRONDE - 17240 (Mairie/O.T.):


Le Château d'Amblimont est un château bâti à Saint Fort-sur-Gironde, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Il abrite aujourd'hui les locaux de l'Hôtel de Ville. Son acquisition par la commune, en 1949, a été l'occasion de profonds remaniements, qui entrainèrent la destruction d'une partie du bâtiment. L'Office de Tourisme a été aménagé, dans une salle semi-souterraine, située sous le Château d'Amblimont. Vous y recevrez une foule d'informations utiles.
Coordonnées par GPS : 45° 27' 38" Nord et 0° 43' 15" Ouest



- LE MANOIR D'ASTREL A RIVEDOUX-PLAGE - 17940 :


Le Manoir d'Astrel est un manoir bâti à Rivedoux-Plage, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France.
Coordonnées par GPS : 46° 09' 37" Nord, 1° 16' 28" Ouest



- LE CHATEAU D'AULNAY A AULNAY-DE-SAINTONGE - 17470 (Tour):


Le Château d'Aulnay est un château bâti à Aulnay-Saint-Onge, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Il ne reste aujourd'hui comme vestige du Château d'Aulnay qu'une tour. Sa construction date du XIIe siècle. Du IXe siècle au XIIIe siècle, le Château d'Aulnay va appartenir à la Famille Maingot. Puis il changera plusieurs fois de propriétaires : la Famille Mortagne, Clermont, pour être revendue aux Montberon, la seigneurie d'Aulnay. Racheté, en 1506, par Louise de Savoie, elle l'offrira à Charles d'Orléans. Le Château d'Aulnay appartiendra au domaine royal, à sa mort. Donné à Marie Stuart comme complément de douaire, il y revint, à son exécution. Il changera, à nouveau, plusieurs fois de propriétaires, pour finir par être vendu le 8 Thermidor de l'an XIII. Le Château d'Aulnay a disparu, et ses ruines seront nivelées, en 1840. Les pierres du château seront alors utilisées, dans diverses constructions de l'époque. On peut voir encore de nombreuses pierres ciselées visibles, dans le village, décorant les maisons.
Coordonnées par GPS : 46° 01' 12" Nord et 0° 20' 46" Ouest



- LE CHATEAU D'AUTHON A AUTHON-EBEON - 17770 :


Le Château d'Authon est un château bâti à Authon-Ebeon, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Il est entouré de douves, qui sont alimentées par le Dandelot. Le Château d'Authon est inscrit aux M.H.depuis 1972. La construction du Château d'Authon date du XVIe siècle. Elle a été remaniée aux cours des siècles suivants. La tour des gardes et la porte d'entrée du château datent de 1580, et le pavillon d'angle à fenêtres à meneaux de 1606. Les jardins du Château d'Authon comportent un potager médiéval et sont entourés d'eau. Ils font partie du pré-inventaire des Jardins remarquables.
Coordonnées par GPS : 45° 50' 13" Nord et 0° 24' 26" Ouest



- LE CHATEAU DE BALANZAC A BALANZAC - 17600 (Privé):


Le Château de Balanzac est un château bâti à Balanzac, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Il appartenait à Brémond-d'Ars. Il est attesté qu'en 1336, Jeanne d'Ars, notable d'Ars et de Balanzac, épouse Guillaume de Brémond. En 1652, le Château de Balanzac était suffisamment fortifié pour que la population du village y trouve refuge. Le Château de Balanzac est classé aux M.H.en 1957. La construction du Château de Balanzac remonte au XVIe et XVIIIe siècle. Il a été fortifié au XVIe siècle avec la pose de tourelles et d'un encorbellement. Les galeries datent du XVIIe siècle. Le logis a été recouvert de dalles plates en 1703. Les boiseries du salon sont de 1734. La chapelle est du XVIe siècle et les communs remontent au XVIIIe siècle. Le Château de Balanzac est une propriété privée, fermée au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 44' 23" Nord et 0° 50' 15" Ouest



- LE CHATEAU DE BARDINE A LORIGNAC - 17240 (Ruines)


Le Château de Bardine est un château, bâti à Lorignac, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le château est de style Médieval. Le Château de Bardine fut construit au XII ou XIIIe siècle. C'est un ancien château fort, en ruines, aujourd'hui. Il ne reste que des vestiges, aujourd'hui.
Coordonnées par GPS : 45° 26' 44" Nord et 0° 40' 56" Ouest




- LE CHATEAU DE BEAUFIEF A MAZERAY - 17400 (Gite d'Hôtes):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Beaufief est un château bâti à Mazeray, dans le département de la Charente-maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La terre a appartenu jusqu'en 1633, à la famille Abillon, échevins de Saint-Jean-d'Angély, dont Joachim fut maire en 1547, puis son fils Jean, en 1582. La construction du Château de Beaufief date du XVIe au XVIIIe siècle. Son propriétaire initial était Auguste Perrodeau de Beaufief, l'ancien maire de Saint-Jean-d'Angély. Les bâtiments sont de type Louis XV. Par suite de mariages, successions et ventes, la seigneurie échut en 1763 à Pierre Auguste Perrodeau, né à Saint Jean-d'Angély en 1701 et qui mourra à Mazeray en 1781. Issu d'une ancienne famille de robe, il devint Procureur à l'élection de la ville et fut élu maire, en 1765. Ayant rajouté le nom de Beaufief au sien, ce patronyme aristocratique fut porté par ses descendants, dont son arrière-petit-fils Joseph-Edouard (1821-1908), le créateur vers 1860 de la station balnéaire de Ronce-les-Bains. Perraudeau fit démanteler les ruines de l'ancienne forteresse voisine des Comtes de Taillebourg afin d'en récupérer des pierres et fit édifier, en 1768, une nouvelle demeure, dont le garde-corps en fer forgé d'un balcon porte encore son chiffre. A l'origine, les jardins et les bois constituaient un domaine de 600 hectares. A la fin du XXe siècle, la maison ruinée fut acquise et restaurée par le Comte Jehan Marie de la Tour de Geay (1913-1991) et par son épouse, née Jacqueline Collieaux (veuve de l'amiral Des Lions), qui avaient fait de même, en 1952, au Château d'Ecoyeux, une ancienne propriété de la famille maternelle du barde saintongeais Evariste Poitevin (1877-1952) dit "Goulebenèze". Le sauvetages de 2 manoirs saintongeais a été distingué par l'Association Vieilles Maisons Françaises (Coupe Sazerac) en 1973 et 1982. En 1984, les restaurateurs de Beaufief reçurent le Prix du concours "Chefs-d'œuvre en péril". Il comporte aussi un très bel escalier classé en fer forgé, de type Louis XV. Au XIXe siècle, un parc à l'Anglaise a été créé qui entoure le Château de Beaufief. Il est limité par des érables de Montpellier et des taillis de charmes. Le potager traditionnel est entouré de murs. Le parc du Château de Beaufief a été inscrit au pré-inventaire des jardins remarquables. Le 4/10/1973, le Château de Beaufief (façades et ses toitures), l'escalier et sa rampe en fer forgé, la salle à manger et sa cheminée, le salon du premier étage et ses boiseries, la chapelle ornée de stucs ont été inscrits aux M.H. Le Château de Beaufief appartient à S. Bonvalet. C'est devenu un Gite d'Hôtes ou vous serez agéablement accueillis.
Coordonnées par GPS : 45° 55' 30" Nord, 0° 33' 02,16" Ouest




- LE CHATEAU DE BEAULON A SAINT-DIZANT-DU-GUA - 17240 (Se Visite):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Beaulon est un château bâti à Saint Disant-du-Gua, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Il date du XVe, XVIe, XVIIe, et XIXe siècle. Il appartenait à la Famille Vinsons. Le Château de Beaulon appartient, aujourd'hui, à Christian Thomas. Il est entouré d'un vignoble qui produit du Pineau et du Cognac. Le Château de Beaulon est connu pour ses célèbres Fontaines bleues. Il se situe le long de la D.145, sur la route touristique qui mène de Royan à Blaye et à Bordeaux. Le Château de Beaulon est agrémenté d'un Jardin à la Française et d'un parc qui s'étend sur 13 hectares. L'ensemble est labellisé "Jardin remarquable". Lors du passage de la grille du parc, le visiteur est accueilli par des conifères taillés puis par des plantations exotiques (bananiers) qui profitent de la douceur du climat de la région. Le parc figure, depuis 1990, au pré-inventaire des M.H. Le Château de Beaulon a été inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des M.H., le 16/12/1987. Le Château de Beaulon se visite et est ouvert au Public. Vous découvrirez ses fontaine bleues.
Coordonnées par GPS : 45° 26' 03" Nord et 0° 42' 17" Ouest




- LE CHATEAU DE BELENFANT A TRIZAY - 17250 (Se Visite):


Le Château de Belenfant est un château bâti à Trizay, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. De style néo-gothique, la construction du château Belenfant date de 1887, pour un négociant de Trizay, Émile Belenfant. Inspiré de l'architecture du Moyen Age, il est composé d'un corps de logis rectangulaire, à deux niveaux, surmonté par des combles. La façade du Château de Belenfant est ornée de 7 fenêtres à meneaux, auxquelles s'ajoutent 4 fenêtres plus petites, au niveau des combles. La toiture, en forte pente, est en ardoise. Un faux chemin de ronde vous mènera au sommet. Le Château de Belenfant est ouvert au Public et se visite.
Coordonnées par GPS : 45° 53' 00" Nord et 0° 53' 44" Ouest




- LE CHATEAU DE LA BERGERIE A SAINT HIPPOLYTE et LA VALLEE - 17430 (Ruines) :


Le Château de la Bergerie est un ancuen château féodal bâti entre les communes de Saint-Hippolyte et La Vallée, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Ses seigneurs : Les Seigneurs du Château de la Bergerie étaient : François de La Rochefoucauld, mort en 1571, seigneur de Bayers, du Parc d’Archiac, de la Bergerie (actuelles communes de Saint-Hippolyte et de La Vallée), baron d’Airvaut (actuelle commune d'Airvault) épousa Isabelle de Lanes alias de Lanes de Cuzaguès, fille de Clinet de Lanes, trépassé en 1544, Baron de Belhade, seigneur de La Rochebaladé (depuis Rochechalais) et Catherine de Mortemer, Dame d'Ozillac. Il ne reste que des ruines du Château de la Bergerie.
Coordonnées par GPS : 45° 54' 05" Nord et 0° 52' 25" Ouest




- LE CHATEAU DE BOIS-CHARMANT A LES NOUILLERS - 17380 :


Le Château de Bois-Charmant est un château bâti à Les Nouillers, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château de Bois-Charmant a été construit au XVIe siècle. Aujourd'hui, il remonte essentiellement à Henri IV et Louis XIII. Son premier propriétaire était Colin Mauny. Un timbre (couvre chef) situé dans la basse-cour porte le souvenir du passage du Roi Henri IV. En effet, on distingue nettement sur le rebord et dans le timbre, deux traces de sabots de cheval, marquage destiné à immortaliser dans la mémoire collective le passage du roi, dans les murs de Bois-Charmant. Le logis est composé d'un étage. Le toit d'ardoises "à la Mansart" du logis est percé de lucarnes à pointes de diamant, motif typique du début du XVIIe siècle. est encadré par deux tour carrées construites en avancée côté cour d'honneur. Les tours sont de style Henri IV, comme le dévoilent les lucarnes et les hauts toits d'ardoises, à quatre pans.
Coordonnées par GPS : 45° 55' 44" Nord et 0° 40' 05" Ouest




- LE CHATEAU DU BOIS-VERT A FOURAS - 17450 :


Le Château du Bois Vert est un château bâti à Fouras, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Cette belle demeure de style néo-classique date de 1870. Elle fut conçue à l'origine comme une habitation, puis sera transformée, en casino en 1886. Elle deviendra alors un des lieux les plus célèbres de Fouras et sera le cœur de la vie mondaine. En 1887, l'aile gauche sera rajoutée. Une salle de spectacle fut inaugurée ultérieurement tandis que le parc, arboré de chênes-verts, attenant au château sera aménagé pour servir à des fêtes de plein air. En 1913, le château sera transformé en hôtel. Puis deviendra une maison de convalescence, afin d'accueillir les soldats blessés durant la Première Guerre Mondiale. Le château sera alors surnommé « l'Hôpital 103 ». En 1946, il est racheté par la commune et sera fermé en 1975. Le château de Bois Vert, toujours propriété de la commune. Il est devenu un lieu de réception.
Coordonnées par GPS : 45° 59' 16" Nord et 1° 05' 35" Ouest




- LE CHATEAU BONNEMIE A SAINT-PIERRE-D'OLERON - 17310 (Centre aéré):


Le Château Bonnemie est un château bâti à Saint Pierre d'Oléron, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La période de construction du Château Bonnemie date du 4ème quart du XVIe siècle et du 1er quart du XVIIe siècle et du XVIIIe siècle. La seigneurie est recensée depuis le XIe siècle. Le logis présente un plan en L, avec une tour carrée dans l'angle en oeuvre, une autre à l'extrémité du pignon est (ancienne chapelle). Deux tours en fer à cheval font saillie sur l'élévation Sud. A gauche, de la Tour de l'Horloge, les bâtiments se poursuivent en formant une loggia, puis des servitudes plus basses que le logis. L'intérieur comprend, au rez-de-chaussée, un hall avec un escalier tournant à droite accolé au mur de la tour centrale, un grand salon avec des lambris bas, une cheminée monumentale, une cuisine et arrière-cuisines. L'aile en retour d'équerre abrite un salon, une chambre avec cheminées et la chapelle dans la tour. Quelques boiseries XVIIIe ont été conservées. A l'étage, les dispositions sont identiques. Chaque chambre possède une cheminée monumentale du XVIIe siècle. Une aile de communs et un parc clôturé complètent l'ensemble. C'est devenu un Centre aéré. Il est fermé au Public. Le Château est inscrit aux M.H. depuis le 1/09/1981 et le 4/10/1994.
Coordonnées par GPS : 45° 56' 37" Nord, 1° 18' 21" Ouest



- LE FORT BOYARD A L'ILE D'AIX - 17123 :


Le Ford Boyard est un fort bâti à Ile d'Aix, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Sa construction servait à protéger la rade, l'embouchure de la Charente, le port et le grand arsenal de Rochefort, contre les assauts de la Marine Anglaise. Fort Boyard sera transformé en prison quelques années à peine après son achèvement. Il appartient, aujourd'hui, au Conseil Départemental de la Charente-Maritime. Il est inscrit aux M.H. depuis le 1/02/1950.
Coordonnées par GPS : 45° 59' 59" Nord et 1° 12' 50" Ouest



- LA VILLA BRIQUET OU CHATEAU BRIQUET A SAINT-GEORGES-D'OLERON - 17190 :


La Villa Briquet est un château bâti proche du Château Fournier, à Saint-Georges-d'Oléron, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvele-Aquitaine, en France. Datant de 1881, ce château a une histoire charmante : Briquet était un boucher maquignon qui vivait dans une maison simple du bourg. Les affaires marchant bien, sa femme lui montra une cachette où un “ bassiot ” plein de louis d’or était dissimulé et lui proposa de faire construire une belle maison. Pendant des années, la brave épouse avait mis régulièrement de côté des pièces d’or. On peut découvrir les initiales des époux Briquet-Perron sont enlacées, dans un macaron, au dessus du portail.
Coordonnées par GPS : 45° 58' 47" Nord et 1° 19' 54" Ouest



- LA TOUR DE BROUE A SAINT SORNIN - 17600 (Se Visite):


La Tour de Broue appelée aussi le Donjon de Broue est une tour bâtie à Saint-Sornin, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Sa construction date du XIe siècle. C'est l'unique vestige d'un ancien château-fort, bâti au XIe siècle, sur le promontoire de la colline du Puy, qui domine l'ancien golfe de Brouage. Cet imposant donjon, de forme quadrangulaire, fait 25 mètres de hauteur. La Tour de Broue est classée aux M.H. depuis 1925. On doit sa sauvegarde à l'association des Amis de Saint-Sornin, qui finança, en partie, sa consolidation, de 1993 et 1997. Aujourd'hui, remis en valeur, des sentiers de promenade, une aire de pique-nique et un Musée ont été aménagés à proximité. Un sentier de Grande Randonnée balisé, le GR 360, passe à proximité du site. La commune de Saint-Sornin est propriétaire de la Tour de Broue.
Coordonnées par GPS : 45° 47' 15" Nord et 0° 58' 33" Ouest



- LE CHATEAU BUGEAU OU VILLA JETEE A FOURAS - 17450 :


Le Château Bugeau est appelé aussi la Villa Jetée à Fouras, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Il fut construit en 1903, au Port Nord. Il est connu aussi sous le nom de Château Bugeau - La Jetée, et inscrit aux M.H. depuis 2007. Ce chateau-villa servit de cadre à des romans et à des séries télévisées, bien avant que le « Père Fouras », important personnage du jeu télévisé de Fort Boyard, ait contribué à populariser la ville de Fouras.
Coordonnées par GPS :45° 59' 45,19" Nord et 1° 5' 57,78" Ouest




- LE CHATEAU DE BUZAY A LA JARNE - 17220 (Se Visite) :


Le Château de Buzay est un château bâti à La Jarne, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La construction du château date du XVIIIe siècle. Le Château de Buzay est parfaitement conservé et toujours habité, et son parc, également classé aux M.H. En 1687 la Seigneurie de La Jarne est achetée par Pierre Harouard, armateur à La Rochelle. En 1771, son petit-fils, Pierre-Étienne Harouard du Beignon, Lieutenant de l'Amirauté de La Rochelle, avocat au Parlement de Paris et armateur, se fera construire, une "maison des champs", au lieu-dit de Buzay. Il publiera ensuite des ouvrages de botanique et d'agriculture. Sa fille apportera le Château de Buzay en dot au Comte de Montbron. Il est resté dans cette même famille depuis. Le Château de Buzay est classé aux M.H. depuis 2004. Le Château de Buzay est ouvert au Public se visite : Tous les jours du 1 Juillet au 30 Septembre - de 14h30 à 17h30
Adresse : Château de Buzay 10 rue du Château à La Jarne 17220
Contact : demontbron.didier@free.fr - Tel 06 07 54 31 50
Coordonnées par GPS : 46° 07' 36" Nord et 1° 04' 55" Ouest



- LA TOUR DE LA CHAINE A LA ROCHELLE - 17000 (Se Visite):

CC BY-SA 3.0

La Tour de la Chaîne est une tour bâtie à la Rochelle, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Sa construction date de 1382 à 1390. Elle est de style Médiéval. La Tour de la Chaîne est, avec la Tour Saint-Nicolas et la Tour de la Lanterne, l'une des 3 tours du front de mer de La Rochelle. Elle constitue une majestueuse porte d'entrée. C'est de cette tour qu'était manœuvrée la chaîne, fixée dans la tour Saint-Nicolas, sur l'autre rive, pour interdire l'accès au port. La tour de la Chaîne13 s'élevait à une hauteur de 34 mètres, contre 20 mètres aujourd'hui, depuis la base du parapet. Elle a un diamètre de 16 mètres et sa muraille est épaisse de 3,50 mètres. Elle était surmontée d'une chapuce, ou toiture en forme de toit poivrière en ardoise, qui, refaite plusieurs fois à des hauteurs différentes, fut définitivement "recouverte tout à bout - dit un chroniqueur (suivant Émile Couneau) - sous l'année 1588". La tour était couronnée de créneaux à meurtrières cruciformes, avec mâchicoulis. Des réduits ont été pratiqués dans l'épaisseur de la muraille pour recevoir, plus tard, des canons et les escaliers se développaient dans l'épaisseur de cette double muraille. Elle a été gravement touchée par l'explosion de son stock de poudre lors de l'épisode de la Fronde en 1651. Les plans, laissés par Claude Masse, datant de 1717, montrent la tour à ciel ouvert avec seulement un niveau de plancher, les autres ayant disparu lors de l'explosion. Son propriétaire actuel est l'Etat. La Tour de la Chaîne a été classée aux M.H. en 1879. Ele est ouvere au Public et se visite.
Coordonnées par GPS : 46° 09' 21" Nord et 1° 09' 15" Ouest


- LA VILLA LES CAMPANILES A ROYAN 17200 :

CC BY-SA 3.0

La Villa Les Campaniles est une villa bâtie à Royan, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La Villa Les Campaniles date de la fin du XIXe siècle. Elle est encadrée par 2 tours, de style néo-baroque, s'inspirant largement de l'ancien casino de Foncillon, détruit durant les bombardements du 5/01/1945. La Villa Les Campaniles s'inspire largement de l'ancien casino de Foncillon, détruit en 1945. Au N°100, la Villa Aigue-Marine, de 1910, puise quant à elle dans l'architecture castrale, notamment par sa tour d'angle évoquant un donjon. Construite pour Léon Lehmann, l'un des fondateurs des Nouvelles galeries, elle présente un registre faisant largement référence au classicisme français. Un peu en retrait du boulevard Garnier, dans le quartier du Parc, la villa Kosiki, construite en 1886, est l'œuvre de l'architecte Eugène Gervais. Les conquêtes coloniales et la découverte de l'art de l'extrême-orient inspirèrent à l'architecte des formes singulières, comme les toits rappelant des pagodes ou les descentes d'eau, terminées par des têtes de dragons.
Coordonnées par GPS : 45° 37' 12" Nord, 1° 01' 48" Ouest



- LE DOMAINE DE CHANCELEE A SAINT-JEAN-D'ANGELY - 17400 :


Le Domaine de Chancelée est un château bâti à Saint Jean-d’Angely, dans la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France.
Coordonnées par GPS : 45° 56' 48" Nord, 0° 31' 46" Ouest



* LE CHATEAU DE CHATEAUBARDON A MESCHERS-SUR-GIRONDE 17132 :


Le Château de Châteaubardon est un château bâti à Meschers-sur-Gironde, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Les origines du château remontent au XVe siècle, mais les bâtiments actuels ne sont probablement pas antérieurs au XVIIe siècle. Cette seigneurie appartint à la famille des du Breuil de Théon, qui l'acquirent en 1594. Madeleine du Breuil de Théon (1749-1812) l'apporta à son époux Henry-Mathieu Isle de Beaucheine qui en fut le dernier seigneur. Le Château de Châteaubardon revint à leur fils Victor Isle (1789-1866), Maire de Meschers, qui y mourut. Les bâtiments s'articulent autour d'une cour rectangulaire, agrandie en 1821. Ils forment une structure en équerre, composée d'une part d'un logis de plain-pied daté de 1615, et d'un second logis à étage, construit en 1740.
Coordonnées par GPS : 45° 33' 27" Nord, 0° 57' 14" Ouest



- LE CHATEAU DE CHATENET A RETAUD - 17460 (Privé):


Le Château de Chatenet est un château bâti à Retaud, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château de Chatenet appartenait à Renaud de Beaumont. C'était un ouvrage de défense et de guet bâti sur un site archéologique. La construction du Château de Chatenet date du XVe au XVIIIe siècle. En 1997, Jérôme Arnauld des Lions, vétérinaire de profession, issu de la noblesse saintongeaise implantée à Thézac, depuis 1464, père de 8 enfants, rachète le Château de Chatenet. Une porte fortifiée garde l'accès à la cour. Le donjon est de forme rectangulaire, haut de 12 mètres, constitué d'un rez-de-chaussée semi-enterré surmonté de 2 étages, qui communiquent chacun avec le logis, le tout desservi par un escalier à vis dans une tourelle ronde. Le sommet est un étage de défense sous charpente. Une des tours de défense a été transformée en pigeonnier puis en buanderie et four à pain. L'aile la plus ancienne du logis comporte un vestibule avec un escalier en pierre et deux piècesLe Château de Chatenet, dont le donjon a été classé aux M.H. du 23/03/1942 et le reste du Château de Chatenet est inscrit aux M.H. le 22/07/1942. Le Château de Chatenet est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 39' 53" Nord 0° 45' 08" Ouest



- L'HOTEL DE CHEUSSES A ROCHEFORT 17300 (Intendance de la Marine) :

CC BY-SA 4.0

L'Hôtel de Cheusses est un hôtel bâti à Rochefort, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. C'est un hôtel particulier classique en forme de « U » entre la cour et le jardin, dont la majeure partie de la construction date du XVIIe siècle. Le premier corps de bâtiment a érété construit à la fin XVIe siècle et au début du XVIIe siècle, par le Seigneur de Rochefort, Gédéon de Lauzeré. Son nom Hôtel de Cheusses, vient de celui du dernier seigneur de Rochefort-sur-Charente, Jacques Henri de Cheusses. C'était initialement une demeure seigneuriale, puis fut le siège du Commandant de la Marine, et aujourd'hui, est l'Intendance de la Marine. C'est un ensemble de style néo-Classique. En 1927, quand l’arsenal ferme ses portes, l’archiviste du port Dick Lemoine entreprend de faire de l’Hôtel de Cheusses un Musée naval. Après rénovation du bâtiment qui a d’ailleurs été fraichement classé Monument historique le 19/01/1932, le musée naval de Rochefort ouvre ses portes en Novembre 1936. Mais, en 1939, la Marine entend redonner une fonction militaire au bâtiment. Ainsi, le 4/11/1939, l’Hôtel de Cheusses devint la Comptabilité Générale de la Marine. Le 23/06/1940, les Allemands occupent partiellement le bâtiment et finissent par l’occuper intégralement en janvier 1942. Les Collections du Musée sont déménagées dans divers services de la Marine (orphelinat, bibliothèque, foyer du marin). En 1951, la Sécurité Navale s’installe dans l’hôtel pour le quitter en 1959. Depuis cette date et ce jusqu'en 1973, tout est mis en œuvre afin de rouvrir le Musée Naval, à l’été 1973. En 1978, l’Hôtel de Cheusses est donné en dotation au Musée National de la Marine, sous tutelle du Ministère de la Défense.
Adresse : Hôtel de Cheusses - Place de la Galissonnière a Rochefort 17300
Coordonnées par GPS : 45° 56' 05" Nord, 0° 57' 28" Ouest



- LA MAISON AU CHIEN A LA ROCHELLE - 17000 (Privée):


La Maison au Chien est à La Rochelle, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Elle se situe au 1 rue Chaudrier. La Maison au Chien été construite au XVIe et XVIIe siècle. Elle est inscrite aux M.H. depuis le 14.06.1928. La Maison au Chien est privée et fermée au Public.
Coordonnées par GPS : 46° 09' 37" Nord et 1° 09' 13" Ouest



* LE CHATEAU DE CHATEAUBARDON A MESCHERS-SUR-GIRONDE - 17132 (En Vente):


Le Château de Chateaubardon est un château bâti à Meschers-sur-Gironde, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Il était appelé avant le Manoir du Breuil. Le Château de Châteaubardon remonte au XVe siècle. Les bâtiments actuels ne sont probablement pas antérieurs au XVIIe siècle. Cette seigneurie appartint à la famille des du Breuil de Théon, qui l'acquirent en 1594. Madeleine du Breuil de Théon (1749-1812) l'apporta à son époux Henry-Mathieu Isle de Beaucheine qui en fut le dernier seigneur. Le château revint à leur fils Victor Isle (1789-1866), maire de Meschers, qui y mourut. Les bâtiments s'articulent autour d'une cour rectangulaire, agrandie en 1821. Ils forment une structure en équerre, composée d'une part d'un logis de plain-pied daté de 1615, d'autre part d'un second logis à étage, construit en 1740. La construction du Château Bardon date du XVIe siècle. Il fait 520 m2. Le Château Bardon est entouré d'un vaste domaine de 22 000m2. Le château Bardon est mis directement en vente par son propriétaire.Adresse : Château de Chateaubardon - 10 rue du Château Bardon à Meschers-sur-Gironde - 17132
Coordonnées par GPS : 45° 33' 27" Nord, 0° 57' 14" Ouest




- LE CHATEAU DE CRAZANNES A CRAZANNES - 17350 (Visite sur RV/Location de Salles) :


Le Château de Crazannes est un château qui est bâti à Crazannes, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Il date du XIIIe au XVe siècle. L’édifice, entièrement restauré et aménagé, se niche au cœur d’un parc de 8 Ha. La chapelle romane, le donjon, les douves, le pigeonnier et le musée d’objets ruraux anciens contribuent au charme de cet environnement préservé. Sur place, une équipe jeune et dynamique vous guidera dans ce domaine d’exception. Visites, locations d’espaces de réceptions et de chambres, organisation de mariages, de cocktails et de séminaires, animations historiques… Autant d’activités qui ont su faire du Château de Crazannes un site incontournable de Charente-Maritime. Classé aux M.H. le Château de Crazannes fut bâti au XIVe siècle en lieu et place d’un ancien château féodal. Son surnom de "Château du Chat Botté" remonte au XVIIe siècle, quand il fut la propriété de Jules Gouffier, comte de Caravaz. Un éminent personnage qui inspira Charles Perrault pour créer le Marquis de Carabas, Maître du Chat Botté dans son célèbre conte. Vous pourrez y organiser vos réceptions, mariages, locations de salles, séminaires. 5 chambres, 30 à 75 m², 2 à 4 personnes (total 12 personnes). PAR L'AUTOROUTE :
Sortie Saintes N°35 (12Km) suivre RD 137 (direction Rochefort) puis tourner à droite en direction de Plassay (RD 119) et suivre les indications « Crazannes » et «Château de Crazannes».
Informations: Château de Crazannes 24 rue du Château à Crazannes 17350, Mr Pascal Minot, Tel : 05.46.90.15.94.
E-mail : contact@crazannes.com
Coordonnées par GPS : 45° 50' 41,37" Nord, 0° 41' 38,88" Ouest




- LE CHATEAU DE DAMPIERRE-SUR-BOUTONNE A DAMPIERRE-SUR-BOUTONNE- 17470 (Se Visite):


Le Château de Dampierre est un château bâti à Dampierre-sur-Boutonne, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La construction du Château de Dampierre date du XVe siècle. C'est un château de style Renaissance. Le Château de Dampierre-sur-Boutonne est ouvert au Public et se visite.
Adresse : Château de Dampierre-sur-Boutonne - 10 Place du Chateau - 17470 Dampierre-sur-Boutonne - Tél : 05.46.24.02.24
Site : Château de Dampierre
Coordonnées par GPS : 46° 04' 04" Nord et 0° 24' 57" Ouest




- LA MAISON DE DIANE A LA ROCHELLE - 17000 :


La Maison de Diane est bâtie rue des Augustins, à La Rochelle, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La construction d la Maison de Diane date du XVIe siècle. La Maison de Diane est classée aux M.H. depuis 1897. Elle appartient à la Commune de la Rochelle. Coordonnées par GPS : 46° 09' 37" Nord et 1° 09' 11" Ouest




- LE CHATEAU DU DOUHET A LE-DOUHET - 17700 :


Le Château du Douhet est un château bâti à Le Douhet, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château du Douhet fut construit, vers 1680, pour Renaud de Pons. Suite au mariage de Claude de Vallée, en 1618, la Seigneurie du Douhet passe aux mains de la famille La Rochefoucauld. Le château actuel a été construit à cette période. c'est en 1670 que l'épouse du seigneur du Douhet fait faire réparer les toitures. Le château est vendu, à l'abbé de Laage, en 1770, puis après qu'il eut émigré, fut revendu comme bien national. Le château a été racheté, en 1945, par l'industriel Jean Damilleville, qui fut un ancien pilote pendant la Première Guerre Mondiale. Le Château du Douhet est inscrit aux M.H. depuis 1969.
Coordonnées par GPS : 45° 49' 17" Nord et 0° 34' 00" Ouest




- LE CHATEAU d'ÉCOYEUX OU CHATEAU DE POLIGNAC A ECOYEUX - 17770 :


Le Château d'Ecoyeux appelé aussi Château de Polgnac est un château bâti à Ecoyeux, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château d'Ecoyeux fut construit, pour Louis de Polignac, 1er propriétaire du château et Seigneur d'Écoyeux, au début du XVIIe siècle. Il s'agit du château neuf du XVIIe siècle, alors que le château vieux est l'actuelle mairie à Écoyeux. Mais le château ne fut jamais achevé. Seule, la moitié du corps de logis fut construit. Il n'a jamais été habité par ses propriétaires successifs. Le Château d'Ecoyeux sera revendu, au Baron d'Authon, le 22 fructidor de l'An XII. Son fils s'y installera en 1835, et, fera organiser quelques travaux. Ce n'est qu'en 1952 que le nouveau propriétaire du Château d'Ecoyeux organise sa restauration. Le Château d'Ecoyeux ou Château de Polignac est inscrit aux M.H. depuis le 27.10.1971
Coordonnées par GPS : 45° 49' 23" Nord et 0° 30' 32" Ouest




- LE FORT ENET A FOURAS - 17450 :


Le Fort Enet est un château bâti à Fouras, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La construction de Fort Enet date de 1809 à 1811.
Coordonnées par GPS : 46° 0' 13,75" Nord et 1° 8' 37,46" Ouest



- LE CHATEAU DE L'ETANG A SAINT-MAIGRIN - 17520


Le Château de l'Etang est un château bâti à Saint-Mégrin, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France.
Coordonnées par GPS : 45° 25' 09" Nord et 0° 16' 49" Ouest



- LE CHATEAU DE LA FAYE A VILLEXAVIER - 17500 :


Le Château de la Faye est un château construit à Villexavier, dans le département Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France.
Coordonnées par GPS : 45° 22' 35" Nord et 0° 26' 02" Ouest




* LE LOGIS DU FIEF-DORE A SAINT FORT SUR GIRONDE 17240 :


Le Logis du Fief Doré est bâti à Saint-Fort-sur-Gironde, dans le département Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Daté du XVIIIe siècle, le Logis du Fief-Doré est un modeste logis quadrangulaire à un étage. Il succède à un ancien manoir mentionné, dès le XVIe siècle, comme étant la propriété de la famille de La Jaille.
Coordonnées par GPS : 45° 27' 38" Nord, 0° 43' 15" Ouest



- LE CHATEAU DE LA FOND A TALMONT-SUR-GIRONDE 17120 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de la Fond ou Château du Caillaud est un château bâti à Talmont-sur-Gironde, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château de la Fond date de la fin du XIXe siècle. Il fut construit pour les membres de la famille Pélisson, négociants, enrichis dans la vente du cognac. Le Château de la Fond comprend un corps de bâtiment en double profondeur, cantonné d'un pavillon et d'une tour cylindrique, auxquels viennent s'ajouter une série de dépendances, séparées du bâtiment central, par un jardin. La partie orientale du Château de la Fond abrite une fuie rectangulaire. Un puits creusé devant le logis est l'un des seuls du village d'où l'on peut extraire de l'eau douce.
Coordonnées par GPS : 45° 32' 10" Nord, 0° 54' 24" Ouest



- LE FORT DE FOURAS OU SEMAPHORE DE FOURAS A FOURAS - 17450 (Se Visite/Musée) :


Le Fort de Fouras connu aussi sous le nom de Donjon de Fouras est un ancien fort, bâti à Fouras, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Il est appelé aussi le Sémaphore de Fouras. Sa construction date du XIVe au XVIIe siècle. C'est un ancien château fort de style Médiéval et Bastionnié. Il servait de défendre l'estuaire de la Charente. Le propriétaire initial du Fort de Fouras était Jehan de Brosse. Le Fort de Fouras est devenu, aujourd'hui, un Musée ouvert au Public, qui se visite.
Coordonnées par GPS : 45° 59' 09" Nord et 1° 05' 51" Ouest




- LE CHATEAU FOURNIER A SAINT-GEORGES-D'OLERON - 17190 (Maison de Retraite):


Le Château Fournier est un château bâti à Saint-Georges-d'Oléron, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvele-Aquitaine, en France. Situé à l’Ouest du jardin public, le Château Fournier aurait été construit en 1877. Il appartenait, à Jules Fournier et son épouse Esilda Raoulx, importants propriétaires fonciers, dans le vignoble, qui s’étaient enrichis durant le Second Empire. Nouveauté pour l’époque, il fut construit d’après un modèle sur catalogue et aurait coûté 200 000 francs or. La légende raconte qu’une pièce d’or aurait été cachée sous l’une de ses tours. Les initiales des anciens propriétaire Jules Fournier et son épouse Esilda Raoulx ont leurs initiales entrelacées, gravées, dans le fronton du portail. Aujourd'hui, le Château Fournier est devenu une maison de retraite. Aujourd'hui, la façade du Château Fournier cache une extension moderne qui sert depuis de maison de retraite.
Coordonnées par GPS : 45° 58' 47" Nord et 1° 19' 54" Ouest




- LE CHATEAU DE LA GARDE A SALIGNAC-SUR-CHARENTE - 17800 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de la Garde est un château bâti à Salignac-sur-Charente, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château de la Garde est situé à la sortie orientale du bourg. Le château de la Garde est inscrit aux M.H. en 1987.
Adresse : Paul Poziumschi - Holding - Château de la Garde, 17800 Salignac-sur-Charente - Tél : 05 46 97 01 05
Coordonnées par GPS : 45° 40' 22" Nord, 0° 25' 19" Ouest



- LE CHATEAU DE LA GATAUDIERE A MARENNES - 17320 (se visite)


Le Château de La Gataudière est un château à Marennes, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Il fut construit pour François Fresneau de la Gataudière en 1749. Il date du XIVe siècle. Au début du XVIIIe siècle, il ne représente qu'une modeste maison noble qui sera racheté par les Fresneau. François Fresneau en héritera, en 1751, de sa mère. Surnommé "le père du cathoutchouc", découvreur des propriétés de l'hévéa, cet ancien ingénieur militaire en Guyane, fit bâtir le château de la Gataudière, dont il dessina les plans. Sa fille l'apportera en dot, à François Chasseloup Laubat, qu'elle épousera. Vous serez accueilli au Château par son Altesse le Prince Murat de Chasseloup-Laubat, descendant direct de la Famille impériale des Bonaparte et du Roi de Naples. Joyau de la Saintonge, vous y découvrirez le magnifique salon d'honneur en pierre sculptée, la salle à manger en boiserie, les galeries voûtées en pierre et marbre et le salon tapissé d'une brocatelle d'époque, tout le mobilier est d'origine Louis XIII, Régence et Louis XV. A voir : l'Exposition hippomobile, navale et trophées de chasse. Une terrasse masque le soubassement du coté jardin. Son fronton est sculpté du triomphe de Flore.
Adresse et Visites : Château de la Gataudière 17320 Marennes. Ouvert au Public de : avril, mai, juin, septembre, octobre - Tous les jours (sauf le lundi) de 14h à 17h, en Juillet et Août, Tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h,
Coordonnées par GPS : 45° 50' 05" Nord et 1° 06' 51" Ouest




- LE CHATEAU DE GEAY A GEAY - 17250 (Privé):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Geay est un château bâti à Geay, dans le département de la Charente-Maritime, en rgion Nouvelle-Aquitaine, en France. La construction du Château de Geay date de la fin du XVIe siècle. Le château a été construit, pour Jean de Latour de Geay vers 1591, afin de remplacer la précédente demeure de sa famille, difficilement défendable car, située dans le centre du bourg. A la fin des guerres de religion, le seigneur de Geay reçut de sa suzeraine, la dame de Tonnay-Charente, l'autorisation de fortifier son domaine; qui appartenait a sa famille depuis 1490. Le Château de Geay fut alors pourvu d'un mur d'enceinte, de bretèches et d'archères. Le Château de Geay, qui a vu passer 20 générations, est toujours aux mains de la famille qui l'a fait ériger. Il est inscrit aux aux M.H. depuis 1986. Il se situe proche du bourg de Geay. Le Château de Geay est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 52' 14,52" Nord, 0° 44' 54,96" Ouest




- LA PORTE DE LA GROSSE HORLOGE A LA ROCHELLE - 17000 :


La Porte de la Grosse Horloge est une porte bâtie à La Rochelle, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La Porte de la Grosse Horloge a été classée aux M.H. depuis 1978.
Coordonnées par GPS : 46° 09' 30" Nord et 1° 09' 13" Ouest




* LE MANOIR D'HASTREL A RIVEDOUX-PLAGE - 17940 (Privé):
de Pep.per
CC BY-SA 2.0

Le Manoir d'Hastrel appelé aussi la Maison du Comte d'Hastel est un manoir bâti à Rivedoux-Plage, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La Seigneurie de Rivedoux remonte au 15/01/1480. Messire Jean I Bruneau, écuyer, décide de faire bâtir, en 1593, autour de son manoir, les premières habitations de Rivedoux. Le Manoir va appartenir ensuite à la Famille d'Hastrel, devenue le Seigneur de Rivedoux (une rue de la commune porte le nom du Comte d'Hastrel). Sa tour est le seul vestige qui reste de la seigneurie de Rivedoux, créée en 1480. En 1724, une chapelle fut bâtie. Autrefois elle s’élevait à la pointe de l’île avant que la mer ne se retire, progressivement. Aujourd’hui, la chapelle est devenue la propriété d’un particulier. Elle est fermée au Public mais mais elle est visible de la rue Albert-Sarrault.
Coordonnées par GPS : 46° 09' 37" Nord et 1° 16' 28" Ouest



- LA TOUR DE L'ISLEAU A SAINT-SULPICE-D'ARNOULT - 17250 :


La Tour de l'Isleau est une tour bâtie à Saint-Sulpice-d'Arnoult, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La Tour date du XIIe siècle. C'est une tour fortifée. Ce vestige féodal qui date du XIIe siècle représente un des plus anciens monuments militaires de la région. Certains attribuent l'édification du donjon de l'Isleau, sur une petite éminence dominant le marais, à Henri III Plantagênet. Le premier seigneur connu avec certitude apparaît dans un aveu rendu en 1368: il s'agit de Pont de Vivonne Chevalier, « Tesmoing de vérité » sous le scel de sa « chastellerie de Lileau près de Pontlabay ». Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, le Domaine devint la propriété des Barons de la Chaume. En 1521, Jean III Isle de la Cave hérite l'Isleau de son oncle Guy d'Estuer. Son fils, François Isle de la Matassière, le reçoit en 1557 et le passera à son fils, Daniel Isle de Forgette, en 1578. Les sites de héraldique notent un Prévost, Seigneur de l'Isleau, paroisse de Sainte-Gemme, élection de Saintes. Au XIXe siècle, le donjon, propriété d'exploitants agricoles, fut abandonné et envahi par les ronces et les herbes. Sa restauration a été entreprise par des propriétaires privés depuis 1974.
Coordonnées par GPS : 45° 47' 09" Nord et 0° 50' 09" Ouest




- LE CHATEAU DE JONZAC A JONZAC - 17500 (Mairie/Sous-Préfecture):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Jonzac est un château situé à Jonzac, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le début de sa construction date du XVIe et fut achevée au XVIIe siècle. Le château de Jonzac existait déjà en 1073. Il a appartenu à Guillaume de la Rochandry, au début du XIIe siècle. C'est en 1505, que Jean de Sainte-Maure, Seigneur de Jonzac, décide de fonder le Monastère des Carmes sur les vestiges d'une ancienne chapelle dédiée à Saint Nicolas. Le cloître est édifié en 1657. Le jeune roi Louis XIV, la Reine mère et le Cardinal Mazarin séjournèrent au Château de Jonzac, en 1659. Le Château de Jonzac a appartenu à la Famille de Sainte-Maure jusqu'à la fin du XVIIe siècle, puis passera, par alliance, aux mains de la Famille Espardes de Lussan qui le gardent jusqu'à la Révolution. L'aile Nord du Château de Jonzac abrite les bâtiments de l'Hôtel de ville, où il fut restauré au XIXe siècle et, l'aile Sud, ceux de la Sous-Préfecture. Le Château de Jonzac a été inscrit aux M.H. en 1942 et 1979 et classé aux M.H. en 1913. Le Château de Jonzac accueille, dans ses murs, depuis, l'Hôtel de Ville et la Sous-Préfecture.
Adresse : Château de Jonzac - rue du Château - 17500 Jonzac Téléphone : 05 46 48 04 11
Coordonnées par GPS : 45° 26' 44,16" Nord, 0° 25' 51,96" Ouest




- LA TOUR DE LA LANTERNE A LA ROCHELLE - 17000 (Musée):

CC0

La Tour de la Lanterne est une tour bâtie à la Rochelle, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Elle est également connue sous les noms de Tour du Garrot, Tour des Prêtres et Tour des Quatre Sergents. La constuction de la Tour de la Lanterne date du XVe siècle. C'est un ouvrage fortifié qui servait initialement à protéger l’entrée du port primitif de La Rochelle. Sa construction date de 1209 à 1468. Selon Claude Masse, ce nouvel ouvrage, créé en 1445, incorpora par chemisage, cette ancienne tour. Les travaux furent achevés en 1468, grâce aux deniers personnels du maire de l'époque, Jean Mérichon. À l'origine, située au bord de l'eau, elle formait l'angle Sud-Ouest de l'enceinte médiévale et sa tourelle à lanterne servait de phare et d'amer. Conservée lors du rasement des fortifications en 1629, elle sera intégrée, en 1689, dans la nouvelle enceinte. De 1900 à 1914, la restauration de la Tour de la Lanterne fut entreprise. Suivant les projets de Juste Lisch, puis sous la direction d'Albert Ballu, la restauration lui rendit son aspect médiéval. Lors de nouvelles rénovations de 2014 à 2015, 2 gargouilles ont été recréées, à l'effigie des dessinateurs et caricaturistes Cabu et Wolinski. La Tour de la Lanterne a été classée aux M.H. depuis 17/02/1879. Devenue un Musée, la Tour de la Lanterne est ouverte au Public et se visite.
Coordonnées par GPS : 46° 09' 20,9" Nord et 1° 9' 25,4" Ouest



- LE CHATEAU DE LERSE OU CHATEAU DE PERIGNAC A PERIGNAC - 17800 (En Vente):


Le Château de Lerse appelé aussi le hâteau de Pérignac est un château bâti à Pérignac, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château de Pérignac ou Château de Lerse, a été construit en 1410, pour le seigneur local. Il dresse ses tours entre les champs et les bois de Pérignac. Des Coquilles Saint-Jacques ciselées sur les côtés du portail d'entrée laissent penser que le Château de Perignac hébergeait des pèlerins sur la route de Compostelle. L'ensemble se situe au milieu de 105 hectares de verdure, dont 35 hectares de forêts. Derrière les pierres de taille, 600 m² habitables se répartissent sur 2 étages : une salle à manger au sol carrelé de tomettes, 4 chambres aux poutres apparentes, un salon agrémenté d'une cheminée monumentale et la salle de billard. Du côté des dépendances, le Domaine de Lerse offre aussi une maison d'amis, une autre pour le gardien ainsi qu'un pigeonnier. Le Château de Pérignac ou Château de Lerse est mis en vente par le Cabinet Lenail : www.cabinetlenail.com.
Cordonnées par GPS : 45° 37' 28" Nord, 0° 27' 46" Ouest



* LE CHATEAU DE LUSSAC A LUSSAC - 17500 (Hôtel/Gite d'Hôtes):


Le Château de Lussac est un château bâti à Lussac, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La construction du Château de Lussac date du XVIIIe et XIXe siècle. La seigneurie existait dès le XVIe siècle, et elle passa en 1530 de Jean Vidault à François Lefourestier, Seigneur d'Orignac, le mari de Catherine Vidault. En 1729, Françoise-Marguerite Arnould de Vignolle fait faire une estimation : tout est en ruine, les granges, le colombier, les murailles comme une des tours. Il ne reste que le pavillon de gauche et une tour, et elle fait reconstruire un corps de logis bas s'appuyant sur eux et un pavillon symétrique. Le logis, les communs, le lavoir, la glacière, l'orangerie, ainsi que les terrasses, leurs escaliers, le parc, la passerelle métallique, le pont sur la Seugne et le vivier en pierre ont été inscrits monument historique par arrêté du 21 décembre 1999. Le jardin bas est dessiné de parterres à la française. Près des balustres se trouve une orangerie à toitures à l'italienne. La grande allée donne la perspective. Le parc est coupé d'allées cavalières. Au fond se cache un chenil du XIXe siècle. Les communs sont tapissés de treilles dont certains pieds sont très anciens, comme un muscat de 150 ans. Au bord de la Seugne, près du potager, s'étend la "pêcherie", une très ancienne réserve à poissons. La passerelle métallique, le pont en pierre enjambant la Seugne et le vivier en pierre dans le lit de la rivière sont inscrits aux M.H. depuis le 21/12/1999. C'est devenu un Hôtel de charme.
Visites du Château de Lussac : Du 23/07 au 29/09. Les Mardis, eudis, samedis et dimanches de 10H-12H et de 14H à 18H. Horaires : de 10h à 18h. Tarifs : 6Euros/Adulte - Gratuit pour les enfants
Coordonnées par GPS : 45° 28' 10" Nord et 0° 28' 43" Ouest



- LE CHATEAU DE MATHA A MATHA - 17160 :


Le Château de Matha est un château bâti à Matha, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Matha est connue pour son château de style Renaissance, le Château de Matha, dont seul subsiste le châtelet d'entrée situé dans le parc. Le Château d'entrée de Matha date du XVIe siècle. Le chemin de ronde et la charpente ont été reconstruits au XIXe siècle. Devenu la propriété de Matha, il est classé aux M.H. depuis 1952. Le Pigeonnier de Geffrou date du XVIIe siècle.Le premier château de Matha remonte au IXe siècle quand Wulgrin, Comte d'Angoulême, fit élèver la première motte castrale, vers 866. Plus tard, Isabelle veuve de Jean sans Terre donne Matha à son fils Henri III d'Angleterre et le roi Saint-Louis (Louis IX) reprend Matha. En 1242, Saint-Louis fit raser le château et sa grosse tour, avant la Bataille de Taillebourg. Durant la Guerre de Cent Ans, Matha fut pris et repris par les anglais, et à la fin reste à la famille Montberon. Jacquette de Montberon apporte la seigneurie en dot à André Bourdeilles en 1558, et les Bourdeilles la garderont jusqu'à la Révolution. En 1621, la reine mère y résida durant le siège de Saint-Jean-d'Angély. Actuellement, il ne reste, sur un tertre accessible au public, qu'un pavillon de style Renaissance. La tour carrée à 3 étages s'élève sur un porche. Elle est flanquée d'une deuxième tour carrée de même hauteur, mais de dimensions plus petites. Les deux tours sont couronnées de créneaux et mâchicoulis et coiffées de hauts toits d'ardoises. Les fenêtres et une porte sont ornées de frontons sculptés. Le Château de Matha est inscrit ax M.H. depuis 1948, alors que les façades et toitures ont été classées en 1952.
Coordonnées par GPS : 45° 51' 55,08" Nord, 0° 19' 19,92" Ouest



- LE CHATEAU DE MEUX A MEUX - 17500 :


Le Château de Meux est un château bâti à Meux, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le premier château de Meux remonte au XIIIe siècle. Geoffroy et son fils Thomas de Meux en furent les premiers seigneurs. La terre de Meux est apportée, en dot, en 1444, à Louis Chesnel qui fit reconstruire le Château de Meux. Il revint en héritage à Jacques de Laage qui le revendit, en 1719, à Antoine Bonnet, qui le revend en 1721 à Élie de Laage. Le Château de Meux et les communs sont inscrits aux D.H depuis le 25/04/1975. L'entrée se fait par un porche qui donne sur le jardin bordé sur 3 côtés de dépendances basses, à toits de tuiles. En face, le logis, construit au XVe siècle durant la période de reconstruction après le départ des Anglais, est de style flamboyant, avec une tour polygonale à toit à pans coupés percé d'une fenêtre ornée de broderies de pierre. Deux tours ont disparu, dont on connait l'existence par d'anciennes gravures.
Coordonnées par GPS : 45° 26' 39" Nord et 0° 20' 54" Ouest



- LE CHATEAU DE MIRAMBEAU A MIRAMBEAU - 17150 (Hôtel de Standing):


Le Château de Mirambeau est un château bâti à Mirambeau, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château de Mirembeau était déjà mentionné au XIe siècle. Il se situe sur une hauteur, dominant la cité, de près de 40 mètres. L'ancienne forteresse médiévale était l'une des nombreuses places-fortes qui scandaient ces « marches » de Saintonge et de Guyenne. Elle appartient à Artaud de Mirambeau (ou de Mirambel) en 1083, puis, deux siècles plus tard, à Guilhem de Cheyning, lieutenant du roi-duc Édouard Ier. Particulièrement convoité au cours de la Guerre de Cent Ans, il passe alternativement aux mains des Français et des Anglo-Aquitains. En 1345, il est repris aux Français par Henry de Grosmont, comte de Derby, au cours de sa mémorable « chevauchée ». En 1415, la place de Mirambeau échoit au Français Jean II de la Famille Harpedanne, Sénéchal de Saintonge. Dissimulé par un parc, le château n'est que difficilement visible depuis le centre-ville. Il ne conserve que peu d'éléments vraiment anciens, sinon un châtelet et un pan de courtines, refaits au XVIIe siècle. Le corps de bâtiment date essentiellement du XIXe siècle, et mêle styles néo-Louis XIII et néo-Renaissance. La chapelle, un peu en retrait, est de style néo-gothique. Le Château de Mirambeau est aujourd'hui reconverti en un Hôtel de Haut standing, classé 5 étoiles. Il compte 22 chambres, un restaurant gastronomique et est entouré d'un parc de huit hectares et d'un jardin d'hiver.
Adresse : Château de Mirambeau - 1 Avenue des Comtes Duchatel, 17150 Mirambeau - Tel : 05 46 04 91 20
Coordonnées par GPS : 45° 22' 27" Nord et 0° 34' 09" Ouest



* LE CHATEAU DE MONGUYON A MONGUYON - 17270 (Vestiges):
de Regisseria

Le Château de Monguyon est un château bâti à Monguyon, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. C'est une forteresse du XIe siècle. La première mention du château de Montguyon remonte à 1082. La forteresse actuelle date du XIIIe siècle et fut remaniée au XVIe siècle. Propriété des familles de Montguyon, de la Rochefoucauld et de Rohan, les ruines du château appartiennent aujourd'hui à la commune de Montguyon. De célèbres batailles se sont déroulées ici notamment celle de 1451 où l'armée du roi Charles VII commandée par Jean d'Orléans, comte de Dunois chassa les occupants anglais. Les rois Henri IV et Louis XIII ont séjourné dans le Château de Monguyon. L'imposante forteresse fut incendiée par la foudre en 1793. Le donjon s'est en partie effondré le 7 janvier 1982, mais a été ensuite consolidé. Depuis 1980, une association, l'ASVPM, œuvre à la restauration et à la remise en valeur de ce site, et a organisé chaque année de 1998 à 2010, un son et lumière historique, trophée de la région Poitou-Charentes. Les écuries du château et les remparts sont classés à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 23 juillet 2004, grâce à l'action de l'A.S.V.P.M. C'était une puissante place forte au XIe siècle. En 1404, Rosine de Montguyon l'apporte en dot à Guy de La Rochefoucauld, et les La Rochefoucauld le conservent jusqu'en 1683 et sa vente sur saisie. En 1451, à la suite de la bataille de Montguyon, Dunois libère la forteresse de la présence anglaise. C'est une place forte protestante durant les guerres de religion. Henri de Navarre, le futur Henri IV, y séjourne plusieurs fois entre 1571 et 1586. En 1621, les 7 et 8 juillet, le Roi Louis XIII et Anne d'Autriche séjournent au château. En 1683, Pélagie Chabot de Rohan achète la baronie qui reste propriété des Rohan jusqu'à la Révolution. En 1793, la foudre qui s'abat sur la tour provoque un incendie, et c'est une ruine qui est vendue comme bien national. De 980 à 1984, l'A.S.P.H.M. restaure les écuries du château. De 1996 à 2001, l'Association pour la Sauvegarde et la Valorisation du Patrimoine de Montguyon consolide et reconstruit les remparts de la fortification. La vieille tour a été inscrite à l'inventaire des M.H. le 11/02/1929, l'arrêté a été annulé et remplacé par l'inscription de l'ensemble du château, des vestiges et des anciennes écuries le 23 juillet 2004.
Coordonnées par GPS : 45° 12' 57,96" Nord,0° 11' 17,88" Ouest



* LE CHATEAU DE MONS A MONS - 17160 :


Le Château de Mons est un château bâti à Mons, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château de Mons est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 49' 18" Nord et 0° 20' 39" Ouest



- LE CHATEAU DE MONS A ROYAN - 17200 :


Le Château de Mons est un château bâti à Royan, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. C'est un château de style néo-classique. Sa construction date du XVIIIe au XXe siècle. Il s'agit de l'un des quatre monuments de la ville antérieurs au XIXe siècle à avoir survécu aux bombardements de 1945. L'architecte était Pierre Caumont. Situé dans le quartier Saint-Pierre, il fut la propriété au XVIe siècle de Pierre Dugua de Mons, l'un des premiers explorateurs de la Nouvelle-France. Faisant presque figure de miraculé, le château de Mons est l'un des quatre monuments de la ville bâtis sous l'ancien régime à être parvenu jusqu'à nous. Il fut la propriété, au XVIe siècle, de Pierre Dugua de Mons, l'un des premiers colonisateurs de la Nouvelle-France, ce dernier le revendit, en 1599, afin de financer ses expéditions. Largement remanié au cours du XVIIIe siècle, le Château de Mons subit de lourds dégâts lors des bombardements, de 1945. Une campagne de restauration menée par l'architecte Marc Quentin lui a rendu son apparence d'origine.
Coordonnées par GPS : 45° 37' 44" Nord et 1° 01' 39" Ouest



- LE CHATEAU MONTENDRE A MONTENDRE - 17130 (Donjon):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Montendre est un château bâti à Montendre, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Établi sur un éperon haut de 114 mètres dominant de vastes étendues couvertes de landes et de bois (forêt de la Double) et la petite cité située en contrebas, le château de Montendre trouverait ses origines dans un castrum romain. L'entrée du Château de Montendre, surmontée d'une tour carrée du XVe siècle. Les textes anciens permettent de dater la construction d'un premier château (sans doute en bois) aux alentours du IXe siècle, suivie d'une reconstruction en pierre au XIIe siècle. Profondément remanié au XVe siècle (datent notamment de cette époque, la tour carrée, qui surmonte l'entrée), après avoir été très disputé pendant la guerre de Cent Ans, il devient une place forte protestante pendant les Guerres de Religion. Au XVIIIe siècle, l'ingénieur et géographe Claude Masse décrit une « enceinte basse de bonne maçonnerie mais à présent fort ruinée », précisant toutefois que « si les parapets étaient un peu raccommodés, ce poste pourrait soutenir un coup de main et qu'il faudrait du canon pour le prendre. Il n'y a toutefois, à cette époque, pas de véritable logis, hormis la tour carrée, où sont aménagés des appartements. Le logis dit de La Rochefoucauld est construit en 1735. Encore debout au début du XXe siècle, il se limite désormais à un pan de façade, qui sert de toile de fond au théâtre de verdure, aménagé en 1959. De nos jours, le Château de Montendre conserve des éléments de diverses époques, dont une partie des enceintes, une tour ronde, une tour carrée (qui accueille aujourd'hui le musée d'art et de traditions populaires), la façade du logis noble et des souterrains. Le Domaine de Montendre est converti en promenade, et abrite un théâtre de verdure servant de cadre à des spectacles en période estivale. Un dolmen est situé sur l'un des accès qui mène à la butte du Château de Montendre.
Coordonnées par GPS : 45° 17' 04" Nord et 0° 24' 44" Ouest



* LE CHATEAU DE MONTGUYON A MONTGUYON 17270 (Ruines/Donjon) :
de Regissierra

Le Château de Montguyon est un château bâti de Montguyon, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La construction du Château de Montguyon date du XIe siècle. Cette ancienne forteresse était déjà mentionnée au XIe siècle. Le Château de Montguyon fut pris au cours de la Guerre de Cent ans. Il devint une forteresse protestante pendant les Guerres de Religion et recevra plusieurs visites du roi Henri de Navarre. L'édifice est précédé d'une basse-cour et d'un pont-levis. Le corps de logis principal était flanqué d'une tour, datant du XIIIe siècle, qui fut remaniée à la fin XVe-début XVIe siècle. Incendiée en 1793, elle s'effondrera en partie. Un petit couloir construit dans la muraille donne accès à une salle aveugle voûtée en coupole. Les étages avaient des salles carrées qui conservent ses cheminées monumentales. Le Château de Montguyon a conservé ses anciennes dépendances en-dehors de l'enceinte. Le château est devenu depuis la propriété de la commune. Il ne reste que son donjon, ses écuries et les ruines du Château de Montguyon. Le château est inscrit aux M.H. depuis 2004.
Coordonnées par GPS : 45° 12' 58" Nord, 0° 11' 18" Ouest



- LE CHATEAU DE LA MORINERIE A ECURAT - 17810


Le château de la Morinerie est un château bâti à Écurat, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La construction du château date du XVIIe siècle. En 1593 il est fait mention du logis noble de la Morinerie et des fouilles archéologiques le situent à l'écart du château actuel. En 1670, le Chateau de la Morinerie est reconstruit sous la direction de l'architecte Paul Guerinet, par Guillaume Duval dont les descendants garderont le château jusqu'en 1895. bien qu'inachevé, un bel exemple de château du XVIIe siècle influencé par l'architecture militaire. Il était prévu pour faire 80 mètres de long, avec un pavillon central et deux ailes basses de six travées terminées par un pavillon carré à étage, mais l'aile sud-est et son pavillon ont été arrêtés aux 2/3 de la hauteur. Le pavillon central possède un étage et un toit en carène avec une porte, une fenêtre à l'étage et dans le toit une ouverture ronde sur fronton de pierre orné. Le pavillon carré a une haute toiture d'ardoises. Une aile en retour a été édifiée plus tard. À la fin du XIXe siècle, les toitures des ailes ont été rehaussées et les tuiles romaines remplacées par des ardoises. Le parc du château de la Morinerie est inscrit au pré-inventaire des jardins remarquables. Il est inscrit aux M.H. depuis 1969.
Coordonnées par GPS : 45° 47' 12" Nord et 0° 40' 59" Ouest



* LE CHATEAU DE MORNAC-SUR-SEUDRE A MORNAC-SUR-SEUDRE 17113:


Le Château de Mornac date de 1022. Cet édifice, considérablement remanié au cours des siècles, est l'héritier d'un château fort dont les origines datent du XIIe siècle. Cette place forte dominait l'estuaire de la Seudre, importante voie de commerce et d'échange, et fut le théâtre de plusieurs sièges : l'un en 1433, le second en 1622, sous la direction du Seigneur de Soubise, qui fit détruire une partie des fortifications, avant de faire supprimer son donjon. Le monument actuel ne conserve de cette époque qu'une simple tour du XIIe siècle, noyée dans des reconstructions datant essentiellement du XVIIIe siècle, époque qui voit la transformation du château en demeure d'agrément. Celui-ci se dresse sur un léger promontoire, aménagé en terrasse. D'importantes parties du château furent démolies en 1835, rendant difficile d'imaginer l'ampleur de l'édifice originel. Après la Première Guerre mondiale, il appartenait au général du Coussot Tacelle. De 2004 à 2006, Château de Mornacservit de chambres d’hôtes. C'est depuis, une demeure privée appartenant à Mr Jérôme de Montalembert.
Coordonnées par GPS : 45° 42' 38" Nord, 1° 01' 38" Ouest



* LE CHATEAU DE MORNAY A SAINT-PIERRE-DE-L'ISLE - 17330 (Maison de Santé):
de KiwiNeko14
CC BY-SA 4.0

Le Château de Mornay est un château bâti à Saint-Pierre-de-l'Isle, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le premier seigneur aurait été Pierre Pastureau au XVe siècle, père de Guillaume Patureau de Mornay (1466 - 1534), second seigneur du lieu. Le Château de Mornay a été reconstruit, vers 1642 (date pour laquelle une gabare, a disparu avec sa cargaison destinée à la construction du Château de Mornay). Il fut l'objet de nombreuses ventes dont les actes nous en donnent une bonne description. Entre deux grosses tours à mâchicoulis du XVIe siècle se déploie une galerie. Celle-ci a été peinte au cours du XVIIe siècle d'une série de scènes mythologiques inspirées des Métamorphoses d'Ovide, non sans rappeler celle, du XVIe siècle, au Château d'Oiron. Au XIXe siècle, ces peintures étaient attribuées au jeune Nicolas Poussin, ce qui leur avait donné une certaine renommée. Cette attribution est fausse, la qualité des peintures n'étant pas d'une qualité suffisante, et surtout la chronologie de Poussin est incompatible avec sa présence dans la région. Les autres pièces étaient meublées et aménagées au XVIIIe siècle. On y conservait des cartons de tapisserie par François Boucher. En 1947 les peintures de la galerie et les appartements furent détruits par un incendie. Le Château de Mornay fut vendu en 1949. C'est devenu depuis une maison de repos et de convalescence. Le Château de Mornay et son parc sont classés aux M.H. en 1949. Le Château de Mornay, sa porterie, la Tour du Chardon, la Tour Richelieu et le parc font l’objet d’une inscription aux M.H. depuis le 22/08/1949.
Coordonnées par GPS : 46° 01' 24,1" Nord,0° 26' 10,12" Ouest




- LE CHATEAU DE MOUILLEPIED AU LIEU-DIT MOUILLEPIED A PORT D'ENVAUX - 17350 (Hôtel 3 Etoiles) :


Le Château de Mouillepied est bâti au lieu-dit Mouillepied à Port d'Envaux, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château de Mouillepied est devenu un bel Hôtel 3 Etoiles.
Adresse : Château de Mouillepied au Lieu Dit Mouillepied, 17350 Port-d'Envaux - Tel : 05 46 90 49 88
Site : Château Mouillepied
Coordonnées par GPS : 45° 50' 13" Nord, 0° 40' 49" Ouest




- LE CHATEAU DE NEUVICQ A NEUVICQ-LE-CHATEAU - 17490 (Mairie+ La Poste) :
de Patrick Despoix

Le Château de Neuvicq est un château bâti à Neuvicq-le-Château, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. C'est un beau château de style Gothique flamboyant. Dès le XVe siècle le château de Neuvicq appartient à la Famille de Rochendry. À partir de 1550, il changera souvent de propriétaires et, en 1673, le Marquis de Montespan, mari de Françoise-Athénaïs de Rochechouart, Marquise de Montespan, en héritera. Son fils le vendra en mauvais état, avec ses fossés comblés. Le Château de Neuvicq a depuis été partiellement restauré et a depuis fière allure. Le Château de Neuvicq est la propriété de la commune depuis1904. La Mairie de Neuvicq et la Poste se sont installées dans les murs du château. Le corps de bâtiment est très haut, avec 3 niveaux surmontés d'un toit d'ardoises à deux pans, le 3ème niveau de fenêtres est surmonté de hauts frontons sculptés. Il est flanqué de 2 tours cylindriques de diamètre inégal recouvertes de poivrières. Une tour polygonale contient l'escalier à vis. La fuie a perdu sa toiture. Le Château de Neuvicq est classé aux M.H. depuis le 14/09/1912.
Coordonnées par GPS : 45° 48' 09" Nord et 0° 09' 50" Ouest




- LE CHATEAU DE NIEUL-LES-SAINTES A NIEUL-LES-SAINTES 17810 :


Le Château de Nieul-lès-Saintes est un château bâti à Nieul-lès-Saintes, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le château de Nieul-lès-Saintes, construit en 1372 par Jean Chaudrier, seigneur de Nieul-lès-Saintes, qui fut maire de La Rochelle à quatre reprises. Jeanne de Parthenay hérite de la terre de Nieul en 1370, et c'est son mari, Jehan Chaudrier, un ancêtre de Ronsard, qui construit ce château fort. C'est ce même Jehan Chaudrier, maire de La Rochelle, qui est célèbre pour avoir délivré la ville des Anglais grâce à une ruse. De 1573 à 1574, le culte protestant y est célébré. À partir de 1630 il y eut de nombreux co-seigneurs jusqu'en 1720 où il revient à Gabriel Limousin. Puis le château est vendu comme bien national en 1793. Le Château de Nieul est entouré de douves sèches qui étaient munies de deux ponts-levis. Il présente une enceinte polygonale irrégulière aux murs à contreforts en saillie à l'angle des courtines, qui font penser à l'architecture militaire des XIIIe siècle et XIVe siècle. Les courtines qui sont hautes de plus de 12 mètres étaient couronnées d'un chemin de ronde qui est toujours présent sur la façade des deux tours carrées. Dans la cour intérieure, logis et communs sont adossés à la muraille. Des trois tours d'escalier il en reste deux, la troisième ne menant qu'aux salles voutées en sous-sol. Sa restauration se poursuit et il a été inscrit à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques le 8 juillet 1988.
Coordonnées par GPS : 45° 45' 21" Nord et 0° 44' 56" Ouest



- LE CHATEAU DE PANLOY A PORT-D'ENVAUX - 17350 (Chambres d'Hôtes):

CC BY-SA 3.0

Le château de Panloy est un château bâti à Port-d'Envaux, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château de Panloy appartient à la même famille depuis sa constructionen 1770. N'ayant jamais été vendu, son intérieur et mobilier sont authentiques. Il est toujours habité par les mêmes descendants, ceux de la Maison de Grailly et plus particulièrement, par Jean de Grailly. La construction du château s'est achevée au XVIIIe siècle. Guillaume de Ransanne(s) est connu comme le premier seigneur de Panloy, puis on a des traces écrites indiquant les Moreau, qui furent seigneurs de Panloy du début du XVe siècle à 1680. Saisie et vendue, la seigneurie change plusieurs fois de propriétaire, et le 8 juillet 1760 elle constitue la dot apportée par Marie Sarry, dame de la baronnie de la Chaume de Nancras et de Champagne, de la Tour et de Panloy, à Jacques Michel, baron de Saint-Dizant. Il fit reconstruire le Château de Panloy, en ne conservant que les 2 pavillons d'entrée de style Renaissance. Leur fille Anne-Marie épousera, en 1785, le Marquis de Grailly, dont les descendants sont encore propriétaires du château. Durant la Révolution, la Marquise, utilise comme d'autres aristocrates dont les biens et la vie étaient menacés, la loi révolutionnaire du divorce, ce qui lui permet de conserver le Domaine. Quand son mari fut amnistié durant le Consulat, il revint en 1802 et ils se remarièrent en 1806. Depuis, le Château de Panloy est resté dans la même famille avec son mobilier d'époque Louis XV. Le Château de Panloy vous propose ses chambres d'hôtes dans un cadre magnifique. Il est toujours habité par les mêmes descendants, ceux de la Maison de Grailly et plus particulièrement par Jean de Grailly. Le Château de Panloy a son parc inscrit au préinventaire des Jardins remarquables.
Adresse : Château de Panloy - 3 Domaine de Panloy à Port-d'Envaux - 17350 - Ouvert au Public
Coordonnées par GPS : 45° 50' 33" Nord et 0° 41' 12,12" Ouest



* LA MAISON PIERRE-HENRI-SIMON A SAINT-FORT-SUR-GIRONDE 17240 :
La maison Pierre-Henri-Simon est bâtie à Saint-Fort-sur-Gironde, dans le département Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. En plein centre-bourg, la maison Pierre-Henri-Simon est une imposante demeure bourgeoise édifiée en 1882 par le père de l'écrivain Pierre-Henri Simon.
Coordonnées par GPS : 45° 27' 38" Nord, 0° 43' 15" Ouest




* LE CHATEAU DU PIBLE A SAINT DIZANT-DU-GUA - 17240 :
de Y. Suire

Le Château du Pible est un manoir bâti à Saint-Dizant-du-Gua, dans le département Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Un autre château se trouve sur la comune : Le Château de Beaulon à l'entrée du bourg, face à l'église, jouit d'un parc arboré et fleuri est appelé « Les fontaines bleues ». Le Château de Beaulon est inscrit aux M.H.depuis le 16/12/1987. Son parc est sur le pré-inventaire.
Adresse : Château du Pible 38 route du Puble a Saint-Dizant-du-Gua
Coordonnées par GPS : 45° 25' 56" Nord, 0° 42' 14" Ouest


-** LE CHATEAU DE PISANY A PISANY - 17600 (Privé):


Le Château de Pisany est un château bâti à Pisany, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Il ne subsiste que de maigres vestiges de ce qui fut le château des seigneurs de Pisany. Situé à proximité des halles, il trouve ses origines dans une première forteresse construite au XIIe siècle par la famille de Rabaine. Il en est fait mention pour la première fois, un siècle plus tard, de même que son propriétaire de l'époque, Hélie de Rabaine. Le Château de Pisany a beaucoup souffert de la guerre de Cent Ans, car il fut entièrement reconstruit au cours du XVe siècle, époque à laquelle il passe à Arnauld de Tourettes, Président du parlement de Bordeaux. Au siècle suivant, il passe entre les mains d'Arthus de Vivonne, père de Jean de Vivonne. Ambassadeur de France, Chevalier de l'ordre du Saint-Esprit et premier marquis de Pisany, il est également le père de Catherine de Vivonne, Marquise de Rambouillet, et le grand-père de Julie d'Angennes, Duchesse de Montausier. En 1748, le château devient la propriété de Jean Charles de Saint-Nectaire. Endommagé au cours d'une violente tempête en 1784, peu entretenu après la Révolution, il se dégrade progressivement et n'est restauré qu'au cours du XIXe siècle. C'est aujourd'hui une propriété privée. Il conserve une partie de ses murs du XVe siècle et un pavillon à pont-levis. Le Château de Pisany est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 42' 11" Nord et 0° 46' 54" Ouest




**- LE CHATEAU DE PISANY A PISANY - 17600 :


Le Château de Pisany est un château bâti à Pisany, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La construction du Château de Pisany date du XIIe au XVIIe siècle. En 1270; il est fait mention du seigneur de Pisany. Construit, un siècle plus tôt à l'emplacement d'une ancienne motte féodale, le château fort de Pisany est durant plusieurs siècles une place stratégique contrôlée par la famille de Rabaine. Au XVe siècle, elle devient la propriété du président du parlement de Bordeaux Arnauld de Tourettes, frère de l'abbé de Sablonceaux Guy de Tourettes. Celui-ci entame une campagne de travaux visant à moderniser l'ancienne forteresse médiévale. A sa mort, il lègue la propriété à son neveu Arthus de Vivonne. De l'union de ce dernier avec Catherine de Brémond naît vers 1530 Jean de Vivonne, appelé à devenir plus tard marquis de Pisany (1586), sénéchal de Saintonge, ambassadeur de France à Madrid puis à Rome, chevalier de l'ordre du Saint-Esprit et maréchal de France. En marge de sa carrière politique et diplomatique, il fit fortifier le bourg et modernisa le château. Sa fille Catherine de Vivonne, Marquise de Rambouillet, et sa petite-fille Julie d'Angennes, Duchesse de Montausier, furent des femmes de lettres influentes au XVIIe siècle. Au siècle suivant, le château est vendu à plusieurs reprises, d'abord à Charles-Auguste Bessier, conseiller du Roi (1737) puis à Jean-Charles de Senecterre (1748). Le Château de Pisany, non entretenu, fut endommagé en 1784, par la tempête, puis de nouveau à la Révolution. Vendu comme bien national et non entretenu, le Château de Pisany tomba, partiellement, en ruine.
Coordonnées par GPS : 45° 42' 11" Nord, 0° 46' 54" Ouest



* LE CHATEAU DE LA PLACE A SAINT-FORT-SUR-GIRONDE - 17240 :


Le Château de la Place est un château bâti à Saint-Fort-sur-Gironde, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France.
Coordonnées par GPS : 45° 27' 38" Nord, 0° 43' 15" Ouest



- LE CHATEAU DE PLASSAC A PLASSAC-ET-SAINT-DENIS-GENIS-DE-SAINTONGE 17240 (Domaine Viticole):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Plassac est un château bâti sur deux communes de Plassac et de Saint-Genis-de-Saintonge, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Charles de Montazetet Christophe Macaire étaient les architectes. Un premier château fort existait en 1340, date d'un procès pour sa possession entre Guillaume de Flotte et Pons de Mortagne. Confisqué par la couronne il est donné à Renaud IV, sire de Pons, et reste dans cette famille jusqu'à sa vente à Jean-Louis Nogaret de la Valette, duc d'Épernon. Le château aurait été reconstruit vers 1555. En 1633, suite à son altercation avec l’archevêque de Bordeaux et son excommunication, Jean-Louis Nogaret s'exile à Plassac, érigé, depuis peu, de baronnie en comté. Après 1633, le château est agrandi par le duc d'Épernon puis vendu par son fils, vidé de ses meubles et laissé à l'abandon lors de contestations d'héritage jusqu'en 1755. Il reviendra à la Marquise de Montazet dont le fils, Charles va entreprendre sa démolition à partir de 1769 pour ne conserver que les bases et les fossés et construire un château neuf. Le Château de Plassac sera vendu le 8 ventôse an V mais la vente est cassée, et le château est racheté par sa femme. Au milieu du XIXe siècle, la Famille de Dampierre fait construire une aile de dépendances parallèle à celle des écuries, niveler l'esplanade et détruire les restes de l'ancienne basse-cour médiévale. En 1940, Rommel y installe son état-major. Le Château de Plassac bénéficie de multiples protections aux M.H.: il sera inscrit le 6/11/2003, puis classé pour la totalité du château le 9/06/2008 et l'inscription de la cour des communs, ce même 9/06/2008.
Coordonnées par GPS: 45° 28' 15,96" Nord, 0° 33' 50,04" Ouest



- LE DONJON DU CHATEAU DE PONS A PONS - 17800 :


Le Donjon du Château de Pons est un ancien donjon bâti à Pons, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Donjon de Pons est l'ancien donjon du château de Pons. Haut de 33 m, il est visible de très loin et constitue le symbole de la ville. Il reste avec la chapelle et le porche Saint-Gilles, les vestiges des remparts et le corps de logis les restes de l'ancien château de Pons. Sur l'emprise du Château de Pons a été aménagé un jardin public qui offre un panorama exceptionnel sur la Vallée de la Seugne. Les travaux furent financés par la vente d'une cheminée qui est maintenant au château d'Usson. A l'origine, l’entrée du donjon, située au nord, permettait d’accéder au premier étage à l'aide d'un escalier en bois. Comme pour le Donjon de la Tour de Londres, l'escalier pouvait être détruit ou démonter en cas d'attaque. Aujourd'hui, l’accès se fait par un escalier à vis en pierre. Le premier étage comporte une vaste salle éclairée, côté Sud, par deux fenêtres géminées surmontées de deux autres fenêtres de plein-cintre. Toutes les autres ouvertures ont été percées, ultérieurement, en fonction des utilisations de l’édifice. Les circulations intérieures sont réalisées par d'étroits escaliers en colimaçon, logés dans l'épaisseur des murs. Depuis la terrasse de l'édifice, la vue s’étend sur toute la ville et la large Vallée de la Seugne.
Coordonnées par GPS : 45° 34' 41" Nord et 0° 32' 51" Ouest



- LA CITADELLE DE LA PORTE-ROYALE A CHATEAU-D'OLERON - 17480 (Musée):

CC BY-SA 3.0

La Citadelle de la Porte Royale a été bâtie à Château-d'Oléron, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La citadelle du Château-d'Oléron est un ouvrage militaire édifié de 1630 à 1704 afin de protéger la partie méridionale de l'île d'Oléron. Elle est l'un des principaux monuments historiques de la ville du Château-d'Oléron, dans le Sud-Ouest de la France. La Citadelle succède à un ancien château fort tombé en désuétude au début du XVIIe siècle. Édifiée sur l'ordre du Cardinal de Richelieu en 1630, elle fut modernisée ensuite par le Maréchal Vauban et devint l'un des éléments-clef du dispositif de défense du littoral atlantique. Elle fut longtemps l'un des lieux d'entraînement et d'embarquement pour les soldats en partance vers la Nouvelle-France. Transformée en prison durant la Terreur, puis une nouvelle fois en 1870, elle est classée monument historique en 1929. Occupée par les Allemands en 1940, elle a été endommagée à la suite d'un bombardement le 17/04/1945. Sérieusement endommagée par le raid, elle est restaurée de 1959 à 1971, puis une nouvelle fois à partir de 1988. Principal lieu touristique de la ville du Château-d'Oléron, la Citadelle a été classée M.H. le 14/06/1929. A l’exception de la partie intérieure de la contre-garde N°8 faisant suite à la jetée du Nord et formant l'entrée du port d'échouage (à l'exception du mur en façade sur la mer) et la demi-lune numéro 9 séparant le port du gril de carénage qui ont été déclassées, par décret du 8/02/1935. Elle sert depuis de cadre à des expositions et à des manifestations culturelles. Le bastion de la Brèche abrite le « Mémorial des soldats de la Nouvelle-France ». C'est un musée retraçant l'histoire de la présence française en Amérique du Nord. Depuis 2014, le parcours de la citadelle est parsemé de personnages historiques sculptés par Alain Nourau.
Coordonnées par GPS : 45° 53' 8,88" Nord, 1° 11' 40,92" Ouest




* LE FORT LA PREE A LA FLOTTE - ILE DE RE - 17630 :
de Alain Pep.per
CC BY-SA 1.0

Le Fort La Prée est un fort bâti, sur l'Ile de Ré, à La Flotte, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Fort La Prée a été construit en 1625. Il fut partiellement rasé, par Vauban, en 1685.
Coordonnées par GPS : 46° 10' 50,16" Nord, 1° 17' 18,96" Ouest




- LE CHATEAU DE RANSANNE A SOULIGNONNE - 17250 (Chambres Meublées) :


Le Château de Ransanne est un château bâti à Soulignonne, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Au XIVe siècle, Guillaume de Ransanne fut le premier seigneur connu du fief. En 1518 ce fief a droit de haute et basse justice, comme le montre l'hommage d'Andrée de Ransanne au roi. La demeure élevée du XVe siècle est massive, avec un corps de logis à 3 niveaux, couvert d'une toiture à deux pentes. Elle possède deux façades très différentes : l'une avec uniquement 2 travées d'étroites fenêtres est encadrée de 2 tours en poivrière presque sans ouvertures alors que l'autre présente une tour d'escalier carrée en milieu de façade. C'est l'unique entrée du logis, par une porte, ornée d'un arc brisé. Quatre bretèches, une par tour ronde et deux sur le haut de la tour carrée, complètent la défense. Le petit bâtiment au Sud du château est cantonné de 2 échauguettes. Le Château de Ransanne et le petit bâtiment des communs ont été inscrits aux M.H. le 29/08/1991. Le Château de Ransanne et le petitbâtiment des communs ont été inscrits aux M.H. le 29 août 1991. Le Château de Ransanne est devenu une location meublée de luxe, d'un grand confort, labellisé 5 étoiles. Le Château de Ransanne vous propose des chambres meublées.
Coordonnées par GPS: 45° 46' 47" Nord, 0° 48' 02" Ouest




- LE CHATEAU DE LA RIGAUDIERE A MEDIS - 17600 (Privé):

CC BY-SA 3.0

Le Château de la Rigaudière est un château bâti à Médis, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. C'est une grande construction, de style classique, érigée de 1759 et 1776, pour André Alexandre Froger de La Rigaudière sur l'emplacement d'un édifice plus ancien. Il se compose d'un logis sur deux niveaux, coupé au milieu par un corps formant une légère saillie, surmonté d'un fronton triangulaire. Le logis est précédé d'une cour d'honneur, elle-même bordée de deux communs, en retour d'équerre et coiffés d'une toiture, en tuiles canal, qui contraste avec le toit à l'impériale en ardoise du bâtiment principal. L'intérieur du château a conservé plusieurs cheminées monumentales, qui datent du XVIIIe siècle, ainsi que des boiseries d'époque Louis XV. A l'arrière du Château de la Rigaudière, les jardins sont inscrits au pré-inventaire des Jardins Remarquables. Le propriétaire initial du Château de la Rigaudières était André Alexandre Froger de La Rigaudière. L'ensemble du Domaine de la Rigaudière est classé aux M.H. depuis le 27/12/1996. Le Château de la Rigaudière est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 39' 17,64" Nord, 0° 57' 59,04" Ouest



- LE CHATEAU DE RIOUX A RIOUX - 17460 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Rioux est un château bâti à Rioux, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Il date du XIIe siecle et fut en parti reconstruit au XVIIe siècle puis XVIIIe siècle. La baronnie de Rioux est confisquée à la Maison de Didonne, et passe dans de nombreuses mains à partir de 1302. Le Château de Rioux est réparé en 1619 par Georges Lemusnier puis en 1716 par Henri de Mirande. Ce sont désormais les familles Rémont, Ecochard et Delmas qui en sont propriétaires. Un pont dormant à deux arches a succédé au pont-levis. Dans une enceinte rectangulaire entourée de fossés, renforcée de courtines qui étaient munies de canonnières, le logis est précédé d'une basse-cour. C'est un bâtiment à un étage et ouvertures étroites, sur sous-sol sans ouverture et couvert d'un toit à deux pans de tuiles plates. Côté cour une tour d'escalier polygonale a été arasée. Deux tours cylindriques flanquent l'autre façade, l'une avec u chemin de ronde, l'autre avec une toiture en poivrière et une petite tour carrée à toit d'ardoise s'appuie au centre de cette façade. Le Château de Rioux est classé aux M.H. depuis le 5.10.1965.
Coordonnées par GPS : 45° 38' 57,84" Nord, 0° 42' 29,16" Ouest




- LE CHATEAU DE LA ROCHECOURBON A SAINT-PORCHAIRE - 17250

CC BY-SA 3.0

Le Château de la Roche-Courbon ou Château de la Rochecourbon est un château à Saint-Porchaire, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France.La guerre de 1939-1945 passée, le domaine, classé Monument Historique en 1925 pour partie et en 1946 dans son ensemble (château, jardins et parc), s'ouvre à la visite. C'est alors un enchantement pour les gens de la région que de découvrir cette résurrection. Paul Chénereau créera même, dans les années 1960, avec des acteurs de la Comédie Française, un spectacle « Son et Lumière ». Sa réussite sera l'apothéose de sa vie. En 1967, il laisse à ses enfants, Marie-Jeanne et Jacques Badois, la charge de maintenir le domaine. C'est au tour d'un centralien de se battre. Sur les bâtiments, avec l'aide de l'État, de la région et du département, trois campagnes de restauration remettront en état la tour Nord, le corps de logis (charpente et toitures) et la tour Sud. La restauration des communs Nord (56 mètres de long) est prévue : les voûtes s'affaissent et menacent de s'écrouler. Une première étape de mise sous étais de ces voûtes a été menée à bien durant l'hiver 2003-2004. Une étape suivante de consolidation des murs et de restauration des charpente et toiture a été exécutée durant l'hiver 2006-2007. La dernière tranche s'est achevée en 2010. En octobre 1990, un terrible incendie a dévasté un bâtiment de 750 m2 appelé « La Grange ». Il a été restauré et accueille maintenant des manifestations à caractère professionnel ou familial. Après un premier classement partiel en 1924, le château, la totalité des bâtiments anciens, les terrasses, les douves et les jardins ont été classés aux M.H. le 17/09/1946. Les jardins sont également labellisés jardin remarquable depuis 2004. Après un premier classement partiel en 1924, aux M.H. le château, la totalité des bâtiments anciens, les terrasses, les douves et les jardins ont été classés le 17/09/1946. Les jardins sont également labellisés Jardins Remarquables en 2004.
Coordonnées par GPS: 45° 50' 9,96" Nord et 0° 46' 53,04" Ouest




- LA MAISON DU ROY A ROCHEFORT 17300 (Commandement des Ecoles de la Gendarmerie):

CC BY-SA 3.0

La Maison du Roy est un château bâti à Rochefort, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La maisn du Roy est un château féodal français en grande partie disparu, situé à Rochefort en Charente-Maritime. Son site comporte plusieurs bâtiments : Un château fort, situé sur une roche crayeuse qui domine la Charente, connu actuellement sous le nom d'Hôtel de la Marine de Rochefort. Il a été successivement le siège de la Seigneurie de Rochefort, puis de l'Intendant de Rochefort (de 1671 à 1781), puis de la préfecture maritime de Rochefort (de 1800 à 1927), puis du commandement de l'arrondissement maritime de Rochefort (de 1927 à 1989), puis du Commandement de la Marine de Rochefort-La Pallice (de 1989 à 2002), et actuellement du commandement des écoles de la Gendarmerie nationale. Un château de plaisance, dit l'Hôtel de Cheusses, qui était situé à une centaine de mètres, dont une partie de 1599 est conservée comme aile Nord de l'édifice actuel. Il a successivement servi de logement pour les chefs d'escadre (jusqu'en 1782), de siège de l'Intendance de la Marine, de siège du Commissariat de la marine (jusqu'en 1927), et il est devenu, depuis 1973, le Musée National de la Marine de Rochefort. Actuellement, le Château de Rochefort abrite dans ses murs le Commandement des Ecoles de la Gendarmerie Nationale. La Maison du Roy, qui est l'ancienne Préfecture maritime et maintenant le Commandement des Ecoles de la Gendarmerie).
Coordonnées par GPS : 45° 56' 32" Nord et 0° 57' 32" Ouest




- LES FORTIFICATIONS MARITIMES DE LA ROCHELLE A LA ROCHELLE - 17000 :


Les Fortifications Maritimes de la Rochelle sont à la Rochelle, Rue sur les Murs, dans le département de la Charente-Martime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Elles ont été classées en 1889.
Coordonnées par GPS : 46° 09' 21" Nord et 1° 09' 19" Ouest



* L'HOTEL DES ROHAN A SOUBISE 17780 (Mairie) :


L'Hôtel des Rohan est un hôtel bâti à Soubise, dans le département de la Charente-Martime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le château est attesté à partir de 1092 avec un premier siège, et sa destruction par un premier incendie. C'est l'un des premiers bancs rocheux rencontré en venant de la mer, sur la rive gauche (sud) de la Charente. Sur un sceau daté de 1383 se trouve cette inscription en latin : « subissia prima urbs insularum est sub borea » que l'on peut traduire par : « Soubise est la première ville sous le vent des îles ». C'est pourquoi en 1665, Jean-Baptiste Colbert proposa au duc de Rohan de vendre sa seigneurie ou de l'échanger avec le roi pour y construire un port de guerre permettant d'armer et de réparer des navires à l'abri des attaques anglaises, mais celui-ci refusa et le projet fut finalement réalisé à Rochefort qui est plus éloigné de l'estuaire avec un moindre tirant d'eau. L'hôtel des Rohan aussi nommé Hospice de Soubise au XVIIe siècle. C'est devenu l'actuel Hôtel de Ville. Il est inscrit aux M.H. le 8/12/1928.
Coordonnées par GPS : 45° 55' 35" Nord, 1° 00' 31" Ouest




-* LE CHATEAU DE ROMEFORT A SAINT-GEORGES-DES-COTEAUX 17810 (Privé):
de Cobbert17

Le Château de Romefort est un château bâti à Saint-Georges-des-Coteaux, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La construction du Château de Romefort date du XVe siècle. Le porche d'entrée, surmonté d'une chapelle voutée, date lui aussi du XVe siècle. La chapelle, de style gothique flamboyant, a été classée aux M.H. le 11/12/2002. Au XVe siècle, la Seigneurie de Romefort appartenait à la Famille Robert. Elle est constamment habitée depuis. Le Château de Romefort est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 46' 37" Nord et 0° 40' 55" Ouest




- LE CHATEAU DE SAINT-JEAN-D'ANGLE A SAINT JEAN D'ANGLE - 17620 (Privé):
de Salix

Le Château de Saint Jean d'Angle est un château fort, de style médiéval, bâti à Saint Jean d'Angle, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Il date du XIIe siècle. Cet ancien chateau fort appartenait initialement à initial Guillaume de Lusignan et Denise d'Angle. 1180 : Un château-fort en pierre sort de terre à Saint Jean d'Angle. Guillaume de Lusignan est réputé en être le fondateur. Il appartient à l'une des plus puissantes familles du Poitou ; elle doit sa notoriété et sa richesse à une fée protectrice : la fée Mélusine. Au XIIème siècle, le pays est en plein développement économique. Sur cette zone côtière bordée par la forêt de Baconais à l'est, le défrichement va de pair avec l'organisation de marais salants à l'ouest. Autour de Saint Jean d'Angle, de nombreuses abbayes sont déjà implantées depuis plus d'un siècle. pour également profiter de la manne économique, des seigneurs laïcs viennent asseoir des seigneuries en construisant des châteaux. Le Château de Saint Jean d'Angle est le seul encore visible, de cette époque. De 1406 au XVIIe siècle, le château ne cesse d’être la propriété de la famille des Saint-Gelais, branche cadette des Lusignan. Le logis construit accolé au rempart d’origine remonte à La Renaissance . Au début du XVIIe siècle, Charlotte Saint-Gelais de Lusignan, restaure le château abîmé par les mousqueteries successives. Pour marquer ses travaux, elle fait apposer une plaque sur le rempart, avec ses armoiries, une inscription : « LAN MDCXXIIII [1624] / CHARLOTE DE / ST GELAIS / DE LVSIGNAN / A FAIT FAIRE CECI », sans oublier une représentation de Mélusine dans son cuveau. À cette époque là encore on est fier de descendre de l'illustre famille des Lusignan et de la fée Mélusine qui les a toujours protégés. Le Château de Saint Jean d'Angle est classé aux M.H. depuis 1994.
Coordonnées par GPS : 45° 49' 14" Nord et 0° 57' 03" Ouest



- LE CHATEAU DE SAINT-GEORGES D'OLERON A SAINT GEORGES D'OLERON - 17190 :


Le Château de Saint Georges d'Oléron est un château bâti à Saint Georges d'Oléron, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France.
Adresse : Château de Saint-Georges d'Oléron 17480 Le Château-d'Oléron.
Coordonnées par GPS : 45° 58' 47" Nord et 1° 19' 54" Ouest



* LA TOUR SAINT-NICOLAS A LA ROCHELLE - 17000 :
de Brice

La Tour Saint-Nicolas est à la Rochelle, dans le département de la Charente-Martime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La Tour Saint-Nicolas est classée aux M.H. depuis 1879.
Coordonnées par GPS : 46° 09' 19" Nord et 1° 09' 10" Ouest



- LA TOUR DE SAINT-SAUVANT A SAINT-SAUVANT - 17610 :


La Tour de Saint Sauvant est une tour bâtie à saint sauvant, petit village médiéval, dans le département de la Charente-Martime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Elle date du Moyen-Age. La tour est un édifice fortifié, perché sur un promontoire qui domine le village. A l'entrée de l'église, deux grands contreforts semblent indiquer les traces de travaux de défense complétant ceux, dont il reste un témoignage, en dehors de l'église, avec cette tour crénelée. Il pourrait s'agir de l'unique vestige d'un ancien château-fort ou les restes d'une enceinte urbaine. La Tour de Saint-Sauvant est devenue la propriété de la commune de Saint sauvant. C'est un haut donjon de style roman. La Tour de Saint Sauvant a été classée aux M.H. le 24/10/1914.
Coordonnées par GPS : 45° 44' 22" Nord et 0° 30' 18" Ouest



- LE CHATEAU DES SALLES A SAINT-FORT-SUR-GIRONDE - 17240 (Chambres d'Hôtes):


Le Château des Salles est un château bâti à Saint-Fort-sur-Gironde, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château des Salles, situé rue du Gros-Chêne, semble dater du XVe siècle pour ses parties les plus anciennes. Propriété du Marquis de Cumont, sous l'ancien régime, le Château des Salles fut confisqué à la Révolution puis passa entre les mains de Charles-Henri de-Pont en 1862. Le Château des Salles actuel a, cependant, fait l'objet d'une importante campagne de restauration au XIXe siècle, sous la direction de l'architecte Gustave Alaux. Appartenant à la Famille Couillaud, depuis 1959, le Château des Salles a été aménagé en Maison d'hôtes. Mme Sylvie Couillaud est la propriétaire du Château des Salles.Vous y trouverez des chambres d'hôtes accueillantes : 5 chambres / Rooms de 88 E à 165 E. Menu à 30 Euros
Adresse et Tel : Château des Salles - 61 rue du Gros Chêne - 17240 Saint Fort-sur-Gironde - Tel : 05 46 49 95 10
Coordonnées par GPS : 45° 27' 38" Nord, 0° 43' 15" Ouest



- LE DOMAINE DU SEUDRE A SAINT-GERMAIN-DU-SEUDRE 17240 (Chambres d'hôtes):


Le Domaine du Seudre est un château bâti à Saint-Germain-du-Seudre, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvlle-Aquitaine, en France. Vous y trouverez des chambres d'hôtes dans un cadre agréable et relaxant.
Coordonnées par GPS : 45° 30' 43" Nord, 0° 40' 02" Ouest



- LE CHATEAU DES SIRES DE PONS A PONS - 17800 (Mairie):


Le Château des Sires de Pons est un château bâti à Pons, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château des Sires de Pons fut construit au XVIIe siècle. Il abrite dans ses murs l'Hôtel de Ville de Pons. Le château de Pons (XVIIe) a été construit à l'emplacement de l'ancienne forteresse médiévale. Il demeure un des principaux repères dans le paysage urbain.
Coordonnées par GPS : 45° 34' 52" Nord et 0° 32' 49" Ouest



- HOSPICE DE SOUBISE OU HOTEL DE ROHAN A SOUBISE - 17780 (Mairie):


L'Hospice de Soupise appelé aussi l'Hôtel de Rohan, est un hôtel bâti à Soubise, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. C'est en 1575, que Catherine de Parthenay, héritière des Comtes de Parthenay, apportera en dot, la seigneurie de Soubise, en épousant René II de Rohan. Au début du XVIIe siècle, elle fera construite ce bel hôtel qui se trouve en face de l’église. Elle est huguenotte, et, en 1627, elle et son fils Benjamin de Rohan, Duc de Soubise, vont jouer un rôle dans le Siège de La Rochelle (1627-1628). L'Hôtel de la seigneurie de Soubise est racheté, en 1690, par le roi Louis XIV. Puis il mettra à disposition des sœurs de saint Vincent de Paul, en 1691, pour y faire installer un hospice, en 1696. Il sera l'Hospice de Soubise pendant un siècle. Après la Révolution, il deviendra durant 180 ans, une école publique. Ce n'est qu'à partir de 1982, que l'Hospice de Soupise deviendra l'hôtel de ville de Soubise. L'Hôtel de Soubise est inscrit aux M.H. depuis le 8/12/1928.
Coordonnées par GPS : 45° 55' 35" Nord, 1° 00' 31" Ouest



- LE CHATEAU DE SURGERES A SURGERES - 17700 :


Le Château de Surgères est un château bâti à Surgères, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La construction du Château de Surgères date du IXee au XVIe siècle. Il date du Moyen Age. Son style est Renaissance. Ce remarquable édifice religieux est situé à l'intérieur de l'enceinte médiévale et offre une spectaculaire façade longue de 23 mètres, ornée du pur style saintongeais roman. Alors que cette magnifique façade menaçait de tomber en ruine, elle a été sauvée d'une destruction certaine, grâce à l'intervention énergique de Prosper Mérimée en 1841. La façade du château a été classée aux M.H. au même titre que les différents bâtiments civils situés à l'intérieur de l'enceinte fortifiée du Château de Surgères. Les remparts du Château de Surgères datent du XVIe siècle. La ceinture fortifiée du site castrale date de la fin du XVIe siècle et a un développement semi-circulaire de 600 mètres de longueur. Cette enceinte murale, entourée de douves à l'origine, est flanqués de vingt tours dissemblables et est inscrite comme monument historique depuis 19252. Avec la tour isolée dans les jardins de la mairie et la porte Renaissance, les remparts constituent les restes de l'ancien château. Le Château de Surgères et son parc classé sont accessibles librement aux visiteurs par deux entrées donnant sur des parkings aménagés, l'une par le châtelet - entrée Ouest et l'autre par un portail en fer forgé ouvert dans la journée - entrée Sud. Le Château de Surgères est aussi inscrit dans la Route Historique des Trésors de Saintonge, qui est un circuit de découverte des plus beaux Monuments de la Saintonge.
Coordonnées par GPS : 46° 06' 23" Nord et 0° 44' 58" Ouest




- LA TOUR DU CHATEAU DE TAILLEBOURG A TAILLEBOURG - 17350 (Tour) :


Le Château de Taillebourg est un château bâti à Taillebourg, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. C'est le lieu de la bataille de Taillebourg en 1242 entre les rois Saint Louis et Henri III d'Angleterre. C'est un comté dès le XVe siècle dont l'histoire est bien connue grace aux archives de la Maison de La Tremouille. La forteresse a été rebâtie après 1423 par Henri de Pluqualec. Elle fut ensuite la résidence favorite des Coëtivy et Louise de Coëtivy l'apporta en dot à Charles de La Trémouille en 1501. Le Château de Taillebourg qui avait traversé tous les sièges durant la guerre de Cent Ans et les guerres de religion a été pris et détruit pendant la Fronde en 1652. Frédéric-Guillaume de La Tremouille, duc de Talmont, entreprend d'énormes travaux de reconstruction à partir de 1714. Mais durant la Révolution, le château est vendu en lots comme bien national. Ayant souffert de manque d'entretien, il fut victime d'un incendie en 1822 et détruit. Le Château de Taillebourg était d'abord une puissante forteresse, puis une résidence gothique et enfin le plus important Château de Saintonge au XVIIIe siècle. Le château avec sa terrasse construit entre 1717 et 1739 était un grand corps de bâtiment en U flanqué de deux pavillons couverts de toitures d'ardoise à brisis. Du XVe siècle, il ne reste que la tour médiévale, les terrasses et les caves. Les restes des fortifications classées, comportent les murs de soutènement les fossés et les ponts. Deux ailes des dépendances du XVIIIe siècle sont devenues des résidences particulières. Le Château de Taillebourg est classé aux M.H. depuis le 10/03/1995 pour ses fortifications, alors que les vestiges du château seront inscrits le 8/03/1991.
Coordonnées par GPS : 45° 50' 06,26" Nord,0° 38' 49,12" Ouest



- LE CHATEAU DU TREUIL-BUSSAC A FOURAS - 17450 :


Le Château du Treuil-Bussac est un château à Fouras, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château du Treuil-Bussac est une maison noble bâtie du début du XVIIe siècle. Elle fut reconstruite par la Famille D'Ansays, issue de la noblesse protestante, sur les ruines d'un ancien château, ruiné par les guerres de religion, lui-même, bâti sur d'anciennes fondations gallo-romaines. En 1633, le Seigneur du Château du Treuil était Jean-Marc d'Ansays, notable et commerçant de La Rochelle. La seigneurie passa ensuite dans les mains de Jean d'Ansays du Treuil-Bussac, son fils. Le Château du Treuil-Bussac, d'une architecture très sobre, constituait une des principales propriétés de la famille. Il est entouré d'une enceinte, flanquée de tourelles à bretèches, ouvrant sur une cour accesible par un double porche, à piétonne et à charretière, qui date de 1621. Accolé à l'enceinte, le logis est desservi par un escalier droit. Des vestiges d'époque gallo-romaine ont été retrouvés dans la propriété, en 1872, et 1883, dont un moyen-bronze qui date du IVe siècle, représentant l'Empereur Maximien Hercule.
Coordonnées par GPS : 45° 59' 16" Nord et 1° 05' 35" Ouest




* LE CHATEAU DE PONS A PONS - 17800 (Hôtel de Ville):
Cobber17
CC BY 3.0

Le Château des Sires de Pons est un château bâti à Pons, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château de Pons (XVIIe) a été construit à l'emplacement de l'ancienne forteresse médiévale. Le château de Pons est une forteresse particulièrement convoitée, durant la période médiévale. Rasé en 1179 par le duc d'Aquitaine Richard Cœur de Lion à la suite d'une révolte de son vassal, le château est relevé en 1187 par Geoffroy III de Pons. De cette époque date notamment l'imposant donjon quadrangulaire, pièce maîtresse du dispositif défensif de la place-forte, qui apparaît comme l'un des plus beaux exemples de donjon-palais roman de Saintonge. Son couronnement actuel est le résultat d'une opération de restauration effectuée au début du XXe siècle sur la base d'une gravure représentant le donjon de Tonnay-Boutonne. Le Château des Sires de Pons est de nouveau détruit (sauf le donjon et de quelques éléments défensifs) par les armées du roi Louis XIII, en 1622. Quelques années plus tard, César Phœbus d'Albret fit édifier le corps de logis actuel. D'aspect svère à l'extérieur, plusieurs appartements conservent des plafonds en bois et toile marouflée, ornés de figures allégoriques. Le site occupé autrefois par la puissante forteresse des sires de Pons est aujourd'hui essentiellement constitué d'une vaste esplanade transformée en jardin public, d'un corps de logis accroché à la falaise (occupé par l'hôtel de ville), d'un porche médiéval surmonté d'une chapelle castrale et surtout d'un imposant donjon quadrangulaire haut de 30 mètres, de style roman, véritable emblème de la cité médiévale.
Coordonnées par GPS : 45° 34' 52" Nord, 0° 32' 49" Ouest




* LE CHATEAU DE TESSON A TESSON 17460 :


Le Château de Tesson est un château bâti à Tesson, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Au lieu-dit "le château" de la commune, il n’existe plus de château mais il en subsiste de nombreuses traces. En fait, deux châteaux ont précédé à cet endroit la demeure bourgeoise (1920) à deux niveaux 15 située dans l’axe de l’allée bordée d’arbres qui la relie à l’église du bourg.
Jusqu’au milieu du XVIIIe siècle s’y trouvait un logis noble flanqué de tours dont les substructions profondes ont été retrouvées et démolies en 1914. Mais, à partir de 1735, Monconseil dont Tesson était le centre de son marquisat créé (1729), entreprit la construction d’un nouveau château plus vaste, dans le style de l’époque et reflétant davantage ses titres et sa fortune. Le nouveau Château de Tesson, considéré à l’époque comme l’un des plus magnifiques de la région, se composait de 3 pavillons à un étage reliés entre eux par des corps de logis un peu en retrait. Le pavillon central, plus important, était couvert d'une toiture "en dôme"; sa pièce centrale était un vaste salon qui occupait toute la hauteur, selon le modèle dit à l'Italienne. Le rez-de-chaussée comportait deux vastes cheminées et une galerie circulaire entourait ce salon au niveau du premier étage, auquel on accédait par un escalier de pierre à double révolution. Au nord se trouvait la cour d’honneur et au sud fut créé et planté un parc à la française fermé de murs. A l’est et à l’ouest se trouvaient deux cours latérales entourées de divers bâtiments d’habitation ou de servitude. Ceux de la cour de l’ouest abritaient la cuisine, la chapelle, les laiteries. Ceux de la cour de l’est comprenaient entre autres des remises et les écuries ainsi qu’à l’angle extérieur le plus proche du château (partie appelée dans le passé le « petit château ») des logements et appartements pour notamment l’aumônier, le secrétaire et le personnel de maison. Le domaine fut percé de trois avenues : la première conduit toujours en droite ligne (1,5 km environ) à l’église au centre du bourg ; la seconde allait vers Rioux et la troisième vers Pons. Elles avaient leur carrefour devant une large douve en hémicycle bordée de balustres que franchissait un pont de pierre (éléments toujours visibles) conduisant à la cour d’honneur. On connaît assez bien le mobilier grâce à l'inventaire établi en 1782 après le décès de Monconseil par le notaire saintais Bironneau qui se trouvait être le précédent secrétaire et toujours ami du Marquis. Il fait état dans les chambres de lits dits à l'Impériale ou à la Duchesse, l'un couvert de satin broché couleur jonquille, des meubles, des tapisseries, des portières, des tableaux dont comme personnages représentés un Louis XV, un Grand Dauphin, un David triomphant et un Louis XIV dans le salon Bleu près de la salle à manger, et quatre paysages. Pour autant, le Marquis s’étant retiré dans quelques pièces seulement, de nombreuses autres n’étaient plus que des débarras ou abritaient des meubles très ordinaires. A la mort du marquis, son gendre, le comte de la Tour du Pin (marié avec sa fille aînée), qui avait un commandement en Saintonge puis, à partir de 1787, pour toutes les provinces de Poitou, d’Aunis et de Saintonge, fit de nombreux et longs séjours au château de Tesson (il portait d’ailleurs le titre de vicomte de Tesson). Député de la noblesse de Saintonge aux Etats Généraux, il le quitta en 1789. Pendant la Terreur, le château, placé sous scellés, vit le petit-fils de Monconseil être caché au péril de sa vie par l’ancien maître d’hôtel du marquis, Grégoire Baudry. Le mobilier fut vendu aux enchères et le château saccagé et pillé. En 1797, le petit-fils Frédéric Séraphin, rentré d’émigration (des États-Unis), constata que les portes étaient souvent sans serrures, les murs sans boiseries et les cuisines sans fourneaux. Le château qui continuait à se délabrer (toitures également) passa ensuite (1837) à l’arrière-petit-fils du Marquis de Monconseil, Aymar de la Tour du Pin, qui se résolut vers 1857 à faire abattre le logis. Le domaine fut ensuite revendu et/ou partagé à plusieurs reprises. Le site du château et une partie du domaine (à l’ouest) finirent d’ailleurs par être rachetés avant la Première Guerre mondiale par des descendants de Grégoire Baudry. C’est cette famille qui fit édifier la demeure que l’on voit actuellement à l’emplacement de l’ancien pavillon central. A l’Est, dans les anciennes dépendances, se situe le domaine viticole dit « Château Guynot ». On y trouve une cave voûtée du château datant du XVIIIe siècle. Dans la partie des vestiges de l’ancien parc rattachée à ce domaine on peut aussi y voir une glacière dont le marquis avait découvert l’utilité à Versailles (boissons rafraîchies, sorbets et conservation des aliments). Elle servit aussi à la médecine (maison de charité du bourg). Les remises à voitures et la haute grange symétrique seraient également de cette époque.
Coordonnées par GPS : 45° 37' 55" Nord, 0° 39' 11" Ouest



- LE CHATEAU D'USSON OU CHATEAU DES ENIGMES A ECHEBRUNE - 17800 (Parc d'attractions):


Le Château d'Usson ou Château des Égretaux est connu sous le nom de Château des Enigmes et se situe route de Fléac à Echebrune, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Tel : 05.46.91.09.19.
Coordonnées par GPS : 45° 34' 07" Nord et 0° 32' 13" Ouest



- LE CHATEAU DE LA VALLADE OU LE LOGIS DE VALLADE A RETAUD - 17460 (Privé) :


Le Château de la Vallade ou Le Logis de Vallade est bâti à Retaud, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Logis de Vallade se situe sur la D114. Il a été construit en 1746, au 2ème quart du XVIIIe siècle. Il appartenait à Henriette Michel, Veuve de Seguin Gentil, Seigneur de Lafond et de Rétaud. Sa fille Eustelle puis sa petite fille Angélique, en hériteront. Angélique, divorce de son époux, qui a émigré durant la Révolution, se remarie avec Jean Millon. En 1823, après un long procès pour régler la succession, le Château de La Vallade sera saisi et adjugé à Henri Constant d’Abzac. En 1844, celui-ci le cède au Comte Jean de Luc. Le Comte Jean de Luc, connu sous le nom de Frère Théodore, fera transformer le Logis de Vallade en asile de Notre-Dame de Vallade. C'est en 1844, qu'il propose de recevoir des enfants orphelins ou abandonnés, du département de la Charente-Inférieure. Le Sous-préfet de Saintes décrit alors le Château, entouré d'un terrain de 5 ha, et d'une vaste maison, ou il écrira « l'intérieur de la maison est fort délabré ». L'Administration fera fermer cette colonie agricole, pour déroute financière mais aussi pour des « conditions d'accueil jugées mauvaises ». Il a été prouvé que les enfants vivaient dans de "mauvaises conditions d'accueil et de carences éducatives", liées, en particulier, à l'absence de personnel féminin. Plus tard, ces mêmes encadrants seront accusés "d'abus sexuels sur des mineurs", à la Colonie pénitentiaire de Pezet, dans l'Aveyron. Suite à la faillite de l'établissement, le Domaine de Vallade est, une nouvelle fois, saisi et revendu, en 1852, par le Tribunal de Saintes. Georges Joseph Picard le rachèta puis, en 1890, décida le revendre à la Famille Meaume. Ses façades, ses toitures, les deux perrons et son escalier à balustres à l'intérieur sont inscrits aux M.H. depuis le 3/07/1992. Le Logis de Vallade est depuis une propriété privée, fermée au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 41' 46" Nord et 0° 42' 41" Ouest




* LE CHATEAU DE LA VIGERIE A CONSAC - 17150 (Privé):


Le Château de la Vigerie est un château bâti à Consac, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Le Château de la Vigerie est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 45° 25' 07" Nord, 0° 35' 38" Ouest




- LE CHATEAU DE VILLENEUVE-LA-COMTESSE à VILLENEUVE-LA-COMTESSE - 17330 (Privé):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Villeneuve-la-Comtesse, est un château bâti à Villeneuve-la-Comtesse, sur la départementale 150, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. La construction du Château de Villeneuve-la-Comtesse date du XIVe au XVIe siècles. Il est remarquable par son donjon imposant de 10 mètres de côté. Au moment de la révolution en 1792, le château et ses dépendances sont vendus comme biens nationaux puis rachetés par la famille de La Laurencie qui le conserve pendant trois siècles. Devise de la famille de La Laurencie « Va où tu peux, meurs où tu dois ». Cette famille a donné des Maréchaux de France, des Chevaliers de Malte et des hommes d’église dont Charles Eutrope de la Laurencie né à Villeneuve le 30 avril 1740 et décédé à Paris le 13 mai 1816. Il fut Evêque de Nantes, refusa le Concordat de Napoléon 1er, s’exila en Angleterre et revint en France après la chute de l’empire. Une plaque dans l’église de Villeneuve rappelle sa mémoire. En 1843, les ascendants de l’actuel propriétaire les rachètent et firent entreprendre une longue restauration. La propriété devint une exploitation viticole, ce qui explique la présence de nombreux bâtiments dans la cour de la ferme, appelée la « basse-cour » à l’époque médiévale. L’apparition du phylloxéra (maladie de la vigne) en 1875, mit fin à cette activité. En 1936, son propriétaire fit restaurer le pont-levis et les murs d’enceinte. En 1968, son fils reprit le flambeau et entreprit de poursuivre et compléter la restauration. Il est inscrit aux M.H. depuis le 14/09/1949. Le Château de Villeneuve-la-Comtesse est une propriété privée, qui n'ouvre ses portes, qu'aux 2 Journées du Patrimoine (3ème W.E. de Septembre).
Site web : Château de Villeneuve La Comtesse
Coordonnées par GPS : 46° 05' 22,92" Nord et 0° 30' 09" Ouest



Mis à jour le 14/08/2020


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007- 26/11/2020 - Tous Droits Réservés